Vous êtes sur la page 1sur 19

En respectantles consignes,écrls tesquestionsque les pollciers poseraientà ta dame,

témoin de I'accident.

g
SEMPE,RÍenn'estsímple,éditionsDenoèl'

Interrogationtotale,avecinversiondu suiet:
-"-d;r-Ò--" "*o*t I\nu^
tnterroaation parti eIle,ovec un adverbe i nterrogatif :

disÌonctive:
tnterroqation 4

partiette,avecrepriselu suietpar un pronompersonnel: . t


lnterrogation 1
n$d-.t" .
...........tJtt^.\..

100
Lis attentivementte titre suivant.Soulignece qui caractérisecette phrasenégative.
Écrisensuite ta phraseaffirmativequi tul correàpond.

Ne laissez ES les huiles usaEées [rrit-a,\ $^oqtu


à|.r.À
-
envoyer I'envircnnement au diable. e,rlusl. er\r,
rt^orr,f.mal
-l,fcnnrrr'
o.r.r'd!'o\rtL

2 Dans[e règlementsuivant,retrouveles procédésemptoyéspour exprimer


des phrasesnégatives.

Rienne me distraira.
Aucunélèvene me soufflera.

ni mespréparations.......$.1-g+
nimesdevoirs
Jenebàclerai ---J
ti.r\-i........d1......LOQ[.O1-...(o.lr-..ftl-Q.OhfflnÉ
Remarques:
dubonélève.Gi{eq"i.]...O'..diSpSruf..
lesdixcommandements
sijenemetrompe,voilà
c'estpascommode, ! .-la.-ì1-.fh.j
cerèglement i|.r1..-CJ,[-qAg RiI..hJ\a, tql$f :rí;;-
rrsernulegconnu élèves.+4= '
decertains fli.trh/.- :- ::i:H:--
{nC}r..Xe
. nÀ
q-f Fl^s/tt .r-[rFoUr.oA.r
Exprlmeùemessagede chacunde ces panneauxde signatisati,onà l'aide d'une P négative.

ABCD

Bor
c on^.-fh-r- F.!.ú tan nailJm da,rr-o .elh- RrrL

4 Gomposeun petit diatogueentre une mamanet un enfanttètu qui ne répondque


par des phrasesnégatives.

Lis attentivementùetexte suivant.Souligneles phrasespassiveset observe-les.

PóleSud:la basebelgeen Antarctiquegllllgl1: ce 15février.


r5févrierqu'aétéofficiellement
C'estle dimanche la stationryllgjltllg1se
inaugurÉe n.Elleporte
Élisabeth
le r, à l,ori_
ginede cet importantprojet.Lastationa étéconstruitesurla Terrede la Reine-Maud,à t4oo m d'altitudeet à t8o
km de la cóte.LeprojetEÉ!1_!!!gglessentiellement avecde l'argentprivé.llauracoutézz millionsd'euros, et
aurabénéflciéaussidu sóutiende l'arméequi a été chargÉe de transporlersur placetous leséléments.Letrans-
fert a commencéen septembrezoo7,aprèsque la station gne premièrefois dansun hangar
de Touret Taxis,à Bruxelles.
et iD,9 févrierzoog'
D'aprèsHepl,Journald'informationdesrevuesTremplin

102
2 Comptèteensuite te schémasuivant.

