Vous êtes sur la page 1sur 18

C wi le0/'ì, A.

LD'r. H.e*dhÀ I
Q} Lesdéterminants > pp.9-1.5

Supprimetout ce qui est superf,udans les GNsou[ignés.

villade nosvoisins.
Desindividusmasquésse sont introduitsdansla somptueuse
Cesdeuxdaneereuxbanditsont volétous lesbijouxde madame.un dossierconfidentielet @
crédit.

Quereste-t-ildanschaqueGN?
Observele genre et le nombre de cesdeux mots.
Qu'enconclus-tu?

Synthétisetes obseruationsen complétantcesphrases.

Legroupenominal(GN)est constituéa'rn........C1.íRSrnillAh[... et d'un .----hO.nn


r".-o$.hffrfhq,,hl-est toujoursplacé....gbm-hl le.nOffî,............- et prendlesmarquesde...-.....................------.
groupenomínalpeutétrepréciséà l'aíde
du----.......Í[Qfn.............1e
et de ....-....ly}rÍ..ftt.bA*.......-....
OgnX-O-......
/""GdJ.e-q,hf$)
t
9s.rr..t-n- 1
deux textes suivantset détermine leur souS-ctasse.'.
,À é - 4.Q.1L F|nF.:clcd€ pLni Canhtoúa -3I' Att cndóf td
U.
intes

et bu du vín et de la bière.
!
tait incroyable
commeà- l'hótel!
A . D .E .

AD. ^.D.C. A.D.c.


7
lls attendaientdq monde:d mille,{autres copains...
!--

lls n'ontp ilicíeuxraisins.


lls n'ont plus
Dlusd
d'a
a- s n'ont
n' pasde chance;il y avaitjustementun très beaufilm au cinéma.
A.?. A-P. x=. î.0.c.
3 Écrisun article défini devantchacundes nomssuivants.
(Si tu ne connalspas[a significationde certainsd'entreeux,
cherche-ladans[e dictlonnaire).

-.....-...hhibou- .. .0, handicapé - -..--lrLhiérarchie


-... - -
..t .l......niair.u, "-e*. haie ....--.....*[neurtoir
-
- -b"houblon ...--L:-..hexagone -.-.j5* huppe -.----0". - -
héron .......J:....hésitation
--l:- huissier -
.-lrg.herse - --..-îUf--. humiliation- -.-A*".héros- *- - -
!".:"héroTne--"..)thomard -.f.:héritier
-
*..(- -hélice - .-..-9g..hérisson- -......2:-.homéopathi
e- ..--.A:.-hémoglobine- ....*Q*...hareng
-. .J*-* hockey-
..b--haricot- -...-t--:" Helvète- --....-0:..
héliotrope- -""!D-hauteur-...-0O..haridelle - -.,L: homícide -
...-*g--hardiesse -.-h. hantise -.- 0*--.houx.

^ 4 Placeune crolx dans ta colonnecorrespondante.

élidé défini
indéfini paÉitif défini
déf. indéf. part. contracté

B prin,duvin,CqBoursin.
Jevaisbien. x
ll boit du Perrier. X
ll parledu vin de Bourgogne. x\)
De nombreuxproduitsfont delgpublicité. X(lt Xrz>
Seullq beurrea la saveurdu beurre. Xtar xo)
Jeveuxdu beurre! x
C'estl'asdu cuir. x (a) Ytz't
lly a desamandeset du bonchocolatdans X tr) x cz'l
chaquebouchée!
ll existedesboitesque !g5chatsne négligentpas. X {
ll s'agit4esboitesMinou! x
ginaIité dFgproduitsX\rZ.
Voi|à-llori x(n) Xtt\
Elleemploíetoujours!g[huile d'olive. X
Paris.
au grandconcoursDisneyland
Participez X
Voici[99fllms préférésdesenfants. Xcr) /(tz)
Desabricotspour une peaude pèche. P(3i

I
5 Compùète[a publicité suivanteen écrivantles déterminantsarticùesqui conviennent.

bain restell/hplaisir à tous

qui dégagq0.ÙLsentiment de détente,


Pourque VÈplaisirsubsisteà tous
Proposertrir&ammede 52 baignoi-
quesqui offrentldfl.l{randefaci-
.lité d'accès et#O-sécuritéi
: tous ceuxqui ont renoncéà ICO-
tradjtionnellepour cause
n à$,hanche,OLLgenou,
de rhumatisme, d'arth-
ou de maladie de Parkinson.
baignoires de toutes dimen-
(à partir de 65 cm de large
à tous

solution de facilité, de.


et de sécurité.
óeuventètre éouipées
othérapie,defhyàrott

est, lea

LaBe[[ea vouùusauverson père.€tùeest prisonnièredans [e cheteaude ùaBète.


LaBeù[epar],e,puis c'est LaBéte.(D'aprèsLa BeILeecla Béte.)
Comptèteavecles déterminantspossessifsqui conviennent.

