Vous êtes sur la page 1sur 23

Fiduciaire Comptable

Réalisé par: Nouhaila Badi Encadré par  : Latifa Dray et Mdme Massrar

Spécialité : TSGE
Technicien Spécialiste en Gestion des entreprises

ISTA Casablanca Page 1 sur 23 Nouhaila Badi


Fiduciaire Comptable

1. L’organigramme de cabinet  :
2. Les Services de cabinet  :

1. périodicité de déclaration  :
a. déclaration mensuelle :
b. déclaration trimestrielle :
2. faits générateur de la TVA  :
a. régime des encaissements :
b. régime des débits :
3. Les taux de la TVA  :

1. La déclaration de la CNSS  :

a. Définition :

b. Les taux de cotisation et plafond du salaire :

c. Présentation sociale :

d. Taxe de formation professionnelle :

e. Procédure de paiement :

2. Le Livre de paie  :

a. Détermination du salaire Net imposable :


ISTA Casablanca Page 2 sur 23 Nouhaila Badi
Fiduciaire Comptable
b. Présentation du livre de paie :

I. La formalité  :

1. Certificat négatif :

2. L’acte de location :

3. Posse verbal d’assemble général de constitution :

4. Établissement des statuts :

5. Inscription à la patente et l’identifiant fiscal :

6. Immatriculation au registre de commerce :

7. Publications officielles

8. Affiliation à la CNSS :

II. La liquidation de la société  :

1. Réunion d'une Assemblée Générale Extraordinaire :


2. La décision de dissolution :
3. La nomination du liquidateur :
4. Formalités à accomplir par le liquidateur :
5. Les opérations de liquidation :
6. Le contrôle et l’information des associés :
7. La clôture de liquidation :
8. Le partage :

ISTA Casablanca Page 3 sur 23 Nouhaila Badi


Fiduciaire Comptable

D’abord je tiens à présenter mes remerciement et a


mon encadrant Melle NAIMA DRISSI EL BOUZAIDI le chef
comptable de LA CABINET BOUZAIDI ; qui m’a donné
l’occasion d’effectuer mon stage au sein de cette CABINET
qui est gérée par Melle NAIMA DRISSI EL BOUZAIDI auquel
je présente ma sincère gratitude pour son effort, son
dynamisme et sa rigueur.

Ensuite Je remercie les Aides comptable Melle Rachida


et Melle Hayat et tous les personnels au sein de cabinet
pour leurs conseils et orientation qui demeure sans cesse
durant toute la période du stage.
En fin je remercié également comme une stagiaire de
la 2ème année Technicien Spécialisé en Gestion des
Entreprises a haut chaleur touts les responsables de
Office de la Formation Professionnelle et de la
Promotion du Travail à Taounate  ; le directeur de notre
Institut Spécialisé de Technologie Appliquée M r ESSELTANI
MOHAMED et notre directeur des études Mr SEDJARI ABDE
ISTA Casablanca Page 4 sur 23 Nouhaila Badi
Fiduciaire Comptable
LKRIME et surtout mes Formateurs de technicien
comptable d’entreprise Mr JAOUAD HAOUDI , Mme HOUDA
MOUIHIDI, Mme AICHA et Mr Mounir el bakouri a la très
bon formation leur aide dans touts les modules qui je
trouve la au lieu de stage existe vraiment.

A la fin de deux ans de formation au sein de l’Institut Spécialisé


de Technologie Appliquée, les stagiaires sont amenés à effectuer un
stage de 30 jours auprès de l’établissement privé ou public.
Le stage est une période de concrétisation des acquis et
connaissances requis pendant deux années de formation, il reste un
facteur essentiel qui contribue à l’amélioration et au développement
de la personnalité du stagiaire, aussi lui permet de devenir un
praticien après qu’il était un théoricien.

Ainsi que le contact direct avec la profession permet de mieux


forger les connaissances tout en participant de manière directe et
dynamique à la gestion de l’Entreprise Individuelle , pour mieux
connaître la vie, l’organisation, les performances, et le
fonctionnement du service d’accueil.
Donc personne ne néglige l’importance du stage pendant la
période de formation du 01/04/2015 au 30/04/2015. Elle a été la
période de déclaration de Taxe sur Valeur Ajouté, et Caisse Nationale
de la Sécurité Sociale. C'est-à-dire que c’est à cette période que les
cabinets d’expertise comptable réalisent les déclarations trimestrielle
et mensuelle de Taxe sur Valeur Ajouté et la déclaration de CNSS
pour les entreprises.

