Vous êtes sur la page 1sur 11

EXPOSE DU COURS RESEAUX SANS FILS

THEME : RESEAUX DE NOUVELLE GENERATION


Enseignant : Dr DJIMELI Alain
NOMS DES MEMBRES DU GROUPE :
1) KAPNANG Rikielle
2) MAMGUE SIMO Vanessa Bergeronne
3) MAWAFFO DJIDJOU Leslie Lorel
4) MOGOUN KAPTUE Symphorienne Naomie

RESEAUX DE NOUVELLE GENERATION-RESEAUX SANS FILS 1


LISTE DES ABREVIATIONS

➢ ATM : Asynchronous Transfer Mode


➢ BSC : Base Station Controller
➢ BTS : Base Transceiver Station
➢ CAS : Central Authentifiction Service
➢ DiffServ : Differentiated Services
➢ DSL : Digital Subscriber Line
➢ ETSI : European Telecommunications Standards Institute
➢ IP : Internet Protocol
➢ ITU : International Telecommunications Union
➢ MEGACO: Media Gateway Control Protocol
➢ MG : Media Gateway
➢ MGC : Media Gateway Controller
➢ MGCP : Media Gateway Protocol
➢ MGW : Media Gateway
➢ MPLS : Multi Protocol Label Switching
➢ NGN : Next Generation Networks
➢ RNG : Réseaux de Nouvelle Génération
➢ RSVP : Resource ReSerVation Protocol
➢ RTC : Réseau Téléphonique Commuté
➢ QoS : Quality of Service
➢ SDH : Synchronous Digital Hierarchy
➢ SG (UIT) : Secrétariat Général
➢ SG : Signaling Gateway
➢ SIGTRAN : Signaling Transport
➢ SIP : Session Initiation Protocol
➢ TDM : Time Division Multiplexing
➢ TISPAN: Telecoms-Internet converged Services and Protocols for Advanced
Networks
➢ UIT-T : Union Internationale des Télécommunications| Tech
➢ WiMax: Worldwide Interoperability for Microwave Access

RESEAUX DE NOUVELLE GENERATION-RESEAUX SANS FILS 2


TABLE DES MATIERES
LISTE DES ABREVIATIONS ................................................................................................................ 2
I. CONTEXTE ........................................................................................................................................ 4
II. DEFINITION DES RNG....................................................................................................................... 4
III. CARACTERISTIQUES DES NGN ..................................................................................................... 5
III.1. Architecture ................................................................................................................................ 5
III.2 Normalisation ............................................................................................................................... 7

RESEAUX DE NOUVELLE GENERATION-RESEAUX SANS FILS 3


I. CONTEXTE

Face aux problèmes tels que la spécialisation des réseaux de télécommunications pour la
téléphonie fixe, le développement de nouveaux services (évolution des usages du réseau d’accès
fixe et l’arrivée du haut débit) ainsi que la difficulté à gérer des technologies multiples et surtout
la menace qui pesait au niveau de la baisse de la rentabilité des opérateurs, les laboratoires des
constructeurs, les organismes de standardisation et ces derniers ont dû se pencher sur une
nouvelle architecture réseau les Next Generation Networks (NGN) pour résoudre les limites de
la technologie existante. Cette expression a été développée autour des années 1990.

II. DEFINITION DES RNG

Il n'existe pas de définition unique de cette expression. Son sens varie en fonction du contexte
et du domaine d'application.
❖ Selon l’UIT-T : C’est un réseau basé sur la technologie de commutation de paquets,
capable de fournir des services de télécommunications à faibles coûts en profitant des
multiples avantages de large bande et qualité de service offert par les technologies de
transmission pour lesquelles les fonctions reliées au service (applications) sont
indépendantes du réseau physique de transport. Il offre l'accès sans restriction pour les
utilisateurs à différents fournisseurs de service. Il soutient la mobilité généralisée qui
permettra la fourniture conforme et omniprésente de services aux utilisateurs.
❖ Selon l’ETSI : Concept de définition et déploiement des réseaux, qui dus à leur
séparation formelle dans différentes couches et plateformes ainsi que l’utilisation des
interfaces ouvertes, offre aux fournisseurs de service et opérateurs une plateforme qui
peut évoluer étape par étape (flexibilité) pour créer, déployer et contrôler des services
innovateurs.
En outre, l’expression NGN (Next Generation Networks) en français RNG (Réseaux de
nouvelle Génération), désigne le plus souvent le réseau d'une compagnie de
télécommunications dont l'architecture repose sur un plan de transfert en mode paquet, capable
de se substituer au réseau téléphonique commuté et aux autres réseaux traditionnels. L'opérateur
dispose d'un cœur de réseau unique qui lui permet de fournir aux abonnés de multiples services
(voix, données, contenus audiovisuels...) sur différentes technologies d'accès fixes et mobiles.