LaBelle:
- Jene vaistout de mèmepaslaisserla Bétedévorer............n père?Je regardecettecréaturemonstrueuse.
._O.h..............
.......S..O.n..... visageest couvertde poils.D" .............SS. boucheénormesortent de longuesdents.Sous
........s.e".s....................habitsdegrandseigneur,jedevine.....'....So-n...................corPsd,anima|.Jegarde...
mains ne tremblent pas.Lorsquela Bétepar1e,...........$9,.............
yeux le regardent,............f.f\9..S........
.!t1e.s... ..... voix est
assezdouce.Ellene correspond physiqueeftrayant.LaBéte,voyantqueje n'aipaspeur,admire
pasà ........_S.O_.n.................
courage.
"....Ln..9.n...-....... Elleprometqueje reverrai ..fng,.......famille.

LaBéte:
- Bellene me regardepasvraiment! Forcément, attitude pourtantpoliea de quoi
je suissi laid. M-O--V!......................
yeux sont ceuxd'un chien! Pourtant,j'accepte.......-SS...........
corpsest affreux et ........nn.-g1..........
l'effrayer. h|.O.n.........
pèreau chàteauet deviendra... .f.n.-ù .....
proposition:Belleprendrala placede ........$O.L:\........... prisonnière.Maisje
conditions.Ellene pourraà aucunprix accédera .. .m.gs.
pose..................f.n_CS...................... appartementsdans
I'aileouestae chàteau..Sur lesconseilsd".......fJ1C.S...................je
serviteurs, vaisI'inviterà souperdans
[.)If,..O.11î,............
gigot
domestiques
sallede réception.......N1e.S.............
f.n$.............. rytClì/SSh. plat préféré:un
prépareront
d'agneau petitslégumes
avec.........$p!............. Unemerveille
d'été. à déguster!ht.dnnr ..... seradignedecelui
repas
desgrandsseigneurs.
Voici une imageextraite de La BeLLeecLaBétedeWa[t Disneyet une autredu fitm
de JeanCocteau.lmagineun diatogueentneta Betteet ta Bète.
Uiilir" pour tesdiaùoéuesau moins trois déterminantspossessifsdanschaquebutte.

10
Dansle texte suivant,soutlgnetous les déterminantsdémonstratifs.

j'ai un peu de mal.Heureusement que la prof a changécetteannée(cesont lesautresqui l'ont dit,


" Enfrangais,
ils ont l'airsatisfaitsdu changement!).(...)Enhistoire,le prof a I'aircontentde moi. ll faut dire queje me décar-
cassevraimentà apprendretoutescesdates.(...)"
vraimentétonné de tout cet argentdépenséen vètements,mais vraimentheureuxaussi...(...)C'est
"J'étais
impressíonnant de setrouveren ville:toutesceschosesà portéede main,toute cettenourriture,danslesvitrines
tous cesvètementssi différents."
et entrelesmainsdespassants,
Nord-Sud,Éditions
VivianeFAUDI-KHOURDIFI,
d'après n' 29,zoo8
coll.7en Poche,
Averbode,

2 Comptèteùesphrasessuivantesavecles déterminantsdémonstratifissimpÙesou composés


de...-cloude...-tà.

mois dejuillet.
sousle ciel radieuxde ....-($"....
leau de .fgk-- étang resplendíssait
C-g--L...offi ciers s'i ncli nèrent respectueusem ent devant e||e.
Cg.--..petit hommetrapu avait un air mystérieux.
ll luitendit.[gfftiasse de papiersjaunis.
il n'auraitpaspu trouverQffi,charmante petiteauberge.
5ans.$2[-. indications,
(t:)--lours- -CL.....,il est de bonnehumeur.
En_[!^à- temps-....f4-., nosressources étaienttrès limitées.
Avez-vousvu .-gffivoiture- . Ci....- garéedevantla pharmacieau bout de la rue?
j"r- -..1è---
A .--1;9------ _,$-_"- , oron peut gagnerà tous les coups:il suffit de gratteravecune piècede monnaie àm.t
etiidécouvre sonnumérodechance.
endroít-9n"..-...
Voyonsun peu:...1-q ..-.devoir-.-CL..-- parcontr",C.QS legons-.P-ù.. nesontpasbien
mesemblefait correctement;
connues!

Soutigneles déterminantsindéfinis dans le texte suivant.

Chaquejour, Margauxet Lisapassentpj"ri""* heuresdansun parcde la ville.Ellesen profitent Pourse raconter

9jgPotint'
- Jevousassureque madameJolimonta eu csrtainsSnnuis,
pour ne pasdiredesennuiscertains!
- Ah bon ! Savez-vous
que madameLejeunea fait maintsachatshier!
-îens, ellem'avaitpourtantassuréqu'ellene ferait plusgg dépensecettesemaine-ci!
- J'allaisoublierde vousdire...MonsieurJacoba encoreréalisépggle travauxdanssonjardin: il a refaitlggg les
a planté@gggggQtulipes et a fait qqglguessemis.
parterres...ll
Pasune nouvellene leur échappe! @ scènede ménage,Jg!-évènement, mème dérisoire ! N'importequel petit
Maiscequi lesintéresse
fait est l'objetde différentesinterprétations. tout, cesont lesjeunes.Ellesespion-
par-dessus
nent leursalléeset venueset guettenttous les rendez-vous...Elless'enoffusquent,biensúr!
-Telle attitudeest tout à fait scandaleuse
!
- Pareilcomportementest vraimentindécent!

