Vous êtes sur la page 1sur 11

Janvier 2013 - N°163

ÉCONOMIE DE PROJET

LES ÉTUDES PRÉLIMINAIRES


C&C s'est intéressé au rôle de l'Économiste lors de la phase pré-programme 1 programme d'un projet de
C construction Une phase primordiale. qui est pourtant encore trop souvent sous-estimée par la maîtrise
.

d ouvrage Or. la notion de programmation a été mise en place par la loi MOP de 1985 avec pour objectif
' .

affiché des pouvoirs publics que la maîtrise d'ouvrage publique ne s'engage pas sur des opérations dont elle
n'aurait pas les moyens. L'Enveloppe Financière Prévisionnelle (EFP) étant définie à c et t e phase du projet
de construction, l'Économiste de la construction y joue donc un rôle clé. Et d'autant plus lorsque l'on sait les
dérives d'une EFP mal évaluée qui peut aller jusqu'au cas extrême de l'arrêt du projet alors que des sommes
importantes auront été engagées. Gros plan sur le métier d'Économiste de la construction lors de cette phase
pré-programme 1 programme à travers les témoignages d'Économistes et d'une Programmiste.
Économie de projet Il Les études préliminaires

Les étapes
d'une opération de construction

3 4
Désignation de la Marchés d'études
maîtrise d'œuvre

5
Esquisse

1. Études préalables
1.01- Réflexions préliminaires
1.02 - Marché de définition 6
Avant-projet
1.03- Recherche de localisation
1.04- Libération de l'emprise foncière Études
1.05 - Enveloppe financière 7
1.06- Faisabilité de l'opération Permis de cons­
1.07- Maîtrise de l'emprise foncière truire et de démolir
1.08 -Particularités liées aux opérations de réhabilitation

8
2. Programme Projet

2.01- Processus de réalisation


2.02 - Conduite d'opération
9
2.03- Choix du Programmiste Consultation des
2.04- Contenu du programme entreprises
2.05- É ventuellement clé en main ou conception-réalisation Consultation
des entreprises
10
Offres et marchés

Préparation
11
du chantier 12
Préparation
Planification du chantier
du chantier

Chantier 13 14
Gestion administrative Gestion financière
et technique du chantier du chantier
Lors des études préalables,
le maître de l'ouvrage décide
15
de l'opération à lancer e t Réception
s'interroge sur s a définition, des travaux
son contenu, sa localisation,
son opportunité, son mode Fin de chantier
16
de financement. Cette phase et mise en service Achèvement
est pleinement de la respon­ du marché
sabilité du maître de l'ouvrage,
assisté éventuellement d'un
17
conducteur d'opération ou d'un
Vie de l'ouvrage
assistant à maîtrise d'ouvrage.

Il L&C l\016.\ );llli'Îcr 201.1 p.3·l 1/


·
Économie de projet Il Les études préliminaires

L'importance des études préliminaires pour conduire un projet


en maîtrisant les coûts et les délais
"Les aspects économiques et budgétaires sont si importants dans la décision de

lancer une opération et pour son bon déroulement que l'on ne peut pas se tromper.

Jefais donc systématiquement appel à un Économiste de la construction", explique

Véronique Lancelin, Programmiste. Comme beaucoup de ses confrères, son

activité est tournée à presque lOO % vers les marchés publics. Mais tout

maître d'ouvrage doit, avant de lancer son opération, en vérifier la faisabilité

et passer par l'étape pré-programme 1 programme. Soit il réalise ces études

préliminaires en interne, soit il les confie à un Programmiste qui décide ou non


"En programmation, la phase pré­
de s'entourer d'autres compétences. A cette phase, l'Économiste intervient,
programme est la plus sensible
quant à lui, en Assistance à Maîtrise d'Ouvrage (AMO), soit directement
auprès du maître d'ouvrage soit auprès du Programmiste. et la plus décisive puisque c'est

