Vous êtes sur la page 1sur 2

Les oscillateurs mécaniques libres non amortis

le pendule élastique le pendule de torsion le pendule pesant le pendule simple

Présentation
du pendule

𝑃⃗

Système Le solide S La tige (AB) La tige et le corps © La masse ponctuelle (S)


étudié

Bilan des 𝑃⃗ : poids du solide 𝑃⃗ : poids du solide 𝑃⃗ : poids du solide 𝑃⃗ : poids du solide
𝑅⃗ : réaction du plan horizontal 𝑅⃗ : réaction de l’axe Δ 𝑅⃗ : réaction de l’axe Δ ⃗ : l’action du fil
𝑇
forces
𝐹⃗ : la force de rappel exercée par le 𝐶 : le couple de torsion exercé par La force de rappel est le poids 𝑃⃗ La force de rappel est le poids 𝑃⃗ de
extérieures ressort : 𝐹⃗ = −K Δℓ. 𝑖 le fil métallique appelé couple de de moment : moment :
avec Δℓ= l –𝒍 𝟎 =x rappel de moment : MΔ(𝑃⃗ )=- mg OG sinθ MΔ(𝑃⃗ )=- mg l sinθ
d’où 𝐹⃗ = −K x. 𝑖 Mc= - C θ OG la distance de l axe Δ au centre
K : constante de raideur (K > 0) C : constante de torsion (C > 0) de gravité G système l la longueur du fil
le système est en translation Le système est en rotation autour Le système est en rotation autour Le système est en rotation autour d’un
rectiligne d’un axe fixe d’un axe fixe axe fixe
on applique la 2eme loi de on applique le PFD : on applique le PFD : on applique le PFD :
Newton : ∑ 𝑭⃗ =𝒎𝒂
⃗ ⃗ 𝒆𝒙𝒕)=JΔ𝜽̈
∑ 𝑴(𝑭⃗ ⃗ 𝒆𝒙𝒕)=JΔ𝜽̈
∑ 𝑴(𝑭⃗ ⃗ 𝒆𝒙𝒕)=JΔ𝜽̈
∑ 𝑴(𝑭⃗
Equation ⃗⃗ +𝑹
𝑷 ⃗⃗ + 𝑭⃗
⃗ =m𝒂
⃗ MΔ(𝑷 ⃗⃗ )+ Mc= JΔ𝜽̈
⃗⃗ ) + MΔ(𝑹 ⃗⃗ )= JΔ𝜽̈
⃗⃗ ) + MΔ(𝑹
MΔ(𝑷 MΔ(𝑷⃗⃗ ) + MΔ(𝑹⃗⃗ )= JΔ𝜽̈
différentielle + 0 +(-Cθ)= JΔ𝜽̈ -mg OG sinθ + 0 = JΔ𝜽̈
On projette sur l’axe (Ox) : 0 -mg l sinθ + 0 = JΔ𝜽̈
du 0 + 0 −𝑘Δℓ = m ax , - C θ = JΔ𝜽̈ θ est petit : sinθ=θ θ est petit : sinθ=θ et JΔ=ml2
mouvement avec : Δℓ = ℓ − ℓ0 = 𝑥 -mg OG θ = JΔ𝜽̈ -mg l θ = ml2𝜽̈
𝑲
𝑥̈ + 𝑥 = 0 𝑪
𝜽̈ + θ = 0 𝜽̈ +
𝒎𝒈𝑶𝑮 𝒈
𝒎
𝐉𝚫
θ=0
𝐉𝚫 𝜽̈ + θ = 0
𝐥

la solution 𝟐𝝅 𝟐𝝅 𝟐𝝅 𝟐𝝅
x(t)=Xm cos( 𝑻 t+ ϕ) θ(t)=θm cos( 𝑻 t+ ϕ) θ(t)=θm cos( 𝑻 t+ ϕ) θ(t)=θm cos( 𝑻 t+ ϕ)
𝟎 𝟎 𝟎 𝟎
2𝜋 𝟐𝝅 2𝜋 𝟐𝝅 2𝜋 𝟐𝝅 2𝜋 𝟐𝝅
la vitesse 𝒙̇ (t)= - Xm ( 𝑻 ) sin( 𝑻 t+ ϕ) 𝜽̇ (t)= -Xm ( 𝑻 ) sin( 𝑻 t+ ϕ) 𝜽̇ (t)= -Xm ( 𝑻 ) sin( 𝑻 t+ ϕ) 𝜽̇ (t)= -Xm ( 𝑻 ) sin( 𝑻 t+ ϕ)
𝟎 𝟎 𝟎 𝟎 𝟎 𝟎 𝟎 𝟎
𝟐𝝅 𝟐𝝅 𝟐𝝅 𝟐𝝅 𝟐𝝅 𝟐𝝅 𝟐𝝅 𝟐𝝅
l’ accélération 𝒙̈ (t)= - Xm ( 𝑻 )2 cos( 𝑻 t+ ϕ) 𝜽̈(t)= -Xm ( 𝑻 )2 cos( 𝑻 t+ ϕ) 𝜽̈(t)= -Xm ( 𝑻 )2 cos( 𝑻 t+ ϕ) 𝜽̈(t)= -Xm ( 𝑻 )2 cos( 𝑻 t+ ϕ)
𝟎 𝟎 𝟎 𝟎 𝟎 𝟎 𝟎 𝟎

La période 𝒎 𝑱 𝜟 𝑱 𝒍
Propre 𝑻𝟎 𝑻𝟎 =2π√ 𝑲 𝑻𝟎 =2π√ 𝑪𝜟 𝑻𝟎 =2π√𝒎𝒈𝑶𝑮 𝑻𝟎 =2π√𝒈
La fréquence 𝟏 𝟏 𝑲 𝟏 𝟏 𝑪 𝟏 𝟏 𝒎𝒈 𝑶𝑮 𝟏 𝟏 𝒈
Propre 𝒇𝟎 f0 = 𝑻 =𝟐𝝅 √𝒎 f0 = 𝑻 =𝟐𝝅 √𝐉 f0= 𝑻 = 𝟐𝝅 √ 𝐉 f0 = 𝑻 =𝟐𝝅 √ 𝐥
𝟎 𝟎 𝚫 𝟎 𝚫 𝟎
La pulsation
𝟐𝝅 𝑲 𝟐𝝅 𝑪 𝟏 𝟏 𝒎𝒈 𝑶𝑮 𝟏 𝟏 𝒈
propre 𝝎𝟎 𝝎𝟎 = =√ 𝝎𝟎 = 𝑻 = √ ω0= 𝑻 = 𝟐𝝅 √ 𝐉 ω0 = =𝟐𝝅 √ 𝐥
𝑻𝟎 𝒎 𝟎 𝐉𝚫 𝟎 𝚫 𝑻𝟎

L amplitude Xm et ϕ sont déterminées à partir θm et ϕ sont déterminées à partir θm et ϕ sont déterminées à partir θm et ϕ sont déterminées à partir des
Et des Conditions initiales : des Conditions initiales : des Conditions initiales : Conditions initiales :
la phase à La connaissance La connaissance La connaissance La connaissance
l’origine des à t=0 de x(0) et 𝒙̇ (0) à t=0 de θ(0) et 𝜽̇(0) à t=0 de θ(0) et 𝜽̇(0) à t=0 de θ(0) et 𝜽̇(0)
dates ϕ

Vous aimerez peut-être aussi