Vous êtes sur la page 1sur 40

Article

La relation "Conscience-Cerveau"
1 2
Jean-Pierre Gerbaulet , Pr. Marc Henry
1
IN-LIGHT Endowment Fund, 30 rue de Cronstadt, Paris
2
Université de Strasbourg, UMR 7140, 4 Rue Blaise Pascal, 67000 Strasbourg
Citation: J.-P. Gerbaulet, Pr. Marc
E-mail: jpg@n-light.org
Henry (2019) The ‘Consciousness-
Brain’ relationship. Substantia 3(1):
113-118. doi: 10.13128/Substantia-161 Résumé . A partir d'une expérience de pensée sur l'observation d'un
Copyright: © 2019 J.-P. Gerbaulet, Pr. intellect humain par lui-même, nous tenterons de démontrer que,
Marc Henry. l s'agit d'un article en contrairement à ce que postulent de nombreux neuroscientifiques, les
accès libre, évalué par les pairs, publié assemblées de neurones ne génèrent pas de conscience : la conscience
par Firenze University Press
(http://www. fupress.com/substantia) et préexiste à tout système matériel.
distribué selon les termes de la licence
Creative Commons Attribution, qui Mots-clés. Conscience, sens, information, activité, neurones.
permet une utilisation, une distribution
et une reproduction sans restriction sur
n'importe quel support, à condition que
l'auteur original et la source soient INTRODUCTION
crédités.
Déclaration de disponibilité des Sachant que la nature de la conscience constitue un véritable défi pour les
données : Toutes les données
cultures occidentales, qui s'appuient fortement sur la méthode scientifique pour
pertinentes se trouvent dans l'article et
dans les fichiers d'informations comprendre les phénomènes naturels, on parle généralement dans ce cas de
complémentaires. "problème difficile".1
En revanche, les cultures orientales adoptent traditionnellement des
Intérêts concurrents : Le(s) auteur(s) approches philosophiques du problème, comme l'hindouisme2 ou le
ne déclare(nt) aucun conflit d'intérêt. bouddhisme3, avec une exception occidentale notable (Eckhart Tolle).4
En bref, trois grandes visions s'affrontent pour aborder le "problème
difficile" du côté occidental.5
Une première position est le physicalisme, une sorte de monisme affirmant
que les lois physiques sont parfaitement valables pour expliquer l'existence de
l'esprit et du corps. Une telle vision (Thalès, Leucippe, Démocrite, Épicure) est
Merci DeepL! une version élargie du matérialisme prenant pour acquis qu'il existe dans
https://www.deepl.com/tra l'univers, en plus de la matière, des phénomènes énergétiques tels que
nslator l'électromagnétisme, qui sont physiques et réels. Dans cette optique, les états
physiques (taille, masse, forme, énergie, etc.) et les états mentaux (croyances,
Source (en anglais): désir, émotions, etc.) sont faits de la même "matière".
https://riviste.fupress.net/ Une deuxième position est le dualisme (Platon, Descartes), selon lequel les
états mentaux et physiques sont tous deux réels et constitués de deux matériaux
index.php/subs/article/vie différents qui ne peuvent être assimilés l'un à l'autre.
w/161/83
Enfin, une troisième position est l'illusionnisme, selon laquelle la
conscience n'existe tout simplement pas et implique une sorte d'illusion
introspective. Selon D.J. Chalmers, cette illusion est un proche parent du méta-
problème de la conscience, c'est-à-dire le problème d'expliquer pourquoi nous
pensons qu'il existe un problème de conscience. En effet, l'illusionnisme
affirme que la distinction entre les problèmes faciles et les problèmes difficiles
détournent notre attention de la question difficile qui est : "Et ensuite, que se
passe-t-il ?" 6-8

Substantia. An International Journal of the History of Chemistry 3(1): 113-118, 2019


ISSN 1827-9635 (print) | ISSN 1827-9643 (online) | DOI: 10.13128/Substantia-16
p. 2 La relation « Conscience - Cerveau »

