Vous êtes sur la page 1sur 161

CONTENU

Dévouement
Reconnugements
Avis et approbations
Préface
Chapter 1: Chronos vs Kairos
Chapter 2: Fils d'Issacar
Chapter 3: Les batailles des saisons d'époque
Chapter 4: Rédemption et naissance de nouveaux temps et saisons
Chapter 5: Temps de rafraîchissement
Chapter 6: Moments opportuns et saisons prévues
Chapter 7: Transition des saisons
Chapter 8: Clôture des saisons
Chapter 9: Plénitude du temps
Chapter 10: Saisons d'entreprise
Chapter 11: Chevauchement des saisons
Chapter 12: La saison actuelle
Bibliographie
A propos de l'auteur
Fils d'Issacar

Ishtiaq Samuel Gill


Sons of Issachar Copyright © 2020 Ishtiaq Samuel Gill. Tous les droits sont réservés.
Tous les droits sont réservés. Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite sous quelque forme
que ce soit ou par tout moyen électronique ou mécanique, y compris les systèmes de stockage et de
récupération d'informations, sans l'autorisation écrite de l'auteur. La seule exception concerne un
critique, qui peut citer de courts extraits dans une critique.

Editeur Jairaj Ramchander


Couverture conçue par Ashfaq Samuel Gill
Ishtiaq Samuel Gill
www.samuelministries.com
Facebook: Ishtiaq Samuel Gill
YouTube: Ishtiaq Samuel Gill
Edité par Samuel Welfare and Mission Society
Partenaire international d'édition et d'impression, Amazon USA

ISBN:
978-1-990931-27-7 (imprimé)
978-1-990931-28-4 (livre électronique)
Bibliothèque nationale d'Afrique du Sud

Le temps n'avance jamais sans graver sa marque sur le cœur -


parfois un coup de couteau, parfois un toucher tendre, parfois une
étau de pointes, parfois une blessure mortelle. Mais toujours une
empreinte.
Ravi Zacharias
DÉVOUEMENT
Je dédie ce livre à de nombreuses voix prophétiques authentiques qui sont
sensibles à l'action du Seigneur, à son cœur et à sa passion, et qui le feront
pour cette époque et cette saison dans le Royaume. Ces voix ont été
préparées par l'Esprit de Dieu dans le
des lieux obscurcis et cachés du Très-Haut et sont maintenant produits pour
réaligner le mandat de l'Église pour le dessein de Son Royaume et ils
résonneront dans l'éternité pour la gloire de Dieu.
REMERCIEMENTS
Un mot spécial de remerciement et d'appréciation à ma famille et à mes
disciples:
À ma femme Charne 'Edwina Gill pour m'avoir encouragé à écrire. Merci
pour votre amour et votre soutien, comme toujours. Je t'aime toujours.
À mon frère le pasteur Ashfaq Samuel Gill pour la belle conception de la
couverture.
Au pasteur Jairaj Ramchander pour votre collaboration, votre travail
acharné, votre dévouement et votre contribution exceptionnelle à ce projet
du royaume en tant qu'éditeur. Je vous apprécie et vous apprécie
énormément.
Un merci spécial au Dr Daryl et au Pasteur Rosita Baccus pour avoir été
un véritable mentor pendant cette saison dans ma vie personnelle, pour
votre amour et votre soutien toujours.
À mon frère d'alliance Matthew Stoll, merci pour vos appels, conversations,
amour et soutien pendant ce projet.
À tous ceux qui ont participé à ce projet à travers vos prières, vos
encouragements et votre soutien, je vous remercie.
AVIS ET APPROBATIONS
The Sons of Issachar par Mgr Ishtiaq Samuel Gill est une lecture prolifique
et profonde. Il est opportun, très pertinent et systématiquement structuré
que le lecteur puisse facilement retrouver son chemin dans la volonté de
Dieu pour sa vie avec une vision et une compréhension beaucoup plus
claires des buts et des plans de Dieu depuis le début de tout. le chemin vers
la fin d'une chose, avec une claire appréhension de tous les mouvements et
de l'élan qui se produisent avec chaque processus du traitement de Dieu
dans les affaires des hommes. Avec beaucoup de détails, le pasteur Ishtiaq
montre l'abondance d'un cœur après Dieu qui a traversé de nombreuses
tempêtes dans la vie et a transformé ces mêmes expériences en une feuille
de route pour de nombreux adeptes vers un état d'esprit du royaume, qui est
si essentiel dans ces derniers jours, avec toutes les marées qui ont tourné
dans notre monde en quelques mois seulement. Chaque lecteur verra à quel
point cette écriture est orientée dans le temps. C'est avec une approbation
pleine et honorée de cette écriture si nécessaire au Corps du Christ et au
monde.
Il y a des réponses aux choses auxquelles nous sommes confrontés en tant
que peuple, quand Dieu permet aux problèmes de nous confronter, puis de
créer des réponses pour nous.
Ce livre est une saison d'époque. L'honneur d'avoir un vrai fils et une vraie
fille dans le royaume est un cadeau de Dieu!
Vôtre tout le chemin de l'enlèvement,
Dr Darryl Baccus, apôtre
Centre international de formation et de conférence Cornerstone Ministries
Temple Hills, Maryland 20757

Il y a quelques années, je suis devenu très préoccupé par le fait que le corps
du Christ devrait avoir un ministère véritable et fiable des «fils d'Issacar»,
qui est le ministère de connaître les temps et les saisons et ce que le peuple
de Dieu devrait faire pour s'y préparer. Je crois que ce sera l'un des dons les
plus précieux que le corps du Christ pourrait avoir pour les temps nouveaux
et inconnus dans lesquels nous entrons dans notre monde aujourd'hui. Dans
son livre oint et stimulant, Sons of Issachar, Mgr Ishtiaq Gill explique
comment vous et moi pouvons devenir les Issacars des temps modernes au
21e siècle, et comment nous pouvons devenir des instruments entre les
mains de Dieu pour établir son royaume sur cette terre et pour aider réaliser
ses desseins divins par nos propres dons, talents, ressources, sagesse et
œuvres de service et de foi. En lisant les pages de l'évêque Gill '
Mgr Brian Alton
Pasteur fondateur / président / surveillant apostolique de la Desert Rose
Community Church.
Chancelier du Gateway International Bible Institute. Évêque
président de l'ICALM Int.

L'évêque Ishtiaq a été élevé par Dieu comme une voix de la fin des temps
pour notre temps. Ce livre a été écrit par la direction du Saint-Esprit pour
une période critique dans laquelle nous sommes en tant que Corps du
Christ. Ce livre enseigne avec une direction divine sous le ciel. Une lecture
incontournable pour tous ceux qui sont appelés dans ce but du royaume de
la fin des temps et nous rappelle de ne pas manquer notre appel divin. Cela
m'a parlé directement de manière personnelle!

Apôtre Daniel F. Andrews


Fondateur de New Birth Life Church Ministries & ROAR Ministries Int.
Chancellor Pathway Bible Institute.
Il n'y a aucun doute sur le moment choisi pour ce livre car c'est le temps

dont le corps de Christ a besoin pour comprendre les temps et la saison de

Dieu. La Bible dit que mon peuple est détruit par manque de connaissances.

Mais Dieu a utilisé


Pasteur Ishtiaq Samuel Gill pour ouvrir notre compréhension avec le

déploiement de la parole de Dieu sur les temps et les saisons, je peux

vraiment dire que ce livre vous aidera dans votre foi à marcher avec Dieu.

Ce livre a été écrit avec un téléchargement de révélation et de perspicacité

donnée à mon cher frère dans le Seigneur par le Saint

Esprit. C'est une lecture incontournable.

Apôtre Patrick Paul Dawkins, premier ministre de toutes les nations pour
Christ Church.
In Derby Royaume-Uni
PRÉFACE

C'était en décembre 2011 lorsque le Seigneur, par Sa grande Grâce, m'a


permis de rendre visite à ma famille au Pakistan après une absence de 4 ans.
De plus, je n'étais pas la seule à avoir hâte de voir ma famille cette fois-ci,
mais j'avais avec moi le grand cadeau de mon fiancé nouvellement acquis!
Ce devait être la première visite de Charne au Pakistan et nous étions tous
les deux très excités. Mon église d'origine avait organisé des réunions pour
nous et de nombreux invités venaient nous voir. Au fil des ans, je m'étais
résolu dans mon cœur à ne pas partir les mains vides chaque fois qu'on me
donnait l'occasion de revoir mes parents. J'étais consciente de leurs besoins,
et le Seigneur m'avait béni avec 20 000 R (environ 1 800 $) pour les
remettre en cadeau à leur ministère. À l'époque, je servais comme
missionnaire dans une communauté zoulou à Durban, en Afrique du Sud.
Avec peu ou pas de revenus, Dieu avait pourvu de manière surnaturelle à
tous nos besoins pour le voyage. Le cadeau visait dans mon cœur à acheter
à ma famille un véhicule d'occasion. Je savais que mon père et mon frère
dirigeaient des mouvements de disciple dans des régions reculées du
Pakistan, et souvent ils étaient bloqués pour le transport, surtout après les
heures. J'avais appris qu'ils avaient parfois marché des kilomètres. Le
montant que j'avais n'était pas suffisant pour la voiture, mais j'étais
convaincu que je pourrais leur trouver quelque chose de fonctionnel pour
les amener du point A au point B.
Lorsque je me suis assis avec ces deux hommes puissants de Dieu, j'ai
présenté l'argent et j'ai partagé mon cœur avec eux concernant son but. Ils
m'ont interrompu et partagé ce pour quoi ils avaient prié, et ce n'était pas
une voiture! Les paroles de mon frère étaient. «Oui, nous avons
désespérément besoin d'un véhicule pour se déplacer MAIS nous avons
encore plus besoin d'un terrain pour une église». Ils avaient organisé des
services sur le toit pendant de nombreuses années et manquaient maintenant
d'espace. Quand ils ont fait passer ce besoin du royaume avant le leur, cela
m'a vraiment mis au défi.
Mais j'étais réticent à prendre un risque et une responsabilité dans cette idée
folle. Après tout, j'étais missionnaire en Afrique du Sud et parmi les plus
pauvres parmi les pauvres, sans revenus ni ressources.
J'ai regardé les visages de mes parents et de mes frères et sœurs et j'ai
réalisé qu'ils étaient sérieux dans ce qu'ils demandaient. Eh bien, je ne
pourrais pas dire grand-chose, mais je me suis dit qu'il n'y avait aucun
moyen pour eux d'obtenir un complot de cette somme pour une église, et
cela aussi dans un pays musulman. Et si l'accord devait impliquer un
acompte et des versements futurs, ce serait une tâche impossible pour moi.
Mais, pendant que je dormais cette nuit-là, j'ai fait un rêve. Dans ce rêve, je
me tenais dans la maison de mon père et il y avait deux adolescents qui
parlaient à distance. Ils ne pouvaient pas me voir, mais je les connaissais
bien et je pouvais les voir et les entendre.
Dans leur conversation, l'un a dit à l'autre: `` Vous voyez, les temps ont
tellement changé, ça ne fait qu'empirer ici pour nous. Aujourd'hui, nous ne
pouvons plus acheter de terrain pour une église, je ne sais pas si jamais
nous allons avoir une église ». À cela, l'autre a répondu: `` Oui, vous avez si
raison, MAIS quel dommage que nous ayons eu l'occasion d'acheter la terre
lorsque le pasteur Ishtiaq Gill nous a rendu visite en 2011. Il a refusé
d'écouter et d'obéir et d'acheter la terre lorsque l'occasion se présentait. là,
et regardez-nous maintenant. C'est à cause de lui que nous sommes dans
cette situation difficile ». Je me suis levé en tremblant et en suant, et avec
une peur tangible de Dieu. Je savais que je devais prendre le risque et faire
ce qu'on me demandait de faire, sinon cela nuirait aux générations futures.
Eh bien, le lendemain, la famille s'est réunie et je leur ai dit: «Faisons ça!»
Ils avaient un lopin de terre en tête, et nous avons approché le propriétaire
musulman. Cependant, pour lui, vendre la terre aux fins du ministère
chrétien n'était pas une question simple. Il a dû impliquer sa communauté,
la mosquée locale, les moulanas (prêtres musulmans) et les autorités locales
pour s'assurer qu'ils étaient tous d'accord avec cette vente. S'il ne consultait
pas et n'obtenait pas leur soutien, cela pourrait entraîner de graves
conséquences pour lui et sa famille. Après tout, en tant que musulman, vous
ne voulez pas être celui qui a vendu des terres pour qu'une église soit
construite, car cela ressemblera à une trahison de l'islam.
Nous nous sommes rencontrés à quelques reprises pour négocier le prix,
avec quelques personnes de chaque côté de la table des négociations. Nous
avons commencé à R 100 000 (9000 $ / Rs 1 million estimé), et finalement
réglé sur R70000 (6500 $ / Rs 700000 estimé). Une fois l’accord conclu, il
a demandé de l’argent, et j’ai dû lui dire: «Nous n’avons pas tout l’argent
avec nous mais nous paierons bientôt».
Il a été choqué et a dit: «Vous nous voyez depuis des jours avec votre
peuple et vous négociez cet accord, mais vous n'avez même pas de
ressources, pourquoi perdriez-vous notre temps? Je lui ai dit: "Donnez-nous
quelques jours s'il vous plaît!"
Après plus de négociations et cette fois avec quelques formalités
administratives, il a été décidé que 20 000 rands seraient donnés à titre
d'acompte et que les 50 000 rands restants devaient être payés dans les trois
semaines, faute de quoi nous perdrions l'acompte. Nous sommes retournés
en Afrique du Sud, tout en faisant confiance à Dieu pour l'argent. J'avais
une petite vieille voiture, que j'ai essayé de vendre mais personne n'était
prêt à me donner plus de R6000 (450 $ estimés). J'avais approché tous les
amis pasteurs que je connaissais et je leur avais fait prendre conscience du
besoin. Charne, en sa qualité, avait également approché des gens pour les
aider. Pendant deux semaines, nous n'avons entendu personne, et pas un
centime n'a été donné pour répondre à ce besoin désespéré. Alors que la
troisième et dernière semaine de la date limite arrivait, j'étais stressée et
déçue. Je me souviens, je refuse de passer des appels ou de prendre des
appels et je me suis enfermé dans mon appartement.
Étonnamment, pendant que nous étions occupés avec cela; le Seigneur nous
avait également béni avec une terre à Durban pour notre ministère. Et en
l'espace de deux ans, deux beaux bâtiments d'église ont été construits, l'un
au Pakistan et l'autre à Durban. Tout a payé! Pas de dette, pas de prêt, pas
de problème pour notre Dieu!
Le Seigneur a pourvu de manière surnaturelle à tous les besoins. Ces
derniers temps, il est devenu incroyablement difficile de construire une
église au Pakistan. L'achat d'un terrain pour une église et l'enregistrement
d'un ministère chrétien sont devenus l'un des processus les plus laborieux,
voire impossibles, dans ce pays dominé par les musulmans. Les propriétés
de l'Église et les institutions chrétiennes ont été enlevées avec force aux
chrétiens par le gouvernement, et la situation empire de jour en jour. Les
licences ministérielles devant être renouvelées chaque année, ainsi que de
nombreuses autres restrictions, font de l'implantation d'églises et du
ministère général une matière dangereuse.
La grande leçon que j'ai tirée de cette expérience est que, si nous n'avions
pas saisi cette opportunité, nous aurions raté une saison de Kairos du temps
de Dieu, et fait beaucoup de mal aux générations d'églises à venir dans ce
pays musulman.
Mes frères le pasteur Ashfaq Gill et l'évangéliste Samuel Gill n'ont toujours
pas de transport. C'est leur sacrifice pour le Royaume! Aujourd'hui, un beau
lieu de rassemblement pour la communauté chrétienne persécutée est un
témoignage pour beaucoup. Des milliers de frères et sœurs musulmans ont
visité cette église au fil des ans et ont entendu l'évangile, et beaucoup se
sont livrés au Christ de cet autel, à un endroit fourni par la foi et la
confiance dans le vivant.
Dieu!
Je crois que Dieu a dû briser un moule en moi, en me défiant de prendre un
risque avec Lui dans la foi pour ce qui semblait impossible à l'époque. Les
temps et les saisons ont commencé à avoir une signification différente pour
moi après cet incident. J'ai vu des gens vivre dans le regret une fois qu'ils se
sont rendu compte qu'ils avaient raté une occasion à vie. Beaucoup ne se
remettent pas de la perte de temps dans leur vie, parce que le temps ne peut
pas être inversé, mais nous remercions Dieu qu'il puisse être racheté.
J'ai également réalisé que ce n'est pas le manque de ressources, de dons et
de talents qui nous empêche d'atteindre le succès dans notre vocation et
notre but donnés par Dieu, mais un manque de compréhension des temps et
des saisons, et comment Dieu les utilise dans ses engagements avec nous. Il
faut comprendre comment le Saint-Esprit nous amène à savoir quoi faire,
où le faire et comment le faire, ainsi que le moment approprié ou juste que
Dieu a alloué pour la mission en cours. Ce livre est donc destiné à vous
aider en vous embarquant dans un voyage pour apprendre exactement
comment être sensible à vos saisons et prendre des risques avec Dieu pour
réaliser l'impossible pour sa gloire et son dessein.
CHAPITRE 1: CHRONOS VS
KAIROS

E cclesiastes 3: 1 Pour tout il y a un temps, et un temps pour chaque


but sous les cieux:
Quand nous regardons la création, nous constatons qu'il y a une
harmonie parfaite dans la façon dont les choses fonctionnent, comment les
saisons changent, comment les marées vont et viennent, et comment les
planètes maintiennent leurs orbites régulières et cohérentes. Celles-ci nous
confirment que tout ce qui se trouve dans l'environnement est conforme à la
conception et à la nature prévues de chaque saison particulière.
Et la Bible souligne que pour tout il y a une saison, c'est-à-dire un moment
fixé et approprié. Il faut donc croire que tout dans la création se trouve dans
la saison, d'abord dans sa création, puis dans ses différentes phases
d'existence, et enfin dans son passage. La Bible déclare également qu'il y a
un temps pour chaque but (mission, plan, mandat) sous les cieux, ce qui
signifie que s'il y a un but de quelque nature que ce soit dans la vie de
quelqu'un, il a également un `` calendrier '' approprié.
Genèse 8:22 dit: «Tant que la terre demeure, le temps des semences et la
moisson (saisons) et le froid et la chaleur, et l'été et l'hiver, et le jour et la
nuit ne cesseront pas.»
Tant que la terre existe, tout ce qui se passe en elle se produira dans un laps
de temps particulier et les saisons viendront donc à ses propres moments.
La Terre a été créée dans le temps et le temps a été alloué à la Terre pour
tous ses événements et événements. Il reste intact dans le temps et
continuera jusqu'à ce que le Dieu Créateur y mette fin, en temps voulu.
Adam a été créé et également placé dans le jardin, dans le contexte d'un
moment spécifique dans une saison créative. Une saison de l'amour de Dieu
était sur l'humanité avec un privilège de communion intime avec le Dieu
Tout-Puissant Jéhovah. Satan est venu à un moment de tentation, s'est
emparé de l'homme, a corrompu la saison glorieuse et a changé le destin de
l'humanité pour toujours. Une saison de bénédiction et de domination a été
enlevée à Adam et rien ne pouvait rester le même après cela. La Terre a
répondu au changement des saisons pour Adam et a commencé à produire
maintenant les fruits d'une saison de malédiction sur elle sous la forme
d'épines et de chardons. À ce jour, elle continue de produire en fonction des
saisons sur elle.
Le temps est à la fois éternel au niveau universel et spirituel - mais
extrêmement limité au niveau personnel et physique.
La Bible dit: «Il y a un temps et une saison pour chaque but sous les cieux.»
Ainsi, une saison dans la vie d'un humain est un laps de temps qui a été
alloué pour que quelque chose se produise. Lorsque nous considérons le
concept de «temps» dans la Bible, nous rencontrons des mots grecs anciens:
CHRONOS et KAIROS.

CHRONOS est donc la racine du mot Chronologie, signifiant les


arrangements des événements ou des dates dans l'ordre de leur occurrence.
Il est défini comme l'heure chronologique ou l'heure de l'horloge. Chronos
est une heure séquentielle, qui peut être mesurée en secondes, minutes,
heures, années, décennies et siècles.
Chronos se rapporte à notre compréhension des temps physiques ou
terrestres. Nous savons quand le changement de saison se produit. Nous
savons que lorsqu'une femme conçoit, on s'attend à ce qu'elle accouche
dans un délai de 9 mois. Nous pouvons suivre et prévoir le lever et le
coucher du soleil. Ce sont tous des événements chronologiques, dans
Chronos et ont une occurrence spécifique pour les marquer. Nous pouvons
les mesurer, les prédire et nous y préparer. Chronos est également un temps
de quantité, déterminant combien s'est écoulé ou reste.
KAIROS ce n'est pas la même chose. Il ne peut pas être mesuré, car il ne
s’agit pas d’un concept quantitatif. Il est plutôt qualitatif et convient mieux
à des concepts tels que
«Bon» moment, le moment «opportun», les moments «parfaits». le
«Bon» moment, n'est pas toujours le moment calculé de Choronos. Le
moment «opportun» n'est pas toujours le moment Choronos prévu, et le
moment «parfait» est très rarement le moment Choronos désigné.
Kairos, existant au-delà et au-dessus du connu et du physique, ne peut donc
être défini par des événements chronologiques, et devient donc inconnu et
imprévisible, sauf par révélation divine. Dans le contexte du Nouveau
Testament, Kairos est utilisé pour définir un «point décisif», ou «le temps
fixé par Dieu», se référant au calendrier, à l'ordre et au schéma des choses
de Dieu. Je propose que ce sont des moments d'opportunités significatives
et des moments où le remarquable et le miraculeux peuvent se manifester.
KAIROS ne peut pas être encadré, limité ou contrôlé par des calculs de
calendrier, aussi logiques soient-ils. Vous ne pouvez pas dire, par exemple,
qu'un certain jour de l'année, vous serez heureux quoi qu'il arrive. Cela ne
peut pas vraiment arriver car votre situation peut changer et les choses
peuvent ne pas fonctionner comme vous les avez planifiées. Certains des
jours où vous vous attendez à être les plus heureux peuvent devenir vos
jours les plus tristes. Kairos est en dehors du temps physique et donc la
circonstance physique ne peut exercer aucun contrôle sur lui. Cependant,
Kairos peut se manifester et se manifeste dans le Chronos.
Lorsque nous parlons de Kairos, nous allons au-delà du temps
chronologique vers une intersection avec le temps de Dieu. Par conséquent,
Kairos peut être défini comme une sorte de temps divin. Il ne peut nous être
enlevé lorsque Dieu lui permet de se manifester. Il ne peut pas être englouti
ou dévoré, ou être changé et altéré par les circonstances de ce monde
mortel!
Un temps passé dans la Présence de Dieu dans l'adoration peut être un bon
exemple pour Kairos. Lorsque nous adorons, nous entrons en présence d'un
Dieu éternel qui ne peut être contenu, ne peut pas être défini, qui ne peut
être mesuré par le temps de Chronos, et qui ne peut donc pas être limité par
le temps de Chronos. Ainsi, lorsque nous adorons, nous entrons dans un
temps qui ne peut être mesuré, un temps qui ne peut pas être consommé, un
temps qui ne peut être perdu ou volé, un temps qui ne peut être renversé ou
renversé par les circonstances de ce monde. C'est pourquoi vous traversez
peut-être l'enfer dans votre vie terrestre et dans votre temps (Chronos), mais
dans l'atmosphère de culte et de temps de Kairos, vous pouvez toujours
trouver la paix et le réconfort. C'est parce que Kairos est de nature
supérieure et ne peut pas être dicté par Chronos. Par conséquent, si Dieu
décide de rester dans un endroit pendant une journée entière, rien ne peut
changer d'avis. Son temps Kairos éclipsera tous les autres événements dans
un temps chorologique. Chaque fois que Kairos se manifeste dans le
royaume terrestre, il dépasse Chronos.
En raison de cette nature supérieure, il défie, ignore, résiste et affronte
Chronos. D'un point de vue humain, cela peut sembler être le chaos, la
perturbation, car les événements et les circonstances sont déplacés. Ainsi,
l'avenir et le destin des personnes sont réorganisés lorsque ces deux
éléments se heurtent!
Un seul moment épique du Kairos de Dieu dans la vie d'une personne peut
changer et changer instantanément son calendrier chronologique pour le
reste de sa vie. Après qu'une saison de Kairos se soit manifestée dans une
vie, chaque événement chronologique ultérieur est défini (ou réinitialisé)
pour produire ce que Kairos a proposé. C'est ainsi que Dieu agit dans la vie
des gens, et Il ne travaille que par saisons, parce qu'Il est un Dieu d'ordre.
Puisqu'il s'agit d'une forme de temps ordonnée par Dieu, elle ne peut pas
être contrôlée par nos propres désirs et pensées. Nous pouvons souhaiter et
prier pour cela, mais nous ne pouvons pas les réaliser. Kairos n'arrive que
lorsque Dieu l'ordonne. Nous ne pouvons pas nous réveiller un jour et
décider que nous souhaitons fonder une église. Même si vous avez une
vocation et un fort désir d'être pasteur, vous ferez l'expérience de l'échec et
de la frustration si aucune saison de Kairos ne vous est accordée. Ma propre
expérience a confirmé qu'il ne s'agit pas de vos dons et de votre appel, mais
du bon moment au sein du Kairos de Dieu.
Lorsqu'une saison de Kairos visite une vie, les temps de Dieu commencent
à se croiser et à intercepter les Chronos. Cela interrompt nos routines, nos
plans, notre réflexion et nos circonstances. Nous percevons des
changements soudains dans tout. Le changement commence à émerger et
grâce à la direction du Saint-Esprit, vous prenez conscience que Dieu a
interrompu votre Chronos avec une saison de Kairos, et tout commence à
s'aligner avec le Kairos de Dieu, car il a une nature dominante et il porte en
lui le pouvoir du changement.
Cette interruption de Kairos dans un Chronos n'est pas une chose facile à
accommoder, car nous sommes des créatures d'habitude, et tellement
habituées à nos routines et à nos circonstances. Cependant, en tant qu'êtres
humains, nous avons la capacité de nous adapter à tout, même aux moments
les plus douloureux de notre vie. Nous avons cependant du mal à adopter
quelque chose de différent et à entrer dans un nouveau territoire.
Une autre raison de la résistance ou de la lutte dans le processus à éliminer
Chronos et permettre aux Kairos de se développer pleinement, c'est en
raison de leurs natures contradictoires. Chaque fois qu'il y a une collision
des deux, il y a une résistance. Kairos étant une sorte de temps de Dieu, il
est ordonné par Dieu lui-même et ne peut être soumis à aucune autre entité
ou autorité. Quand Kairos vient, il ne vient pas pour se fondre ou pour faire
des compromis, il vient prendre le dessus. C'est la raison pour laquelle les
gens doivent souvent abandonner quelque chose avant de pouvoir entrer
dans la saison de Kairos. Vous ne pouvez pas avoir les deux!
Vous traversez peut-être des défis dans votre mariage ou avec vos enfants,
qui est votre Chronos, et constatez que soudainement Dieu commence à
intervenir et à répondre à vos prières. C'est le Kairos de Dieu qui interrompt
vos saisons. Mais vous pouvez être habitué à votre douleur et incertain
quant à la façon dont le changement se déroulera et, malheureusement, vous
serez probablement résistant à Kairos parce que vous n'êtes pas à l'aise avec
le changement.
Lorsque les saisons se déséquilibrent, nous n'en sommes souvent pas
satisfaits. Imaginez une chaude journée d'été au cours de laquelle vous êtes
pris par une forte averse soudaine pendant que vous faites du jogging. Cela
risque de vous irriter. C'est parce que nous n'aimons pas les saisons qui se
heurtent ou s'interrompent, même si nous sommes malheureux avec celui
dans lequel nous sommes. Notre nature humaine penche vers le familier
plutôt que vers l'étrange. Nous nous habituons à nos circonstances dans les
limites de nos saisons.
Lors d'un récent sermon sur le sujet, j'ai demandé à quelques personnes de
se lever et de dire à la congrégation l'heure exacte sur leur montre-bracelet.
À la stupéfaction de tous, des cinq personnes qui s'étaient portées
volontaires, chacune a rapporté une heure différente! Ils ne différaient pas
beaucoup, d'une minute, deux, cinq et même dix minutes. Et oui, deux
d'entre eux avaient exactement la même heure.
Cela démontre que nous pouvons être dans le même bâtiment, assis l'un à
côté de l'autre pour écouter la même musique ou la même compagnie, mais
dans des «fuseaux» horaires Chronos différents. Vous travaillez peut-être
avec quelqu'un, assis sur le même bureau sur votre lieu de travail, assis à
côté de la même personne pendant des années dans une église, ou même
marié à la même personne pendant des années et vivant dans la même
maison, tout en ayant un tout autre saison! Dans notre exercice, nous avons
également trouvé deux personnes qui avaient passé exactement le même
temps dans la même pièce, et quand elles ont réalisé cela, même si elles
étaient éloignées l'une de l'autre, elles se sont souri et se sont fait signe de la
main. Ils pouvaient ressentir le lien d'une saison commune, et toute la pièce
pouvait le ressentir aussi!
Dans les cas où les saisons Chronos des individus sont alignées, on constate
que les personnes concernées seront attirées les unes vers les autres. Les
événements identiques ou similaires des temps de Chronos dans leur vie,
génèrent les mêmes émotions et sentiments et créent l'empathie qui les
rassemble. Cette communauté d'événements et d'émotions attire les gens les
uns vers les autres, et ils constatent qu'ils peuvent s'identifier et se soutenir
les uns les autres en raison de défis ou de dons similaires. Par exemple, si
les gens découvrent qu'une personne a un problème avec un individu, que
ce soit dans un environnement spirituel ou séculier, cela a tendance à attirer
d'autres personnes qui ressentent la même chose. Si vous découvrez qu'un
autre parent traverse également les mêmes défis que vous, vous ressentirez
cet attrait vers lui. Le problème avec ce genre d'union, l'amitié ou même
l'affiliation, c'est quand le Kairos d'une personne arrive, souvent de manière
assez inattendue, et la dirige vers l'endroit où Dieu désire qu'elle soit, il y a
de la résistance. Ils ratent le moment décisif par fidélité à leur ancien
Chronos et ignorent ainsi le Kairos.
Autant que les gens peuvent être dans la même saison de Chronos, chacun
de nous est uniquement créé par Dieu pour notre vocation et notre but, et
par conséquent, chaque voyage est différent. Cela s'applique également à la
marche et à la relation d'un individu avec Dieu. Il doit en être ainsi, car
Kairos vient nous alerter et nous aligner sur notre but céleste. Beaucoup
échouent lamentablement à profiter de leurs Kairos en raison de la
synchronisation de leurs horloges avec les montres des hommes et de
s'aligner en conséquence.
Nos missions de vie diffèrent parce que chacun de nous est dans un fuseau
horaire et une saison, nos temps peuvent correspondre mais nos saisons
sont différentes. Puisque Dieu a ordonné le temps et les saisons dans un
but, toutes les saisons dans un but céleste. Attention donc à ne pas être
coincé avec des associations qui pourraient être dans les mêmes fuseaux
horaires Chronos, mais dont Kairos ne l'est pas. Ne manquez pas votre
Kairos en raison des obligations, des pièces jointes, des historiques et des
responsabilités de Chronos. Ne sacrifiez pas vos Kairos sur l'autel de votre
fidélité aux personnes, aux lieux et aux choses de Chronos.

Questionnaire de dévotion
Nous avons tous nos propres jardins d'Eden, un endroit où nous trouvons la
paix, la joie, la fécondité et le but. Un lieu de notre communion avec Dieu.
Eden était une saison privilégiée accordée à Adam et Eve, qui a été
corrompue par Satan. Ils ont été dépouillés de cette saison glorieuse par la
tromperie. Comment identifieriez-vous votre Eden pour accomplir et
sauvegarder votre but divin en sachant que l'ennemi veut le corrompre?
Notre Chronos attire souvent ceux qui ont les mêmes événements
chronologiques, habitudes, mésaventures, histoire, problèmes, défis et
luttes. Comment pouvez-vous empêcher de telles relations d'affecter votre
voyage avec Dieu?
Chacune de nos vies a des saisons et des buts Kairos différents. Certaines
personnes ratent leurs percées parce qu'elles permettent à leurs
circonstances et affiliations Chronos d'interférer avec leurs Kairos. Quelles
mesures pratiques pouvez-vous prendre pour être sensible aux desseins de
Dieu dans votre saison de Kairos?
CHAPITRE 2: LES FILS
D'ISSACHAR

1
Chroniques 10 nous raconte l'histoire du puissant roi Saül qui s'est
suicidé après avoir été vaincu dans la bataille contre l'arc rival des
Philistins. Cette même bataille coûterait également la vie de ses 3 fils
Jonathan, Abinadab et Malchishua. Des milliers de soldats israéliens ont
été brutalement massacrés dans cette bataille qui a marqué la chute de Saül
et de son royaume. Le mont Gilboa est le lieu de ce grand massacre où les
puissants d'Israël étaient tombés. Leurs cadavres ont été dépouillés de tout
objet de valeur et de leurs armes. La Bible rapporte que lorsque le corps du
roi Saül et de ses fils ont été retrouvés par les Philistins, ils l'ont dépouillé
et ont envoyé sa tête et son armure partout en Philistie, de village en
village et de ville en ville, comme un grand rappel de leur victoire sur
Israël. Le crâne de Saül était ligoté dans le temple de Dagon comme un
trophée glorieux pour leur dieu païen. 1Chr 10: 9-10 Et ils le dépouillèrent,
et portèrent sa tête et ses armures, et envoyèrent tout autour du pays des
Philistins, pour annoncer des nouvelles à leurs idoles et au peuple. 10 Et ils
mirent son armure dans la maison de leurs dieux, et attachèrent son crâne
au temple de Dagon.
Cette défaite a conduit à une grande agitation dans le royaume israélite. Le
roi et sa lignée avaient été détruits. Certains ont couru vers David pour
établir son royaume sur Israël, tandis que d'autres sont restés fidèles à la
maison de Saül. Dans le deuxième livre de Samuel, v8-9, il est rapporté
que: «Pendant ce temps, le fils de Ner, Abner, commandant de l'armée de
Saül, avait pris le fils de Saül Ish-bosheth et l'avait amené à Mahanaim. Et
le nomma roi de tout Israël sur le trône de son père Saül.
La tribu de Juda courut vers David et le nomma roi. David s'enquit du
Seigneur et déménagea dans la ville d'Hébron en Judée. Il n'est plus un
fugitif en fuite. Son accession au trône plongea Israël dans la guerre civile,
dont le résultat fut que le Royaume fut divisé entre les territoires du Nord et
du Sud. Un territoire était gouverné par David et l'autre par Ish-bosheth (le
fils de Saül). Les deux camps sont restés en état de guerre civile jusqu'à ce
qu'Abner (le commandant de Saül) change de camp. Malheureusement,
même s'il est venu en ami pour aider David à unir Israël, il était toujours
considéré comme un ennemi par les commandants de David qui s'étaient
battus contre lui. Il a été tué par Joab, l'un des capitaines de David, dans un
acte de vengeance pour le meurtre de son frère Asahel. Cela a été fait à
l'insu de David et sans son approbation et aurait pu être considéré comme
un grand retour à la fin de la guerre civile s'il n'avait pas utilisé la sagesse.
David a condamné l'acte de Joab et a pleuré Abner. Cela plut à tout Israël et
lui permit de gagner la faveur de ceux qui lui avaient été hostiles.
Après la mort d'Abner, Israël était consterné. La Bible dit que le courage
d'Ish-bosheth a échoué. Il avait deux officiers responsables de certains
raids, Baanah et Rechab. Les deux frères appartenaient à la tribu benjamite
et ont assassiné Ish-bosheth alors qu'il dormait pendant la chaleur de la
journée. Ils pensaient qu'en tuant Ish-Bosheth et en prenant sa tête à David,
ils gagneraient une grande faveur auprès de lui. Malheureusement pour eux,
cela a eu l'effet inverse. David était mécontent de leur acte meurtrier et les
fit exécuter. Cet acte d'honneur lui fit gagner en stature et en faveur auprès
de tout Israël. Après la mort d'Ish-Bosheth, les chefs de diverses tribus sont
venus à Hébron pour rencontrer David.
1Chroniques 12: 23 - 40fournit un récit de la grande armée de David qui a
été rassemblée à Hébron. Nous lisons les milliers de guerriers qui venaient
de chaque tribu. Il y avait 6.800 de la tribu de Juda portant le bouclier et la
lance et de la tribu de Siméon, 7.100 hommes puissants et vaillants prêts pour
la guerre. La tribu de Zabulun compterait 50 000 guerriers qui étaient des
experts dans toutes les armes de guerre et qui pouvaient garder leurs rangs.
Ils étaient tous venus pour montrer leur soutien à David, mais au milieu de
cette liste de milliers d'hommes puissants des différentes tribus d'Israël, nous
avons lu un petit nombre de 200 hommes trouvés avec David à l'intérieur de
sa tente parmi les capitaines de ces grandes armées. Ces deux cents hommes
n'étaient pas expérimentés dans l'artisanat de guerre, mais ils ont été trouvés
dans la tente de David pour élaborer une stratégie pour le prochain
mouvement d'Israël contre ses ennemis qui ont profité de la situation instable
d'Israël pendant la grande division du royaume. Ils étaient là aussi pour
nommer David comme roi sur eux et c'était parce qu'ils étaient doués et
honorés d'avoir une compréhension des temps et des saisons pour savoir ce
qu'Israël devrait faire.
1Chronique 12:32
Et parmi les fils d'Issacar, des hommes qui avaient l'intelligence des temps,
pour savoir ce qu'Israël devait faire, ils étaient à la tête de deux cents. Et
tous leurs frères étaient sous leurs ordres.
Les hommes de cette tribu étaient des hommes sages et intelligents. Ils
avaient constamment étudié la Loi et recherché les voies et les mystères de
Dieu. Il semblerait que Dieu ait béni cette tribu avec une compréhension et
un discernement plus profonds des temps. La plus grande arme du nouveau
roi serait ce petit groupe d'hommes parmi les milliers d'autres guerriers. Ce
sont eux qui portaient la «stratégie» en eux et ils jouissaient également de la
confiance entre toutes les tribus d'Israël en raison de leur sagesse inégalée.
La Bible dit que tous ces hommes avaient pour but d'établir David comme
roi d'Israël. 1Chroniques 12: 38-40 Tous ces hommes de guerre, qui
pouvaient garder le rang, vinrent d'un cœur parfait à Hébron, pour faire de
David roi sur tout Israël; et tout le reste d'Israël aussi était d'un même cœur
pour faire de David roi. 39 Et ils furent là trois jours avec David, mangeant
et buvant, car leurs frères avaient préparé pour eux. 40 De plus, ceux qui
étaient près d'eux, jusqu'à Issacar, Zabulon et Nephtali, apportèrent du pain
sur les ânes, sur les chameaux, sur les mulets et sur les bœufs, et de la
viande, de la farine, des gâteaux de figues, et des grappes de raisins secs et
du vin, et de l'huile, des bœufs et des moutons en abondance, car il y avait
de la joie en Israël.
Quand Saül et Jonathan sont morts, Israël s'est retrouvé dans une position
délicate. Saül avait des parents, un fils comme nous l'avons appris, prêts à
monter sur le trône. Pourtant, David était le choix populaire parmi les gens,
et surtout avec Dieu. Le rôle de la tribu d'Issacar semblait être celui de
conseillers. Les dirigeants d'Issacar ont informé les dirigeants des autres
tribus d'Israël de la direction à prendre en tant que nation. Ainsi, Issachar a
joué un rôle important dans l'union d'Israël derrière David. L'Écriture ci-
dessus souligne que finalement
toutes les tribus s'étaient rassemblées en nombre avec leurs chefs à Hébron
pour nommer David comme roi.
Issachar se démarque lors de ce remarquable rassemblement. La Bible dit
qu'Issacar avec Zabulun et Nephtali a apporté le pain, la viande, les repas,
les gâteaux de figues, les raisins secs, le vin et l'huile. Cet acte souligne
qu'Issacar était à l'avant-garde pour rassembler toutes les tribus pour former
un royaume unifié avec David. Seuls les hôtes sont responsables de fournir
les repas et les boissons, qui
Issachar et deux autres tribus fournis. Ils restent des personnages clés dans
l'unification d'Israël et la réalisation du dessein de Dieu en David. Il semble
que dans leur sagesse, leur expérience et leur habileté, leurs frères avaient
la plus grande confiance; et rien n'a été fait sauf par leur direction et leurs
conseils. Par conséquent, cette tribu occupait une position importante parmi
leurs frères. Ils comprenaient les affaires publiques, le tempérament de la
nation et les tendances des événements actuels. Ils ont montré leur sagesse à
ce moment-là; car ils avaient suivi Saül de son vivant, tout en sachant que
le moment n'était pas encore venu pour David de prendre possession du
royaume. Ils ne pouvaient pas rejoindre David pendant qu'Abner vivait et
avait le commandement des autres tribus. Cependant, dès qu'Abner était
mort, les fils d'Issacar ont choisi de changer leur allégeance à David. Leur
décision s'est avérée fructueuse, comme David monta bientôt sur le trône,
battant les Philistins et les rébellions en cours de route. La dynastie
davidique maintiendra le trône pendant près de cinq siècles.
Gagner le soutien des fils d'Issacar aurait été un grand gain politique pour
David. Dieu l'avait ordonné roi, donc cela aurait été une décision facile
pour Issacar qui connaissait très bien le prophétique. La plus grande arme
d'Issacar était la compréhension des temps et des saisons, la sagesse et le
zèle de faire ce qui devait être fait au bon moment. Ainsi ont-ils contribué à
l'établissement d'un royaume.
Je crois qu'il n'y a pas un tel besoin pour un grand nombre de guerriers pour
une bataille, comme il y a un besoin pour ceux qui ont la compréhension
des temps et des saisons. Le temps (et le calendrier) restent parmi les
facteurs les plus importants dans l'établissement d'un royaume. Les
compétences, les opportunités et les armes peuvent abonder, mais c'est une
compréhension des temps et des saisons qui est essentielle pour la victoire.
Les armes utilisées au mauvais moment peuvent être dévastatrices et les
compétences sans compréhension des saisons sont un gaspillage. Vous êtes
peut-être habile à semer, mais ne progresserez pas si vous ne le faites pas
pendant la saison des semailles. Vous n'aurez pas de récolte, même si vous
travaillez jour et nuit et faites tout correctement. Si ce n'est pas fait en son
temps, l'effort sera un échec absolu.
Les fils d'Issacar qui sont venus autour de David étaient des hommes d'une
sagesse inégalée qui ont joué un rôle crucial dans l'établissement de son
royaume. David avait des armes et des guerriers en abondance, mais le
royaume ne serait pas établi jusqu'à ce qu'ils soient montés à bord.
Alors, qui étaient les fils d'Issacar? D'où venaient-ils et comment Dieu les
a-t-il établis à une place d'honneur en Israël? Explorons.

