Vous êtes sur la page 1sur 10

Comment procéder dans la 4éme année de médecine

Yaici Ayoub

Vue d’ensemble :

La quatrième année est la première année du cycle clinique : vous aborderez chaque système en tant
que futurs praticiens, vous étudierez les maladies que tout généraliste doit connaitre, reconnaitre et
traiter pour certaines.

La quatrième année se déroule sous forme de stages : Il ne s’agit plus d’un système trimestriel où
vous étudiez plusieurs modules à la fois pour être examinés à la fin de chaque trimestre, mais d’un
système modulaire où vous aborderez un module à la fois pour avoir deux examens à la fin de
chaque module.

Le stage comprendra : un enseignement pratique dans un service spécialisé et un enseignement


théorique sous forme de cours magistraux ou de TDs.

La quatrième année comporte 6 modules : Hématologie, Gastrologie, Cardiologie, Pneumologie,


Infectiologie, Neurologie.

Les étudiants sont divisés par ordre alphabétique en 6 rotations : A1/ A2/ B1/ B2/ C1/ C2 Qui
aborderont les modules selon l’ordre chronologique suivant

Rotations/ Module 1 Module 2 Module 3 Module 4 Module 5 Module 6


Modules
A1 Cardiologie Pneumologie Infectiologie Neurologie Hématologie Gastrologie
A2 Pneumologie Cardiologie Neurologie Infectiologie Hématologie Gastrologie
B1 Infectiologie Neurologie Hématologie Gastrologie Cardiologie Pneumologie
B2 Neurologie Infectiologie Hématologie Gastrologie Pneumologie Cardiologie
C1 Hématologie Gastrologie Cardiologie Pneumologie Infectiologie Neurologie
C2 Hématologie Gastrologie Pneumologie Cardiologie Neurologie Infectiologie

Chaque stage comprend plusieurs semaines, la dernière semaine est une semaine d’examination, elle
est laissée libre à l’étudiant et comprendra l’examen pratique et théorique (à la fin de la semaine en
général).

Modules Nombres de semaines Coefficients


Hématologie 03 1
Gastrologie 09 3
Cardiologie 06 2
Pneumologie 06 2
Infectiologie 06 2
Neurologie 06 2
Total 36 semaines 12
Il existe plusieurs terrains de stage pour chaque module : la répartition se fait par ordre de mérite
pour la gastrologie et la cardiologie, aléatoirement pour les autres modules.

Le choix du terrain de stage est une question récurrente à laquelle nous nous abstiendrons de
répondre : cela dépend des tendances de chaque année, des changements des conditions pour
chaque stage, de la distance, de l’intérêt et de la considération des étudiants, nous vous conseillons
donc de lire les témoignages des ainés qui sont passés par les différents terrains.

Réussir le module nécessite l’obtention d’une note supérieure ou égale à 10/20 respectivement à
l’examen théorique et à l’examen pratique.

Les deux examens pratique et théorique sont considérés indépendamment, l’un ne compense pas
l’autre :

L’obtention d’une note inférieure à 10/20 à l’examen théorique (même avec une note très
importante à l’examen pratique) nécessite le passage par l’examen théorique de rattrapage.

L’obtention d’une note inférieure à 10/20 à l’examen pratique (même avec une note très importante
à l’examen théorique) nécessite le passage par l’examen pratique de rattrapage.

L’obtention d’une note inférieure à 10/20 à l’examen de rattrapage laisse à l’étudiant le module
comme une dette : il pourra être admis en 5éme année, mais ne pourra commencer son internat
qu’après avoir réétudié le module après sa 6éme année, pour repasser l’examen et réussir le module.

L’internat ne pourra être entamé qu’après réussite de tous les modules de 4éme, 5éme et 6éme
année.

Pour être admis en 5éme année, l’étudiant doit au moins réussir la moitié des modules : c’est-à-dire
03 parmi les 06, il pourra laisser au maximum 03 modules comme dettes.

Ce qu’il faut à l’étudiant pendant la 4éme année :

Blouse repassée, habits propres, ongles propres ou coupés, l’aspect et l’allure devant le patient sont
d’une importance capitale.