RESEAUX DE NOUVELLE GENERATION-RESEAUX SANS FILS 4


III. CARACTERISTIQUES DES NGN
III.1. Architecture

Les réseaux de nouvelle génération reposent sur les technologies Internet, notamment le
protocole Internet (IP). Au niveau de la signalisation (utilisation des signaux pour contrôler des
communications), différents protocoles sont utilisés : H.323, MGCP, et surtout SIP (Session
Initiation Protocol).
Le NGN repose sur une architecture Softswitch/ passerelle. Le softswitch est une application
qui traite la signalisation téléphonique dans le réseau NGN, et à ses frontières. Une fonction
importante du Softswitch est de gérer l’interconnexion avec les autres réseaux téléphoniques,
via les passerelles de signalisation et les passerelles multimédias. En plus de cela, Les réseaux
NGN peuvent utiliser diverses technologies, notamment la fibre optique, le satellite, le câble,
les technologies hertziennes fixes ou mobiles ou ils peuvent être le résultat d'une modernisation
des réseaux en fils de cuivre existants. En outre, d’après le Consortium International Softswitch,
le terme ‘softswitch’ peut être vu comme un contrôleur de passerelle média (MGC), qui contrôle
les élé ments de réseau qui assurent la médiation entre la route ou la traduction des flux de
données différentes.
❖ NGN : Architecture à 3 niveaux
Le NGN se définit par une architecture réseau en 3 couches : Transport (Réseau), Contrôle et
Services avec des interfaces ouvertes et normalisées entre chaque couche.

L’architecture très simplifiée est décrite par le schéma suivant :

RESEAUX DE NOUVELLE GENERATION-RESEAUX SANS FILS 5


Figure 1: Architecture à 3 niveaux des NGN

Les Gateways sont aussi nommées passerelles, elles permettent l’interconnexion avec les
réseaux externes et l’acheminement du trafic.

Les MGW ou MG (Media Gateway) sont situées au niveau du transport des flux média entre
le réseau RTC et les réseaux en mode paquets. Elles ont pour rôle :

▪ Le codage et la mise en paquet des flux médias


▪ La transmission de ces flux selon le MGC
Les MGW permettent donc de relier les équipements existants (CAS, BTS/BSC) à une couche
de transport IP ou ATM. Différentes solutions peuvent être envisagées et gérées :
IP/ATM/SDH ou IP/Ethernet ou IP/SDH (Pour aller plus loin, dans le cas de la gestion de
flux multimédia, l’ajout de nouveaux mécanismes de QoS avec MPLS, DiffServ ou RSVP ont
été nécessaires, mais nous y reviendront dans un autre article).

Bien souvent, la fonction SG Signaling Gateway est aussi implémentée dans la Média
Gateway. La SG a pour rôle de convertir la signalisation échangée entre le réseau NGN sans
l’interprétée. On parle d’adaptation de la signalisation vers le protocole utilisé (TDM/IP) : Il
s’agit du protocole SIGTRAN.

Le MGW est aussi nommée Couche Adaptation et il est sous la responsabilité du SoftSwitch,
c’est-à-dire du MGC dans la couche contrôle. Il échange ainsi de la signalisation via le
protocole MGCP (ou MEGACO). Le MGC est l’entité intelligente du réseau.

RESEAUX DE NOUVELLE GENERATION-RESEAUX SANS FILS 6


Le MGC gère :

▪ L’échange des messages de signalisation


▪ Le traitement des appels (avec les terminaux H.323, SIP, MGCP)
▪ Le choix du MGW, la prise en charge de l’appel, la réservation des ressources

III.2 Normalisation
Les travaux de normalisation relatifs aux NGN ont été effectués par 02 principales
organisations à savoir l’UIT-T et l’ETSI. Au sein de l’IUT-T, le groupe d'étude no 13 (SG13)
a mené les travaux et il a été conclu qu’un Réseau de Nouvelle Génération devrait remplir les
conditions suivantes :

▪ Le réseau est en mesure d'assurer des services de télécommunication au public (notion


de réseau d'opérateur titulaire d'une licence)
▪ Son plan de transfert est exploité en mode paquet (IP…)
▪ Il peut utiliser de multiples technologies de transport à large bande, pourvu qu'elles
soient capables d'assurer une qualité de service de bout en bout.
▪ Les fonctions liées aux services sont indépendantes des technologies sous-jacentes
liées au transport. Les fonctions sont bien définies et dialoguent entre elles par des
interfaces normalisées. Le but est d'améliorer l'évolutivité du réseau, ce que ne
permettent pas de faire aujourd'hui les commutateurs monolithiques du RTC.
▪ Il permet un accès non restreint par les utilisateurs aux opérateurs de leur choix
(notion d'interopérabilité et de libre concurrence) et à de multiples services (concept
de réseau unique polyvalent)
▪ Il peut supporter de multiples technologies d'accès (le dernier kilomètre peut être DSL,
fibre optique, câble, Wimax…)
▪ Il prend en charge la notion de mobilité généralisée (accès aux services et cohérence
des services quel que soit le lieu où la technologie d'accès fixe ou mobile)
▪ Il assure l'interfonctionnement avec des réseaux basés sur des technologies anciennes
(ex. commutation de circuits) par l'intermédiaire d'interfaces ouvertes
▪ Il permet à l'opérateur de satisfaire à ses obligations réglementaires : appels d'urgence,
sécurité, confidentialité, interceptions légales, etc.
Quant à l'ETSI qui a été également impliqué dans le travail de normalisation des réseaux
NGN avec le projet TISPAN ("Telecoms-Internet converged Services and Protocols for

RESEAUX DE NOUVELLE GENERATION-RESEAUX SANS FILS 7


Advanced Networks) sur lequel intervient 8 groupes de travail, ses objectifs globaux sont les
mêmes que ceux de l’IUT-T.

