Vous êtes sur la page 1sur 92

COURS MOULAGE - GM2

Chapitre 3: ALLIAGES, SOLIDIFICATION,


STRUCTURES ET DEFAUTS DE MOULAGE
F. Mzali ENIM

1
Solidification des métaux

Sommaire:
Alliages de fonderie
Analyse thermique et solidification
Germination
Croissance du solide
Structures de solidification
Défauts de solidification

2
ALLIAGES DE FONDERIE

3
ALLIAGES DE FONDERIE

4
ALLIAGES DE FONDERIE

5
ALLIAGES DE FONDERIE

6
ALLIAGES DE FONDERIE

7
ALLIAGES DE FONDERIE

8
ALLIAGES DE FONDERIE

9
ALLIAGES DE FONDERIE

10
ALLIAGES DE FONDERIE

11
ALLIAGES DE FONDERIE

12
ALLIAGES DE FONDERIE

13
ALLIAGES DE FONDERIE

14
ALLIAGES DE FONDERIE

15
ALLIAGES DE FONDERIE

16
ALLIAGES DE FONDERIE

17
ALLIAGES DE FONDERIE

18
ALLIAGES DE FONDERIE

19
ALLIAGES DE FONDERIE

20
ALLIAGES DE FONDERIE

21
ALLIAGES DE FONDERIE

22
ALLIAGES DE FONDERIE

23
ALLIAGES DE FONDERIE

24
Solidification des métaux

Sommaire:
Alliages de fonderie
Solidification et Analyse thermique
Germination
Croissance du solide
Structures de solidification
Défauts de solidification

25
Solidification des métaux
Introduction

 L’objectif de la fonderie est d’obtenir des pièces ayant les


propriétés visées, donc la structure adéquate mais également
des pièces saines
 Un alliage métallique comporte toujours des défauts de
solidification qui résultent des propriétés différentes des états
solide et liquide
 Les structures produites par solidification affectent les
propriétés mécaniques et conditionnent le type de traitement

26
La solidification des métaux

La solidification s’effectue en deux étapes :


1- La germination est l’étape au cours de laquelle:
 de nombreuses petites particules de solide (germes) se
forment à partir du liquide.
 Chacune de ces particules solides doit atteindre une
certaine taille critique pour demeurer stable.
2- La croissance intervient au fur et à mesure que les germes de
solide augmentent de taille au dépend du liquide environnant et
ce jusqu’à disparition totale de ce dernier.

27
La solidification des métaux

28
La Germination
où apparaissent les germes ?

29
La Germination
Energie de formation d’un germe homogène

30
La Germination
Energie de formation d’un germe homogène

 Seuls les germes ayant atteint une taille critique peuvent être stables 31
La Germination
Energie de formation d’un germe hétérogène
𝑓 𝑓
𝐸 𝑔𝑒𝑟𝑚𝑒 ℎé𝑡 = 𝐸𝑔𝑒𝑟𝑚𝑒 ℎ𝑜𝑚 × 𝑓 𝜃 telque
2+cos(𝜃) 1−cos(𝜃) ²
𝑓(𝜃)= 4
et 𝜃 : angle de contact entre germe et support

Application : Innoculation (Ajout d’innoculants comme site de germination)


Rôle : minimiser la barrière énergétique, augmenter le nombre de germes stables,
augmenter la vitesse de germination  affiner la taille des grains
Exemples d’inoculents : Fe-Si pour la fonte ; TiB2 (Diborure de titane) pour l’alliage
d’aluminium

32
La croissance du solide

33
La croissance du solide
Expression de la vitesse de solidification
Bilan de chaleur à l’interface solide - liquide
d’un métal pur :
La chaleur QS extraite par le solide est :
QS = QL (évacuée par le liquide) + Q*
(chaleur latente de solidification)
En utilisant les flux de chaleurs :

En appliquant la loi de Fourrier :

On peut alors obtenir l’expression de la


vitesse de solidification :

->

Avec Gs et GL sont les gradients thermiques


dans le solide et dans le liquide

34
La croissance du solide
Gradient positif dans le liquide (refroidissement lent)

35
La croissance du solide
Gradient négatif dans le liquide (refroidissement rapide)

36
La croissance du solide
La croissance dendritique

37
38
39
La croissance du solide
La microstructure dendritique

40
Structures de solidification
zones de solidification
Les pièces de fonderies présentent généralement trois zones :
•LA ZONE DE PEAU: C’est la partie du métal qui se solidifie au contact direct du
moule froid.
•LA ZONE COLONNAIRE: Les grains colonnaires sont dendritiques et l’axe des
dendrites est sensiblement parallèle à celui du flux de chaleur.
•LA ZONE ÉQUIAXE: zone située au centre du lingot. Elle contient de nouveaux
grains dendritiques orientés au hasard.

41
42
La croissance du solide
Alliages monophasés

43
La croissance du solide
Alliages monophasés : effets diffusionnels

44
La croissance du solide
Alliages monophasés : effets diffusionnels

45
Défauts de Solidification
rappel

46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
avec K T   exp  G0 RT 

66
67
68
69
70
71
Défauts de Solidification
Microretassures

72
Défauts de Solidification
Microretassures

73
Défauts de Solidification
Microretassures

74
Défauts de Solidification
La segrégation
• Solidification dans les conditions hors d’équilibre  matériau à
composition chimique hétérogène

• Les conditions de solidification déterminent le type de


ségrégation :
- La macroségrégation (ou ségrégation majeure) désigne les
différences de composition à l’échelle du lingot ou de la pièce.
Elle peut être directe, inverse ou verticale
- La microségragation (ou ségrégation mineure) désigne les
différences de composition à l’échelle de la dendrite.

75
Défauts de Solidification
La segrégation

76
Défauts de Solidification
La segrégation

77
78
avec K T   exp  G0 RT 

79
80
81
82
83
La solidification des métaux

84
La germination

: ENTHALPIE LIBRE VOLUMIQUE DE FORMATION D’UN


GERME
85
86
87
88
89
90
91
92

Vous aimerez peut-être aussi