Vous êtes sur la page 1sur 8

‫وﯾﻧﺎ رو وز‬

QCM OUABOUCH

1. Sont des objectifs de la prévision de ventes


A. Donner les meilleures prédictions possibles des évènements futures
B. Minimiser les erreurs dans les prévisions
C. Procurer aux gestionnaires des informations fiables
D. Utiliser des méthodes mathématiques sophistiquées

2. Quelles études permettent de définir pertinemment des relations statistiques entre des
variables
A. Les études causales
B. Les études exploratoires
C. Les études descriptives
D. Les études qualitatives

3. La méthode des moindres carrés, c’est une méthode de prévision


A. Quantitative
B. Mathématique statistique
C. Qualitative
D. Quantitative et qualitative au même temps

4. La méthode qui consiste interroger un groupe d'experts s'appelle


A. Table ronde d'experts
B. Groupe de spécialistes
C. Focus Group
D. Delphi

5. La (les) quelles des méthodes suivantes ne sont pas des méthodes qualitatives de
prévision
A. Analyses causales
B. Érodes de marché
C. Groupe consensuel
D. Analogies historiques
E. Méthode de Delphi

6. Pour prévoir leurs ventes, les entreprises utilisent des informations:


A. Internes (statistiques, comptabilité générale, comptabilité analytique(…
B. Externes (concurrence, parts de marché' conjoncture...)
C. Qualitatives (types de clientèle, lignes de produits...
D. Quantitatives (quantités vendues, chiffre d’affaires…)
E. Passées
F. Actuelles

7. Une tendance, c'est


A. Une méthode de prévision la mode
B. Le fait d'utiliser la méthode de régression linéaire
C. La direction générale dans laquelle les observations se déplacent
D. La valeur moyenne de la demande qui évolue au fil du temps
‫وﯾﻧﺎ رو وز‬
E. Un niveau constant de la demande

8. Pour mettre en évidence la tendance d'une série. On construit


A. Le tracé de la série chronologique
B. Un histogramme
C. Un camembert
D. Un diagramme de dispersion
E. Un diagramme barres

9. Pour déterminer la forme ou l'intensité de la liaison entre deux variables x et y. il faut


A. Représenter le nuage de points
B. Acquérir un logiciel statistique
C. Calculer le coefficient de corrélation linéaire
D. Calculer les coefficients saisonniers

10. Une fois modéliser la série des ventes d'un produit par une équation mathématique, on
peut:
A. Estimer les ventes de ce produit de façon certaine
B. Estimer les ventes de ce produit si la tendance observée reste la même
C. Estimer les ventes de ce produit mais à condition que celui-ci ne soit pas en phase de maturité

11. Pour effectuer des prévisions sur le niveau des ventes futures
A. Il faut ajuster les ventes passées pour en déduire une tendance
B. Il faut étudier les ventes pour en calculer la moyenne
C. II faut mesurer la volatilité des ventes

12. La méthode des moindres carrés permet:


A. De représenter une série chronologique sur un graphique
B. De calculer la distance entre les observions une série chronologique et une fonction
mathématique
C. D'identifier une fonction mathématique qui ajuste au mieux série chronologique .

13. La corrélation dc deux variables correspond:


A. La force de la relation entre ces deux variables
B. Un lien de causalité (cause à effet)
C. Une évolution conjointe
D. La variation autour d'une valeur moyenne
E. L'exactitude et la précision dc la prévision

14. Les méthodes statistiques de régression permettent de trouver une droite passant à
travers un nuage dc points représentant les ventes. Un coefficient représente la tendance
des ventes. En théorie et très exceptionnellement, lorsque le coefficient de corrélation est
égal à 1, que peut-on en déduire?
A. Tous les points sont alignés sur la droite considérée
B. Le modèle n'est pas exploitable et insatisfaisant
C. Les points sont éparpillés de façon aléatoire
D. Les points ne suivent absolument pas la tendance dc la droite