1.+S il ;19:1,ú5:,,: fta:ì:, 11


- Lesjeunesn'ont plusaucuneretenue!
notreavis"'
- Nousaurionsquelquesrévélations à faireà leursparentsI Ah I si on nousdemandait
intéressantes
ont encoreglg,e sensde la bienséance!
@j.rnes
- lls refusenttoute remarque!
à cacherune certaine
cependant,certainsjours,lorsqu'aucuncouplen'esten vue, ellesparviennentdifficilement
déception!

2 Soutignetous tesdétermtnantsindéfintsdans Uextraitsuivant'


indéfints'
Essaleensultede les remptacefpar d'autresdéterminants

jusqu'àcinqheuresde suite'le médecinen fut horrifié'


o-uandAnn avouaqu'elleavaitlu g5!3!giours
pendant
ll faut que vous arrètiezcomplètement'au moins
- c,estune purefolie,MissSullivan!s'exclama-t-il.

jours,si vousvoulezsauverlrylgvue qui vous reste'


3!4tt
quande||eseurentquitté |e cabinetde consu|tation.
_ Qu,adit le médecin? demandaHe|en,anxieusement,

- ll a dit queje devraisreposermesyeux pendantglgjours, réponditsimplementAnn Sullivan'

ra véritéet que son état était très grave.Ellele savait


Herensavaittrès bien quAnn ne rui avait pasdit toute
phrase'Maintenant'elle
avaitdú s'arréterbrusquementde lire au milieud'une
depuisle jour où son professeur

chaquefois quAnn devaitlire pour elle'


se sentaitcoupable,
coll.PocketJuniorn' 289't998'
Jeunesse,
L.A. HfcKoK,ft istoíred'HelenKeller,éd.Pocket

Ùesphrasessuivantes:
1 Soulignetous tesdétermlnantsnumérauxcafdlnauxdans

Dèshuit heures,la placeretentitdescrisdesmarchands'


-g[ centimespour deux raviersde fraises!
"rtot lronante-neuf
_Quiveutunebel|esa|adePouruneuroet@.centimes?
- Vousemportereztrois beauxjouetspour9ua'qgeuross!p!@$ centimesseulement!
- Troisbellescouvertuffipourquarante-neufeuroscinquante-huitcentimes!
-1Jnf|acondeparfum"tau,**porisateursPours@urosetqla'a"te-n"j!centimes.
- Cestrois petitesp|antesPour-uaeurononante-huitcentimes, mesdames!

Ùettres'
les déterminantsnuméfauxordinauxet cardinauxen toutes
ÉcrLS
|
'- l. I - t -
rz4o mètres

12
34candidats T
zoo kilomètr"r"...............[-g-.1L.....:
euros...................................T.4.S.....s....=...Lq.l&k
321 ....-=.........fi....h"
8o tonnes...................
.............4.U..-$*.k-...y.

3 Dansce texte, remptaceles chiffres par ['esdéterminantsnuméraux'

en perspective
Bellespromenades !
tz 8oo habitantsde
du syndicatd'lnitiativereprésentant
C'estdepuisprèsde 3 ans qu'uneéquipede r5 bénévoles

vertespar monts et par voux,, dàÉsnotre région.Plusde 87 km


prépare65 km de <<Voies
Neuville-les-Bégonias

voiriesvicinalesrépaÉiessurS 475ha serontrénovéespar z1jeunesbénévoles


d'anciennes ant 5z weekendsde

IjlPectivement,de to et de
à l'entretiendes voies.z promenades,
l'année2o15.1o annéesserontensuite'vouées
a11$$i,rlre. dri*x\\.d.eum:{r\*-Uú =Q-rrrn zc*.-\t--Q rl_.X_h,*r\,*l,X:;_,_ _
samedi.A cetteoccàsion,
ont été inaugurées
r8 kilolnètres, qui ont pu admirer
un goutera réuni2oo Personnes

5oo photosprisespar lesorganisateurs.

Obseruetes phrasessuivanteset trouve ùesdétermlnantsinterrogatifs,exclamatifs


ou reliatifs:

LE BRONZAGE,A QIEL PRIX? D.inFenr.

QuTLLES TEN UES PORTEREZ.VOUS CET ÉTÉ?


Dèl'. cv\YG-rYo
DCÌ. ercls-.{.

uzSode Ql>(llélèveDucobu,n'rz) - Godiet Zidrou@LeLombard,


zoo8.