Mais les maîtres d'ouvrage les plus avertis ont de plus en plus tendance à faire à son issue que le maître d'ouvrage
appel à un groupement momentané Programmiste 1 Économiste. décide d'abandonner l'opération
' ou de basculer en phase
En programmation, la phase pré-programme est la plus sensible et la plus
opérationnelle en vue
décisive puisque c'est à son issue que le maître d'ouvrage décide d'abandonner

l'opération ou de basculer en phase opérationnelle en vue de la réalisation de de la réalisation de l'ouvrage."

l'ouvrage. Quatre questions clés se posent pour établir un pré-programme:

qui veut quoi, pour qui et pourquoi et comment ? Le concept du bâtiment

doit y être défini, le site pressenti. Il faut s'assurer de la faisabilité du projet,

notamment de sa faisabilité spatiale qui s'appuie sur les possibilités et les

contraintes du site. L'enveloppe financière prévisionnelle est établie. Elle

contient l'ensemble des dépenses que le maître d'ouvrage doit engager pour

ce projet de construction (voir encadré EFP), et s'accompagne du calendrier

prévisionnel de l'opération, qui permet de calculer finement les révisions

des prix.

Bibliothèque Marie Curie de l'Institut national des sciences appliquées de Lyon


Maître d'ouvrage: INSA de Lyon

Architecte: Michel Rémon

Programmiste: Véronique Lancelin

Économiste de la construction: MDETC - Michel Ducroux

Missions réalisées par la Programmiste en collaboration avec l'Économiste: pré-programme,

programme général, assistance concours d'architecture. Démarche participative (animation

d'un groupe de travail composé de représentants de toutes les catégories de personnel).

Construction neuve

Il F&C ;-.;•163- )<lll\'kr 2013 p..\5 li


Économie de projet Il Les études préliminaires

L'usage, au cœur de la programmation


Différents scénarios vont être simulés afin de répondre à toutes les interrogations

du maître d'ouvrage. "Pour la construction d'une école dans le Gers par exemple,

cinq sites ont été pressentis par le maître d'ouvrage. Cinq sites très différents ne

serait-ce qu'au niveau de la topographie et dont l'aspect économique a été important

dans le choix final, puisque nous avions des sites aux prix très divers", raconte

l'Économiste de la construction Gérard Brandely. Le village est situé sur une

colline avec un centre ville en partie haute. Les sites les moins chers étaient

ceux les plus éloignés du centre, les intermédiaires étaient les plus proches

et ceux les plus coüteux remontaient vers le centre du village, la topographie

chahutée expliquant leurs prix élevés. "Au final, le prix médian a été retenu.

"L'Économiste peut intervenir en amont du


Programmiste, avec le Programmiste ou après ce dernier.
En revanche, 'règle d'or': l'Économiste ne doit jamais
outrepasser ses compétences et doit faire appel à des
experts extérieurs, voire refuser, le cas échéant, des
missions pour lesquelles il n'est ni compétent ni assuré."
Pascal Asselin, Économiste de la construction.

Le critère économique a été pris en compte, mais la qualité d'usage aussi : ils

avaient le souci de mutualiser les espaces de restauration avec d'autres écoles,

donc choisir un site près du centre ville semblait le bon schéma", continue Gérard

Brandely. Selon la Programmiste Véronique Lancelin, l'usage est au cœur


LA MÉTHODE UNTEC. de la programmation, que ce soit dans sa dimension sociale, psychologique,
DÉCOMPOSITION ergonomique : "La phase pré-progamme est la période où le Progmmmiste
PAR FONCTIONS rencontre le plus de gens. Nous devons analyser et mettre en cohérence les besoins

A : Construction proprement dite comme les attentes des uns et des autres, et aboutir à un projet partagé. Il s'agit