En contraste avec les approches ci-dessus, nous Parmi ces lacunes, la toute première est une bonne
voudrions attirer votre attention sur une remarque définition de la conscience. Nous pensons sincèrement
d'Einstein faite dans le contexte de "comment faire face à que la meilleure façon de traiter le concept de conscience
la menace de la bombe atomique" : est de lui attribuer une "carte d'identité" afin de la
reconnaître par ses manifestations dans l'espace et le
"Un nouveau type de pensée est essentiel si temps.14 Sur cette base, nous affirmons que la conscience
l'humanité doit survivre et évoluer vers des niveaux est l'outil qui nous permet de trouver un sens à
supérieurs".9 l'information, qu'elle soit analysée par l'intelligence ou
provenant directement des sentiments et de l'intuition.
En raison de la généralité de cette affirmation, une Elle s'applique a priori à la plupart des êtres vivants.
telle remarque a été largement diffusée hors de son
contexte dans plusieurs versions, parmi lesquelles nous Notre démonstration ci-dessous implique donc
nécessairement l'existence de deux autres dimensions
retiendrons celle-ci :
(l'une spatiale, l'autre temporelle) situées en dehors d'un
cadre espace-temps 4D.15 Avec de telles deux extra-
"Aucun problème ne peut être résolu à partir du
dimensions, la conscience acquerrait une valeur extra-
niveau de conscience qui l'a créé". humaine et elle serait alors désignée par Conscience. Elle
possède des caractéristiques aussi réelles (probablement
Une telle formulation n'est pas sans rappeler les
plus réelles) que notre soi-disant "objectivité" attachée à
théorèmes d'incomplétude de Gödel.10 Appliquée au
notre horizon manifeste d'espace-temps 4D. Nous
"problème difficile" ou à la "question difficile" de la
supposerons que la dimension temporelle supplémentaire
conscience, elle signifie que la logique ascendante,
est l'élément ordonnateur qui génère en son sein différents
typique de la pensée occidentale, dans laquelle la
attributs sous forme d'illusions16, comme développé
conscience est le résultat d'une cohérence à longue portée
ailleurs13 .
dans l'activité neuronale11, peut être considérée comme
une impasse. Si un modèle théorique a récemment été
proposé pour décoder l'information des ondes cérébrales 12, Notre réflexion en la matière s'inspire de la chimie,
il n'en demeure pas moins qu'il n'aborde pas les aspects une science où la thermodynamique utilise des concepts
subtils de la conscience. généraux statuaires mettant des contraintes sur les aspects
dynamiques, ce qui permet de sélectionner parmi tous les
Nous sommes donc profondément convaincus qu'une chemins possibles le plus favorable à l'évolution. Par
approche "nouvelle" (pour ce qui est des esprits conséquent, nous allons maintenant nous concentrer sur le
occidentaux) consiste à envisager un processus logique cadre plutôt que sur ce qui peut se passer à l'intérieur de
descendant inspiré de la pensée orientale, selon lequel la ce cadre, un problème qui sera abordé plus tard.13
conscience préexiste à tout système matériel tel que les Concernant la dynamique, nous considérerons le temps
neurones ou le cerveau. comme une émanation de la conscience, la question de sa
topologie (linéaire, courbe ou fractale) n'étant donc pas
pertinente pour notre démonstration.
En d'autres termes, nous entendons démontrer que la
conscience ne peut pas être une propriété émergente de
De même, nous avons introduit le concept d'activité,
l'activité neuronale. En raison de l'importance d'une telle
qui est généralement utilisé en thermodynamique pour
affirmation pour les esprits occidentaux, la démonstration
combiner énergie et entropie au sein d'une même entité.
proposée dans cet article est concise et lisible par des non-
Nous recommandons donc de lire "énergie/entropie"
scientifiques. Une démonstration plus technique et
chaque fois que vous rencontrez le mot "activité", à moins
scientifique est publiée dans un article séparé montrant
que vous ne soyez familier avec la thermodynamique. 17
comment cette approche descendante s'inscrit dans les
connaissances scientifiques actuelles.13 Et si vous êtes réticent au concept d'entropie, pensez
simplement "énergie". C'est suffisamment proche pour
que les profanes comprennent l'idée.
DÉFINITIONS
BASES SCIENTIFIQUES, POSTULATS
Notre objectif dans cet article est de donner accès à
un large public à la démonstration concise de la nécessité Pour démontrer la priorité de la conscience sur les
logique de considérer la conscience comme la source de la neurones, nous utiliserons les principes de l'infor-
réalité. matique18,19, la théorie de l' information20, les théorèmes
d'incomplétude de Gödel10 et les lois de la
Cette présentation comporte donc nécessairement de thermodynamique.17
nombreuses lacunes qui seront abordées dans un prochain
article.
Jean-Pierre Gerbaulet, Pr. Marc Henry p.3