13
MORT?! M'CHW!?
Moòl OrWt, t'tOt'l! QUÉL+-+ ùL i'. e1q Ll \!r\,\.e-!i
t12ffi.uR!vew
Fs,t@TARÍ),
"eu
von-Afoaf !...

-
"À IofolieJr (Tamaran'5) Darasse
et Zidrou@ DupuiszooT

Dansl'exercicesuivant,repèreles déterminantsarticlesdéfinis (et é[idés),


artictesindéfinis (et étldés),artic[espartitifs, possessiFs,
dérnonstrattfs,indéfini.s,
numéraux,interrogatifs,exctamatifset relatifs. CLasse-l.es dansle tabteaude ta page15.

Jean-Baptiste
a dix ans.Samèrevient de mourir.C'estpeut-ètrepour celaqu'il aimetant se retrouveravecson
grand-père
maternel.
Ou parceque le vieilhommen'estpassévère,
qu'ilsaitrireet s'amuser.
Un vraiParisien.
ll
connaitsavíllesur le boutdesdoigts.Souvent,
il prendsonpetit-filsparla mainet ilsquittentla belleboutique
de maitrePoquelin,
le pèredeJean-Baptiste._Le
vieuxet le petitvontflànerdansParis.
Lapromenade
setermine
toujo urs par-l_-e-.
Pont- Neuf.

LePont-Neuf ! quellebousculade!
gr" 1u cris! C'estlSgrandpontqui reliela rivegauchede Paris,
où habiteet tra-
vaillepresquetoute.la.population
de la capitale,
aLrLouvre,
surlèrivedroite.Enamontet en aval,on franchitla Seine
t--'

surdesbacs.Descarrosses
et descharrettes,
deschaises
à porteurs,
descavaliers
et puislescommisd€ boutiques,
lescommissionnaires
chargés4: lettreset de paquetssepressent
surle Pont-Neuf.
Sansoublierlessergents
glgret
et lesgensd'armeschargés
de fairerégnerlordre.Et encorelessoldatsdesdifférentsrégimentsde.SaMajesté"

ll a beauètre largeet solide,ggpont,à SStlgtnu:heures,on a de_Lapeine


à avancer.
Lesmarchands
forainsI'ont
bien compris..L"t
g"nt, prisdanscettemaréed'hommeset de chevaux,
sont forcésde s'arrèter.
ll suffit alorsde
savoirlesretenir.Et c'estainsique sefait le commerce.
Entout caschezlespetitesgens.

plaisir.lls regardentde.tousleursyeux,écoutentde tou-t_es


Jean-Baptisteet songrand-père,eux,y vont pourl_eur
leurs-oreilles.
lci,on arracher!sl dents.Là,on dit la bonneaventure.
Plusloin,on vantelesméritesde!grviétan,
_unepoudrevenued'Orientet qui,parait-il,
chasse
touteslesmaladies.
Et là-bas,
c'estFagotin,
le montreurde
marionnettes.

Pourattirer.leurs
clients,
lesmarchands, suruneestradeen boisqui courtle.longdesparapets,
perchés sedépen-
sentsanscompter"llsgesticulent,
agitentdesétoffesbariolées,
récitentleursboniments,
chantent,font destours
Au pointqu'onne parvientplusà distinguer
d'adresse. celuiqui vend4ala triperieou desgaufres,
ou encorequi
promèneun animalsavant,
de celuiqui lanceen l'airdesfeuillesoù sontimprimées,des politiques.
chansons

14
Certainsmarchands vedettes.Badabadaboum
sontglqvéritables ! un roulementdetambour.C'estTabarin'!illus-
sesFrímaceset
tre Tabarin, desroisdu Pont-Neufqui, lui, ne vend rien d'autreque sestours de passepasse,
Entn mot,son talent.
sesacrobaties.
!
est émerveillé.llpasseraitbienla journéeentièresur le Pont-Neuf
Jean-Baptiste
éd. Nathan,coll.Monde en pocheJuniorn' 768,t986'
l. JAN,Molière,

Articles J articlei
indéfinisI partitifs l.Possessifs
élidés) | {et é*:Cé:i

b -utv\ d,*,to' (A forrte


<t&ò d*u cLlt e
.ta" o\-e. hsq.l>
d& torù*.
d*
d,
It

dèl'Sr..r.nl ns-n}
2 Entouredansce texte tesdifférentsdétermlnants. CA = o.rtl-utle.)
Indiquepar une ftècheÙenom qu'ils introduisent. C D ' o\èRrN nol6 )
tnscÀssuf les pointiltés te type de déterminantdont it s'agit.

.......---..'-..A-Pf{.u....Q-.!adti},*ri-.................D-uéfr[$F
aufondde
noúrrissent
oùj'aierré;ilsmerapperr"'ntQlBrràes.net
@F';;;.;;];;l'1' @:#'"t,
o, D$n.lél*ni -------.=-'r - r-:--;-o-8'Fo;resr\-::;"-;-
:- _;:;_;; attaché
.qs" nr"ft",t,1"t'ripryeQffiauitdeQ$ves etdef$eilles.lemesuis
;ilnd,eldíJd-6fn=. .-+lhÀht+. ' .
- D-,fsrx.)r.$--"D'toussxl
I
tou, prr@t
; je tesconnais .ornt{$Pnfant's; c'",t@@íitt"'
..........--.....-..
^ .........."e:$$".r......
-P..,.PN
' DECHATEAL
Francois-René LesMémoiresd'outre-tombe,1848.