dlrupÀh"hll0scnn"
tL rrf d. b. úrix.e'rhw
([$tg..$.:qt.Lx."...
^^-tly
^^{-cY d Q^LVs{ r -[sru
Q^Lvs{ ue.
uq.
l"o-a.ru -h !ry{e p\ qQL- te fn.al^Jr
3 banstesphrases
suivantes, tesphraser+rffiù?Hohàrf$rtff
distinsue
Lavaísselleest essuyéepar lesenfants.......-P
Lesavionsont survoléla ville.""... A
Jesuisarrivéchezvouspar hasard....".....4..........
.
Leconvoiest ralentipar le mauvaistemps.....--.1o-
A quelendroitvousa-t-ildonnérendez-vous
? A
Lamontreestréparée
parun horloger.......p
Lebolidede Hamiltona été minutieusement
examinépar tous lesmécanici"nr...........f1
Ceslivresserontconseillés
par le profesteur....--..f
Pourgagnerdu temps,il est passépar la fenétre. A
Sonenthousiasmeest connude toute l'école............P-...........
Lafictionest souventdépassée
par la réalité .R
Cevieuxvélofut vendupar miracle! - P-
Lejour s'estlevé.........4.
Lescandidatssont arrívéspar le train. A
Lacirculationa été déviéepar la police.....f
Moussaest passépar ce chemi". ..-..4.......
Lechampionest arrivéavecson équipe......4.........
Leprofesseur
est estimépar toute la classe.
Lesvoiliersétaientpousséspar un vent violent.

Levol a été révéléà toute la vi||e..............P

4 Indiqueà Ualded'une ftècheta phraseactivequi correspondà ùaphrasepassiveproposée.

Lechampionavaitété saluépar la foule. - Lafoule saluaitle champion.


*
\ Lafoulea saluéle champion.
-> Lafoule avaitsaluéle champion.

Lesmeublesont été transportéspar lesdéménagel'rs. transportèrentlesmeubles.


Lesdéménageurs
-=...-> ont transportélesmeubles.
Lesdéménageurs
avaienttransportélesmeubles.
Lesdéménageurs

Lanouvellerecrueserafélicitéepar le général.-- Legénéralaurafélicitéla nouvellerecrue.


-+Le généralféliciterala nouvellerecrue.
Legénéralfélicitala nouvellerecrue.

o n a v a i t é t é t r o m p é s p a r | e b r o u i | l a r d . * e b r o u i | | a r d n o u s' a v a i t t r o m p é s .
LebrouillardnousauratromPés.
On avaittrompéle brouillard.
5 Indiqueà llaide d'une flèchela phrasepassivequi correspondà ùaphraseactive proposée.

Lesenfantsmangeaient
descrépes. Lescrépesétaientmangéespar lesenfants.
+ Lescrèpesavaientété mangéespar lesenfants.
Lescrépesseraientmangéespar lesenfants.

Lepolícíerauraimposéun alcootest. Un alcootestauraitété imposépar le policier.


Un alcootestfut imposépar le policier.
Un alcootestauraété imposépar le policier.

Leprésidentchoisiraitcetteso|ution._Cetteso|utionseraitchoisiepar|eprésident.
-
Cettesolutionserachoisiepar le président.
Cettesolutionauraitété choisiepar le président.

6 Transformel€s phrasessuivantesen phrasespasslves.


P'C'
a félicitélesjeunesmariés.
Lebourgmestre
....t-h+euÀ,h......f.firlr.\uzl. tP
un nouvepulocal.
Lesscoutsconstruisènt
Sff****-l -e/It.......cr.lrnl-.n*ùl--.-.
aurapréparéle
Legouvernement rochain.
:errt\.

alla preselti selmei||eyre1tartesf-


Lepàtissier
rs5.t'*-ffi.}"au+e=#P'xJ"I!óJ}ùs"
réparala
Lemécanicien en moinsde dix minutes.

És
sJ,sl{tduú nilaJh-q*;
naturelle:
Lescatastrophes 4emg3l 9s gens.
.h^.ryJ\hwrffiffir'.nnh:;;:::..;::.;"*--*------
Jésus-Christ.
Lestroupel romainesd-eCésarenva@l13 Cauleen 58 avant

104
LaProvence
ua"ffi;"urs lestouristes.
tri ]rcu^Iffii,;sù Afnnru;^"

tu que nosinvités

7 comptète les phrasessuivantespar ta prépositionpARou DE+ un GN.