Naissance d'Issacar
Genèses 30: 14-18Et Ruben sortit aux jours de la moisson du blé, et trouva
des pommes d'amour (mandragores dudaim) dans le champ, et les apporta à
sa mère Léa. Et Rachel a dit à Leah, s'il te plaît, donne-moi quelques
pommes d'amour de ton fils. 15 Et elle lui dit: Est-ce une mince affaire que
tu aies pris mon mari? Et tu prendrais aussi les pommes d'amour de mon
fils? Et Rachel dit: C'est pourquoi il couchera avec vous ce soir pour les
amants de votre fils. 16 Et Jacob sortit du champ le soir. Et Leah sortit à sa
rencontre et lui dit: Tu dois entrer chez moi, car je t'ai sûrement engagé
avec les pommes d'amour de mon fils. Et il a couché avec elle cette nuit-là.
17 Et Dieu écouta Léa, et elle conçut, et enfanta un cinquième fils à Jacob.
18 Et Léa dit: Dieu m'a donné mon salaire, parce que j'ai donné mon
esclave à mon mari. Et elle a appelé son nom Issacar.
Si l'on se souvient du récit de Jacob, c'est Rachel qu'il aimait à l'origine et
voulait se marier. Ce n'est que par la tromperie de Laban que Jacob épousa
Leah. Léa, cependant, serait la femme qui lui donnerait le plus d'enfants, à
la fois de puissants rois et des prêtres. La naissance d'Issachar fait suite à un
accord remarquable conclu entre les deux soeurs-épouses Rachel et Leah.
Cet accord impliquait Ruben et quelques mandragores qu'il avait obtenus
des champs. Un jour, son fils aîné, Reuben, est tombé sur des mandragores,
dudaim ou des pommes d'amour dans le champ. Les mandragores sont un
fruit intéressant, petites et de couleur orange. Dans les temps anciens, il
était considéré comme un aphrodisiaque et un promoteur de la fertilité. Ses
grosses racines ont également été utilisées comme tranquillisant.
Dans cette optique, il est facile de comprendre pourquoi Rachel, à ce
moment du récit l'épouse stérile de Jacob, chercherait à obtenir le fruit
censé favoriser la fertilité. Rachel a demandé à Leah des fruits que son fils
avait apportés. Leah a refusé !! Rachel a donc offert les services de Jacob à
Leah pour cette nuit-là en échange du fruit. Leah a accepté, cette nuit a
abouti à la conception du neuvième fils de Jacob.
Comme nous le trouvons dans l'histoire même si Leah avait donné la fleur,
le fruit ou l'herbe à Racheal. Racheal n'a pas conçu, en fait Leah a conçu à
la place.
«Quand Jacob est rentré du champ dans la soirée, alors Leah a dit: 'Vous
devez venir chez moi, car je vous ai sûrement embauché avec les
mandragores de mon fils.' Alors il a couché avec elle cette nuit-là. "
Son nom est associé aux circonstances de sa naissance. En hébreu, Issacar
signifie soit «homme de récompense», soit «homme engagé».
Issacar était le neuvième fils de Jacob et le cinquième fils de Léa. Il avait
déjà 4 fils de leurs servantes, même si Rachael était encore stérile à ce
stade. Dans la numérologie biblique, le numéro neuf parle de «naissance»
de quelque chose, et cinq parle de grâce. Dans cette lumière, les deux
nombres «neuf et cinq» d'Issacar signifieraient prophétiquement «Grâce à
la naissance» quelque chose de nouveau. Ce sera important dans un sens,
car après que Léa eut donné naissance à son quatrième fils, Juda, Léa a
cessé d'avoir des enfants et a été présumée stérile au stade où Issacar a été
conçu (Genèse 29:35). Leah est tombée enceinte dans sa nudité et a donné
naissance à Issacar parce que Leah était la grâce de donner naissance.
Je crois fermement qu'en cette saison particulière, Dieu élève à nouveau
une compagnie des fils d'Issacar. Ils seront honorés de donner naissance à
de nouvelles choses. En ce temps de la fin, il les a bénis avec sagesse et
compréhension pour connaître les temps et les saisons. Ils seront favorisés
avec une fécondité formidable même pendant les saisons de stérilité et de
famine. Dieu gratifie l'Église d'élever des fils et des filles qui offriront
sagesse et compréhension dans les circonstances les plus complexes et dans
les cercles les plus élevés. Une telle compagnie est nécessaire non
seulement dans l'église, mais dans nos communautés, villes et nations. Ils
joueront un rôle déterminant dans l'établissement des royaumes et des rois
et exerceront une influence parmi les gouvernements.

Bénédictions d'Issacar de Jacob:


Comme les autres fils de Jacob, Issacar a reçu sa part de bénédictions. Ce
sont les bénédictions accordées à Issacar par son père Jacob.
Genèse 49:14Issacar est un âne fort couché entre deux fardeaux: 15 Et il
vit que le repos était bon, et le pays qu'il était agréable; et inclina son
épaule pour porter, et devint un serviteur au tribut.
Jacob a appelé Issacar un âne fort. Chaque tribu d'Israël avait ses drapeaux
symboliques, selon la prophétie de Moïse ou de Jacob. Le drapeau d'Issacar
aurait un âne avec deux fardeaux dessus.
L'emblème d'un âne fort et robuste signifie qu'il était capable de porter
des fardeaux;
Ils ont été comparés à un âne fort, non pour la stupidité et la lenteur, mais
pour sa force et son utilisation dans l'agriculture et l'agriculture, dans
lesquelles cette tribu était principalement occupée.

Deux fardeaux:
Cette tribu était habile dans les doctrines de la loi et dans l'interprétation des
temps et des saisons, de sorte que les deux fardeaux qui pesaient sur eux
étaient:

1. La doctrine de la loi (La Parole de Dieu)


2. Sagesse et compréhension des temps et des saisons
Les 200 chefs d'Issacar trouvés avec David à Hébron dans 1 Chroniques 12
étaient des chefs du Sanhédrin, dont les décisions étaient implicitement
acceptées par leurs frères, non seulement au sein de leur propre tribu mais
avec toutes les tribus d'Israël. Tel était le respect de leur sagesse!
LE DONNANT DE LA SAGESSE EST DIEU.Il est «le père des
lumières». "Si quelqu'un manque de sagesse, qu'il demande à Dieu." C'est
de Lui seul que le conseil et la direction procèdent. Par Son Esprit, il éclaire
les hommes, d'où le caractère raisonnable et l'importance de la prière. Avoir
la sagesse et la compréhension ont également mis en évidence leur marche
consacrée avec Dieu.
La tribu est également représentée comme ayant été riche et ses membres
figurent comme des personnes qui unissent richesse et savoir. Il interprète
la Bénédiction de Jacob comme une indication de l'étude d'Issacar de la loi.
Certes, la tribu d'Issacar semble être une tribu d'érudits religieux. Ils
n'étaient pas seulement célèbres pour leur richesse de connaissances en
Israël, mais aussi en dehors de ses frontières. Ils étaient également connus
pour faire des prosélytes ou convertir les Gentils au judaïsme.
Il semble qu'ils étaient une tribu travailleuse et vaillante, patiente dans le
travail et invincible à la guerre, comme mentionné dans le chant de la
victoire de Deborah et la grande armée de David; supporter ces deux
fardeaux avec une grande constance chaque fois que cela était nécessaire.
Puisque l'âne porte la provision pour les ouvriers ainsi que pour les
troupeaux, on peut également comprendre que ces fardeaux peuvent être la
providence pour ceux qui sont impliqués dans le champ missionnaire du
royaume.
Repos de Dieu:
Genèse 49:1515 Et il vit que le repos était bon, et le pays qu'il était
agréable; et inclina son épaule pour porter, et devint un serviteur au tribut.
Les descendants d'Issachar faisaient du commerce dans l'agriculture.
Connus pour leur travail acharné, ils ont investi du temps dans la recherche
de connaissances, de compréhension et du droit. Cela a fait que le repos et
la paix sont devenus une nécessité pour eux. C'est pourquoi la prophétie de
Jacob leur donne un immense espoir et un réconfort que Dieu récompensera
leur dur labeur par la paix et le repos. Leur travail dans la loi et leur désir de
servir la nation d'Israël leur apporteraient un repos mérité. Il leur ferait
confiance avec sa propre présence et son intimité dont la paix, le repos, les
vérités plus profondes, la révélation, la compréhension et la sagesse
découleraient de leur vie pour diriger le royaume.
Exode 33:14 Et Il a dit: Ma présence ira avec vous, et je vous donnerai du
repos.

Dieu a été très clair avec Moïse quand Il lui a promis le repos comme nous
l'avons lu dans les Écritures. «Ma présence vous accompagnera et je vous
donnerai du repos.» La source ultime de paix et de repos ne peut venir que
de sa présence. Cela ne se trouve dans rien d'autre.
Si Issacar avait la promesse de repos dans les bénédictions de Jacob sur leur
vie, cela signifiait qu'ils dépendraient de la présence de Dieu, qu'ils seraient
le porteur de la présence de Dieu et bénéficieraient d'une intimité avec le
Tout-Puissant. Leur passion pour la Loi et leur quête des mystères plus
profonds et de la connaissance de Dieu mettraient également en évidence
leur marche étroite avec Dieu. De la présence même de Jéhovah, ils ont
trouvé un lieu de repos et de paix après tout leur dur labeur et leur travail
acharné. Ils savaient se reposer en Dieu.

David parle des verts pâturages et des eaux calmes dans le Psaume 23
Les Psaumes 23: 2Il me fait m'allonger dans les verts pâturages; Il me
conduit au bord des eaux calmes.
Les pâturages verts et les eaux calmes parlent du repos et de la paix de
Dieu, mais nous remarquons que c'est Lui qui doit nous conduire à un tel
réconfort au milieu de notre chaos. Il est malheureux que les gens essaient
souvent de rechercher la paix et le repos aux mauvais endroits, auprès de
mauvaises personnes et en faisant de mauvaises actions. Le Christ reste le
prince de la paix et de sa présence nous pouvons puiser la paix et le repos
véritables.
C'est pourquoi Il pourrait hardiment prétendre donner cette paix et ce repos
en
Matthieu 11: 28-30 Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et
je vous donnerai du repos. 29 Prenez mon joug sur vous et apprenez de
moi, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez du repos pour
vos âmes. 30 Car mon joug est facile, et mon fardeau est léger.

Issacar portait deux jougs, tous deux lourds et portaient une énorme
responsabilité. Non seulement leur propre tribu, mais la nation entière les a
vus pour la sagesse en ce qui concerne les temps et les saisons, et pour la
compréhension des Écritures et de la Loi. Ces deux jougs étaient du Christ
le Messie, car il est celui appelé «la Parole de Dieu» et source de toute la
création, y compris les temps et les saisons.
Ces deux jougs sur Issacar étaient du Christ lui-même. S'Il met un joug sur
les gens pour accomplir Son mandat de royaume sur la terre, alors Il
devient responsable de leur vie. Il est donc responsable de leur repos, de
leur paix et de leur force.
Luc 12:48Mais celui qui ne sait pas, et fait des choses dignes de coups,
sera battu de peu de coups. Car à quiconque on donne beaucoup, on
demandera beaucoup de lui. Et à qui les hommes se sont beaucoup
engagés, ils en demanderont davantage à lui.
On leur a donné tant de choses. La promesse de repos, de paix et de confort
restait leur part. Ceux dont la vie est investie dans un dessein du Royaume,
ceux qui ont sacrifié le joug du Christ sur leur vie, seront trouvés dans un
lieu de repos. Son joug est facile et son fardeau est léger parce qu'il est
attelé avec nous et supporte tout ce que nous traversons.
Bénédictions mosaïques sur Issacar:
Issacar partageait une frontière et un lien étroit avec la tribu de Zabulun. Ce
lien est évident dans la bénédiction commune donnée par Moïse avant cette
mort:
«À propos de Zabulon, il a dit:« Réjouis-toi, Zabulon, de ta sortie, et toi,
Issacar, dans tes tentes. Ils convoqueront les peuples sur la montagne et y
offriront les sacrifices des justes; ils se régaleront de l'abondance des mers,
des trésors cachés dans le sable » (Deutéronome 33: 18–19).

Il y a quelques choses que je voudrais souligner à partir de ces bénédictions


prophétiques sur Issacar.

Invoquez des gens sur la montagne


Offrez les sacrifices des justes;
Puis

Fête de l'abondance des mers,


Sur les trésors du sable caché.
C'est incroyable d'explorer un tel appel et un tel but, où ils pourront non
seulement escalader des montagnes, mais aussi en invoquer d'autres. Les
montagnes parlent de lieux élevés et exaltés, de lieux de bénédictions et de
l'abondance de Dieu. Comme ils sont exaltés et récompensés pour leurs
connaissances et leur travail acharné, ils élèvent les autres et les aident
également à gravir les hauts lieux et les montagnes. La Bible dit qu'ils
offriront les sacrifices des justes. Cela sera considéré comme un juste
sacrifice, quand ils marchent avec les gens, les élèvent de leurs vallées et
les emmènent dans les montagnes.
Les Issacars sont le sacrifice vivant. Il n'est jamais facile de faire un voyage
avec des gens, de les sortir de leurs vallées et de les aider à grimper vers la
montagne. Un Issacar de sa saison portera cette grâce pour élever les gens
et aider les habitants de la vallée à devenir un alpiniste! Cet esprit fait
défaut dans l'église depuis un certain temps maintenant. Où au lieu de
soulever les autres et de les aider à grimper, les gens préfèrent tirer l'échelle
de dessous eux. Nous vivons dans une société compétitive, où voir les
autres prospérer n'est plus acceptable, même parmi les croyants. Les
Issacars sont donc indispensables dans le royaume. Ceux qui grimperont
mais convoqueront aussi les autres, les appelleront hors de leur misère et de
leur manque dans la liberté et la liberté du Christ.
Pourtant, la prophétie ne s'arrête pas là, car elle met en évidence une autre
bénédiction inhabituelle pour cette tribu. La Bible dit cela après les
sacrifices de leur justice par leurs actes. ALORS leur récompense sera
grande. Et cette récompense sera de se régaler de l'abondance des mers.
Une chose que nous savons, personne ne connaît les mystères et
l'abondance des mers. C'est incommensurable et inconcevable. Pourtant,
c'est promis à Issacar.
La Bible dit qu'ils se régaleront de l'abondance des mers et des trésors du
sable caché. Cela signifie que comme ils se sont engagés et généreux avec
les champs en nourrissant les armées et en aidant les rois, leurs territoires
seraient étendus. Ils recevraient même ce qu'ils n'avaient pas demandé!
Vous posséderez l'abondance des mers, bien que vous n'ayez pas pensé à
être pêcheur. Je vous donnerai la grâce de prospérer et de posséder de
nouveaux territoires. Vous aurez l'abondance.
Les trésors cachés du sable sont ceux cachés aux gens ordinaires. Bien que
l'environnement puisse être hostile et cruel, et que les lieux soient déserts,
je ferai pourtant que le désert vous abandonne ses trésors! Cela signifie que
vous réussirez là où d'autres ont échoué et que vous trouverez des
bénédictions et de la fécondité dans un monde stérile. Quelle puissante
promesse !!
Je crois qu'en cette moisson des temps de la fin, le Seigneur ouvre tout un
royaume de possibilité de trouver des trésors cachés dans les endroits
stériles et abandonnés. Le reste de Dieu est confié à la sagesse et à la
compréhension de ces mystères. Les Issacars sont élevés à cette époque
pour produire fécondité et richesse. Ces mystères sont élucidés par
l'intimité avec le Tout-Puissant.
PRINCES D'ISSACHAR
DEBORAH & BARAK - JUGES 4-5
La tribu était également centrale dans une bataille majeure trouvée dans
Juges 4. Les Israélites étaient opprimés par Jabin, roi de Hazor. Jabin était
probablement un titre de nom donné au roi de Hazor, semblable à César et
Pharaon.
Les Écritures nous disent que le commandant de Jabin était Sisera, qui
vivait Harosheth-Hagoyim. Les Écritures rapportent que Jabin "a opprimé
les fils de Israël sévèrement pendant vingt ans ". Ce conflit a eu lieu dans la
vallée de Jizreel, qui se trouvait à l'intérieur de la frontière tribale d'Issacar.
Les hommes en âge de combattre au sein de la tribu auraient été obligés de
prendre part à ce conflit. Bien que cela ne soit pas spécifiquement
mentionné au chapitre quatre juges, le Cantique de Débora loue
essentiellement les fils d'Issacar.
Cette bataille se déroule dans la même zone générale que la bataille des
eaux de Merom. Les forces oppressantes du roi Jabin auraient eu neuf cents
chars de fer (Juges 4: 3). L'oppression est survenue parce que «les fils
d'Israël ont de nouveau fait du mal aux yeux du Seigneur».
Dieu a alors appelé un homme de la tribu de Nephtali à délivrer les
Israélites. A cette époque, Deborah jugeait les Israélites depuis son siège
"sous le palmier de Deborah entre Rama et Béthel". Le commandement de
Dieu a été donné à Barak via Deborah en
Juges 4: 6. «Maintenant elle envoya et fit appeler Barak, fils d'Abinoam de
Kedesh-naphtali, et lui dit: Voici, le Seigneur, le Dieu d'Israël, a
commandé: Allez, marchez vers le mont Thabor, et prenez avec vous dix
mille hommes de les fils de Nephtali et des fils de Zabulon. "
À ce stade, les tribus primaires impliquaient Naphtali et Zebulun. Au verset
7, Dieu a assuré à Barak qu'il attirerait Sisera et son armée et les livrerait
aux Israélites. La bataille aurait lieu près de la rivière Kishon, dans la vallée
de Jezreel. Barak, le commandant des forces israélites, hésitait à engager les
forces cananéennes sans la présence de Deborah. Barak a déclaré qu'il
n'irait pas sans Deborah l'accompagner sur le champ de bataille. Deborah a
répondu à la demande de Barak au verset 9. "Et elle a dit: 'J'irai sûrement
avec vous; néanmoins, l'honneur ne sera pas à vous pendant le voyage que
vous êtes sur le point de faire, car le Seigneur vendra Sisera entre les mains
de une femme.' Puis Deborah se leva et alla avec Barak à Kedesh. "
Malgré l'hésitation de Barak à suivre seul le commandement de Dieu, et la
gloire diminuée qu'il recevrait en conséquence, le livre du Nouveau
Testament des Hébreux répertorie Barak comme un héros de la foi.
Hébreux 11 énumère un certain nombre de personnalités de l'Ancien
Testament illustrées en raison de leur foi, et le passage concernant Barak se
trouve dans Hébreux 11: 32-34. «Et que dire de plus? Je n'ai pas le temps
de parler de Gédéon, Barak, Samson, Jephté, David, Samuel et les
prophètes, qui par la foi ont conquis des royaumes, administré la justice et
obtenu ce qui était promis; qui ont fermé la bouche. de lions, éteignit la
fureur des flammes et échappa au tranchant de l'épée; dont la faiblesse se
transforma en force; et qui devint puissant au combat et mit en déroute les
armées étrangères. "
La bataille n'était pas une affaire à égalité. Les forces cananéennes sous
Sisera comprenaient 900 chars de fer, appuyés par d'autres unités militaires.
Les Israélites ne possédaient pas de tels chars. La plaine offrait la
géographie idéale pour faire la guerre aux chars. Les fantassins israélites ne
seraient pas de taille dans la plaine ouverte pour les chars cananéens de fer,
conduits par des chevaux.
Cette pensée était sûrement dans l'esprit de chaque guerrier israélite.
Néanmoins, Barak et Deborah ont procédé comme Dieu l'avait ordonné.
Le verset dix rapporte que Barak a rassemblé les hommes de Nephtali et de
Zabulon, ainsi que des hommes des autres tribus, et a rassemblé l'armée
sous sa direction et celle de Deborah. L'Atlas biblique de Holman indique
que les forces cananéennes sous Sisera se sont rassemblées près du Wadi
Kishon, sous le mont.
Tabor, là où leurs chars seraient les plus efficaces. Cependant, la rivière
Kishon a été gonflée à cause des pluies récentes, ce qui a rendu les chars
cananéens inutiles!
Ainsi, au verset 14 Deborah a donné à Barak l'ordre d'attaquer. "Et Débora
dit à Barak:" Lève-toi! Car c'est le jour où le Seigneur a remis Sisera entre
vos mains; voici, le Seigneur est sorti devant vous. " Alors Barak est
descendu du mont Thabor avec dix mille hommes qui le suivaient. "
Ainsi commença la bataille, avec les hommes de Nephtali et de Zabulon
constituant la majorité des forces. Les pluies avaient neutralisé l'avantage
des chars cananéens et ils furent mis en déroute par les Israélites. Barak et
ses hommes ont conduit les Cananéens "jusqu'à Harosheth-hagoyim".
Le Cantique de Deborah donne un aperçu supplémentaire des détails de la
bataille dans Juges 5:21. «Le torrent de Kishon les a balayés, l'ancien
torrent, le torrent de Kishon. O mon âme, marchez avec force. Ce verset
semble impliquer que le Kishon avait inondé, comme indiqué ci-dessus, et
que les chars avaient été emportés et rendus inutiles sur le terrain boueux.
Je crois que Dieu avait planifié cette bataille en conjonction avec la pluie.
Quelle image étonnante de Dieu utilisant sa création pour accomplir ses
desseins!
Jéhovah est toujours capable d'envoyer de fortes pluies pour rendre les
chars de l'ennemi inutiles contre votre vie, votre famille et vos affaires.
Bien qu'Israël était censé ne pas rivaliser avec un ennemi puissant, tout ce
dont ils avaient besoin était une saison de pluie pour inonder le champ de
bataille et leur donner le dessus. La puissance des chars était dans leur
poids et c'était exactement cela qui les rendait désormais peu maniables
dans la boue. C'est ce que la puissance de Dieu peut faire quand il est
impliqué dans une bataille pour son peuple. Il peut transformer ce qui
devrait être un avantage pour l'oppresseur, en un obstacle pour lui. Ce que
l'ennemi entend pour notre mal, sera retourné pour notre bien!
L'Écriture continue en racontant que Sisera s'est enfuie à pied. Puisqu'il
était un commandant en chef, il devait avoir un char, qu'il avait maintenant
perdu ou abandonné. Il s'est enfui dans une résidence voisine appartenant à
un homme du nom de Heber, le Kénite, et à sa femme Jael. Ces gens
s'étaient séparés des Kénites et s'étaient installés près du chêne à
Zaanannim. Le verset 17 déclare qu'il y avait la paix entre Jabin, roi de
Hazor, et la maison de Heber le Kénite.
Bien que l'Écriture ne divulgue aucun détail sur le type de paix qui existait,
l'implication semble être qu'Heber avait abandonné ses frères israélites,
choisissant peut-être de se ranger du côté du roi étranger de Hazor. Sa
femme, cependant, a fait preuve d'un immense courage et n'était
manifestement pas en paix avec le roi Jabin et Sisera. Jael a trompé Sisera
pour qu'elle se cache dans sa tente. Elle a apporté du lait chaud à Sisera à
boire, et lui a dit de se reposer, et lui a assuré qu'elle arrêterait tous les
poursuivants. Sisera sentait manifestement qu'il pouvait faire confiance à la
femme d'Heber. L'Écriture est silencieuse sur les allées et venues de Heber.
Ainsi, pendant que Sisera dormait, Jael prit une piquet de tente et la passa à
travers son crâne. Ses actions sont enregistrées dans Juges 4:21. «Mais Jael,
la femme de Heber, prit un piquet de tente et saisit un marteau dans sa
main, et alla secrètement vers lui et enfonça le piquet dans sa tempe, et il
pénétra dans le sol, car il était profondément endormi et épuisé. Alors il est
mort. "
Le Chant de Deborah, dans Juges 5, énumère les autres tribus d'Israël qui
ont participé à la bataille. Issachar est parmi ceux mentionnés
favorablement par Deborah. Plus précisément, le verset 15 exalte les actes
d'Issacar. «Et les princes d'Issacar étaient avec Débora; Tout comme
Issacar, ainsi était Barak; Dans la vallée, ils se précipitèrent sur ses talons;
Non seulement Deborah loue les efforts des hommes d'Issacar, mais elle les
décrit aussi d'une manière remarquable, comme des princes. Le mot hébreu
utilisé est très intéressant. Le mot «Sar» traduit par «princes», est utilisé
plus de 380 fois dans l'Ancien Testament. Il est défini comme; un chef,
capitaine, prince. Le mot désignait généralement des hommes de stature et
de notoriété, parfois des fonctionnaires et des représentants non israéliens,
et à d'autres moments, il était utilisé pour désigner des hommes importants
en Israël. Sar a été utilisé en conjonction avec des fonctionnaires du
gouvernement, des chefs religieux et des fonctionnaires, ou un dirigeant
d'une ville. Son utilisation la plus significative se trouve dans Ésaïe 9: 6, où
il est utilisé pour identifier le Messie. Il est appelé «Sar-shalom» ou «Prince
de la paix». Le mot est également utilisé en conjonction avec les archanges
dans Daniel 10.
Ainsi, Issacar est particulièrement honoré dans le Cantique de Débora en
tant que chefs d'hommes, étant identifiés comme «princes, capitaines,
hommes d'honneur». Le Cantique de Deborah est reconnu comme l'un des
plus anciens passages littéraires de la Bible.
Il est possible que les auteurs de I Chroniques 7 aient utilisé ce passage
comme référence à leur description des fils d'Issacar. Ce passage les
considère comme «de puissants hommes de valeur» et «chefs de famille de
leur père». Plus tôt, nous avons appris qu'ils étaient esclaves du tribut (la
taxe supplémentaire pour éviter les guerres). Même s'ils n'étaient pas
réputés pour leurs combats, lorsque leur territoire a été envahi, ils ne se sont
pas retenus. Ils se sont impliqués et ont été salués comme des héros de
guerre. Ils n'ont pas fermé les yeux sur l'invasion des ennemis et n'ont pas
été intimidés par leur puissance. Telle est la nature du sage. Leur silence
dans l'entreprise ne doit jamais être considéré comme une faiblesse. Ce sont
de puissants hommes de bravoure et de courage, et les défenseurs de leur
héritage.

Le campement d'Issacar:
Le récit biblique laisse peu de questions quant à l'attention détaillée que
Dieu a accordée à son peuple. Bien qu'ils aient quitté l'Égypte à la hâte,
Dieu les a rapidement organisés en une unité cohérente. Ces temps n'étaient
certainement pas faciles pour Moïse, surtout dans les premiers jours.
Cependant, en écoutant Dieu et en obéissant à ses instructions, les Israélites
ont évolué en un seul corps fonctionnel. Un élément clé de leur discipline
résidait dans la façon dont ils avaient établi et lancé
campli autour du
Tabernacle.

Le Tabernacle était au centre du camp israélite. Chaque tribu avait une


section assignée en relation directe avec le Tabernacle, qui contenait
l'Arche de l'Alliance. Les instructions de Dieu à Moïse et Aaron se trouvent
dans Nombres 2: 1-2.
"Le Seigneur parla à Moïse et à Aaron, disant: 'Les fils d'Israël camperont
chacun selon son étendard, avec les bannières de la maison de leurs pères;
ils camperont à distance autour de la tente d'assignation." Dieu a alors
commencé à instruire Moïse sur l'emplacement exact de chaque tribu.
L'ensemble du camp a été divisé en 4 petits camps composés de trois tribus
par camp. Chaque camp était dirigé par une tribu spécifique.
Les quatre têtes étaient Juda, Ruben, Éphraïm et Dan. Les instructions
concernant Issacar se trouvent dans les versets cinq et six. "Et ceux qui
camperont à côté de lui seront la tribu d'Issacar, et le chef des fils d'Issacar:
Nethanel, fils de Zuar, et son armée, même leurs hommes dénombrés,
54.400."
Les fils d'Issacar tombèrent sous la bannière de Juda, la première tribu
mentionnée par Dieu à Moïse et Aaron. Le camp de Juda fut le premier à
rompre le camp. Ils campèrent du côté est, "vers le lever du soleil".
L'Écriture semble impliquer un certain honneur avec cette position. Moïse
et Aaron campèrent également du côté est de la tente de la réunion, bien
qu'à l'intérieur de l'enceinte du Tabernacle. L'entrée de la tente faisait face à
l'est, "vers le lever du soleil".
Le camp d'Issacar est tombé entre Juda et Zabulon. Au total, le camp dirigé
par Juda comprenait 186 400 hommes, selon Nombres 2: 9. Cette position
privilégiée de Juda se manifestera plus tard dans la dynastie établie par
David, le plus grand roi d'Israël.
Fait intéressant, les chefs de la tribu ont changé leur allégeance de Saül à
David comme nous l'avons fait plus tôt. De nombreux érudits bibliques
considèrent cet incident comme une preuve de l'astuce et de la sagesse
politiques d'Issacar. Peut-être que les dirigeants se sont souvenus de ces
liens. Quoi qu'il en soit, les Écritures indiquent clairement que les deux
tribus ont coopéré tout au long de l'Ancien Testament.

Attribution de terres Issachar


Le territoire de la tribu d'Issacar, décrit dans Josué 19: 17-23, comprenait la
partie orientale fertile de la vallée de la rivière Jezreel, un affluent
occidental du Jourdain, avec le mont Tabor au nord et le Jourdain à l'est. .
Ils reçurent le quatrième lot de terres de Josué, après ceux de Benjamin,
Siméon et Zabulon. C'était la troisième des trois divisions terrestres
israélites. Les détails de leur attribution sont donnés dans Josué 19: 17-23.
Les Écritures énumèrent leurs villes comme Beth-shean, Ibleam, Dor, En-
dor, Taanach et Megiddo. Ces villes étaient encore des forteresses
cananéennes, car elles n'avaient pas encore été chassées. Ils bordaient et
entouraient une grande partie de la vallée de Jezreel, empêchant ainsi Israël
de posséder entièrement la terre. Chacune de ces villes se situait dans les
limites bibliques d'Issacar. Les Cananéens ont tenu bon, et ces forteresses
sont restées des menaces pour les Israélites jusqu'au temps de David et de
Salomon.
La terre d'Issacar était prise en sandwich entre les tribus de Manassé
occidental et de Zabulun. Ils occupaient la vallée de Jezreel et certaines
parties de la basse Galilée. Le mont Moreh a été le site de nombreuses
batailles bibliques. Une partie orientale de la vallée de Jezreel, ainsi que la
ville de Megiddo, reposaient sur leur attribution tribale. Les fils d'Issacar
regardèrent vers l'est à travers la vallée de Jizreel jusqu'à la plaine
d'Esdraelon. Le Jourdain a défini la frontière orientale de la tribu. La plaine
était en effet fertile, bien arrosée et idéale pour l'agriculture. Leur
attribution était l'une des plus souhaitables sur le plan agricole. Il possédait
des plaines fertiles et plates qui convenaient également au bétail.
Cependant, c'était aussi l'un des plus dangereux. La vallée de Jezreel a
participé à une grande partie du passé glorieux d'Israël. Il était au centre de
beaucoup d'Israël '
Les forteresses cananéennes de toute la région ont empêché Issacar de
prendre le contrôle principal de la vallée. L'ancienne ville de Megiddo,
l'une des cinq forteresses cananéennes de la région, reposait dans les limites
tribales d'Issacar. Megiddo a été un site d'effusion de sang pendant des
milliers d'années et était vital pour contrôler la vallée de Jezreel. Megiddo
est également le site de la future bataille d'Armageddon, comme en parle le
livre de l'Apocalypse de Jean.
La ville principale de cette région est Beth-shan. Beth-shan est à 6,4 km du
Jourdain. Il est à 430 pieds sous la Méditerranée et à 300 pieds au-dessus du
Jourdain. La vallée de Jezreel s'effondre à une étonnante 50 pieds par mile!
Elle avait été une forteresse cananéenne tout au long des premières étapes
de l'histoire israélite.
Pendant le conflit avec Deborah et Barak, les armées cananéennes ont
traversé Beth-shan en route vers Megiddo, la zone de rassemblement, d'où
elles avaient engagé les Israélites. Après la bataille, beaucoup de ces mêmes
soldats cananéens ont fui par le même chemin qu'ils étaient venus. Si l'on
traverse le Jourdain depuis les montagnes de Galaad à l'est, Beth-shan serait
l'une des premières villes rencontrées.
La ville a également joué un rôle clé dans la mort de l'un des grands rois
d'Israël. C'est dans cette puissante ville cananéenne que le cadavre de Saül
serait accroché aux murs, jusqu'à ce qu'il soit sauvé par des hommes de
Jabesh-Galaad.
La vallée de Jezreel est arrosée par le ruisseau Jalud, qui prend sa source
dans
Harod, à l'est de Jezreel. C'est ici qu'une source jaillit du côté du mont.
Gilboa. Beaucoup de raisons pour lesquelles c'est l'endroit où Gideon a
vaincu les Madianites.
Une autre ville importante de la région est celle de Jezreel, qui deviendra
plus tard la capitale d'Achab.
C'était au mont. Gilboa que Saül et Jonathan ont été vaincus par les
Philistins.
Le mont Moreh est également situé dans la vallée de Jezreel, presque au
centre de l'attribution de la tribu, comme on le voit sur une carte.
L'emplacement privilégié de la tribu a également contribué à sa chute
éventuelle. Le terrain était interconnecté par une série d'autoroutes et de
réseaux routiers orientaux. C'est sur ces routes que les anciennes armées
d'envahisseurs étrangers ont marché et ont souvent convergé pour la
bataille. La vulnérabilité de la tribu à ces armées a rendu difficile le
maintien de l'ordre public et nombre de leurs fils et filles ont été emmenés
captifs au cours de ces raids militaires. Leur emplacement avait contribué à
leur maintien en captivité et à leur dispersion plus que toute autre tribu.
Ce ne serait qu'à l'époque de David et de Salomon qu'Israël exercerait un
contrôle majoritaire sur la région. On dit que Salomon a renforcé la ville de
Megiddo en construisant ses portes.
Le territoire de cette tribu était une région très disputée, et possède donc
une partie de l'histoire la plus héroïque du pays. Curieusement, cependant,
la tribu descendant du neuvième fils de Jacob serait connue pour son esprit,
pas pour sa puissance.
Recensement Issachar:
Issacar était une grande tribu. Ses hommes prêts au combat étaient au
nombre de 54 400 lors du premier recensement (Nombres 1:29). Au
moment du deuxième recensement, il était passé à 64 400 (Nombres 26:25).
Sous le règne du roi David, les hommes puissants d'Issacar étaient au
nombre de 87 000 (1 Chroniques 7: 5).

Au temps des juges, la tribu d'Issacar s'est jointe à Deborah et Barak pour
vaincre Jabin, le roi de Hazor (Juges 5:15) comme nous l'avons vu plus tôt
dans ce chapitre. De la tribu d'Issacar est venu un juge plus tardif, Tola
(Juges 10: 1–2), ainsi que deux rois d'Israël, Baasha et son fils Elah (1 Rois
15:27 - 16:14). Les 200 chefs d'Issacar (I Chron. 12:32) étaient des chefs du
Sanhédrin, dont les décisions étaient implicitement acceptées par leurs
frères.
De nombreux érudits croient que les sages trouvés dans le livre d'Esther en
compagnie du roi Assuérus étaient également des juifs captifs de la tribu
d'Issacar, qui étaient des conseillers et des législateurs dans le royaume de
Perse.
La tribu est également représentée comme ayant été riche; et ses membres
figurent comme des personnes qui unissent richesse et savoir. Cela est
évident dans le récit qu'ils ont accueilli et fourni des repas et bien plus
encore pour toutes les tribus d'Israël quand ils ont uni le royaume derrière
David.
Étant une tribu souvent impliquée dans la direction d'Israël, ils ont eu un
impact distinctif sur l'histoire de leur nation.

Mandat missionnaire:
En plus de profiter de la popularité qui découlait de leur sagesse en ce qui
concerne les temps et les saisons, ils étaient également connus et respectés
pour leur travail acharné et leur travail acharné. Portant le symbole
prophétique d'un âne, leur engagement envers leurs champs était
remarquable.
La prophétie de Jacob met en évidence certaines de leurs qualités que nous
ferions bien d'imiter. Genesis 49:15 Et il vit que le repos était bon, et le
pays qu'il était agréable; et inclina son épaule pour porter, et devint un
serviteur au tribut.
La première partie de la prophétie mentionne «la terre qui était agréable»;
tandis que la deuxième partie dit, «et inclina son épaule pour porter, et
devint un serviteur au tribut».
Que signifie être un serviteur du tribut? Selon la loi, vous auriez à payer des
taxes de guerre supplémentaires (hommage) si vous décidiez de ne pas
rejoindre l'armée pendant une guerre. La tribu d'Issacar a choisi cette option
pour être chez elle et s'occuper des affaires dans leurs champs. Pendant que
le reste d'Israël se battait, ils étaient occupés dans leurs champs à labourer,
semer, récolter et récolter. Ils ont choisi les champs de récolte plutôt que les
champs de bataille. Ils préféraient payer plus d'impôts en hommage plutôt
que d'abandonner leurs champs et de rater les saisons de semis et de récolte.
Ils ont honoré leurs saisons dans la mesure où ils ne seraient pas influencés
ou impliqués par aucun autre. Aucune autre question ne pourrait les amener
à négliger leurs devoirs à un moment donné.
Je crois qu'il y a un appel venant de l'Église de Dieu, non seulement pour
avoir une compréhension des temps et des saisons, mais aussi pour être
disposée à sacrifier encore plus pour s'occuper des champs de moisson. Elle
devra être occupée à faire progresser le Royaume parmi les pauvres, les
nécessiteux, les exclus, les abandonnés et les perdus. Dieu élève des
Issacars en cette saison, des ânes obstinés qui travaillent dur et qui devront
porter un double fardeau du Royaume. Ils seront remplis de Sa Parole et
d'une compréhension divine des temps et des saisons. Aucune quantité de
guerres et de conflits ne les amènera à négliger ou à compromettre leur
concentration sur le champ de récolte. Ils seront efficaces dans les champs
en raison de leur choix de devenir esclaves de l'hommage et de rester à
l'écart des distractions et des combats inutiles. Ils préféreront ce sacrifice
plutôt que de perdre leur temps sur des choses de peu de valeur éternelle.
Cela explique pourquoi on leur a promis une terre agréable. Le Seigneur
lui-même est leur récompense et continuera de les surprendre par sa bonté.
Nous vivons à une époque où beaucoup de religieux prient pour quelque
chose et ne font rien d'autre que d'attendre que les miracles se produisent.
Cela n'est possible que si le Seigneur vous a clairement ordonné de le faire.
Sinon, la réalité est différente. La plupart de ces personnes perdent leur
temps précieux et les saisons perdues ne peuvent être récupérées. Le
regretté Dr. Myles Munroe a dit un jour, «l'endroit le plus riche de la terre
est le cimetière, car c'est là que beaucoup de gens sont enterrés avec leurs
talents, leurs cadeaux, leurs trésors et bien plus encore». (Reformulé).
Comme c'est vrai! Beaucoup ferment les yeux sans aucune réalisation
significative et avec des rêves, des idées et des visions non réalisés. Ces
rêves, idées et visions nécessitent un investissement de travail acharné et de
temps pour les amener à la réalité et à l'accomplissement, parallèlement à la
prière et à l'attente.