15. Si le coefficient de corrélation linéaire r calculé entre les variables x et y est proche de — I,
cela signifie:
A. Que les deux variables x et y sont fortement corrélées
‫وﯾﻧﺎ رو وز‬
B. Que les variables x et y varient en sens contraire
C. Que l'on a fait une erreur de calcul

16. Le coefficient de corrélation est mesuré entre deux variables. Il s'élève à +0,94. On peut
déduire:
A. Qu'il existe un lien de causalité entre les deux variables
B. Que les deux variables sont relativement peu corrélées entres elles
C. Que les deux variables sont relativement bien corrélées entres elles
D. Que lorsqu'une variable augmente, l'autre augmente
E. Que lorsqu'une variable augmente, l'autre diminue

Le coefficient de corrélation est mesuré entre deux variables. Il s’élève à —O. 92 .17
On peut déduire .18
A. Que les deux variables sont relativement bien corrélées entre elles
B. Que tes deux variables sont relativement peu corrélées entre elles
C. Que lorsqu'une variable augmente, l'autre augmente
D. Que lorsqu'une variable augmente, l'autre diminue

19. Le coefficient dc détermination


A. Est désigné par la lettre
B. Est égal au coefficient de corrélation
C. Doit être porche de I pour qu'un ajustement soit de qualité
D. Doit être proche de O pour qu'un ajustement soit de qualité

20. Lorsqu'une série chronologique contient des points aberrants


A. On applique directement la méthode des moindres carrés
B. On retire d'abord ces points avant d'effectuer rajustement
C. On retire ces points une fois effectuer l’ajustement

On appelle Yi les valeurs d'une variable correspondant aux valeurs Xi d'une autre variable
𝑌𝑌𝑌𝑌+1
Si les rapports sont presque de mème valeur,
𝑌𝑌𝑌𝑌
21. Alors la liaison entre les deux variables est de type
A. Saisonnier
C. Exponentiel
B. Affine
D. Puissance

22. Une croissance est dite géométrique Si


A. L'écart entre deux observations consécutives est stable
B. Le rapport entre deux observations consécutives est stable
C. La Série peut être ajustée par une fonction affine
D. La série peut être ajustée par une fonction exponentielle

23. Quelle est l'équation de la droite qui permet un meilleur ajustement affin des points
suivants :
24. (I, IO), (4, 25) ; (40 ,7)
A. Y = 5x
B. Y = 10x +5
C. Y = 20x -10
D. Y = 5x +5
‫وﯾﻧﺎ رو وز‬
25. Quelle est la valeur du coefficient de corrélation dans cet exemple
A. 0
B. 0.5
C. 1
D. -1. 5
E. 5
Un directeur commercial hésite entre trois équations de régression

 f (x) = 1.54x + 18; 𝑅𝑅2 = 0,99


 f (x) = 11,8 x 𝑒𝑒𝑒𝑒0.2𝑥𝑥 = 11.8 x 1.221𝑥𝑥 ; 𝑅𝑅2 = 0.97
 f(x) = 133.2 𝑋𝑋 0.6 ; 𝑅𝑅2 = 0,91

26. Que lui-recommanderiez-vous?


A. De retenir l'équation (1) car c'est une relation linéaire
B. De retenir l'équation (2) car l'exposant est le plus élevé
C. De retenir l'équation (1) car le r2 est le plus élevé
Di De retenir l'équation (3} car le ra esc le plus faible
E. De ne retenir aucune équation
F. Les trois équations peuvent être retenues indifféremment

27. Les ventes saisonnières sont des ventes:


A. Irrégulières et aléatoires
B. Irrégulières mais cycliques
C. Irrégulières et chaotiques
D. Régulières

28. Le lissage des données par la méthode des moyennes mobiles permet:
A. De désaisonnaliser la série temporelle
B. De neutraliser les variations saisonnières
C. De faire des prévisions par extrapolation
D. De déterminer l'équation de la droite des moindres carrés relative au moyennes mobiles
E. De mieux voir apparaitre la tendance de la série