Et nous nous référerons au postulat suivant : tout différence avec un ordinateur est que l'entité physique est
phénomène préexistant à un autre est capable de capable de se réparer elle-même en créant de novo les
participer à la création de ce dernier, alors que le composants matériels (cellules) nécessaires à son bon
contraire est impossible. fonctionnement.
Dans le couple logiciel-matériel qui compose un
Ce postulat, qui conditionne la possibilité de créer un ordinateur, le matériel sans logiciel ne serait qu'un
principe à partir d'un autre, devrait expliquer clairement ensemble de circuits électroniques "muets" : unité cent-
comment un cadre espace-temps-matière utilisé par la rale, mémoires, interfaces d'entrée/sortie, périphériques.
science conventionnelle est capable d'émerger d'une Même si les ordinateurs dotés d'intelligence artificielle
Conscience non-locale en suivant une cascade sont capables d'écrire des logiciels, de s'auto-éduquer et
de s'auto-dupliquer, voire d'auto-améliorer leur niveau de
hiérarchique, ci-après nommée "l'expérience de pensée",
performance, ils ont d'abord été équipés de logiciels
où une personne observe le fonctionnement de son propre
conçus par des êtres conscients, sans lesquels ils seraient
intellect. incapables de fonctionner.
De plus, les composants électroniques sont conçus et
CONTEXTE ET DESCRIPTION
fabriqués par des êtres conscients, et non par les
DE L'EXPÉRIENCE DE PENSÉE ordinateurs eux-mêmes à l'aide d'imprimantes 3D par
exemple, en raison des difficultés à mettre en œuvre des
L'expérience de pensée que nous allons proposer processus évolutifs et du "problème de contingence du
porte sur ce que l'on appelle en psychologie : la méta- sel" soulevé par Alex Ellery en 2017.24
cognition. Certains psychologues évolutionnistes émettent
l'hypothèse que les humains utilisent la métacognition Dans un ordinateur, puisque le logiciel donne vie au
matériel, il a une antériorité fonctionnelle sur le matériel.
comme un outil de survie, ce qui ferait que la
métacognition serait la même dans toutes les cultures. Les Or, dans un ordinateur, le processus de cognition et de
écrits sur la métacognition remontent aussi loin que deux mémorisation est basé sur la manipulation de chiffres
ouvrages du philosophe grec Aristote (384-322 av. J.-C.) : binaires, les fameux "bits" (avec seulement deux valeurs
"Sur l'âme"21 et le "Parva Naturalia".22 Aujourd'hui, la possibles, 0 et 1), une succession de ces bits étant appelée
métacognition est étudiée dans le domaine de "information". Un aspect important est que, au niveau de
l'intelligence artificielle et de la modélisation. C'est donc l'ordinateur, ces informations n'ont pas de sens, même si
le principal domaine d'interêt de la systémique émergente. les bits sont combinés et manipulés selon des règles
logiques déduites de l'existence de la conscience. Le sens
Dans une telle expérience, le Sujet et l'Objet sont n'apparaît qu'à partir du moment où l'information est
identiques puisque la personne observe son intellect par le combinée à la conscience.25
biais de ce dernier. Bien que tous les paramètres du Sujet Ainsi, c'est la conscience qui donne un sens à
et de l'Objet soient identiques, ils opèrent dans le l'information, et possède donc une antériorité
processus d'auto-observation à des niveaux fonctionnelle sur le sens.
chronologiques et hiérarchiques différents. Il en résulte
que la situation peut être résumée par la relation entre
cinq protagonistes : la conscience, le sens, l'information, Signification-information
l'activité et les neurones.
La façon dont la conscience donne un sens à
Organisés en couples, leur relation spécifique permet l'information est de considérer des éléments d'information
le bon fonctionnement de l'ensemble : qui, une fois comparés à d'autres éléments d'information
mémorisés, sont placés dans un contexte qui leur donne
Conscience et sens, un sens.
Nous nous trouvons généralement dans le cadre de la
Signification et information,
théorie de l'information, où la signification est définie
comme une information dans un contexte.26 Bien que de
Information et activité,
nature similaire au point d'être souvent confondus dans le
langage courant, information et signification ne sont pas
Activité et neurones.
identiques.
A la fin de sa vie, le grand physicien John Wheeler
Conscience - sens considérait que, dans l'univers, tout pouvait être fait
d'informations.27 Dans notre expérience de pensée, cela
L'intellect est un système comprenant, par analogie signifie essentiellement que, dans un champ
avec un ordinateur23, un matériel (dispositif matériel) et d'information, la conscience a la capacité de sélectionner
plusieurs types de logiciels (dispositifs immatériels). La des pools d'information de taille variable, définissant ainsi
p. 4 La relation « Conscience - Cerveau »