15
te déterminantse cùasse
Danscet exefcice,péctse avecune crolx dansquettecoÙonne
3
et quet mot demandet'accord.
glgpain
déjeunerde g dames;c'étaitfu café4lait avecglq róties
$ domestiquene tarda pasà apporter!g
et g. irritation'et Prudence'malgrég
et de beurre.Simpliciemangeacomme4 requin,malgrég chagrin
inquiétudeet gtristesse,prit g largepart !g déjeuner'
LaComtesse DESÉGUR, Lesdeuxnigauds'

Détermi- défini défini démons- Accord


défini indéfini partitif possessif
nant étidé contracté tratif

un x dornes h qrl e
le ^
,ctrir.cr.r-nur
ces x durne,rr
du x c-ÈQ-ó
au x Qcut
des x n-ò hie,,t
de x ptLrr
un x n-e.qJ.Ltlî

son x c.h.cr-qltx vr

son x {lr\r'to.JÀovr
son ,( f yrql.l.i.€hr.ok-

sa x t- Riàtun{.
sa x po,n-F
du x cl.ar.err-vr.lr

4 Danscertainscas,Ùedéterminantest effacé.
Retrouvedansquetscas,et indlque-tespar une croix au bon endroit'
x MonsieuretÉMadameDupont,Ruede Soignies,13- 14ooNivelles' €t-ùJ\,r'r J.\J\l Qt-tc\s\$JYlL.

r Défensede fumer. ---> dÈ.a, .srn *tÀo.


x Zonedangereuse. -+ lr

x interdit.
Stationnement
--> tl

-> tt
/, Commerceà céder.
Connais-tÍrémoin muetdAgathaChristie? ( -> o\ù/h-o -rJ.À ti l\l de S{m,
Non,je n'ai fu que Meurtreen Mésopotamieet Cartessur table' Qiutr
ì "\t
x Hold-upsanglantà Liège.
'to* il-la fr-k,'.1 cù ;o,^r.'^J
r Volà mainarmée. ->)
r félicitations.
Sincères -> .1u.ry\ ft*Off. €urh (s.t't.s.
|el.ou,c
Y Meilleursveux de bonheur.
t
*rl tt o g,Usn^rt'+)
x Bonvoyage.Lettresuit.
x Pierrequi roulen'amasr"Prltorrr". -t
\ Ql'snur d.c- Prcue^\bQ'e,deo
Pasde fumée,rnf f.u.
oLckon-o
A bon chat,bon rat. -\

16
tc tx -> do-n^.5 dro Pccuer'bwa'
(LaFontaine)
Hommes,femmes,enfants,tout était descendu. o\r, d "cj'ov\-è
,L
?< Lecteurs tout est moinscherchez SonoTroisMille'r'
DVD.homecinéma..., -; olear-o $nr éflrrfn€fo,J<n.
"
T du Zwin,porteurde leur repas.
etlanards attendaientI'arrivéedu conservateur
Rieuses,ligogn"rfhéron,
Pierreesf,ardinier.
Marieifaim.
Ellearrivepafavion.

Peux-tucomptéterce tableaurécapttulatifdesdéterminants?
Aide-tol de UaSynthèsethéoríque.

POSSESSIF DÉMONSTRATIF

I N D É F I N I PARTITIF

INTERROGATIF INDÉFINI
EXCTAMATIF

Le nom ' t t t " "


> pp.3.5-18
" " "

aux noms propres.


Danstes phfesessuivantes,rnetsles majuscuÙes

Avez-vous de coo?sophieet sesparentsy vont souvent.


déjàvu la cascade
Sais-tuoù | moisprendsa source?
A noé1, il a reguun disquedetokiolotel et un atlasde géographie.
ll s'yest plongéimmédiatement et a repérélesalpes,la mer,lesardennes, spaet touteslesautresvillesqu'il
bruges,
a visitées.
boit ungoca-cola lesarticlesdu journalspoÉifìdealmoto'
en parcourant
-florian
ll a lu et résuméla guerredesmondesde herbertgeorgewells.
Longtemps, étaithabitée.
on a cruque la planètemars

rl
2 Trouveùenom abstraitcorrespondantaux adjectifsquatificatiFssuivants:

acharné: ..-!:*e-gLnntl'r-mu"f

3 Dansùesphrasessuivantes,trouve les noms humains,ùesnoms animés,les nomscolbctifs'


ci-dessous.
les nomscomptabtes,ùesnoms abstraits,et p[ace-l€sdanste tabÙeau

Cegrouped?lèvesétudiele squelettedu chat.