3D
Le Seigneur m'a récemment servi sur les 3D: Dream, Dare and Discipline.
Je suis convaincu que les champs de récolte nous attendent. Que les
opportunités, les portes ouvertes et les possibilités sont infinies pour ceux
qui «rêveront» d'être ce que Dieu les a appelés à être. Qu'ils «oseront» faire
ce à quoi ils sont assignés, quels que soient les défis, les circonstances ou
l'opposition. Qu'ils possèdent la «Discipline» pour gérer leur appel et leur
but avec intégrité et avec une passion pour la gloire de Dieu.
UNE VIE PRATIQUE EST LA GRANDE SPHÈRE DE LA
SAGESSE. Là
sont des rêveurs et il y a des faiseurs. Les rêveurs continueront à rêver,
tandis que les pratiquants transformeront leurs rêves en une réalité qui ne
peut être niée, au mépris du temps et des circonstances.
1Chroniques 12:32Et parmi les fils d'Issacar, des hommes qui avaient
l'intelligence des temps, pour savoir ce qu'Israël devait faire, ils étaient à la
tête de deux cents. Et tous leurs frères étaient sous leurs ordres.
Le texte fait allusion aux nécessités présentes. Issacar avait une
«compréhension des temps». La vraie sagesse ne réside pas dans la
connaissance des états passés de la société, mais dans l'appréciation des
caractéristiques et des besoins de nos jours dans le présent. Souvent, les
gens font une grande chose de l'histoire tout en restant inconscients du
présent. Le texte fait également allusion à l'action dans le temps présent.
Les connaissances historiques, scientifiques et théoriques sont toutes
bonnes et bien, et ont leur place. Mais la connaissance réduite à la pratique
est la sagesse. «Ce qu'Israël devrait faire». C'est ce que les sages de cette
tribu étaient capables de décider. Nous pouvons mettre de côté toutes les
explications de ce passage qui représentent les hommes d'Issacar comme
versés en astronomie, chronologie, ou autres études ou même agriculture et
travail acharné. Il ne fait aucun doute qu'il s'agit de l'intelligence politique,
de la promptitude militaire et des habitudes pratiques. Ces hommes ont
reconnu en David une capacité de gouverner fortement, justement et
religieusement; et en conséquence ils ont donné leur dévouement au fils
d'Isaï, pour réparer Hébron, et pour participer à l'élection et à l'installation
du nouveau roi. Ils ont donné une réalité tangible à leur croyance, y ont
travaillé et l'ont concrétisée.
Mon père a toujours dit: «Le travail acharné ne tue personne». Le travail est
devenu la source de presque toute la misère du monde. Les gens
considèrent le travail acharné et le travail comme une sorte de malédiction,
mais lorsque nous regardons les Écritures, nous constatons que le concept
de travail trouve son origine dans le livre de la Genèse. Dans le passage
d'ouverture, Dieu est le principal ouvrier, occupé par la création du monde
(Genèse 1: 1-15). La Bible déclare catégoriquement que Dieu a travaillé
pendant six jours et s'est reposé le septième jour. Ces passages révèlent que
Dieu a été le premier à faire du travail sur la terre. Par conséquent, le travail
légitime reflète l'activité de Dieu. Parce que Dieu est intrinsèquement bon,
le travail est aussi intrinsèquement bon (Ephésiens 4:28). De plus, Genèse
1:31 déclare que, lorsque Dieu a vu le fruit de son travail, il l'a appelé «très
bon». Dieu a examiné et évalué la qualité de son œuvre, et quand Il a
déterminé qu'Il avait fait du bon travail, Il a pris plaisir au résultat. Par cet
exemple, il est évident que le travail doit être productif. Les travaux doivent
être menés de manière à produire des résultats de la plus haute qualité. La
récompense du travail est l'honneur et la satisfaction qui découlent d'un
travail bien fait.
Le psaume 19 dit que Dieu se révèle au monde par son œuvre. Par la
révélation naturelle, l'existence de Dieu est connue de chaque personne sur
terre. Ainsi, le travail révèle quelque chose sur celui qui fait le travail. Il
expose le caractère sous-jacent, les motivations, les compétences, les
capacités et les traits de personnalité. Jésus a fait écho à ce principe dans
Matthieu 7: 15-20 quand Il a déclaré que les mauvais arbres ne produisent
que de mauvais fruits et les bons arbres que de bons fruits. Ésaïe 43: 7
indique que Dieu a créé l'homme pour sa propre gloire. Dans 1 Corinthiens
10:31, nous lisons que tout ce que nous faisons doit être pour sa gloire. Le
terme glorifier signifie «donner une représentation exacte». Par conséquent,
le travail accompli par les chrétiens devrait donner au monde une image
précise de Dieu dans la justice, la fidélité et l'excellence.
Dieu a créé l'homme à son image avec des caractéristiques comme lui
(Genèse 1: 2631). Il a créé l'homme pour travailler avec lui dans le monde.
Dieu a planté un jardin et y a mis Adam pour le cultiver et le maintenir
(Genèse 2: 8, 15). De plus, Adam et Eve devaient soumettre et régner sur la
terre. Que signifie ce mandat de travail original? Cultiver signifie favoriser
la croissance et s'améliorer. Maintenir signifie préserver de l'échec ou du
déclin. Soumettre signifie exercer le contrôle et la discipline. La domination
signifie administrer, assumer la responsabilité et prendre des décisions.
Ce mandat s'applique à toutes les vocations, tous les appels, tous les dons et
tous les buts de l'humanité. Les dirigeants de la Réforme du XVe siècle
considéraient une occupation comme un ministère devant Dieu. Les
emplois devraient être reconnus comme des ministères, les compétences
devraient être célébrées comme des cadeaux et les lieux de travail devraient
être considérés comme des champs de mission. Vous n'avez pas besoin
d'une chaire pour servir Dieu ou pour être utilisé dans le ministère. Vous
devez être fructueux partout où vous avez été implanté et affecté, même
dans votre vocation séculière.
La Chute de l'homme décrite dans Genèse 3 a généré un changement dans
la nature du travail. En réponse au péché d'Adam, Dieu a prononcé
plusieurs jugements dans Genèse 3: 17-19, dont le plus grave est la mort.
Cependant, le travail et les résultats du travail occupent une place centrale
dans le reste des arrêts. Dieu a maudit le sol. Le travail est devenu difficile.
Le mot labeur est utilisé, impliquant défi, difficulté, épuisement et lutte. Le
travail lui-même était encore bon, mais l'homme doit s'attendre à ce qu'il
s'accomplisse «à la sueur de son front». De plus, le résultat ne sera pas
toujours positif. Bien que l'homme mange les plantes du champ, le champ
produira également des épines et des chardons. Le travail acharné et les
efforts ne seront pas toujours récompensés de la manière dont le travailleur
attend ou désire.
Il est également à noter que l'homme mangerait des produits du champ, pas
du jardin. Un jardin est le symbole d'un paradis terrestre créé par Dieu
comme une enceinte sûre. Les jardins symbolisent également la pureté et
l'innocence. La terre ou le champ, en revanche, représente un espace
illimité et non protégé et met l'accent sur la perte de conscience de soi et de
la mondanité. Par conséquent, l'environnement de travail peut être hostile,
en particulier aux chrétiens (Genèse 39: 123; Exode 1: 8-22; Néhémie 4).
On dit que l'homme a trois besoins fondamentaux dans la vie: l'amour, le
but et la signification. Plusieurs fois, les humains tentent de trouver un but
et une signification dans le travail lui-même. Dans Ecclésiaste 2: 4-11,
Salomon détaille sa recherche de sens dans une variété de projets et
d'œuvres de toutes sortes. Même si le travail a apporté un certain degré de
satisfaction dans l'accomplissement, sa conclusion était: «Pourtant, quand
j'ai examiné tout ce que mes mains avaient fait et ce que j'avais travaillé dur
pour accomplir, tout était dénué de sens, une poursuite du vent; rien n'a été
gagné sous le soleil.
D'autres principes bibliques critiques concernant le travail sont:
• Le travail est fait non seulement au profit de l'ouvrier, mais aussi à
d'autres (Exode 23: 10-11; Deutéronome 15: 7-11; Éphésiens 4:28).
• Le travail est un don de Dieu et, pour son peuple, sera béni (Psaume 104:
1-35; 127: 1-5; Ecclésiaste 3: 12-13, 5: 18-20; Proverbes 14:23).
• Dieu équipe son peuple pour son travail (Exode 31: 2-11).
Il y a eu beaucoup de débats récemment sur les responsabilités et
obligations sociales envers les chômeurs, non assurés et sans instruction
dans notre société. Beaucoup de ceux qui sont touchés par les
ralentissements économiques désirent vraiment travailler mais ne peuvent
pas trouver d'emploi. Il est intéressant de noter que le système de bien-être
biblique était un système de travail (Lévitique 19:10; 23:22). Une partie de
la récolte a été laissée dans le champ pour que les pauvres et les nécessiteux
viennent travailler et récolter pour eux-mêmes sous forme de don.
La Bible est sévère dans sa condamnation de la paresse. Remarque
Proverbes 18: 9
«De plus, celui qui est relâché dans son travail est le frère d'un grand
destructeur. "L'apôtre Paul rend également très claire l'éthique du travail
chrétien: «Si quelqu'un ne subvient pas aux siens, et en particulier à ceux de
sa propre maison, il a renié la foi et est pire qu'un incroyant» (1 Timothée 5:
8).
De plus, l'instruction de Paul à une autre église concernant ceux qui
préféraient ne pas travailler était de «se tenir à l'écart de tout frère oisif et
qui ne vit pas selon l'enseignement que vous avez reçu de nous». Et il
continue en disant: «Car même quand nous étions avec vous, nous vous
avons donné cette règle: 'Si un homme ne travaille pas, il ne mange pas.'
'Au lieu de cela, Paul instruit ceux qui étaient paresseux:« De telles
personnes nous commandons et exhortons dans le Seigneur Jésus-Christ à
s'installer et à gagner le pain qu'ils mangent »(2 Thessaloniciens 3:12). Bien
que le dessein original de Dieu pour le travail ait été perverti par le péché,
Dieu rétablira un jour le travail sans les fardeaux que le péché a introduits
(Ésaïe 65: 1725; Apocalypse 15: 1-4; 22: 1-11.) Jusqu'au jour où les
Nouveaux Cieux et
La Nouvelle Terre est mise en place, l'attitude chrétienne envers le travail
doit refléter celle de Jésus: «Ma nourriture, dit Jésus, est de faire la volonté
de celui qui m'a envoyé et d'achever son œuvre» (Jean 4:34). Le travail n'a
de valeur que lorsque Dieu y est.
Les fils d'Issacar ont pu subvenir aux besoins non seulement de leur propre
tribu dans les moments difficiles, mais de toute la nation d'Israël parce
qu'ils ont choisi de travailler dur. Ils ont travaillé avec diligence pour voir
leur récolte et ont refusé d'abandonner leurs champs. Ils ont compris que le
temps perdu à rêver de prospérité est du temps perdu. Ils ont donc décidé de
rester dans leur domaine et de profiter de chaque saison pour leur propre
bien et celui de la nation. Cela a abouti à une grande prospérité, honneur et
respect au sein de la nation d'Israël. 2Chroniques 15: 7 Mais soyez forts et
ne laissez pas vos mains faiblir, car votre travail sera récompensé.
Nous devons nous rappeler que nous sommes faits pour agir; et cette
connaissance est précieuse pour se qualifier pour la vie pratique. La
sagesse, qualifiée pour les fonctions de nos diverses fonctions, est à la
portée de tous les hommes. Les hommes sages soumettent leur esprit au
Christ, puis mettent leurs mains à la charrue et ne regardent jamais en
arrière. Les fils d'Issacar étaient de tels hommes, qui ont travaillé dur et ont
investi leurs ressources et leurs talents dans leur conviction, donnant une
direction à toute la nation d'Israël. Vous et moi sommes des Issacars
potentiels en cette saison, pour être des instruments du dessein divin dans la
main de Dieu, pour établir Son royaume sur cette terre, grâce à nos dons,
notre talent, nos ressources, notre sagesse et notre travail acharné. Le don
de l'esprit de discernement et la direction du Saint-Esprit nous permettront
de localiser des trésors dans les déserts et les endroits stériles.

Questionnaire de dévotion
La compréhension des temps et des saisons est l'un des plus grands cadeaux
que l'on puisse avoir. Cherchez-vous la sagesse divine et priez-vous pour
vos saisons?
Comment discernez-vous la volonté de Dieu pour votre temps?
Issacar signifie prophétiquement la grâce de faire naître quelque chose de
nouveau? Croyez-vous que Dieu peut faire de nouvelles choses dans votre
vie?
Êtes-vous prêt pour les nouvelles saisons?
Il faut beaucoup à qui on donne beaucoup. Vos dons sont destinés à
produire de la récolte et des fruits. Comment les cultivez-vous?
Le mandat d'Issacar était de convoquer d'autres personnes au sommet de la
montagne. Comment aidez-vous les autres à atteindre leur plein potentiel?
L'abondance des mers et les trésors cachés du sable ont été promis à
Issacar. De tels mystères et bénédictions ne sont que pour ceux qui
recherchent. Cherchez-vous Dieu et lui faites-vous confiance pour de telles
promesses?
Le travail acharné reste l'une de leurs plus grandes qualités. Passez
quelques minutes à réfléchir à votre propre attitude envers le travail
acharné?

Les 3D. Dream, Dare et Discipline peuvent changer la vie de n'importe qui.
Quelles mesures pratiques pouvez-vous prendre pour mettre en œuvre les
principes de la 3D dans votre vie?
CHAPITRE 3: LES
BATAILLES DES SAISONS
ÉPOQUE

A
ctes 1: 6 Alors, en effet, ceux-ci se réunissant, le questionnèrent,
disant: Seigneur, est-ce que tu restes en ce moment le royaume à
Israël? 7 Et il leur dit: ce n'est pas à vous de connaître les temps ou
les saisons qui
le Père a mis sa propre autorité. 8 Mais vous recevrez la puissance, le Saint-
Esprit venant sur vous. Et vous serez mes témoins à la fois dans
Jérusalem et dans toute la Judée, et en Samarie, et jusqu'au bout de la terre.
9 Et disant ces choses, tandis qu'ils veillaient, Il fut enlevé. Et une nuée le
reçut hors de leur vue.
Les époques sont des saisons ou des passages du temps qui sont présents
tout au long de l'Écriture. Bien qu'ils ne soient pas spécifiquement
mentionnés comme tels, je crois qu'ils peuvent être discernés par l'esprit
curieux. Dans la citation ci-dessus, les disciples interrogeaient Jésus sur un
TEMPS du Royaume de Dieu, auquel ils s'attendaient depuis des
générations. Leur espoir était centré sur une promesse de Jéhovah Dieu qui
verrait la restauration du Royaume d'Israël. Dans sa réponse, Jésus déplace
leur objectif de la restauration d'un Israël terrestre vers un Israël spirituel,
l'Église. Il donne l'assurance que l'Église remplie du Saint-Esprit sera le
signe de la restauration du Royaume de Dieu sur la terre. Tout cela s'est
produit au moment d'un autre événement charnière dans l'histoire de
l'humanité, qui est marqué comme l'Ascension de notre Seigneur Jésus-
Christ au Ciel. C'est comme un dernier adieu, quand vous savez que
quelqu'un part et que c'est la dernière fois que vous le verrez et que vous
profiterez de cette dernière occasion pour crier la question qui brûlait dans
votre cœur. «Dites-moi cette dernière chose, que je suis si désespéré de
savoir!
Tout ce que vous m'avez appris et dit d'autre, mais cette dernière chose que
je recherche toujours!
Et ainsi le Maître leur donne une réponse sur le temps en se rapportant à un
autre temps qui viendra sur eux comme un signe de la réponse à leur
question. Ce signe serait la venue du Saint-Esprit sur le peuple de Dieu. Ces
deux événements seront définis comme des époques.
Qu'est-ce qu'une époque?
L'époque trouve ses racines dans l'époque du mot latin du début du 17e
siècle et peut être définie comme une période particulière de l'histoire. Une
période de l'histoire marquée par des événements particuliers qui sont d'une
grande importance, d'un impact profond et aux conséquences durables.
Ils peuvent marquer l'occurrence d'un événement qui fait l'histoire de votre
vie et de votre situation, ou le début d'une nouvelle ère. L'aube d'une
époque est marquée par le changement. Changements dans la direction, les
mentalités, les croyances, la concentration et les réponses aux événements
et aux circonstances. C'est le début d'une période dans l'histoire de
quelqu'un ou de quelque chose.
Le terme époque est utilisé par les écrivains modernes pour désigner «des
moments critiques dans le développement de l'histoire qui signalent un
nouveau changement;
Dans le livre des Actes Ch. 1, les apôtres étaient conscients de la promesse
qui leur avait été faite d'un royaume à venir, pour une saison à venir sur eux
en tant que peuple de Dieu, où le Messie promis par Dieu régnerait. Non
seulement ils ont été témoins d'un événement d'époque de l'Ascension du
Christ ce jour-là, un événement qui réorganiserait les systèmes de foi, les
styles de vie et les doctrines, mais ils ont également reçu la promesse d'une
autre époque à venir. Cet âge à venir sera marqué par un événement
incroyable de la domination et du gouvernement de Christ parmi son
peuple, et le Saint-Esprit habitant le propre de Dieu. Ils voulaient
l'établissement de son royaume, ils voulaient que cette époque vienne.
Quand nous disons que les saisons d'époque sont des temps historiques
marqués par un événement, cela signifie qu'il peut y avoir certains
événements dans la vie d'individus qui ont le pouvoir et la capacité de
façonner de la même manière leur vie, leur caractère et leur direction. Je
crois que ce sont ces saisons d'époque dans nos vies qui ont déterminé nos
divers parcours vers où nous en sommes aujourd'hui. L'impact d'un
événement d'époque est conçu pour durer toute une vie. Ils représentent des
moments cruciaux de l'histoire de nos vies. Vous ne vous souviendrez pas
de chaque saison de votre vie, et elles n'auront pas toutes un impact ou une
influence durable.
Mais il y a certains jours, événements et événements qui sont marqués par
un impact qui change votre vie. Ils ont apporté de la douleur, de la joie, des
décisions qui changent la vie ou des changements qui continuent
d'influencer votre vie. Ce sont les saisons qui viennent sur vous et restent.
Ils vous façonnent, vous façonnent et vous construisent, mais ils ne vous
quittent jamais. Ils font partie intégrante de votre parcours de vie et
s'intègrent à vous. Ces saisons vous accompagnent.
Dan 2:21 Et il changea les temps et les saisons; il enlève les rois et établit
les rois; il donne la sagesse aux sages, et la connaissance à ceux qui ont
l'intelligence;
Dan 2: 21 parle des saisons d'époque où les royaumes sont établis par la
volonté souveraine de Dieu sur la terre. Ces événements historiques sont
marqués par l'intervention surnaturelle de Dieu chaque fois que leur
occurrence est due. Les rois sont amenés pour marquer l'histoire des
nations. De par sa nature, une époque peut être bonne ou mauvaise pour les
habitants de cette nation. Cette Écriture confirme que ces saisons, marquées
par les changements de royauté, sont déterminées et établies par Dieu lui-
même. C'est Lui qui en supprime un et en établit un autre, selon le dessein
de son époque. Il est l'histoire qui fait Dieu Lui-même, et Il se réserve le
droit d'établir une époque dans Son temps Kairos, quand il interfère avec
Chronos.
Nous avons appris jusqu'à présent que le temps de Chronos est physique et
naturel, alors que Kairos est céleste et surnaturel. Le concept d'Époque est
crucial en ce sens car il marque une fusion de Chronos et de Kairos pour
produire les manifestations physiques et spirituelles d'un événement. Il a
ainsi la capacité de changer le cours d'une vie, d'une famille, d'une
communauté, d'une nation ou même du monde. Les époques soumettent les
Chronos sous Kairos, afin d'établir le changement de saison. Alors ils
deviennent les temps du changement, quand ils dépassent les vies et les
événements. Qu'ils soient individuels ou en groupe, ils changeront votre
routine et dicteront vos événements quotidiens. Ce sont des saisons
dominantes, on ne peut résister, car Chronos et Kairos se sont mis d'accord.
Chronos est un temps autorisé alors que Kairos est le temps absolu. Qu'est-
ce que ça veut dire? Voici ma compréhension.
Heures autorisées:
La volonté permise de Dieu est là où Dieu permet à certaines choses de se
produire, mais là où Il n'est pas directement impliqué. C'est à ce moment
qu'Il honore votre choix de libre arbitre. Beaucoup désirent la richesse,
mais choisissent de ne pas travailler, et Dieu honore ce choix en les gardant
dans leur état actuel. Afin de comprendre la différence entre la volonté
permissive de Dieu et la volonté absolue de Dieu, nous nous tournerons
vers l'Écriture, dans le récit des événements qui se sont déroulés dans le
jardin de Gethsémané. Quand Jésus a dit, "non pas ma volonté mais la
tienne soit faite". Mat 26:39 «Et il s'avança un peu, et se jeta sur son visage,
et pria, disant: Mon Père, si cela est possible, que cette coupe passe loin de
moi; néanmoins, non pas comme je veux, mais comme tu veux . »
Jésus a dû choisir de boire la coupe de la souffrance. Alors qu'il criait pour
que la coupe soit enlevée, nous voyons la lutte en lui entre la volonté
permissive et absolue de Dieu. S'il avait décidé de changer d'avis sur la
prise de la croix, le Père aurait quand même honoré ce choix, selon le
principe de la volonté permissive. Remerciez Dieu que Jésus n'ait pas fait
cela, sinon l'histoire du monde aurait été très différente!
La volonté permise de Dieu peut aboutir à une saison qui est le résultat de
nos choix. Par exemple, Dieu peut vous permettre de choisir votre propre
partenaire de vie sans lui soumettre ce choix. Il n'interférera pas, même si la
personne ne vous convient pas. Il nous donne ce privilège de faire des choix
et des décisions parce que nous sommes à l'image et à la ressemblance de
Dieu, ce qui nous donne le libre arbitre et la liberté de choisir. Toutes les
créatures ne peuvent pas profiter de ce genre d'avantages dans toute la
création. Il ne vous refusera pas ce privilège parce que ce sera contre sa
propre nature et sa parole. Ainsi, même les pires pécheurs et
blasphémateurs ont l'image et la ressemblance de Dieu en eux, parce qu'ils
ont la liberté de choisir et de prendre des décisions. Ainsi, beaucoup de
choses se produisent dans les vies humaines qui sont permises par Dieu. Ce
sont des choix personnels exercés sous sa volonté permissive.

Temps absolus:
Cependant, le principe de Kairos est directement et intimement associé à la
volonté absolue de Dieu, car ils annoncent et établissent le dessein de Dieu
à une époque de sa propre détermination souveraine. Quand Jésus a dit que
non ma volonté, mais que la tienne soit faite, il a d'abord reconnu sa volonté
et ensuite la volonté du Père, et s'est arrêté sur cette dernière. Nous croyons
donc que la mort douloureuse sur une croix, était la volonté absolue du
Père. Il a demandé au Père d'établir sa volonté absolue et non sa volonté
permissive. La volonté absolue de Dieu nous a introduits dans une saison
absolue de Kairos, où nous avons vu Jésus crucifié et ressuscité afin de
racheter l'humanité du pouvoir du péché et de la mort.

Deux saisons de la nature:


Les saisons d'époque qui façonnent notre histoire et déterminent notre
destinée sont souvent de nature double parce qu'elles peuvent s'inscrire dans
la volonté permissive de Dieu (Chronos) ou dans la volonté absolue de
Dieu (Kairos). Dans le Chronos, certains événements peuvent avoir une
ampleur d'influence qui peut façonner l'histoire, et dans le Kairos, certains
événements peuvent changer les destins.
Cette dualité peut être destructrice ou productive. Cela peut soit vous mettre
dans la bonne direction, soit vous éloigner totalement de votre destin donné
par Dieu. Ils se trouvent sur la limite très mince appelée le choix de votre
libre arbitre. Le résultat d'une saison Epoch peut donc aller dans les deux
sens, avec des résultats positifs ou négatifs, car ils apportent des
changements à chaque fois qu'ils se produisent. C'est pourquoi il est crucial
de développer une sensibilité autour du principe Epoch.
Les chercheurs ont conclu qu'il y a quelque part entre 10 et 13 époques et
saisons différentes dans la Bible qui façonnent l'histoire et les valeurs
judéo-chrétiennes.
Certaines de ces époques sont:
Création de l'homme
L'alliance avec Abraham.
La saison entre la sélection de Moïse comme chef de file et le
passage par la mer Rouge
L'entrée dans la terre promise et l'établissement du royaume
d'Israël.
L'accomplissement prophétique de la venue du Messie en
Christ,
Sa mort, sa résurrection et son ascension
Sa seconde venue

Ces événements et bien d'autres sont des époques de Dieu parce qu'ils
marquent un changement de l'histoire dans une direction déterminée par
Dieu. Les époques sont considérées comme des temps grands et des saisons
uniques dans la vie qui changent tout dans la façon dont nous percevons et
expérimentons les choses. Ils changent les cultures, les styles de vie, les
règles et les lois. Quand une saison d'époque arrive, les gens ne peuvent pas
rester les mêmes parce que le changement est inévitable et incontournable,
qu'ils le veuillent ou non. Ils doivent donc s'adapter ou passer à côté.
La libération de Nelson Mandela dans notre beau pays d'Afrique du Sud a
été un événement d'époque qui a changé, déplacé et changé le cours de
notre histoire dans ce pays. Cela a tout changé dans notre société et la façon
dont nous voyons et faisons les choses. Soudain, dans la nouvelle Afrique
du Sud, après les premières élections démocratiques, tout s'est transformé.
Les gens n'avaient plus besoin de permis fondés sur la race pour entrer ou
visiter certaines zones. Le changement d'époque a été soudain, radical et
d'une grande portée.
Les époques de nos vies sont des saisons qui commencent par un
événement incroyable et qui changent tout. Cela commence alors par sa
mission de façonner et de façonner, et de nous développer à partir de qui
nous sommes en ce que Dieu veut que nous soyons. Ils sculptent nos
personnages, modifient notre présent et changent notre avenir. Parce qu'ils
peuvent être à la fois destructeurs et créatifs, il est essentiel de pouvoir
reconnaître de tels événements et de se préparer au changement, afin
d'assurer un résultat positif.
Votre saison d'époque fait de vous qui vous êtes, et tout le monde ne
comprendra pas votre chemin et votre voyage. Les gens peuvent être mariés
l'un à l'autre mais ne se comprennent toujours pas et ne connaissent pas la
douleur du voyage du partenaire, ce qu'ils peuvent traverser ou pourquoi ils
font ce qu'ils font. Ce sont les événements d'époque qui les ont marqués et
les ont façonnés en ce qu'ils sont.
Nos réponses à la vie telle qu'elle se déroule, tant bien que moins bonne,
attendue et inattendue, sont ce qui nous fait souvent. Certains deviennent
meilleurs, d'autres deviennent amers, selon la façon dont ils réagissent aux
époques. Chronos et Kairos vont et viennent, mais il reste le choix humain
de procéder dans l'amertume, ou de reculer dans l'amertume. Certaines
personnes ont besoin de guérison parce que les époques ont apporté des
changements, et le changement a été douloureux. Kairos peut intervenir
dans une époque et apporter la guérison et la restauration, mais il ne peut
pas réécrire ou changer l'histoire des événements passés.
Le mariage est une époque majeure dans la vie d'une personne, car c'est un
changement qui nécessite un ajustement massif. L'arrivée d'un enfant est
tout aussi importante car elle affecte tous les aspects de la vie des parents,
du choix des produits d'épicerie à la maison, à la quantité de vaisselle dans
l'évier et aux habitudes de sommeil. Ces événements d'époque ne peuvent
pas être inversés ou modifiés. Vos enfants peuvent vous donner l'enfer,
mais vous les aimerez toujours, car Epoch ne peut pas être enlevé. Il reste
avec vous pour le reste de votre vie, même si vous décidez de vous en aller.
J'ai vu des gens lutter pour se débarrasser de la douleur, de la douleur et du
chagrin causés par certains événements de leur vie. Il y a ceux qui ont
rencontré un accident et qui ont maintenant une blessure ou une condition à
vie dont ils ne peuvent pas se débarrasser. C'était un événement d'époque
qui a littéralement changé leur vie. Certains d'entre nous crient à Dieu avec
le désir de remonter le temps et de faire de meilleurs choix, dans l'espoir de
marcher sur des chemins différents et de réécrire nos histoires. Un vain
espoir, car personne ne peut réécrire l'histoire. La guérison spirituelle et
physique est nécessaire pour faire face aux conséquences de tels
événements d'époque. Les conséquences ne peuvent pas être changées, elles
ne peuvent être conclues qu'avec. Il faut choisir entre s'adapter au
changement ou fermer son cœur à la paix et à la guérison de Dieu.
Bataille d'époque:
L'une de mes principales batailles personnelles à l'époque était celle d'être
étiqueté comme un
Pakistanais à mon arrivée en Afrique du Sud. Grandir en tant que chrétien
dans un Pakistan dominé par les musulmans a été difficile. Le rejet, la
discrimination et les préjugés étaient monnaie courante et faisaient partie de
la vie de tous les jours. C'était et est toujours un apartheid religieux dans la
plupart des pays musulmans où les chrétiens sont toujours persécutés en
raison de leur foi. Lorsque le Seigneur m'a fait sortir du Pakistan, j'ai réalisé
de ma nouvelle expérience que le rejet ne quitterait pas ma vie si
facilement. J'étais pakistanais dans un pays où les Pakistanais étaient
profondément impopulaires.
Quand j'ai implanté ma première église à Durban à Malagazi, j'avais 21 ans
et mon âge était un problème. Le rejet fait partie de ma vie depuis presque
aussi longtemps que je me souvienne. Le ministère de Malagazi s'est
développé à un point tel que nous aidions plus de 60 veuves et 100
orphelins sur une base régulière. Les enfants ont reçu des uniformes
scolaires, des articles de papeterie, des paniers d'épicerie, des frais de
scolarité et toute autre aide découlant de leur situation de pauvreté. Après
plus de 9 ans au service de cette belle communauté, la violence xénophobe
de 2014 a éclaté au cœur de cette communauté. Des gangs d'habitants se
déplaçaient à la recherche d'étrangers dans le but de leur faire du mal ou
même de les tuer. Nous avions déjà érigé une belle église avant ces
événements. Je me souviens avoir reçu un appel d'un des dirigeants de la
région, disant: «Pasteur, ils brisent votre église». J'ai demandé qui et
pourquoi, et la personne a répondu: «La foule, ils ont brisé votre église
parce que vous êtes pakistanais.» C'était déchirant, parce que toute la ville
était au courant de l'impact de notre ministère dans cette communauté.
Nous avions littéralement enlevé les enfants de la rue et modifié leur avenir.
Les premières années de ma vie, de 21 à 30 ans, avaient été investies dans
cette communauté frappée par la criminalité et appauvrie qui était
considérée comme l'un des endroits les plus dangereux de Durban. Après
tant d'années de travail, c'est le genre de nouvelles que personne ne veut
entendre. Eh bien, je suis allé à l'église, je me suis tenu à l'extérieur du
bâtiment et j'ai crié: «Quiconque souhaite me tuer, s'il vous plaît, venez. Je
suis juste ici, viens me tuer mais n'ose pas toucher cette maison de Dieu!
parce que toute la ville était au courant de l'impact de notre ministère dans
cette communauté. Nous avions littéralement enlevé les enfants de la rue et
modifié leur avenir. Les premières années de ma vie, de 21 à 30 ans,
avaient été investies dans cette communauté frappée par la criminalité et
appauvrie qui était considérée comme l'un des endroits les plus dangereux
de Durban. Après tant d'années de travail, c'est le genre de nouvelles que
personne ne veut entendre. Eh bien, je suis allé à l'église, je me suis tenu à
l'extérieur du bâtiment et j'ai crié: «Quiconque souhaite me tuer, s'il vous
plaît, venez. Je suis juste ici, viens me tuer mais n'ose pas toucher cette
maison de Dieu! parce que toute la ville était au courant de l'impact de
notre ministère dans cette communauté. Nous avions littéralement enlevé
les enfants de la rue et modifié leur avenir. Les premières années de ma vie,
de 21 à 30 ans, avaient été investies dans cette communauté frappée par la
criminalité et appauvrie qui était considérée comme l'un des endroits les
plus dangereux de Durban. Après tant d'années de travail, c'est le genre de
nouvelles que personne ne veut entendre. Eh bien, je suis allé à l'église, je
me suis tenu à l'extérieur du bâtiment et j'ai crié: «Quiconque souhaite me
tuer, s'il vous plaît, venez. Je suis juste ici, viens me tuer mais n'ose pas
toucher cette maison de Dieu! communauté pauvre considérée comme l’un
des endroits les plus dangereux de Durban. Après tant d'années de travail,
c'est le genre de nouvelles que personne ne veut entendre. Eh bien, je suis
allé à l'église, je me suis tenu à l'extérieur du bâtiment et j'ai crié:
«Quiconque souhaite me tuer, s'il vous plaît, venez. Je suis juste ici, viens
me tuer mais n'ose pas toucher cette maison de Dieu! communauté pauvre
considérée comme l’un des endroits les plus dangereux de Durban. Après
tant d'années de travail, c'est le genre de nouvelles que personne ne veut
entendre. Eh bien, je suis allé à l'église, je me suis tenu à l'extérieur du
bâtiment et j'ai crié: «Quiconque souhaite me tuer, s'il vous plaît, venez. Je
suis juste ici, viens me tuer mais n'ose pas toucher cette maison de Dieu!
Une foule violente s'était répandue dans la région ce jour-là, brûlant des
gens vifs et tirant et tuant des étrangers. Ils avaient pillé leurs magasins,
leurs commerces, leurs maisons et leurs biens. J'avais assez d'habitants de
mon côté qui sont venus, m'ont protégé et m'ont escorté hors de la
communauté en toute sécurité. Quand j'ai quitté la communauté ce jour-là,
j'ai réalisé que peu importe où
Je pourrais l'être, et peu importe ce que je pouvais faire, j'étais coincé avec
l'étiquette pakistanaise. Je suis coincé avec le tag et ses associations. Je ne
peux pas réécrire mon histoire, c'est mon époque. J'ai décidé que je devais
faire la paix avec elle et cette nuit-là, j'ai prié et pleuré devant Dieu. J'avais
le choix d'être amer à ce sujet ou d'être meilleur et d'établir un autre type
d'identité et de témoignage d'être pakistanais. Et par la grâce de Dieu, c'est
exactement ce que j'ai fait. Au fil des ans, j'ai fait la paix avec lui. Dans les
cas où cela devient un problème avec certaines personnes, je suis en mesure
de m'en occuper. Je ne me dérange plus autant qu'avant. Oui, il y a un
moment de douleur, mais je me débrouille parce que j'ai maintenant une
compréhension plus mature de ma saison d'époque et de ses conséquences.
En raison de la double nature de l'époque, l'issue de ces événements
dépendra uniquement de nos choix.

LA BATAILLE DU NON:
À votre époque, la plus grande bataille à laquelle vous êtes susceptible de
faire face est la bataille du «NON»: lorsque les choses ne se déroulent pas
selon nos désirs, nos plans et nos objectifs. Et Dieu semble ne pas répondre
ou intervenir dans une situation.
Il y a des versets des Écritures qui indiquent que tout ce que nous
demandons dans la foi, nous le recevrons.
Mar 11:24 C'est pourquoi je vous dis: Tout ce que vous demandez, en
priant, croyez que vous les recevrez, et cela vous sera donné.
Mat 21:22 Et toutes choses, tout ce que vous demanderez dans la prière, en
croyant, vous le recevrez.
Si nous isolons ces versets et construisons une doctrine autour d'eux, cela
peut briser la foi lorsque les choses ne se passent pas comme nous le
prévoyons. Il est plus sage de prendre du recul et de considérer «tout le
conseil de Dieu», comme dans l'Acte 20:27 car je ne me suis pas retenu de
vous annoncer tout le conseil de Dieu.
Chaque fois que nous construisons une doctrine entière autour d'un ou deux
versets, nous nous dirigeons vers des ennuis. Oui, il y a de nombreuses fois
où Dieu peut dire et dit «oui» à nos demandes parce qu'elles s'inscrivent
dans son plus grand plan. Rom 8:28 Et nous savons que toutes choses
concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon
Son dessein.
Il a dit oui à la demande de Moïse de voir sa gloire (Exode 33:17).
Il a dit oui à la demande de sagesse de Salomon (1 Rois 3: 11-13). Et
Jésus a dit oui à tous ceux qui lui ont demandé la guérison et l'aide
(Matthieu 8:16).
Mais nos demandes, si remplies de foi soient-elles, ne peuvent pas
remplacer la règle souveraine de Dieu et la sagesse insondable. S'Il était lié
par nos prières, Il cesserait en fait d'être Dieu. Nous serions des dieux à la
place, parce que nous serions de dicter Ses actions. Nulle part dans les
Écritures nous ne voyons un tel précédent ou principe. Plusieurs fois dans
les Écritures, Dieu n'a pas fait ce que quelqu'un lui avait demandé. Il est
Dieu, et Il peut voir des choses que nous ne pouvons pas voir et Il peut faire
ce qu'il veut même si cela ne correspond pas à notre programme.
1Jean 5: 14-15Et c'est la confiance que nous avons envers Lui, que si nous
demandons quelque chose selon Sa volonté, Il nous écoute. 15 Et si nous
savons qu'il nous écoute, quoi que nous demandions, nous savons que nous
avons les requêtes que nous avons désirées de lui.
Nous rencontrons 1 Jean 5: 14-15 qui nous donne une énorme confiance
dans la prière sachant que Dieu répondra, mais ensuite il continue en disant
«selon sa volonté». Oui, nous aimons quand il accepte nos demandes et dit
oui à notre prière. Mais que se passe-t-il si sa volonté diffère de la nôtre? Il
peut dire NON. En tant que bon Père, Dieu ne nous accordera pas ce qui
n'est pas dans notre meilleur intérêt à long terme, même si nous plaidons.
Les réponses positives de Dieu renforcent notre foi et notre confiance dans
la prière. Mais comment réagir quand il dit «non»?
Accepter le «non» de Dieu est difficile pour la plupart des gens et peut
conduire à des situations délicates. Dieu dit souvent non aux choses que
nous aspirons à voir se produire. Ceux qui ont une foi immature utilisent
parfois cela comme une excuse pour l'abandonner complètement: «Dieu n'a
pas guéri mon bébé.» «Dieu n'a pas sauvé mon mariage.» «Dieu ne m'a pas
donné ce travail dont j'avais besoin.» «Pourquoi ai-je traversé cette
mauvaise expérience, cet accident ou cette mauvaise décision? «Pourquoi a-
t-Il permis cette condition médicale ou m'a-t-il placé dans cette famille ou
ce groupe qui n'apprécie pas ma valeur?»
"Pourquoi Dieu ne répond-il pas ou n'intervient-il pas pour changer les
choses? »
Si nous pensons que Dieu est obligé de répondre à nos demandes comme un
génie exauce les souhaits, alors nous serons consternés lorsque Dieu ne
joue pas pour nous. Nous choisissons de permettre au «non» de Dieu de
briser notre foi ou de la construire. Un non de Dieu peut nous apprendre à
endurer, même si nous ne comprenons pas.
Jam 1: 3 sachant que l'épreuve de votre foi produit la patience.
C'est souvent au cours des saisons où Dieu dit «non» que nous sommes
obligés de le poursuivre plus sérieusement. Les non de Dieu brisent souvent
la minuscule boîte dans laquelle nous avons essayé de Le garder et de
permettre au vrai Dieu de se révéler à nous. Il dit non quand cela fait partie
de Son plan plus grand. Il dit non quand notre manque de foi indique que
nous ne croyons pas vraiment qu'Il est ce qu'Il dit qu'Il est. Heb 11: 6 et
sans la foi, il est impossible de lui plaire; car celui qui vient à Dieu doit
croire qu'il est et qu'il est le rémunérateur de ceux qui le recherchent.
Il dit non lorsque nos demandes sont enracinées dans l'égoïsme et les désirs
charnels. Jas 4: 3 Vous demandez, et ne recevez pas, parce que vous
demandez mal, afin que vous puissiez le dépenser dans vos plaisirs.
Il dit «non» quand un oui nous ferait du mal. Et il dit non quand, comme
Paul, nous devons apprendre que sa grâce nous suffit. Les exemples
bibliques de serviteurs de Dieu qui ont expérimenté le «non» de Dieu nous
aident à apprendre la bonne réponse lorsque Dieu nous dit «non».
Le roi David a plaidé avec ferveur auprès du Seigneur pour la vie de son
fils infantile et de Bathsheba. Il jeûna et pria pendant des jours, mais le
septième jour, l'enfant mourut. (2 Samuel 12:16, 18).
2Sam 12:16 Et David pria Dieu pour l'enfant. Et David jeûna, entra et se
coucha toute la nuit sur la terre.
2Sam 12:18 Et cela arriva le septième jour, l'enfant mourut. Et les
serviteurs de David craignirent de lui dire que l'enfant était mort. Car ils ont
dit: Voici, pendant que l'enfant était encore en vie, nous lui avons parlé, et
il n'a pas voulu écouter notre voix. Comment alors va-t-il s'inquiéter si nous
lui disons que l'enfant est mort?
Dieu avait dit «non». David a répondu d'une manière qui est un modèle
pour nous tous. Il a accepté que ce que Dieu avait fait était juste et bon, «et
il est entré dans la maison du Seigneur et a adoré» (verset 20, NKJV). Il
avait espéré et plaidé pour un résultat différent. Mais Dieu est Dieu, et Il a
le droit de prendre des décisions de vie ou de mort. Et Il prend toujours les
bonnes décisions. Dans son chagrin, David n'est pas devenu amer envers le
Seigneur ou ne s'est pas détourné de son service. La réponse de David au
«non» de Dieu était une adoration et un abandon plus profonds, même dans
son chagrin d'amour.
Le Nouveau Testament donne plus d'exemples de moments où Dieu a dit
«non» à ses serviteurs. L'apôtre Paul devait voyager dans toute l'Asie
Mineure pour prêcher, mais Dieu a dit «non» (Actes 16: 6-9). Paul pensait
avoir compris le plan de Dieu. Il croyait qu'il devait continuer en Asie.
Mais le Saint-Esprit a dit «non». Parce que le désir de Paul était d'écouter et
d'obéir, quel qu'en soit le prix, il quitta l'Asie Mineure et se rendit en
Macédoine à la place. Là, il a fondé des églises qui ont eu un impact sur le
monde entier. Sa réponse au «non» de Dieu fut une obéissance instantanée
et un changement de direction.
Dans sa vie personnelle, Paul a été tourmenté par ce qu'il a appelé une
«épine dans la chair, un messager de Satan pour me tourmenter» (2
Corinthiens 12: 7). Paul a supplié le Seigneur à trois reprises de lui retirer
cette «épine», mais Dieu a dit «non».
Dans cette épreuve, Paul a appris à s'approprier de plus grandes mesures de
la grâce de Dieu et à vivre pour la gloire de Dieu à travers la difficulté. Sa
réponse au «non» de Dieu était de se glorifier de sa faiblesse (verset 9). Au
lieu d'abandonner dans la frustration ou de décider que Dieu s'en fichait,
Paul a choisi de «se réjouir des faiblesses, des insultes, des épreuves, des
persécutions, des difficultés. Car quand je suis faible, alors je suis fort
»(verset 10).
Ce que nous apprennent les exemples bibliques, c'est que Dieu ne cesse
jamais d'être Dieu. Il est souverain:
Ésaïe 46: 9-11 Souvenez-vous des choses anciennes d'autrefois: car je suis
Dieu, et il n'y en a pas d'autre; Je suis Dieu, et il n'y en a pas comme moi;
10 annonçant la fin depuis le commencement et depuis les temps anciens les
choses qui ne sont pas encore faites; en disant,
Mon conseil tiendra, et je ferai tout mon plaisir; 11 appeler un
oiseau vorace de l'est, l'homme de mon conseil d'un pays lointain; oui, j'ai
parlé, je le réaliserai aussi; J'ai décidé, je le ferai aussi.
Nous devons faire la paix avec notre passé en acceptant les choses que nous
ne pouvons pas changer. Couleur, race, ethnie, mariage, enfants, lieu de
naissance, bons choix, mauvais choix, tout doit être accepté et travaillé sous
la lumière de la volonté souveraine de Dieu.
Il y a donc certaines batailles des saisons d'époque où la réponse à vos
prières pourrait être «NON». Mais Dieu reste gracieux et compatissant dans
sa souveraineté et il finira par vous donner la paix et la victoire. Vos
cicatrices deviendront les emblèmes de votre témoignage. Laissez l'époque
de votre vie définir votre caractère et canaliser votre avenir dans le plan et
le dessein parfaits de Dieu. Abandonnez l'amertume, le découragement et
les conflits en faveur de l'abandon à la guérison et à la restauration de Dieu.