des "objets" ou des "choses" qui pourraient être qualifiés de bassins à forte activité. Une telle définition de
différenciés par leur contenu respectif en information. De l'activité de l'information a également pour conséquence
toute évidence, comme en témoigne la fluidité de la de faire apparaître la dualité dans un champ d'information
pensée, de tels pools d'informations ne doivent pas être non duel. En conséquence, une valeur d'activité donnée
considérés comme des entités statiques, mais plutôt peut être associée soit à une faible disponibilité de
comme des systèmes dynamiques échangeant des l'information dans un grand ensemble d'informations, soit
informations. à une information hautement disponible provenant d'un
Puisque c'est le sens qui donne sa valeur à une petit ensemble d'informations. Dans le premier cas,
quantité donnée d'information, il antériorise l'activité peut être associée à des informations "mobiles"
permettant l'évolution et le changement dans le "temps",
chronologiquement l'information et lui est donc
tandis que dans le second cas, elle est associée à des
hiérarchiquement supérieur. informations "structurelles" définissant la conservation et
l'identité dans l'"espace". Un cadre spatio-temporel
émerge donc tout naturellement par l'action de la
conscience qui donne un sens aux différents pools du
Information-activité champ d'information.
De cette analyse, il résulte que l'information est
Sur la base des considérations ci-dessus, il s'ensuit
unique dans le champ d'information, alors que l'activité
que, dans notre expérience de pensée, il ne suffit pas de
caractérisant l'intensité des transferts d'information a un
caractériser les pools d'informations uniquement par leur
nombre de bits. On peut supposer qu'au sein d'un pool caractère dual responsable d'une dualité énergie/entropie
d'informations donné, certains groupes de bits considérés dans le monde physique.
par la conscience comme ayant une signification élevée Une telle dualité se traduit par l'existence de deux
ne seront pas facilement transférés à un autre pool constantes universelles:
d'informations, puisque ces groupes de bits donnent une
identité au pool d'informations. – La constante de Boltzmann kB régissant le contenu
minimal d'information considéré comme une entropie
Ainsi, les transférer ferait inévitablement perdre au
pool son identité. C'est ici qu'apparaît, de manière (physique statistique).
logique, le "moi" conscient qui détient un nombre de bits – La constante de Planck h régissant l'activité
suffisant pour se donner une identité dans l'ensemble du d'information minimale pour observer un changement
champ d'information. d'énergie considéré comme une fréquence (physique
Cela signifie qu'en plus du contenu de l'information, quantique) ou comme une température (thermo-
il faut également introduire une disponibilité de dynamique).
l'information qui peut être faible ou élevée en fonction de Par conséquent, on peut affirmer que l'information est
son importance pour la définition de l'identité du pool. chronologiquement antérieure à l'activité, et lui est donc
Dès que deux pools n'ont pas la même disponibilité hiérarchiquement supérieure.
d'information, on s'attend à ce que l'information circule du
pool ayant la plus grande disponibilité vers le pool ayant
la plus faible disponibilité. Par ces transferts
Activité-neurones
d'information, la disponibilité de l'information de
l'émetteur diminue, tandis que la capacité d'information
du récepteur augmente, ce qui permet aux pools
d'information de subir une évolution sur deux niveaux. Au Après avoir donné naissance aux concepts d'entropie
premier niveau, les pools peuvent simplement changer S et d'énergie W à travers le concept de vibration f (W =
leur contenu informatif en échangeant des bits non h-f) et de température T (W = kB-T), il reste à introduire
significatifs qui sont facilement disponibles. À un le concept de "matière" à travers une troisième constante
deuxième niveau, les pools peuvent également changer universelle associant intimement l'espace au temps. La
d'identité en échangeant des bits significatifs qui ne sont raison en est clairement que c'est la même conscience
pas facilement disponibles. agissant sur un champ d'information unique qui crée le
temps en tant qu'information mobile, et l'espace en tant
Elle suggère d'introduire un nouveau concept,
l'activité informationnelle, définie comme le produit du qu'information structurelle. Les deux concepts se référant
contenu informationnel par la disponibilité de à la même quantité d'information doivent donc
l'information.13 Par conséquent, on peut rencontrer des nécessairement être liés comme deux points de vue
bassins ayant un faible contenu en information et qui ne différents sur le même paramètre en fonction de la
sont pas facilement disponibles, ce qui correspond à un disponibilité de l'information. Le postulat de base de
bassin à faible activité. À l'inverse, les bassins caractérisés l'équivalence entre l'espace et le temps, issu de la théorie
par un contenu élevé en information, facilement de la relativité, autre théorie physique la plus importante
disponible pour les transferts d'information, seraient de la science, est ainsi logiquement introduit.
Jean-Pierre Gerbaulet, Pr. Marc Henry p.5

