Vous êtes sur la page 1sur 5

UNIVERSITE DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE D'ORAN MOHAMED BOUDIAF

FACULTE DE GENIE ELECTRIQUE

DEPARTEMENT D’AUTOMATIQUE

2ème Année Licence ELM

TP : Hydraulique et pneumatique Année universitaire 2020/2021

TP N° 01 : Détermination des pertes de charges dans une canalisation


I- INTRODUCTION :
L’un des problèmes les plus courants en mécanique des fluides, est celui du calcul des pertes
de charges.
L’appareil montré dans la figure 1 permet de mesurer les pertes de charges provoquées par les
composants des circuits hydrauliques de faibles diamètres que l’on utilise dans les installations
de chauffage.

II DESCRIPTION DE L’APPAREIL :
L’appareil montré sur la figure 1 (page 2/5) est conçu pour permettre l’étude de l’écoulement
en conduite non seulement dans le régime purement laminaire ou purement turbulent, mais
aussi dans le régime transitoire.

L’appareil permet d’étudier la distribution des vitesses dans une section perpendiculaire à
l’écoulement.

L’appareil comporte un circuit formé de fluide mis en circulation par une pompe à engrenage.
Le fluide choisi est de l’huile dont la viscosité permet de donner des nombre de Reynolds très
faibles dans le régime laminaire.

Cette huile est pompée d’un réservoir et acheminée jusqu’à la chambre de tranquillisation en
plexiglas. L’huile passe de cette chambre à la conduite d’essai, par l’intermédiaire d’un
convergent parabolique. Cette conduite a un diamètre intérieur de 19 mm et une longueur totale
de 4.4 m.

Un dispositif générateur de perturbation est situé juste à l’aval du convergent. Ce système (qui
est réglable) permet de déclencher le régime turbulent.

Le gradient de pression le long de la conduite est mesuré au moyen de dix-huit prises de


pression. A l’aval de la conduite, une prise de pression totale, mobiles permet de déterminer le
profil des vitesses selon un axe vertical.

1/5
UNIVERSITE DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE D'ORAN MOHAMED BOUDIAF

FACULTE DE GENIE ELECTRIQUE

DEPARTEMENT D’AUTOMATIQUE

2ème Année Licence ELM

TP : Hydraulique et pneumatique Année universitaire 2020/2021

Figure 1 : Schéma général de l’appareil de mesure.

2/5
UNIVERSITE DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE D'ORAN MOHAMED BOUDIAF

FACULTE DE GENIE ELECTRIQUE

DEPARTEMENT D’AUTOMATIQUE

2ème Année Licence ELM

TP : Hydraulique et pneumatique Année universitaire 2020/2021

A la sortie la conduite le jet est dévié dans un déflecteur transparent, à travers lequel il est
possible d’observer l’écoulement. Le débit est mesuré directement par un rotamètre (le
rotamètre est un instrument pour déterminer le débit des fluides) placé à la sortie de la poupe,
et peut être varié au moyen d’une vanne by-pass.

La mesure de la pression se fait grâce à un capteur de pression (0 à3 bars) et la lecture par


l’intermédiaire d’un indicateur de pression digital de pression à 20 voies.

III BUT DE LA MANIPULATION :

Le but de cette manipulation est de calculer les pertes de charge dues aux composantes des
circuits hydrauliques de faible diamètre, utilisés dans différentes installations
(chauffage…etc.).

IV PARTIE THEORIQUE :
A. Le théorème de Bernoulli :
L’équation de Bernoulli qui représente la conservation de l’énergie mécanique totale pour un
fluide est :
𝑃1 𝑣12 𝑃2 𝑣22
+ + 𝑍1 = + + 𝑍2 + ∆𝐻1−2
𝜌𝑔 2𝑔 𝜌𝑔 2𝑔

∆𝐻1−2 : Les pertes de charge entre la section en amont 1 et la section en aval 2.


B. Nombre de Reynolds :

Le nombre de Reynolds est défini par la formule suivante :

𝜌𝑉𝐷 𝑉𝐷
𝑅𝑒 = =
𝜇 𝜈

V : vitesse moyenne
𝜈 : viscosité cinématique
𝜇: viscosité dynamique
𝐷 : Diamètre.
C. Débit en volume :
𝐷2
𝑞𝑣 = 𝑉. 𝑆 = 𝑉. 𝜋.
4

3/5
UNIVERSITE DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE D'ORAN MOHAMED BOUDIAF

FACULTE DE GENIE ELECTRIQUE

DEPARTEMENT D’AUTOMATIQUE

2ème Année Licence ELM

TP : Hydraulique et pneumatique Année universitaire 2020/2021

D. Perte de charge linéaire :

𝑃1 − 𝑃2
∆𝐻1−2 =
𝜌𝑔

V CONDUITE DE L’EXPERIENCE :

Avant toute mesure, vérifier qu’il n’y a pas de bulles d’air dans les tubes de liaisons. Il est
indispensable de purger tous les tubes pour que les mesures soient correctes.
1- Etude de perte de charge en fonction de la longueur de la conduite. La manipulation se
fait pour deux essais l’un en régime laminaire et l’autre en régime turbulent.
a)- Ecoulement laminaire :
Faites varier la vanne de façon à obtenir un débit de volume de 15 litres /min
Calculer la vitesse débitante V.
Relever les pressions le long de la conduite.

b)- Ecoulement turbulent :


Fixer le débit de volume à 80 litres/mn, en n’oubliant pas de mettre le générateur de
turbulence.

Calculs et résultats :

1) Calculez la vitesse V de l’écoulement laminaire et l’écoulement turbulent.


2) Déterminez et le nombre de Reynolds pour chaque écoulement.
3) Calculez le coefficient de perte de charge 𝜆 pour l’écoulement laminaire et turbulent
(Conduite lisse).
3) Tracez les courbes suivantes pour l’écoulement turbulent.
a) Δ𝑃 = 𝑓(𝑥)
b) Δ𝐻 = 𝑓(𝑥) (x : distance comptée depuis l’entrée de la conduite en mm)
4) Discutez la validité de l'équation de Bernoulli.
5) Conclusion (remarques et suggestions).

4/5
UNIVERSITE DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE D'ORAN MOHAMED BOUDIAF

FACULTE DE GENIE ELECTRIQUE

DEPARTEMENT D’AUTOMATIQUE

2ème Année Licence ELM

TP : Hydraulique et pneumatique Année universitaire 2020/2021

Résultats expérimentaux pour l’écoulement turbulent :

N° (i) Distance (mm) Pression (bar) Δ𝑃 = 𝑃𝑖 − 𝑃𝑖+1 (Pa) ∆𝐻 (mm)


1 160 0.815
2 300 0.785
3 450 0.735
4 600 0.710
5 750 0.690
6 900 0.670
7 1050 0.655
8 1200 0.625
9 1350 0.605
10 1500 0.595
11 1800 0.555
12 2100 0.510
13 2400 0.480
14 2750 0.430
15 2950 0.385
16 3390 0.335
17 3960 0.290
18 4195 0.260
19 Pitot 0.330
20 Chambre de 0.101
tranquillisation

5/5