Vous êtes sur la page 1sur 39

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE

DES TRAVAUX PUBLICS


-FRANCIS JEANSON-

T MESSAFER Novembre 2017


1
Calcul des Fondations Superficielles Selon L’EC 7
2

Sommaire
- Introduction

- NF EN 1997-1: 2005 - Regles Generales


Annexes
- Exemple de calcul sur la base d’essais de labo

- Exemple de calcul sur la base d’essai sur site

- NF EN 1997-2: 2007 Reconnaissance des terrains et essais

Annexes
- Conclusions
Calcul des Fondations Superficielles Selon L’EC 7
3

Introduction
DTU 13.12 Mars 1988 Regles de calcul des fondations superficielles qui s’applique aux travaux de batiment

Fascicule 62- titre V Dec 1993 qui s’applique aux travaux de Genie civil et ouvrage d’art
BS1377, BS5930

DTR-BC 2.331 1992 Regles de calcul des fondations superficielles

En 1975, Commission des Communautées Européennes a arreté un programmes d’actions dans le domaine
de la construction pour harmoniser les specifications techniques existant dans chaque pays dans le but de
les remplacer. Cela a pri 15 ans de preparation pour preparer un programme des eurocodes.
En 1989, le commité technique 250 (TC250) du comité européen de normalisation (CEN) a eté chargée
de preparer et publier les Eurocodes

En 1996, XP ENV 1997-1: Calcul geotechnique – Regles Generales,


En 1999, XP ENV 1997-2 : Calcul geotechniques- Calcul sur la base d’essais de laboratoire
En 1999, XP ENV 1997-3: Calcul geotechnique - Calcul sur la base d’essais en place
Ces normes etaient provisoire et publiees’ pour consultation
En 2004, NF EN 1997-1: Calcul geotechnique – Regles generales
En 2007, NF EN 1997-2: Reconnaissances des terrains et essais

Eurocode 7-1 et 2 : donnent des instructions et des conseils pour le calcul geotechnique. Ils sont completés
par des Annexes Nationales et Normes
4

La collection complète des ‘Eurocodes structuraux compte 10 volumes

Eurocode 0 et 1 définissent les principes généraux de conception et calcul des ouvrages,


e.g.: état limite ELU et ELS, propriété des matériaux ect…
Les autres Eurocodes sont indépendants sauf EC8

Les comités techniques TC 341 et TC 288 du CEN ont la charge d’élaborer les normes avec la
reconnaissance des terrains et les essais géotechniques et l’exécution des travaux géotechniques
spéciaux
5

L’EC7 propose un schéma de justification des ouvrages géotechniques basé sur


l’utilisation des coefficients partiels et la distinction entre les états limites ELS et ELU

L’EC7 définit pour ces états limites les méthodes permettant de calculer:
actions géotechniques : poussée, frottement négatif, etc…
résistances : portance, butée, etc...

ne donne pas de model de calcul spécifique a la justification des ouvrages, laisse ce rôle
a chaque pays

Les seuls modèles de calculs disponibles sont présentés dans des annexes

L’annexe A est la seule annexe normative (obligatoire) : il comprend les facteurs partiels

Les autres annexes sont informatives et leur application relève du choix de chaque pays
membre du CEN
6

NF EN 1997-1 : Regles Generales


7

Section 2: Bases du calcul geotechnique:


1. Categories geotechniques
3 categories geotechniques pour identifier la complexité de l’ouvrage:
Catégorie geotechnique 1: ouvrage simple ≤ 2 etages, mur ou excavation ≤ 2m
Catégorie geotechnique 2: ouvrage classique, pas de risques anormaux
Catégorie geotechnique 3: ouvrages très grands ou risques anormaux, sol et chargement compliqué
2. Les actions dans le calcul geotechnique
Les valeurs de coefficients partiels pour les etats limites ultimes (A, B, C) sont définis dans tableau 2.1
le dimensionnement doit etre verifié separement pour chaque cas limite A,B et C
8
9
Proprietés du terrain:
Xd=Xk/ γm
Xd : valeur de calcul
Xk : valeur caracteristique obtenu par des essais de labo ou in-situ
γm : coefficient partiel relatif a la propriete’ du sol considere’, =1 pour etat limite de service

Pratiquement il n’ya pas de grand changement pour ceux qui utilisent deja les coefficients
partiels type Fascicule 62 ou DTR

Valeurs limites des mouvements :