29. Pour calculer une moyenne mobile centrée d'ordre 4, il faut:


A. Une seule observation
B. Trois observations
C. Quatre observations
D. Cinq observations

30. Lorsque la série de données est une série chronologique:


A. On estime directement les prévisions sans traitements préalables
B. On multiplie la prévision obtenue à partir de la tendance par le coefficient saisonnier qui
correspond
C. On divise la prévision obtenue partir de la tendance par le coefficient saisonnier qui correspond
D. On garde la prévision obtenue à partir de la tendance puisque celle- ci prend déjà en compte la
saisonnalité

Une entreprise vous dévoile les renseignements suivants relatifs un de ses produits:
• La fonction de la demande est comme suit:
Demande = (23,000 + 4.8 x période) x coef. Saisonnier
• Les coefficients saisonniers
‫وﯾﻧﺎ رو وز‬
Été 1,25 ; Automne : 0,90 ; Hiver 0,75 ; Printemps : 0,90

31. Lesquelles des affirmations suivantes sont justes:


A. La demande dépend de la période de temps
B. La demande prévisionnelle augmente à mesure que l'on dans les périodes de temps
C Les coefficients, avant d'être utilisés, requièrent une certaine correction
D. Les indices saisonniers indiquent que la demande en été supérieure à celle des mois d'hiver

L'Enterprise GIS vous dévoile les renseignements suivants relatifs aux ventes trimestrielles d’un de
ses produits ((T=trimestre)
La fonction de la demande déterminée à partir des moyennes mobiles centrées est comme suit
Demande = (23000 4,8 x période) x coef.saisonnler
Les coefficients saisonniers par période:
T1 (Hiver) : 0,77 ; T2 (Printemps) : 1 ; T3 (Été) : 1,23 ; T4 (Automne) : 1
32. La(les)quelle(s) des affirmations suivantes est(sont) juste(s):
A. Les coefficients, avant d'être utilisés, requièrent une certaine correction
B. La demande dépend dc la période de temps
C. Les indices saisonniers indiquent que la demande en été inférieure à celle des mois d'hiver
D. La demande prévisionnelle augmente à mesure que l'on avance dans les périodes de temps

33. La(les)quelle(s) des affirmations suivantes est(sont) juste(s):


A. ventes de l'entreprise GIS marquent un pic aux troisièmes trimestres
B. Les ventes de l'entreprise GIS marquent un pic aux quatrièmes trimestres
C. Les ventes de l'entreprise GIS marquent un creux aux deuxièmes trimestres
D. Les ventes de l'entreprise GIS marquent un creux aux premiers trimestres

34. La même entreprise GIS souhaite établir des prévisions de la demande (D) pour l'année N +
I à partir d'un historique de deux ans se terminant au dernier trimestre de l'année N.
Faites les calculs nécessaires puis cochez les bonnes affirmations parmi les suivantes:
A. D pour T1 N+1= 15438,04
B. D pour T2 N+1= 20 038, OO
C. D pour T3 N+1 = 24 651,41
D.D pour T4 N+1 = 20 060,80

35. Une prévision par lissage exponentiel simple:


A. Tient d'autant plus compte des valeurs récentes de la série que la constante α est faible
B. Tient d'autant plus compte des valeurs récentes de la que la constante de lissage α est élevée.

36. La formule de calcul du lissage exponentiel simple pour 𝑷𝑷𝒕𝒕+𝟏𝟏 est:


A. 𝑃𝑃𝑡𝑡+1 = 𝛼𝛼𝛼𝛼𝛼𝛼 + (1 − 𝛼𝛼)𝑃𝑃𝑃𝑃
B. 𝑃𝑃𝑡𝑡+1 = 𝛼𝛼𝛼𝛼𝛼𝛼 + (1 − 𝛼𝛼)𝑅𝑅𝑅𝑅
C. 𝑃𝑃𝑡𝑡+1 = 𝛼𝛼𝛼𝛼𝛼𝛼 + 𝛽𝛽𝑅𝑅𝑡𝑡−1
D. 𝑃𝑃𝑡𝑡+1 = 𝛼𝛼 + 𝛽𝛽𝛽𝛽𝛽𝛽