Questionnaire de dévotion
Comment identifieriez-vous et seriez-vous sensible à un événement Epoch,
sachant que votre décision peut avoir un impact à vie non seulement dans
votre vie, mais dans la vie de vos proches?

Les saisons d'époque ont la double nature des temps Chronos et Kairos.
Alors que la bataille pour la domination entre ces «fuseaux horaires»
s'intensifie, comment répondriez-vous à un événement d'époque lorsqu'il est
en jeu?
Les saisons d'époque apportent des changements inévitables et inéluctables.
Être préparé est crucial, non par peur mais par sagesse. Comment
rechercheriez-vous la sagesse nécessaire lorsque cela se produit?
Les temps permis et les temps absolus sont tous deux employés dans les
plans et les buts de Dieu pour votre vie. Comment vous identifieriez-vous
entre eux dans une saison d'époque?
CHAPITRE 4: RACHAT ET
NAISSANCE DE NOUVEAUX
TEMPS ET SAISONS

Rachat du temps:

Le concept de rédemption du temps ou de rachat du temps est introduit par


l'apôtre Paul dans
Éphésiens 5: 15-17: «15 Veillez donc à marcher avec circonspection, non
pas comme des insensés, mais comme des sages, 16 rachetant le temps,
parce que les jours sont mauvais. 17 Par conséquent, ne soyez pas
imprudent, mais comprenez quelle est la volonté du Seigneur.
Cette Écriture met en évidence un avertissement aux saints que les jours
(âges, temps) dans lesquels ils vivent sont mauvais et comprend un
encouragement ou un avertissement pour qu'ils marchent avec
circonspection. Circonspectivement signifie simplement être vigilant, être
prudent, identifier et éviter les dangers et les pièges, et être conscient de ce
qui se passe autour de nous. Paul nous encourage donc à être sages et
conscients des temps et des jours dans lesquels nous vivons.
Avant de regarder la rédemption du temps dans cette Écriture, permettez-
moi de souligner quelques points sur cette marche de circonspection, qui est
si importante pour notre bien-être spirituel. Nous devons comprendre que la
marche d'un croyant en Christ doit être considérée sous deux angles ou
aspects. L'un est une marche vers l'intérieur et l'autre est une marche vers
l'extérieur. La marche intérieure se fait par la foi en Christ; et représente
notre cheminement spirituel avec Lui à un niveau personnel.
Alors que notre marche vers l'extérieur, est représentée par notre
témoignage parmi les hommes.
Comment ceux avec qui nous entrons-nous en contact nous voient-ils?
Juste, saint, pieux ou hypocrite? Nous marchons avec circonspection parce
que nous sommes conscients de ce que Dieu fait et de la façon dont il
influence les choses, en ce moment particulier, à la fois en nous et autour de
nous.
Quand nous marchons avec Jésus, nous marchons dans la nouveauté de la
vie parce que notre vieille nature pécheresse, ayant été enterrée avec lui, est
maintenant ressuscitée avec lui dans une nouvelle vie éternelle, sous la
direction, la direction, la direction et le contrôle de son Esprit.
Romains 6: 4«C'est pourquoi nous avons été ensevelis avec lui par le
baptême dans la mort, de sorte que le Christ a été ressuscité des morts par la
gloire du Père; même si nous devons aussi marcher dans la nouveauté de la
vie.
Galates 5:25 «Si nous vivons selon l'Esprit, marchons aussi selon l'Esprit».
Ainsi, lorsque Paul parle de marcher avec circonspection, il se réfère à
notre cheminement spirituel, qui devrait se refléter dans notre vie terrestre.
Quand les gens nous voient, ils doivent voir que nous sommes dignes de
son royaume et de sa gloire, comme dans 1Thessaloniciens 2:12 ... "afin
que vous marchiez digne de Dieu, qui vous a appelés à son royaume et à sa
gloire."
Nous devrions tous nous efforcer de marcher à la hauteur de cet appel.
Parce que, s'Il nous a appelés dans Son appel et Son dessein, alors il y a
sûrement assez de grâce et de foi qui nous sont données pour marcher avec
circonspection dans cette dignité. Le voyage nous est confié à cause de
l'appel de Dieu dans nos vies.
Éphésiens 4: 1 Je "c'est pourquoi, prisonnier dans le Seigneur, je vous prie
de marcher digne de l'appel par lequel vous êtes appelés",
La Bible nous dit aussi que, comme nous l'avons reçu et que nous marchons
avec lui, nous marchons dignes de lui dans tout ce que nous faisons.
Colossiens 2: 6 C'est pourquoi, comme vous avez reçu le Christ Jésus, le
Seigneur, marchez en lui,
Col 1:10 afin que vous puissiez marcher digne du Seigneur pour plaire à
tous, en étant fructueux dans chaque œuvre et en augmentant la
connaissance de Dieu,
L'accent de tous ces passages relatifs à notre marche avec Jésus est de le
révéler à ceux qui ne font pas encore partie de son royaume. Lorsque nous
marchons avec circonspection, intérieurement et extérieurement, nous
devenons cette lumière à l'heure sombre de ces jours et ces temps
mauvais. Éphésiens 5: 8 «Car vous étiez autrefois ténèbres, mais
maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur; marchent comme des
enfants de lumière. C'est notre cheminement de foi qui inspirera ceux qui
nous entourent à voir la dignité de la vocation et du dessein élevés de
Dieu en nous, et à voir la lumière de sa gloire. 2 Corinthiens 5: 7. «Nous
marchons par la foi et non par la vue» Outre Éphésiens 5: 15-17, nous
trouvons le concept de racheter à nouveau le temps dans Colossiens 4: 5
«Marchez avec sagesse envers ceux qui sont à l'extérieur, en rachetant le
temps.» Ici, l'Apôtre nous encourage à nouveau à marcher dans la sagesse,
dans la conscience, en étant éclairés par l'Esprit de Dieu,
Il est clair dans ces textes qu'il communique le besoin de discernement
spirituel en ces mauvais jours. Ainsi, lorsque nous marchons avec
circonspection, nous sommes attentifs et préparés à tout moment à notre
responsabilité en tant que véritable disciple du Christ. Cela conduit à une
plus grande responsabilité lorsque nous marchons avec lui et lorsque nous
marchons dignes de lui. Par conséquent, avant que la rédemption des temps
n'ait lieu dans la vie des gens, cette marche est une condition préalable au
changement ou à la percée qu'ils désirent.
Le «rachat» est défini comme «une action consistant à reprendre ou à
prendre possession de quelque chose en échange d'un paiement, ou à
compenser une dette». Quand Paul parle de racheter le temps en sachant
que les temps sont mauvais, il veut que nous reprenions possession du
temps, échangions des saisons et effaçions notre saison de la dette.
La rédemption est un processus en deux volets. Quand nous considérons la
rédemption de nos âmes à la Croix, nous constatons que Jésus a pris nos
péchés et nous a donné la vie éternelle. C'était une transaction de donner et
d'accepter, de payer et de recevoir. Lorsque nous le recevons comme
Sauveur, nous lui donnons notre vie dans un abandon et une dévotion
absolus. Dans cette lumière, lorsque les temps et les saisons sont rachetés,
cela signifie que Dieu nous donne de nouveaux temps et saisons qui ont
plus de valeur en échange des temps et des saisons qui sont actuellement en
notre possession.
J'ai appris dès mon plus jeune âge à économiser de l'argent, peut-être que
c'est un truc indien! J'avais environ 10 ans quand on m'a donné un pot en
argile, scellé de tous côtés avec une petite fente au sommet. Les images de
porcs sont interdites au Pakistan car l'animal est considéré comme impur.
Nous n'avions pas le droit de voir, de dire ou d'avoir quoi que ce soit à voir
avec cela. Il était donc hors de question de l'appeler une tirelire. Nous
avions notre propre nom pour ce pot de sauvetage, et il s'appelait «Gaala».
J'avais l'habitude de recevoir Rs5 (roupies Pak) chaque jour pour l'école.
J'étais jeune et enthousiaste et j'ai décidé d'économiser le plus possible.
J'adorais l'électronique et je me souviens avoir vu un de ces vieux jeux
électroniques à l'école en possession d'un des élèves les plus riches, et je le
voulais vraiment tellement. Je suis allé chercher le jeu et en ai trouvé un
dans une boutique en plein cœur de notre ville de Gujrat. Il y avait
beaucoup de choix et après avoir passé suffisamment de temps à chercher,
j'ai trouvé quelque chose qui me plaisait vraiment. Je me suis renseigné sur
le prix et on m'a dit qu'il se vendait Rs 350 (Pak roupies). Je voulais
vraiment, vraiment le jeu, alors j'ai commencé à marchander sur le prix. Les
négociations ont donc commencé, comme il est d'usage dans cette culture,
et cela a duré environ une heure. Le magasin était occupé et chaque fois
qu'il s'occupait d'autres clients, je me tenais à l'écart. Mais dès qu'il fut
libre, même pour le moment le plus bref, je l'ai harcelé pour qu'il baisse le
prix. Il s'est finalement fatigué de moi et m'a dit "Ok, Ok, donne-moi 250
Rs et prends le jeu et pars s'il te plaît." J'ai répondu avec enthousiasme: «Eh
bien, je n'ai pas l'argent avec moi maintenant mais je reviendrai sûrement
pour racheter ce jeu. Veuillez le garder en sécurité. Donnez-moi environ un
mois », criai-je. Il était furieux et m'a chassé de la boutique. Pendant le
mois suivant, j'étais en mission d'acheter ce jeu quoi qu'il arrive. J'étais
discipliné et je me souviens avoir littéralement économisé chaque centime
que j'ai reçu pendant le mois et demi suivant pour fabriquer les Rs 250. Et
je suis allé au magasin et j'ai pris mon pot d'argent avec moi. J'ai vu le
commerçant et lui ai demandé s'il se souvenait de moi. «Je suis venu ici il y
a un mois pour ce match», ai-je dit en le désignant. Il a dit: «Je ne peux pas
t'oublier, tu as perdu mon temps et si tu n’as plus l’argent, ne prends même
pas la peine de parler plus loin! Je lui ai donné le pot d’argent et il a
demandé: «Qu'est-ce que c'est?» «Eh bien,» j'ai dit, «il y a exactement Rs
250 à l'intérieur. Vous pouvez le compter vous-même. Une promesse est
une promesse, alors l'homme frustré s'est tenu là et a compté chaque pièce!
Et juste comme ça, j'ai eu le jeu vidéo! Oh, le sentiment d'accomplissement
dans ce commerce était spécial. En rentrant chez moi, à environ une heure
de trajet, ma marche était une marche victorieuse. Je voulais que tout le
monde dans ma communauté et dans toute la ville sache que moi, Ishtiaq,
j'avais un tout nouveau jeu dans cette boîte! J'ai souri à tout le monde, agité
ma main, pointé du doigt le jeu et cligné de l'œil plusieurs fois pendant
cette heure. Je n'oublierai jamais cette journée. Ce pot était un pot de rachat.
J'avais échangé son contenu contre quelque chose de plus grand et de plus
de valeur pour moi.
L'encouragement des écrits de Paul vient de cette promesse de la
rédemption de notre temps, qui nous exhorte au Commerce en nos saisons.
Pour troquer, échanger et renouveler une saison désordonnée contre
quelque chose de nouveau de sa sainte présence.
Ésaïe 61: 1-4est un exemple parfait du rachat des temps et des saisons, et
où Dieu a promis l'échange. «L'Esprit du Seigneur Jéhovah est sur moi;
parce que Jéhovah m'a oint pour prêcher l'Évangile aux pauvres; Il m'a
envoyé pour lier les cœurs brisés, pour proclamer la liberté aux captifs, et
l'ouverture de la prison à ceux qui sont liés; 2 pour prêcher l'année agréable
de Jéhovah et le jour de la vengeance de notre Dieu; pour réconforter tous
ceux qui pleurent; 3 nommer à ceux qui pleurent en Sion, leur donner la
beauté pour les cendres, l'huile de joie pour le deuil, le manteau de louange
pour l'esprit de lourdeur; afin qu'ils soient appelés arbres de justice,
plantation de Jéhovah, afin qu'il soit glorifié. 4 Et ils bâtiront les anciens
déchets, ils ressusciteront les ruines des temps anciens. Et ils répareront les
villes désolées,
Veuillez noter que les 2 premiers versets parlent du Messie marchant dans
la dignité de son appel et de son dessein avant que les nouvelles saisons
puissent entrer. Une saison d'échange où le Père nous donnera une saison
de beauté pour des temps de cendres, des saisons de joie pour les temps de
deuil, et saisons de louange pour les temps de lourdeur.
La rédemption de nos temps anciens, lourds, gâchés, de deuil, d'amertume
et de douleur produira quelque chose de nouveau, de beau, de joyeux, de
sain et de béni. Cet échange est promis dans Sa Sainte Parole et se réalisera
sûrement. Et c'est notre espoir, que peu importe la difficulté de nos temps,
Dieu a une toute nouvelle saison qui nous attend en échange.
Demandez au Seigneur de racheter vos saisons !!!.
Lorsque Dieu nous rachète, la bonne nouvelle est qu'il nous renouvelle
également! 2Corinthiens 5:17 nous dit que nous devenons de nouvelles
créatures. Les temps et les saisons ne sont pas différents. Nous recevons
une toute nouvelle saison, une autre chance, de nouvelles opportunités, de
nouveaux événements et une nouvelle naissance. Cependant, permettez-moi
de mettre en garde que la naissance d'une nouvelle saison n'est pas un
processus facile. Il peut y avoir des fausses couches en cours de route. Par
conséquent, il est important pour nous d'avoir une compréhension du
processus lorsque Dieu commence à apporter la rédemption dans nos
saisons.

Naissance d'une saison.


Dieu crée les temps et les saisons: Genèse 1: 14: «Et Dieu dit: Qu'il y ait
des lumières dans l'étendue des cieux pour diviser entre le jour et la nuit. Et
laissez-les être pour des signes, et pour des saisons, et pour des jours et des
années.
Nous apprenons donc qu'avant de créer quoi que ce soit, Dieu créa la
lumière. Lorsque la lumière entre dans la scène, l'obscurité est dissipée.
Parce que les ténèbres n'avaient pas d'existence propre, c'était juste une
condition qui indiquait l'absence de lumière. S'il y a de la lumière, les
ténèbres ne peuvent plus être. La lumière est créée et présentée comme un
signe, et pour les saisons, pendant des jours et des années.
Avant que Dieu ne crée quoi que ce soit (y compris Adam), il créa des
saisons.
Parce que tout a été placé dans son temps et sa saison.
La lumière est donc le facteur de naissance pour l'initiation des saisons lors
de la création. La lumière est venue pour diviser le temps et pour donner
naissance à de nouveaux commencements.
Et parce que Dieu a créé les saisons, il en reste responsable.
Avec toute la science et la technologie à notre disposition, nous n'avons pas
encore atteint le point où nous pouvons contrôler ses temps et ses saisons.
Nous pouvons prévoir, préparer et planifier, mais nous ne pouvons pas
contrôler! Nous pouvons prédire un tsunami, mais nous ne pouvons pas
l'empêcher de se produire. Nous pouvons peut-être évacuer une ville entière
en raison d'une inondation ou d'une tempête qui approche, mais nous
n'avons aucun contrôle sur les phénomènes naturels. Seul Celui qui les a
créés a le contrôle sur eux. Peu importe si elles se produisent dans le temps
de Chronos. Si l'homme ne peut pas contrôler ces événements
chronologiques, il ne peut avoir son mot à dire sur les affaires de Kairos. En
tant que Créateur, Il est responsable de chaque saison, de chaque vie et
aspect de la création. Personne, quelle que soit sa puissance, ne peut exercer
de contrôle sur vos saisons déterminées par Dieu. Les gens peuvent avoir
leurs opinions et faire de leur mieux pour empêcher et rejeter ce que Dieu a
proposé, mais c'est Lui qui reste souverain en tant que créateur des temps et
des saisons. La lumière est entrée dans l'étendue des cieux pour les saisons
et les temps de naissance. Alors laissez la lumière de Dieu entrer dans votre
vie, pour expulser les ténèbres afin que vos saisons puissent être vues,
entendues et ressenties.
L'accouchement d'une saison n'est pas différent du processus
d'accouchement d'un enfant dans l'utérus, avec les mêmes risques et
possibilités. Certaines personnes interrompent leur saison avant d'atteindre
le terme complet de l'accouchement, car elles trouvent que le processus
d'être enceinte avec une nouvelle saison est trop douloureux, trop long ou
trop risqué, ou parce qu'elles ne sont pas encore prêtes pour cela. . Avec la
naissance vient la responsabilité, avec des changements et des changements
dans notre environnement.
Utérus stériles:
Dans le monde naturel, la grossesse et la naissance sont précédées par
l'intimité. De la même manière qu'un enfant est conçu à partir de cette
intimité, les croyants, par leur intimité avec Dieu, peuvent inaugurer de
nouvelles saisons de vie. De nombreuses saisons stériles sont le résultat
d'un manque d'intimité.
On peut rêver d'avoir des enfants et aimer des enfants mais il n'y aura ni
conception ni grossesse sans intimité. Ainsi, beaucoup sont spirituellement
stériles, à cause d'un manque d'intimité avec le Christ. Ou parce qu'il n'y a
aucune envie de faire naître quoi que ce soit! À mesure que les gens
vieillissent, ils développent souvent une résistance au changement. Ils ont,
au fil des ans, développé et adopté leur mode de vie, avec leurs routines et
leurs familiarités. Les enfants apportent avec eux des responsabilités et des
devoirs, qu'ils n'aiment pas souvent, alors ils choisissent de rester stériles
plutôt que de se lancer dans une nouvelle aventure. Pourquoi une personne
sensée devrait-elle prendre des risques alors que tout semble fonctionner
parfaitement? Ensuite, il y a ceux qui sont physiquement incapables de
concevoir. Leur saison de naissance les passa alors qu'ils étaient occupés à
autre chose,
J'ai eu l'expérience d'aider certains pasteurs âgés avec certaines choses alors
qu'ils envisageaient de lancer un travail de ministère. Lors de notre
rencontre, j'ai demandé s'ils avaient connu l'appel de Dieu lorsqu'ils étaient
jeunes. La réponse de trois personnes différentes était similaire. «Je savais
que j'avais été appelé depuis le début mais je pense que j'ai attendu trop
longtemps».
Ils ont attendu de se retirer de leurs emplois séculiers, ils ont attendu le
moment où Dieu pourrait être plus clair ou plus précis sur l'appel, et ils ont
attendu les bonnes circonstances. Malheureusement, dans tous les cas,
même s'ils avaient une longue histoire dans le ministère, leur tentative de
refaire ce qu'ils ont fait il y a 20 ou 30 ans n'a pas fonctionné. Les saisons
avaient été manquées, et avec elles les opportunités de toute une vie. La
naissance de nouvelles saisons ne peut être saine que si elle commence au
moment opportun.
Votre temps intime de communion avec le Seigneur dans la prière et dans
sa parole vous fera non seulement entrer dans de nouvelles saisons, mais
vous donnera également un discernement spirituel pour ne pas manquer
l'avènement de vos saisons de naissance. Lorsque de nouvelles choses
cessent de se produire dans votre vie, cela signifie un manque d'intimité
avec le Seigneur. De nouvelles choses doivent continuer à se produire pour
nous assurer que nous avons une relation saine avec le Maître.
Nous pouvons rester coincés dans une saison stérile pendant si longtemps,
que nous devons alors pratiquer plus d'intimité avec le Seigneur, pour
générer le mouvement nécessaire pour une nouvelle saison. Certains utérus
stériles ont besoin de guérison pour être enceinte de quelque chose de
nouveau. Assister à un service du dimanche une fois par semaine, ce qui
équivaut à 2 heures de temps à l'église, ne suffit pas pour briser un cycle de
stérilité. Donner naissance à une vision peut être assimilé à la naissance
d'un enfant. Il y a un processus d'intimité, suivi de la conception, de la
grossesse et enfin de l'accouchement.
Signes de grossesse:
Quand une femme conçoit, tout son être est affecté par le changement. Les
signes ne peuvent pas être cachés. Qu'elle le veuille ou non, le corps fera
des ajustements visibles en fonction du nouveau développement en elle. Le
ventre se dilate et les pieds gonflent en raison du poids supplémentaire
transporté. Les femmes ont souvent des maux de dos pendant la grossesse
parce que la colonne vertébrale doit s'adapter au poids supplémentaire. Des
fringales aux sautes d'humeur émotionnelles, tout fait partie intégrante du
cycle de la grossesse. Toutes les grossesses sont différentes. Certains
peuvent être plus faciles que d'autres, mais le processus global est le même.
De même, l'accouchement n'est pas non plus un processus facile, car il
nécessite des changements dans nos structures physiques, émotionnelles et
spirituelles.
Dans le domaine des esprits également, lorsqu'une nouvelle saison est
imminente, des changements auront lieu et seront remarqués. Tout comme
une mère ne peut pas cacher le bébé qui grandit dans son ventre, le
développement spirituel d'une nouvelle saison ne peut pas être caché. Les
signes doivent être visibles parce que Dieu aligne souvent de nouvelles
personnes et ouvre de nouvelles opportunités et de nouvelles possibilités.
Ce processus peut être à la fois passionnant et douloureux. J'ai vu que dans
la nouvelle saison, lorsque votre affectation ou votre mandat donné par
Dieu se déplace vers un nouveau royaume, Il alignera les gens dans votre
saison. Souvent, leurs yeux sont ouverts pour voir au-delà de ce que nous
voyons en nous-mêmes.
La naissance de la nouvelle saison apportera un nouvel alignement.
Cela signifie que de nouvelles personnes, de nouveaux endroits, de
nouveaux événements, de nouvelles douleurs et de nouvelles joies seront
souvent trouvés lorsque nous sommes sur le point d'accoucher. Tout cela
fait partie du processus. Votre propre corps a souvent du mal à s'adapter.
Vous constaterez que souvent les personnes de votre entourage (famille,
amis, collègues et congrégation) peuvent également avoir du mal à
s'adapter, à mesure que de nouveaux développements se produisent. Les
stériles peuvent devenir jaloux de ce qui se passe, car ils peuvent manquer
de voir la beauté de la nouvelle vie et se concentrer plutôt sur la laideur du
corps allongé. Processus d'accouchement:
L'auteur Pet Chen présente quatre éléments clés dans le processus
d'accouchement, qui doivent être présents pour assurer un accouchement
sain. Pendant l'accouchement, les sages-femmes s'appuient sur ces quatre
mêmes éléments clés:

puissance, passager,
passage et position.

Un désalignement de l'un de ces facteurs peut compliquer ou entraver


l'accouchement. Des problèmes similaires peuvent survenir lors du
processus de naissance de la vision de Dieu. Si Dieu a appelé Son église à
faire naître de nouvelles âmes dans le royaume ou
pour faire émerger une vision ou un but, ou inaugurer une nouvelle saison,
des désalignements, des obstructions et des complications peuvent survenir.
Pouvoir.
L'accouchement naturel peut être entravé par des contractions inadéquates
ou par le manque de puissance du corps pour accoucher. Les bébés peuvent
être portés à terme dans l'utérus, mais ne parviennent pas à survivre au
processus, car une mère épuisée manque de force pour la poussée finale
pour mettre au monde l'enfant.
Beaucoup d'entre nous ont eu des visions, des rêves et de grands projets.
Vous avez essayé et travaillé dur, mais lorsque le moment était venu pour la
nouvelle saison de sortir, vous n'aviez pas le pouvoir de passer à travers. Il
n'y avait tout simplement pas assez de force en vous pour donner
l'impulsion finale à la naissance. Tout comme de nombreuses femmes
perdent de la force à la fin de leur travail, de nombreux chrétiens perdent
courage et manquent de pouvoir, au bord de l'accomplissement de la
promesse de Dieu. La conséquence en est que beaucoup abandonnent leurs
saisons, n'ayant pas eu le pouvoir de pousser la nouvelle saison à exister.
Une mère peut perdre la vie en raison du manque de puissance requise dans
le processus. Bien que l'église puisse sentir qu'elle n'a pas de pouvoir contre
les ruses du diable, nous avons encore de l'espoir pour tout ce dont nous
avons besoin parce que la Bible dit: «Le pouvoir appartient à Dieu»
(Psaumes 62:11, NASB).

Passager.
Une autre raison de l'échec de l'accouchement peut être due au passager,
c'est-à-dire au bébé. Lorsque la mère est en retard pour accoucher, l'enfant
peut être trop gros pour que son corps puisse accoucher. Ainsi, une vision
ou la nouvelle saison, le passager spirituel, peut être trop grande pour qu'un
petit groupe de croyants en produise seul.
Nous devons reconnaître notre besoin les uns des autres pendant le
processus d'accouchement. Notre première née Hannah Faith Gill était un
gros bébé. Même si tout avait été planifié et préparé pour une naissance
naturelle, la gynécologue s'est rendu compte qu'elle était trop grande pour
cela. Sa tête était coincée contre l'os du bassin parce qu'Hannah avait décidé
de dormir et qu'une césarienne d'urgence était nécessaire. Je me souviens
que lorsque l'appel a été lancé pour la césarienne, tous ceux qui étaient en
attente se sont précipités dans le théâtre pour assister à l'accouchement. Il y
avait une agitation et une agitation alors que la salle remplie de
professionnels combinait leurs efforts pour aider Charne à accoucher. Nous
devons donc être conscients des personnes que Dieu amène sur nos chemins
lorsque nous entrons dans une nouvelle saison ou dans un processus de
donner naissance à une nouvelle saison. L'unité du corps et la combinaison
des talents sont très importantes lorsqu'une personne morale donne
naissance à une nouvelle saison. Malheureusement, une saison collective de
la puissance et du réveil de Dieu a été avortée plusieurs fois dans l'église de
notre temps parce qu'il n'y avait pas assez de mains secourables autour de la
table d'accouchement. Nous ne pouvons pas nous isoler pendant le
processus d'accouchement. C'est un moment où tout le monde a besoin de
monter à bord pour aider à la livraison!

Passage.
Un troisième facteur de naissance pourrait être un problème, si le bassin de
la mère est trop petit. C'est incroyable de voir à quel point le corps d'une
femme est étiré pendant le processus d'accouchement. Mais la peur, la
douleur, l'épuisement et l'anxiété peuvent amener une femme à ne pas se
détendre suffisamment pour que son corps fasse les changements
nécessaires. La vision est là, et le cœur est là mais le corps corporatif qui est
censé répondre au changement des saisons se met souvent en travers, et
limite le passage. La peur et l'épuisement font souvent que le passage ne
répond pas à l'appel à la naissance et au lieu de s'étendre, il se rétrécit. La
peur de l'inconnu, la peur de l'inconnu peuvent retarder le processus de
naissance d'une nouvelle saison. Certains ont peur de prendre des risques.
D'autres sont trop impuissants et épuisés pour continuer avec la douleur et
choisir d'abandonner le processus. La peur peut venir sur les croyants avec
une vision ou dans le processus d'une nouvelle saison, les obligeant à
retarder trop longtemps. C'est pourquoi l'unité est si importante - elle nous
permet de nous encourager et de nous renforcer mutuellement pour mener à
bien le processus.

Positionner.
Ce quatrième élément est également critique en termes naturels, car un bébé
mal positionné peut arrêter le processus d'accouchement. Je pense que c'est
le facteur le plus important de l'accouchement. Souvent, les gens sont
correctement placés pour remplir leur objectif. Ils sont sur la bonne voie et
au point même de la percée, alors qu'ils devraient donner la dernière
impulsion, ils décident de changer le cours de leur voyage. Ils changent de
position ou passent du soutien à ce que Dieu fait à devenir critique et
diviseur. Le bon positionnement lors de l'accouchement est crucial, car la
tête du bébé doit être repliée pour que le plus petit diamètre de la tête
ressorte en premier. Si le bébé tient sa tête dans une position étrange ou
inversée, des problèmes peuvent survenir. La position correcte n'est pas
moins importante dans le domaine spirituel. Les croyants impliqués dans la
réalisation de la vision de Dieu ou d'une saison peuvent s'être déplacés de là
où ils doivent être par incrédulité ou tromperie. Nous devons nous assurer
de nous positionner correctement dans un lieu de positivité et de foi, et
offrir force et courage pendant ce processus d'accouchement. Nous devons
être au bon endroit, au bon moment, pour provoquer le réveil et les desseins
de Dieu et inaugurer une nouvelle saison.

Il y a des signes des temps, quand une naissance d'une saison a lieu. Soyez
vigilant pour eux. Concevoir et nourrir le bébé dans l'utérus et
l'accouchement est un processus douloureux, il faut donc être prêt à tout.
Les contractions sont toujours intensifiées à l'approche de l'accouchement.
Il faut donc s'attendre à ce que la douleur augmente, le ridicule et les
critiques se manifestent, mais il faut prendre courage et rassembler nos
forces, en prévision de ce qui va arriver. Si vous avez enduré les envies, les
sautes d'humeur, les critiques et la douleur, n'abandonnez pas vos nouvelles
saisons sur le lit d'accouchement. Tu es presque là. Acceptez le changement
qui vous attend et poussez jusqu'à ce que vous le voyiez à travers.

Questionnaire de dévotion
Quelle est votre compréhension du rachat du temps?
Les utérus stériles sont souvent le résultat d'un manque d'intimité, et la
naissance des saisons n'est pas différente. Avez-vous été assez intime pour
donner naissance à une nouvelle saison dans votre vie?
Le processus d'accouchement peut être difficile. Quelles habitudes
pratiques pouvez-vous adopter pour rester concentré tout au long du
processus afin de ne pas abandonner la mission?
CHAPITRE 5: TEMPS DE
RAFRAÎCHISSEMENT

R afraîchir signifie apporter une nouvelle énergie et force d'une


manière agréable et souvent inattendue à un moment donné.
Lorsque nous traversons des saisons éprouvantes et difficiles, nous
nous rendons compte que nous avons le plus besoin de nous rafraîchir.
Psaumes 84
1. Que vos demeures sont belles, Seigneur des armées! 2 Mon âme (ma vie,
mon moi intérieur) aspire et désire grandement les parvis du Seigneur;
Mon cœur et ma chair chantent de joie au Dieu vivant. 3 L'oiseau a trouvé
une maison, Et l'hirondelle un nid pour elle-même, où elle peut pondre ses
petits
Tes autels, Seigneur des armées, mon roi et mon Dieu. 4 Heureux et
grandement favorisé ceux qui habitent dans ta maison et ta présence; Ils
chanteront vos louanges toute la journée. Selah. 5 Heureux et très favorisé
est l'homme dont la force est en toi, en [b] dont le cœur sont les routes vers
Sion. 6 En passant par la vallée de Baca en pleurs ([c] Baca), ils en font un
lieu de sources; La pluie précoce le recouvre également de bénédictions.
7
Ils vont de force en force [augmentant en puissance victorieuse]; Chacun
d'eux apparaît devant Dieu à Sion. 8 Seigneur, Dieu des armées, écoute ma
prière; Écoute, ô Dieu de Jacob! Selah. 9 Regarde notre bouclier, ô Dieu,
Et regarde le visage de ton oint [le roi comme ton représentant]. 10 Car un
jour dans tes parvis vaut mieux que mille [partout ailleurs]; Je préfère me
tenir [en tant que gardien] au seuil de la maison de mon Dieu plutôt que de
vivre [à l'aise] dans les tentes de la méchanceté. 11 Car le Seigneur Dieu
est un soleil et un bouclier; Le Seigneur accorde grâce, faveur et honneur;
Il ne refusera rien de bon à ceux qui marchent en droiture. 12 O Seigneur
des armées, combien béni et grandement favorisé est l'homme qui a
confiance en toi [croyant en toi, comptant sur toi et s'engageant envers toi
avec une espérance et une attente sûres].
Ce psaume est un poème incroyable de la bonté de Dieu dans la vie de son
peuple. Il parle du voyage des élus de Dieu, de leur pèlerinage à Sion, la
maison de Dieu. Mais ce pèlerinage n'est pas toujours facile car ils
traversent une vallée de pleurs appelée «Baca». Cependant, les luttes sont
contrebalancées par la promesse de temps rafraîchissants, en plein milieu
du chemin difficile.
La vallée de Baca:
La vallée de Baca n'est mentionnée qu'une seule fois dans la Bible, dans ce
psaume, et était probablement un endroit littéral situé près de Jérusalem. La
vallée de Rephaïm (2 Samuel 5:18) est une identification possible.
Bacaest rendu «en pleurs» dans la plupart des traductions: le mot hébreu
baca est lié à bakah, qui signifie «pleurer». Baca fait référence à un type
d'arbre «pleureur»; c'est-à-dire celui qui goutte des larmes semblables à de
la gomme, comme un baumier, un mûrier ou un tremble. Dans 2 Samuel
5:23, bakaim est traduit par «mûriers» (ESV).
2Samuel 5:23Et David a demandé à Jéhovah, et Il a dit: Tu ne monteras
pas, mais contournes derrière eux et tu les croiseras en face des mûriers
pleureurs. Ainsi, la vallée tire son nom des arbres qui pleurent dans ses
allées et ses bois.
2Samuel 5:18Les Philistins vinrent aussi se répandre dans la vallée de
Rephaïm. La vallée de Rephaïm est le site d'une des victoires de David sur
les Philistins; L'auteur de 2Samuel note qu'il y avait des mûriers là-bas
(verset 23).
Dieu ordonne à David de venir sur ses ennemis en face des arbres pleureurs
(mûriers). Ce n'était donc pas seulement une vallée de Pleurs, mais aussi un
lieu stratégique de guerre. David a vaincu ses ennemis dans cette vallée de
Baca, et c'est pourquoi il a pu symboliquement illustrer non seulement un
chemin difficile et douloureux dans la vie, mais aussi un voyage de fête et
de rafraîchissement. Le nom de la vallée indique une région sèche et aride
puisque c'est là que ces types d'arbres pleureurs ont tendance à pousser.
Alors que les gens se rendaient à Jérusalem pour adorer, ils traversaient ce
lieu de lassitude et de larmes, mais leur voyage en valait toujours la peine à
la fin:
Chacun de nous a son propre Baca, une vallée de troubles, de malheurs, de
défis et de revers, qui conduisent à pleurer. Parfois, les arbres ombragés qui
nous couvrent sont déplacés pour pleurer avec nous. Nous nous trouvons
dans un endroit rigide et dur où souvent l'ennemi se cache et les voleurs
sont toujours prêts à s'attaquer aux voyageurs. C'est un lieu d'embuscade et
de guerre. Un endroit où vous vous sentez faible et votre environnement est
aussi triste que vous. C'est souvent dans cette vallée que nous trouvons
notre force lorsque nous plaçons notre foi en Dieu. C'est le lieu et le
moment où la foi est le plus nécessaire. Lorsque vous traversez des défis,
lorsque toute aide échoue, lorsque les directions n'ont pas de sens et que
l'environnement qui vous entoure ne vous offre ni réconfort ni joie. C'est
alors que sa force se perfectionne dans votre faiblesse!
Si Dieu n'est pas au centre de notre voyage, la vallée de Baca peut devenir
un endroit très différent. La vallée de la misère, de la douleur et des pleurs
ne peut se retourner que grâce à une intervention de Dieu. Le voyage d'un
chrétien fidèle à travers les moments difficiles est une expédition étape par
étape «de force en force».

Le pélerinage:
Dans le Psaume 84, la Vallée de Baca illustre le privilège et le désir de tous
ceux qui suivent le chemin du Seigneur en pèlerinage à Sion. Le pèlerin
doit avoir le désir d'être trouvé en présence de Dieu et dans la maison de
Dieu.
Psaumes 84: 1–2: «Que ta demeure est belle, Seigneur tout-puissant! Mon
âme aspire, même s'évanouit, pour les parvis de l'Éternel; mon cœur et ma
chair crient pour le Dieu vivant »
C'est ce désir intense qui les a placés dans ce voyage en premier lieu, où ils
doivent traverser et surmonter des épreuves, avant de trouver le chemin
dans la réalité de qui est Dieu! Ce désir de la présence de Dieu et du
rassemblement collectif des saints a enflammé leur cœur. Ils ne sont pas
préoccupés par les risques, les défis, les procès et les rejets. Tant qu'ils
peuvent conserver l'espoir d'arriver à Sion, ils sont satisfaits. Dieu se réjouit
d'un tel désir qui donne au croyant un sens différent du but. Il n'est plus un
mythe ou un système de croyance mais une réalité pour le pèlerin
déterminé. Je sais que le christianisme moderne préfère éviter de
mentionner la souffrance, les épreuves et les épreuves. Je crois que si vous
n'avez pas vu la souffrance et n'avez pas expérimenté la délivrance de cette
souffrance, alors vous n'avez pas vraiment vu ou expérimenté Dieu. Parce
que souvent dans les épreuves de votre vie dans la vallée de Baca (en
pleurs), vous le trouverez en train de vous encourager pendant que vous
avancez dans ce voyage que nous appelons la foi. Peu importe à quel point
c'est difficile, quelle que soit la difficulté du problème, n'abandonnez pas.
Même s'il y a une guerre continue et des embuscades de tous les côtés, nous
avons la promesse de nouvelles saisons rafraîchissantes à venir. Sion parle
du repos de Dieu, où nous trouvons notre paix, notre repos et notre
rafraîchissement. Dieu permettra aux défis de Baca de venir sur le chemin
de Sion. C'est à Baca que vous réaliserez votre besoin constant de Lui, car
sans Lui, il vous sera impossible de survivre au voyage. Vos défis doivent
devenir l'évangile pour vous, car ils vous rappellent le besoin constant de
Dieu dans votre vie. Ils vous crient: «Vous avez besoin de Dieu,
Le désir dans votre cœur vous maintient concentré sur la promesse de sa
présence. Les épreuves et les défis de Baca vous maintiennent dépendants
de ses promesses de délivrance et de puissance. Il vous rendra visite dans
vos souffrances avec paix et dans vos luttes avec un amour et une chaleur
irrésistibles. Vous devez sentir sa présence dans votre Baca. Si vous ne le
voyez pas, cela ne veut pas dire qu'Il n'est pas là, c'est simplement quelque
chose qui L'a caché à vos yeux. Retirez le voile et voyez qu'Il a toujours été
là avec vous. Les défis resteront avec vous pendant un certain temps, mais
Dieu restera avec vous pour toujours. Nombreux sont les afflictions des
justes, mais les promesses de Dieu ne manqueront pas de nous délivrer de
tous.
Où est ton cœur?
Psaumes 84: 5 vHeureux et très favorisé est l'homme dont la force est en
vous, au cœur duquel se trouvent les routes de Sion.
Ils commencent le chemin du pèlerinage fortifié par Dieu lui-même et
restent ensuite inébranlables dans leur cœur (verset 5). Comment peuvent-
ils être bénis pendant qu'ils traversent l'expérience des pleurs, alors qu'ils
traversent la vallée de la guerre et de l'embuscade? Comment peuvent-ils
être considérés comme bénis alors que le chemin qu'ils empruntent est celui
de la souffrance, des épreuves et des défis? Parce que la souffrance ne nous
définit pas! Nos défis nous façonnent, mais ils n'ont pas le dernier mot dans
nos vies. Même lorsque nous traversons la pire situation, nous restons
bénis, car nous avons dans nos cœurs un désir ardent de la présence et de la
puissance de Dieu. C'est là que nous trouvons notre force, dans l'assurance
qu'Il ne nous quittera pas et ne nous abandonnera pas. Nos problèmes, nos
défis et nos problèmes ne peuvent pas révoquer notre statut d'enfants de
Dieu, ni l'amener à nous aimer moins.
David parle de la force de Dieu et de la grande faveur des saints croyants,
parce que leur cœur est fixé sur la route de Sion. Un lieu qui parle du Dieu
éternel, de sa présence et de sa puissance. Parce que leur cœur est fixé sur
les choses qui sont éternelles, ils ne sont pas affectés par les circonstances
temporelles.
Lorsque nous sommes rattrapés et épuisés à cause de notre condition
troublée, et lorsque les luttes et les défis du monde ont tendance à nous
affecter, nous devons réfléchir et nous examiner, et demander: «Où est mon
cœur?» S'il est placé sur Dieu, alors la lutte peut être présente mais elle
n'aura aucun pouvoir sur vous. Nous ne pouvons pas combattre les gens
dont le cœur est attaché aux choses terrestres, mais nous pouvons les prier à
travers. Relâchez-les à Dieu et passez à autre chose. Souvent, ces défis
temporels ne sont qu'une distraction de la réalité de la présence et de la
puissance de Dieu parmi nous. Que nos cœurs soient fermes et que nous
restions fermes dans le voyage vers Sion!
Nature temporelle de la souffrance:
2Corinthiens 4: 16-18«Pour quelle cause nous ne nous évanouissons pas;
mais bien que notre homme extérieur périsse, l'homme intérieur se
renouvelle de jour en jour. 17 Car notre affliction légère, qui n'est que pour
un moment, produit pour nous un poids de gloire bien plus extrême et
éternel; 18 Pendant que nous ne regardons pas les choses qui sont vues,
mais les choses qui ne sont pas vues, car les choses qui sont vues sont
temporelles; mais les choses qui ne sont pas vues sont éternelles.
Paul met en évidence le sort de ceux qui souffrent et parle de sa nature
temporelle et impermanente en disant que ce n'est que «pour un moment».
Il poursuit ensuite en disant que nous nous concentrons sur des choses qui
sont éternelles et qui ne sont pas vues. Car ce qui est vu est temporel. Ainsi,
la souffrance n'est que pour une saison et donc temporelle. En fait, tout ce
qui est charnel est temporel, y compris notre souffrance et notre douleur.
C'est pourquoi Paul encourage l'Église à déplacer l'attention des choses
terrestres ou temporaires vers ce qui est éternel. La souffrance peut être un
outil pour y parvenir, car au moment de notre grand besoin dans la vallée de
Baca, nous nous rendons compte que si Dieu ne vient pas pour nous, nous
n'aurons pas de percée. Dans cette prise de conscience, nos cœurs sont
déplacés de regarder la situation temporelle de nos circonstances vers le
Dieu éternel qui ne nous a jamais quittés.