Selon cette définition, la troisième constante SYNTHÈSE :


universelle devrait être une vitesse c imposant une limite
supérieure au transfert d'informations structurelles Nous avons ainsi démontré que la conscience
mobiles entre les pools d'informations. antériorise le sens, qui antériorise l'information, qui
antériorise l'activité, qui antériorise les neurones.
Il résulte des considérations précédentes que deux
types d'éléments devraient exister dans un univers Par conséquent, la relation entre la conscience, qui
physique : ceux capables de se propager avec la vitesse agit sur un champ d'information unique, et le cerveau, qui
maximale autorisée c, appelés "photons", et ceux qui se agit dans un espace-temps quadridimensionnel, acquiert
propagent à des vitesses v < c, appelés "matière". Dans le dans cet environnement le statut de loi :
second cas, on peut attribuer à un objet matériel doté
d'une énergie E, un coefficient d'inertie m ou "masse", qui "La con sci en ce préexi st e au x n eu ron es et n e
lui est lié par m = E/c2. peu t êt re u n e propri ét é ém ergen t e de ceu x-
ci ."
En ajoutant les deux autres constantes universelles,
nous pouvons écrire l'identité fondamentale de notre Nous en déduirons 5 corollaires, dont certains restent
monde physique : à confirmer.
E = m-c2 = h-f = kB-T,
Corollaire 1 : La conscience existe indépendamment
des neurones.
ce qui signifie que notre réalité est faite d'une
combinaison d'inertie (masse m), de vibration spontanée Corollaire 2 : La matière trouve son origine dans la
(fréquence f) et de mouvement spontané (température T). conscience (esprit).
Pour revenir à notre analogie avec l'ordinateur, il
devrait maintenant être clair que les neurones sont Nous postulons que la conscience préexiste non
assimilés à du matériel informatique puisqu'ils sont les seulement aux neurones mais aussi à la matière en
cellules dédiées au traitement de l'information. Chaque général. En assimilant la conscience à l'esprit, on pourrait,
neurone est une unité de traitement de l'information reliée sous réserve de confirmation ultérieure, déduire que la
matière a pour origine l'esprit.
à d'autres neurones pour former un réseau comportant
plusieurs nœuds physiologiques essentiels au niveau du Corollaire 3 : Extension à la conscience non-locale :
cerveau, du cœur et des intestins. Les nœuds du réseau
sont reliés les uns aux autres pour former un corps Sous réserve de confirmation similaire, la matière,
physique de type intranet qui se comporte de manière l'activité, l'information, le sens et la conscience seraient
autonome et peut être assimilé à un ensemble de circuits : des états de niveaux vibratoires décroissants d'un même
nœuds du réseau (cerveau, cœur, intestins), interfaces principe, dont l'état fondamental serait la Conscience
d'entrée (les cinq sens plus un sixième relayant les pure, et les formes plus proches de ce niveau fondamental
sensations et les intuitions), interfaces de sortie (membres, seraient plus subtiles ou moins matérielles.
voix, ...), associés à des mémoires neuronales, éventuel- On pourrait alors postuler que cet état fondamental
lement non locales. La complexité physiologique de étant sans précurseur, il serait à l'origine de tout ce qui
l'ensemble lui permet de performer des fonctions de existe. Il y a alors une forte probabilité que la Conscience
traitement, mais pas des interprétations. Primordiale soit située en dehors de l'espace-temps,
En bref, même si le corps intranet possède une puisqu'étant à l'origine de celui-ci, elle ne pourrait guère y
certaine autonomie de traitement, les directions de ses appartenir (théorème de Gödel).
actions sont données, à chaque étape du processus, par la
Cette Conscience Primordiale pourrait être nommée
signification des résultats intermédiaires interprétés par
Conscience Non Locale.
notre conscience.
Il apparaît alors que les neurones, qui constituent dans Corollaire 4 : Généralisation
le monde physique l'interface matérielle permettant de · La conscience non locale préexisterait à tout ce qui
manipuler l'information, se situent tout au bout de la existe dans l'univers observable ou monde manifeste.
hiérarchie décrite dans notre expérience de pensée.
· Ses expressions seraient d'un niveau décroissant
Cette analyse montre que l'activité joue un rôle lorsque la cohérence diminue : le sens, l'information,
chronologiquement antérieur donc hiérarchiquement l'activité, et enfin la matière inerte.
supérieur à celui de la matière, ce qui rend impossible · Ils seraient d'un niveau croissant lorsque la
d'affirmer que la conscience émerge de l'activité cohérence se développe : matière structurée (cristaux), vie
physique des neurones. C'est même le contraire. inconsciente, vie consciente du monde, puis d'elle-même,
et, enfin, du fait d'être conscient d'être conscient, cet état
le plus avancé étant celui de l'Humanité.
p. 6 La relation « Conscience - Cerveau »