37. Le budget de ventes prévisionnel dépend


A. De la stratégie commerciale de l'entreprise
B. De l'élasticité de la demande par rapport au prix
C. Des réactions des concurrents à la politique de l'entreprise
D. Du coût marginal
‫وﯾﻧﺎ رو وز‬
38. Le budget des ventes:
A. Consiste à prévoir le niveau des ventes en volume puis à les valoriser
B. Doit tenir compte de l'ensemble des éléments du marketing mix
C. Fait abstraction des conditions externes à l'entreprise (concurrents, environnement ...)

39. Pour établir le budget des ventes, on utilise:


A. Des outils statistiques
B. La méthode ABC
C. Des études de marchés
D. La méthode du CMUP

40. Lesquelles sont des affirmations pertinentes?


A. Les ventes saisonnières sont des ventes régulières
B. Lorsque la série de données est une série chronologique, on estime directement les prévisions
sans traitements préalables
C. Une prévision par lissage exponentiel simple tient d'autant plus compte des valeurs récentes de la
série que la constante a est faible.
D. Une prévision par lissage exponentiel simple tient d'autant plus compte des valeurs récentes de la
série que la constante α est élevée.

41. Lesquelles sont des affirmations pertinentes?


A. Le programme de production est l'expression de la marge maximale
B. Le programme de production est l'expression des quantités de chaque produit (ou prestations)
fabriqué par l'entreprise
C. Un acteur rare dc production est une ressource de production dont l'entreprise ne dispose pas en
quantités illimitées
D. Un facteur rare de production est un produit fabriqué par l'entreprise en quantités limités

42. Lorsqu'il y a présence de stocks d'un produit fini, le nombre de produits fabriqués est égal
:
A. Au nombre de produits sortis de stock
B. Au nombre de produits entre en stock
C. Au nombre de produits vendus, auquel on rajoute le nombre de produits en stock final et on
retranche le nombre de produits qui se trouvaient en stock initial
D. Au nombre de produits vendus, auquel on rajoute le nombre de produits en stock initial et on
retranche le nombre de produits qui se trouvaient en stock final

43. La méthode de l'allocation optimale du rare de production, si l'objectif est de maximiser la


marge sur coût variable globale, consiste à:
A. Privilégier la fabrication des produits qui ont la marge unitaire par unité de facteur rare de
production consommé la moins élevée
B. Privilégier la fabrication des produits qui ont la marge unitaire la plus élevée
C. Privilégier la fabrication des produits qui le coût unitaire dc production le moins élevé
D. Toutes les réponses précédentes sont valables

44. La méthode graphique de résolution permet de résoudre:


A. Un programme liéaire de dimension 2 de maximisation sous contraintes
B. Un programme liéaire de dimension 2 de minimisation sous contraintes
C. Un programme liéaire de dimension 3 d'optimisation sous contraintes

45. Contrôle budgétaire par analyse d'écarts repérer les affirmations exactes?
‫وﯾﻧﺎ رو وز‬
A. L’écart c'est la différence entre la réalisation et la prévision
B. L'écart sur quantité est valorisé en fonction du prix préétabli
C. Un écart global négatif sur matières premières signifie uniquement que la quantité de matières
consommées est plus importante que prévu
D. Toutes choses égales par ailleurs, les charges fixes sont toujours proportionnelles au volume
d'activité
E. Lorsque le niveau d'activité augmente, le coût fixe unitaire augmente

