Vous êtes sur la page 1sur 16

LE

6
MANAGEMENT
ce

a n
DE
L’INNOVATION
Séminaires animés par le professeur Amina BENRAISS

Pour le master Entrepreneuriat, Innovation et Création


des Start-Up

Département des Sciences de Gestion


FSJES – Univeersité Cadi Ayyad

Automne 2020
III-Choix stratégiques et
management de l’innovation

Prof. A. BENRAISS
3-1 L’innovation
L’innovation au service
au service des stratégies
des stratégies d’expansion
d’expansion et de
et de diversification
diversification
3-1-1- Innover pour maintenir ou renforcer un pouvoir de marché

L’innovation:
• moyen d’asseoir une position dominante
• Moyen d’améliorer sa position sur un secteur d’activité (une niche ou sphère géographique)

se maintenir sur un marché existant exige parfois que l’entreprise soit capable de cannibaliser
ses propres produits pour pouvoir faire face à des transitions majeures dans le cycle
d’évolution d’une industrie

le succès amène l’inertie et le conservatisme

Prof. A. BENRAISS
3-1 L’innovation au service des stratégies d’expansion
et de diversification
3-1-2- Innover pour pénétrer dans un marché existant

 Se déplacer dans une filière ou une « arène stratégique »


grâce à l’innovation:
- Intégration totale
- Intégration partielle
- Intégration discontinue
- Quasi-intégration
- Déplacement dans la filière

Prof. A. BENRAISS
3-1 L’innovation au service des stratégies d’expansion
et de diversification
3-1-3 Innover pour pénétrer dans un marché existant

 Innover à l’échelle d’un secteur tout entier ou se focaliser


sur une niche stratégique

L’innovation est utilisée:


 soit pour pénétrer un secteur d’activité tout entier,
 soit pour se focaliser sur une niche existante,
 soit pour créer une niche nouvelle

- l’entreprise attaque de front les compétiteurs du secteur (GE)


- viser une niche existante du secteur ou, mieux, de créer une
nouvelle niche (PME)

Prof. A. BENRAISS
3-1 L’innovation au service des stratégies d’expansion
et de diversification
3-1-3 Elargir les dimensions géographique du champs stratégique

Elargir les frontières géographiques du périmètre stratégique sur lequel évolue


l’entreprise
Adopter des stratégies d’internationalisation
L’internationalisation est possible quelle que soit la taille de l’entreprise

Prof. A. BENRAISS
3-2 Les stratégies d’offres innovantes

3-2-1 Notions

Stratégie d’offres innovantes: Concevoir, développer et réaliser de manière


récurrente (en flux) des biens et/ou services nouveaux avec l’objectif des les
valoriser sur des secteurs d’activité différents, dans une optique de
diversification (produits/marchés) .

L’entreprise choisit ses marchés en fonction de son métier. Elle ne construit


pas son métier en fonction de ses marchés.

Prof. A. BENRAISS
3-2 Les stratégies d’offres innovantes

3-2-2 Principes de mise en œuvre

– identifier ses compétences clés, compétences qui peuvent reposer sur


 des savoirs technologiques et non technologiques
 des savoirs collectifs et individuels;
 des savoir-faire
 des savoir-être

– mettre en œuvre un management multi projet pour gérer globalement les


projets d’innovation en fonction des compétences clés:
 favoriser le partage des savoirs entre les projets ou créer de nouveaux
savoirs,
 choisir les secteurs d’activité à renforcer ou dans lesquels pénétrer et créer
de nouveaux espaces de valeur.