Lieu de rafraîchissement.
V6
En passant par la Vallée des Pleurs ([c] Baca), ils en font un lieu de
sources; La pluie précoce le recouvre également de bénédictions.

Ils en font un lieu de ressorts! Les sources parlent d'eaux douces et


rafraîchissantes, d'énergie et de force renouvelées. Pourtant, comment font-
ils une source dans une vallée sèche et aride, un lieu de souffrance et de
douleur? Comment rendre nos défis rafraîchissants?
Je crois que les temps de rafraichissement et d’apport de sources ne
découlent pas d’un changement d’ambiance, mais d’un changement
d’attitude. C'est ce qui fait la différence dans une vallée de guerre et
d'embuscade, entourée d'arbres en pleurs. En parcourant la vallée, un
changement de perspective devient crucial. C'est notre point de vue qui
déterminera le résultat. Nous pouvons répondre avec amertume à nos défis
ou avec positivité en trouvant notre confiance en lui et la connaissance de
sa présence permanente. Les lieux de misère et de douleur peuvent devenir
et deviennent un catalyseur pour que nous expérimentions Dieu d'une
manière différente de ce que nous avons vécu auparavant. Notre besoin de
Lui est mis en évidence et devient intentionnel, et génère une intimité plus
étroite et une recherche plus profonde. Et une fois qu'on le trouve dans la
vallée, il se transforme en lieu de sources. La promesse des temps de
rafraîchissement est pour les vallées de nos vies. Accrochez-vous à la vérité
qu'il y a un moment de rafraîchissement dans votre vallée de Baca! Pluie
précoce:
L'image des temps de rafraîchissement avec des sources, et suivie d'une
pluie précoce, parle de l'accélération du temps et du chevauchement des
saisons. Une pluie qui vient avant l'heure raconte une accélération du
temps. Les périodes de rafraîchissement apportent souvent des pluies
précoces, où les saisons sont accélérées et les endroits desséchés et secs de
la nature sauvage sont satisfaits. La Bible dit également que les premières
pluies couvrent également la vallée de bénédictions.

La vallée des batailles:


Les moments de rafraîchissement deviennent une puissante promesse pour
la vie de chaque croyant. Au fur et à mesure que nous traversons Baca, cela
nous transforme de plus en plus à l'image du Christ. Nous devenons
meilleurs et non amers! Nous mûrissons dans la vallée, alors que les
épreuves de la vie renforcent notre confiance en Dieu et renouvellent notre
foi en lui. Vos vallées doivent vous rapprocher de Dieu. La Bible parle du
pèlerin qui devient spirituellement plus fort alors qu'il continue de faire face
à l'adversité avec une foi inébranlable (Psaume 84: 7).
Baca est un lieu de batailles et d'affrontements contradictoires. Un endroit
où souvent l'ennemi attend en embuscade, prêt à lancer des attaques lâches
et inattendues. C'est un endroit où l'on peut être vulnérable sinon prudent.
Si nous nous accrochons et attendons le Seigneur, nous expérimenterons le
renouvellement de notre force, comme le psaume continue: «Ils vont de
force en force [croissant en puissance victorieuse]; Chacun d'eux apparaît
devant Dieu à Sion. »
Tandis que ces voyageurs trouvent leur force en Dieu, ils sont capables de
persévérer à travers les calamités, le chagrin et les épreuves sévères. Et à la
fin, ils trouvent grâce. Alors qu'ils continuent à lutter dans la foi et à se
déplacer de force en force, leur vallée de Baca se transforme en sources de
bénédiction et de rafraîchissements. Je vous encourage à ne pas faiblir et à
ne pas abandonner la prière dans la vallée de Baca. V 10: «O Seigneur
Dieu des armées, écoute ma prière; Écoute, ô Dieu de Jacob!
Selah. 9 Regarde notre bouclier, ô Dieu, Et regarde le visage de ton oint [le
roi comme ton représentant]. Car un jour dans tes tribunaux vaut mieux
que mille [n'importe où ailleurs]; Je préfère me tenir [en tant que gardien]
au seuil de la maison de mon Dieu plutôt que de vivre [à l'aise] dans les
tentes de la méchanceté.
Les tentes des méchants sont attrayantes, agréables et tentantes. Pourtant,
nous devons rester sur la voie de quelque chose de mieux: la plénitude de sa
présence et de sa puissance. Dans sa maison.

Une promesse de bénédictions et de faveur:


Nos expériences dans la vallée de Baca sont celles qui façonnent et
définissent notre caractère. Parce que ce n'est pas dans le faste et le
glamour, ni dans la renommée ou la popularité que l'on est mis à l'épreuve,
mais à travers les défis et la souffrance. Le vrai caractère est façonné par
l'adversité et la discipline. La souffrance dans certains domaines de notre
vie est autorisée par Dieu, pour nous façonner et nous rendre aptes à son
dessein souverain.
Si nous regardons les histoires de certains riches, nous constatons que pour
beaucoup, cela n'a pas été facile. Beaucoup sont sortis de l'extrême pauvreté
et beaucoup ont été considérés comme des échecs absolus jusqu'à ce que
leur percée se produise. Alors qu'ils souffraient de leur manque, leur
caractère a été construit pour valoriser la richesse et la prospérité. Et quand
ils ont eu la chance d'avoir une petite percée, ils l'ont chérie et ont travaillé
encore plus dur. Ensuite, il y a ceux qui ont tout donné mais qui n'ont
jamais fait face à des défis et qui n'ont jamais connu la lutte. Ils se révèlent
faibles lorsqu'on leur confie une responsabilité majeure. Ils ont échoué
parce qu'ils n'ont jamais connu la discipline. Et quand ils échouaient, ils ne
savaient pas comment le gérer et ainsi le schéma de l'échec a été établi
jusqu'à ce qu'il ne leur reste plus rien. Dans la vallée, lorsque vous devez
survivre contre toute attente, cela construit votre personnage.
Hébreux 12:11Aucune discipline ne semble agréable à l'époque, mais
douloureuse. Plus tard, cependant, pour ceux qui en ont été entraînés, cela
produit une moisson de justice et de paix.
La discipline n'est jamais agréable, mais elle aiguise notre caractère,
résultant en une moisson de justice et de paix.
La souffrance, bien que douloureuse, nous raffine dans l'or le plus fin,
même si nous ne ressentons ni ne sentons la présence de Dieu au milieu
d'elle. Il ne nous a pas quittés. Vallée ou montagne, Il reste fidèle.
Travail 23: 8Voici, je vais de l'avant, mais Il n'est pas là; et en arrière,
mais je ne peux pas Le voir; 9 à gauche, là où il travaille, mais je ne peux
pas le voir. Il se tourne vers la droite, mais je ne Le vois pas. 10 Mais il sait
le chemin que je prends; quand Il m'aura éprouvé, je sortirai comme de
l'or.
Job assimile la souffrance au processus de raffinage de l'or. Il ne pouvait
pas sentir Dieu, sentir Dieu ou même trouver Dieu pendant qu'il traversait
sa douleur, mais il a réalisé que le processus serait finalement une
bénédiction pour lui. Votre Baca n'est qu'un processus pour vous modeler
dans ce que Dieu a prévu pour votre avenir. C'est une préparation par la
discipline, la confiance et l'intimité avec Dieu.
1 Pierre 5:10 Mais le Dieu de toute grâce, Il nous appelle à Sa gloire
éternelle par le Christ Jésus, après que vous ayez un peu souffert, Il vous
perfectionnera, vous confirmera, vous fortifiera et vous affermira.
Il est étonnant de voir la grâce de Dieu qui soutient un croyant pendant la
souffrance. 1Pierre nous donne une autre promesse puissante qu'à travers le
processus de Baca, Dieu vous perfectionnera, vous confirmera, vous
fortifiera et vous établira, votre caractère, votre avenir, votre but et votre vie
même. Il a promis qu'il accordera grâce, force, honneur et faveur.
C'est au milieu de tester la promesse qu'aucune BONNE CHOSE NE SERA
RETENUE à ceux qui aiment Dieu doit devenir un encouragement et une
réalité pour nous.
V11 11 Car le Seigneur Dieu est un soleil et un bouclier; Le Seigneur
accorde grâce, faveur et honneur; Il ne refusera rien de bon à ceux qui
marchent en droiture. 12 O Seigneur des armées, combien béni et
grandement favorisé est l'homme qui a confiance en toi [croyant en toi,
comptant sur toi et s'engageant envers toi avec une espérance et une attente
sûres].
Heureux et grandement favorisé ceux qui ont confiance en Dieu dans la
vallée de Baca de leur vie. Les promesses de force, de bénédictions, de
présence et de puissance de Dieu, les temps de rafraîchissement, les
premières pluies et la faveur se retrouvent dans un poème d'une vallée
appelée Baca en pleurs. N'est-ce pas étonnant? C'est ce qui rend le
pèlerinage valable, car nous expérimentons la force et l'espoir de la
délivrance au milieu de la douleur et de la douleur.
Parce que ceux qui sèment dans les larmes moissonneront dans la joie.
Psaume 126: 5 Ceux qui sèment dans les larmes moissonneront dans la joie.
Trouvez votre force en sachant qu'il ne refusera aucune bonne chose à ceux
qui l'aiment.

Promesse de rafraîchissement:
Actes 3:19 (AMP)
19
Alors repentez-vous, [changez votre moi intérieur - votre ancienne façon
de penser, regrettez vos péchés passés] et retournez [à Dieu - cherchez Son
but pour votre vie], afin que vos péchés puissent être effacés [effacés,
complètement effacés], alors que des moments de rafraîchissement peuvent
venir de la présence du Seigneur [vous rétablissant comme un vent frais
par une chaude journée];
Ce que David enseigne dans le Psaume 84, c'est qu'un temps de
rafraîchissement est possible, au milieu de la guerre et dans une vallée de
pleurs. Cela parle de son propre voyage à travers la douleur et la souffrance.
Le concept d'un temps de rafraîchissement, tel que mentionné dans Actes 3,
a une relation directe avec la présence de Dieu. Et les temps de
rafraîchissement sont introduits par la repentance. La Bible dit: «…
repentez-vous et revenez, afin que les temps de rafraîchissement puissent
venir». Ainsi, l'avènement d'un temps de rafraîchissement est soumis à une
condition, et cette condition est la «repentance».
La vraie repentance nous oblige à passer du regret des péchés passés et de
l'infidélité à une place de sécurité en Christ. Cela implique un revirement
total des voies pécheresses découlant d'une conviction profonde qui
provoque un changement dans votre cœur, votre esprit et votre esprit. Des
moments de rafraîchissement pendant une période de Baca ne peuvent pas
être à venir sans ce changement. La repentance est plus qu'une simple
parole qui sonne juste à appliquer lorsque nous devenons chrétiens, mais
c'est un style de vie.
C'est un changement continu de soi-même, de nos façons de penser et de la
façon dont nous percevons les choses. Un cœur repentant verra les choses
d'un point de vue divin et sera conscient de sa dépendance envers Dieu.
Une fois que l'on voit cela comme un besoin constant, la repentance devient
un style de vie constant. Un cœur repentant perçoit les choses différemment
de sa condition antérieure et est constamment conscient de la présence de
Dieu. Lorsque cela vous arrive en tant qu'individu, vous traverserez votre
vallée de Baca et en ferez une source, pour apporter un moment de
rafraîchissement en plein milieu de votre lutte. Vous comprenez clairement
que votre environnement et vos circonstances n'ont plus le pouvoir de dicter
votre vie.
Le manque de vraie repentance est un obstacle à l'arrivée d'un temps de
rafraîchissement. Trop de croyants luttent pour abandonner et abandonner
leur passé parce qu'ils ne savent vraiment pas comment se détourner de
leurs anciennes habitudes. Ils luttent pour se débarrasser de leurs anciennes
vies qu'ils vivaient selon les désirs de leur chair. Certains continuent de
venir à l'église tout en vivant dans l'incrédulité et l'orgueil. Beaucoup sont
devenus si viciés dans leur attitude que leur voyage a désespérément besoin
d'être rafraîchis par la présence de Dieu s'ils veulent terminer le voyage.
D'autres sont coincés dans la culpabilité et la honte de leur passé, alors que
l'ennemi continue de leur rappeler leurs peurs et leurs échecs passés. Ces
facteurs continuent d'entraver la vraie repentance et l'apparition des sources
de rafraîchissement. Sans ce changement fondamental de repentance, il ne
peut y avoir de rafraîchissement. Les cieux eux-mêmes libèrent une saison
de rafraîchissement et de nourriture qui repose sur les gens chaque fois
qu'ils se repentent vraiment et se détournent de leurs anciens modèles de vie
et embrassent la nouveauté qui ne peut être offerte que par Christ. Une vie
repentante est une vie consciente de Dieu, et une personne consciente de
Dieu connaîtra toujours les temps de rafraîchissement à chaque saison.
Questionnaire de dévotion
Avez-vous été dans une vallée de Baca dans votre vie? Réfléchissez à cette
expérience et notez la manière dont elle a affecté et façonné votre vie?

Traiter les problèmes cardiaques est un thème constant de ce chapitre. Où


trouvez-vous votre cœur penché lorsque des défis se présentent sur votre
chemin?

L'expérience de la vallée vous a-t-elle déjà rendu amer envers Dieu ou les
gens? Si oui, comment avez-vous géré l'état de votre cœur?

Vous êtes-vous vraiment repenti et vous êtes-vous détourné de vos péchés


passés? Êtes-vous toujours influencé par la culpabilité, la honte ou la
douleur et la douleur?
CHAPITRE 6: HORAIRES
OPPORTUNS ET SAISONS
RAISONNABLES

G
alates 6: 9 Mais nous ne devons pas perdre courage dans le bien-
être, car au temps convenable, nous récolterons, si nous ne nous
évanouissons pas. 10 Comme nous en avons donc l'occasion,
faisons du bien à tous les hommes, spécialement à ceux qui
sont de la maison de la foi.
L'Écriture ci-dessus considère deux types d'opportunités, qui sont capturées
dans le titre de ce chapitre.

Moments opportuns:
Je crois que la saison convenable pour récolter une moisson, grâce à des
prières exaucées et à des percées importantes, est toujours précédée d'un
moment opportun d'origine divine. C'est en ces temps-là que Dieu organise
des opportunités pour que vous soyez une bénédiction pour quelqu'un
d'autre, avant que vous puissiez avoir votre propre percée.
Ces temps doivent être reconnus comme des occasions de faire le bien et
d'être bien. Au fur et à mesure que le point de votre percée se rapproche,
vous vous retrouvez avec l'opportunité de temps et de lieu d'être une
réponse à la prière de quelqu'un d'autre. Mon expérience personnelle a été
que chaque fois que cela s'est produit, cela a été un indicateur que ma
propre percée était imminente. Par conséquent, ces opportunités deviennent
un signe ou un marqueur pour nous de discerner et de déterminer nos
propres saisons. Malheureusement, les gens sont souvent tellement plongés
dans leurs propres défis qu'ils ont le sentiment de ne pas avoir la capacité
d'aider ou d'apporter une contribution, et ratent ainsi l'occasion et la saison
qui y est attachée. Ils manquent le pouvoir du moment opportun pour être
un catalyseur pour leur propre saison à venir. Je crois qu’un moment
opportun ne peut être hérité sans la saisie du moment opportun.
L'opportunité de devenir une opportunité pour quelqu'un d'autre et de
faciliter sa percée est souvent manquée, et la saison à venir s'estompe donc.
Le principe est que votre propre porte sera ouverte de manière surnaturelle
après avoir aidé quelqu'un d'autre à ouvrir la sienne!
Les moments opportuns sont l'arrosage et l'entretien des saisons de
semences pendant que nous attendons notre saison. Ils protègent les
saisons, les saisons de semis, les saisons de germination, couvrent les
saisons, les saisons de prière et les saisons de conservation. Ils ont besoin
de faire un effort supplémentaire dans le service et le ministère, pendant
que nous attendons notre propre récolte. Attendre peut être fatigant et
frustrant, et c'est pourquoi lorsque Paul nous encourage à ne pas nous
évanouir dans l'attente. On s'attend à ce que nous continuions à faire du
bien et à être bons, aussi longtemps qu'il le faudra. Malheureusement, la
plupart des gens perçoivent la nécessité d'être une aide comme un fardeau
et un inconvénient lorsqu'ils font face à leurs propres défis et problèmes. Il
y a une réticence à aider et ils ne voient pas l'opportunité à cause du poids
de leur propre fardeau.
Nous devons également être avertis que Satan profite de nos cœurs ouverts
à cause de notre sensibilité à la saison. Lorsque vous êtes prêt à aider parce
que vous percevez le moment opportun, l'ennemi amènera également des
personnes et des situations pour induire en erreur, distraire ou gaspiller vos
ressources. Ce qu'il veut, c'est que vous vous fermiez au moment opportun,
à cause de la douleur et de la déception. C'est le ministère de Satan de
semer la frustration et la confusion, et ainsi saboter une saison convenable
en manipulant les moments opportuns. Il est donc extrêmement important
d'être spirituellement sensible en étant prié en cherchant la direction du
Saint-Esprit lorsque nous faisons ces actes de bonté et de bonté au moment
opportun.

La porte ouverte:
Deuxièmement, il y a des opportunités qui nous introduisent littéralement
dans nos propres saisons. Ils fonctionnent comme des ouvertures à la saison
convenue, et ils se manifestent comme des portes ouvertes. Ils sembleront
inconnus, et ils comporteront un certain risque, et sont généralement
accompagnés de changement, mais ce sont nos prières exaucées.
Malheureusement, nous ne les reconnaissons pas toujours, ou nous sommes
découragés par le risque et manquons donc la saison attendue et vivement
souhaitée. Il y a une synergie parfaite, et une harmonie étonnante entre les
moments opportuns et l'opportunité de la porte ouverte, où le bien est suivi
par nous conduits dans la saison appropriée.
Par conséquent, lorsque vous entrez dans une saison, il est essentiel de
rester confiant que la sagesse vous sera donnée, même si cela peut sembler
inconnu. Dieu fournira la compréhension et l'onction pour opérer en cette
saison. Cela nécessite une volonté de s'adapter et d'apprendre. Ne reculez
pas parce que vous sentez que vous n'êtes pas suffisamment préparé. Faites
le pas de la foi en quelque chose qui est de Dieu, croyant que vous êtes fait
pour cette saison, et vous aurez la paix et la confiance dans tout ce que vous
faites.
Trop d'opportunités sont manquées et des portes ouvertes sont franchies,
lorsque nous attendons plus de formation, d'expérience ou de connaissances
avant de faire le pas pour postuler à l'emploi de rêve ou pour démarrer une
entreprise. Je vous encourage à comprendre que Dieu vous entraînera
toujours et vous préparera adéquatement pour la saison qu'il donne. Ne
manquez pas la porte ouverte simplement parce que vous sentez que vous
n'êtes pas encore prêt, ou que vous n'êtes pas assez qualifié, ou pas assez
courageux, ou pas assez intelligent. Entrez simplement la porte qui s'ouvre!
Croyez que cela s'est ouvert pour vous. C'est pourquoi Paul nous exhorte à
ne pas rater ces opportunités lorsqu'elles se présentent.
Vous trouverez la nouvelle opportunité d'être accompagné d'une plus
grande force, d'une grâce supplémentaire et d'une onction plus fraîche.
Celles-ci apporteront des changements radicaux dans votre vie, en
particulier en ce qui concerne la façon dont vous verrez et percevrez les
choses. Votre saison due vous amènera dans un nouveau royaume
d'influence où vous rencontrerez de nouvelles personnes. Tout ce dont vous
avez besoin pour une saison particulière a déjà été défini et vous attend.
Oui, il y aura des distractions, qui peuvent aussi prendre la forme de fausses
portes ouvertes, car l'ennemi se complaît dans de fausses imitations des
plans de Dieu. La vigilance, la sensibilité et le discernement sont vitaux en
ce moment, car l'ennemi vous offrira tout le reste avant que la promesse de
Dieu puisse se manifester dans sa plénitude. Mais vous saurez quand la
bonne porte s'ouvre. Il y aura une confirmation dans votre esprit et votre
cœur que vous entrez dans la saison qui vous revient de la percée et du but
de Dieu dans votre vie. Il est important de vous soumettre à la direction et à
l'incitation du Saint-Esprit. Ne soyez pas timide pour rechercher les
conseils divins, que le Seigneur vous fournira pour vous aider à naviguer
sur le chemin de la saison convenable. Nous aurions marché dans de
mauvaises portes et manquer totalement le plan parfait et le dessein de Dieu
si nous n'avions pas été ouverts aux conseils divins. Veillez à ce que
l'excitation qui accompagne l'ouverture de la porte n'entraîne pas une prise
de décision hâtive. Lorsque la porte de la bonne opportunité est ouverte,
vous pouvez également vous retrouver devant de nombreuses autres portes
ouvertes en même temps. Tous ne vous conviendront pas, donc une prise de
décision prudente est nécessaire en faisant référence à la Parole et à l'Esprit
de Dieu.

Temps de préparation:
L'attente du moment opportun est le temps de préparation de Dieu. Quand
les défis sont venus et que vous avez choisi de rester bon et de faire le bien.
Lorsque les revers sont survenus et que vous êtes resté ferme. Lorsque vous
avez persévéré à travers la douleur, la douleur et le chagrin, Dieu vous
préparait à ce qu'Il avait en réserve! Ce sont les expériences et les
caractéristiques du temps de préparation. Il vous verra continuer à semer
malgré le manque, encourager les autres même lorsque vous êtes vous-
même découragé, conseiller les autres lorsque vous en avez vous-même
besoin. Telles sont les caractéristiques du temps de préparation pour une
saison due.
Les temps de préparation impliquent que Dieu prenne des mesures. Il nous
mesure pour voir si nous sommes vraiment une bonne personne pour une
nouvelle saison, car il ne peut pas vous faire entrer dans une saison sans
préparation. Il mesure et examine nos cœurs, nos attitudes, notre caractère
et notre maturité à cette époque. Les temps de préparation nous amènent à
nous introspecter et à nous examiner, à savoir vraiment où sont nos cœurs.
Ézéchiel 47: 1Et il m'a conduit de nouveau à la porte de la maison. Et voici,
de l'eau sortait de dessous le seuil de la maison vers l'est. Car le devant de la
maison est à l'est, et l'eau descendait de dessous le côté droit de la maison,
du côté sud de l'autel. 2 Et il me conduisit par le chemin de la porte du nord,
et me conduisit à l'extérieur vers la porte extérieure, par le chemin qui
faisait face à l'est. Et voici, de l'eau coulait du côté droit. 3 Quand l'homme
sortit vers l'est, et une ligne à la main, il mesurait mille coudées. Et il m'a
passé à travers l'eau. L'eau était jusqu'aux chevilles. 4 Et il mesura mille
coudées, et me passa dans l'eau, de l'eau jusqu'aux genoux. Et il en mesura
mille, et me fit passer par l'eau jusqu'aux reins. 5 Et il mesura mille; et il y
avait un torrent (inondation), que je n'ai pas pu passer; car l'eau était
montée, l'eau pour nager, un torrent qui ne pouvait être dépassé. 6 Et il me
dit: Fils de l'homme, as-tu vu? Et il m'a conduit, et m'a fait retourner au
bord du torrent. 7 Quand je suis revenu, alors voici, au bord du torrent
(rivière) il y avait beaucoup d'arbres, d'ici et de là. 8 Et il me dit: Ces eaux
sortent vers le circuit oriental, descendent dans l'Araba et vont dans la mer.
Ils sont amenés à la mer, et les eaux seront guéries. 9 Et il arrivera que toute
âme vivante qui grouille en tout lieu, là où vont les deux torrents, cette âme
vivra. au bord du torrent (rivière) se trouvaient de très nombreux arbres,
d'ici et de là. 8 Et il me dit: Ces eaux sortent vers le circuit oriental,
descendent dans l'Araba et vont dans la mer. Ils sont amenés à la mer, et les
eaux seront guéries. 9 Et il arrivera que toute âme vivante qui grouille en
tout lieu, là où vont les deux torrents, cette âme vivra. au bord du torrent
(rivière) se trouvaient de très nombreux arbres, d'ici et de là. 8 Et il me dit:
Ces eaux sortent vers le circuit oriental, descendent dans l'Araba et vont
dans la mer. Ils sont amenés à la mer, et les eaux seront guéries. 9 Et il
arrivera que toute âme vivante qui grouille en tout lieu, là où vont les deux
torrents, cette âme vivra.
Et il y aura beaucoup de poissons, parce que ces eaux y viendront. Et ils
seront guéris. Et tous vivront là où va le torrent. La vision prophétique
d'Ézéchiel est une déclaration remarquable de l'abondance, de la guérison,
de la restauration et de la transformation dramatique de Dieu de la stérilité à
une saison de débordement et de récolte. Il met également en évidence la
préparation d'Ezekiel, à savoir. les différentes étapes ou saisons de son
voyage, au cours desquelles il a été mesuré pour l'opportunité saisonnière
de Dieu. Le puissant fleuve parle d'un flux d'abondance, de prospérité et de
bénédictions. La Bible parle d'une rivière en crue, produisant et entretenant
une abondance de vie (de très nombreux poissons)!
Mais il faut remarquer que cela n'a pas commencé au débordement des
récoltes ou à la crue de la rivière. Cela a commencé à une porte avec juste
un petit filet. La vision passe du ruissellement à l'atteinte des chevilles, ce
qui était un moment opportun pour Ezéchiel d'entrer dans la providence
surnaturelle de Dieu. L'eau a coulé et le voyage vers une saison différente a
commencé! Cela a commencé jusqu'à la cheville, mais ensuite Dieu a
apporté un moment opportun, pendant lequel Dieu a mesuré Ezéchiel. Dieu
a pris note de son cœur, de son caractère, de son attitude et de chaque
aspect de sa vie avant de l'emmener plus loin dans la prochaine et meilleure
saison.
Chaque fois que Dieu désirait qu'il passe à la saison suivante, la mesure
avait lieu en premier. Avant que le prochain niveau puisse arriver, il était
mesuré et devait prouver qu'il était digne en faisant le bien et en étant bon.
Pour chaque pas, Dieu devait faire face à sa saison et à chaque mesure, il
devait le trouver apte à ce but. Certains d'entre nous restent trop longtemps
dans l'eau boueuse et sale de la cheville. Nous essayons de nager dans le
peu d'eau, et tout ce que nous obtenons est un désordre boueux, alors que
nous éclaboussons de la terre. Une nouvelle saison est nécessaire où Dieu
peut littéralement nous saisir par les mains comme Il l'a fait avec Ézéchiel
et nous emmener plus loin et plus profondément dans sa présence, sa
puissance et son but pour nos vies.
Dans la vision d'Ézéchiel, nous trouvons le lieu stérile entièrement
transformé, en un lieu fertile de nombreux arbres, ruisselant d'eaux de
guérison et d'abondance de produits. Au fur et à mesure que les saisons
changeaient et que la saison due du débordement de Dieu se manifestait,
tout ce qui l'entourait à répondre à cette saison due! Le changement a été
soudain, et peut-être inattendu pour Ezéchiel, mais il montre la puissance
d'une saison convenable ordonnée par Dieu et son impact. La saison due
affectera tous les domaines de votre vie. Les endroits stériles sont rendus
verts, et la Bible dit que partout où la rivière est allée, elle a apporté la
guérison, la vie et l'abondance. Même jusqu'aux eaux stagnantes de la mer.
Ainsi, le pouvoir de transformation d'une saison due aura un impact non
seulement sur l'individu, mais sur tout ce qui le concerne, y compris la
famille, les affaires, le travail et le ministère.

Récolter les saisons:


Les saisons dues sont aussi des saisons de récolte, car il doit y avoir une
récolte qui provient du semis de la bonté pendant la saison de préparation.
Ils sont le résultat des moments opportuns où faire le bien et s'évanouir non
pas en faisant le bien, et témoignent d'un style de vie de générosité. Semer
et récolter est un principe biblique fort, et ils vont de pair. Il ne sert à rien
de s'attendre à ce que le bien se produise si nous ne savons pas faire le bien
et être bien. La récolte doit suivre les graines qui ont été semées, et nous ne
pouvons pas nous attendre à des bénédictions, si nous avons semé
autrement.
Galates 6: 7-8Ne soyez pas trompé; On ne se moque pas de Dieu: car tout
ce qu'un homme sème, il le moissonnera aussi. 8 Car celui qui sème pour sa
chair moissonnera de la chair la corruption; mais celui qui sème selon
l'Esprit moissonnera de l'Esprit la vie éternelle.
Nous ne pouvons pas profiter de la récolte à une saison convenable si les
moments opportuns des semailles ont été manqués. Nous avons semé
généreusement, nous désirons la récolte, le niveau suivant, la saison
convenable, mais Dieu nous trouvera-t-il prêts pour cela quand Il
commencera à mesurer? Serons-nous capables de nous tenir debout alors
que l'eau monte à un nouveau niveau, alors qu'Il vient avec une saison
d'abondance due? Pouvons-nous faire confiance au niveau suivant? Nous
faisons confiance à Dieu, mais peut-il nous faire confiance avec ce que
nous désirons de lui? Va-t-Il nous trouver dignes, quand Il sera prêt à nous
emmener plus loin?
Sommes-nous en forme et prêts et disponibles pour nos saisons?
Questionnaire de dévotion
Quand on vous demande de l'aide, voyez-vous cela comme une opportunité
de semer dans votre saison, ou comme un fardeau?
Avez-vous connu une augmentation soudaine ou une poussée des
demandes, là où les gens recherchent votre aide? Si oui, cela signifie une
saison à venir. Êtes-vous prêt?
Lorsque des opportunités se présentent, comment déterminez-vous quelles
sont les distractions et lesquelles viennent de Dieu?
Les opportunités sont risquées, souvent incertaines et impliquent des
changements radicaux. Sachant cela, cherchez-vous encore de nouvelles
opportunités?
Dieu peut-il vous confier ce pour quoi vous lui faites confiance?
CHAPITRE 7: TRANSITION DES
SAISONS

Saisons calmes:

Puisque toutes les saisons célestes sont alignées en parfaite harmonie, elles
ne peuvent pas être précipitées, et nous ne pouvons ni hâter ni reporter le
Kairos de Dieu.
Les saisons viennent sur nous, que nous soyons préparés ou non, et elles
passeront que nous nous en emparions ou non. Il peut y avoir des saisons
calmes où il ne se passe pas grand-chose. Ce sont des saisons où les gens
s'habituent à leur situation et croient que c'est tout ce qu'il y a et qu'ils
doivent se contenter de ce qu'ils ont à ce moment-là.
Mais la vérité est que Dieu est toujours au travail, même dans les saisons
les plus sombres et les plus calmes. Il reste actif même si nous ne le voyons
pas ou ne le sentons pas, ou même s'il semble que rien ne se passe. C'est
alors que la saison calme mène à une transition de saisons où des
changements soudains se produisent.
Il y a un écart de 400 ans entre la fin de l'ère de l'Ancien Testament et le
début de l'ère du Nouveau Testament. Il n'y avait pas de prophètes
enregistrés, ni de textes écrits, et les gens se demandent souvent: «Où était
Dieu à cette époque?» Mais dans la tranquillité et le silence de ces 400 ans
de saisons, Il était toujours actif malgré l'absence apparente de Sa présence
et de Sa Parole. En évaluant soigneusement l'histoire de la terre à cette
époque, nous découvrons qu'Il travaillait sur Son plan directeur pour
l'ensemble de l'humanité! Les événements significatifs de cette époque
incluent Israël venant à être gouverné par la Grèce, apportant ainsi la langue
universelle de l'époque au peuple élu de Dieu. L'empire grec a été remplacé
par celui des Romains, qui ont changé les transports et le commerce par la
construction généralisée de routes et de ponts.
Ainsi, au cours de ces 400 ans, Dieu a établi un langage universel et un
système routier universel en préparation de l'arrivée du Messie et de la
diffusion de l'Évangile. La langue grecque et le réseau routier romain sont
devenus
pivot dans la transmission du message de sa crucifixion et de sa
résurrection, l'évangile du salut. La préparation a eu lieu dans la saison la
plus calme de l'histoire des Écritures. Cela témoigne de son souci constant
de l'humanité et de son activité dans le domaine surnaturel, même si cette
activité n'est pas immédiatement évidente dans le monde naturel.
Une saison calme peut conduire à une transition des saisons. Le silence de
400 ans (tout à fait la saison) a été brisé par Jean-Baptiste, qui a semblé
annoncer une nouvelle saison du salut de Dieu et de Son Royaume sur la
terre, et inaugurer le mandat céleste du Messie sur la terre. Je me souviens
d'une saison calme d'environ 2 ans en tant que pasteur adjoint à Durban, au
cours de laquelle je n'ai pas beaucoup prêché, même si je pouvais sentir un
changement radical dans mes dons. J'avais un tout nouveau mot de
révélation chaque semaine, mais aucune occasion de le partager. Mon
ministère itinérant était également inactif, à cause de l'appel du devoir à
l'église locale, qui exigeait ma présence constante. J'ai senti que si Dieu me
donnait ces paroles, alors il devait sûrement y avoir un but, et les messages
brûleraient à l'intérieur. J'aurais des nuits blanches à prêcher dans mes
rêves. En cette saison de calme et de frustration, je n'ai pas trouvé de
réponses. J'ai prié mais il n'y a pas eu de changement dans ma situation et
j'ai réalisé que j'avais besoin de chercher Dieu encore plus.
Puis, alors que j'étais assis dans mon bureau un matin, j'ai ressenti un
besoin dans mon esprit de taper un message et de l'envoyer en guise de
dévotion à mes amis. Et c'est ainsi qu'a commencé un grand voyage de
«dévotion hebdomadaire avec le pasteur Gill»! J'ai commencé à envoyer
ces messages par e-mail à tous mes contacts en guise de dévotion
hebdomadaire. En moins d'un mois, beaucoup de ces messages avaient été
transmis à d'autres et des inconnus m'avaient demandé de les ajouter à la
liste de diffusion. En quelques mois, cette liste de diffusion s'est agrandie
pour inclure environ deux mille personnes. Et ma boîte aux lettres était
pleine de messages de personnes partageant comment elles avaient été
bénies par les dévotions.
J'ai reçu des demandes de pasteurs demandant la permission de prêcher
certains de ces messages. L'un se souvient de cette époque où j'étais malade
pendant une semaine et ne pouvais pas envoyer la dévotion. J'ai reçu un
appel d'un des amis pasteurs disant: "Pasteur Gill, je n'ai pas reçu votre
dévotion cette semaine". J'ai expliqué que j'étais alité et il a répondu: «Eh
bien, j'ai prêché à partir de votre série de dévotion et cette dévotion aurait
été le dernier message, donc je ne peux rien prêcher d'autre, pouvez-vous
m'envoyer la conclusion ? » C'était un moment passionnant et joyeux et je
me souviens avoir sauté du lit avec une énergie et une force renouvelées,
plein de passion pour écrire. J'ai alors réalisé que même si la saison de ma
vie avait été calme et frustrante, Dieu avait été au travail. Ces messages
avaient été prêchés depuis de nombreuses chaires, alors que j'avais été triste
pour une chaire! Dieu en cette saison tranquille avait fait de la place pour
de multiples chaires pour ces messages!
Je pouvais dire que la transition arrivait, parce que cette habitude de
chercher et d'écrire dans les Écritures m'a amené dans une nouvelle saison
de création de livres, me procurant un public au-delà de mes capacités ou
de mon approche. C'était tout le plan et le dessein de Dieu, s'accomplissant
pendant une saison calme de ma vie.

Le processus de transition:
Les saisons calmes sont souvent suivies d'une transition majeure.
Lorsqu'une saison s'estompe dans le domaine physique, les changements
sont perceptibles et évidents. Et avant la transition vers une nouvelle saison,
il y a un moment de calme où rien n'est ressenti, entendu ou même chéri.
Ces moments sont un bon indicateur de l’arrivée de la transition.
Lorsque nous sommes dans un processus d'accouchement d'une saison,
nous devons nous préparer pour le processus de transition. La préparation
est nécessaire car la transition à venir s'accompagnera de ses propres défis,
même dans les meilleures circonstances.
Plus la bénédiction approche, plus la phase de transition est difficile et
complexe. La clé pour bien gérer une transition est de discerner d'abord le
changement de saison qui approche. Si nous ne sommes pas suffisamment
préparés pour la transition, nous pourrions rater la nouvelle saison et nous
retrouver dans la frustration et le désespoir.
Le décalage des saisons dans le domaine terrestre, implique également une
phase de transition. La transition de la chaleur de l'été au froid de l'hiver a
lieu pendant l'automne. Le printemps est aussi une période de transition qui
nous fait passer de la morosité de l'hiver à la luminosité de l'été. Si nous
parvenons à discerner le changement, nous serons bien préparés pour la
saison à venir.
Les saisons de transition d'automne et de printemps ont leurs propres
personnages, qui changent littéralement tout dans la nature. L'automne
nous apporte la chute des feuilles des arbres, les laissant nues et exposées.
Le printemps nous offre la nouveauté de la vie, alors que de nouveaux
bourgeons et fleurs éclatent. Les deux sont des transitions mais ils sont à
l'opposé de la façon dont les choses se passent. Dans nos propres vies, la
transition peut être assimilée à ces deux saisons. Dans la transition, il peut
sembler que tout s'effondre et qu'il n'y a aucun sens de but ou de direction.
L'automne enlève la beauté et la productivité, mais ce n'est pas la fin de
tout. Ce n'est qu'une saison de transition. Lorsque la transition des saisons
se produit, nous devons comprendre que nous sommes au milieu du
changement. Une transition de type printanier peut être joyeuse car elle
apporte de la croissance et un renouveau de vie,
Par conséquent, les transitions peuvent être différentes pour les gens, mais
peu importe combien il est difficile et difficile, ou combien agréable et
joyeux, cela reste temporel. Que l'expérience soit celle de l'épanouissement
ou de l'effusion, nous devons nous rappeler qu'elle ne dure pas
éternellement. Nous devons prendre courage lorsque nous sommes dans un
processus de transition, car nous devons savoir et croire que quelque chose
de mieux est à venir!
Étant à la merci des saisons, nous sommes souvent vulnérables aux attaques
et exposés. Les changements deviennent visibles, comme une grossesse, car
le ventre est étiré et exposé, rendant évidente à tous l'arrivée imminente de
votre enfant (bénédiction). Il y aura des défis et je pense personnellement
qu'il y a plus d'attaque et de découragement pendant cette période de
transition. Ainsi, lorsque vous remarquez que les choses commencent à
gronder dans votre vie, il est temps de prier et de rechercher encore plus la
face de Dieu, et de rechercher la direction et la direction du Saint-Esprit.
Lorsque les changements de transition commencent, l'ennemi est alerté de
la saison à venir, et les attaques sont intensifiées pour vous décourager et
vous gêner jusqu'à l'avortement. Mais les fidèles ne sont pas ébranlés et
s'accrochent aux promesses de Dieu pendant ce temps. Ils réfléchissent aux
prières qu'ils ont diffusées ces dernières semaines, des mois et des années.
Ils déterrent les paroles prophétiques qui ont été prononcées sur eux et les
utilisent comme une source de réconfort, de paix et de force. Ayant
discerné que le Seigneur les fait entrer dans une nouvelle saison, ils restent
dans la prière et se mettent rapidement d'accord avec Lui.
La Bible dit: (Comment) deux peuvent-ils marcher ensemble, à moins d'être
d'accord? (Amos 3: 3).
Dire oui à la nouvelle saison signifie abandonner l'ancienne. S'éloigner du
familier est difficile, mais cela doit être fait si nous sommes convaincus que
Dieu est en lui. Il est nécessaire de Lui abandonner sa volonté et d'être
sensible et obéissant à la direction du Saint-Esprit, par qui viendra une
grâce supplémentaire et la force de passer. Cela libérera la paix et la joie
même au milieu de la transition la plus difficile. Ainsi, quelle que soit la
saison dans laquelle vous vous trouvez maintenant, et quelle que soit la
saison que le Seigneur a pour vous la prochaine fois, soyez encouragés. Sa
Parole pour ce temps est: «Car je connais les pensées que je pense à votre
égard… des pensées de paix et non de mal, pour vous donner un avenir et
une espérance (Jérémie 29:11).
Les saisons changeront, les vents souffleront et changeront de direction,
mais Dieu est le Dieu de toutes les saisons. Vouloir des enfants et
accoucher ou élever des enfants sont des choses différentes. De la même
manière, désirer une nouvelle saison est différent de passer par le processus
et de passer à une nouvelle saison. Le processus de transition devient
souvent plus lourd et difficile à comprendre pour les gens, car il entraîne
des changements inconnus et inconfortables.
Comme une femme pendant la grossesse, ou comme être dans le désert
comme les Israélites en voyage hors d'Égypte.
Lorsque Dieu a libéré les enfants d'Israël de leur servitude en Égypte, ils
ont commencé avec un désir ardent de la Terre Promise. Pourtant, ils
n'étaient pas satisfaits du processus de transition par lequel Dieu a dû les
accompagner avant qu'ils ne puissent atteindre la destination promise.
Avant que la promesse puisse être héritée, il était nécessaire de traverser le
désert. Beaucoup sont morts dans le désert, parce qu'ils méprisaient la
transition vers un point où ils voulaient même retourner en Égypte! Cela
représente la façon dont le changement peut être résisté et la transition
méprisée à cause de l'incrédulité et des murmures. Des générations entières
de plaignants n'ont pas pu voir la Terre Promise et sont morts pendant la
transition.