Celocala été acheté


Lefilm téléviséavait été apprécié
Cespancartes
ont été réalisées
Mes enfantssont aimés
Ladécisionfinaleseraprise
Cettevoiture seraprochainementpilotée
Cetteerreurest connue
Plusieurs
cahiersont été corrigés
Cepetit mur a été démoli
Cesglacessont offertes
Cesmagnifiquessouvenirsont été rappoÉés
Lesvoleursfurent arrètés

8 Transformeùesphrasespassivessuivantesen phrasesactives.
.--Frrl.tr"^.l.l^
à''-
Lesfacture€ggsignées par le patronlui-mème.

Touslescarnetsde tombola enduspourdemainmatin.

cettenhot@bgB: prr monneveu.

Quece
.o^^,I*;ffP,ff.L..,--....".U-]un'..........È......r'n*l'fs*e.h*JG'.
I
Pendantplusd'uneheure,eff€ulAarlinée par le médecin.

à la télévision.
Lascèn@5trSrnsmise intégralement
:J..."........-....
lCns.--.níirÌa,nrnsnn't-l..ton-rÈh-0.....rsD.Je--fi
Cesmeublesó6-t?ùchetéspar mes parents.

| .-r

eÀÀ-or!IA.* . :
Dansl,etexte suivantde FrÉdéricTH€RIN,Lesbaleínesvíctímesdes filets antí-îequíns
en AustîalÍe(publ.iédans Le Monde,Le6/9/2O02),soutigneles verbesà ùavoix passiveet
déterminede quel ternpsit s'agit.

Celle-làa eu de la chance.Unebaleineà bosse,qui tentait depuissixjours de sedéfairedu filet danslequelelles'était

emmèléeau largede la GoldCoasten Australie,a été libérée,vendredi3o aoùt,de sesentravespar un groupede


$ffiffiSolí-v.n
volontairesdu parcd'attractions
SeaWorldet du ministèredespéchesdu Queensland.
Lecétacéétait parvenuà par-

courirt85 kilomètresaprèss'étreenchevétré protégerlesplagesaustraliennes


dansleslargesmaillesde Nyloncensées

desrequins.Cesseizederniersmois,neuf baleinesprisesdansdesfiletl ont été,secourues


danstrois Étatsdifférents.
.c. úrrl( p.
Quatren'ont passurvécu,
trop épuiséespour pouvoircontinuerà nagerou dévorées
vivantespar desrequins.

Depuissoixanteans,la plupartdesplagesaustraliennes lesplusfréquentées sontprotégées par desfiletsanti-requins.


ir\iÀarh' V.P.
D'unelongueurde t86 mètres,une largeurde 6 mètres,ils sontfixés,à de grosses bouéesancrées au fond de la mer.
y.
ll^rr . P.
lesrequins-taureaux
Lesrequinsblancs, et lesrequins-tigres - lestroisespèces lesplusagressivesenversl'homme- ne

sonttoutefoispaslesseulsà s'emmèlerlesnageoires
danscesbarrières destortues,desraies
de Nylon.Desdauphins,

sont retrowésmortschaqueannéedanscesfilets sous-marins.


et dessqualesinoffensifs
PÀr).r. e.
10 Dlsti,ngueles phrasespassivesdes phrasesactives.
Mets au passifles phrasesactives,et à l'actif tes phrasespassives(respecteles temps).

.,é-.b:-FÀ-hrÀheL...hÀÀXfrl-c.Vr-rrSrrr.r-r-l'vn.
b tt,i..u..r.rrrnn..l."tsLr.sil
Laventede cettecollectionest prévuepQursamedi. V. Y -
ft" ":* ":f"-ail it-u-f,?L c*o-r0lr"ts0ir"îLfu F** 0*lIIM.di'V-,,\
lestableaul.
V.^ .
9."e4-'f:gs
L"f i*E$:I!^pg',V.
I
o- "n: - a- - r é s e r. vè éi l a l s a l l e V
. .A.