Mur porteur ou maconnerie 1/2000< Rotation relative < 1/300
pour eviter un etat limite de service
(=1/150 etat limite ultime est atteint)
Fondations isolees’ : tassmement total= 50mm et
tassemenent differentiel=20mm entre colonnes sont acceptables
De plus grands tassements peuvent etre admis si les rotations relatives
restent acceptable

Different approaches de dimensionnement geotechnique


 par calcul
 par mesure prescriptive (experience)
 par essais de chargement et essais sur modeles experimentaux
 par methode observationelle (instrumentation, programme de mesures
d’urgence)
10

Section 3 Données Géotechniques


Reconaissances geotechniques:
-Categorie geotechnique 1: inspection visuelle, excavations superficielles
-Categorie geotechnique 2 et 3: comprennent 3 etapes (reconnaissance prelim, reconnaissance pour
le dimensionnement (projet) et reconnaissance de control)

Evaluation des parametres géotechniques:


Les proprietés des sols sont quantifiés par des parametres géotechniques (valeurs caracteristiques) deduites des
resultats des essais de labo et en place.

Caracterisation du type de sol: nature de base du materiaux doit etre identifiée avant d’interpreté les resultats des autres essais
les sols et roches doivent etre examinés et classés comformement a un system reconnu de classification
+ des essais tels que granulo, indice de densite’, poids volumique, w, limites, …

Essais mecaniques et in situ: avant d’interpreter les resultats s’assurer que l’essai est fait correctement et la nature du terrain s’y adapte

Rapport de reconnaissance des terrains


Les resultats de la reconnaissance géotechnique doivent etre reunis dans un rapport de reconnaissance des terrains qui doit
servir de base au rapport de dimensionnment geotechnique
11

Section 6 Fondations superficielles


Donne les différentes méthodes de calcul et verfications a effectuer aux etats limites ultimes pour assurer la
stabilité ainsi que les calculs de deplacements aux etats limites de service
Considerations au calcul et l’execution
- Choix profondeur et largeur
- Calcul: methode directe et methode empirique

Calcul a l’etat limite ultime


2.1 Stabilité d’ensemble: pres ou sur un site incline’, pres d’une excavation ou mur, pres d’exploration miniere
2.2 Defaut de capacité portante:

Vd≤Rd Vd: charge de calcul a l’etat limite et Rd: capacité portante


-Methode analytique: court term et long term, Details Annexe D
-Methode semi-empirique: a partir des resultats in-situ. Details Annexe E

2.3 Rupture par glissement: dans le cas la charge n’est pas normale a la base de fondation
Hd≤ Sd+Epd Hd: composante horiz de la charge,
Sd: resistance de cisaillement entre base et sol, Epd: pression des terres de poussee’

- En conditions drainées: Sd=V’d tanδd ; δd angle de frottement de calcul sur la base de fondation
(=φ’d si fondation en beton coule’ in situ, =2/3φ’d si fondation prefabriquee’ lisse)
- En conditions non-drainées: Sd= A’Cu; A’ surface effective de la base, Cu cohesion non drainee’
12

Calcul aux états limites de service

Les charges de calcul a l’etat limite de service doivent etre utilisees’ pour le calcul des
deplacements de la fondation qui seront compares’ aux critere d’aptitude au service

1. Tassements
-Les calculs de tassements doivent comprendre les tassements immediats et tassements differés
- la profondeur d’influence des charges peut etre celle a laquelle la contrainte verticale due
a la charge de la fondation atteint 20% σ’v. Cette profondeur est aussi 2xB
- Annexe F donne un exemple d’evaluation des tassements

2. Analyse des vibrations


-s’assurer qu’il n’y a pas de resonnance entre la frequence de pulsation de la charge et
une frequence critique du systeme fondation-terrain pour eviter liquefaction
- Vibrations créés par seisme voir Eurocode 8 – Resistance des structures aux seismes

Fondations au rocher
- Tient compte de deformabilité du massif rocheux et tassement admissibles de l’ouvrage,
presence de discontinuitées, état d’alteration et de fracturation
- Presente la methode des pressions de contact presumées
- Annexe G donne un exemple de calcul
13

EN 1997-1 ANNEXES
14

ANNEXE D : Exemple de Methode Analytique de Calcul de la Capacité Portante


Les équations tiennent compte des effets suivants : resistance du sol (cu, c’, φ’),
excentricite’ et inclinaison des charges de calcul, la forme la profondeur et l’inclinaison de la fondation,
l’inclinaison de la surface du terrain, pressions de l’eau, stratification du sol

