Vous êtes sur la page 1sur 6

ISCAE

Réseaux et Télécommunications
Cours 6

2010-2011

Saadbouh O CHEIKH EL MEHDI

Plan

Couche Réseau
1. Description
2. Services offerts
3. Adresses IP
4. Classes d’adresse
5. Adresse IP & Masque
6. Format du paquet IP
7. Commutation & routage

1
Description

Couche Transport Couche Transport

Message Message

Couche Réseau Couche Réseau Couche Réseau

Paquet Paquet

Couche Liaison Couche Liaison Couche Liaison

Trame Trame

Couche Physique Couche Physique Couche Physique

Émetteur Routeur Récepteur

Description

 Cette couche doit permettre une transmission entre 2 machines.


 Celles-ci ne sont pas nécessairement directement connectés.
 Les données sont fractionnées en paquets.

Services offerts

 Adressage logique universel


 Commutation/Routage
 Contrôle de congestion

2
Adressage

 Il est nécessaire de pouvoir désigner toute machine quelconque


accessible directement ou indirectement.
 Les adresses physiques sont propres aux différentes technologies
(Ethernet, ...)
 Il faut donc introduire un mécanisme d’adressage universel.

Exemples d’adressage

 Adressage en mode connecté X25-3


 Adressage en mode non connecté IP (Internet Protocol)

Adresses IP
 Dans la version IPv4, les adresses comportent 4 octets (32 bits).
 Elles se présentent usuellement sous la forme de 4 nombres décimaux
séparés par des points (notation décimale pointée).
 Les adresses (partie identifiant le réseau) sont accordées par un
organisme appelé NIC (Network Information Center).

Classes d’adresse

 Il existe 5 classes d’adresses (A, B, C, D et E).


 Les adresses de classe A, B et C sont composées :d’une partie identifiant le
réseau d’une partie identifiant la machine (au sein du réseau)
 Les machines d’un même réseau doivent partager la partie de l’adresse
identifiant le réseau.
 En fonction de la taille du réseau, une adresse de classe A, B ou C est utilisée.
 La classe D est utilisée pour du multicasting (datagrammes envoyés à un
groupe d’ordinateurs).
 La classe E n’est pas utilisée

3
Adresses IP

Classe
de 1. 0. 0. 0 à
A 0 Réseau Machine 127.255.255.255

de 128. 0. 0. 0 à
B 10 Réseau Machine 191.255.255.255

de 192. 0. 0. 0 à
C 110 Réseau Machine 223.255.255.255

de 224. 0. 0. 0 à
D 1110 Adresse multicast 239.255.255.255

de 240. 0. 0. 0 à
E 1111 0 Réseau Machine 255.255.255.255

Adresse IP & Masque

 Chaque adresse IP est composée de deux parties:


 Partie pour identifier le réseau
 Partie pour identifier la machine sur le réseau

 Dans une adresse, quelle est la partie réseau et quelle est la partie machine?
 On utilise le Masque

 Le Masque (comme l’adresse IP) est une suite de 4 octets (32 bits)

 Pour connaître le numéro du réseau: l’opération logique R= (@IP) AND (Masq)


AND étant l’opérateur logique « ET »
Exemple : @ IP =192.178.16.66, Masque =255.255.255.192
 Numéro réseau = 64 (l’@ réseau =192.178.16.64)
 Numéro machine = 2

4
Format général d’un paquet IP(V4)

32 bits

Version Lg_ent Type de Longueur totale


Service
Identification Drap Dep_fragment
En-tête

Durée de vie Protocole Total de contrôle d’en-tête


Adresse source
Adresse destination
Options (éventuelles)

Données

Format général d’un paquet IP

Champs d’en-tête
Version : numéro de la version du protocole utilisé pour créer le datagramme (4 bits)
Lg_ent : longueur de l’en-tête exprimée en mots de 32 bits (4 bits)
Type de service : précise le mode de gestion du datagramme (8 bits)
Longueur totale: donne en octets la longueur totale du datagramme
Identification : permet au destinataire de savoir à quel datagramme appartient un
fragment (16 bits)
Drapeau : 3 bits
1:bit inutilisé(=0)
DF : “ Don’t fragment ”: indique si la fragmentation est autorisée(=1) ou non(=0)
MF : “ More fragments ”:(=0) il s’agit du dernier fragment, =1 y aura d’autres fragmnts
Dep_fragment : indique la position du 1er octet dans le datagramme total
Durée de vie (TTL) : compteur utilisé pour limiter la durée de vie des datagrammes
(8 bits) :
 décrémenté à chaque saut
 détruit quand passe à 0
Protocole : indique le protocole de la couche supérieure (TCP ou UDP) (8 bits)

5
Commutation

La commutation est utilisée en mode connecté. Elle consiste à :


 Calculer une route au moment de la connexion
 Emprunter cette route pour transférer chaque paquet tant que dure la
connexion.
Routage
Le routage est utilisé en mode non connecté. Il consiste à :
 Calculer une route pour transférer chaque paquet
 Aucun état mémorisé au sujet des connexions
 Des paquets avec la même source et destination peuvent suivre des trajets
différents
 Plusieurs algos de routage…

Vous aimerez peut-être aussi