1/ Infrastructure de définir le concept programma tique d'un futur bâtiment, d'envisager comment
2/ Superstructure il va fonctionner au quotidien, ce qui n'est pas toujours facile. Par ailleurs, le
3/ Équipements projet peut concerner un bâtiment existant, ce qui suppose des compétences
B: Sujétions d'adaptation au site
techniques dont il faut savoir s'entouret: Récemment, pour la réhabilitation d'un
1/ Préparation du terrain
immeuble appartenant à l'OPAC de Dijon, j'ai sollicité un bureau de contrôle,
2/ Fondations spéciales
un Acousticien et un Ingénieur structure." Cet immeuble situé dans une zone
3/ Réseaux organiques
sensible en pleine rénovation urbaine est un des plus anciens de ce quartier.
4/ Aménagements de surface

5/ Démolition pour transformation En partie délaissé par les habitants, des associations à vocation culturelle

c : Équipements spécialisés propres se sont installées dans les logements vacants, bénéficiant ainsi de loyers

à la construction modérés. L'OPAC souhaitait réhabiliter entièrement cette construction et


1/ Réseaux et appareillages conforter sa mixité en maintenant les associations en place, et en y ajoutant
2/ Protections particulières une pépinière d'entreprises. "Envisager un bâtiment nwltifonctionnel, créer
3/ Équipements spécifiques
des occasions de rencontre et d'échange entre des habitants et des entreprises,
4/ Mobilier et ameublement spécifiques
... c'est vraiment important du point de vue social. Mais lors du pré-programme,
à la destination des bâtiments
il est ressorti que ce n'était pas réalisable pour des raisons financières. Cela
5/ Aménagements aquatiques
aurait coûté pratiquement aussi cher que pour du neuf", explique Véronique
Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site

de l'Untec: www.untec.com Lancelin. L'équipe de programmation a mis en lumière des contraintes de

structures : il aurait fallu renforcer une grande partie des planchers pour

/II'&C: C\"163- [anv"" 20!3 p.3611


Économie de projetIl Les études préliminaires

tenir compte des surcharges d'exploitation des bureaux. De plus, le respect

de la réglementation en matière d'accessibilité des personnes handicapées

dans les lieux de travail aurait conduit à créer de nouvelles circulations en

extension. Enfin, la réglementation incendie impose des issues de secours

et des accès indépendants pour les bureaux et les logements, ne permettant

plus aux personnes de se croiser dans l'immeuble. "Lorsque les projets sont

complexes comme celui-ci, il est essentiel que le Programmiste puisse s'appuyer

Sllr les connaissances et les compétences de l'Économiste. Et puis, sa force est d'être

non seulement un spécialiste mais aussi tm généraliste. Il est transversal, capable

de faire le lien entre les composantes techniqHes de l'équipe de progmmmation".

un rôle de conseil
Lors du pré-programme, le rôle de l'Économiste de la construction est
"
d'établir une première estimation du coût des travaux. Or l'enveloppe

travaux représente 50 à 60 % de l'enveloppe financière prévisionnelle

(EFP), c'est dire si sa fiabilité dépend de façon déterminante de la fiabilité


-
. .

de l'évaluation prévisionnelle de l'enveloppe travaux, et d'autant plus que

la plupart des éléments composants l'EFP sont calculés en pourcentage de

celle-ci. Véronique Lancelin demande à chaque fois à l'Économiste d'évaluer

toute l'enveloppe financière prévisionnelle, ainsi que d'établir le calendrier

prévisionnel de l'opération: "Si l'on vel!t Hn chiffrage fiable, il me paraît logique

qHe l'Économiste définisse toute l'enveloppefinancière, puisque le coût des travaux

ne représente pas l'ensemble des dépenses engagées par le maître d'oHvrage.

En phase prép-rogramme, l'Économiste joue vraiment un rôle clé et son inter­

vention permet d'éviter/es dérives d'une EFP mal évaluée."

