Vous êtes sur la page 1sur 10

Le budget de trésorerie

Le budget de trésorerie est un document de synthèse qui permet d’avoir une


vue d’ensemble du système budgétaire et de vérifier sa cohérence avec les
capacités financières de l’entreprise.

Aux produits d’exploitation (budget des ventes) correspondent des


encaissements. Aux charges d’exploitation (budget des frais commerciaux, de
production, d’approvisionnement, des frais généraux) et aux investissements
correspondent des décaissements.
Encaissements et décaissements se déduisent donc en partie des produits et
charges d’exploitation à condition :
- de prendre en compte les délais de paiement (ce qui nous intéresse ici est le
moment où le produit sera encaissé et la charge décaissée) ;
- d’extraire les dotations aux amortissements qui peuvent figurer dans certains
budgets : il s’agit de charges sans décaissement de trésorerie.

2
I/ Démarche générale

Il faut d’abord collecter les informations nécessaires :


▪ bilan N-1 ;
▪ ensembles des budgets établis ;
▪ modes et délais de règlement ;
▪ décaissements et encaissements exceptionnels n’entrant pas dans le cadre
d’un budget particulier (par exemple le paiement des impôts, une
augmentation de capital, etc).

La construction du budget se déroule en quatre étapes :


✓ Etablissement du budget des encaissements ;
✓ Etablissement du budget des décaissements ;
✓ Etablissement du budget de TVA ;
✓ Etablissement du budget général de trésorerie.

3
II/ Le budget des encaissements

Il prend en compte les encaissements directement liés à l’exploitation et les


encaissements hors exploitation. Les ventes sont enregistrées TTC.

4
III/ Le budget des décaissements

Il prend en compte les décaissements liés à l’exploitation et les décaissements


hors exploitation.
Les achats sont enregistrés TTC.

5
IV/ Le budget de TVA

La TVA à décaisser est obtenue par le budget de TVA qui présente pour chaque
mois la TVA à décaisser. Le règlement s’effectue avant la fin du mois suivant
celui au titre duquel la TVA est due.

6
V/ Le budget général de trésorerie

Il reprend le total des encaissements et des décaissements en tenant compte de


la TVA et de la trésorerie initiale. Il permet d’obtenir mois par mois le solde de
trésorerie.

7
VI/ Equilibre du budget de trésorerie

De même que le plan de financement, le budget est présenté sous deux


versions successives :
- une présentation initiale faisant apparaître les soldes brutes mensuels ;
- une présentation ajustée permettant d’équilibrer la trésorerie en éliminant les
soldes négatifs et les soldes trop largement positifs.

La gestion des déficits de trésorerie passe par diverses solutions ;


- mobilisation des créances ;
- crédits bancaires de trésorerie (découvert, facilité de caisse, etc) ;

De même, la gestion des excédents.

8
VI/ Equilibre du budget de trésorerie

De même que le plan de financement, le budget est présenté sous deux


versions successives :
- une présentation initiale faisant apparaître les soldes brutes mensuels ;
- une présentation ajustée permettant d’équilibrer la trésorerie en éliminant les
soldes négatifs et les soldes trop largement positifs.

La gestion des déficits de trésorerie passe par diverses solutions ;


- mobilisation des créances ;
- crédits bancaires de trésorerie (découvert, facilité de caisse, etc) ;

De même, la gestion des excédents.

9
VI/ Equilibre du budget de trésorerie

De même que le plan de financement, le budget est présenté sous deux


versions successives :
- une présentation initiale faisant apparaître les soldes brutes mensuels ;
- une présentation ajustée permettant d’équilibrer la trésorerie en éliminant les
soldes négatifs et les soldes trop largement positifs.

La gestion des déficits de trésorerie passe par diverses solutions ;


- mobilisation des créances ;
- crédits bancaires de trésorerie (découvert, facilité de caisse, etc) ;

De même, la gestion des excédents.

10

Vous aimerez peut-être aussi