Unepub|icitu''o"n"J"ffi.d..LL.........JWt}-$.t.gÀh.u.*.
?*,"qè+
on 3 préven-lE{coup
d'antiquaires.
ÚA
sl-*h q-uAileiì........c)"}l!-
SasCItrdd+,"c,to: -VJ.
làne$eJtg.S...
R.mor,.que.. OI- rlo\x -oclr.re- t .tt"^-{^l-
I l' f.rynf d' I-Oc]cr^crr'
106
(s^y$^i* 64)
".
Tousles stoganspubl.icitatresci-dessoussont emphatlques.
Souligneùesétémentsutittséspour Liamise en rel.ief.

ttrl . t
w ntsgas
Il n'I a qaeVl/hískas powfaíre iles iloqaettes aussí moelleases.

#*"t:,ffi,lg
NP,
2 Retrouvetes procédésd'emphaseutiùisésdans [es slogansci-dessous.Transformeensuite
ces P emphatiquesen P neutres.

Rhd" -l\. ú",.


I S r-s,u,no- s: L\l- \tcènretf Ììr'Lv"
is tous lesjours avecCif.
..r-*n;"$e-.["8-
À,ù*-2r...!s. .ka...trorttr* .....
*:)s.s-....G[.......hstl..
tout briller.

-N,-sj-s"SJ
"l '
d:enelsrnn
."t"p"$hk shcin.
meilleureet réelleprotectioQ ._
ruA*qp"-
L/ d ----".
--,I hr-e.[n-c[i.on* "potnr ..-
eJ* U-d-a-e-
tellementbea
" -d'er:J.0cu.n-ohqt
----.--.*"1-r:rch-creil"r
tsM-qmsxj......!*s-1*..s.-.----
ú h,i**r.. exV"..
de Lu.
ftG)vous-retrouverezdansles galettesSt-Sauveur r I
"""'e''---.'È_i"-"'-;
lg-.h$eurt--o-Itr-,-.-*..*A4....ko...".=.....-
leshommeÀ.qui@Ra nt le mieuQ
Eaude toilette Darli
t
hddft+tsthsffi Pnerrc
a i s s e zp a s d o r m i

es gants uiVousaidentà f la vaisselle.

oEÀ
Votreavr

pJ
Composedessloganspubticitatresemphatiqueset riméspour chacundes produitssuivants.

108
1 Observeùecoupùede phrasessuivant.

P de base: Un boutonmanquaità son pardessus trop échancré.


GNs
\
\
P dérìvée: ll manquaitun boutonà son pardessustrop échancré.

Quellestransformationsa-t-on opérée6pour obtenir la phrasedérivée?


"::d:1ar+ekJ NAù*
\l^
LO
-fQ
.......
Uelhp- "dsrdlzto-U:".
.f..tm$ph^-ahr\o-(rh
:Èn
Lo C-Ìrjsuu-l' d.rte fL$,^.q^r d-0-bs-rg- di \rQ^ia-
Dequeltypedefhrrt dérivées'àgit-il?LOn alif Oiy]4i

2 Transformetes P de basesuivantesen phrasesdérivéesimpersonneLtes.

3 Soutlgneles P de baseimpersonnetles enèadreùesP dérivéesim

ll faut une autorisationspéciale.


-
ll pleut.
tombequelques
ll s'agitde ce nouvelappareil.
:
/
setramequelque
ll se dérouladesfaits mystérieux.
ll s'agitd'un accident.

ll s'estproduitun
e un vent

%
ll eréle.
ons.

- lltonne.
un
Transformetes P dérivéesimpersonnettesde l'exerciceprécédenten P de base.

ú..............e
k

0n.accidlztf

f7 .-ET:tîi99:.9..9...s.y.î:l].?.?.9..?.Yr.l9:.1Y9.-e.?
1 Écrlspour chaqueP dérivée,ta (tes)transformations(s)qui a (ont) été opéée(s)
et traP de basecomespondante.

de
Jene faísplusbeaucouP

c-L[p-\f r-L"t-D
ar cèshommes arrètésà leursoÉiedu magasin.