Modules Moyens
Hématologie -Objectifs d’hématologie (version la plus récente)
-Recueils d’hématologie (EMCs, abrégé d’hématologie et de transfusion …)
-Sujets d’examens
Gastrologie -ECN KB
-Cours des enseignants (vous les trouverez dans un drive que nous publierons)
-Cours des enseignants d’Anatomie pathologique.
-recueils de gastrologie (Sleisinger, EMCs, Collége, Hippocrate, autres
références et articles en Anglais ou en français…)
-Sujets d’examens
Cardiologie -Cours de la fac assemblés par le Pr Nibouche.
-ECN KB.
-recueils de cardiologie (Braunwalds, Lilly, EMCs, Dale Dubin, Intermémo ECG,
ECG pour les nuls, autres références et articles en Anglais ou en français…)
-Sujets d’examens, les 200 QROCs de cardiologie.
Pneumologie -ECN KB
-Cours des enseignants (vous les trouverez dans un drive que nous publierons)
-Cours des enseignants d’anatomie pathologique
-Cours assemblés par Ryma Ouaras
-Guides nationaux de tuberculose, de BPCO…
-Les séries de Radiographies (les 100 clichés, les 34 clichés …)
-Recueils de Pneumologie (EMCs, Radiographie thoracique facile Jonathan
Corne, autres références et articles en Anglais ou en Français)
-Sujets d’examens
Infectiologie -Cours des enseignants (vous les trouverez dans un drive que nous publierons)
-Cours des enseignants de microbiologie.
-E,Pilly
-Recueils d’infectiologie (Harrison, EMCs, Mandell, autres références et
articles en Anglais et en Français).
-Sujets d’examens
Neurologie -ECN KB
-Cours des enseignants (vous les trouverez dans un drive que nous publierons)
-Recueils de neurologie (Berkowitz, Schwartzman, De Myer, EMCs, autres
recueils et articles en Anglais et en Français)
-Sujets d’examens.

Les références suscitées peuvent être complétées par tout autre recueil, article ou site internet en
relation avec le module.

Les modules :
1-Hématologie :
Répartition aux terrains Par ordre alphabétique
TDs Obligatoires dans les terrains de stage
TPs Un seul TP, obligatoire, dans le terrain de stage
Cours magistraux Absents
Cours d’Anatomie pathologique Absents
Examen pratique QROCs/ La veille de l’examen théorique, au
terrain de stage
Examen théorique QROCs/ au centre Maherzi.

C’est le module dont le stage est le plus court de l’année, l’étudiant profitera d’un enseignement
essentiellement théorique au terrain de stage.

Le module abordera les pathologies concernant le tissu sanguin et ses éléments figurés : les anémies,
les troubles de l’hémostase, les leucopathies, les leucémies…

Ce module est facile mais il nécessite beaucoup de sérieux, il faut commencer les révisions dès le
début du stage et essayer de terminer le programme à la fin de la 2éme semaine, en effet, vous
n’aurez pas assez de temps pour tout revoir si vous ne finissez pas assez tôt tout le programme.

Comment préparer l’examen ? :

-Revoir les cours


-réaliser un maximum de sujets d’examens
-réaliser un maximum d’examens pratiques en essayant absolument de respecter le temps
-Regarder sur internet des microscopies concernant les cours, pour l’examen pratique
2-Gastrologie :
Répartition aux terrains Par ordre de mérite
TDs Obligatoires dans les terrains de stage
TPs obligatoires, dans le terrain de stage
Cours magistraux Présence non obligatoire, centre Maherzi, les
après-midi.
Cours d’Anatomie pathologique Ayant lieu à l’amphi du service de gastrologie
du CHU Mustapha
Examen pratique QCMs, au centre Maherzi en meme temps que
l’examen théorique.
Examen théorique QCMs/ au centre Maherzi.