En études de faisabilité, l'Économiste peut aussi intervenir directement

auprès du maître d'ouvrage en AMO, parfois même avant l'intervention d'un

Programmiste. C'est le cas de l'Economiste de la construction Pascal Asselin:

"Il est rare qu'un maître d'ouvrage qui fait appel à moi polir Hne faisabilité

Maison du temps libre de Stains


Maître d'ouvrage:Ville de Stains

Architecte : Gaëtan Le Penhuel

P•·ogrammiste:Véronique Lancelin

Économiste de la construction: MDETC - Michel

Ducroux

Missions réalisées par la Programmiste en collaboration

avec l'Économiste :

pré-programme, programme général, assistance concours

d'architecture.

Construction neuve dans une cité sensible (Le Clos Saint­

Lazare):bibliothèque de quartier, centre social, halte-jeux,

salles polyvalentes, cyber-café. Lieu de découvertes,

d'échanges, de citoyenneté, d'épanouissement et de

promotion sociale, "véritable laboratoire d'une société

fraternelle, solidaire et paisible".

2100 m'

fi F&C c-1°16.1. )iln\'ier 201.lp .\7 If


.
Économie de projet Il Les études préliminaires

Groupe scolaire de l'îlot 104


Montreui 1-sous-Bois
Opération HQE. zéro énergie. zéro carbone,
zéro déchet nucléaire
Maître d'ouvrage: Ville de Montreuil-sous-Bois

Architecte: Méandre

Programmiste: Véronique Lancelin

Économiste de la construction: MDETC- Michel Ducroux

Missions réalisées par la Programmiste en collaboration

avec MD ETC et TRIBU (AMO HQE): programme, assistance

concours d'architecture, adéquation programme-projet en

phase APS, APD, PRO.

Construction neuve: 9 classes de maternelle, 14 classes

d'élémentaire et centre de loisirs maternel et élémentaire.

Travaux en cours.

n'attende seulement un chiffrage: il y a autour de la faisabilité, tout un métier

de sachant qui n'est pas négligeable. J'interviens souvent en tant que conseil en

indiquant les mesures réglementaires obligatoires à prendre en compte (ex: règles

d'urbanisme, diagnostics réglementaires). Cela permet, dans un premier temps,

d'aider le maître d'ouvrage à définir ses besoins et de cadencer son opération

dans le temps en fonction de son budget disponible et des éventuelles subventions

à venir. Bien évidemment, en fonction de la typologie de l'opération, il devient

indispensable de prévoir l'intervention des experts nécessaires à l'établissement

du programme. Ce qui caractérise la phase de faisabilité, c'est l'interopérabilité

qui peut s'effectuer de façon très souple. L'Économiste, peut intervenir en amont

duProgrammiste, avec leProgrammiste ou après ce dernier. En revanche, 'règle

d'or': l'Économiste ne doitjamais outrepasser ses compétences et doit faire appel

à des experts extérieurs, voire refuser, le cas échéant, des missions pour lesquelles

il n'est ni compétent ni assuré."

Si le lecteur principal du pré-programme est le maître d'ouvrage, le programme

est, quant à lui, destiné à la maîtrise d'œuvre. C'est un outil d'aide à la conception.

Il est établi sur la base du scénario et des options retenus à l'issue du pré­

programme. Il décrit le projet sous tous ses aspects: sociaux, fonctionnels,

urbains, environnementaux, techniques, économiques, et assure ainsi un lien

entre la maîtrise d'ouvrage, la maîtrise d'usage et la maîtrise d'œuvre. Si le

projet est par exemple la construction d'une bibliothèque universitaire, son

fonctionnement sera expliqué en détail dans le programme. A cette seconde

étape de programmation, l'Économiste vérifie que l'enveloppe financière

prévisionnelle correspond à celle définie en phase de pré-programme.

Il E&C :\9163 -lan\'ier 1013 p.3H //


Économie de projet Il Les études préliminaires

Plusieurs années peuvent s'écouler entre le pré-programme et le programme,

et le coût peut donc varier aussi selon l'évolution de la réglementation, sans

compter l'évolution des prix. Le budget est parfois revu à la hausse; à défaut,

des solutions doivent être trouvées pour que les dépenses correspondent à

nouveau au budget.