Par analogie avec la fractalisation géométrique, cette 15. M. Henry, Inference : Int. Rev. Sci., Vol. 2, issue 4;
cascade de niveaux pourrait être nommée fractalisation http://inference-review.com/article/super-saturatedchemistry
16. Many thanks to referee #1 for drawing our attention to this
conceptuelle. point.
17. W. J. Gibbs, The scientific papers of J. Willard J. Gibbs,
Corollaire 5 : conséquences pratiques Vol. 1, Longmans Green and Co, London, 1906.
18. A. M. Turing, Proc. London Math. Soc. 1937, 42, 230.
Dans notre expérience de pensée, l'énergie considérée 19. A. M. Turing, Proc. London Math. Soc. 1937, 43, 544.
est un mélange d'énergie chimique, bien connue des 20. C. E. Shannon, Bell Syst. Tech. J. 1948, 27, 379.
biologistes (masse m et température T), et d'énergie 21. Aristotle, “De Anima (On the Soul)”, translated by Hugh
électromagnétique (fréquence f), tolérée par eux. Puisque Lawson-Tancred, Penguin Classics, 1986.
ces énergies sont celles qui concernent le langage orienté 22. Aristotle, “Parva Naturalia (short treatises on nature)”,
objet, comme défini dans notre article complémentaire 13, translated by J. I. Beare & G. R. T. Ross, Oxford, 1931.
rien n'empêche d'avoir des énergies plus subtiles 23. R. M. Biron, J. Comput. Higher Educ. 1993, 5, 111.
24. A. Ellery, in Proceedings of the ECAL 2017, (Eds.: C.
travaillant au niveau du méta-langage, comme l'énergie Knibbe et al.), The MIT Press, Cambridge MA, 2017, pp. 146-
vitale ou l'énergie psi, largement ignorées par les 153
neuroscientifiques classiques. En utilisant la métaphore de 25. R. Mukhopadhyay, J. Consciousness Stud. 2018, 25, 184.
l'ordinateur du cerveau, il est peut-être temps de mettre à 26. M. Burgin, R. Feistel, Information 2017, 8, 139.
jour notre propre logiciel.28 27. J. A. Wheeler, K. Ford, Geons, Black Holes and Quantum
Foam. A Life in Physics, W.W. Norton & Co., New York, 1998,
En revanche, les médecines traditionnelles utilisent pp. 63-64.
couramment ces énergies et la "fonction 28 G. Weber, Evolving beyond thought: Updating your own
informationnelle" de la conscience pour soigner les software, CreateSpace Independent Publishing Platform, 2018.
patients, et ce depuis plusieurs millénaires.
Cette contradiction est le sujet principal de l'interêt
des expériences, en cours ou en projet, de l'Institut de
recherche N-LIGHT, de ses membres et de ses
partenaires.

