Vous êtes sur la page 1sur 27

Architecture des ordinateurs

COMPUTER HARDWARE
Mini-projet

Réalisé par : Encadré par :


EL AHRACH YASSER Mr. EL GHAZI MOHAMED

Filière RT-S2 ANNÉE UNIVERSITAIRE : 2019/2020


Introduction :
Un réseau informatique désigne généralement une
interconnexion entre plusieurs équipements (PC,
imprimantes, routeur,
etc.). Il s’agit d’un
ensemble d’ordinateurs et
de périphériques (ex :
Imprimante) situé à
proximité les uns des
autres et reliés entre eux
par des équipements
d'interconnexion réseau
(Câbles, Hubs, Switches,
Routeurs, etc.).
Exemples : Entreprise, etc…
Chaque réseau a besoin d’une équipe de maintenance
(administrateur réseau, ingénieur réseau , technicien, etc.).

Le technicien réseaua pour mission d'intervenir sur


les équipements ou le
câblage du réseau afin
d'assurer une qualité de
service optimale aux
utilisateurs. Dans les
grandes entreprises, le
technicien réseau pourra
intervenir sous la
responsabilité d'un
administrateur réseau ou d'un ingénieur réseau connaissant
parfaitement l'architecture du réseau d'entreprise. Cela exige
de sérieuses connaissances sur les principaux types de
câblages, les équipements et les protocoles réseau. Ce qu’on
va essayer de traiter dans ce mini-projet.
Définition d’un ordinateur :

Un ordinateur est un terminal électronique fonctionnant


à l'aide d'un programme ou d'un jeu d'instructions qui lui font
lire, manipuler et modifier des données numériques.

Un ordinateur ce n’est pas seulement un PC


Tout ce qui contient un
processeur et de la
mémoire peut être
regroupé sous la
dénomination
d’ordinateur. Ainsi il
n’existe pas seulement des ordinateurs dit personnel (PC),
les téléphones mobiles, les smartphones, les télévisons
connectés, … sont donc des ordinateurs.
La constitution matérielle d’un
ordinateur :

Processeur (CPU) :
Définition :

Le processeur ou CPU ( Central Processing Unit) est


le cerveau de l'ordinateur.
Il organise les échanges de
données entre les
composants (mémoire
RAM, disque dur, carte
graphique).

Fonctionnement :
Le processeur ou microprocesseur (CPU) qui permet à
l’ordinateur d’effectué
les opérations (calculs)
demandés, telle que La
vitesse (fréquence) de
calcul d’un processeur
est exprimée en Hz.
Ces principales tâches sont :
• Lire les données en mémoire,
• Traiter les données,
• Ecrire des données en mémoire.
En bref c'est lui qui fait les calculs permettant à l'utilisateur
d'interagir avec l'ordinateur et d'afficher le système à l'écran.
Il est ainsi capable de traiter des milliards d'informations par
seconde et d'accomplir des calculs immenses permettant à la
science et la médecine de progresser plus rapidement. La
puissance informatique réside dans le processeur choisi.
Remarque :
Aujourd'hui, un processeur
peut atteindre de grandes
performances (vitesse
dépasse 5 GHz, 10 core) et
certains ordinateurs sont
équipés de plusieurs
processeurs.

Exemple : Le processeur Intel Core i9-10900k.


Remarque :
Quand le processeur effectue une opération, le résultat peut
être mémorisé de façon :

Temporaire : résultat mémorisé un temps défini, il n’existe


obligatoirement plus une fois l’ordinateur éteint – mis hors
tension.
Permanente : résultat mémorisé même après que l’ordinateur
est éteint – mis hors tension. On peut donc retrouver le résultat
une fois l’ordinateur réallumé.