Savoir chiffrer sans plan


"Pour être Économiste en programmation, il ne faut pas avoir peur du vide! Nous
sommes habitués à chiffrer des projets dessinés, or en programmation l'Economiste
chiffre sans plan et cela en perturbe plus d'un! C'est d'ailleurs pour cette raison
que peu d'Économistes de la construction veLl lent travailler enprogrammation",
explique l'Économiste Michel Ducroux. Chiffrer en programmation, c'est

savoir se servir d'éléments qualitatifs et quantitatifs, apportés en grande partie

Restauration de la cathédrale de Tournai


Maître_ d'ouvrage: Province du Hainaut
.
Assistants à maître d'ouvrage: M. Vincent Brunelle, Architecte en Chef; Cabinet Pascal Asselin, Vérificateur des M.H.- Economiste

Date de réalisation: 2006- 2014

Coût des travaux: 200 M € H.T. (toutes dépenses confondues)

Missions réalisées par l'Économiste :

En étroite collaboration, tous les intervenants précités réalisent des recherches et analyses qui sont collectées par l'auteur de projet

et transmises à l'Économiste afin d'établir:

• un schéma directeur;

• une étude des différents scénarios;

• un coût prévisionnel global sur la restauration;

• un phasage financier par exercice budgétaire et par fonctionnalité;

• un cahier des charges ;

• un calendrier prévisionnel des travaux à mener;

• analyse des offres et suivi de chantier sur :

- Couverture de la nef romane

- Façades de la nef romane

Il F.&C :-;• 16.1 - )ml\'ier 2013 p


.. W Il
Économie de projet Il Les études préliminaires

par le Programmiste. Si le maître d'ouvrage veut faire un projet innovant


L'ENVELOPPE ou emblématique par exemple, l'Économiste en tiendra compte dans son
FINANCIÈRE PRÉVISIONNELLE chiffrage. Il a aussi des informations sur le site, comme la surface du terrain
COMPREND L'ÉVALUATION et sa topographie. Il lui faut également disposer des études géotechniques
DES COÛTS PASSÉS lui permettant d'apprécier la qualité du sous-sol, ainsi que des informations
OU FUTURS SUIVANT: sur les différents réseaux. Les règles d'urbanisme lui fournissent également
le coùt du foncier et ses frais annexes;
beaucoup de données: site classé, matériaux imposés, traitement des façades,

• le futur coùt des travaux;


des toitures, des clôtures, des aménagements extérieurs ... Elles lui apportent
• le futur coùt des mobiliers et équipements;
aussi des renseignements sur la constructibilité du terrain: emprise au sol et
• les prestations intellectuelles et les frais divers;
surface maximum du futur bâtiment, hauteur... Avec toutes ces informations,
• les provisions pour aléas, les provisions pour

actualisation et révision; l'Économiste pourra, sur la base de ses propres ratios, estimer le coût des

• les frais financiers; travaux puis l'enveloppe financière prévisionnelle.

• les diagnostics règlementaires dans le cas d'une

réhabilitation; Quant à la méthode utilisée pour chiffrer, elle n'est pas normalisée. Pour Michel
• les assurances; Ducroux, "ilfaut aller sur le terrain, participer aux travaux de programmation,
les taxes (T.V.A.).

rencontrer la maÎtrise d'ouvrage, s'approprier les données programmatiques...
Ensuite, je fais une estimation par corps de métier sur la base de ratios. Pour
le découpage, j'ai l'habitude de distinguer l'adaptation au terrain, la structure
et l'enveloppe, les équipements techniques, les éqtzipements spécifiqtles, les
aménagements intérieurs et lesfinitions, et enfin les aménagements extérieurs.
Jefonctionne avec ce découpage quel que soit le bâtiment."