C’est le module dont le stage est le plus long de l’année, le programme comprends plus de 70 cours,
abordant les pathologies de l’appareil digestif dans sa totalité, les maladies infectieuses, les maladies
inflammatoires et les néoplasies pouvant concerner les différentes partie de l’appareil : l’œsophage,
l’estomac, l’intestin grêle, le colon, le rectum, l’anus… Les cours aborderont la gastro-entérologie en
tant que spécialité clinique, l’hépatologie mais aussi les aspects chirurgicaux (les différentes prises en
charge chirurgicales des néoplasies et des traumatismes).

Vous pourrez choisir (selon votre classement et votre orientation) un terrain chirurgical ou un terrain
clinique, il faut savoir que ce ne sera pas du tout la même chose, les chirurgiens et les cliniciens
voient les pathologies sous des angles très différents, personnellement j’ai été dans un terrain
chirurgical et cela m’a beaucoup marqué (lire les témoignages des étudiants sur les terrains).

Il faut profiter du stage pratique pour aller en consultation, assister à des interventions, participer à
des gardes, aller aux explorations (endoscopies hautes ou basses …), tant que vous jugez avoir assez
de temps.

-Selon le terrain de stage, la rédaction de plusieurs observations sera nécessaire pour valider le stage.

Il faut commencer à étudier le module le plus sérieusement dès la première semaine, le programme
est long, il faut pouvoir le terminer au moins 12 à 15 jours avant l’examen, pour arriver à réaliser une
2éme couche, une troisième pour certains cours, et se laisser le temps d’aborder les questions
d’examens.

Comment préparer l’examen ? :

-Revoir les cours plusieurs fois (2 à 3)


-répondre à un maximum de QCMs, et de questions d’examens.
3-Cardiologie :
Répartition aux terrains Par ordre de mérite
TDs Obligatoires dans les terrains de stage
TPs obligatoires, dans le terrain de stage
Cours magistraux Ont tous lieu à l’amphithéâtre de la clinique A1
du CHU Mustapha, sauf pour les cours de
thérapeutique dont le lieu diffère selon le
terrain.
Cours d’Anatomie pathologique Absents
Examen pratique QROCs/ en même temps que l’examen
théorique, au centre Maherzi
Examen théorique QROCs/ au centre Maherzi.

C’est un fascinant module durant lequel vous aborderez la clinique et la prise en charge des plus
courantes pathologies pouvant atteindre l’appareil cardiovasculaire.

Vous aborderez les valvulopathies, les atteintes vasculaires (syndromes coronariens, hypertension
artérielle…), les troubles du rythme, les troubles de la conduction, et d’autres pathologies pouvant
atteindre la pompe cardiaque ou les vaisseaux.

Vous devrez maitriser trois grands onglets : les pathologies, la thérapeutique et l’ECG.

Les pathologies seront abordées dans des cours magistraux et discutées dans les TDs et les TPs, la
thérapeutique est enseignée dans des cours ressemblant aux cours magistraux et ayant lieu dans les
terrains de stage, l’ECG sera abordé progressivement au fur et à mesure que vous avanceriez dans les
cours.

Il ne vous sera pas demandé de maitriser l’interprétation complète des ECGs (cela nécessite en effet
de l’expérience et beaucoup d’exercice) mais de savoir comment le lire, et de maitriser les aspects en
relation avec les cours que vous aborderez.

Il ne faut pas essayer de maitriser l’ECG au début du stage, surtout pas au dépens des autres cours et
notions que vous ne devez absolument pas laisser s’accumuler. Apprenez l’ECG progressivement des
références suscitées.

Il faut profiter du stage pratique (selon le terrain) pour assister aux consultations, aux explorations,
aux gardes, selon votre disponibilité et votre temps libre, chose qui n’est pas évidente en cardiologie
car le programme est assez chargé.

-Selon le terrain de stage, la rédaction de plusieurs observations sera nécessaire pour valider le stage.

Il faudra essayer de terminer le programme à la fin de la 5éme semaine pour commencer les
révisions et se préparer à l’examen.