IV. AVANTAGES DES RESEAUX DE NOUVELLES


GENERATIONS

1) Plus vite moins cher - en convergeant deux réseaux en un, il est possible d'économiser
immédiatement tout en maintenant deux réseaux distincts. La bande passante est également
beaucoup moins chère. Vous obtenez aujourd'hui 4 fois la largeur de bande pour le même
prix que votre ancien réseau. Plus d'économies peuvent être réalisées en utilisant la VoIP,
beaucoup plus rentable que les appels PBX traditionnels.
2) Un réseau ultra performant - les réseaux NGNs fournissent de meilleures capacités de
bandes passantes, beaucoup plus rapides avec un niveau de sécurité plus élevé que les
réseaux IP alternatifs. La performance de ces réseaux permet également de réduire les temps
de latences (pour exemple le réseau C&W est actualisé en 50 millisecondes en cas de
panne). Un avantage non négligeable qui permet de maintenir la continuité de service en
toute sécurité.
3) Une ouverture vers les applications de demain - un des avantages les plus importants de
la migration vers un réseau IP NGN, au-delà de l'amélioration des process et des couts, est la
multitude des applications offertes. La VoIP est la plus connue, mais cela ne représente que
la partie émergée de l'iceberg. Les solutions de vidéo conférence pour exemple sont des
services de plus en plus plébiscités. Les réseaux NGN actuels offrent, pour la première fois,
des solutions de vidéo conférence capable de se substituer aux réunions physiques. Avec la
capacité d'économiser des millions d'euros en frais de déplacement, nous prévoyons que
cette application sera l'application star de la convergence en 2010.
4) Un réseau qui s'adapte en un clic - trop souvent, les communications ont été perçues
comme une charge lourde pour l'entreprise. Ajouter des lignes de téléphone et des données
supplémentaires à son réseau représentait des couts faramineux et la technologie utilisée
était longue et complexe à installer. Avec les réseaux convergés, l'ajout de nouvelles lignes
est bien plus facile et beaucoup plus rentable. La flexibilité de la technologie signifie
également plus de capacité plus rapidement en fonction des besoins de l'entreprise, et ce
quasiment en un clic - c'est en particulier le cas des entreprises utilisant l'Ethernet comme
technologie d'accès.

RESEAUX DE NOUVELLE GENERATION-RESEAUX SANS FILS 8


5) Un point de contact unique - un autre effet positif de la convergence est la simplification
de la maitrise du fonctionnement et du cout de son réseau. Avec un fournisseur unique, il y a
seulement un point de contact pour toute demande concernant le réseau. Nous avons
constaté que ce point est perçu comme très avantageux pour les entreprises qui ont
l'assurance d'une ligne directe et unique pour maintenir un réseau disponible à 100%.

RESEAUX DE NOUVELLE GENERATION-RESEAUX SANS FILS 9


BIBLIOGRAPHIE

➢ Slide 1 -200704-Pi-MTN.pdf . [en ligne]. (Modifié en 2019) Disponible sur : <


https://www.fratel.org/documents/2012/01/200704-Pii-MTN.pdf > (consulté le
10/02/2021)
➢ RESEAUX DE PROCHAINE GENERATION . [en ligne]. (Modifié en 2021)
Disponible
sur :<https://www.itu.int/itunews/manager/display.asp?lang=fr&year=2009&issue=03&ipag
e=24&ext=html > (consulté le 10/02/2021)
➢ Next Generation network-Wikipédia. [en ligne]. (Modifié en 2021) Disponible sur :<
https://fr.wikipedia.org/wiki/Next_generation_network > (consulté le 10/02/2021)
➢ NGN | Frédéric Launay. [en ligne]. (Modifié en 2021) Disponible sur :<
http://blogs.univ-poitiers.fr/f-launay/tag/ngn/ > (consulté le 11/02/2021)
➢ Convergence : avantages promis par le Next Generation Networking. [en ligne].
(Modifié en 2019) Disponible sur : < https://www.journaldunet.com/solutions/cloud-
computing/1031649-convergence-5-avantages-promis-par-le-next-generation-
networking/#:~:text=Dans%20ce%20contexte%2C%20voici%20en,un%20r%C3%A9seau%20d
e%20deuxi%C3%A8me%20g%C3%A9n%C3%A9ration.&text=Plus%20vite%20moins%20cher%
20%2D%20en,en%20maintenant%20deux%20r%C3%A9seaux%20distincts. > (consulté le
9/06/2020)

RESEAUX DE NOUVELLE GENERATION-RESEAUX SANS FILS 10

Vous aimerez peut-être aussi