Prof. A. BENRAISS
3-3 Les stratégies relationnelles et co-innovation

3-3-1 La co-invention

La co-innovation est une modalité de management de l’innovation qui consiste,


pour plusieurs personnalités morales ou physiques différentes, à faire émerger
et/ou réaliser, de façon conjointe, un ou plusieurs projets d’innovation.
Le choix de cette modalité repose sur l’hypothèse d’une mise en commun de
ressources dans une situation d’innovation donnée

La co-innovation peut :
– réunir des entités économiques de même nature ou de nature
– concerner des acteurs appartenant à un même secteur d’activité, une même filière,
ou non ;
– être ponctuelle ou récurrente ;
– porter sur tout ou partie d’un projet d’innovation ;
– être un simple accord entre deux entreprises qui signent un contrat et mettent en
place une organisation souple ou une prise de participation ou voire une coentreprise

Prof. A. BENRAISS
3-3 Les stratégies relationnelles et co-innovation

3-3-2 Les formes de co-invention

5 formes dans la littérature:


- l’alliance
- Le partenariat symbiotique
- L’impartition (coopération verticale)
- La coopération diagonale
- L’écosystème d’innovation

Accord de coopération entre deux ou plusieurs


entreprises concurrentes. Elle met en relation
des concurrents dans le cadre d’un projet
d’innovation commun.

Prof. A. BENRAISS
3-3 Les stratégies relationnelles et co-innovation

3-3-2 Les formes de co-invention

5 formes dans la littérature:


- l’alliance
- Le partenariat symbiotique
- L’impartition (coopération verticale)
- La coopération diagonale
- L’écosystème d’innovation

Forme de coopération développée entre des


entités économiques n’appartenant pas au même
champ concurrentiel et qui combinent leurs
ressources pour proposer ensemble une offre
nouvelle de biens ou de services.
.

Prof. A. BENRAISS
3-3 Les stratégies relationnelles et co-innovation

3-3-2 Les formes de co-invention

5 formes dans la littérature:


- l’alliance
- Le partenariat symbiotique
- L’impartition (coopération verticale)
- La coopération diagonale
- L’écosystème d’innovation

Il y a impartition lorsqu’une entreprise délègue à


une autre la réalisation d’un objet, d’une tache ou
d’un rôle, plutôt que de l’assumer elle-même. Le
contrat qui lie les entreprises peut revêtir des
formes très diverses telles que la sous-traitance,
la concession, la licence, la franchise, la
coproduction…
Prof. A. BENRAISS
3-3 Les stratégies relationnelles et co-innovation

3-3-2 Les formes de co-invention

5 formes dans la littérature:


- l’alliance
- Le partenariat symbiotique
- L’impartition (coopération verticale)
- La coopération diagonale
- L’écosystème d’innovation

Réunit des entreprises dont les biens et services se complètent et qui


souhaitent développer une proposition de valeur commune auprès
des futurs utilisateurs.

Prof. A. BENRAISS
3-3 Les stratégies relationnelles et co-innovation

3-3-2 Les formes de co-invention

5 formes dans la littérature:


- l’alliance
- Le partenariat symbiotique
- L’impartition (coopération verticale)
- La coopération diagonale
- L’écosystème d’innovation

Une coalition hétérogène d’entreprises


relevant de secteurs différents et formant une
communauté stratégique d’intérêts ou de
valeurs structurées en réseau autour d’un
leader qui arrive à imposer ou à faire partager
sa conception commerciale ou son standard
économique
Prof. A. BENRAISS
3-3 Les stratégies relationnelles et co-innovation

3-3-3 Etablir une stratégie relationnelle pour innover

 Les stratégies relationnelles sont un moyen possible d’augmenter la probabilité de


succès des projets d’innovation. Innover seul est aussi une possibilité

 entrer en relation avec d’autres entités pour innover, c’est s’exposer à toutes les
difficultés que soulève n’importe quelle interaction humaine et

 Si la stratégie relationnelle apparaît comme la meilleure solution pour innover, il


faut réfléchir à la forme qu’elle pourrait revêtir en fonction des objectifs
d’innovation poursuivis

 De par leur ampleur et leur succès, les nouvelles formes de stratégies


relationnelles, notamment pour innover, ébranlent les schémas de pensée
traditionnels de la stratégie.

Prof. A. BENRAISS
Réalisation du cas des consoles de
jeux vidéo

Prof. A. BENRAISS

Vous aimerez peut-être aussi