Il existe donc dans l’ordinateur deux gestions différentes de


la mémorisation du résultat :
La gestion de la mémoire temporaire appelée mémoire vive
de l’ordinateur est prise en charge par des puces de mémoire
qui permettent de mémoriser temporairement l’information
(barrette de mémoire vive – RAM).
La gestion de la mémoire permanente, appelée mémoire
morte de l’ordinateur est prise en charge par le disque dur
(hard drive) qui permet de mémoriser de façon permanente
l’information.
Ce qu’on va voir dans les paragraphes suivants.

Mémoire vive (RAM) :


Définition :
La mémoire vive(RAM « Random Access Memory »),
est un genre de mémoire qui
stocke les informations des
programmes et des données en
cours de fonctionnement,
temporairement.
Types :
Type de RAM Description
SRAM (Mémoire Elle est très rapide mais son coût est très élevé. Elle est
statique) utilisée en petite quantité comme mémoire cache située
au niveau du microprocesseur. On parle de mémoires
caches L1, L2 et maintenant aussi L3 qui servent à
stocker les données et les programmes qui sont souvent
charger dans la DRAM par le processeur ce qui leur
permet un accès beaucoup plus rapide.
DRAM (Mémoire Peu coûteuse. Elle est utilisée en grande quantité comme
Dynamique) mémoire principale. C'est dans celle-ci que sont chargés
depuis le disque dur les programmes que l'on veut
utiliser et les données que l'on veut consulter.
SDRAM Pareille que la DRAM mais avec un temps d'accès
(Synchronous beaucoup plus rapide car sa fréquence dépassait les 100
Dynamique Ram) Mhz. Elle était principalement utilisée dans les années
1997 avec le pentium 2 et 3.
Mémoire Virtuelle La mémoire virtuelle est une partie de la mémoire de
masse que l'on utilise comme de la RAM, en général, on
alloue comme mémoire virtuelle le double de la
mémoire vive. Ce qui permet d'utiliser plus
convenablement des applications gourmandes en
mémoire RAM tel que des jeux vidéo récents.
La RAMBUS ou Équivalent et précurseur face à la DDRAM, la RDRAM
RDRAM de la célèbre marque RAMBUS à fait un vide dans le
domaine de l'informatique, malgré ses performances
étonnantes à sa sortie, son prix a vite dissuader les
utilisateurs de s'en équiper.
Mémoire Vidéo Située sur la carte graphique, elle sert à gérer des
VRAM applications 3D telles que des jeux vidéo, des logiciels
servant à créer des images de synthèses etc.
Fonctionnement :
La RAM est indispensable au processeur car c'est elle qui
stocke les informations dont ce dernier a besoin dans
l'immédiat de manière temporaires. Et sans elle, aucun
programme ne peut être exécuté sur un ordinateur.
Lorsque vous arrêtez l’ordinateur, le contenu est vidé de cette
mémoire. C’est pour cela qu’il existe des stockages de type
disque dur ou SSD afin de pouvoir stocker les données
lorsque l’ordinateur est arrêté.