Anciens cycles:
Pendant la transition, vous devez vous méfier des ruses de l'ennemi. Il
apportera les tentations du passé et tentera de réveiller la vieille nature. Cet
esprit agit en rendant l'Égypte à nouveau désirable et amène l'ancien cycle
de l'esclavage. À présent, nous avons appris que Dieu offre, donne
naissance, échange, rachète et échange les anciennes saisons contre les
nouvelles. Satan ne peut pas faire cela. Le mieux qu'il puisse faire est donc
de nous offrir la tentation des vieux cycles et saisons. Ce sont souvent nos
anciennes manières, mentalités, schémas, ressentiments, échecs, habitudes
et pensées. Tant que l'ennemi peut vous maintenir dans un cycle et vous
rappeler les plaisirs de l'Égypte, il peut entraver votre progression vers la
saison suivante.
Pendant la transition, les tentations deviendront plus réelles et sembleront
plus attrayantes. Vous pouvez trouver des occasions soudaines et faciles de
tomber dans les pièges et les tentations de la chair, alors que la vieille
nature vient frapper à votre porte. Il faut donc éviter les personnes et les
lieux qui peuvent vous encourager ou vous ramener à l'ancien cycle. Sinon,
votre transition sera entravée ou interrompue.
Malheureusement, de nombreuses personnes se sont tellement habituées à
leurs cycles qu'il leur devient difficile d'entrer dans une saison en attente.
Les personnes et les associations de votre passé sont l'un des meilleurs
outils entre les mains de l'ennemi. Que ce soit en famille ou entre amis, tout
le monde ne sera pas à votre prochaine saison.
Soyez prêt à l'opposition, à vous plaindre et à murmurer comme la Bible le
rapporte dans le cas de Moïse. Faites tous les efforts possibles pour éviter
les plaintes. Faites la paix avec le fait que vous ne pourrez pas plaire à tout
le monde, et que tout le monde ne soutiendra pas la saison à venir et les
décisions que vous prendrez. Reconnaissez les stratagèmes de l'ennemi
pour introduire l'ancien cycle afin de distraire et de décourager. C'est
comme lorsque les gens visitent une femme enceinte et voient sa maison en
désordre, avec de la vaisselle non lavée et des choses qui traînent. Ils ne
comprendront pas toujours ce qu'elle ressent dans son corps ou son esprit à
ce moment-là. Leurs observations et commentaires peuvent donc être
blessants et décourageants. Gérez judicieusement vos contacts et vos
cercles pendant la transition. Ne compromettez pas votre vision à cause des
difficultés temporaires du processus de transition d'une transition.

Questionnaire de dévotion
Les saisons calmes peuvent être difficiles et frustrantes, mais le Seigneur
est toujours au travail. Avez-vous pris note de l'action du Seigneur pendant
vos saisons tranquilles? Comment y avez-vous répondu?
Le processus de transition indique l'arrivée d'une nouvelle saison. Comment
réagissez-vous aux changements qu'apporte la transition?
Comment gérez-vous les cycles qui peuvent conduire à la resurfaçage
d'anciens esclavages, habitudes, péchés ou échecs?
CHAPITRE 8: CLÔTURE DES
SAISONS

A
pocalypse 10: 5-7 Et l'ange que j'ai vu debout sur la mer et sur la
terre leva la main vers le ciel, 6 et jura par celui qui vit pour
toujours et à jamais, qui créa le ciel et les choses qui s'y trouvaient,
et
la terre et les choses qu'elle contient, et la mer et les choses qu'elle contient,
pour qu'il n'y ait plus de temps. 7 Mais aux jours de la voix du septième
ange, quand il commencera à sonner, le mystère de Dieu devrait être
achevé, comme il l'a déclaré à ses serviteurs les prophètes.
Dans le texte ci-dessus, la Bible met en évidence l'arrivée à la fin de deux
choses et les identifie comme le TEMPS et le MYSTÈRE. Quand on
considère l'idée de mystère, on comprend qu'elle signifie quelque chose qui
est caché et obscurci. Il n'est pas caché parce qu'il n'est pas censé être
exposé ou vu, mais c'est plutôt quelque chose à rechercher et à désirer. Et
c'est cette recherche qui mène à la découverte et à la révélation éventuelles.
Je ne veux pas détourner notre attention de notre discussion sur les temps et
les saisons, donc je laisserai cela pour une autre fois, car j'espère publier sur
ce sujet à l'avenir.
Il est intéressant de voir que le mystère et le temps sont mentionnés dans le
contexte qu'ils ne sont pas éternels, ils possèdent la nature ou la condition
qu'ils cesseront un jour d'exister. C'est parce que Dieu a voulu qu'il en soit
ainsi, puisque chaque chose créée a une fin, comme nous l'avons appris
dans les chapitres précédents que les temps et les saisons ont été créés par
Dieu.
Genèse 1:14«Et Dieu dit: Qu'il y ait des lumières dans le firmament du ciel
pour séparer le jour de la nuit; et qu'ils soient pour des signes, et pour des
saisons, et pour des jours et des années:
Lorsque les lumières étaient placées dans le firmament, elles existaient
comme des signes pour les saisons et les temps, pendant des jours et des
années. Dieu a ainsi assigné une structure et un ordre au temps pendant qu'il
créait les lumières. Nous voyons que ces événements ont marqué le début
du temps, et si le temps a un commencement, il verra sûrement une fin. Les
choses éternelles, en revanche, n'ont ni commencement ni fin, car elles sont
inextricablement liées à l'existence de Dieu. Par conséquent, il y a des
saisons de Dieu qui sont éternelles et le resteront pour toujours.
Tite1: 2 «Sur l'espérance de la vie éternelle, que Dieu, qui ne peut mentir, a
promis avant les temps éternels,…»
La vie éternelle ne peut être assurée que dans l'éternité, car si la vie ne peut
voir aucune fin en la présence de Dieu, alors le temps dans lequel elle sera
vécue ne verra certainement pas de fin également. L'éternité ne peut cesser
parce qu'elle n'a pas de commencement et qu'elle est en dehors du concept
du temps tel que nous le connaissons. Cela ne fait que confirmer la
déclaration de Paul dans 2Timothée 1: 9 «qui nous a sauvés et nous a
appelés d'un saint appel, non pas selon nos œuvres, mais selon son propre
dessein et la grâce qui nous ont été données en Jésus-Christ avant les
temps éternels. «La grâce de Dieu nous a été étendue avant les temps
éternels. C'est ce que dit Paul quand nous lisons qu'Il nous a choisis avant
la fondation du monde. Éphésiens 1: 4 «selon qu'il nous a choisis en lui
avant la fondation du monde, afin que nous soyons saints et irréprochables
devant lui dans l'amour,…»
Les temps éternels de toutes nos vies sont alignés sur Kairos de Dieu, et ils
continuent d'interpréter notre Chronos pour introduire et manifester le plan
et le dessein éternels de Dieu, pour lesquels chacun de nous est né pour
vivre et expérimenter sur cette terre.
Cependant, les Chronos et Kairos de Dieu dans une vie sont saisonniers
parce que la vie terrestre est finie, ayant un début et une fin. Par
conséquent, la nature des temps et des saisons de nos vies doit également
suivre et obéir au modèle d'un début et d'une fin définie. Quelle que soit la
nature d'une saison, bonne, mauvaise, meilleure ou pire, elle doit cesser un
jour. Le bien doit devenir meilleur, le meilleur doit devenir encore plus
grand, le mal et le pire doivent voir une fin et ne doivent se prolonger dans
la vie d'aucun croyant.
Par conséquent, toutes les saisons sur la terre doivent voir une fin pour faire
place au nouveau. Permettez-moi également de clarifier les temps et les
saisons de l'alliance dans une vie qui sont marqués par l'éternité et ne
peuvent pas mourir. Par example; si vous êtes un parent ou un conjoint,
vous ne pouvez pas cesser d'exister en tant que parent ou conjoint à cause
de vos mauvaises expériences à une certaine saison. Ce sont des saisons qui
ne peuvent être ni échangées ni échangées. Vous restez conjoint et parent
même dans l'éternité. Vous ne pouvez pas échapper à de telles saisons et ne
pouvez pas prier pour qu'elles se terminent.
Le temps tel que nous le connaissons dans le Chronos sera un jour
consommé par l'éternité. Kairos ne cherchera plus à intercepter et
influencer le Chronos mais le dépassera littéralement. En fait, le temps
chronologique cessera d'exister dans le règne à venir de notre Seigneur
Jésus-Christ sur la terre. Esaïe 65 marque ces événements où la Terre verra
le repos et la paix. Il ne connaîtra pas de catastrophes naturelles ou de
conditions météorologiques extrêmes et même les humains, les animaux et
toute la création répondront de manière positive à ce grand changement de
saison. Tout reviendra à son ordre d'origine dans le jardin d'Eden, et cela
marquera la restauration complète de la création sous la direction du Christ
Jésus.
Mais jusque-là, les temps et les saisons de la vie sont censés se terminer à
un moment donné. L'arrivée de votre saison à votre porte soulignera la fin
de votre ancienne saison. Faire la paix et accepter la fin d'une saison peut
être très difficile car souvent nous sommes devenus trop familiers et à l'aise
avec elle.
Parfois, une saison peut s'être terminée il y a longtemps, mais nous tenons
toujours, essayant de faire revivre les cendres parce que nous ne voulons
pas abandonner le familier. Bien que Dieu ait quelque chose de nouveau
pour nous, nous continuons à le rejeter parce qu'il ne rentre pas dans notre
moule. Les humains ont tendance à devenir complaisants lorsque de
nouvelles saisons se lèvent, car l'ancien est en quelque sorte confortable et a
été adapté dans leur vie de tous les jours. Malheureusement, certaines
personnes s'habituent tellement à leurs saisons, même avec de la douleur et
de la douleur dans leur vie, que lorsque Dieu apporte le changement, elles
ne savent pas comment l'accepter, même si c'est ce pour quoi elles prient
depuis des années! Quand je parle des vieilles saisons, je fais référence aux
vieux schémas, aux vieux cycles, aux vieilles habitudes, oui, même au bon
vieux temps! Louez Dieu pour le bon vieux temps, mais aussi longtemps
que vous continuez à vous accrocher à vos anciennes saisons,
Romains 1:17 «Car là est la justice de Dieu révélée de foi en foi: comme il
est écrit, le juste vivra par la foi.»
2 Corinthiens 3:18 «Mais nous tous, le visage ouvert, regardant comme
dans un verre la gloire du Seigneur, sommes changés en la même image de
gloire en gloire, comme par l'Esprit du Seigneur.»
Les Psaumes 84: 7 «Ils vont de force en force, apparaissant à Sion devant
Dieu.»
Jean 1:16 «Et de sa plénitude, nous avons tous reçu, et grâce pour grâce.»
Ces Écritures montrent un puissant modèle de changements à différents
niveaux: la foi à la foi, la gloire à la gloire, la force à la force et la grâce à la
grâce. Ils indiquent clairement que Dieu a des niveaux toujours plus
nouveaux et toujours plus élevés. Mais, un changement d'une saison de foi,
de gloire, de force et de grâce ne peut avoir lieu que lorsque nous faisons de
la place pour la nouvelle!
Par sa grâce, Dieu nous donne le pouvoir et nous fortifie pour faire
certaines choses aux moments et aux saisons opportuns, qui ne peuvent pas
être répétées parce que le but de ce temps est passé. Cette saison se termine
pour faire place à une nouvelle saison avec un objectif plus récent
d'accomplir plus pour sa gloire. Il est vain de faire revivre de telles cendres,
car elles sont des cendres, sans étincelle ni flamme à brûler. Les gens
peuvent essayer de reproduire leurs succès d'il y a longtemps, à d'autres
époques et saisons, mais ils ont tendance à ne rencontrer que la déception
au bout du chemin. Ils ne perçoivent pas que la saison est passée et avec
elle la grâce, la force, la foi et la gloire! Il s'est terminé et a vu sa fin. Cela
signifie que quelque chose de nouveau doit arriver! Je crois que l'Église
échoue lamentablement à l'ère moderne parce qu'elle s'accroche toujours
aux stratégies du passé. Ces saisons sont terminées, c'est pourquoi ces
stratégies ne fonctionneront pas à cette époque et à cette époque. Cela a
conduit à des églises vides et à une pauvre moisson d'âmes. Il y a une
nouvelle saison, et avec elle, la nouvelle grâce, la foi, la force et la gloire
abonderont. Tout ce que nous devons accomplir pour le dessein de Dieu
maintenant sur la terre est déjà tellement équipé et approvisionné, sauf que
nous devons y entrer.
Nous sommes destinés à être transformés à l'image du Christ. Lui, bien qu'il
ne change jamais, doit nous amener à changer à chaque saison pour être
plus comme Lui, et cela ne peut se produire que lorsque nous abandonnons
l'ancien et embrassons le nouveau. La leçon est claire: ne vous attardez pas
sur vos anciennes saisons.

Ne manquez pas le train


C'est une histoire que j'ai entendue à la radio, il y a de nombreuses années.
Je ne me souviens pas qui l'a partagé, mais il est resté avec moi depuis. Il y
avait un homme assis à la gare qui attendait son train. En regardant autour
de lui, il ne vit que quelques personnes. C'était une foule plus petite que ce
qu'il voyait normalement, et ce matin-là, il remarqua que des visages
familiers manquaient également. Il ne les connaissait pas personnellement
mais il s'était habitué à partager le train avec eux alors qu'ils voyageaient
quotidiennement ensemble pour aller travailler. Il a regardé sa montre-
bracelet et a vu qu'il était 7 h 55. Il était détendu en feuilletant son journal,
sachant qu'il restait encore 5 minutes avant l'arrivée du train et qu'il était
toujours à l'heure. Un peu plus tard, il s'est rendu compte que le train n'était
pas arrivé, il a donc vérifié sa montre. Il était 8h10! Il s'est précipité à la
billetterie dans un état de panique pour s'enquérir du train, et a demandé à
l'officier: «Le train de 8 heures arrive-t-il toujours»? À son étonnement,
l'officier a répondu que le train était venu et reparti! L'homme regarda la
grande horloge suspendue au-dessus du guichet et vit qu'il était déjà 8h20.
Il regarda attentivement sa montre et se rendit compte qu'elle avait été lente
et qu'elle s'arrêtait par intermittence, tout comme les montres le font lorsque
la pile est épuisée. Ceux qui attendaient avec lui attendaient en fait un autre
train! Il les avait confondus en attendant le même moment opportun (train)
que lui, mais hélas ce n'était pas le cas. L'homme regarda la grande horloge
suspendue au-dessus du guichet et vit qu'il était déjà 8h20. Il regarda
attentivement sa montre et se rendit compte qu'elle avait été lente et qu'elle
s'arrêtait par intermittence, tout comme les montres le font lorsque la pile
est épuisée. Ceux qui attendaient avec lui attendaient en fait un autre train!
Il les avait confondus en attendant le même moment opportun (train) que
lui, mais hélas ce n'était pas le cas. L'homme regarda la grande horloge
suspendue au-dessus du guichet et vit qu'il était déjà 8h20. Il regarda
attentivement sa montre et se rendit compte qu'elle avait été lente et qu'elle
s'arrêtait par intermittence, tout comme les montres le font lorsque la pile
est épuisée. Ceux qui attendaient avec lui attendaient en fait un autre train!
Il les avait confondus en attendant le même moment opportun (train) que
lui, mais hélas ce n'était pas le cas.
Il y a quelques leçons dans cette histoire, la première est que souvent les
gens attendent un moment et une saison opportuns sans se rendre compte
que cela est déjà venu et reparti. Il avait rempli son objectif (prendre des
passagers) et est parti pour son voyage. Comme ce train, les opportunités
n'attendront personne. Comme ce voyageur, nous pouvons rater les saisons
et les bonnes destinations car nous n'étions pas prêts lorsque l'occasion s'est
présentée. Nous pouvons être coincés avec les anciens cycles, car c'est trop
d'effort de laisser aller le familier et l'ancien. Ou peut-être que ceux qui
nous entouraient étaient aussi si détendus que nous pensions qu'il nous
restait beaucoup de temps avant de devoir faire un pas. Nous devons faire
attention à ne pas rester avec la mauvaise foule, qui attend un train différent
avec une destination différente. Ils ne sont pas impliqués ou investis dans
votre voyage. Nos vies, nos expériences et nos rêves diffèrent, de même
que nos moments opportuns et le Kairos de Dieu pour chacun de nous. Ne
confondez jamais votre attente avec celle des autres. Être dans la même
gare ne veut pas dire que vous êtes dans le même train! N'attendez pas le
train que les autres attendent, tout en manquant le vôtre. Évaluez toujours
votre foule, votre cercle et ceux qui vous entourent, car vous ne pouvez pas
vous permettre d'avoir une discordance de votre montre avec la leur et de
rater votre propre train.
Certains d'entre nous mènent les mauvaises batailles et sont du mauvais
côté du champ de bataille parce qu'ils ont décidé que la saison sur eux était
la même que le frère à côté d'eux. Ce n'est pas toujours le cas, même si nous
partageons nos conditions, nos défis et nos luttes. Nous avons peut-être
partagé des expériences dans les Chronos, mais nos Kairos peuvent être
complètement différents. Trop souvent, les gens se retrouvent sur le
mauvais quai et dans la mauvaise file d'attente au mauvais moment en
attendant le mauvais train.
Les Israélites avaient un nuage qui est associé à leur temps et à leur voyage
à travers le désert. Cette nuée était la manifestation de la Shekinah de la
gloire de Dieu parmi Son peuple. Et c'était en mouvement continu, car il
n'attendait personne. Il y avait ceux qui ont senti que c'était un gros
inconvénient, de rompre le camp et de bouger, afin de maintenir le rythme
et la direction avec le nuage. Ces plaignants sont restés en arrière et selon la
Parole de Dieu, toute une génération de leur espèce n'a pas vu la Terre
Promise. Ils n'ont pas vécu pour voir le point culminant de la promesse que
Dieu leur a faite. Ils sont devenus les acteurs d'une tragédie en s'attachant à
leurs familiarités temporelles et charnelles et en refusant de briser les cycles
de leur vie qui les avaient maintenus en esclavage. Tout cela parce que
rompre le camp et aller de l'avant était trop d'effort pour eux.
L'univers témoigne que Dieu reste en mouvement constant et n'attend
personne. Il est nécessaire pour nous d'avancer avec Lui vers Son dessein,
sinon nous risquons de perdre. Si nous nous attardons trop sur les choses et
les modèles du passé, comme le faisaient les Israélites quand ils aspiraient
aux «plaisirs» de l'Égypte, nous ne parviendrons pas à percevoir et à
accepter le mouvement actuel du Seigneur.
Par conséquent, la sensibilité à la clôture d'une saison est cruciale pour
chaque croyant. Ne vous attardez pas dans un endroit après la fin de votre
saison. Faites un pas de foi et faites confiance au plan de Dieu. La fin d'une
saison pourrait être une indication d'une nouvelle saison plus grande,
meilleure et plus glorieuse à venir, celle qui attend votre obéissance pour sa
pleine manifestation.

Questionnaire de dévotion
Vous êtes-vous déjà senti coincé dans un cycle / saison improductif et
frustrant, où il était difficile de sortir? Quel était votre plan d'action pour
surmonter cette saison?
Avez-vous déjà ressenti le besoin d'une nouvelle saison, mais il était
difficile de laisser tomber l'ancienne? Comment avez-vous abordé la
situation? Avez-vous saisi la nouvelle opportunité ou l'avez-vous lâchée?
Avez-vous des regrets sur votre décision?

Avez-vous déjà senti que vous attendiez au mauvais quai avec de


mauvaises personnes, en attendant le mauvais train? Qu'avez-vous appris de
cette expérience?

La sensibilité à la fin d'une saison est cruciale. Comment feriez-vous la


transition entre les saisons en sachant que vous auriez à abandonner le
familier pour l'inconnu?
CHAPITRE 9: PLEIN DU TEMPS

Ecclésiaste 3:11 Il a rendu tout beau et approprié en son temps.

Son temps

Q uand nous considérons ce terme, nous devons comprendre que son


temps est parfait, tout comme il est parfait. C'est le moment qui est
approprié, approprié et juste. Il est considéré comme un temps à terme
complet, portant la complétude avec lui, et c'est pourquoi nous pouvons nous
rapporter au calendrier de Dieu en tant que «plénitude du temps».
N'est-il pas merveilleux que l'action de Dieu soit toujours belle et
merveilleuse, même si cela n'a pas de sens pour nous, humains? Et ces
événements surnaturels, où Dieu rend les choses belles (belles) et appropriées
(convenables, convenables) ne peuvent se produire qu'en Son temps. TOUT
ce que Dieu fait se produit dans son temps fixé. Son action et son timing sont
toujours parfaitement en accord.
Quand nous regardons la création de Dieu, qui reflète son œuvre et son action,
nous voyons une harmonie parfaite. C'est parce qu'il témoigne de son
Créateur qui rend tout approprié, équilibré, harmonieux et parfait. Les
saisons, les créatures des mers, les bêtes à l'état sauvage, les montagnes, les
paysages, les forêts, les fleurs et les oiseaux du ciel sont tout son œuvre et
tous ont été créés pour son bon plaisir. Il est étonnant que Dieu se réjouisse
non seulement de la beauté de sa création, mais aussi de leurs saisons. Quand
nous regardons les animaux qui mettent bas dans leurs termes complets, ou
la chenille traversant un processus de temps pour devenir un papillon, nous
voyons une harmonie parfaite entre la création et un moment approprié qui a
été déterminé par Lui pour Son action. De nos jours, lorsqu'un enfant est
conçu, les médecins sont en mesure de déterminer le jour exact de la
conception de l'enfant et peuvent calculer une date prévue d'accouchement,
simplement en mesurant la tête, la colonne vertébrale et la structure de
l'enfant dans l'utérus. Le temps fixé par Dieu est ce que nous appelons la
«plénitude des temps», où nous voyons la manifestation de sa main évidente
dans les affaires des hommes, qu'il s'agisse d'individus, de tribus ou de
nations.

Plénitude du temps
Galates 4: 4 Mais lorsque la plénitude du temps vint, Dieu envoya son Fils,
né d'une femme, venu sous la loi,
Le concept de plénitude du temps est ici introduit par Paul en relation avec la
naissance du Christ. Il s'agit de l'exhaustivité, de la pertinence et de la
perfection du temps pour un événement ou un événement. Nous avons
précédemment étudié les saisons calmes et souligné les 400 ans de grand
silence dans les Écritures entre l'Ancien Testament et le Nouveau Testament.
Bien qu'aucune parole prophétique n'ait été publiée et qu'aucun prophète n'ait
été enregistré, Dieu était toujours à l'œuvre. Nous avons compris que même
si l'Écriture est silencieuse sur les actions de Dieu pendant cette période, Il
était toujours activement impliqué dans l'alignement de tout pour mettre toute
la Création en alignement avec le moment parfait pour la naissance du
Messie. C'était la plénitude du temps dans son calendrier Kairos! Jésus ne
pouvait pas être venu plus tôt ou plus tard, Il est venu absolument juste à
temps! Parce que Dieu n'est jamais en avance ni en retard.
Les événements de cette période complète ne dépendent pas de nos
circonstances, pensées ou sentiments. Ils ne sont pas déterminés par la dureté,
les difficultés et les défis de nos vies. Lorsque la plénitude du temps arrive
pour une saison particulière, rien ni personne ne peut l'empêcher de se
produire.
Les Israélites étaient esclaves comme esclaves en Égypte, mais lorsque la
plénitude des temps est venue, Dieu a agi selon Son programme
prédéterminé. Le Livre de l'Exode raconte comment Il a mis les événements
en mouvement dans le but de les délivrer, en commençant par la sélection
manuelle de Moïse en tant que chef. Beaucoup de leurs générations sont
mortes en esclavage et n'ont jamais connu la vraie liberté.
Bien qu'ils aient abandonné l'espoir, Dieu avait toujours un plan. Cela a peut-
être été une déception pour beaucoup de personnes dont les êtres chers ont
péri en Égypte et n'ont pas pu se joindre à la marche de délivrance d'Égypte,
mais Dieu était toujours à l'heure, à son époque. JAMAIS TÔT ET JAMAIS
TARD.
Quand Il les a fait sortir d'Égypte par Sa main droite tendue, ils ont été pris
au piège entre l'armée égyptienne derrière eux et la Mer Rouge en face. Ils
n'avaient littéralement nulle part où se cacher et aucun moyen de s'échapper.
Mais Dieu a tracé un chemin juste à temps, en séparant la mer et en leur
permettant de passer sur la terre ferme. Ils pensaient qu'ils étaient piégés et
avaient été emmenés hors d'Égypte juste pour être tués au bord de la mer.
Mais le timing de Dieu était parfait. Au bon moment, il a séparé la mer pour
qu'ils traversent, tout en détruisant l'armée égyptienne en même temps. On
ne peut qu'imaginer les cris de peur et les cris de désespoir parmi le peuple,
alors que les chars d'Égypte se rapprochaient d'eux. Mais le bon timing était
crucial pour que Dieu détruise complètement les armées d'Égypte, il devait
donc s'assurer qu'elles marchaient droit en pleine mer. La séparation de la
mer était la délivrance pour les Israélites, mais la mort pour les Égyptiens. La
différence entre ces deux occurrences et les deux expériences opposées est le
TEMPS de la traversée. Alors que Dieu était occupé à changer les saisons sur
les deux nations, elles devaient être sensibles à Son action et elles devaient
s'aligner en conséquence. Il y avait des saisons sur les deux nations. Pendant
cette période cruciale, les Israélites jouiraient de leur liberté tant attendue en
raison de leur obéissance tandis que les Égyptiens subiraient de grandes
pertes à cause de leur dureté de cœur. La leçon est que lorsque la plénitude
du temps arrive, vos actions deviennent cruciales pour votre traversée. Vous
ne pouvez pas vous permettre de le rater d'une minute! La différence entre
ces deux occurrences et les deux expériences opposées est le TEMPS de la
traversée. Alors que Dieu était occupé à changer les saisons sur les deux
nations, elles devaient être sensibles à Son action et elles devaient s'aligner
en conséquence. Il y avait des saisons sur les deux nations. Pendant cette
période cruciale, les Israélites jouiraient de leur liberté tant attendue en raison
de leur obéissance tandis que les Égyptiens subiraient de grandes pertes à
cause de leur dureté de cœur. La leçon est que lorsque la plénitude du temps
arrive, vos actions deviennent cruciales pour votre traversée. Vous ne pouvez
pas vous permettre de le rater d'une minute! La différence entre ces deux
occurrences et les deux expériences opposées est le TEMPS de la traversée.
Alors que Dieu était occupé à changer les saisons sur les deux nations, elles
devaient être sensibles à Son action et elles devaient s'aligner en
conséquence. Il y avait des saisons sur les deux nations. Pendant cette période
cruciale, les Israélites jouiraient de leur liberté tant attendue en raison de leur
obéissance tandis que les Égyptiens subiraient de grandes pertes à cause de
leur dureté de cœur. La leçon est que lorsque la plénitude du temps arrive,
vos actions deviennent cruciales pour votre traversée. Vous ne pouvez pas
vous permettre de le rater d'une minute! les Israélites jouiraient de leur liberté
tant attendue en raison de leur obéissance tandis que les Égyptiens subiraient
de grandes pertes à cause de leur dureté de cœur. La leçon est que lorsque la
plénitude du temps arrive, vos actions deviennent cruciales pour votre
traversée. Vous ne pouvez pas vous permettre de le rater d'une minute! les
Israélites jouiraient de leur liberté tant attendue en raison de leur obéissance
tandis que les Égyptiens subiraient de grandes pertes à cause de leur dureté
de cœur. La leçon est que lorsque la plénitude du temps arrive, vos actions
deviennent cruciales pour votre traversée. Vous ne pouvez pas vous permettre
de le rater d'une minute!
Galates 4: 4 Mais lorsque la plénitude du temps vint, Dieu envoya son Fils,
né d'une femme, venu sous la loi,
Dans la plénitude du temps, Jésus est venu, quand le moment était venu.
Après 400 ans, Dieu est entré dans l'histoire juste à temps! Parce qu'Il est un
Dieu d'ordre, et qu'Il arrange les choses dans l'ordre et dans le temps. Le fils
de Dieu, Christ Jésus, est né parfaitement à temps pour racheter l'humanité.
Dieu n'était pas en retard avec Son plan de rédemption pour nous. Les gens
qui essaient de précipiter leurs saisons auront souvent des ennuis. Nous
devons comprendre qu'en matière de but divin, il n'y a PAS DE
RACCOURCIS. Nous vivons dans une culture de solution rapide, nous
aimons les repas au volant, et certains croient en une foi micro-ondes. Mais,
enfant de Dieu, les bébés prématurés sont difficiles à élever, alors ne
précipitez pas vos saisons! Attendez la plénitude, attendez le terme complet
et attendez SON heure. Ne soyez pas pressé de prendre des décisions pour
précipiter ou forcer les saisons. Cherchez la face de Dieu pour Son temps, car
c'est le seul moment parfait.
Jésus lui-même a attendu son heure! Lorsque sa mère lui a demandé de
l'aider, lors des noces de Cana de Galilée, il a répondu: «Mon heure n'est
pas encore venue».
Jean 2: 1-4Et le troisième jour, il y eut un mariage à Cana de Galilée. Et la
mère de Jésus était là. 2 Et Jésus et ses disciples furent tous deux invités au
mariage. 3 Et quand ils manquaient de vin, la mère de Jésus lui dit: Ils n'ont
pas de vin. 4 Jésus lui dit: Femme, qu'est-ce que j'ai à faire avec toi? Mon
heure n'est pas encore venue.
Encore une fois dans Jean 7, nous voyons que Jésus parle avec ses frères de
son temps:
Jean 7: 1Après ces choses, Jésus marcha en Galilée, car il ne désirait pas
marcher en Judée, parce que les Juifs cherchaient à le tuer. 2Et la fête juive
des tabernacles était proche. 3 C'est pourquoi ses frères lui dirent: Éloigne-
toi d'ici et va en Judée, afin que tes disciples aussi voient les œuvres que tu
fais. 4 Car personne ne fait rien en secret, tandis que lui-même cherche à être
en public. Si vous faites ces choses, révélez-vous au monde. 5 Car ses frères
ne croyaient pas en lui. 6 Alors Jésus leur dit: Mon heure n'est pas encore
venue, mais votre heure est toujours prête. 7 Le monde ne peut pas vous haïr,
mais il me hait parce que j'en témoigne, que ses œuvres sont mauvaises. 8
Vous montez à cette fête; Je ne monte pas encore à cette fête; car mon temps
n'est pas encore accompli.
Marie connaissait ses pouvoirs surnaturels et ses capacités à accomplir des
miracles, alors elle lui a demandé que ce pouvoir se manifeste. Il lui rappela
que son heure n'était pas encore venue. Ensuite, nous voyons la réponse de
ses propres frères à sa puissance miraculeuse. Ils voulaient qu'il retourne en
Judée pour y montrer ses miracles, même s'ils savaient que les Juifs
cherchaient à le tuer en Judée. Ils ont dit que personne ne fait quoi que ce soit
en secret, alors que lui-même cherche à être en public. En d'autres termes,
RÉVÉLEZ-VOUS AU MONDE. Jésus a répondu en disant: MON TEMPS
N'EST PAS ENCORE VENU.
Les réponses de Jésus à ces deux incidents dans sa famille nous disent que
même s'il avait le pouvoir et la capacité d'accomplir des miracles, il attendait
la plénitude du temps. Il savait qu'Il était venu dans la plénitude des temps et
qu'Il partirait dans la plénitude des temps et que Son dessein intermédiaire
serait également accompli dans la plénitude des temps.
Certes, dans le ministère, nous trouvons souvent des gens qui recherchent les
feux de la rampe et une promotion rapide. Bien que ce soit une chose très
humaine, nous devons faire attention de ne pas perdre le centre de notre
véritable vocation et de notre objectif lorsque nous essayons de précipiter les
choses. Nos intentions sont souvent innocentes parce que nous voulons juste
être utilisés par Dieu le plus tôt possible. Nous devons nous rappeler que les
temps et le calendrier de Dieu ne sont pas les mêmes que les nôtres. Nous ne
voulons généralement pas attendre et voir le processus de préparation comme
un esclavage plutôt que comme une bénédiction ou une autonomisation.
Jésus est un excellent exemple de la façon dont nous devons être patients
avec Dieu et attendre la plénitude du temps. Il était la Parole lui-même, mais
il a attendu son temps pour prêcher et servir. Ses paroles étaient: «Mon temps
n'est pas encore accompli». Je dois encore servir, je dois encore faire la
volonté du père, et je dois encore remplir mon temps.
L'anticipation de la plénitude et l'enthousiasme pour la venue de la nouvelle
saison, pourraient nous faire passer à côté de la saison en cours. Jésus était
très conscient du temps qui restait à venir et du temps qui devait être
accompli. Nous devons faire tout ce qui nous est assigné pendant que nous
attendons la plénitude. On attend de nous que nous servions, soumettions,
aimions et pardonnions jusqu'à ce que la plénitude du temps remplisse nos
saisons. Parce que lorsque cela se produit, Dieu doit vous trouver bien
préparé et prêt.
Le temps de Jésus est venu, lorsque nous le voyons assis à table avec ses
disciples à la dernière Cène. Matthieu 26:18 Et il dit: Allez dans la ville vers
un tel homme, et dites-lui: Le maître a dit: Mon temps est proche. J'observerai
la Pâque chez vous avec mes disciples.
Quand Jésus a envoyé ses disciples pour s'enquérir de la maison pour le repas
de la Pâque. Il savait que son heure était venue, car il les avait envoyés avec
ces mots: «mon temps est proche». En d'autres termes, le temps est venu pour
moi de remplir mon mandat. En effet, son temps est venu et il a été crucifié,
et ainsi rétabli l'humanité au Père dans la plénitude des temps.
Chacun de nos temps viendra aussi. Ensuite, nous accomplirons notre mandat
céleste sur cette terre pour sa gloire et son dessein. Nous devons nous rappeler
que nous ne serons introduits dans ces moments qui définissent la vie dans
nos vies, notre appel et nos ministères que dans la plénitude du temps de Dieu
et non du nôtre.
Reconnaître la plénitude du temps
Luc 19: 41-44Et comme Il s'approchait, Il regarda la ville et pleura dessus,
42 disant: Si vous aviez connu, même vous, même au moins en ce jour qui
est le vôtre, les choses pour votre paix! Mais maintenant, ils sont cachés à
vos yeux. 43 Car les jours viendront sur vous où vos ennemis vous élèveront
un rempart, vous entoureront et vous garderont de tous côtés. 44 Et ils vous
déchireront, vous et vos enfants en vous, et ne laisseront pas une pierre sur
une pierre parce que vous n'avez pas connu le moment de votre visite.
Cette Écriture fait référence à l'entrée triomphale de Jésus-Christ dans la ville
de Jérusalem. Quand la Bible dit qu'Il a vu la ville, nous rencontrons un ``
moment de pause '' où Il a littéralement arrêté sa procession, fait taire les
chants, regardé la ville et pleuré dessus, avant de parler du Jugement qui était
sur le point de venir. Non seulement le jugement a été prononcé, mais la
raison du jugement de Dieu a également été donnée. Le verset 44 met en
évidence la raison: PARCE QU'ils ne savaient pas, ne reconnaissaient pas ou
ne comprenaient pas le TEMPS de leur visite.
C'est l'une des deux fois où Jésus a pleuré dans les Écritures. Cette fois, c'était
sur une ville bien-aimée car elle ne reconnaissait pas l'heure de sa visite.
Souvent, les gens attendent la visite de Dieu, alors qu'elle les a déjà dépassés,
car ils sont restés inconscients de son activité dans leur vie. Il est donc crucial
de reconnaître le moment de votre visite, car lorsque vous les manquez, Dieu
vous manque, ainsi que les saisons à venir, qui auraient marqué de nouveaux
événements, de nouvelles récoltes et de nouvelles actions de Dieu.
La plénitude du temps était sur Israël, mais ils sont restés aveugles à sa
visitation parce que la manière de sa venue était différente de leur attente et
de leur anticipation, donc ils l'ont beaucoup manqué. Il est venu et les a
dépassés, pendant qu'ils l'attendaient encore. Dans Actes 2, Pierre a prêché
un puissant sermon dans la même ville de Jérusalem, sur laquelle Jésus avait
pleuré parce qu'elle l'avait rejeté. Mais cette fois-ci, les gens ont pleuré de
remords, car ils avaient le cœur brisé.
Actes 2: 36-37 Par conséquent, que toute la maison d'Israël reconnaisse sans
aucun doute que Dieu l'a fait à la fois Seigneur et Christ (Messie, Oint) - ce
Jésus que vous avez crucifié. 37 Or, quand ils entendirent cela, ils furent
déchirés au cœur [de remords et d'angoisse], et ils dirent à Pierre et au reste
des apôtres: "Frères, que devons-nous faire?"
Que la maison d'Israël RECONNAIT, et Dieu donnera à Israël une seconde
chance d'embrasser son Messie. Cette fois-ci, la Bible dit qu'ils ont été percés
jusqu'au cœur, remplis de remords et de culpabilité et ont demandé ce qu'il
fallait faire pour qu'ils obtiennent miséricorde et embrassent Christ. La
culpabilité et le remords ont été trouvés dans leur cœur à cause de l'occasion
manquée lorsqu'ils ont rejeté le Christ dans la plénitude de son temps, et le
salut qui ne devait être trouvé qu'en lui. Ce n'est qu'en reconnaissant et en
reconnaissant la plénitude du temps, et la miséricorde et la grâce qui en
avaient été étendues sur eux en tant que personnes par Christ Jésus comme
leur Messie, qu'ils pouvaient maintenant recevoir le pardon et la promesse de
la vie éternelle.
Le livre d'Esther rapporte également un grand exemple de la plénitude du
temps dans la vie du peuple de Dieu, alors qu'il était en captivité en Perse.
Esther 4:14 Car si vous vous taisez complètement en ce moment, le
soulagement et la délivrance s'élèveront pour les Juifs d'un autre endroit, mais
vous et la maison de votre père serez détruits. Et qui sait si vous êtes venu
dans le royaume pour un temps comme celui-ci? (Vous avez atteint la royauté
pour un temps comme celui-ci)
Mordecai (sa cousine) lui rappelle 3 choses cruciales.
D'abord: Que l'action de Dieu ne sera pas arrêtée à cause de sa
désobéissance (la délivrance surviendra aux Juifs d'un autre endroit)
Deuxième:Il y aura des conséquences à son silence et à ne pas reconnaître
l'heure, et cela aura un impact générationnel futur. (Vous et la maison de votre
père serez détruits).
La troisième: Sa position d'influence dans le Royaume n'était pas un
accident mais était dans un but et pour un TEMPS et UNE SAISON.
Ces trois mêmes principes sont également vus dans le passage de Luc 19:
41-44 où Jésus pleura sur Jérusalem et prononça un jugement sur la ville.
Lorsque le temps fut venu pour Esther d'accomplir le dessein divin qui l'avait
placée dans le palais, les tentations de renommée, d'honneur et de position
devinrent fortes. Mardochée devait lui rappeler son but. Pour lui rappeler qu'il
ne s'agissait pas d'elle (Esther), mais de son dessein et de son temps. Nous ne
devons pas être aveugles à ce que Dieu fait parmi Son peuple. La plénitude
du temps est sur nous, et Dieu fournira toujours la délivrance, même si ce
n'est pas par nous. Mais vous et votre famille serez tenus responsables de
votre silence. Ouvrez les yeux et voyez pourquoi Dieu apporterait un tel
moment dans votre vie et dans quel but.
Il faut se méfier des tentations lorsque la plénitude des temps arrive. Parce
que Satan vous tentera par les meilleurs pour vous distraire de la
reconnaissance, de l'observation et de la recherche du visage de Dieu lorsque
la plénitude des temps viendra. Il veut que nous soyons aveuglés à la
plénitude du temps dans le calendrier de Dieu, et fera donc de son mieux pour
que nous le manquions.
Jésus a combattu sa propre volonté pour accomplir la volonté du Père parce
que la plénitude du temps était venue pour lui d'accomplir son mandat, mais
la tentation était réelle. Et Il a dû abandonner Sa propre volonté afin de
pouvoir entrer dans la plénitude du temps de son Père et de la volonté de son
Père.
Luc 22:42disant: Père, si tu le veux, enlève de Moi cette coupe. Pourtant,
non ma volonté, mais la tienne soit faite.