D.1 Conditions Non Draines’


R/A’=(2+π).cu.sc..ic+q

- Sc forme de la fondation sc =1+0,2.B’/L’ pour une forme rectanglaire


sc=1,2 pour un forme carree’ ou circulaire
-ic inclinaison de la charge
Ic=0,5(1+√(1-H/A’.cu)

D.2 Conditions Draines’


R/A’=c’.Nc.sc.ic+q’.Nq.sq.iq+0,5.γ’.B’.Nγ.sγ.iγ

-Nc, Nq, Nγ coefficients de capacite’ portante :


15

-sq, sc, sγ forme de la fondation

- iq, ic, iγ inclinaison de la charge

- On peut aussi tenir compte de l’influence de la profondeur d’encastrement, de l’inclinaison de la base


de fondation et surface du terrain
16

Exemple de calcul
17

ANNEXE E : Exemple de Methode Semi-Empirique pour l’estimation de la Capacité


Portante

Afin d’estimer de facon semi-empirique la valeur de calcul de la capacite’ portante d’une fondation
des essais in situ, tels que l’essai pressiometrique et penetrometrique, peuvent etre utilises’.

Document d’application nationale (DAN): Le comite’ Europeen de Normalisation (CEN) accepte


le principe que l’EN1997-1 puisse etre consacre’ exclusivement aux regles generales du calcul
geotechnique et soit complete’ par des normes ou regles nationales actuellement en vigueur
(Fascicule 62-Titre V, DTU)
18

Methode de calcul donne’ par Fascicule 62


Pl: pression limite obtenue par pressiometre
Pl*: pression limite nette = pl-po avec po pression horizontale des terres au repos

Ple*=moyenne geometrique des valeurs nettes dans la zone (D, D+1,5B)


Si n valeurs exist alors Ple*= n√(pl1*.pl2*.….pln*)

Contrainte de rupture ql=Kp.Ple*+qo


avec qo contrainte verticale a la base de fondation
Kp: facteur de portance pressiometrique = f(sol, fiche equivalente De, dimensions de fondation)
19

Calcul de Kp
20

Exemple de calcul: calcul pressiometrique


21
22

ANNEXE F: Exemple de methode d’evaluation du tassement


- Methode élastique adapteé (MEA)

Le tassement total d’une fondation reposant sur un sol coherent ou pulverulent peut etre estime’ en utilisant
la theorie d’elasticite’ : s=p.B.f/Em

p : pression de contact a l’etat limite de service


Em : Valeur de calcul du module d’Young draine’ estime’ a partir des essais in-situ ou labo
f : coefficient dont la valeur depend de la forme et dimensions de fondation, des pressions et nature du sol
B : largeur de la fondation

- Tassement immediat
Calcul a court term, MEA peut etre utilise’, parametres non draines’
- Tassement de consolidation
resultat de l’essai oedometrique
- Tassement total:
Court term +consolidation=souvent une surestimation alors des corrections sont necessaire
MEA peut etre utilise’ avec parametres draines’
23

NF EN 1997-2 Reconnaissance Des Terrains et Essais


La partie 2 de Eurocode fournit des informations pour la planification et l’exploitation des essais
geotechniques au laboratoire et en place utilises’ pour servir de base au calcul geotechnique des
batiments et des ouvrages de genie civil
24
25 Section 2 – Elaboration des reconnaissances des terrains
Planification des reconnaissances
-Site categorie 2
Reconnaissance est effectuée en 3 etapes: preliminaire, pour le dimensionnement et de control
Reconnaissance preliminaire: pour pre-dimensionnement de l’ouvrage, donne des info sur les types de sol,
epaisseur, niveau de nappe, estimation des proprietes de resistance et de deformabilité
Reconnaissance pour dimensionnement : Pour identification et classification des sols, échantillons prelevés
dans chacune des couches dans la zone d’influence
Reconnaissance de control : Verifier les conditions du site et travaux de construction correspondent aux
Previsions, résultats de mesure doivent etre compares aux specifications du projet

- Rapport sur les reconnaissances


Toutes les reconnaissances doivent faire l’objet d’un rapport factuel: logs, echantillons et details des
essais, plans. Ces info doivent etre évaluées et interpretées par des specialistes