Titeufa une grandemèche.
Nadiapassesontempsavecsescopines.
Prendrez-vous du thé ou du café?
lJéquipede notre écolea battu sesadversaires.
ll n'y a pasassezde poivredansce mets.
Lapatíencede ce professeur maiscesgarnementssont tellementturbulentsqu'il risquede perdre
est légendaire,

Lalicorneest un animalfantastique.
de l'eausur la table et a tachésoncostume
ll a renversé
Avez-vous déjàvu une meutede chiens?
Lestimbres,c'estsa passion;il en a une collectionimpressíonnante.

-""EÀ,q-h. -",a-qlrLhfte .-".4,s=.1n-e.n-Lg


---,!*-r*gtrt\-g--- .
- m"h---[J-..-.
*1"
C\J^,.L'Jn .......r.ff\gJa
- c."[rdi^a .. -....(.o^.r.ll.frt0--.
"bs-bls
--*rm*bru-e-..
4 voici quetquesnomsdu tangagecourang
Désignete genrede chacund'euxen rnettantunecroixdanstacolonneadéquate.

acne .4.. ébène ._x_.après-midi -..Jr.._JC- planisphère


algèbre .x....épithète ...x...
aróme _x_. stalactite ..x-.
anagramme ..JL. haltère x-..... alvéole ....x....
parallèle ...x.._
apogée interview x....... apostrophe ..x.....
appendice
astérisque intervalle )!....... oasis ...x.._
élastique
augure immondice ";: moustiquaire .x__épisode
azalée ;. jade .x-... pétale ;" armistice

18 i. ?5 i iiÍr-{:t jÉ .:iols
Lis attentivernent[e texte suivant.
Pourchaquernot souttgné,étabtis de queltesclassesde nom it s'agit
(concret,animé,colnmun,propre,abstrait,huma[n,masculin,féminin).

en facede moi un qfu!d'une


J'avais flizained'Années eveuxnoirset coupésen boule
cètraJLeF
_ I
h ornail.....ar,.
.-...^r".c....tfirsg.. ln .kg rlat
,L.^..fcra..tl*rmonfní. ,bùs(.
rtr. f
couvrait le ffq!. Leyjgge était rond,très hàié,très lissà.Legglt long et iendre.be grandsyeu* Utrns f,rj >v*to! J

--h.,.(sm[tt
., ,......................
.A.,.tufJrrpl1..f.n\scdf-....h^.Crsm4h,.n9S.c..fonct*-1............-.lp-.n!-..(únrf4t.{!A14.,., .[n
àorr Orru.ai'
Cotatacl.. : , ^- L(j'ar..A!. < .s\UìIi,-
nè pàlmè voir étaientfixéssanscillersur lesbétes.
sèmbTàlent

À caused'eux,j?prouvaile sentimenttrès génantde me voir surprispar un enfantà ètreplusenfantque lui.


Jedemandaià voixbasse:
- On ne peut pasallerlà-bas? C'estdéfenduI
Latéte coifféeen bouleconfirmad'un signebref,mais sonIgElgldemeurait attachéau II1ry,!19É des bétes.
akn P
f,.---..----------...........................h."..GÍltrrlha....Jla*ls-,.....-..................Jî....$fr.nrn-'l
: rtl c - <-e6 ct,,z-lr-

- C'estsùr?
-Quipeut|esavoirmieuxquemoildit|,enfant.MonEipest|,g@ldece@roya|.

;;;il;il;jil;;,#
nL^t,t a.r
enfin.Pourla première
Lesgrandsyeuxbrunsme regardèrent en rap-
@!gla petitefigurehàléeprit uneexDression
h......................-......n.,stmtn,..$vr..r
port avecson àge.
p!!g!À.
-Vous voustrompez,je ne suispasun gargon,dit I'enfanten 53l9g!!g.grise.Jesuisunef!!lget je m'appelle

;;;#tril.k:#;hi:,ffii#ffi#iffi
6 Mets au féminin les nomssuivants.

19
7 Metsau masculintesnomssuivants.

Exemple:patronne- Patron

une serveuse unejuge


uneespionne
g.*t-..............
................e/.úJ. --.........
une bouchère
une marchande ..............r.rn.drr.r..el.o*.d."-.........
une philosophe
uneanimatrice unevendeuse
une artiste une auteure
une coiffeuse une voyageuse
une maitresse une inspectrice
une couturière unevache
uneambassadrice unejournaliste
une Paysanne unecolonelle

8 Qui parÙe?un homme (H), une femme (F),un homme ou une femme u/n?
-
- JesuisserveurC.H...........1
- Jesuismédecinffif.F.-.) - Jesuisdirectrice(......F......--..)
Jesuiscomptabte t..H./...F-..f
(..H llF- ) - Jesuisprofesseur (..f1 F" | -Jesuistechnicien (H. ) -
Jesuissecrétaire ffi: lF- )- Jesuisfleuriste. |
- Jesuis
- Jesuisjoueuse(..F.........-...)
Jesuisdanseur(...H...........J
- JesuisdentistetH./...F-.."')-
Jesuisavocate(-....tr.........)
- Jesuis
- Jesuisboucher1.H"...........)
traducteur(-H ) - Jesuisemployét..H......-.......1-
Jesuisouvrière1.8..............)
(.HlE.--\
psychologuei..H../"f:_.1-Jesuispropriétaire(..H/hi-Jesuishòtesse(...lJ-............)-Jesuisnotaire

I Mets au féminln tes phrases suivantes.