-[&4.....$.r*o.nr,.f[--ai.......c.!!'-I-...
Tu ne saisrien de cette entrevue.

nJoa"itfltsin|1|t[rQ
fl"1

fiarp..l:
d'un vin de Bourgogne.

n- lhlcqùIrrg
@r^' r''qi";'i"teg'31'

pasagacépar toute cettehis


- ^N'es-tu
:-

Jrrqq\tue-. T*Lk- rl*l dlt-**,


avaiènt
Ouandcesimmeubles
" Ì"[n*-l
11, L.* ÀJÈ.t13"

.
*ftft t.ofu#la. &a'drrJrLn
sansfaute.
ApPoÉez-les-moi v
^'

ùf|r"@-u*.-..............'...U-o-Ll-^.....nn!.g-"uu.aaJsrurl5-.:-'-}.'.r........-.
;;ru,;6;;;;;;';.",*,{) t ,tqù.| rÉfrr^I#
,4Y--f -.*;ilo.s"rur--,trftiznr,r-[-ci]-t-St]n]-..d'ex"dati*.sftorrl]5lgs..fu*I1
tsoti0e.
SrtqP-

partidansuned.ri-h"uru. lPn rnonieÀL .F.-' L ( (fri itarrt' 1


5q!-s ^t
"\-q.le,r-i.
[-Èur"É d$Ll.Jn lJhr-....-drJY.tu...,....h^QJL[\L......
.P....[u$J.r.nh-rx"-.......................f"r*
6g^( l^'1.lo.À ps.r.h'\
2 Audépartde chaquePde basedonnée,conmpose desphrases à chacune
dérivéesrÉpondant
des formulessuivantes.

':li'"0^1"
Énonc + Pass+ Emph:Mon mari lit le journal n n
f*" .-*. IrnAhi -- .Q*t:e-iII puln-[..=
{u-,...J*-

,9
':"sJi:"ilà1fi:h::.f,:T: a ftntrorns3
t1T"au Ftrxrntui
ce colisà M. Constantin.
+ EmphzLefacteur r.enCsttra
Énonc+ Nég+ Pass
cg.m:sAI$*t""",";Lt:n-+ \eJoLh
D-^s n-n-lh o R.ts*sh"tsn
+ Emph:TufrappesÉmilien.
tmpér+ Néq t

-'"i;Xf:
lnterr+ Néq:Lauraa déjàson Permi;.
ij:;- :t:.aJ-I-
lnterr + lmPers+r Ndg:
Néa:Des i sesont produitsdurantla manifestation'
Des.incidents

"Ar-n:"r^I-:*0,I[* l*d**irt dlo:ncr-"dpr$ f


@i.^
Au départ de la photo suivante,composeun pettt texte humoristlque
dansrequettu uti[iserasau minimum deux fioischaquetype de phrasedérivéeétudlée.

o
@
o

;
c,
t,
o

112
Écris,pourchacunedesphrases sulvantes, s'-llsJgitd'?q" Pde baseou d'unePdérivée'
y->
S'its'agitd'unep ol-u.t!, nóien éécriturede P' qut a ont été opérée(s)'
s,its,agird,unep dérivd, écrista (t"g ;;;à;formarionl-s)

\
ng.n'l ....--
e. (^- t ri F
-- [ ^I
f t
'-- -.:-w"""-""'-"-'-"-M r\r G!'\6,4.1" [...nm....K...1\nu'iR-.:....
7r7^-"---
d77",, |
e blancl'{q!
)......1n$d*r-c.h/lLSt.-...-*-...-Uu.-.
''\-/
vl? I
,
f,i

'il:ilúl:."0":::ffi#:Hi5:':.
.:"
Cruchothurle!
Y * cr v-Gar ) * cr v"&u-ro
r^,iF
P*.lp- * Y- * q
A+1i.Y(ltrfnnt'n*)
vos papiers!
Donnez-moi ."
f-rnfor^ . ".. ......\Xlt-^ .cr"a cfu*^tt-l,qUOD-$n+lpt6..*
-
Ladamesourit. ,

De Funès!S.prononceP[rs un mot.
e.n;-eoh" 0..[*,f -f.l.*A.-.....tú\On!SrL-G-....*rn^......n4S.!:.
ll lui fait{e baise-main.
f ""d*b Y -r-c-T-v"6w) ]- -e,D)rl:hu
q-cj-y[1n.nn")-+-
"úh.n-edim
-s-
T^'s,l::,ffffi'-Tffii-'D. u*r-\,-erràL ado*ixr,*,:
n*..ln
l$
le coupde foudre!