ISTA Casablanca Page 5 sur 23 Nouhaila Badi


Fiduciaire Comptable
Le stage est une période de rapprochement entre le contenu
théorique de formation et sa pratique sur le tas, c’est pourquoi, dans
le but d’approfondir mes connaissances théorique, j’ai effectué ce
stage auprès de la direction provinciale de l’équipement de taounate.
ce stage m’a permis de connaître les principales taches effectuées au
sein de cabinet.

1. L’organigramme de cabinet 
Chef comptable : Melle
NAIMA DRISSI EL
BOUZAIDI

Aide comptable 1 : Aide comptable 2 :


Melle RACHIDA Melle HAYATE STAGIAIRES

Cabinet comptable est une Entreprise Individuelle de comptabilité gérée par M elle
NAIMA BOUZAIDI. Aujourd’hui, elle dispose d’une organisation basée sur la
décentralisation des responsabilités, de nature à réconforter les aspects de la
différenciation liés aux objectifs assignés à ses entités opérationnelles et
fonctionnelles.

Les taches du fiduciaire sont :

 Constitution des sociétés.


 Etude de projets.
 Comptabilité et fiscalité.

ISTA Casablanca Page 6 sur 23 Nouhaila Badi


Fiduciaire Comptable
 Conseils juridiques ou fiscaux.
 Déclaration de la CNSS.

2.les Services de cabinet :


1 Le gérant de l’Entreprise des travaux comptable « Melle NAIMA DRISSI
EL BOUZAIDI » :
 La décision
 La gestion
 Les études des projets avec divers services
 La vérification et la correction des actes juridique.
 établir le statut.
 Faire l’amortissement des emprunte et des matériels.

2 Les aide comptable; Elles sont chargée les travaux suivants :

 La constitution des sociétés.


 Préparer l’écriture comptable.
 Présentation de la TVA.
 Présentation la CNSS à chaque client et son livre de paie.
 Saisis les opérations comptables dans les journaux auxiliaires
en utilisant logiciel ALHASSIB .
 La déclaration de l’impôt sur le revenu à la source (IR).
 La déclaration de l’IS et du TVA mensuelle et trimestrielle.

Pour tout enregistrement comptable, l’existence d’une pièce justificative


est indispensable, elle constitue une garantie de la réalité des documents
qui résultent précède en premier lieu à un classement.
3 Sous Aide comptable et les stagiaires :

 Présenter les dossiers et saisir les opérations.


 Gérer les dossiers administratifs.
 Classer les dossiers et les archives par ordre chronologique.
 L’ordinateur et la saisie à logicielle.
 Traitement des demandes et des réclamations.
 Réception des clients.
 La réception des factures et tous les documents qui concernent les
clients.
 Le paiement de CNSS et TVA.

ISTA Casablanca Page 7 sur 23 Nouhaila Badi


Fiduciaire Comptable
 La rédaction des actes de loyer.

ISTA Casablanca Page 8 sur 23 Nouhaila Badi


Fiduciaire Comptable

La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) à été instituée au Maroc depuis le 1 avril 1986 , est
un impôt indirect sur la consommation qui est directement facturé aux clients sur les
biens qu’ils consomment ou les services qu’ils utilisent.
La TVA est donc une taxe sur le chiffre d’affaire qui s’applique :
aux opérations de nature industrielle, commerciale, artisanale ou relevant de l’exercice
d’une profession libérale, accomplis au MAROC.
Aux opérations effectuées par les personnes autres que l’Etat non entrepreneur,
agissant, à titre habituel ou occasionnel quelque soient leur statut juridique, la forme ou
la nature de leur intervention.