REFERENCES

1. D. J. Chalmers, J. Consciousness Stud. 1995, 2, 200.


2. G. Sri Aurobindo Gose, The Life Divine Vol. 21 & 22, Sri
Aurobindo Ashram Publication Department, Pondicherry, 2005.
3. H. H. Dalaï Lama, Consciousness at the crossroad,
Conversation with the Dalaï Lama on Brain Science and118
Jean-Pierre Gerbaulet, Marc Henry
Buddhism, Snow Lion Publications, Ithaca, New York, 1999.
4. E. Tolle, Oneness With All Life: Inspirational Selections from
A New Earth, Dutton, Penguin Group, New York, 2008.
5. D. J. Chalmers, J. Consciousness Stud. 2018, 25, 6.
6. D. C. Dennett, Phil. Trans. R. Soc. B 2018, 373, 20170342.
7. N. Block, Behavorial and Brain Sci. 1995, 18, 227.
8. J. E. Bogen, S. Bringsjord, D. Brown, D. J. Chalmers, D.
Gamble, D. Gilman, G. Güseldere, A. Murat, B. Mangan, A.
Alva; E. Pöppel, D. M. Rosenthal, A. H. C. van der Hejiden ; P.
T. W. Hudson, A. G. Kurvink, N. Block, Ned, Behavorial and
Brain Sci.1997, 20, 144.
9. A. Einstein, M. Amrine, The New York Times Magazine
1946, June, 23, p.7.
10. K. Gödel, Kurt, Monatsh. Math. Phys. 1931, 38, 173.
11. S. Dehaene, J.-P. Changeux, L. Naccache, Lionel (2011), in
Research and Perspectives in Neurosciences, (Eds.: S. Dehaene,
Y. Christen), Springer-Verlag, Berlin, 2011, pp. 55-84.
12. S. Sen, Siddhartha, J. Consciousness Stud. 2018, 25, 228. 13.
M. Henry, J.-P. Gerbaulet, Substantia (submitted).
14. J.-F. Houssais, MD, Les 3 niveaux de la conscience, Guy
Trédaniel, Paris, 2016.
Firenze University Press - www.fupress.com/substantia

Article

Une justification scientifique de la conscience


1, 2,
Marc Henry *, Jean-Pierre Gerbaulet *
1
Université de Strasbourg, UMR 7140, 4 Rue Blaise Pascal, 67000 Strasbourg
2
N-LIGHT Endowment Fund, 30 rue de Cronstadt, 75015 Paris
E-mail: henry@unistra.fr; jpg@n-light.org

Résumé. La conscience est un concept qui peut être facilement expérimenté


Citation: M. Henry, J.-P. Gerbaulet mais pas facilement défini. Nous montrons que le même constat s'applique à
(2019) A scientific rationale for con- l'information, l'entropie et même l'énergie. Le mieux que nous puissions faire
sciousness. Substantia 3(2): 37-54. doi: est donc de générer et de présenter des "cartes d'identité" de ces notions en
10.131 28/Substantia-634 listant leurs attributs observables à l'aide des mathématiques, de la logique, de
la théorie de l'information et de la thermodynamique. D'une approche
Copyright: © 2019 Pr. M. Henry, J.-P.
descendante, à partir d'une vision de la réalité basée sur un champ
Gerbaulet. Il s'agit d'un article en accès
libre, évalué par les pairs, publié par d'information universel, émerge une structure logique ternaire de la conscience
Firenze University Press (http://www. qui génère ensuite, par le biais du sens, un continuum espace-temps dualiste
fupress.com/substantia) et distribué peuplé d'un nombre infini de "choses". La validité de notre structure logique est
selon les termes de la Creative Com- étayée par des citations des plus grands scientifiques et par diverses mises en
mons Attribution License, qui per-met correspondance, comme les célèbres modèles précédents utilisés en
l'utilisation, la distribution et la philosophie et en science. Les implications dans les neurosciences sont
reproduction sans restriction sur tout également brièvement discutées.
support, à condition que l'auteur
original et la source soient crédités. Mots-clés. Conscience, sens, information, activité, matière, neurosciences.