Comment préparer l’examen ? :

-Revoir les cours


-répondre aux 200 QROCs, plusieurs fois.
-répondre à un maximum de questions d’examens
-Les séries de QCMs sont inutiles
4-Pneumologie :
Répartition aux terrains Par ordre alphabétique
TDs Obligatoires dans les terrains de stage
TPs obligatoires, dans le terrain de stage
Cours magistraux Non existants remplacés par les TDs qui ont lieu
l’après-midi aux terrains de stage, en effet, le
stage de pneumologie est un stage «fermé » qui
aura lieu au service dans sa totalité sauf pour
les cours d’anatomie pathologique.
Cours d’Anatomie pathologique Au nombre de 03, ayant lieu au centre Maherzi
Examen pratique (Radiologie) Ayant lieu la 6éme semaine, au terrain de stage,
10 radiographies à interpréter à l’écrit en 30
minutes
Examen théorique QCMs au centre Maherzi.

Module à ne surtout pas négliger, en effet la pneumologie (avec la gastrologie et l’infectiologie) sont
les modules dont les connaissances acquises seront les plus utilisées quand vous serez internes puis
généralistes, le module parait facile, mais il faut s’appliquer, vous n’avez pas le droit de passer en
5éme année sans savoir reconnaitre et traiter une bronchite, une pneumonie communautaire ou
avoir une méthodologie cohérente et précise d’interprétation des radiographies thoraciques.

Il faut examiner un maximum de patients, le programme et la structuration du stage vous


permettrons de rester longtemps au service, vous pourrez donc réviser toute votre sémiologie et
pratiquer des examens complets sur vos patients.

Vous aborderez les maladies de pratique courante comme les bronchites et les pneumonies, mais
aussi des pathologies intimement liées à la spécialité comme la tuberculose (les pneumologues
Algériens maitrisent très bien la question, ils représentent même une référence internationale, vous
devrez donc en profiter), les BPCOs, l’asthme et les cancers.

-Selon le terrain de stage, la rédaction de plusieurs observations sera nécessaire pour valider le stage.

Il faudra essayer de terminer le programme à la fin de la 5éme semaine pour commencer les
révisions et se préparer à l’examen.

Comment préparer l’examen ? :

-revoir les cours


-faire un maximum de QCMs (essayer de faire toute la série verte, prendre en considération sa
longueur) et voir un maximum de sujets d’examens
-Interpréter un maximum de radiographie EN ECRIVANT, il faut chercher le modèle de la feuille
d’examen pratique et s’entrainer à remplir toute l’interprétation dans le petit espace et en 03
minutes, essayer d’interpréter 500 radiographies en en écrivant 200 tout au long du stage.
5-Maladies infectieuses :
Répartition aux terrains Par ordre alphabétique
TDs Obligatoires dans les terrains de stage
TPs obligatoires, dans le terrain de stage
Cours magistraux Ayant lieu à la faculté de médecine de Ziania les
après-midis.
Cours d’Anatomie pathologique Absents, remplacés par des cours de
microbiologie ayant lieu à la faculté de Ziania
Examen pratique Examen oral ayant lieu au terrain de stage
Examen théorique QROCs/ au centre Maherzi.

Module nécessitant le plus d’efforts durant l’année, l’infectiologie est un module chargé, où l’on ne
peut faire les choses à moitié, Il faut s’appliquer dès le début du stage car les cours sont longs, le
stage est astreignant, la préséance est obligatoire à l’hôpital d’El Kettar (ce dernier et HCA
représentent les 02 seuls terrains pour ce module).

Vous aborderez les maladies infectieuses les plus courantes en détail, leur épidémiologie, leur
clinique et leur prise en charge.

Les sujets abordés dans ce module sont très vastes, vous devrez maitriser la clinique de chaque
pathologie, mais aussi les caractéristiques microbiologiques du germe qui en est responsable.

Les conduites à tenir et les traitements sont à connaitre en détail (avec les posologies), ce qui
nécessite une consultation répétée des cours.

Le stage d’infectiologie est très intéressant, vous rencontrerez des pathologies très importantes sur
le plan épidémiologique et clinique. Vous améliorerez et cultiverez votre philosophie de praticien,
vous apprendrez à soigner sans juger, à faire attention aux autres et à vous-mêmes, vous plongerez
dans le risque de votre métier, il faut surtout apprendre à sensibiliser la population contre les
maladies infectieuses en les informant sur le mode de transmission et les risques, ainsi que sur les
moyens de prévention et de traitement.