Lefrèrede MonsieurMartin est un médecinréputé.Maisil est sourd-muet'

- rruJ-g
-

granc i-nce,beau, célèbre et riche. ll joue commeun dieu,il est fort commeun Turc.
rLrs\Jl- | t lr'*g_L,vL.
iùliìfi', : iill'est!íàn-dlrl
est
mécanicien quiestdevenu comédien.

et lesdanseurs
leschanteurs jamaisbancalltou-
qui ne sontjamaismauvais,
et en paÉiculier
J,aimelesAméricains

écrivain
c,estl'épouxd'uncélèbre romans.
auteurdequarante<inq
-e,*l:J:-úÉil;i;rd;...d^Adh^,.
I
ob +taJshfe
eexr',:o*n(e)
x-orn o'rì'.'' c,*n9
zo ,r r
::rr,:i,.i::.:
routonet deuxlièvres. I r^
lhc*4tr-ltu...,-.ohru*...."9J-\gJF"R2",'J
t*1s.-.....Jà"9'À**4.-,------.----.---.-*--"""".--"
il est le princedespiscines'
lescompétitions,
Soncousinestchampionde natationmaisil est snob.Victorieuxde toutes
il*---il
^
^,"p ry -ell,.{n4."
ffi :il "-;$4^{àzr-ú-"d'-{trs-haJi,
| l -

.;,
^lr ^ -l ^.^t

kcbx.ie!rp;;:f"J;-lr": tuvls,..d!.2+rvr
^.hh"rto,..e.!"!-!-..e-Lt.lro...A*o
Legagnantdu tournoi de tennisest un petit Suédoistrès poli et gentil.

^ I t - -
M - , l A I L . .

dansson
LeclientfoÉunéet discretva chez'lemarchandde légumes:il est inquietdel'insécurité
.t*. -clc-u.[

10 MetsaupturielÙesnomssulvants;

Nousavonstrente-septpetits[agneau] !)et dix-sept[cheval]


.Sgn-e-qJ;"f.....- (despetitstbijoul......fd;-Cirt.*-........-...
dansla ferme1
..-*)Sg*t.*U*M.... U
vousaveztous des[pinceau]
À l,école, pourpeindre,maispasde [pou].=.]rStXX-...*..-dansles
...r$rin.-C*S*f.lS

ff:il:"", avonstousregudemagnifiques [cadeau] .tgs*egJ*.x..: des[joujoul ]-o-.ujo-urx---ades [tamtam]


foot du stade,deúx[ré%1v"4..f--e..U-O,[l-eJ\^
bo,fn.I.g.nS.., desentréespourles[match] .hùg-.1--C,h.S.-..de
t.J-e-]-r'.ts-=-hgr*f-f-? unepaired'[aprèt-tki]
à eauen plastique, un paquetde [petit-beu""] ..cf-FnGS...=..S.K5
v
et deux[porteclé].....P.p..r..F..e..E"\í,S
Les[landau]....IS,lf_drSffS serventà promener confortablement lesbébés.
J,aiun aveuà te faire,nonenfait,j'ai plusieurs à te faire:je détesteles[chou]..-q,l**?..,J.-X........
[aveu].-.g=fl..g--tJ*.16......
et j'ai fait deux[tonneau]Jp..Vfn-gfr.f,ltX. avecmavoituresurl'autoroute'
de Bruxelles
J'aihorreurdes[adieu]..4".O\*-g-11r..: p3sbesoinde lt
C'estgénial,j'adoredanserdans lestbafl .......hs1.f..................
Cet homme a encoretous ses[cheveu]q[.e-\,ig1l-.ìt.. su
de ma voiture.
J'aicrevéles deux[pneu] -.b.f.I..g.ILX.........
Cet homme et son épouselsontdes[Andalou]"..An.dS-lg,*..: ils ont toujours des[caillou].C,.O'.Ll[.og;.16.dans
lespoches, SO.U.-Ú-€.ni.íSdeleurterrenatale.
[souvenir]
icienmettantdespointstfinall....FT-t5f/;.:-I ttt paragraphes'
J'arréte
F:n A,J'rK
11 certainsnomscomposéss'écriventcommedes nomssimptes: mets-tesau plurieL

Un bonjour I
Un passeporf +
Un poÉemanteau -+
Madame
Bonhomme
Monsieur - .............Ì1.e
s.:.r...RlJ-.rs..

24
pturiet des noms
12 Réfère-toiau tabt€aude ta Synthèsethéoriquepour ta formation du
comPosésavectrait d'unlon.

les règlesde cetype de nomsformésde:


Rappelle-toi
A) NOM+ NOM: écrisla règleet donne un exemple'

+ NOM: écrisla règleet donne un exemple.


ou ADJECTIF
Bl NOM + ADJECTIF

écrisla règleet donne un exemple'


+ ADJECTIF:
C)ADJECTIF

22 :r:':..:.:
+ NOM: écrisla Égle et donne un exemple'
E)MOT INVARIABIE

Evranfian< .