La méthode Untec

Il y a une trentaine d'années, l'Untec a mis en place une méthode de

décomposition par fonction comprenant trois éléments : la construction

proprement dite, les sujétions d'adaptation du site, et les équipements

spécialisés propres à la construction. Selon l'Économiste Gérard Brandely,

cette méthode a grande vertu en phase programmation: "Nous chiffrons dans

Restauration du Panthéon
Maître d'ouvrage: Service national des travaux

Assistants à maître d'ouvrage: Cabinet Pascal Asse \in,

vérificateur des M.H. - Économiste

Date de réalisation: 2007-2008

Coftt des travaux: 62.33 M € H.T. (toutes dépenses confondues)

Missions réalisées par l'Économiste:

• un schéma directeur;

• un coùt prévisionnel global sur la restauration;

• un phasage financier par exercice budgétaire

et par fonctionnalité.

Il EI'<C No 11>3 - )am•ier 20 13 p.·IO Il


Économie de projet Il Les études préliminaires

Salle de spectacle Astrada de Marciac (32)


Maître d'Ouvrage: Syndicat mixte d'Études et d'Aménagement

du grand site de Marciac


Mandataire de la Maîtrise d'œuvre: Cabinet d'Architectes King

Kong (Bordeaux); AMO Economique: BATECO (G. BRANDELY)


Toulouse
Missions de l'AMO: Analyse économique des 4 projets au

· Concours, suivi économique en phases de conception APS, APD


et PRO
Montant des travaux : 3,85 M € HT (valeur 2009)

un premier temps uniquement le bâti. Là-dessus, selon les aspects que le maître
d'ouvrage souhaite plus pe1jormants, nous allons définir un budget. Par exemple,
ce matin, la maire d'une commune, pour laquelle nous sommes en pleine p"'hase
de pré-programme pour le projet de construction d'une école, nous a demandé
que la salle de restauration soit acoustiquement très bien traitée. Au regard
. - .

des swjaces de la salle à mange1; nous avons donc établi un budget concernant
tm traitement acoustique particulier qtle l'on ajoute au chiffrage effectué sur la
Lycée Vaclav Havel de Bègles (33)
partie bâti. Puis nous allons nous intéresser à tout ce qui appartient à la sujétion
Maître d'Ouvrage: Conseil Régional d'Aquitaine
d'adaptation du site. Par exemple, en ce qui concerne le branchement au réseau, le
Mandataire de la Maîtl'Îse d'œuvre : Cabinet
chiffrage varie selon que le poste de transformation EDF soit à côté du bâtiment
d'Architectes Veron-Ducasse-Gorse (Talence);
ou très éloigné, auqtwl cas il faudra intégrer un poste de transformation privatif
AMO Economique: BATECO (G. BRANDELY)
à l'intérieur du projet, EDF alimentant le bâtiment en moyenne tension. Ensuite Toulouse
nous mettons dans un dernier découpage tous les équipements spécialisés :les Missions de I'AMO: Définition de l'enveloppe

éléments de cuisine pour une école, le matériel scénique pour un théâtre, etc." financière en phase programmation, analyse
économique des 4 projets au Concours.

Quand I'EFP est mal évaluée... Montant des travaux: 43 M € HT (valeur 2008)

Chiffrer en programmation n'est pas une chose aisée, d'où l'intérêt de faire

appel au professionnel du coût qu'est l'Économiste de la construction.