1. périodicité de déclaration  :
L’imposition des redevables s’effectue soit sous le régime de déclaration mensuelle,
soit par celui de déclaration trimestrielle.

a). déclaration mensuelle : Opérations réalisés au


Sont obligatoirement imposé sous le cours du mois Délai de dépôt
régime de la déclaration mensuelle : Janvier 19 Février
 les redevables dont le chiffre Février 19 Mars
d’affaire taxable réalise au cour de Mars 19 Avril
l’année atteint ou dépasse 1000 000 de Avril 19 Mai
dh. Mai 19 Juin
 Toute personne n’ayant pas Juin 19 Juillet
d’établissement au Maroc et y effectuant Juillet 19 Août
des opérations imposables. Août 19 Septembre
Les redevables imposés sous le régime Septembre 19 Octobre
de la déclaration mensuelle doivent Octobre 19 Novembre
déposer ; avant 19 expiration de chaque Novembre 19 Décembre

mois ; auprès du bureau du receveur de Décembre 19 Janvier N+1


l’administration fiscale ; une déclaration du CA réalise au cours du mois précédent et
verse en même mois la taxe correspondante.

ISTA Casablanca Page 9 sur 23 Nouhaila Badi


Fiduciaire Comptable

b. déclaration trimestrielle :
Sont imposés sous le régime de la déclaration trimestrielle :
 les redevables dont le CA taxables réalisé au cours de l’année écoulée est
inférieures à 1000 000 de DH.
Opérations réalisés au Délai de
 Les redevables exploitant des
cours du mois dépôt
établissements saisonniers ; ainsi que
Trimestre 1 19 Avril
ceux exerçant une activité périodique ou (janvier, février, mars) N
effectuant des opérations occasionnelles.
Trimestre 2 19 Juillet
 Les nouveaux redevables pour la
(avril, mai, juin) N
période de l’année civil en cours. Trimestre 3 19 Octobre
Les redevables vises ci-dessus qui en (juillet, août, septembre) N
font la demande avant le 31 janvier sont
Trimestre 4
autorisés a été imposée sous le régime de (octobre, novembre, 19 janvier N+1
la déclaration mensuelle décembre)
Les redevables imposés sous le régime de la déclaration trimestrielle doivent
déposer, avant l’expiration du premier mois de chaque trimestre auprès du bureau
percepteur compétent une déclaration du CA réalisé au cours du trimestre écoulé et
verser, en même temps, la taxe correspondante.
Lorsque le délai de dépôt de la déclaration expire un jour de congé légal, l’échéance
est reportée au premier jour ouvrable qui suit.
 Si le redevable ne dépose pas sa déclaration dans un deuxième délai de 30 jours
l’administration l’informe par lettre recommandée avec accusé de réception, des
bases quelle a évaluées et sur lesquelles il sera imposé d’office s’il ne dépose pas sa
déclaration dans un deuxième délai de 30 jours suivant la date de réception de la
lettre d’information.

 Présentation de la déclaration : La déclaration doit être faite sur un imprimé modèle


délivré par l’administration, laquelle comporte notamment :
L’identité de redevable.
 Le montant total des affaires réalisées.
 Le montant des affaires non taxables.
 Le montant des affaires exonérées.
 Le montant du CA taxable par nature d’activité et par taux.
 Le montant du crédit de la période précédente.

ISTA Casablanca Page 10 sur 23 Nouhaila Badi


Fiduciaire Comptable
 Le montant de la taxe exigible.
 Le montant de la dont la réduction est opérée.
 Le montant de la taxe à verser ou, le cas échéant, le crédit reportable.
2. Le faits générateur de la TVA  :
Le fait générateur c’est l’événement qui entraîne l’exigibilité de l’impôt suite à la
réalisation des conditions requises pour le paiement de l’impôt.
Il est constitué par l’encaissement total ou partiel du prix de marchandises, des
travaux et services, c’est à dire que la TVA n’est exigible qu’après son encaissement
auprès du client : c’est le régime des encaissements.
Toutefois la loi autorisant les redevables à opter pour un régime dit des débits.

a. régime des encaissements :

C’est le régime du droit commun, il est implicite, il est également le plus usuel.
Selon ce régime la taxe facturée à un client ne devient exigible au trésor qu’après son
encaissement.
A l’intérieur la date d’encaissement est représentée par l’encaissement du prix soit
par la remise d’espèces ou de chèques.
Les avances, acompte ou arrhes reçus sont considérés comme des
encaissements et entraînent par conséquent l’exigibilité de la TVA même avant
facturation et livraison.
En cas de règlement par effet de commerce, c’est l’échéance qui constitue la
date d’exigibilité de la TVA, même si l’effet en question est escompté.
- Pour les ventes par échange, la date d’échange constitue la date d’exigibilité de la
TVA.
- Pour les livraisons à soi même, le fait générateur est constitué par la livraison

b. régime des débits :

C’est un régime d’option, les redevables qui en désirent peuvent opter par la
remise d’une déclaration à l’administration fiscale avant le 1 janvier ou pour les
débutants avant les 30 jours qui suivent la date de début de leur activité.