Satan fera de son mieux pour vous priver de vos saisons. Soyez vigilant et
sensible pour ne pas tomber dans le piège de l'ennemi.
Dieu a placé Adam et Eve dans une saison de gloire, avec sa présence et sa
puissance personnelles, dans une saison de fraternité et d'intimité. C'était la
plénitude des temps, où ils ont expérimenté la plénitude de Dieu dans son
intégralité à travers une relation intime dans le jardin d'Eden. Satan a
corrompu la saison d'Adam, en l'aveuglant par la rébellion, de sorte qu'il n'a
pas vu et interprété la saison dans laquelle il était. Satan continue
d'interrompre les saisons de Dieu à travers des cycles de péché, l'incrédulité,
les doutes, les peurs et les accusations. Il veut nous garder aveugles à l'action
de Dieu en corrompant les saisons. Par conséquent, bien-aimé Gardez vos
saisons !!!!
Beaucoup d'entre nous ont attendu la plénitude du temps avec la visite de
Dieu, en son temps, pour rendre les choses belles et parfaites pour nous.
Certains ont enduré et survécu aux moments les plus difficiles de l'attente et
du désir de l'aube de la plénitude. C'est la grâce de Dieu qui nous a soutenus
pendant ces longues nuits d'attente et je crois que le temps est venu pour nous
de voir Dieu visiter et accomplir de grandes actions parmi nous pour sa gloire
et son dessein. Nous savons que lorsque la plénitude du temps viendra, cela
changera tout en nous. Parce que TOUT en Lui a un but et a été désigné pour
un temps et TOUT a été créé pour Sa gloire.
Colossiens 1:16 Car toutes choses ont été créées en lui, les choses dans les
cieux et les choses sur la terre, le visible et l'invisible, que ce soit des trônes
ou des dominions ou des principautés ou des puissances, toutes choses ont
été créées par lui et pour lui.
L'Écriture est claire que puisque tout a été créé par Lui et pour Lui, cela
signifie qu'ils ont été créés pour Sa gloire et Son dessein. Cela comprend
également les heures et les saisons. Ainsi, Il crée tout et Il rend tout beau dans
la plénitude de Son temps pour Sa gloire. Par conséquent, la plénitude du
temps est assignée pour apporter la gloire à Dieu Tout-Puissant alors qu'ils
nous introduisent dans des saisons de grâce, de foi, de force et de gloire
supplémentaires pour atteindre, accomplir et expérimenter l'extraordinaire et
le surnaturel!

Questionnaire de dévotion
Le timing de Dieu est souvent différent du nôtre. Comment discernez-vous
ses temps pour certains événements de votre vie?
Les expériences des Israélites et des Égyptiens sur la mer Rouge étaient
totalement différentes. C'était un moment critique et les actions cruciales
étaient les facteurs distinctifs. Avez-vous déjà pris des décisions où le
timing était aussi crucial qu'à l'époque? Comment cela a-t-il eu un impact
sur votre vie?
Le temps pour la délivrance des Juifs en Perse était proche, mais la
renommée, la position et le trône étaient une tentation pour Esther. Avez-
vous vécu un moment de prise de décision où la vie des autres était en
équilibre, mais il y avait des tentations sur votre chemin que vous avez eu
du mal à surmonter? Comment avez-vous géré cette situation?
Jésus a pleuré sur Jérusalem pour ne pas avoir reconnu son heure de visite.
Avez-vous déjà senti que vous avez attristé le cœur du Père à cause de votre
désobéissance à ne pas reconnaître les temps de visite dans votre propre
vie?
CHAPITRE 10: SAISONS
D'ENTREPRISE

L es saisons d'entreprise sont ces passages du temps qui tombent sur


un corps de croyants, une entreprise ou une organisation et qui
peuvent influencer la croissance, la fécondité, les perspectives
d'avenir et les objectifs de tout ce qui est sous son
couvrant, indépendamment de leurs propres saisons et vies personnelles.
Chacun de nous a ses propres saisons, mais nous pouvons tous, d'une
manière ou d'une autre, participer à une saison d'entreprise dans un but plus
grand que le nôtre. Une saison d'entreprise peut avoir lieu sur votre lieu de
travail, dans votre église ou votre ministère, ou dans votre communauté ou
ville locale. Ce genre de saison est souvent hors de notre contrôle, où son
impact et son influence ne peuvent être évités, essayez comme nous le
pouvons. Par exemple: vous pouvez vivre dans une communauté qui est en
proie à une saison sombre de la criminalité d'entreprise, et peu importe le
nombre de précautions que vous pouvez prendre ou la sécurité de votre
maison, vous ne pouvez pas garantir que vous ne serez pas affecté par la
criminalité. . Vous pouvez être doué, travailleur et donner le meilleur de
vous-même au travail, mais une crise économique soudaine qui affecte
votre employeur, voire tout le pays, ne peut être échappée. Parce que vous
ne pouvez bien faire que lorsque votre entreprise se porte bien,
Vous n'aimez peut-être pas la chaleur de l'été ou le froid de l'hiver, mais si
la météo d'entreprise dans votre ville est l'été ou l'hiver, vous ne pouvez pas
y échapper. Vous pouvez essayer de vous adapter et de faciliter les choses
en utilisant un ventilateur ou une climatisation ou un appareil de chauffage,
selon les conditions, mais vous ne pouvez pas modifier les conditions
météorologiques générales. C'est juste la saison des affaires de cette ville ou
de ce pays, qui échappe à votre autorité et à votre contrôle.
En juillet 2019, nous étions à Toronto, au Canada, pendant 5 jours, pour 4
réunions de conférence puissantes où j'étais le principal conférencier et
pour de nombreux autres engagements ministériels. Lorsque nous avons
quitté l'Afrique du Sud, nous avons dû nous préparer aux conditions à
Toronto, qui étaient très différentes de celles du Cap. Imaginez si je devais
me promener dans un été chaud à Toronto portant des vestes épaisses et un
bonnet! Il ne faudrait pas se comporter comme si c'était encore une froide
journée sud-africaine de juillet. Et si je décidais d'ignorer le décalage
horaire de 6 heures et de continuer à l'heure sud-africaine? Pouvez-vous
m'imaginer parler 6 heures avant ou après mes réunions prévues à Toronto
et me demander pourquoi personne d'autre n'était présent?
C'est ainsi qu'une saison d'entreprise n'est pas toujours ses préférences, ses
sentiments ou ses désirs. Il y avait un but collectif en cette saison à Toronto,
et je devais m'y soumettre afin d'être fructueux et d'accomplir ce que Dieu
m'avait destiné à ce moment-là. J'ai donc dû mettre de côté ma météo
africaine et le temps de me conformer à ce que le Canada avait à offrir.
De même, au cours des saisons de nos vies, lorsqu'il y a des changements
corporatifs, nous devons être capables d'ajuster nos horloges spirituelles et
notre comportement pour nous aligner sur ce que Dieu fait dans le corps
corporatif du Christ. Il se peut que la saison des affaires soit totalement
différente de votre situation dans votre vie, votre ministère ou votre famille.
Lorsque nous considérons une saison d'entreprise sous cet angle, nous
comprenons qu'elle est indépendante de notre volonté et sert un objectif
plus élevé que votre propre saison personnelle ou privée. Ce but supérieur
est généralement accompagné d'une plus grande responsabilité, et une
bonne compréhension de ces saisons est donc cruciale pour chaque croyant.
Une saison d'entreprise peut avoir un impact significatif et durable sur la
vie des gens, car elle peut littéralement dicter leur vie quotidienne, ce qui
entraîne un moulage de leurs manières et de leurs perceptions. Dans le
ministère aussi, il y a des saisons corporatives où Dieu veut que le corps
local s'aligne sur ses plus grands buts dans le royaume. Ces buts peuvent
souvent aller au-delà des murs de l'église locale et au-delà de notre propre
service personnel.
Les croyants doivent faire attention à ne pas manquer une saison
d'entreprise dans leur église, ville ou nation. Beaucoup ne reconnaissent ni
ne valorisent ce que cette saison peut apporter. Certains sont trop axés sur
les saisons personnelles ou locales, tandis que d'autres peuvent ne pas avoir
la vision que la saison des entreprises offre des opportunités, des portes
ouvertes, des percées et des bénédictions qui peuvent filtrer jusqu'à une vie
individuelle. Je crois que bon nombre de nos nouvelles saisons personnelles
sont enfermées dans les saisons d'entreprise que nous sommes destinées à
traverser.
Nous comprenons que dans le monde des affaires, la prospérité des
individus est liée à la prospérité des entreprises. Au fur et à mesure que
l'entreprise prospère, ses membres / employés prospèrent également. Ceci
est également vrai dans le ministère. Une saison d'entreprise saine verra
l'épanouissement des cadeaux et des appels individuels, et il en résultera
beaucoup de fruits. Dans le monde de l'entreprise, des visions sont
exprimées et des objectifs sont fixés. Tous au sein de l'entreprise doivent
s'associer pour contribuer à l'objectif commun et à l'objectif commun.
L'objectif de l'entreprise est entravé si les individus se rebellent et
contestent tout ce qui se passe dans l'entreprise parce qu'ils ne sont pas
d'accord avec cela. La saison des entreprises doit être honorée pour que le
succès suive, et les individus doivent ajouter leurs efforts, leurs ressources
et leurs talents pour que cela se produise.
Si vous travaillez dur et faites ce que vous êtes censé faire, si vous suivez
les instructions et honorez l'autorité, si vous êtes fidèle dans
l'accomplissement de toutes vos tâches, alors l'entreprise doit prospérer et
vous suivrez sûrement l'exemple. On s'attend souvent à ce que la promotion
arrive immédiatement, mais il faut attendre, car on ne peut pas frapper à la
porte du patron et demander une promotion tous les jours. Vous devez
consulter le tableau d'affichage, observer les horaires et rechercher le
moment opportun. Lorsque vous voyez que l'entreprise recrute et que la
saison des affaires a offert une opportunité, vous soumettez votre
candidature. Bien qu'il puisse y avoir 100 candidats pour le poste, votre
loyauté, votre fidélité dans les petites choses et votre travail acharné vous le
réserveront! Vous serez jugé digne de ce poste en raison de votre
soumission à la saison corporative.
La position contraire peut également s'appliquer! Sans la prospérité des
entreprises, il n'y a ni croissance ni augmentation. Si l'entreprise ne
fonctionne pas bien, il ne peut y avoir d'augmentation ni de promotion, bien
que beaucoup s'y attendent. Même les bonus de fin d'année peuvent être
compromis! Si nous savons qu'il existe une relation entre nos efforts et les
primes de Noël, nous ferons certainement un effort supplémentaire pour
atteindre les objectifs fixés. Nous tenons à faire en sorte que la saison des
entreprises reste saine car elle contient notre propre croissance, stabilité,
sécurité et prospérité.
Les principes du ministère ne sont pas différents. Autant que vous soyez
dans votre propre saison, le ministère a sa propre saison d'entreprise qui
vous oblige à vous y conformer. Si vous êtes un leader dans un cadre
organisationnel ou confessionnel, sachez que vous ne pouvez aller aussi
loin qu'une saison d'entreprise vous le permet.
Les saisons en entreprise diffèrent d'un endroit à l'autre, d'une organisation
à l'autre et d'un moment à l'autre. Certaines choses qui peuvent fonctionner
dans un ministère ou un domaine peuvent ne pas fonctionner dans l'autre.
Les problèmes surviennent lorsque les gens ont leur propre saison et
souhaitent imposer cette saison personnelle à la saison d'entreprise. Ils
essaient de voir la saison du ministère à la lumière de leurs sentiments
personnels, de leurs émotions et de leurs convictions. Cela peut mener au
conflit, à la rébellion et à la désobéissance lorsque les aspirations de
l'individu ne sont pas alignées sur l'objectif de l'entreprise. La saison
d'entreprise peut donc être méprisée car elle ne correspond pas à la saison
personnelle. La réalité est que, si vous êtes placé dans un ministère par
ordonnance divine, c'est censé être l'inverse! C'est la saison personnelle qui
doit être subordonnée à ce qui se passe dans la collectivité.
Certains peuvent ne pas percevoir ce que fait le Seigneur dans le corps
social de l'Église, et donc le mépriser parce qu'ils sentent qu'ils sont bien en
avance sur les buts, les plans et les objectifs de l'Église. L'Église reste
cependant le Corps du Christ Jésus. C'est Lui qui l'a établie, achetée,
rachetée, appelée et donné son dessein. L'appel lancé au corps corporatif du
Christ est donc supérieur et prééminent à tout appel individuel,
indépendamment de l'onction ou du don! Vous pouvez être en désaccord ou
ne pas comprendre tout ce qui se passe dans le corps de Christ, ou les
événements de la saison corporative, mais vous n'avez pas le droit de le
mépriser.
Vous ne pouvez pas hériter de ce que vous n'honorez pas. La chaire ne peut
être désirée et méprisée à la fois! Votre Église locale ne peut être méprisée
parce que vous avez des idées différentes. Nous devons apprendre que
lorsque nous honorons l'Église, nous honorons le corps du Christ. Si vous
méprisez une saison d'entreprise, vous ne pouvez pas profiter de ses fruits,
de ses opportunités et de sa récolte.
Lors d'une saison d'entreprise, vous apprécierez souvent le travail des
autres. Au fur et à mesure que la collectivité progresse et porte ses fruits,
c'est pour le bien de tous. Mais si vous résistez et restez déconnecté du
corps, vous manquerez les bénédictions de la saison corporative et le
mouvement actuel de Dieu.
Une saison corporative était sur Israël lorsque Dieu était sur le point de les
délivrer de leur esclavage en Égypte. C'est à cette époque que Dieu a choisi
Moïse pour être le libérateur d'Israël. Mais Moïse, à son époque, se croyait
incapable d'accomplir la volonté de Dieu. Eh bien, Dieu n'a pas dit ok,
puisque vous n'êtes pas prêt, j'abandonnerai mon dessein et ma promesse et
ne délivrerai pas Israël de l'esclavage. Non!! Dieu allait toujours accomplir
son plan, que ce soit avec Moïse ou sans lui. Une saison d'entreprise
naissait dans la nation et la saison individuelle d'une personne devait
s'écarter et lui faire de la place. Les émotions, les sentiments, les goûts et
les aversions de Moïse n'allaient pas changer ce que Dieu était sur le point
de faire! Dieu n'a pas été déconcerté par l'excuse de Moïse d'avoir un
trouble de la parole. Il avait déjà pensé à Aaron lorsqu'il avait décidé qu'il
avait besoin de quelqu'un pour lui servir de porte-parole. Moïse a dit: «Je ne
peux pas parler». Dieu a dit: "Pas de problème, j'ai Aaron en place!"
Nous constatons que la saison collective sur Israël a apporté la délivrance
pour tous, même pour ceux qui étaient rebelles et infidèles à Jéhovah. C'est
le pouvoir de la saison des entreprises lorsque nous nous y alignons!
Le nuage de gloire qui s'est déplacé avec les enfants d'Israël représentait un
mouvement corporatif de Dieu pour toute la nation. Il y avait bien sûr ceux
qui n'étaient pas satisfaits du mouvement constant d'un endroit à l'autre. Ils
ont décidé de ne pas tenir compte du déménagement de l'entreprise et ont
fini par rester en permanence dans un endroit qui n'était destiné qu'à un but
temporaire. Cependant, le nuage de gloire ne les attendait pas pour changer
d'avis. Il a continué à bouger, peu importe. Et ceux qui sont restés dans le
désert se sont retrouvés du mauvais côté d'un mauvais choix. La Bible
rapporte qu'une génération entière de ces personnes a péri dans le désert,
parce qu'elles n'ont pas perçu ou honoré une saison corporative.

Désunion
Malheureusement, les saisons d'entreprise peuvent être entravées lorsque
les gens ne sont pas unis. Le but de l'entreprise exige une unité de cœur,
d'esprit et d'esprit.
La Bible rapporte que l'attitude rebelle des murmureurs dans le camp
d'Israël a retardé la promesse de Dieu pour toute la nation. Nous devons
nous rappeler que la Bible est très dure pour ceux qui encouragent et
deviennent la cause de la désunion. Certains souhaitent que tout le monde et
tout le reste soient responsables de leurs luttes privées. Lorsqu'il y a un
problème avec le leadership, ils veulent que toute la communauté se joigne
à leur différend. Ils sèment la désunion dans le corps et deviennent un outil
entre les mains de l'ennemi pour détruire l'œuvre de Dieu et faire tomber les
dirigeants désignés par Dieu.
Romain 16:17 AMP
17
Je vous exhorte, frères et sœurs, à garder les yeux sur (marquer) ceux qui
causent des dissensions (désunion) et créent des obstacles ou introduisent
des tentations [pour les autres] de commettre le péché, [agissant de
manière] contraire à la doctrine que vous avez apprise. . Détournez-vous
d'eux. 18 Car de telles personnes ne servent pas notre Seigneur Christ,
mais leurs propres appétits et leurs vils désirs. Par un discours doux et
flatteur, ils trompent le cœur des sans méfiance [les innocents et les naïfs].
Le thème central de la Bible reste intact sur le pardon et la réconciliation. Il
parle de la restauration des personnes qui sont tombées dans diverses sortes
de péchés, même pour les fornicateurs et les idolâtres. Mais quand il s'agit
de ceux qui sèment la discorde et la désunion, nous ne trouvons aucune
offre de restauration! Pourquoi Dieu serait-il si ferme et opposé au péché de
discorde et de désunion dans l'Église? Pourquoi la gravité du péché de
désunion et de discorde interdit-elle la restauration?
Vous voyez, quand quelqu'un pèche, il peut pécher contre une personne ou
contre lui-même. Mais lorsqu'une personne favorise la discorde ou la
désunion, le péché est contre une personne morale. Ce péché entrave et
résiste à l'œuvre de Dieu dans une saison corporative. Le travail du
ministère souffre lorsque le but collectif est combattu à cause d'un manque
d'unité parmi les croyants. La Parole de Dieu nous apprend à marquer cela
et nous met en garde contre ceux qui utilisent un discours flatteur et un
discours doux pour tromper les innocents et les naïfs. L'ennemi essaiera
toujours de discréditer, de déranger et de saper une saison d'entreprise parce
qu'il connaît la valeur et le pouvoir qu'elle porte. Il est conscient qu'il peut
transformer même le moindre de ceux qu'il recouvre. Il comprend son
potentiel en tant que menace pour son royaume, en raison de sa capacité à
autonomiser et à transformer les villes, les groupes de personnes et les
nations. Pour cette raison, il y aura une intensification de la résistance
démoniaque contre la saison des affaires dans un ministère, une
communauté, une ville ou un pays. Parce que l'unité et l'unicité du but
récolteront de grandes bénédictions, le seul moyen de l'empêcher est de
semer la division, la discorde et la désunion. C'est la raison pour laquelle
Dieu ne tolérera pas les agents de la discorde parce qu'ils entravent le
dessein de Son Royaume sur la terre.
Quand la Bible parle des actions de tels êtres humains dans Romain 16:17
«contraires à la doctrine», nous nous demandons: «De quelle doctrine parle-
t-il concernant la division et la trébuchement?»
Matthieu 18: 15-20Mais si votre frère vous a offensé, allez lui dire sa faute
entre vous et lui seul. S'il vous entend, vous avez gagné votre frère. 16 Mais
s'il ne veut pas vous entendre, emportez-en un ou deux de plus avec vous,
afin que dans la bouche de deux ou trois témoins chaque parole soit établie.
17 Et s'il néglige de les entendre, dis-le à l'Église. Mais s'il néglige
d'entendre l'église, qu'il soit pour vous comme un païen et un percepteur. 18
En vérité, je vous le dis, tout ce que vous lierez sur la terre arrivera, ayant
été lié au ciel; et tout ce que vous perdrez sur la terre arrivera, ayant été
délié dans le ciel. 19 Encore une fois, je vous dis que si deux d'entre vous
s'accordent sur la terre au sujet de tout ce qu'ils demandent, cela sera fait
pour eux par mon Père céleste. 20 Car là où deux ou trois sont réunis en
mon nom,
C'est ici que Jésus expose quelques principes puissants sur la façon de gérer
les conflits et les différences d'opinions. Cette partie de l'Écriture expose
toutes les choses à faire et à ne pas faire. Et juste après ces préceptes de
pardon, de réconciliation et d'amour fraternel, nous trouvons la promesse
d'un accord d'unité dans le corps corporatif qui libère les bénédictions des
prières exaucées et des cieux ouverts. On nous promet que tout ce qui est lié
sur terre l'est également dans le ciel. L'accord des croyants atteint le ciel et
apporte des réponses positives à tout ce pour quoi on prie. Il est étonnant de
savoir que le Seigneur se réjouit tellement de l'unité qu'elle peut
littéralement apporter un changement collectif et un changement de saison
dans tout ce qui se trouve dans le domaine terrestre et amener le ciel sur la
terre. Ceci est un rappel puissant que l'unité est quelque chose à valoriser,
gardé et protégé. Quiconque s'offusque des paroles ou du comportement
d'autrui doit approcher cette personne et résoudre le problème
conformément aux principes bibliques. Cela garantira que la désunion ne
persiste pas ou ne se propage pas, et ainsi entrave les desseins de Dieu.
C'est une triste vérité que l'un des plus grands obstacles à une église ayant
un impact sur la communauté qui l'entoure est le manque d'unité interne. je
percevoir cela comme une maladie, et en tant que telle, une réalité qui doit
être reconnue avant de pouvoir être traitée efficacement.
Il y a un manque d'amour et de passion chrétienne concentrés ensemble
dans la même direction, comme le voulait le Seigneur, quand il a dit: «Par
cela tout le monde saura que vous êtes mes disciples, si vous avez de
l'amour les uns pour les autres» (Jean 13 : 35).
Par l'amour que vous vous portez l'un pour l'autre…! Pas par vos
excellentes opinions, vos grands cadeaux, des installations massives, une
musique incroyable, un enseignement puissant ou d'excellents programmes.
Non. La mesure se fait uniquement par amour.
Trop d'églises sont marquées non pas par cet amour, mais par un fléau de
désunion qui se manifeste par des combats sur les préférences, les opinions,
la direction et la théologie. Cela confond un monde qui regarde, blesse ceux
qui se trouvent à l'intérieur du corps et fournit des munitions à l'incroyant
critique. Ainsi, la désunion entrave le Kairos de Dieu dans une saison
d'entreprise, et peut rendre les saisons stériles. La Bible est sévère pour le
châtiment de ceux qui sèment volontairement la désunion dans le corps et
deviennent ainsi une pierre d'achoppement.
Matthieu 18: 7-9 Bible amplifiée (AMP):7 «Malheur (le jugement arrive)
au monde à cause des pierres d'achoppement et des tentations de pécher! Il
est inévitable que des pierres d'achoppement surviennent; mais malheur à
celui pour qui ou par qui la pierre d'achoppement vient!
Marc 9:42 Amplified Bible (AMP): 42 «Mais quiconque fait trébucher l'un
de ces petits qui croient et me font confiance [c'est-à-dire qu'il pèche ou
perd la foi], il vaudrait mieux pour lui qu'une meule lourde [ celui qui a
besoin de la force d'un âne pour le faire tourner] ont été suspendus autour
de son cou et il a été jeté à la mer.
Paul a lancé le défi à l'Église d'Éphèse, et à nous aujourd'hui, de «[garder]
diligemment l'unité de l'Esprit» (4: 3).
Le défi n'était pas de créer l'unité, mais de la préserver parce qu'ils avaient
déjà été unifiés par «une seule espérance à votre appel, un seul Seigneur,
une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu et Père de tous» (4: 4-6) .
L'unité chrétienne est censée être le reflet de l'unité de la Divinité Trine (Il
est un Dieu, mais trois Personnes), et du salut qu'Il nous a donné (Il nous a
fait un avec lui-même et les uns avec les autres). Ainsi, ne pas vivre comme
un corps unifié de croyants, c'est dériver du fondement de notre foi et du
caractère de notre Dieu. Une dérive dans l'unité révèle une dérive plus
profonde, celle d'une priorité mal placée et d'un ennemi erroné.
L'église primitive de Jérusalem a prospéré parce qu'elle était si unifiée.
Actes 2:47 dit: «(Ils) louaient Dieu et avaient la faveur de tout le peuple. Et
chaque jour, le Seigneur leur ajoutait ceux qui étaient sauvés »(HCSB).
L'expression «avoir la faveur de tout le monde» se réfère à ceux de
l'extérieur qui regardent l'église de l'intérieur. Ils ont vu une église
désintéressée et unifiée, et ont donc été attirés par elle. Ils appréciaient les
kairos de Dieu, leurs chronos n'avaient plus de prise sur leur vie. C'était
Dieu prenant littéralement le contrôle de leur domaine physique du temps et
même de l'espace. Ils ont promu et chéri une saison d'entreprise de faveur
avec Dieu et l'homme, et ont apprécié un style de vie surnaturel, qui jusqu'à
aujourd'hui inspire, défie et impacte des vies partout dans le monde.
Certains des défis d'un organisme désunis qui peuvent entraver une saison
d'entreprise sont les suivants:
1. Potins.

Les gens se parlent au lieu de se parler. Paul décrit ces personnes comme
celles qui sont «remplies de toute iniquité» (Romains 1:29, HCSB).
Rom 1:29être rempli de toute iniquité, fornication, méchanceté, convoitise,
méchanceté; être plein d'envie, de meurtre, de querelles, de tromperie, de
mauvaises habitudes, devenir des chuchoteurs,
2. Actions enveloppées de ténèbres.

Les gens travaillent trompeusement dans les ténèbres pour comploter contre
leurs dirigeants et n'honorent pas l'injonction biblique «d'aller lui dire sa
faute entre vous et lui seul». Les dirigeants continuent donc sans avoir
connaissance de griefs ou d'insatisfaction.
3. Ne pas affronter les intimidateurs.

Oui, il y a des intimidateurs dans l'église qui recherchent un pouvoir et une


autorité qu'ils ne peuvent obtenir ailleurs. La désunion et la discorde
fleurissent lorsqu'elles ne sont pas confrontées et corrigées.
4. État d'esprit égoïste.

Certaines personnes insistent pour trouver leur chemin pour tout et ne


laissent aucune place aux opinions ou aux préférences des autres. Quel que
soit leur âge, ils peuvent faire des crises de colère et rester à l'écart s'ils ne
parviennent pas à leur propre chemin, se déconnectant ainsi du corps.
5. Manque de but commun.

Un groupe de personnes qui n'a pas d'objectif commun pour lequel il


travaille est susceptible de se fragmenter en groupes d'intérêts spéciaux.
C'est un esprit de division au travail. La plupart des gens ont peur
d'affronter les responsables et la fragmentation s'aggrave progressivement.
6. Adopter l'esprit hypercritique de la culture.
Cette réalité est particulièrement vraie sur les plateformes publiques. J'ai vu
de nombreux dirigeants attaqués publiquement.
7. De faibles attentes.

Mon plus grand défi quand je vois des chrétiens est que beaucoup
n'attendent pas grand-chose de l'aspect spirituel du ministère. Cette faible
attente est un démotivateur pour nous qui voulons faire plus que ce que l'on
attend de nous.
8. Manque de discipline / soumission

Cela peut sérieusement compromettre une onction corporative et détruire


les saisons de récolte sur un corps. De nombreux dirigeants tolèrent cela
parce qu'ils ont peur de perdre des membres. Je connais au moins une église
qui est en proie à un esprit de division avec un membre en particulier. Le
membre n'a pas encore été confronté parce qu'il ne veut pas perdre l'un des
plus grands donateurs de l'église.
9. Groupes de pouvoir.

C'est un phénomène tout droit venu du monde non sauvé, où les brutes
rassemblent des alliés et forment des groupes de pouvoir.
Malheureusement, nous pouvons également avoir une mentalité de foule
dans l'église, ce qui entraîne de féroces batailles pour le pouvoir et la
position.
Sans aucun doute, l'une des armes les plus efficaces de l'ennemi contre le
Corps du Christ est l'esprit de désunion. Cet esprit est sournois, drainant et
destructeur, et devrait être évité à tout prix si nous voulons profiter des
saisons corporatives de Dieu et de la moisson des bénédictions qu'elles
détiennent pour chacun de nous.
Paul nous exhorte «à marcher dignes de l'appel que vous avez reçu, en toute
humilité et douceur, avec patience, en nous acceptant les uns les autres dans
l'amour, en gardant diligemment l'unité de l'Esprit avec la paix qui nous lie»
(Éphésiens 4: 1-3 , HCSB).
Jésus a dit dans Jean 13:35: "Par ceci tous les gens sauront que vous êtes
mes disciples, si vous vous aimez les uns les autres."
C'est seulement un environnement d'amour, d'unité, d'humilité, de douceur,
d'acceptation et de patience avec les autres croyants, les collègues et les
membres de la famille peut devenir un catalyseur pour des saisons
d'entreprise pleines et abondantes. N'oubliez pas que votre plus grande
percée, vos saisons dues pourraient bien être enfermées dans des
opportunités, des portes ouvertes et des possibilités au cours d'une saison
d'entreprise.

Questionnaire de dévotion
Votre saison personnelle a-t-elle déjà été en conflit avec les saisons
d'entreprise de votre vie? Comment avez-vous réussi à vous adapter?
Quels efforts faites-vous pour maintenir l'unité dans les saisons d'entreprise
parmi ceux qui sont avec vous?
Les saisons en entreprise sont souvent exigeantes et sacrificielles. Comment
vous assurez-vous de donner le meilleur de vous-même sans vous épuiser?
CHAPITRE 11:
RECOUVREMENT DES
SAISONS

A
mos 9: 11-13 «En ce jour-là, je ressusciterai et je rétablirai les
morts
[a] tabernacle (stand) de David, Et murez ses brèches [dans les
murs de la ville]; Je relèverai aussi et restaurerai ses ruines Et le
reconstruirai comme il était dans les temps anciens, 12 afin qu'ils possèdent
le reste d'Edom (anciens ennemis) et toutes les nations qui sont appelées par
mon nom », dit le Seigneur qui est ce que ca. 13 «Voici, les jours
viennent», dit le Seigneur,
«Quand le laboureur atteindra celui qui récolte la moisson, Et celui qui
foulera les raisins [atteindra] celui qui sème la graine [car la récolte se
poursuit jusqu'au moment de la plantation]; Quand les montagnes couleront
du vin doux (vin nouveau) et que toutes les collines fondront [c'est-à-dire
que tout ce qui était autrefois stérile débordera de ruisseaux de
bénédiction].
La première partie de cette parole prophétique, qui parle de l'établissement
du Royaume à venir du Messie, le Fils de David, a été accomplie en Christ
comme confirmé dans Actes chapitre 15. La deuxième partie parle du
chevauchement des saisons et est sur le Église du reste en ce temps de la fin.
Dans Actes 15, nous trouvons l'Église primitive dans une grande dispute.
Certains pharisiens qui s'étaient opposés à Jésus tout au long de son ministère,
mais qui étaient maintenant chrétiens, ont révélé qu'ils n'avaient pas
beaucoup changé. L'esprit religieux du droit ainsi que celui de l'orgueil
spirituel ne les avaient pas quittés. Ils ont continué avec leurs manières
détournées et ont causé la division dans la jeune Église.
Ces personnes ont soulevé des questions doctrinales quant à savoir qui devrait
et ne devrait pas être éligible pour être considéré comme chrétien, car ils
croyaient que le salut était réservé aux Juifs. Ils ont insisté sur le fait que les
chrétiens d'origine païenne devaient être circoncis selon la loi mosaïque,
avant de pouvoir être considérés comme faisant partie de l'Église. Après de
nombreux débats entre eux, l'apôtre Jacques répondit et cita Amos 9: 11-12,
soulignant le dessein tant attendu de Dieu pour que les Gentils soient
considérés comme faisant partie de Son Royaume.
Acte 15:13«Et après qu'ils se turent, Jacques répondit, disant: Hommes,
frères, écoutez-moi. 14 De même que Simon a déclaré comment Dieu a
d'abord visité les nations pour en retirer un peuple pour son nom. 15 Et les
paroles des prophètes sont d'accord avec cela; comme il est écrit, 16 "Après
cela, je retournerai et je reconstruirai le tabernacle de David qui est tombé; et
je reconstruirai ses ruines, et je le remettrai en place, 17 afin que les hommes
restés puissent chercher après le Seigneur, et toutes les nations sur lesquelles
mon nom a été appelé, dit le Seigneur, qui fait toutes ces choses. "
La promesse de la reconstruction des ruines du royaume davidique s'est
accomplie en Christ, selon la parole prophétique d'Amos. En Jésus-Christ, les
tabernacles déchus ont été ressuscités et reconstruits. En Lui, l'alliance du
Père avec David a été accomplie, et la gloire de cette maison, qui a été
restaurée de son état de ruine. Les brèches dans ses murs étaient fermées
comme autrefois. La gloire spirituelle de la famille du Christ dépassait de loin
le point culminant de la gloire temporelle de la famille de David. C'est aussi
en lui que l'alliance de Dieu avec Israël s'est accomplie. Et c'est dans
l'Évangile que le tabernacle de Dieu (l'Église) a été rétabli parmi les hommes,
étant ressuscité des ruines de l'État juif.
Le Tabernacle de David est appelé le Tabernacle de Dieu parce que David a
voulu et a choisi de demeurer dans le tabernacle de Dieu pour toujours.
Psalms 61: 4 «J'habiterai à jamais dans votre tabernacle; Je ferai confiance à
la cachette de tes ailes. Selah. Christ est le tabernacle de Dieu parmi les
hommes, et maintenant nous sommes devenus le tabernacle du Saint-Esprit
par Christ Jésus parmi les hommes.
Le royaume de notre Messie sera agrandi, et ses territoires s'étendent loin, par
l'adhésion de nombreux pays à lui (Amos 9:12). La maison de David
possédera le reste d'Edom et de tous les païens. Christ leur sera donné en
héritage, même aux extrémités de la terre. Psaumes. 2: 8. Ceux qui ont été
des étrangers et des ennemis deviendront les sujets volontaires et fidèles de
notre Messie dans Son Royaume. Ceux qui sont appelés par mon nom, dit le
Seigneur, c'est-à-dire ceux qui reçoivent l'élection de la grâce pour faire partie
de la famille du royaume de Dieu et sont ainsi ordonnés à la vie éternelle (Act
13:48), seront ajoutés à l'église.
Amos 9:13 est cette parole prophétique qui parle de la saison de la moisson
qui arrive sur l'église en ce temps de la fin. La moisson de la fin des temps
comprendra toutes les tribus, langues, groupes de personnes et nations. Cette
Écriture traite non seulement du Royaume de David accompli et accompli en
Christ, mais aussi de l'abondance de Dieu dans Ses bénédictions sur toute
l'humanité. Les graines et les raisins parlent graphiquement et
prophétiquement de la grande providence de Dieu. La récolte de cette saison
sera si abondante qu'il y aura un chevauchement des saisons.
Amos 9:13- «Voici, les jours viennent, dit le Seigneur, où le laboureur
rattrapera le moissonneur, et le fouleur de raisins celui qui sème la graine; et
les montagnes laisseront tomber le vin doux, et toutes les collines fondront ».
Le laboureur dépassant la moissonneuse met en évidence la vitesse et
l'abondance de la récolte, résultant du chevauchement des saisons. La récolte
sera si abondante qu'elle durera tout l'été, même jusqu'à l'automne, quand il
sera temps de recommencer à labourer! Et de la même manière, les
moissonneurs dans les champs continueront jusqu'au temps des semences. Il
y aura une telle abondance de raisins que même les montagnes couleront du
vin nouveau dans les récipients des vendangeurs, et les collines qui étaient
sèches et stériles seront humidifiées et fondront avec la graisse du sol.
Le chevauchement des saisons est observé dans le champ de récolte lorsque
les faucheurs et les semeurs travaillent littéralement en même temps dans le
champ. Les deux feront leur travail, mais ne se piétineront pas les pieds. Car
pendant que les moissonneurs seront occupés à récolter, les laboureurs seront
prêts à labourer à nouveau. C'est l'accélération du temps pour la récolte de la
fin des temps. Où l'attente n'est plus un problème ou un problème. Là où Dieu
commencera à sauter des saisons pour accomplir Son dessein à travers Son
peuple à un rythme beaucoup plus rapide et plus rapide que nous n'en avons
jamais vu auparavant.
Parce que dans le royaume du Messie, on nous promet une grande abondance,
une abondance de toutes les bonnes choses: et chaque fois que le Royaume
de Dieu est établi sur la terre dans et par son peuple, nous expérimentons des
changements et une accélération, une accélération dans le temps et un
chevauchement des saisons.
Cette promesse de l'abondance de la moisson et du chevauchement des
saisons est répétée et confirmée par le prophète Joël.
Joël 2:24 Et les planchers seront pleins de froment, et les cuves déborderont
de vin et d'huile.
Joël 3:18Et il arrivera qu'en ce jour-là, les montagnes tomberont du vin
nouveau, et les collines couleront de lait, et tous les fleuves de Juda couleront
avec des eaux; et une fontaine sortira de la maison de l'Éternel, et arrosera la
vallée de Shittim.
Quelles promesses puissantes ce sont! Dieu parle des aires de battage pleines
de blé, des cuves débordant de vin et d'huile, et des montagnes ruisselant de
vin nouveau!
Chacun de ces moments forts de différentes saisons opérant à la fois et revêt
une grande importance pour le Corps du Christ, en tant que semeurs et
moissonneurs. Le vin parle des émotions et se réfère donc à la guérison
émotionnelle et à la stabilité. Le nouveau vin parle de nouveaux sentiments,
qui n'ont pas été ressentis auparavant. Cela témoigne du genre de joie dont
nous ne savions pas l'existence, et de la paix comme aucune autre de notre
expérience. Nous voyons Dieu apporter la solidité d'esprit et la guérison
émotionnelle dans le corps de Christ en cette saison.
En tant que vrais disciples du Christ, nous voulons voir le meilleur des gens
et faisons souvent des sacrifices pour le bonheur des autres. Lorsque nous
traversons des tensions relationnelles avec ceux que nous aimons et pour
lesquels nous avons tant fait, la douleur et la douleur peuvent être graves.
Mais la promesse du vin nouveau dans les saisons qui se chevauchent de Dieu
nous est offerte.
Le vin et l'huile parlent aussi du Saint-Esprit. L'huile signifie l'onction du
Saint-Esprit, et le vin nouveau parle d'un nouveau mouvement du Saint-
Esprit. L'huile est la précieuse onction de Dieu déversée sur nous pour un
plus grand dessein du Royaume. Être oint signifie être mis à part pour un but,
et ainsi nous ne pouvons pas être oints sans but. Dieu nous fait confiance avec
son onction afin qu'elle puisse être utilisée pour sa gloire.
Dans toute l'Écriture, le lait est utilisé comme référence symbolique à la
Parole de Dieu. Le flux de lait dans cette parole prophétique signifie qu'en
cette saison de chevauchement, Dieu manifestera une plus grande révélation
de sa Parole à ceux qui la désirent.
Les fleuves d'eau parlent de la vie en abondance. Le chevauchement des
saisons inaugurera une restauration de pleine force dans la vie des élus de
Dieu, et ils feront l'expérience de Dieu dans sa plénitude. Ceux qui prient
pour la guérison dans leurs relations feront l'expérience de l'intervention de
Dieu pour apporter la restauration et la guérison émotionnelle. En même
temps, on nous fera confiance avec du vin nouveau, le nouveau mouvement
de Dieu et une nouveauté de l'onction pour nous aider à accomplir notre but
et à accomplir nos tâches.
Alors que nous serons reconnaissants de ce que nous vivrons dans le
déploiement des plus grandes vérités de Dieu, Sa Parole Rhema coulera
comme du lait. Cela offrira une révélation plus profonde de Lui et une
intimité plus profonde avec Lui. Et pendant que nous savourons ce lait, nous
expérimenterons en même temps la vie nouvelle et abondante (rivières et
sources). Cette saison n'est pas seulement à notre avantage, car il est prévu
que cette vie s'écoule de nous pour avoir un impact sur ceux qui nous
entourent. Il a promis que de nos ventres couleront des fleuves d'eau vive.
C'est ce que nous appelons un chevauchement des saisons, lorsque Dieu
commence à intervenir dans de multiples domaines de notre vie, d'une
manière qu'ils commencent à se croiser, à interagir et à se chevaucher. C'est
une expérience de la plénitude de Dieu. Le chevauchement nous enseigne que
Dieu est capable de «faire plusieurs tâches» au fil des saisons et que nous
devons apprendre à faire de même, sans nous limiter. Nous devrions plutôt
étendre notre capacité à tirer le meilleur parti d'une saison.
La prophétie d'Amos identifie 4 personnages qui sont sur le terrain pendant
cette moisson inattendue et cette abondance de Dieu.

