Vous êtes sur la page 1sur 2

.rlr-j ôj-f .;as r i e. o ll â ,l L-LJI Ï ...

JtuJl
école nationale d'ingénieurs de Tunis

DYNAMIQUE DES SOLS ET ANALYSE STSMIQUE


2012
Date: 14 mai Classe: 2i-' Année GC
Durée: lh30 Documents autorisés
Enseignants ; O. Ben Mekki, H. Hâssis et M. Jamei Session de râttrâpâge

ANALYSE SISMIQUE : Anâlyse de deux bâtiments fondés sur un sol et pneusol

X 4-*J1-'T-,-f-lm-

:r-r
X
--.lf.
:xl

Soient deux bâtiments caractérisés par la même rigidité horizontale K=SMN/m et sont liés entre eux
par une structure de masse négligeable et de rigidité Kr_=8MN/m. Les deux bâtiments ont la même
masse m=50 tonnes.
Les bâtiments sont fondés sur une couchej constituée de pneusol àssimilée à un milieu élastique de
rigidité équivalente Kp = 4 MN/m; (voir figure 1). La couche de pneusol est basee sur un sol de
tlpe A.
Rappelons que la rigidité fouivalente de deux ressorts en série (de rigidité k.r et k,2), Ç, prend la
forme générale suivante :

K k"l k"z
"
1- Définir un modèle masses N ressorts représentant le système mécanique associé aux deux
bâtiments.
1 Lors d'un mouvement sismique horizontal du sol, )fu(t), écrire les équations du mouvement du
système. Le séisme est de type 2 avec ae:0,2g.
J. Déterminer les pulsations propres du système et montrer I'effet de la liaison entre les bâtiments.
Commenter I'utilité du système liant les deux structures.
4- Déterminer I'e{Tet du pneusol sur le mouvement des bâtiments.
5- Déterminer les déplacements des bâtiments et de la couche de pneusol.
6- Déterminer les efforts intérieurs.
Dynamique des sols :

On considère un.sol à surface horizontale, constitué de trois couches dont certaines propriétés
élastiques sont inconnues. Nous cherchons à déterminer ces propriétés et ceci par le biais d'une
investigation géophysique.

i) Proposer une ou deux méthodes d'investigation en décrivant le principe de leur réalisation.

2) Les vitesses de cisaillement de l'onde de cisaillement pour les trois couches sont
respectivement de 100 m/s, 140 m/s et 200 m/s (les couches sont n à partir la

surface du sol). La masse volumique des trois couches est Le coeffrcient de


Poisson des deux prernières couches est de I'ordre de 0.35. Le coeffi de Poisson de la

couche la plus profonde est de l'ordre de 0.45. Le niveau de la surface de la nappe est à 1m

deprofondeur. Ç_
2.a) Déterminer le module d'élasticité et le module de cisaillement des trois couches.

2.b) Dorurer les nomsnclatures de ces trois couches.


3) Déduire de ces valeurs les vitesses de I'onde de compression qui seraient obtenues par les
essais géophysiques in-situ.

4) En première approximation, on va opter pour un modèle équivalent homogénéisant les

couches. Le plus simple est de considérer que pour tout paramèhe 7 art sol homogène

équivalent, la formule suivante :

r i=M
x=1;-Ltz',*Ai)
(In,)'"
i=l

Avec Hi est l'epaisseur de la couche (i) et /, est le paramètre mécanique ou physique de 1a

dite couche.
4.a) Ecrire l'équation de l'onde de cisaillement en 2D pour le sol homogénéisé (dans ie
plan x,z, où z est 1a profondeur). Le so1 est supposé visco-élastique.

4.b) En prenant toujours comme modè1e celui d'une couche éqüvaiente,

Décrire l'effet de site.


4.c) On prend comme fonction accéleraüon au niveau de la base de ces trois corrches, la
forme suivalte :

âbQ)- Ausin(at)
Ecrire l'équation de l'onde de cisaillement en supposant qu'elle se propage presque
verticalement §.B. ceci suppose que 1'onde est unidimensionnelle). o est la pulsation
propre de la couche équivalente.
4.d) Déterminer la fonction de transfert de I'accélération à la surface du so1. Commenter
l'allure de la fonction obtenue et interpréter son évolution en fonction de la viscosité de la
couche équivalente.