L’option à ce régime oblige le redevable à acquitter la TVA d’après les débits c’est à
dire dés l’inscription de la créance au début du client, c’est en Général la date de
facturation qui coïncide avec la date d’exigibilité de la taxe. Cependant

ISTA Casablanca Page 11 sur 23 Nouhaila Badi


Fiduciaire Comptable

Les encaissements qui précèdent la facturation entraîne l’exigibilité de la TVA a


taxe est donc déclaré par l’assujetti avant même qu’elle ne soit perçue des clients.

3. Les taux de la TVA  :


 Le taux normal :
Le taux normal de la taxe sur la valeur ajoutée est fixé a 20%.
 les taux réduits :
Sont soumis au taux réduits :
De 14% : Il est applique aux biens et suivant:
Le beurre à l’exclusion du beurre de fabrication artisanale ; le thé en vrac ou
conditionné ; les graisses alimentaires ou végétales, margarines et saindoux ; les
opérations de transports de voyageurs et de marchandises.
De 10% : Il est appliqué avec droit à déduction, aux :
Opération de location d’immobilisation à usage d’hôtels ; sel de cuisine ; le gaz de
pétrole et autres hydrocarbures gazeux ; les huiles de pétrole ou de schistes, brutes ou
raffinées ; opération du banque, de crédit et de change ; opération de crédit foncier de
crédite à la construction et de crédit à l’hôtellerie effectuées par le crédit immobilier et
hôtelier.
De7% : ce taux est applicable, avec droit à déduction, aux ventes et livraisons portant
sur :Le sucre ; l’eau livrée aux réseaux de distribution publique ainsi que les prestations
d’assainissement fournies aux abonnés ; les conserves de sardines ; le lait en poudre
destiné à l’alimentation animale ou humaine ; la voiture automobile de tourisme.

 Méthode de calcule de TVA :


Au cours de stage je me voir la méthode de remplir la TVA de mois janvier et février
dans les étapes suivant :
- il prend la somme des produits vendus de mois N et appliqué la TVA à ce montant.
- il prend la somme des immobilisations achetés de mois N et appliqué la TVA à ce
montant.
-il prend la somme des charges achetés de mois N (par rapport la loi 2014)
et appliqué la TVA à ce montant.
-puis il prend le décalage de mois précédent N-1 (crédit de TVA).
La TVA est calculée selon la formule suivant  :

TVA due = TVA facturé (N) – TVA récup/charges (N)


- TVA récup/Immob. (N) – crédit de TVA (N-1)
ISTA Casablanca Page 12 sur 23 Nouhaila Badi
Fiduciaire Comptable

Remarque :
-Si la TVA due de mois N positive alors L’entreprise est payé la TVA à l’Etat.
-Si la TVA due de mois N négative alors L’entreprise ni pas payé la TVA a l’état.

ISTA Casablanca Page 13 sur 23 Nouhaila Badi


Rapport de stage Encadré par : Mr JAOUAD EL HAOUDI

1) La déclaration de la CNSS  :
a) Définition :

La caisse national de la sécurité social est un organisme public crée par le dahir
du 31/12/1959, son rôle est la sécurité dont le but et la subsistance de façon
provisoire (accident, maladie, ...).

Si le nom d'un salarié ne figure pas sur le document de la CNSS, il doit


être inscrit sur un bordereau spécial de référence : F 12-1-01 on, doit mentionner
le N° d'immatriculation (s'il set déjà déclaré).

Les cotisations à la CNSS sont supportées à la fois par les employeurs et


les employés, ces cotisations sont versés au compte de la CNSS, tenue par banque
populaire et la BMCE dans le mois qui suit celui de paiement.

La CNSS envoie ainsi le bordereau de versement.

b) Les taux de cotisation et plafond du salaire  : sont des :

Allocation familial : cette cotisation est à la charge de l'employeur, elle est


assise sur l'ensemble de la remonétisation brut mensuelle gagné par chaque
salarié ; Le taux de cotisation = 6.5 % (base de calcul sans limite de plafond).

c) Présentation sociale :

Cette cotisation regroupe les indemnités journalières de maladie ou de


maternité, les pensions d'invalidité, ....