Gérard Brandely se souvient du cas d'un bailleur social à Poitiers qui a établi

un programme sans faire intervenir un Économiste. Résultat, les offres des

entreprises dépassaient le budget de 40% au total. Le maître d'ouvrage a donc

fait appel à Gérard Brandely. Il s'agissait d'un bailleur social qui construisait

son siège social. L'Économiste s'est vite aperçu que le comité de pilotage,

composé d'une partie des salariés, avait même fait évoluer le programme au

contact de la maîtrise d'œuvre en phase de conception: "Mon analyse a montré

que moins de la moitié des SUijaces dtl bâtiment concernait l'activité principale.
On dénombrait beaucoup de salles de réunion, de salles de détente. En fait, il
y avait eu une explosion de sU/faces à cause de la non-maîtrise d'un comité de
pilotage. J'ai donc retravaillé les surfaces, revu les prestations de l'Architecte afin
de trotlver des solutions alternatives moins coûteuses, mais toujours en relation
avec ce dernier car il ne fallait surtout pas dénattlrer le projet. Petit à petit, nous
sommes parvenus à le faire ent1·er dans le budget du maître d'ouvrage."

L'Économiste Pascal Asse lin a lui aussi dù intervenir en expert Économiste

indépendant dans le cadre d'une opération déjà commencée. L'École Française

d'Extrême-Orient restaurait depuis quinze ans au Cambodge le Temple du

Il F.&C N°!63 · )<111\"kr 2013 p.'ll Ji


Économie de projet Il Les études préliminaires

Baphuon à Angkor: ''llu regard de la typologie et du contexte de cette opération,

DÉCOMPOSITION PAR il était très difficile d'envisager une programmation calendaire et financière

ENSEMBLES FONCTIONNELS fine. La conséquence, c'est qu'après toutes ces années de travaux engagés sans

ET PAR LOTS UTILISÉE statistiques de données opposables, il devenait très difficile de savoir combien de

PAR MICHEL DUCROUX : temps il fallait pour terminer l'opération et si le budget résiduel était suffisant.

Je suis donc allé sur place. J'ai tout d'abord effectué tm travail important de
Adaptation du terrain :

démolitions, terrassements généraux, fondations


recollement de données. J'en ai retiré des statistiques que j'ai projetées sw·

spéciales, etc. les postes de travaux qu'il restait à réaliser. J'ai finalement réussi à définir w1

St1·ucture et enveloppe : planning et un coût d'objectif pour terminer l'opération. Un outil de suivi a été
gros-œuvre (en distinguant l'infrastructure mis en place, ce qui a facilité par la suite les contrôles calendaires et budgétaires."
et la superstructure), charpente, couverture,

étanchéité, verrières, façades vitrées, menuiseries


Certains maîtres d'ouvrage ne comprennent pas l'intérêt de la programmation
extérieures, etc.
et la subissent plus qu'autre chose, brftlant les étapes pour entrer directement
Équipements techniques :
en phase concours. D'autres sous-estiment l'importance des diagnostics à
chauffage, ventilation, climatisation, plomberie
réaliser pour évaluer de manière fiable une EFP. Michel Ducroux est intervenu
sanitaire, électricité CF & cf, ascenseurs
en programmation sur un projet dans l'Est de la France où le maître d'ouvrage
(en distinguant pour chacun des lots

l'infrastructure et la superstructure). souhaitait convertir un bâtiment industriel en centre d'activité culturelle.

Équipements spécifiques: Le bâtiment étant ancien, l'équipe de programmation souhaitait disposer


équipements de cuisine, équipements médicaux, d'un relevé de Géomètre et d'une étude de la structure. Considérant que ces
équipements de laboratoire, équipements investigations n'étaient pas nécessaires en phase pré-programme, le maître
scénographiques, équipements muséographiques,
d'ouvrage n'a pas souhaité les réaliser, préférant attendre qu'un Architecte
mobiliers, etc.
soit désigné. L'Économiste a donc émis des réserves sur son estimation,
Aménagements intérieurs 1 finitions :
car sans ces éléments il n'était pas possible d'avoir une EFP correctement
plâtrerie 1 isolation, menuiserie intérieure
évaluée : "Résultat: au concours, totzs les Architectes ont demandé des relevés
bois, métallerie 1 serrurerie, revêtement de sol,

faux-plafond, peinture 1 revêtements muraux,


de Géomètre et un diag1wstic de la structure, ce qui a décalé le délai de consulta­

signalétique, etc. tion de trois mois. Par ailleurs, tous les projets ont finalement fortement dépassé

Aménagements extérieurs : le budget. Le maître d'ouvrage a dû s'arrêter/à, son projet n'était pas réalisable
V.R.D., espaces verts, mobilier urbain, etc. financièrement."