Remarque :
Aujourd'hui les capacités et les performances des RAM
devient plus en plus très forts (elle peut atteindre 32Gb).
Exemple : HyperXFURY DDR4 RGB
Mémoire morte (ROM) :
Définition :
La mémoire morte
est une mémoire dans
laquelle est stockée un
programme et qui garde
ces données même en cas
de coupure secteur. C'est
dans ce type de mémoire
qu'est stocké le
programme qui permet au PC de démarrer juste après la
mise sous tension. Ce programme est appelé le Bios.
Fonctionnement :
Ce type de mémoire permet notamment de conserver les
données nécessaires au démarrage de l'ordinateur. En effet,
ces informations ne peuvent être stockées sur le disque dur
étant donné que les paramètres du disque (essentiels à son
initialisation) font partie de ces données vitales à l'amorçage.
Différentes mémoires de type ROM contiennent des données
indispensables au démarrage, c'est-à-dire :
• Le BIOS est un programme permettant de piloter les
interfaces d'entrée-sortie principales du système, d'où le
nom de BIOS ROM donné parfois à la puce de mémoire
morte de la carte-mère qui l'héberge.
• Lechargeur d'amorce: un programme permettant de charger
le système d'exploitation en mémoire (vive) et de le
lancer. Celui-ci cherche généralement le système
d'exploitation sur le lecteur de disquette, puis sur le disque
dur, ce qui permet de pouvoir lancer le système
d'exploitation à partir d'une disquette système en cas de
dysfonctionnement du système installé sur le disque dur.
• Le Setup CMOS, c'est l'écran disponible à l'allumage de
l'ordinateur permettant de modifier les paramètres du
système (souvent appelé BIOS à tort...).
• Le Power-On Self Test (POST), programme exécuté
automatiquement à l'amorçage du système permettant de
faire un test du système (c'est pour cela par exemple que
vous voyez le système "compter" la RAM au démarrage).
Types :
Type de ROM Description
ROM Les premières ROM étaient fabriquées à l'aide d'un
procédé inscrivant directement les données binaires
dans une plaque de silicium grâce à un masque. Ce
procédé est maintenant obsolète.

PROM Les PROM (Programmable Read Only Memory) ont été


mises au point à la fin des années 70 par la firme Texas
Instruments. Ces mémoires sont des puces constituées
de milliers de fusibles (ou bien de diodes) pouvant être
"grillés" grâce à un appareil appelé « programmateur de
ROM », appliquant une forte tension (12V) aux cases
mémoire devant être marquées. Les fusibles ainsi grillés
correspondent à des 0, les autres à des 1.

EPROM Les EPROM (Erasable Programmable Read Only


Memory) sont des PROM pouvant être effacées. Ces
puces possèdent une vitre permettant de laisser passer
des rayons ultra-violets. Lorsque la puce est en présence
de rayons ultra-violets d'une certaine longueur d'onde,
les fusibles sont reconstitués, c'est-à-dire que tous les
bits de la mémoire sont à nouveau à 1. C'est pour cette
raison que l'on qualifie ce type de PROM d'effaçable.

EEPROM Les EEPROM (Electrically Erasable Read Only


Memory) sont aussi des PROM effaçables, mais
contrairement aux EPROM, celles-ci peuvent être
effacées par un simple courant électrique, c'est-à-dire
qu'elles peuvent être effacées même lorsqu'elles sont en
position dans l'ordinateur.
BIOS/ UEFI :
BIOS(Basic Input Output System) est un composant présent
dans tous les ordinateurs et qui apparaît au lancement de
l’ordinateur.

UEFI est un firmware (ou micrologiciels) contenu dans une


puce de la carte mère qui permet de lancer des applications
qui sont stockées dans une partition du disque dur prévue à
cet effet (la partition se nomme EFI SYSTEM PARTITION).
De ce fait, l’UEFI est plus flexible, le BIOS ne permettant pas
de coder ses propres applications.
Parmi, les applications que l’on peut trouver dans la partition,
on trouvera des applications de test mémoire, de restauration
système etc.

Disque de stockage :
Définition :
Disk dur est la mémoire de l'ordinateur. Son rôle est de
stocker des données informatiques de façon permanente. Le
disque dur contient le système Windows, MacOs ou Linux
(entre autres), les programmes installés et les données
personnelles de l'utilisateur. Il stocke des informations sous
forme binaire.

Types :
Un disque dur externe (ou DDE) est un périphérique
de stockage portable qui est généralement connecté à un
ordinateur via une connexion USB, FireWire eSATA ou sans
fil. Les disques durs externes ont généralement une capacité
de stockage élevée et sont
couramment utilisés pour
stocker des données et effectuer
des sauvegardes.
Ces types de disques durs
permettent de stocker un grand
nombre de fichiers, musiques,
vidéos ou images grâce à leur
forte capacité de stockage.
Les disques durs HDD(Hard Disk Drive en anglais)
sont les plus couramment utilisés notamment pour les
ordinateurs de bureau.
Ces disques, internes ou
externes à l’ordinateur,
sont constitués d’un ou
plusieurs disques
mécaniques qui lisent et
écrivent des informations
sur le disque.