-Selon le terrain de stage, la rédaction de plusieurs observations sera nécessaire pour valider le stage.

Il faudra essayer de terminer le programme à la fin de la 5éme semaine pour commencer les
révisions et se préparer à l’examen.

Comment préparer l’examen ? :

-revoir les cours


-faire un maximum de qrocs et de cas cliniques et voir un maximum de sujets d’examens
- Quant à l’examen pratique, Il faut vous informer sur votre examinateur (que vous connaitrez vers
la 5éme semaine) c’est très important, car les questions se répètent chez le même examinateur, et
ne se ressemblent pas chez deux examinateurs différents.
6-Neurologie :
Répartition aux terrains Par ordre alphabétique
TDs Obligatoires dans les terrains de stage
TPs obligatoires, dans le terrain de stage
Cours magistraux Ayant lieu à la faculté de médecine de Ziania les
après-midis.
Cours d’Anatomie pathologique Absents.
Examen pratique Examen oral, ou sous formes d’examens
neurologiques sur un patient, ayant lieu au
terrain de stage
Examen théorique QCMs au centre Maherzi.

Module abordant les syndromes topographies ainsi que les pathologies infectieuses, malformatives,
traumatiques, ischémiques et tumorales des systèmes nerveux central et périphérique, fascinant
vaste et captivant, vous ne vous ennuierez jamais durant votre stage.

Module relativement facile, très intéressant, mais où le type du terrain (clinique ou chirurgical) sera
décisif sur votre apprentissage, dans les terrains cliniques (et surtout à Benaknoun) vous apprendrez
à réaliser des examens neurologiques et à interpréter les résultats de votre examens, dans les
terrains chirurgicaux vous acquerrez de bonnes connaissances sur les néoplasies et les traumatismes
du SNC et du crâne, malheureusement, vous serez affectés aux terrains, ce n’est pas vous qui
choisirez.

Personnellement j’étais à Benaknoun et le stage était juste magnifique, les maitres assistants et
professeurs sont à votre écoute, chaque TD est censé être suivi d’un TP, vous reprendrez l’examen
clinique tellement de fois que vous vous y habituerez, vous pourrez assister aux consultations et
poser des questions, vous pourrez examiner seuls les patients et poser des questions aux résidents
qui vous aideront et vous apprendront beaucoup de choses.

Le seul Hic est que le stage et l’examen ne reflètent pas tout le temps le contenu des cours, qui sont
parfois compliqués, voir difficiles (alors que l’examen est très très facile vous pourrez le préparer en
une seule semaine). Il ne faut donc absolument pas se limiter à vouloir réussir l’examen, ce sera une
grave erreur de bâcler le module en pensant le maitriser rien qu’en répondant aux questions
d’examens, cherchez ! Posez des questions, essayez de comprendre la physiopathologie des signes
(pas tous, les plus importants au moins) cela vous permettra de les ancrer dans vos mémoires !

-Selon le terrain de stage, la rédaction de plusieurs observations sera nécessaire pour valider le stage.

Il faudra essayer de terminer le programme à la fin de la 5éme semaine pour commencer les
révisions et se préparer à l’examen.

Comment préparer l’examen ? :

-revoir les cours


-faire un maximum de QCMs et voir un maximum de sujets d’examens
- Quant à l’examen pratique, Il faut vous informer sur votre examinateur (que vous connaitrez vers
la 5éme semaine) c’est très important, car les questions se répètent chez le même examinateur, et
ne se ressemblent pas chez deux examinateurs différents. Il faut aussi vous entrainer à examiner
et à réexaminer les patients, encore et encore ! plein de fois.
Précisions sur la 4éme année :

Réussir le module ou bien se former ?

