Vous êtes sur la page 1sur 3

Exercices bac de chimie

TGMSa

Exercice 1 (2001 Antilles - Guyane)

1) Quel est le constituant principal de l’acier ?

2) Le zinc est plus réducteur que le fer, lui-même plus réducteur que le cuivre. Pour
protéger la coque en acier des navires de la corrosion électrochimique, on dispose
sur celle-ci des pièces métalliques reliées électriquement à la coque.

Ces pièces doivent-elles être en zinc ou en cuivre ?

Justifier la réponse.

Exercice 2 (2002 Métropole 2)

1- Citer une des causes de la corrosion des métaux.


2- Citer une des principales méthodes de protection contre la corrosion.
3- Donner l’équation-bilan de la réaction de réduction de l’oxyde de fer FeO
par le monoxyde de carbone CO.

Exercice 3 (1998 – 5)

Un procédé de protection contre la corrosion des canalisations en acier enterrées


dans le sol consiste à les relier à un bloc de zinc . l'
ensemble " canalisation + bloc de
zinc + conducteur + sol " constitue une pile .
Le pouvoir réducteur de quelques métaux usuels est rappelé ci-dessous :
Al Zn Fe Cu

du plus réducteur au moins réducteur

1- Indiquer par une "flèche" sur le document ci-dessous le sens de circulation des
électrons dans le conducteur de liaison.

atome de zinc ( Zn ) ne peut donner que des ions Zn2+ , écrire la


2- Sachant que l'
demi équation correspondante et donner le nom de la réaction .

3- Pourrait-on remplacer le zinc par le cuivre pour réaliser cette protection contre la
corrosion de la canalisation ? Justifier la réponse.

bloc de
zinc conducteur
canalisation
de liaison
en acier

sol

1
Exercice 4 (2003 – 2)

Un morceau de fer Fe réagit avec le dioxygène suivant la réaction chimique


suivante :

2Fe + O2 2FeO

1. Quelle est la nature de cette réaction chimique ?


2. Citer un moyen permettant d’éviter que cette réaction continue jusqu’à la
destruction totale du fer.
3. Dans un haut fourneau, à température élevée, le monoxyde de carbone
CO réagit sur l’oxyde de fer FeO pour donner le fer Fe et le dioxyde de
carbone CO2. Ecrire l’équation bilan correspondant à cette réaction
chimique et préciser, parmi les réactifs lequel est l’oxydant et lequel est le
réducteur.

Exercice 5 (1994 – 8)

Etude de la protection contre la corrosion.

La tension fournie par le redresseur est appliquée entre la canalisation en acier et


une électrode en graphite.

On rappelle la demi équation électronique de


la réaction qui se produit spontanément au
niveau de la canalisation :

Fe Fe2+ + 2e-

1. Quel est le nom de cette réaction ?


2. Quel est le signe de la borne du
redresseur reliée à la canalisation pour
compenser ce phénomène ?
3. Pourquoi l’acier est-il protégé ?

Exercice 6 (1994 – 3)

Un mélange de poudre d’aluminium et d’oxyde de fer III (Fe2O3) est porté à


incandescence. La réaction est très violente. Il se dégage des fumées blanches
d’alumine (Al2O3) et on récupère du fer à l’état fondu.

1. Comment appelle t-on ce procédé ?


2. Ecrire l’équation bilan de la réaction.
3. Citer une application industrielle du procédé.

2
Exercice 7 (1992 – 1)

Pour protéger contre la corrosion une canalisation en acier, enterrée, on la réunit à


une électrode en magnésium (métal plus réducteur que le fer).
Avec le sol l’ensemble forme une pile.

1. Préciser par quoi sont constitués :


- l’électrode positive,
- l’électrode négative,
- le circuit extérieur.

2. Indiquer le sens de déplacement des électrons dans le conducteur.


3. Le magnésium donne des ions magnésiums Mg2+. Quel est le nom d’une telle
réaction ?

Vous aimerez peut-être aussi