Le taux de cotisation = 12.89 % (base de calcul et plafonnée à 6 000/mois)


repartie comme suit :

8.60 % : à la charge de l'employeur.

6.29 % : à la charge de l'employé.

ISTA TAOUNATE Page 14 sur 26 Nouhaila Badi


Rapport de stage Encadré par : Mr JAOUAD EL HAOUDI

d) taxe de formation professionnelle :

C'est un bordereau de déclaration de salaire des salariés ne figurant pas


sur le bordereau établie par la CNSS. Tx = 1.60 %

e) Procédure de paiement :
Chaque mois la CNSS adresse aux employeurs affiliés.
1-Un bordereau d’allocations familiales à payer et de déclaration des
Salariés concernant le mois précédent, qui contient :
 Le nombre de jours de travail correspondant à la rémunération.
 Le montant du salaire brut.
2-Un bordereau des cotisations, à verser à la CNSS majorées d’éventuelles
pénalités sur retard de paiement antérieur, qui contient :
 Le total des rémunérations soumises à cotisation.
 Les montants des cotisations à verser à la C.N.S.S.
Tableau des cotisations CNSS (salariales et patronales) :
Natures des cotisations Cotisations Cotisations Base de calcul
patronales salariales
Allocations familiales 6.50% Sans plafond
Prestations sociales à CT 0.67% 0.33% Plafonné à
6000dh
Prestations sociales à LT 7.93% 3.96% Plafonné à 6000dh
Taxe de formation 1.6% __ Sans plafond
Professionnelle
AMO 3% 2% Sans plafond

2) Le Livre de paie  :
Livre de paie doit contenir tous les éléments chiffrés relatifs à la paie. Si vous ne sous-traitez pas la
paie (et qu’un expert comptable ne vous fournit pas ce livre de paie), vous pouvez répondre à cette
obligation en conservant simplement les bulletins de paie émis (pendant 5 ans au minimum).

a. Détermination du salaire Net imposable


=Salaire de base
+ Heures supplémentaires
+ Éléments accessoires
=salaire brut globale

ISTA TAOUNATE Page 15 sur 26 Nouhaila Badi


Rapport de stage Encadré par : Mr JAOUAD EL HAOUDI

- éléments exonérés
(Allocations familiales; frais de déplacement justifies
=salaire brut imposable-
-Déductions -(Frais professionnelles)
-(SBI -avantages en nature)*20%
-CNSS (SBI *4.29%) avec un plafond de 6000 dh de SBI «257.4 dh» 
_AMO ( SBI * 2% ) sans plafond
-CIMR (SBI *TAUX) ≥ 6% SBI
-Assurance groupe et mutuelle
-Retenus supportées pour la constitution des pensions ou de retraite
-Intérêts aux crédits logement 10% SNI avant déduction de ces intérêts.
=salaire net imposable
Calcul de l'impôt: L'impôt sur salaire est calculé sur la base du salaire net
imposable. On le calcule comme suit:

L’IR du sur salaire: (S.N.I *TAUX) - Somme à déduire - déductions pour charges de
famille
 Le barème de l’impôt sur le revenus

Tranche De Revenus En Dh Taux En Somme A Déduire


ANNUELLES MENSUELLES % ANNUELLES MENSUELLES
0 à 30 000 0 à 2 500 0% 0 0
30 001 à 50 000 2 501 à 4 166.67 10% 3000 250
50.001 à 60 000 4 167 à 5 000 20% 8000 666.67
60 001 à 80 000 5 001 à 6 666.67 30% 14000 1166.67
80 001 à 180 000 6 667 à 15 000 34% 17200 1433.34
+180 000 +15 000 38% 24400 2033.34

b. Présentation du livre de paie :

Les heurs
naissanceDate da

Total des retenus


d’embaucheDate

Exonération
Ancienneté

supplémentaires
Salair brut

Salair net
Le mois

Le nom

CNSS

AMO

25% 50% 100%

30/9/13 Salarie 01.02.78 10/05/11 6000 ___ ____ _____ ____ ___ 257,4 120 377,4 5622,6
1

ISTA TAOUNATE Page 16 sur 26 Nouhaila Badi


Rapport de stage Encadré par : Mr JAOUAD EL HAOUDI

Total à ____ _____ _____ ____ ____ ____ ____ ___ ____ ___ ___ ___ ____
reporte

 Le cycle de vie de la société :


Chaque gestionnaire connus le cycle de vie d’une société -lancement, croissance,
maturité et le déclin – mais les étapes de cette cycle de vie dans la pratique très
développer à l’étude théorique.