1. Laboureur,
2. Moissonneuse,
3. Treader,
4. Semeur.
Il est essentiel que chacun de ces partenaires comprenne sa place et sa tâche
sur le terrain, s’il souhaite être efficace. L'abondance et le rythme accéléré
créeront logiquement une excitation sur le terrain. Ce n'est pas le moment de
regarder ce que font et vivent les autres, car cela peut détourner notre
attention de tirer le meilleur parti de notre temps et de nos saisons. De telles
distractions gêneront et retarderont nos propres affectations.
Lorsque les moissonneurs récoltent, nous pouvons être tentés de nous
émerveiller et de regarder et parfois de les rejoindre dans l'excitation.
Pourtant, notre mission peut être de semer la graine qui est entre nos mains!
La distraction mènera à un but et à une saison manqués, car la graine ne sera
pas semée au moment opportun.
Le marcheur doit se concentrer sur le foulage des raisins plutôt que sur le
semis, le labour et la récolte. Il n'est pas nécessaire de se mettre à la place des
autres pour ressentir une partie du mouvement corporatif de Dieu. Chacun a
une vocation et une place uniques et particulières dans le Royaume. Nous ne
devons donc jamais prétendre être quelque chose que nous ne sommes pas.
Nous devons marcher à notre place, comprendre notre mandat et nous en
contenter.
Et si tout le monde décidait de devenir faucheuse? Sans semeurs, il n'y aurait
aucun espoir pour l'avenir. Et si tous étaient des semeurs? La récolte pourrira
et se gâtera dans le champ.

La graine:
Nous devons noter que l'histoire de la récolte commence et se termine avec
la graine. La quantité et la qualité de la graine déterminent toujours le résultat
de la récolte. La quantité parle de générosité tandis que la qualité parle de
l'attitude et du cœur des semeurs. Un chevauchement des saisons se produit
à cause de l'augmentation et de l'abondance énormes, produites par le travail
de beaucoup dans les champs, et parce que la semence était bonne! Il peut y
avoir du travail et des efforts durs, mais il n'y aura pas de récolte abondante
si la semence était pauvre en quantité ou en qualité.
Ainsi:
Le chevauchement est le résultat d'une bonne semence.
Le chevauchement est le résultat d'un semis généreux.
Le chevauchement est le résultat de la faveur de Dieu sur le
terrain. Le chevauchement se produit à cause des bonnes saisons
que Dieu aligne, permet et parfois force
Le chevauchement se produit lorsque les ouvriers (Issachar)
dans les champs de récolte sont prêts à prendre des risques et
à ne pas attendre
Le chevauchement se produit lorsque les travailleurs sont
concentrés sur leurs propres rôles et continuent de travailler
dur
Le chevauchement se produit lorsque Dieu lui-même
multiplie la récolte.
Le chevauchement, c'est quand Dieu dépasse nos plus grandes
attentes.

Dépassé les attentes:


Jean 4: 35-36- «N'avez-vous pas un dicton:« Il reste quatre mois avant la
récolte »? Je vous le dis, ouvrez les yeux et regardez les champs! Ils sont
mûrs pour la moisson ».36 Et celui qui moissonne reçoit un salaire et
cueille du fruit pour la vie éternelle, afin que celui qui sème et celui qui
moissonne se réjouissent ensemble.

Jésus pose ici une question à ses disciples sur la moisson. Dans leur réponse,
il restait encore quatre mois avant que la récolte ne soit prête, donc ils
n'avaient pas beaucoup d'attentes des champs. Leurs attentes étaient limitées
par l'apparence physique du champ de récolte, mais Jésus voyait au-delà de
cela. Il y avait un chevauchement des saisons, qu'ils ne voyaient pas ou ne
pouvaient pas voir.
Nos attentes sont souvent déterminées par nos expériences, nos circonstances
et nos perceptions. Nous croyons que les choses ne peuvent pas dépasser telle
ou telle limite en raison de nos connaissances et de notre expérience. Nous
attendons un résultat, uniquement basé sur notre contribution, et pouvons
oublier que Dieu n'est pas limité par nos capacités et nos efforts. Il a l'habitude
d'accomplir beaucoup avec peu et d'interrompre les saisons parce qu'il le
peut. Dieu accélère les temps pour accomplir son dessein en nous pour sa
gloire. Nous nous imposons des limites, lorsque nous pensons que nous ne
sommes pas assez forts, ou assez attirants, ou assez intelligents ou assez
saints. Nos attentes deviennent ainsi obscurcies par ces schémas de pensée,
et la récolte est donc limitée. Quand Dieu intervient dans une saison, il change
tout et doit dépasser nos attentes. Dans son chevauchement des saisons, nous
le verrons restaurer, guérir et tendre la main aux autres à travers nous.
L'accélération du temps verra les gens réaliser soudainement plus par rapport
à leur temps, leurs efforts et leur investissement.
Il y aura une croissance soudaine, une accélération, une guérison, une
prospérité et des miracles. Dieu ne répondra pas seulement à ce pour quoi
vous avez prié, mais interviendra également pour transformer les domaines
de votre vie dont vous n'aviez pas pris note.
C'est le chevauchement des saisons, quand l'avenir est ramené dans le
présent pour offrir une récolte abondante et débordante!
Questionnaire de dévotion
Dans le chevauchement des saisons, Dieu accélère et accélère les temps.
Avez-vous déjà vécu cela? Si oui, quel impact cela a-t-il eu sur votre vie?
Les quatre rôles dans la prophétie d'Amos sont importants car ils travaillent
ensemble dans le même domaine. Identifiez-vous ceux qui vous entourent
avec des dons différents, qui font partie de la même saison que vous mais
avec une affectation différente?
Comment restez-vous concentré sur votre propre mission sans être distrait
des différents événements dans le champ de récolte en même temps?
Les semences restent cruciales tant en qualité qu'en quantité pour le résultat
de la récolte. Avez-vous pensé à la générosité pour permettre aux saisons de
Dieu de vous donner un plein retour, en abondance, pour ce que vous avez
semé?
Dans les saisons qui se chevauchent, Dieu dépassera nos attentes.
Qu'attendez-vous de lui à ce moment particulier de votre vie?
CHAPITRE 12: LA SAISON DU
MAINTENANT

H ébreux 11: 1 MAINTENANT LA FOI est l'assurance (la


confirmation, le titre de propriété) des choses [que nous] espérons,
étant la preuve des choses [que nous] ne voyons pas et la
conviction de leur réalité [la foi percevant comme réelle
fait ce qui n'est pas révélé au sens] .AMP
La nature de la foi dans le MAINTENANT nous donne une espérance bien
nécessaire en tant que croyants. L'espoir non seulement pour les choses
auxquelles nous devrions avoir foi dans le futur, mais en les sachant et en les
reconnaissant comme si elles avaient déjà été traitées, et se produisaient déjà
et se matérialisaient dans le MAINTENANT. C'est ce que signifie être assuré
pour quelque chose. C'est une confirmation et une preuve juridiquement
contraignante que ce que nous pensons est MAINTENANT en train de se
réaliser. Même s'il peut être caché à nos yeux, nous restons convaincus de sa
réalité. Lorsque nous utilisons la lentille de notre FOI, nous sommes capables
de les voir et de les identifier comme étant aussi réelles que toute autre chose
autour de nous.
Marc 11:21Pierre se souvint et lui dit: "Rabbi, regarde! Le figuier que tu as
maudit s'est desséché!" 22 Jésus leur dit: Ayez foi en Dieu! 23 En vérité, je
vous le dis, si quelqu'un dit à cette montagne: 'Sois élevé et jeté à la mer,' s'il
ne doute pas dans son cœur, mais croit que ce qu'il dit que cela arrivera, cela
sera fait pour lui.24 C'est pourquoi je vous dis, tout ce que vous demandez
dans la prière, croyez que vous l'avez reçu et ce sera à vous.
Pierre observe le figuier desséché qui avait été auparavant maudit par Jésus
parce qu'il n'avait produit aucun fruit. La réponse de Jésus à Pierre était:
«Ayez foi». Il présentait aux disciples une nouvelle dimension de foi que
nous considérerons comme la dimension MAINTENANT. Ils avaient cru
que les bénédictions et les malédictions faisaient partie de l'avenir invisible
lorsqu'elles étaient prononcées. Mais quand ils en ont vu la manifestation
dans le MAINTENANT, ayant été établi par la bouche de Jésus, ils ont été
surpris.
Jésus ajoute à sa revendication de la `` foi maintenant '' dans V23 en
déclarant que
"CE QUE NOUS DISONS, SE PRODUIRA, ET NOUS AVONS CE QUE
NOUS DIT EN FOI SI NOUS NE DOUTONS PAS." Il parle de
le futur et le relie ensuite au présent dans V24. TOUTES LES CHOSES,
TOUT CE QUE VOUS DEMANDEZ, EN PRIER CROYEZ QUE VOUS
L'AVEZ DÉJÀ REÇU ET CE SERA À VOUS.
La foi actuelle est une foi audacieuse qui ne s'incline pas devant les
revendications de notre incrédulité ou de la dureté de nos circonstances. Il
est capable de regarder au-delà de tout cela et de croire encore, non
seulement pour l'avenir, mais aussi pour le présent immédiat. Il croit que
nos réalités changeront pour s'aligner sur ce que nous désirons venir. Quand
nous croyons que ce pour quoi nous prions est déjà accordé et nous est
donné, et agissons en conséquence, nous pouvons puiser dans une saison
MAINTENANT de l'avenir par la foi.
Souvent, les gens prient mais ils ont encore des doutes dans leur cœur,
n'étant pas vraiment convaincus que cela se produira, ils gardent donc leurs
options ouvertes. Ils pensent: «Si la prière ne fonctionne pas, alors au moins
j'ai mes amis ou ma famille ou même des collègues qui peuvent m'aider».
Ainsi, leur foi est diluée par le doute et la double pensée. Le résultat est
qu'ils limitent le pouvoir de la foi pour produire le résultat prié. Jésus parlait
d'une foi radicale, qui a confiance en Dieu et croit en lui pour la percée.
Une foi qui écarte toute deuxième ou troisième option si Dieu ne travaille
pas, et où il n'y a pas de place pour les doutes et la double intention. Une foi
qui sait que ce qui est demandé a déjà reçu le sceau d'approbation des
célestes.
Même si l'espoir est défini comme quelque chose pour l'avenir, quand il
épouse la foi, il prend une forme du MAINTENANT. C'est pour
MAINTENANT d'avoir, pour MAINTENANT de poursuivre, et pour
MAINTENANT de faire confiance et de travailler pour.
UNE FOI MAINTENANT ne peut se manifester que dans une SAISON
MAINTENANT. Chaque croyant possède une mesure de foi, et si la foi est
dans le maintenant, alors dans la vie de chaque croyant, il doit y avoir une
saison MAINTENANT dans laquelle les œuvres, les actes et les fruits
surnaturels de la foi doivent se manifester. Dans ce MAINTENANT, nous
devons expérimenter la puissance de Dieu et manifester sa gloire en le
voyant accomplir de grandes œuvres parmi Son peuple.

Principe de regarder au-delà:


Jean 4:35: Ne dites-vous pas: il est encore quatre mois, et la récolte
arrive? Voici, je vous le dis, levez les yeux et regardez les champs, car ils
sont déjà blancs pour récolter.
Il y avait encore du temps pour la moisson, quatre mois pour être précis,
mais Jésus leur demandait de regarder au-delà du domaine du physique, au-
delà de ce que leurs yeux naturels pouvaient voir, qui était un champ sans
récolte. Peut-être n'avait-il même pas encore été labouré à ce moment-là. Il
dit à Son disciple de regarder la moisson. Ils ont dû être confus alors qu'ils
regardaient l'endroit vide et stérile. Ils se sont peut-être demandé «Où est la
récolte? Voyez-vous quelque chose? Pourtant, bien que ce ne soit
naturellement pas visible pour eux, il était surnaturellement visible pour le
Seigneur. Il leur présentait le principe puissant de REGARDER AU-DELÀ,
qui doit accompagner une foi maintenant afin d'inaugurer une saison
maintenant de la présence, des bénédictions et de la faveur de Dieu. Je crois
fermement que le principe de «regarder au-delà» est l'une des habitudes
pratiques les plus puissantes que nous puissions développer.
Nous pouvons profiter du chevauchement des saisons Kairos de Dieu et
profiter d'une vie aux attentes dépassées si nous regardons au-delà de ce
que nos yeux peuvent voir dans les gens qui nous entourent, dans le champ
de moisson de nos vies et dans le Royaume de notre Dieu. Cela changera
nos perspectives spirituelles et apportera de l'espoir dans des lieux et des
vies qui étaient auparavant perçus comme stériles et stériles. Le texte ci-
dessus est tiré de l'histoire de l'histoire de la femme samaritaine dans le
chapitre 4 de Jean. Examinons plus en détail afin de comprendre la
SAISON MAINTENANT qui était sur la Samarie.
Jean 4: 39-42«Et beaucoup de Samaritains de cette ville ont cru en Lui à
cause de la parole de la femme qui a témoigné: Il m'a dit tout ce que j'ai
jamais fait. 40 Alors les Samaritains étant venus à lui, ils le prièrent de
rester avec eux. Et Il y est resté deux jours. 41 Et beaucoup d'autres ont cru
à cause de sa propre parole. 42 Et ils dirent à la femme: Maintenant, nous
croyons, non à cause de ta parole, car nous l'avons entendu nous-mêmes et
savons que c'est vraiment le Christ, le Sauveur du monde.
Nous connaissons l'histoire de la rencontre de Jésus au puits, une femme
samaritaine qui avait mauvaise réputation dans sa ville. Une conversation
commence lorsque Jésus lui a demandé de l'eau et conduit à une discussion
sur le vrai culte, l'eau vive et la vie éternelle. Dans le processus, sa vie
cachée a été révélée par Jésus même si elle a menti pour la lui cacher et
peut-être au reste du monde. Il est révélé que c'est une femme qui avait
divorcé cinq fois! Ayant très probablement perdu sa foi dans le mariage,
elle vit maintenant avec un homme en dehors d'une alliance de mariage,
une situation à la fois absurde et inacceptable à cette époque.
Toute sa vie, elle avait recherché un homme parfait et avait lamentablement
échoué. Jusqu'à ce qu'elle tombe sur Jésus, qui lui a tout raconté sur sa vie
et la recherche futile. Il l'a comprise, il a pris note d'elle, lui a redonné
espoir et a restauré sa foi comme personne d'autre ne le pouvait. Jésus
deviendrait le septième homme de sa vie, l'homme parfait! Dans son
enthousiasme, elle est retournée en ville et a commencé à frapper aux portes
dans sa toute première campagne d'évangélisation. Parler aux gens de Jésus,
l'homme parfait. Pouvez-vous imaginer, ses cris «Peuple de Samarie, j'ai
rencontré un homme parfait». Les gens auraient ri et se moqueraient,
surtout compte tenu de sa réputation ternie auprès des hommes. Ils ont peut-
être dit: «Nous savons que vos hommes ont des problèmes. Vous avez été
avec 6 hommes différents et vous avez toujours dit la même chose. Mais
elle a écarté ses problèmes, sa réputation, la moquerie et le jugement. Elle
avait enfin trouvé un trésor en Christ et elle voulait en parler au monde
entier. Son enfant comme la foi a activé une saison MAINTENANT sur la
ville païenne de Samarie.
Selon la Parole de Dieu, les Gentils devaient être atteints après les Juifs. La
Samarie était un territoire païen et ses habitants ne devaient être atteints
qu'après la prédication de l'Évangile aux Juifs, d'abord à Jérusalem, puis en
Judée. Actes 1: 8 et Romains 1:16 nous donne la disposition et l'ordre de la
manière dont l'Évangile devait tendre la main.
Actes 1: 8Mais vous recevrez la puissance, le Saint-Esprit venant sur vous.
Et vous serez mes témoins à Jérusalem et dans toute la Judée, et en Samarie
et jusqu'au bout de la terre.
D'abord à Jérusalem et dans toute la Judée, puis en Samarie.
Romains 1:16 Car je n'ai pas honte de l'Évangile, car c'est la puissance de
Dieu qui apporte le salut à tous ceux qui croient: d'abord au juif, puis au
païen.
Paul est aussi clair qu'il peut l'être, D'ABORD pour les Juifs et PUIS pour
les Gentils. Mais ce que nous voyons en Samarie est inattendu. Sa foi
actuelle et son attente enfantine avaient littéralement entraîné son avenir
dans sa réalité présente. C'est la puissance de la Saison Maintenant où Dieu
change les choses et des mesures drastiques sont prises pour amener le futur
dans le présent. Son acte de foi chevauchait ses saisons, la faisant entrer
dans une saison actuelle qui aboutit au salut non seulement pour elle mais
pour toute sa ville. Et tout cela est arrivé
SANS JESUS EFFECTUANT UN SEUL MIRACLE! C'était le
la conversion de masse la plus facile dans le ministère de Jésus, et cela s'est
produit dans une ville païenne, parmi ceux qui n'étaient même pas censés
avoir entendu l'évangile à ce stade.
Une grande moisson d'âmes a été ajoutée dans le royaume avant les Juifs, et
sans aucune manifestation surnaturelle. C'est là que les Écritures ont été
accomplies que le dernier sera le premier. C'était la foi d'une femme dont la
théologie était peut-être fausse, qui était la pire des pécheurs, qui avait
mauvaise réputation, qui n'avait pas appris les choses de Dieu, MAIS qui a
osé croire pour une nouvelle saison sur sa ville et le voulait
MAINTENANT! Elle a littéralement changé le destin de son peuple parce
qu'elle croyait en Jésus dans le présent. Parce que c'est maintenant le temps
accepté.
Elle comprit qu'Il était le Messie, et qu'il pouvait donc intercepter les temps
et les saisons qu'il avait créés, et changer la ville qui la méprisait depuis si
longtemps. C'était une foi audacieuse qui lui a permis d'apporter un
changement dans sa vie malgré le rejet et le jugement de son peuple.
Lorsque le changement est venu sur elle, il était d'une ampleur qui a
littéralement chevauché sa ville et a changé tout le monde. Maintenant, les
saisons sont marquées par une tendance de Dieu à faire des choses
extraordinaires à travers des vies ordinaires, rejetées et méprisées. C'est ce
que nous appelons une saison actuelle, que Paul décrit comme une période
acceptable.
2Corinthiens 6: 2(Car Il dit: "Dans un temps acceptable, je vous ai
entendu, et en un jour de salut, je vous ai aidé;" Voici, MAINTENANT est le
temps accepté.
Voici, MAINTENANT est le jour du salut.)

Imagination:
Une saison Now est un rêve imaginaire qui se réalise et se manifeste dans le
physique. Éphésiens 3:20 Maintenant à celui qui est capable de faire
beaucoup plus au-dessus de tout ce que nous demandons, pensons ou
imaginons, selon la puissance qui opère en nous, 21 à lui soit la gloire dans
l'Église par Christ Jésus à travers tous les âges, le monde sans finir. Amen.
Ce verset puissant exprime que Dieu est capable de répondre
excessivement, et abondamment, surtout à ce que nous demandons, pensons
ou imaginons. Tout cela peut se résumer en un mot: «infiniment». Si nous
devons reformuler ce verset, nous pouvons dire que Dieu peut faire
infiniment au-delà de notre imagination la plus folle. Il est étonnant que
même notre imagination en tant qu'enfants de Dieu ne passe pas inaperçue
auprès du Père. Qu'Il est prêt à faire infiniment, sans réserve, sans limites,
sans comptes et sans conditions, plus que nous ne pouvons IMAGINER. Je
crois que dans ce contexte, nos imaginations renouvelées et sanctifiées et
nos prières tacites et non demandées reçoivent également une réponse.
La femme samaritaine a rencontré Jésus et cela a changé sa vie. Elle a
imaginé le changement qui allait venir, et c'était là! Une saison maintenant
était entrée dans sa vie et chevauchait sa ville à cause de son obéissance et
de son imagination. Elle a saisi ce qui planait au-dessus d'elle et l'a
littéralement dispersé dans la ville!
Marie la Mère de Jésus:
Les Écritures rapportent que Marie la Mère de Jésus a également réussi une
saison MAINTENANT et un temps de faveur acceptable lors de la
cérémonie de mariage à Cana de Galilée.
Jean 2: 1Et le troisième jour, il y eut un mariage à Cana de Galilée. Et la
mère de Jésus était là. 2 Et Jésus et ses disciples furent tous deux invités au
mariage. 3 Et quand ils manquaient de vin, la mère de Jésus lui dit: Ils n'ont
pas de vin. 4 Jésus lui dit: Femme, qu'est-ce que j'ai à faire avec toi? Mon
heure n'est pas encore venue. 5 Sa mère dit aux serviteurs: Tout ce qu'il
vous dira, faites-le. 6 Et il y avait là six pots d'eau en pierre, selon la
purification des Juifs, contenant chacun deux ou trois mesures. 7 Jésus leur
dit: Remplissez les bassins d'eau.
Et ils les ont remplis à ras bord. 8 Et il leur dit: Maintenant, tirez et portez-
le au maître de la fête. Et ils l'ont porté.
Dans ce récit du premier miracle public accompli par Jésus, nous
constatons qu'il a d'abord refusé sa mère en disant: «Mon temps n'est pas
encore venu». Elle, étant la femme qui l'a élevé, le connaissait mieux que
quiconque, et elle connaissait aussi le pouvoir qu'Il possédait. Elle avait une
foi absolue qu'Il pouvait faire n'importe quoi, alors elle a insisté sur un
miracle. Eh bien, même si elle a obtenu un grand NON, elle n'a pas été
découragée. Elle a continué et a envoyé les serviteurs à Jésus. Même si
c'était un NON clair, elle est allée immédiatement aux domestiques! 'V5 Sa
mère a dit aux serviteurs: Tout ce qu'Il vous dira, faites-le.'
Elle savait que la confiance et la foi qu'elle montrait adouciraient son cœur.
Même si elle avait le refus dans sa main, elle a procédé avec la foi dans son
cœur, et a apporté un miracle MAINTENANT, en plus d'inaugurer une
saison Maintenant pour le propre ministère de Jésus. Elle attendait et
aspirait depuis trop longtemps à cela, et elle ne pouvait plus attendre que sa
gloire se manifeste.
Jean 2:11Ce début de miracles que Jésus a fait à Cana de Galilée. Et cela a
révélé Sa gloire. Et ses disciples ont cru en lui.
Ceci est la première révélation publique de sa puissance, et cela a montré et
manifesté sa gloire. Tout cela parce que Mary est allée de l'avant malgré le
premier refus. Elle a fait tout ce qui était nécessaire pour se préparer au
NOUVEAU VIN, pour déclencher une SAISON MAINTENANT et pour
que sa gloire se manifeste, afin que les gens puissent voir et croire. Elle
croyait que son acte de foi déplacerait sa main et ferait accélérer et
accélérer les saisons. Elle attendait cela depuis qu'elle avait reçu le message
de ce qui allait arriver, via l'ange Gabriel.
OK Jésus, je t'ai entendu dire NON mais je continuerai de croire pour une
saison de récolte promise MAINTENANT. Je vous enverrai toujours les
serviteurs pour que nous puissions avoir du vin nouveau, car le vieux est
épuisé.
Elle a littéralement tiré la saison promise des miracles du futur vers le
présent, comme elle désirait les voir MAINTENANT! Elle a changé la
réalité présente, en faisant chevaucher les saisons, par la manifestation de sa
gloire.
Dans le corps de Christ, le vieux vin s'est épuisé, et dans cette nouvelle
saison qui est la saison MAINTENANT, Dieu verse du vin nouveau. Il sera
de loin meilleur, plus doux que le vieux vin et extrêmement glorieux dans
sa manifestation.
Je crois que cette saison MAINTENANT est sur nous en tant que reste de
Dieu, si nous sommes assez audacieux dans notre foi.
Ne pensez pas que votre temps n'est pas encore venu d'expérimenter les
promesses, les miracles, la percée et la récolte de Dieu. Poussez dans la foi
et la confiance absolue de Marie. Ensuite, celui qui a créé les saisons
enverra cette percée en accélérant vos temps et en accélérant vos saisons.
Parce que dans le présent, il y a un chevauchement des saisons et une
abondance de récolte pour ceux qui osent croire. Il est le Seigneur de la
moisson et reste en contrôle.

Couronné de bonté
Je crois que la saison actuelle est couronnée par la bonté de Dieu.
Les Psaumes 65: 1Au musicien en chef. Un psaume et une chanson de
David.
Pour Toi, le silence est une louange, ô Dieu, en Sion; et à Toi est un vœu
payé. 2 A vous qui entendez la prière, toute chair vient. 3 Les choses
d'iniquité sont plus puissantes que moi; quant à nos transgressions, tu les
purgeras (les éliminera, les enlèvera). 4 Heureux celui que tu choisis et que
tu fais approcher de toi. Il habitera dans vos parvis; nous serons satisfaits
de la bonté de ta maison, de ton saint temple. 5 Par des choses
impressionnantes dans la justice tu nous répondras, ô Dieu de notre salut;
qui sont l'espoir de toutes les extrémités de la terre et de la mer, de ceux qui
sont au loin. 6 Les montagnes sont établies par ta force, unies par la force,
7 qui apaise le bruit de la mer, le rugissement de leurs vagues et le tumulte
des peuples. 8 Et les habitants des lieux les plus éloignés ont peur de tes
signes; Vous réjouissez le début du matin et le soir. 9 Vous visitez la terre et
arrosez-la; Vous l'enrichissez grandement; le fleuve de Dieu est plein
d'eau; Vous fournissez leur grain, car c'est ainsi que vous l'avez préparé.
10 Vous remplissez ses terrasses (allées, patios) avec de l'eau; Vous
approfondissez ses sillons (canaux, ravines); Vous le rendez doux avec des
douches; Vous bénissez la germination (développement, émergence) de
celui-ci. 11 Tu couronnes l'année de ta bonté, et tes sentiers (chars) perdent
de la graisse. 12 Ils tombent sur les pâturages du désert; et les petites
collines se ceignent de joie. 13 Les pâturages sont vêtus de troupeaux; les
vallées sont également couvertes de grain; ils crient de joie et chantent. car
c'est ainsi que vous l'avez préparé. 10 Vous remplissez ses terrasses (allées,
patios) avec de l'eau; Vous approfondissez ses sillons (canaux, ravines);
Vous le rendez doux avec des douches; Vous bénissez la germination
(développement, émergence) de celui-ci. 11 Tu couronnes l'année de ta
bonté, et tes sentiers (chars) perdent de la graisse. 12 Ils tombent sur les
pâturages du désert; et les petites collines se ceignent de joie. 13 Les
pâturages sont vêtus de troupeaux; les vallées sont également couvertes de
grain; ils crient de joie et chantent. car c'est ainsi que vous l'avez préparé.
10 Vous remplissez ses terrasses (allées, patios) avec de l'eau; Vous
approfondissez ses sillons (canaux, ravines); Vous le rendez doux avec des
douches; Vous bénissez la germination (développement, émergence) de
celui-ci. 11 Tu couronnes l'année de ta bonté, et tes sentiers (chars) perdent
de la graisse. 12 Ils tombent sur les pâturages du désert; et les petites
collines se ceignent de joie. 13 Les pâturages sont vêtus de troupeaux; les
vallées sont également couvertes de grain; ils crient de joie et chantent. et
les petites collines se ceignent de joie. 13 Les pâturages sont vêtus de
troupeaux; les vallées sont également couvertes de grain; ils crient de joie
et chantent. et les petites collines se ceignent de joie. 13 Les pâturages sont
vêtus de troupeaux; les vallées sont également couvertes de grain; ils crient
de joie et chantent.

Ce psaume commence par une déclaration de la souveraineté de Dieu sur


toute l'humanité.
Le verset 2 parle de Lui répondant à toutes nos prières alors que toute chair
vient à lui, et qu'Il est déclaré Dieu sur les nations et les tribus. Il continue
en parlant de l'élection du peuple élu de Dieu, ceux qu'il a choisis, bénis,
sauvés, rachetés, restaurés et délivrés. Ensuite, il continue en parlant de sa
puissance incomparable en confirmant que les montagnes ont été établies
par sa puissance, les mers se sont calmées et les rugissements des vagues se
sont calmés. Puis on arrive au V8 qui parle de Signs. Le marquage du début
de matinée et le coucher du soleil le soir. Il parle des signes des temps et
des moments de joie à cause de l'action du Seigneur en ces temps et saisons
particuliers. L'Écriture dit qu'Il réjouit les saisons et le temps.
Mais comment faire l'expérience de la bonté dans les saisons actuelles alors
que la réalité est si souvent très différente? Vous traversez peut-être des
moments difficiles et beaucoup sont accablés d'inquiétudes, de dettes et de
peurs. Mais, en ce qui concerne Dieu, Il a couronné votre saison actuelle
avec Sa bonté et Son abondance!
Sa parole promet qu'il visite la terre dans la saison actuelle. Par cette visite
divine, il l'enrichit, le remplit et le fait déborder. Il fournit et se prépare à
remplir ses canaux d'eau, à adoucir les arêtes vives de la terre, et à la bénir
en provoquant la germination et la croissance. Tout cela se produit à une
heure de visite fixée au cours du changement des saisons. Lorsqu'il visite, le
lever et le coucher du soleil sont accompagnés de réjouissance!
L'approvisionnement et la provision de Dieu ne sont jamais affectés par les
événements et les événements mondiaux, et que les temps soient «bons» ou
«mauvais». Nous pouvons donc nous attendre à ce que chaque mois,
chaque semaine et chaque jour de nos saisons actuelles soient entourés de
Sa bonté. Comme nos attentes correspondent à notre foi, nous libérons son
abondance pour répondre à tous nos besoins! La pure bonté de Dieu est
ressentie et vue quand Il visite la terre et change les saisons. Au fur et à
mesure que nous expérimentons la puissance de sa présence, cela marque
l'arrivée d'une nouvelle saison. Cela signifie que nous l'avons fait, et si nous
l'avons fait, c'est uniquement parce que nous sommes entourés de sa bonté.
Et quand nous serons entourés de Sa bonté dans le MAINTENANT, quelles
que soient les circonstances et quelle que soit la situation, tout ira bien. Peu
importe la gravité de la sécheresse ou la gravité du défi, s'Il couronne notre
année de sa bonté, tout ira bien. Tout sera à sa place, même si ce n'est pas
exactement ce que nous avons pu proposer. Son couronnement nous
soutiendra, nous portera, nous réconfortera et assurera notre passage en
toute sécurité de l'autre côté. Cela signifie que nous l'avons fait, et si nous
l'avons fait, c'est uniquement parce que nous sommes entourés de sa bonté.
Et quand nous serons entourés de Sa bonté dans le MAINTENANT, quelles
que soient les circonstances et quelle que soit la situation, tout ira bien. Peu
importe la gravité de la sécheresse ou la gravité du défi, s'Il couronne notre
année de sa bonté, tout ira bien. Tout sera à sa place, même si ce n'est pas
exactement ce que nous avons pu proposer. Son couronnement nous
soutiendra, nous portera, nous réconfortera et assurera notre passage en
toute sécurité de l'autre côté. Cela signifie que nous l'avons fait, et si nous
l'avons fait, c'est uniquement parce que nous sommes entourés de sa bonté.
Et quand nous serons entourés de Sa bonté dans le MAINTENANT, quelles
que soient les circonstances et quelle que soit la situation, tout ira bien. Peu
importe la gravité de la sécheresse ou la gravité du défi, s'Il couronne notre
année de sa bonté, tout ira bien. Tout sera à sa place, même si ce n'est pas
exactement ce que nous avons pu proposer. Son couronnement nous
soutiendra, nous portera, nous réconfortera et assurera notre passage en
toute sécurité de l'autre côté. s'il couronne notre année de sa bonté, tout ira
bien. Tout sera à sa place, même si ce n'est pas exactement ce que nous
avons pu proposer. Son couronnement nous soutiendra, nous portera, nous
réconfortera et assurera notre passage en toute sécurité de l'autre côté. s'il
couronne notre année de sa bonté, tout ira bien. Tout sera à sa place, même
si ce n'est pas exactement ce que nous avons pu proposer. Son
couronnement nous soutiendra, nous portera, nous réconfortera et assurera
notre passage en toute sécurité de l'autre côté.
Contrairement aux normes du système mondial, sa bonté ne dépend pas de
notre bonté, de notre beauté, de notre éducation ou de notre richesse. C'est
simplement le reflet de sa propre bonté! C'est la preuve de sa bonté
éternelle et l'expression de son amour pour nous. Il ne nous bénit pas à
cause de ce que nous avons fait, mais Il vous bénit à cause de ce que Jésus a
fait!
À la croix, Jésus a porté tous nos péchés et a été puni au maximum pour
chacun de nous, nous sommes donc bénis de sa justice comme don, et de
chacune des bénédictions de Dieu (Éphésiens 1: 3). Jésus a été crucifié pour
que nous puissions prendre part à la bonté de Dieu. Nous avons vu sa bonté
quand il nous a sauvés, nous a rachetés, nous a libérés, nous a guéris, nous a
favorisés et nous a pourvus. Et maintenant, quand nous passons d'une
saison à l'autre, Sa Parole nous rappelle cette bonté, alors qu'Il couronne
nos saisons actuelles.
La récolte est la manifestation la plus claire de la générosité divine et le
couronnement de l'année. Le Seigneur lui-même dirige le couronnement et
place le coronal d'or sur le front de l'année. La couronne trône sur notre
époque alors que l'amour de Dieu encercle nos vies comme une couronne.
La providence de Dieu dans ses visites complète le chemin et achève
l'année.
Psaumes 65v11 Vous couronnez l'année avec votre bonté, et vos chemins
perdent de la graisse.
La dernière partie du verset parle de sentiers dégoulinants de graisse
(certaines traductions disent «abondance»). Le mot utilisé pour Fatness ou
Abundance est le mot hébreu deshen.
Deshen (deh'-shen) C'est de H1878; un mot hébreu qui signifie ::: la
graisse;
la graisse abstraite, c'est-à-dire l'abondance (au sens figuré);
Plus précisément les cendres (grasses) des sacrifices: - cendres, graisse.
"Embonpoint". L'idée ici est la provision abondante, les bénédictions et
même la fertilité. Maintenant, le mot deshen a un autre sens - «cendres
sacrificielles». La cendre est la forme finale de quelque chose qui a été
brûlé.
Par exemple, les sacrifices d'animaux à Dieu dans l'Ancien Testament ont
été brûlés sur l'autel jusqu'à ce qu'ils deviennent des cendres (Lévitique
4:12). Ainsi, les cendres parlent ici de l'œuvre achevée de Jésus à la croix.
Le même travail fini qui a mis de côté nos péchés. Grâce à l'œuvre achevée
de Jésus, nous pouvons croire avec confiance et déclarer que notre saison
actuelle est couronnée de bonté et que nous sommes bénis à cause de
l'œuvre achevée de Jésus. Lui seul nous a qualifiés pour recevoir la bonté et
l'abondance de Dieu chaque jour pour le reste de nos vies! Les chemins de
Dieu ruissellent de sa provision, de ses bénédictions, de sa faveur, de son
amour, de sa miséricorde et de son amour, qui assurent notre réussite à
chaque étape du chemin.
Les Écritures disent que ses sentiers perdent de la graisse. Les pas de Dieu,
quand il visite la terre sous la pluie, créent la fertilité. La marche de
Jéhovah, l'engrais, peut être tracée par l'abondance qu'il crée. Ses pieds
dégouttent de l'huile de l'onction et de l'abondance glorieuse.
Quand le conquérant voyage à travers les nations, ses sentiers font couler
du sang; le feu et la vapeur de fumée sont dans sa trace, et les larmes, les
gémissements et les soupirs l'accompagnent. Mais là où le Seigneur voyage,
ses sentiers perdent de la graisse. Lorsque les rois d'autrefois ont fait un
progrès dans leurs domaines, ils ont causé une famine partout où ils sont
restés et ont envahi; leur camp dévorait tout comme les sauterelles, les vers
palmer et les chenilles. Mais là où le grand roi des rois voyage, il enrichit le
pays; ses chemins laissent tomber la graisse.
C'est ma prière qu'Il vous rende visite en cette saison actuelle de votre vie et
comme Il habite vos maisons. Que ses pas dégouttent de l'huile sur vous, et
qu'Il marche dans vos batailles comme un puissant guerrier. Puisse-t-il
entrer dans votre maison comme un porteur de paix (Jéhovah Shalom) et
comme un Seigneur pour apporter un but et la gloire. Parce que les traces
de roues des chars de Jéhovah sont marquées par la graisse qui réjouit la
terre. Cette graisse est l'huile de son onction. Oui, avec les saisons du
présent, il y aura du vin nouveau et de l'huile nouvelle versée et confiée à
nous, son reste choisi.
Le couronnement des saisons Maintenant avec bonté parle de récolte et de
fécondité. Cela nous élève au plus haut degré de prospérité, de bonheur et
de gloire. Couronner, c'est remplir, rendre glorieux et joyeux. Lorsque nos
saisons actuelles sont couronnées et que nos vies sont couronnées, alors les
effets de cette bonté se manifestent à la plus grande échelle et apportent une
grande gloire et une grande joie au cœur du Père.
Je prie pour que vos saisons MAINTENANT et ces saisons à venir soient
couronnées de sa bonté, de son abondance et de sa faveur, et que votre vie
soit affichée sur la plus grande échelle comme un témoignage pour lui et
pour sa gloire, afin que le monde puisse voir les traces. de Jéhovah dans
votre vie.
Questionnaire de dévotion
Avez-vous considéré votre foi comme une foi MAINTENANT et pas
seulement pour l'avenir. Comment votre vie reflète-t-elle cela?
Il peut être difficile de regarder au-delà des circonstances et de la situation
actuelles. Quelles mesures pratiques pouvez-vous prendre pour vous
concentrer sur Dieu et son action plutôt que sur ce que les circonstances
dictent?
La saison actuelle est marquée par la bonté de Dieu découlant de sa visite.
Êtes-vous prêt pour sa visite dans le présent?
Désirez-vous faire l'expérience des traces de pied de Ses pieds dégoulinants
d'huile dans votre vie, votre maison, votre famille, vos affaires, votre travail
et votre ministère?

**********

Que Dieu vous bénisse, cher lecteur. Vous trouverez mes coordonnées sur
la dernière page de ce livre. N'oubliez pas de m'écrire, de commenter et de
partager vos réflexions sur ce travail.
BIBLIOGRAPHIE
Fils d'Issacar à la lumière de la littérature biblique et rabbinique par Emil G.
Hirsch, Ira Maurice Price, Solomon Schechter, M. Seligsohn
La tribu d'Issacar - par Wayne Blank
Les citations bibliques marquées KJV sont tirées de la version King James.
Copyright © 1982 par Thomas Nelson, Inc.
Citations bibliques marquées Modern King James Version, copyright ©
1962-1998 par Jay P. Green, Sr. Tous droits réservés.
Les citations bibliques marquées MSG sont tirées du message d'Eugene H.
Peterson. © 1993, 1994, 1995, 1996, 2000.
Les citations bibliques marquées NASB sont la New American Standard
Bible © Copyright 1960, 1962, 1968, 1971, 1972, 1973, 1975, 1977 par la
Lockman Foundation.
Commentaire d'Adam Clarke sur la Bible - Adam Clarke, LL.D., FSA,
(1715-1832)
Exposition de la Bible entière par John Gill - Dr John Gill (1690-1771)
Commentaire de Matthew Henry sur toute la Bible - Matthew Henry (1662-
1714)
A PROPOS DE L'AUTEUR
Shtiaq Samuel Gill est
un prédicateur de
troisième génération
avec un riche héritage
de foi et de
persévérance face à
l'opposition et à
l'hostilité. Né et élevé
au Pakistan en tant que
chrétien, le pasteur Gill
est un prédicateur, un
enseignant et un leader
oint, élevé pour un
temps tel comme celle-
ci. Il est un évêque
ordonné auprès de
l'Église de Dieu
International USA et
sert comme pasteur
principal Pasteur
principal de Revival
Fellowship (Full
Gospel Church of God)
à Cape Town, Afrique
du Sud. Il est soutenu
dans la vie et le ministère par sa magnifique épouse Charne`, leurs filles
Hannah Faith et Sarah Joy, et leur fils Elijah Josh.
Il est également le fondateur et le directeur de la Samuel Welfare and
Mission Society of SA.
Samuel Welfare and Mission Society of SA et supervise également le
Bethel Fellowship Ministries of Pakistan.
Ses parents et ses frères et sœurs continuent de servir le Seigneur sur le
terrain de mission difficile du Pakistan.

Coordonnées de l'auteur

Ishtiaq Samuel Gill


Cellulaire: + 27 84 2202679 / +27 61636 1466
Courriel: munist4jesus@hotmail.com
www.samuelministries.com
Facebook: Ishtiaq Samuel Gill
YouTube: Ishtiaq Samuel Gill

Vous aimerez peut-être aussi