Cruchotsembletrèsamoureux.

i utn.',J"d,ìr"*;il ;ffiffi il;'ffi;;; ;


\ ^) t \:-/", t I r

un largesourir sesexcusesà la belleJosépha.

o-(úàtp gags sel?-suiviecette


..hnnnil!ù '"-ef-
Commentseterminecefil

Cejour-là,deuxvoleursse sont uitsdansle musée.


2."ryc T
lls n'étaientpasanimésde bonnes
I ..-.-

rs la vitrinenumérodeu

femmesde ménage.

114
Ne soye;zpas
,-- indignépar sa conduite.

ont étépèchéshí(pai cet

_était.recouvert
cnF de crèmefraiche.

Cefameux iaté par la cuisinière


!

3 pal le orofesseur.

fr4n " ."\e1,rnslenftetlr rl-l' Au r e


-Q.--ae:rrnahó-
banditsse sont enfuii.

toutelbjournée.
lle^dorm:z_p3s

ùa1dits,@ontattaquéla banque.

ursuivie@ses almirat

t
s insuffisants,Gts

ll faut despreuvesformelles.
::P:"ffits'..- ,Àr$i)-("1-6n- tV,ir-pts.r-rJd0*d^IJú
-* nnulnrr,u*hra.)
o.u-Èni
Clt+& ^\l.J I ^fuJnr SoXqrs.
6 Observete dessinci-dessouset ceuxdes pagessuivantes.
Au départde chacun,écrisdes phrasesen nespectantÙesformulesproposées.

P + présentatif+ GNCompldu présentotif,

P -) 6Ns +V + C directdu V.

P + CNs+ V ètre ou V analogue+ GNPattribut du sujet.

P dérivéepassive.

115
Pa GNs+V+CdirectduV.

P+GNs+V+CdirectduV.
l'Jt ! ,'r"

"\ | (l/t'
awÉi
P + GNs+V + C directdu V.

P dérivéenégative.

Wlt,rfl'ffiffi P 1 il + V impersonnel+ C du V impersonnel.

PàGNS+V

P dérivéeemphatique.

P 1 il +V impersonnel+ C du V impersonnel.

--€-^lhil-: "-<-b-
P -+ GNs+V + C indirectdu V

P+ GNs+V + C directdu V + C indirectdu V.

P -) GNs+ V + C direct du V.

P 1 GNs+V + C directdu V.

P dérivéepassive.

116
P- GNs+ V + C direct du V + C indirect du V

P dérivéeimpérative.

P -) GNs+ Vètreou V analogue+ GAdjattributdu sujet.

P dérivéeinterrogative.

P dérivéenégative.

P -) GNs+V + C direct du V.

P -+ 6Ns +V + C indirect du V

P -) 6Ns +V + C direct du V.

P 1 présentattf
+ CAdjCdu présentatif.

P dérivéenégative.

P dérivéepassive.
7 Aide-toi de LaSynthèsethéoriguepour épondre à cesquestlons.

qu'unephrase?
Qu'est-ce

qu'unephrasesimple?
Qu'est-ce

qu'unephrasecomplexeI
Qu'est-ce

qu'unephraseverbale?
Qu'est-ce

qu'unephrasenon verbaleI
.A. Qu'est-ce

qu'unephrasede base?
Qu'est-ce

Qu'est-cequ'une phrasedérivée? lmaglne une phraseexc[amatlvenégative dans un des


et une phrasedérivéeimpersonnetÙe
phyùactères dans ['autre.

'118