Les disques durs SSD(Solid State Drive) utilisent une


mémoire flash (et non mécanique comme les HDD) pour
stocker l’information. Ils offrent
une durabilité améliorée et une
performance supérieure aux
disques durs HDD. Néanmoins,
ces derniers présentent une
capacité de stockage
généralement plus élevée pour
un coup moindre.
Remarque :
Aujourd'hui, il existe des disques durs qui sont capables de
stocker plusieurs Tera octets de données (soit 1024 Giga
octets), ce qui correspond à des centaines de milliers de
photographies, des milliers de films, des millions de
documents textes...
Exemple : Intel SSDD5 Series
Les cartes périphériques :
Carte graphique :
Tout ordinateur possède une carte graphique (également
appelée carte vidéo).
C'est le matériel informatique qui fait le lien entre l'ordinateur
et l'écran : c'est la carte graphique qui permet d'afficher une
image à l'écran. Elle est notamment fortement sollicitée par
les jeux vidéo, les logiciels de montage vidéo ou de retouche
de photo.
Une simple utilisation
bureautique de votre
ordinateur ne demande
par contre pas une
carte vidéo très
puissante.

Carte son :
La carte son, aussi appelée carte
audio ou carte sonore, est un
composant pour PC qui permet à
votre ordinateur de traiter les
signaux audios. De nos jours,
tous les ordinateurs sont dotés
d’une carte son déjà installée, mais souvent, ce composant de
base n’offre pas la qualité ni les caractéristiques nécessaires
pour vous faire profiter pleinement de vos films, de votre
musique et de vos jeux. Les meilleures cartes son peuvent
produire un son à haute définition, en plus de prendre en
charge le son ambiophonique et de proposer des effets 3D.
Carte réseau :
La carte réseau (appelée
Network Interface Card en
anglais et notée NIC)
constitue l'interface entre
l'ordinateur et le câble du
réseau. Elle prépare pour le
câble réseau les données
émises par l'ordinateur, les
transfère vers un autre
ordinateur et contrôle le flux
de données entre l'ordinateur
et le câble. Elle traduit aussi les données venant du câble et
les traduit en octets afin que l'Unité Centrale de l'ordinateur
les comprenne. Ainsi une carte réseau est une carte
d'extension s'insérant dans un connecteur d'extensions (slot).
Remarque :
La carte réseau possède généralement deux témoins lumineux
(LEDs) :
La LED verte correspond à l'alimentation de la carte ;
La LED orange (10 Mb/s) ou rouge (100 Mb/s) indique une
activité du réseau (envoi ou réception de données).

