Vous êtes sur la page 1sur 3

Université Paris 13 Année 2020-2021

Institut Galilée M2

Outils Avancés en Simulation Mécanique- FreeFem++


26 janvier 2021

Temps 2h, Documents admis : les notes de cours.

Déposer le dossier compressé au format .zip avec les fichiers de votre examen dans
l’espace OASM-FreeFem de Teams
p p
Dans ce qui suit cP = (λ + 2µ)/ρ, cS = µ/ρ sont le vitesses de propagation des
ondes S et P et ϕδ , ψδ : R → R sont des fonctions définies par

cos(sπ/δ) + 1
ϕδ (s) = , si |s| ≤ δ, ϕδ (s) = 0 si non, ψδ (s) = ϕ0δ (s).
2

I) Problème anti-plane.

3 2
x

1
a

On se propose d’étudier la déformation d’une pièce élastique, homogène et isotrope (les


coefficients élastiques sont λ et µ = 1.). La pièce, qui est rapportée à un système d’axes
orthonormés Oxyz, est infinie dans la direction Oz et a une section Ω dans le plan Oxy
(voir figure). Ω est un triangle équilatéral, centré en (0, 0), de longueur a = 2. Les faces
2 et 3 sont en contact sans frottement avec deux plaques parallèles rigides (déplacement
normal nul et contraintes tangentielles nulles). La face 1 est fixée (le déplacement est
nul). Les forces volumiques (le pesanteur) sont négligeables et ρ = 1 est la densité de
masse. A l’état initial la pièce a un déplacement initial u0 = 0 et la vitesse initiale
p
est v0 = (0; 0; ẇ0 ), où ẇ0 = Ẇ ϕδ (r), avec r = x2 + y 2 et δ = a/8. On s’intéresse à
l’évolution sur l’intervalle de temps [0, T ] avec T = a/cS .

1) Ecrire les équations, leur interprétation physique, les conditions initiales et les
conditions aux bords.
2) Utiliser les hypothèses des déformations planes ux = 0, uy = 0, uz = w(t, x, y), afin
de déduire le problème simplifié pour w.
3) Trouver la formulation variationnelle pour w.
4) Utiliser la méthode de Newmark pour la discrétisation par rapport aux temps et
trouver la formulation variationnelle pour ẇk à chaque pas de temps t = k∆t.
5) Utiliser la méthode de la méthode des éléments finis pour la discrétisation spatiale
du problème variationnel à chaque pas de temps.
6) Construire ou modifier un code FreeFem++ afin d’obtenir l’évolution de la solution
approximative.
7) Calculer l’évolution de la déformation. Présenter les résultats sous forme d’un
video (au format .ogv) ou d’une succession de 6 snapshots (format .jpg). Commenter.
8) Calculer l’évolution des energies potentielle, cinétique et totale tans le temps et
les enregistrer dans un fichier (.txt ou . cvs par exemple). Presenter les résultats sur la
forme d’un graphe (on pourra utiliser le fichier obtenu dans Exel). Commenter.

II) Problème plane.

On se propose d’étudier la déformation dynamique d’une pièce infinie dans la direction


Oz qui a une section Ω =]0, a[×]0, b[ dans le plan Oxy (voir figure), avec a = 2, b = 1.
Le matériau est supposé élastique linéaire, homogène et isotrope (constantes de Lamée
λ = 1 et µ = 1) et la densité de masse est ρ = 1. On impose à face la face x = a (2 sur le
dessin) une contrainte (F (t); 0; 0), où F (t) = −F0 ϕδ (t − δ) avec F0 = 1 et δ = 0.075b/cS .
Sur la face x = 0 (4 sur le dessin) on impose un déplacement (0, U (t), 0) (ou une vitesse
(0, U̇ (t), 0)), où U (t) = U0 ϕδ (t − δ) (ou U̇ (t) = U0 ψδ (t − δ)) avec U0 = b/20. Les faces
1 et 3 sont libres de contraintes (contraintes nulles) et on néglige les forces volumiques
(ρb = 0). A l’état initial la pièce est au repos (déplacement initial u0 = 0 et vitesse initiale
u̇0 = 0) et on s’intéresse à l’évolution sur l’intervalle de temps [0, T ] avec T = a/cP .

2
y

F(t)

4
U(t)
2

1
a x

1) Ecrire les équations, leur interprétation physique, les conditions initiales et les
conditions aux bords.
2) Utiliser les hypothèses des déformations planes ux = ux (t, x, y), uy = uy (t, x, y), uz ≡
0 afin de déduire le problème simplifié pour u = (ux , uy ).
3) Trouver la formulation variationnelle pour u = (ux , uy ).
4) Utiliser la méthode de Newmark pour la discrétisation par rapport aux temps et
trouver la formulation variationnelle pour u̇k = (u˙x k ; u˙y k ) à chaque pas de temps t = k∆t.
5) Utiliser la méthode de la méthode des éléments finis pour la discrétisation spatiale
du problème variationnel à chaque pas de temps.
6) Construire ou modifier un code FreeFem++ afin d’obtenir l’évolution de la solution
approximative.
7) Calculer l’évolution de la déformation. Présenter les résultats sous forme d’un
video (au format .ogv) ou d’une succession de 6 snapshots (format .jpg). Commenter.
8) Calculer l’évolution des energies potentielle, cinétique et totale dans le temps et
les enregistrer dans un fichier (.txt ou . cvs par exemple). Presenter les résultats sur la
forme d’un graphe (on pourra utiliser le fichier obtenu dans Exel). Commenter.

Vous aimerez peut-être aussi