Vous êtes sur la page 1sur 2

pprovisionner est le fait de chercher à acquérir, auprès de fournisseurs, des biens

et services au bon moment et au meilleur coût en vue d’assurer la production et la


livraison de ces produits ou services.

Et ce dans le but de satisfaire la demande, générer plus de bénéfices et plus


généralement d’assurer le bon fonctionnement de l'entreprise.

L' approvisionnement comporte un élément achat mais aussi un élément de gestion des
stocks.

Les activités d’approvisionnement peuvent aussi être liées à l’acquisition


d’information le long des processus logistiques. Ce type d'activités
d’approvisionnement constitue des tâches administratives.

L’utilité de l’approvisionnement
L'approvisionnement, pour une entreprise, est le fait d'acheter des marchandises
pour les raisons suivantes.

1) Les mettre en vente. Cela suppose une bonne connaissance des besoins de
production (besoins en matières premières, fournitures et autres) et du fournisseur
(le plus adapté et à quel prix).

2) Les utiliser dans la fabrication des produits finaux.

3) Les stocker en vue d’une vente.

Une bonne gestion de l’approvisionnement


La bonne gestion des approvisionnements et donc l’achat est une condition d’un
accroissement de la rentabilité d’une entreprise.

En effet, l’approvisionnement est une fonction cruciale pour la compétitivité de


l’entreprise puisqu’il compte pour la moitié du coût de revient de la marchandise
mise en vente, selon le secteur d’activité.

Aussi, le rapport qualité coût des approvisionnements aura une incidence sur le
rapport qualité-coût de la production.

Une bonne politique d’achat permet donc de réduire de manière significative les
coûts de production et d’améliorer en conséquence sa marge commerciale.

Les objectifs de l’approvisionnement


L’approvisionnement a deux principaux objectifs :

Des objectifs de coût. Il s’agit de réduire les coûts d’achat et les coûts de
stockage. Cela passe par un effort de négociation avec les fournisseurs pour
obtenir les meilleurs prix et délais de paiement mais aussi par une gestion des
stocks très fine pour éviter un trop plein ou une rupture de stocks. Dans les deux
cas les coûts sont élevés.

Des objectifs de qualité. Il s’agit de privilégier la qualité de


l’approvisionnement pour améliorer la qualité finale des produits.

Le flux des produits et de l’information le long des processus logistiques, de


l'achat des matières premières à la livraison du produit fini au consommateur
constitue la chaîne d’approvisionnement.

Méthodes d’approvisionnement
Un facteur clé d’optimisation de la gestion des approvisionnements consiste à
prévoir. Il est possible d’établir des prévisions selon deux types de méthodes
principales. Il s'agit de l’approvisionnement en fonction de la demande et
l’approvisionnement par analyse.

l’approvisionnement par analyse


Il s’agit de la méthode empirique et de la méthode prévisionnelle.

1) La méthode empirique

La gestion des processus d’approvisionnement peut se faire selon la méthode


empirique, c’est-à-dire, en se basant sur l'historique des ventes. Il s’agit
d’analyser les ventes de l’année passée pour mieux comprendre les comportements
d’achat des consommateurs.

Cette méthode permet d’anticiper les besoins des consommateurs et du marché.

2) La méthode prévisionnelle

De façon similaire, la méthode dite prévisionnelle de gestion des


approvisionnements tient compte des ventes réalisées, mais elle est complétée par
des études de marché et des analyses concurrentielles.

Vous aimerez peut-être aussi