Connectique :
Port Description Illustration
USB 3.0 Le bus USB (Universal Serial Bus, en
français Bus série universel) est, comme
son nom l'indique, basé sur une
architecture de type série.
VGA Le VGA (Video Graphics Array) est le
plus ancien des formats vidéo encore
utilisés. Il reste largement répandu,
notamment dans le monde des ordinateurs
de bureau (desktop). Il est caractérisé par
la couleur bleue.
DVI Le DVI (Digital visual interface), est le
format vidéo qui a succédé au VGA. A la
différence de ce dernier, il transmet le
signal vidéo au dispositif d'affichage en
numérique. Bien qu'il soit compatible avec
les écrans à tube cathodique, il n'améliore
sensiblement la qualité de l'image que sur
les dispositifs numériques (LCD, Plasma,
OLED).
HDMI Le HDMI (High Definition Multimedia
Interface), dernier né des grands standards
vidéo, il est le format qui finira sans doute
par s'imposer par rapport aux autres.
L'avantage décisif est qu'à la différence
des autres formats, il a l'avantage de
véhiculer l'image ET l'audio.
PS/2 Créé en 1987 par IBM, le port PS/2 (pour
"Personal System/2") s'est généralisé à
partir de 1995 avec la norme ATX pour la
carte mère. Généralement au nombre de 2
sur la carte mère, ils sont généralement
utilsés pour brancher le clavier
(connecteur mauve) et la souris
(connecteur vert). Bien que ce standard
persiste toujours sur les cartes mères, de
nombreux utilisateurs abandonnent le
branchement de leur clavier et souris sur le
port PS/2 pour s'orienter vers un
branchement USB (filaire ou bluetooth).
COM Le port RS-232, plus communément
appelé port série ou port COM, est la plus
ancienne des normes encore utilisées,
puisqu'elle est apparue en 1962. Bien qu'il
tende à disparaître des cartes mères
récentes au bénéfice du port USB, le port
série est toujours utilisé dans le milieu
industriel principalement en raison de sa
robustesse et de sa simplicité. Il sert à
connecter de nombreux équipements
(sondes, machines-outils, détecteurs,
lecteurs de codes barre, terminaux de
paiement, etc.).
Réseau Un port Ethernet se situe à l’arrière d’un
ordinateur de bureau ou à l’arrière/côté
d’un ordinateur portable. Un routeur
possède généralement plusieurs ports
Ethernet pour accueillir plusieurs
périphériques câblés sur un réseau. Il en va
de même pour d’autres matériels réseau
comme les hubs et les modems.

Après citer les différents périphériques internes de


l’ordinateur; on va parler dans le paragraphe suivant sur
l’élément principal qui regroupe tous ces équipements.
Carte mère (Mother board) :
La carte mère est l'élément principal d'un ordinateur.
C'est un circuit
imprimé qui a des
connecteurs auxquels
se connectent en
interne le processeur,
disque dur, les cartes
(graphique, son,
réseau, d'acquisition)
et le lecteur de
disquette, cd-rom, dvd ou graveur.
Comme c'est elle qui permet cette interconnexion entre ces
différents éléments, on peut dire qu'elle est le centre nerveux
d'un ordinateur. Elle comporte aussi en externe des ports :
VGA, PS/2, USB, RESEAU, FIREWARE, SERIE,
PARALELLE etc.
Les différentes cartes mères qui existent:
Universal ABIT
ASRock
ASUSTeK Computer
BFG Technologies
Biostar Microtech International
Chaintech
DFI
ECS
EPoX
eVGA
Intel
Foxconn
Gigabyte
MSI
Sapphire
Shuttle
XFX
Zotac
Nvidia
Les différents formats des cartes mères, selon la norme
standard est le ATX.

ATX Ordinateur de bureau 305x244 mm²


E-ATX ordinateur de bureau 305x330 mm²
µATX Barebone et mini PC 244x244 mm²
BTX Ordinateur de bureau 325x267 mm²
ITX Mini PC 170x170 mm²
CEB serveur 305x 267 mm²

Remarque :
Pour que la carte mère fonctionne elle a besoin de
l’alimentation.
Bloc d’alimentation :
En général, le bloc d'alimentation est un convertisseur de type
alimentation à découpage, alliant légèreté, rendement
important et compacité. En revanche ce type d'alimentation
génère beaucoup de parasites haute fréquence, et nécessite
d'être intégré dans un boîtier métallique (ou métallisé)
formant ainsi une cage de
Faraday et protégeant les
composants sensibles de la
carte mère alimentée. Les
filtres sur les alimentations de
la carte mère doivent aussi être
performants afin de fournir une
tension précise et constante,
quelle que soit la
consommation de courant des
périphériques connectés.
Boitier :
Pour assembler tous les
équipements qu’on a déjà
citer afin de former ce
qu’on appelle l’unité
centrale du PC, on aura
besoin d’un casier qui
regroupe toutes les unités.
Il s’agit du boitier.

Vous aimerez peut-être aussi