I. Les formalités de création des sociétés   :


1. Certificat négatif :

Tout commence par la dénomination de l’entreprise. Le certificat négatif est


indispensable pour l’identification et l’enregistrement de l’entreprise. Passé un
délai d'un mois, les certificats négatifs non retirés seront annulés. Toutes les
entreprises sont concernées par le certificat négatif. Seules les entreprises
individuelles qui n'optent pas pour une enseigne échappent à la règle.

La demande de certificat négatif se fait à l’Office Marocain de la Propriété


Industrielle et Commerciale représenté au sein du Centre Régional
d'Investissement.

 Il faut présenter :

 Une demande sur imprimé.

 Carte d'identité nationale.

 Photocopie de la carte d'identité nationale ou passeport si l'investisseur se


fait représenter par une autre personne

 Inutile de rappeler qu’il faut payer :

 50 Dh pour la recherche.

 20 Dh pour le timbre de quittance.

ISTA TAOUNATE Page 17 sur 26 Nouhaila Badi


Rapport de stage Encadré par : Mr JAOUAD EL HAOUDI

 100 Dh pour le certificat négatif.

2. L’acte de location :

Contrat de location ou domiciliation est un acte juridique qui exprimer les


droits et les obligations de locative et locataire, ce acte comprendre les
informations relative au deux partie ; le prix de location ; l’espace de terraine et
les articles qui protéger les droits de tous les deux.

Ce contrat doit être enregistré dans le mois de leur établissement. Avec des
frais de 200 dh.

3. Posse verbal d’assemble général de constitution  :

Les frais de dépôt varient d’une forme de société à une autre. Ainsi, pour les
sociétés, il faut payer 1% du capital, avec un minimum de 1000 Dh. Quant aux frais
de Posse verbal d’assemble général ordinaire ou de nomination du président et de
conseil d'administration, ils sont fixés à 200 Dh. Idem pour les autres formes de
sociétés. En revanche, les frais de timbres pour la légalisation est fixé à 20 Dh.

4. Établissement des statuts :

Un investisseur ne peut créer une société sans statuts. Cet acte notarié est
indispensable pour déterminer les détails techniques de ladite entreprise. Ces
renseignements sont à définir avec le cabinet juridique chargé du dossier de la
création. Les organes concernés de l’établissement des statuts des sociétés sont
les cabinets juridiques, fiduciaires, notaires, avocats, experts comptables, les
conseillers juridiques, etc. Quant aux frais, le prix de l’établissement des textes
est à décider avec le cabinet concerné. Il entre dans les honoraires du cabinet
juridique. En revanche, les frais de timbres pour la légalisation est fixé à 20 Dh par
feuille

5. Inscription à la taxe professionnelle et l’identifiant fiscal  :

L’inscription à la patente et à l’identifiant fiscal varie d’une entreprise à une


autre. Pour les entreprises individuelles, il faut s’inscrire à la taxe professionnelle,
IR et à la TVA.

En revanche, à l'exception de la SNC sur option, les sociétés commerciales


s’inscrivent à la taxe professionnelle, IS et à la TVA.

ISTA TAOUNATE Page 18 sur 26 Nouhaila Badi


Rapport de stage Encadré par : Mr JAOUAD EL HAOUDI

L’enregistrement se fait à la subdivision des impôts à Taounate.

Pour la taxe professionnelle, il faut délivrer les documents suivants :

 Imprimé de la taxe professionnelle.

 2 copié égalisé de la certification négative.

 2 copié égalisé du Posse verbal d’assemble général ordinaire.

 2 copié égalisé du contrat de bail au l'acte d'acquisition ou attestation de


domiciliation par une personne morale.

 2 copié égalisé de statuts.

Il n’y a pas de frais d’inscription.

6. Immatriculation au registre de commerce  :

Toutes les sociétés commerciales sauf la société en participation sont


concernées. Le dépôt de la demande d’immatriculation au registre de commerce se
fait au niveau du Tribunal de 1ére Instance de au Taounate.