13 Écrisùesnomssuivantsau pluriet en précisant[a cl.assedes différentesparties


qui trescomposent.

Un wagon-restaurant + hà- IrsÀk.s*hAA-h. C î\J {-N )


Un sans-abri
Un lave-vaisselle
Un après-midi
Un garde-barrière
Un chou-fleur
Un essuie-glace
Un vol-au-vent
Un sous-chef
Une arrière-grand-mère
Un tourne-disque
Un à-coup +

-)
" ......."D.sn-.....-À....--....c,n
Un taille-crayon
Un clin/d'ceil + c_L' ns d' oqj
Un laissez-passer ) V+v )
Un chef-d'euvre )
Un grille-pain +

Un sourd-muet +

Un garde-boue I (V + N)
-=..-.!:-o-.r,r..Rs
Lequ'en-dira-t-on - t expr. t ruJ.)
14 Écrisau pluriel ùesphrasessulvantes.

débonnaireet bougon.
C'estun vrai pince-sans-rire
..{*nr*:.-s*-hs:.Ki..re....dibonnpdr""*-.-e-k-.hs.,r$
--rr-S-sni..A,r....tr-r$i)-
J'aiperdumon portecléet mon portemonnaiele nrèmejour: quellecalamité!
no)- F.sruh"e--e!"i
Nous.....r)*tp-n.s-...F.e[stlJ-
jolis
et ce nénufariont
As-tuvu commece percé-neige Ì

..$.*r.ee.r..-r.l-a-lÀS..........U..\1..........(P--ylî..fn..3..-.ltJ*....FgJr
Un chafe-neigeest passétout à I'heureet a dégagéle chemi
ognonet-unharicot.
donnetoujoursun petit-beurreet une noix,et pour ma m-ère,.un
sfrrf :si I e$ort*reF,Dn'k lut
l'SiS.rn.oissn .dr..me-s
a.nerLl,-" S
,].s-..
..J'*hì[s--.-b-et**f
..dr=a..
n o n s e) d1",. hql^-Lro%
23
entre Bruxelleset
La demi-heurea été longue:un tète-à-téteavecmon directeurm'a obligéà faire un aller-retour
Walhain.
cnk- é"-ì-i
kte$r-e,p-
de-n^i..,.
.tren.. -'-dsr:..t-e,ù-e.,-.É,..=-\[ls-.o$rc
Clj)rAej-.ú-rJsl,-......r"r.n.'-..d1L1.... ,_.f_e_tsvr_(g|ltCs-re-l"
Àte"_.o.le-f
? ll est toujolrs sur le dósdu hibou.Quelcouple!
As-turemarquéce rouge-gorge
\e.nF-lry1o-ur-'
essayantd'attraperle courantd'airde
ll fait trop chaud:il va nu-pied,leslèvresmi-closes,
Usnf -.nlJ..-'...Fr
*.,--,*.-.....-il5- itl.L*-r:".....n:[..
d: o*-thr.ua-ì-g-ir .-o1.1-s*..r- .f.suho."-.....
.o[e,c..
15 Dansce tableaude synthèsedes typesde noms,tfouveun exemplepour itlustrerlescases.

N humain N comptable

N n o nh u ma i n N noncomptable

1 Soutignetous Lesadjectifscontenusdans les phrasessuivantes:


MadameJandrainavaitlesyeux bleuset lescheveuxblondcendré.
arrondissement.
Ellehabitaitdansleseizième
traitait de
amisdanssonJl1sappartement du gnqrièt" étage.Laconversation
Elleavaitréunicertains-
problèmesdentaires.
Soudain,MadameSimonondéclara:u UL[!g cousinm'affirmaithier qu'unceÉaindentistelui avaitenlevéles
deuxgrossesmolairesqui le faisaientsouffrirdepuislongtemps,sansqu'il en ressentÎtla moindredouleur."
,n 3gga-re prétenditque le sien,qui lui soignaituneJjl@rie,lui avaitfait horriblementmal.
qui était un peu sourd,hurlaqu'il fallait parlerplusfort.
setrainait...M. Legendre,
Laconversation

Observe tous les adjecti'Fsque tu as soutignés.

quatfe sous-ctasses:
Comptète te tableau suivant en ctassant tes adjectifs que tu as soutlgnés en

ttu-wt-C t..r\rrr

ksrS-n:-.-.-...
..."-.-rs-n
bLr.nc-.-.-..cr.n*oL.rrs. -.-.-o.rr.-F-.r--9.-.-..-.-.-..-.-.-...
..--i"*rx-.-tr-R.r*,x.---.-.-
..-p.\r*:.-Lg*È-.r.-e.a"..-.-.-

..-..-uj-Lci-r\-g-..-.-.-..-.-.-

24