"Pour être Économiste en programmation,


il ne faut pas avoir peur du vide !"
Michel Du croux, Économiste de la construction

Le contenu de I'EFP n'est pas décrit dans la loi MOP. C'est donc le maître

d'ouvrage qui décide de ce qu'il inclut dans cette enveloppe. Ainsi, par

exemple, l'achat du foncier, les frais financiers, les révisions de prix, les

aléas, le mobilier et les équipements peuvent ou non être intégrés à l'EFP.

Au-delà de cette variabilité, il arrive que certains maîtres d'ouvrage sous­

estiment sciemment les coüts, notamment le coût des travaux. Ainsi, un

maître d'ouvrage découvrant que son projet coûte 10 millions d'euros peut

être amené à le réduire arbitrairement à 8 millions lors de la présentation à

ses instances, dans l'espoir de rallonges budgétaires ultérieures. Le concours

de maîtrise d'œuvre sera donc lancé avec ce coùt de 8millions, et les équipes

mises en concurrence sous-évalueront à leur tour le projet, dans l'espoir de

gagner le concours. Toutefois, l'adéquation programme/ budget reste de la

responsabilité du maître d'ouvrage. Ce cas de figure n'existe pas que dans

les petites communes. Gérard Brand ely en a fait l'expérience lors du projet
Économie de projet Il Les études préliminaires

de construction d'un lycée: "Dès le départ, le maître d'ouvrage a délibérément


annoncé un prix en dessous de sa valeur. Nous avions d'abord estimé le coût des

travaux à 45 millions hors taxes. Il a ensuite voulu requalifier le projet en HQE,

ce qui montait la valeur à 50 millions. Au moment du concours, le budget annoncé

était de 40 millions. Le maître d'ouvrage a retenu le projet le plus cher qui était

de 55 millions. À /afin des travaux, le montant s'élevait à 60 millions. Ce type de

dérive n'est bien évidemment pas systématique, mais il existe..."

Pour plus d'informations: MIQCP, Guide sensibilisation à la Progmmmation,


Paris, juin 2008; MIQCP, Évaluer l'enveloppe financière prévisionnelle d'un

ouvrage de bâtiment, Paris, juin 2008.

À découvrir dans le prochain numéro, notre dossier sur le rôle de l'Éco­

nomiste de la construction lors du concours de la maîtrise d'œuvre./


..

Restauration du site d'Angkor, temple du Baphuon


Maître d'ouvrage :E.F.E.O.
École Fran çaise d' Extr è me- Orient

Ministère des Affaires Etrangères (France)


Assistants à maître d'ouvrage: Pascal Royere, Architecte et Maitre

de Conférence à I'E.F.E.O. ; Cabinet Pascal Asselin, Économiste


Date de réalisation : 2007 à 2010
Missions réalisées par l'Économiste:

Expertise économique permettant de définir avec précision :

• les besoins financiers pour terminer l'opération ;

• le calendrier des travaux;


• les besoins en hommes et en matériels; Temple du Bop/won. cmgle Nord-Est. avri/2011

Médiathèque d'Angoulème (16)


Maître d'Ouvrage: Communauté d'Agglomération du Grand

Angoulême

Mandataire de la Maîtrise d'œuvre: Cabinet d'Architectes

Loci Anima (Paris); AMO Économique: BATECO

(G. BRANDELY) Toulouse

Mission de I'AMO: Suivi économique en phases de conception

APS, APD et PRO

Montant des t.-avaux: 14 M € HT (valeur 2010)

1/I:&C N°1�3- )amwr2013 p.-13//

Vous aimerez peut-être aussi