Vous êtes sur la page 1sur 5

Configuration pour superviser un ordinateur Windows

Avant de pouvoir configurer un ordinateur Windows dans les fichiers de configuration de Nagios il
faut d'abord que vous ayez installé NSClient++ sur l'ordinateur en question.

NSClient++ installé on peut maintenant allez configurer le fichier de configuration de Nagios afin
qu'il puisse superviser notre ordinateur. Dans ce tutoriel l'ordinateur à superviser sera l'ordinateur
alain et son adresse ip sera 128.16.100.31.

Il y a 2 façons différentes d'accéder aux fichiers de configuration de Nagios une en mode graphique
et l'autre en mode console.

Mode graphique
Tout d'abord on ouvre le gestionnaire de fichiers dans openSUSE et on se place à la racine.

Ensuite pour aller jusqu'aux fichiers de configuration de Nagios on va parcourir les dossiers en
partant du dossier racine. Soit : Racine > usr > local > nagios > etc > objects
Et on arrive face à des fichiers en .cfg et ce sont ces fichiers que l'on va être amené à modifier.
Le fichier qui nous intéresse le plus ici est le fichier windows.cfg c'est ici que l'on va déclarer notre
ordinateur à superviser. On ouvre donc ce fichier et on commence par renseigner l'ordinateur à
superviser dans « define host { ». On ne modifie pas « use » mais uniquement « host_name »,
« alias » et « address ».

Si on veut superviser un autre ordinateur il faut recommencer en renseignant les différentes


informations dans un nouveau « define host { » comme ci-dessous .

On reste toujours dans notre fichier windows.cfg et plus bas on va choisir dans quel groupe placer
notre ordinateur. Pour cela on rajoute juste le « host_name » choisi précédemment dans le groupe
que l'on souhaite en face de « members ». Ici je vais ajouter l'ordinateur alain au groupe Rez-de-
chaussee.
Si je veux ajouter le second ordinateur alexis au groupe Rez-de-chaussee il suffit de renseigner son
« host_name » derrière alain en le séparant d'une virgule.

Dans le fichier windows.cfg il faut encore renseigner les services que va superviser Nagios sur votre
ordinateur. Tous les services existent déjà, vous n'avez qu'à indiquer le « host_name » de votre
ordinateur dans le « host_name » du service. Je vous conseille de définir votre ordinateur dans
tous les services.

Il ne vous reste plus qu'à sauvegarder le fichier et relancer le service Nagios mais avant de vous
expliquer comment relancer Nagios on va d'abord voir la 2ème méthode celle du mode console.

Mode console
Tout d'abord il faut lancer la console dans openSUSE.

Puis passer en mode superutilisateur (ou en root) grâce à la commande « sudo -s » et taper votre
mot de passe.
Ensuite il faut se déplacer à travers les différents dossiers pour accéder jusqu'aux fichiers .cfg. Pour
cela on tape la commande « cd /usr/local/nagios/etc/objects/ ».

Pour être sur d'être au bon endroit on peut taper la commande « ls » qui va lister tous les fichiers
du dossier dans lequel on se trouve.

Maintenant il faut ouvrir le fichier windows.cfg et le modifier de la même façon que


précédemment en ajoutant notre ordinateur « alain ». Pour lancer en ligne de commande un
fichier il y a plusieurs possibilités, avec la commande « vi windows.cfg », « nano windows.cfg » ou
« gedit windows.cfg ».

Il ne reste plus qu'à sauvegarder votre windows.cfg et relancer le service Nagios.

Relancer le service Nagios

Pour relancer le service Nagios il faut passer par le mode console, donc tout d'abord lancer la
console.

Puis passer en mode superutilisateur (ou en root) grâce à la commande « sudo -s » et taper votre
mot de passe.
Vous n'avez plus qu'à taper la commande « service nagios restart » pour relancer votre service
Nagios.

Pour vérifier que votre ordinateur est bien supervisé, il faut vous connecter à l'interface de Nagios
et vérifier que votre ordinateur est bien visible.