- Evaluation des reconnaissances


Reconnaissance preliminaire: etablir des valeurs derivées prelim des parametres des couches identifiees’ pour le
predimensionnement
Reconnaissance pour dimensionnement: on prend on consideration
mesures directes (scissometre, plaque, chargementdes pieux..)
mesures de labo
Correlation entre differents parametres: φ’, E,.. et SPT, CPT, PMT…
Utilisation directe des valeurs des parametres mesures’ comme capacite portante, tassements a partir du
SPT, PMT, CPT…
26

Section 5 - Essais de laboratoire sur sol et roches


Donne des exigences sur le programme des essais,
qualite’ des echantillons qui determine le type d’essai a faire (voir tableau)
Control des equipements
Evaluation des resultats d’essais- utlisation des statistiques peut masquer des zones faibles
27

- Etallonage du materiel
donne des conseils sur l’etallonage des appareils et dossier tenu a jour afin que l’incertitude
des mesure puisse etre quantifiee’

- Preparation des echantillons


echantillons doivent etre representative du sol
Definis 4 categorie d’eprouvettes: remaniees’, non remaniees’, recompactees’, reconstituees’

- Essais de classification
Donne des details sur les essais tel que: teneur en eau, masse volumique, granulo, limites…

- Essais chimiques
Classer le sol et d’evaluer les effets nuisible du sol et eau sur le beton, acier et sol
Donne des details sur les teneurs (matiere organique, carbonates, sulfates, chlorure…)

- Essais de compressibilité
Pour determiner les caracteristiques de compressibilite’, de consolidation et de gonflement des sols
- Essais de resistance
Donne des details d’essais simple (scissometre, penetrometre de poche, compression simple) et
aussi les essais triaxiaux et cisaillement rectiligne
- Autres essais
Compactage (proctor, CBR), permeabilite’ et essais sur les roches (classification, gonflement, resistance)
28
29
30

Section 4 - Essais en place de sol et de roche

Cette section sert de reference pour l’utilisation d’essais en place dans le calcul geotechnique
Vise a assurer une qualité adequate dans l’execution et interpretation

Cette section traite les differents essais en place, donne des informations sur les equipements les
plus courants, procedure des tests, interpretation des resultats, rapport des resultats, les valeurs derivees’
des parametres...

Les tests suivants sont traités en details:


CPT et CPTU
PMT
SPT
DPT
et autres essais comme scissometre de chantier (FVT), essai de chargement a la plaque (PLT)..
31

Section 6 - Rapport de reconnaissance des terrains


32

NF EN 1997-2 ANNEXES
33 Annexe A: Liste des resultats d’essai des normes d’essais geotechniques

Essais sur site


34

Essais de labo
35

ANNEXE B - Programmation des reconnaissances geotechniques


B1- Etapes de reconnaissances geotechniques pour le calcul des ouvrages, execution des travaux et exploitation de l’ouvrage
36 B2 - Choix des méthodes de reconnaissances geotechniques en fonction des etapes du projet
37

CONCLUSIONS
- L’Eurocode 7 (EC7) facilitera les relations entre les differents intervenants d’un projet et il constituera
un document de reference

- L’avantage de EC7 c’est qu’ il donne dans un seul document les exigences minimales de calcul des ouvrages
Geotechniques et aussi donne en details les exigences des essais de laboratoire et sur place

- EC7-2 Document decrit les bonnes pratiques de la geotechnique, analyse prealable, definition des risques,
determination du nombre d’essais en fonction des risques

- Certains reglements et normes courement utilises’ dans la pratique utilisent l’approche des coefficients partiels
des charges et des parametres du sol

- Donc EC7 n’amenera pas de revolution dans les pratiques actuelles du dimensionnement des ouvrages
geotechniques ni de leur execution

- Les annexes nationales aux Eurocodes et les normes d’application nationales fixent des exigences
Supplemetaires
38

CONCLUSIONS

On doit penser a developer un document similair a EC7 en Algerie pour:


uniformiser les techniques d’essais,
obtention des parametres géotechniques et méthodes de calcul
avoir un seul document de reference de géotechnique

Pour le moment les DTR suivants sont applicable en Algerie:

DTRBE1.1: Travaux et sondages et d’essais de sol


DTRBC2.32: Méthodes de sondages et d’essais de sols
DTRBC2.31: Denomination provisoire des sols et des roches
DTRBE1.31: Règles d’exécution des travaux de fondations superficielles
DTRBC 2.331: Regles de calcul des fondations superficielles
DTR 1.31: Travaux de fondations profondes
DTRBC2.332: Methodes de calcul de fondations profondes
39

MERCI POUR VOTRE ATTENTION