Pour registre de commerce, il faut délivrer les documents suivants :

 2 copié égalisé du Carte d'identité nationale de gênant de la société.

 2 copié égalisé de la certification négative.

 2 copié égalisé du Pocés verbal d’assemble général ordinaire.

 2 copié égalisé du contrat de bail au l'acte d'acquisition ou attestation de


domiciliation par une personne morale.

 2 copié égalisé de statuts.

 2 copié de la patente.

 3 copié de déclaration d’Immatriculation au registre de commerce modèle


4 /1.

ISTA TAOUNATE Page 19 sur 26 Nouhaila Badi


Rapport de stage Encadré par : Mr JAOUAD EL HAOUDI

 1 copié de dépôt de dossier.

Cette opération coûte 350 Dh pour les personnes morales et 150 Dh pour les
personnes physiques.

7. Publications officielles

Jadis la publication officielle se faisait uniquement sur le bulletin officiel.


Désormais, il est possible de publier la création sur les journaux d’annonces
légales. Toutes les sociétés commerciales doivent le faire, la publication se fait
en deux étapes : la première dans un Journal d'annonces légales avant
immatriculation au RC et la seconde dans un Journal d'annonces légales et au
Bulletin officiel après immatriculation. Pour les autres formes de sociétés
commerciales, la publication dans un Journal d'annonces légales et au Bulletin
officiel se fait après l’immatriculation au RC. Les frais d’annonces varient d’un
journal à un autre selon le nombre d’espace acheté. 

8. Affiliation à la CNSS :

Toutes les sociétés commerciales doivent s’affilier à la Caisse Nationale de la


Sécurité Sociale. Cette opération sans frais se fait au niveau de la CNSS
représentée au siège social à Fès.

Il faut délivrer les documents suivants :

 Copié de statuts.

 copié de la patente.

 copié registre de commerce.

 copié du Pocés verbal d’assemble général ordinaire.

 copié du Carte d'identité nationale de cogérant de la société.

Et (annexe 11) pour l’immatriculation des salariés il faut délivrer les


documents suivants :

 Copié du carte d’identité nationale.

 2 photos.

ISTA TAOUNATE Page 20 sur 26 Nouhaila Badi


Rapport de stage Encadré par : Mr JAOUAD EL HAOUDI

Sans oublier que la société doit avoir un cachet et un compte bancaire.

Le stage nous donne la confiance en

soie. Moyennant cette expérience au

niveau de l’administration et le

contact avec les fonctionnaires me

permettra de traduire la théorie avec

plus de performance, ainsi d’être bien

qualifié pour recevoir et analyser les

informations en les pratiquant sur le terrain .

ISTA TAOUNATE Page 21 sur 26 Nouhaila Badi


Rapport de stage Encadré par : Mr JAOUAD EL HAOUDI

Le stage de fin de formation, est une concrétisation des connaissances

théoriques acquises au cours des deux années de formation.

La période de mon stage était vraiment insuffisante pour assimiler tout

genre de pratique dans un fiduciaire. Mais ceci m'empêche que j'ai appris

pas mal de choses sur la comptabilité qui reste un domaine très vaste, ainsi

que la fiscalité qui avoir toujours des changements.

Dans ce modeste mémoire j'ai essayé de regrouper toutes les tâches

que j'ai effectuées durant de mois de stage au sien du CABINET ABDOUNE.

C’est une expérience qui m’a permis de fructifier mes compétences dans le

ISTA TAOUNATE Page 22 sur 26 Nouhaila Badi


Rapport de stage Encadré par : Mr JAOUAD EL HAOUDI

domaine de la comptabilité ; en revanche je n’ai pas eu l’occasion de voir

toutes les facettes de la branche de ma formation à cause de la durée du

stage qui reste néanmoins insuffisante pour une meilleurs utilisation de

toutes les connaissances acquises pendant la période de formation. De plus

la ville de Taounate n’offre pas beaucoup de possibilité de stage manque

d’entreprises dans lesquelles on peut appliquer tous les acquis de la

spécialité de Technicien Comptable d’Entreprise.

En fin, je dirai que la théorie reste la base la plus solide pour la

réussite de la comptabilité.

ISTA TAOUNATE Page 23 sur 26 Nouhaila Badi

Vous aimerez peut-être aussi