Il faut réussir à établir un équilibre entre les deux. Il ne faut absolument pas se focaliser sur l’examen,
vous pourrez avoir un 19 avec 0 bénéfice du stage, mais il ne faut pas aussi négliger l’examen et bien
s’y préparer, vous pourrez très bien vous former pour ensuite avoir une note médiocre (ce qui est
moche et pas très utile). Consultez donc les sujets et les questions tout au long du stage sans en faire
votre priorité, si vous bossez assez, que vous vous appliquiez, que vous cherchiez et essayez de
comprendre tout en consultant un minimum de sujets, tout ira à merveille nchallah.

Quelle limite à la recherche ?

IL FAUT CHERCHER, les diapositifs ou cours des enseignants sont insuffisants dans la majorité des cas,
ils sont là pour nous orienter et pour nous guider, mais vous devez apprendre à construire votre
édifice de connaissances dès maintenant comme des grands, il ne faut pas être passifs, ou s’habituer
à être assistés, libérez-vous. Mais ! il ne faut pas que cela lèse votre formation, n’essayez pas
d’acquérir les connaissances d’une spécialité qui nécessitent une vie en quelques semaines, vous n’y
arriverez pas et vous pourrez vous retrouver très en retard, guidez-vous des cours des enseignants,
et cherchez pour enlever les « gènes » qui vous empêchent d’avancer parce que vous ne comprenez
pas telle ou telle notion.

Portez votre intérêt aux mises à jour, dernières recommandations et lisez des articles et publications
concernant vos modules.

La pratique :

Capitale, la médecine ne s’apprend pas dans un bureau (enfin pas seulement) mais devant le lit du
malade, il faut apprendre à adapter vos connaissances à la vie professionnelle réelle, ce qui n’est pas
toujours évident, il faut apprendre à examiner les patients, à gagner leur confiance, à reconnaitre les
signes qui ne ressemblent pas le plus souvent à leurs descriptions et à les synthétiser, plus vous
verrez des patients mieux ce sera !

La présence :

La question ne se pose pas pour le terrain de stage, la présence est tout simplement obligatoire, et
les maitres de stages y veilleront, je connais personnellement des étudiants qui ont été interdits de
l’examen cette année à cause de leur absence, il n’est plus question de discuter ce point.

Pour les cours magistraux, cela ne changera pas par rapport au cycle clinique, la présence n’est pas
obligatoire, mais reste parfois nécessaire, selon le module, le cours et votre propre avancée dans les
révisions.

Les QCMs et les questions d’examens :

Sont là pour compléter vos connaissances et vous apprendre à réfléchir devant des situations pseudo
réelles, mais ne doivent absolument pas constituer un support d’apprentissage.
Que faire l’été d’avant la 4éme année :

-Surtout se reposer !

-Vous pourrez revoir un peu de sémiologie et d’électrophysiologie cardiaque et même (lire) quelques
notions sur l’ECG, mais rien ne presse.

Un dernier mot :

La quatrième année est magnifique, très captivante mais longue, chargée, parfois difficile, le cycle
clinique ne ressemble pas au préclinique, il a sans doute ses avantages mais aussi ses inconvénients,
vous devrez vivre le stress des examens 06 fois par année au lieu de 03 (il faudra alors apprendre à
gérer le stress pour celles et ceux qui n’y arrivent pas encore), mais les retards sont plus facilement
rattrapables si on y pense à temps.

C’est une année pleine d’émotions, de savoir et de situations qui vous marqueront nchallah, il vous
sera dés maintenant demandé de vous comporter comme des praticiens de la santé, essayez donc
d’acquérir une bonne personnalité qui vous suivra le restant de vos jours.

Vous devez faire attention à tout ce que vous direz à vos patients, vous devez apprendre à annoncer
une maladie, à cacher la gravité de l’une ou bien évoquer les risques de l’autre, vous devrez
apprendre à connaitre vos patients et à leur adapter vos discours. La relation patient-praticien est de
plus en plus négligée, mais je crois personnellement que c’est la base d’une prise en charge
adéquate.

J’espère que ce sera un nouveau départ pour vous, plein d’apprentissage et de réussites.

Que Dieu vous accorde toute la joie et toute la réussite. A bientôt nchallah,

Ayoub Yaici.