46. La(les)quelle (s Sont des phases du processus « triptyque du contrôle dc gestion?


A. Budgétisation
B. Prévision
C. Planification
D. Contrôle

47. Cochez-la ou les bonnes affirmations:


A- Le contrôle de gestion permet la décentralisation l'aide du découpage en centres de
responsabilité
B. Le reporting est l'action qui consiste à faire remonter des informations principalement chiffrées,
mais non uniquement, au siège ou l'établissement principal
C. Les budgets sont attachés aux centres de responsabilités qui contribuent la réalisation des
fonctions nécessaires à l'exploitation de l'entreprise
D. Le contrôle sc limite aux actions dc surveillance ou de vérification

48. Cochez-la ou les bonnes affirmations:


A. La gestion budgétaire prévisionnelle doit toujours être confiée un groupe d'experts qui ne sont
pas directement impliqués dans l'activité opérationnelle
B. La démarche prévisionnelle n'est pertinente que pour Ies grandes organisations
C. Un budget comporte à la fois des prévisions opérationnelles ct des prévisions financières
D. Tout nuage de points peut être ajusté par une droite

49. Cochez-la ou les bonnes affirmations:


A. L'expérience, l'intuition et le bon sens sont des facteurs fondamentaux pour réaliser une bonne
prévision et détecter toute anomalie
B. Une fonction puissance est de la forme : Y = 𝑎𝑎 𝑥𝑥 .b
C. Une fonction exponentielle est de la forme : Y = b. 𝑎𝑎 𝑥𝑥
D. Dans un par fonction puissance, un coefficient exposant « a » inférieur 1
Signifie que l'allure de la fonction est une croissance qui s'accélère

50. Pour choisir les articles dont le niveau de stock devra être suivi de façon rigoureuse, on
peut utiliser:
A. La méthode ABC
C. La méthode du CMUP
B. La méthode des 20/80
D. Le stock de tous les articles, sans exception, doit être suivi rigoureusement

51. Pour établir un budget de ventes, on utilise


A. La méthode ABC
B. Des outils statistiques.
C. La méthode du CMUP
D. des études de marchés
‫وﯾﻧﺎ رو وز‬
52. La méthode qui consiste à commander des quantités constantes à périodicité variable,
c'est:
A. La budgétisation par budgets Constants
B. La budgétisation par délais constants
C. La budgétisation par lots et périodes
D. La budgétisation par lots variables

53. Cochez-la ou les bonnes affirmations:


A. En gestion budgétaire prévisionnelle, le cycle de vie du produit est sans importance
B. Selon la théorie du cycle de vie de produits, lorsqu'un produit est en phase de croissance, les
ventes augmentent selon soit un modèle exponentiel, soit un modèle linéaire
C. La méthode des moyennas mobiles permet de lisser une série temporelle afin d'identifier sa
tendance
D. En gestion budgétaire prévisionnelle, l'effet d'élasticité croisée « demande / prix » ne joue pas en
cas de substituabilité

54. Le stock de sécurité


A. Permet de faire face à un allongement du délai de livraison, à un retard
B. Permet de faire face à une accélération de la consommation pendant le délai de
réapprovisionnement
C. Permet de faire face aux deux à la fois
D. C’est la quantité d’articles, niveau de stock en dessous de laquelle il ne faut pas descendre (risque
de rupture de stock.

55. Dans le modèle de Wilson, le nombre optimal de commandes est obtenu lorsque
A. Le coût de possession et le cout de lancement sont égaux
B. Le coût de possession est nu
C. Le coût de lancement est nul
D. Il n’y a pas de rupture de stock
E Le coût de possession et le cout de lancement sont à leurs niveaux minimums

56. Si l’entreprise commande souvent en petites quantités :


A. Les coût de passation sont élevés et les couts de détention sont faibles
B. Les coût de passation sont faibles et les couts de détention sont faibles
C. Les coût de passation sont faibles et les couts de détention sont élevés
D. Les durée entre chaque commande se récréât (se réduit)

57. La méthode des 20/80 permet


A. De contrôler que les approvisionnements n’aient pas de défaut
B. De discriminer les produits dont la politique d’approvisionnement
C. De calculer le cout d’approvisionnement et de déterminer un optimum
D. De privilégier une gestion sélective des stocks