Déclaration de disponibilité des


données: Toutes les données INTRODUCTION
pertinentes se trouvent dans l'article et
dans les fichiers d'informations Dans un article précédent, une expérience de pensée est arrivée à la
complémentaires. conclusion que la conscience a une antériorité sur l'énergie et la matière. 1
Une telle affirmation ne devrait pas être une surprise pour les civilisations
Intérêts concurrents: Le(s) auteur(s) orientales, mais semble être en conflit avec le matérialisme qui prévaut dans
ne déclare(nt) aucun conflit d'intérêt. les civilisations occidentales, en raison du développement de la science depuis
les premières tentatives de Galilée de remplacer les déclarations
philosophiques qualitatives par des observations et une argumentation
quantitative. Ceci est illustré par la première des deux conférences tenues par
Galilée à l'Accademia Fiorentina en 1588 afin de résoudre une controverse
littéraire concernant l'interprétation de l'Enfer de Dante. 2 Dans ces leçons,
Merci DeepL! Galilée a profité de l'occasion pour montrer comment les mathématiques
https://www.deepl.com/tra pouvaient soutenir un modèle proposé par l'architecte Antonio Manetti et
démontrer que le modèle proposé par Alessandro Vellutello comportait des
nslator parties qui se seraient effondrées sous leur propre poids. Peu après avoir
prononcé ses conférences sur l'Enfer, il a également publié un discours sur les
Source (en anglais): corps dans l'eau, qui réfute l'explication aristotélicienne de la raison pour
laquelle les objets flottent dans l'eau.3
https://riviste.fupress.net/
index.php/subs/article/vie Les travaux de Galilée ont ainsi ouvert la voie à l'utilisation intensive des
sciences et des mathématiques pour donner des explications rationnelles aux
w/634/275 phénomènes naturels. Comme en témoignent ses travaux sur la structure de
l'Enfer de Dantes, une approche quantitative est d'une aide considérable pour
trancher entre plusieurs controverses philosophiques.

Substantia. An International Journal of the History of Chemistry 3(2): 37-54, 2019


ISSN 1827-9643 (online) | DOI: 10.13128/Substantia-634
p. 2 Une justification scientifique de la conscience

Ainsi, le dramaturge Eugen Berthold Friedrich Brecht L'objectif de cet article est donc de montrer ce que la
a mis les mots suivants dans la bouche de Galilée : "L'une science a à dire sur la conscience, indépendamment des
des principales raisons pour lesquelles les sciences sont descriptions philosophiques caractérisées par une absence
si pauvres est qu'elles s'imaginent être si riches. Leur totale de consensus entre les penseurs. Nous avons été
tâche n'est pas d'ouvrir la porte à la sagesse infinie, mais motivés dans notre démarche par certaines remarques
de mettre une limite à l'erreur infinie. Prenez vos notes".4 faites par des scientifiques de premier plan sur le rôle joué
La figure 1 illustre le paradigme scientifique actuel initié par la conscience dans notre univers.
par Galilée, dans lequel tout phénomène est supposé se Tout d'abord, l'importance de la conscience est
produire dans un continuum espace-temps 4D appelé évidente dans la théorie quantique où la valeur finie du
espace de Minkowski, désigné ci-après par espace M4. quantième d'action impose que l'observateur ait toujours
Une opinion répandue est qu'il existe une hiérarchie une influence sur ce qui est observé. Il est opportun ici de
pyramidale pour la connaissance scientifique qui est basée citer Werner Heisenberg, le père de la mécanique
sur huit disciplines fondamentales : les mathématiques, la matricielle : "Je pense que la physique moderne a
physique, la mécanique quantique, la relativité générale, définitivement tranché en faveur de Platon. En effet, ces
l'électromagnétisme, la thermodynamique, la chimie et la plus petites unités de matière ne sont pas des objets
biologie. Dans un article précédent, il a été préconisé de physiques au sens ordinaire du terme ; ce sont des
rejeter une telle structure pyramidale issue de la pensée formes, des ideas qui ne peuvent être exprimées sans
positiviste du philosophe français Auguste Comte et ambiguïté que dans le langage mathématique (...). Dieu
d'utiliser la théorie des groupes pour révéler les liens est un mathématicien".9 On peut également citer son frère
fondamentaux entre ces disciplines autonomes.5,6 ennemi, Erwin Schrödinger, le père de la mécanique
L'insertion de la conscience dans un tel cadre matérialiste ondulatoire : "En fait, je pense que l'univers matériel et la
est généralement perçue comme un "problème difficile",7 conscience sont faits de la même matière (...). Mais si je
tandis que l'adaptation du libre arbitre des êtres vivants pense que la vie peut être le résultat d'un accident, je ne
peut être qualifiée de "question difficile " 8, des domaines le pense pas de la conscience. La conscience ne peut être
où les arguments qualitatifs prédominent sur les états expliquée en termes physiques. Car la conscience est
quantitatifs falsifiables. absolument fondamentale. Elle ne peut être expliquée en
termes de quoi que ce soit d'autre".10 Deux semaines plus
tard, le même journaliste posait à leur mentor commun,
Max Planck, cette question cruciale : "Pensez-vous que la
conscience puisse être expliquée en termes de matière et
de ses lois ? ”. La réponse de Planck fut : "Non, je
considère la conscience comme fondamentale. Je
considère la matière comme dérivée de la conscience.
Nous ne pouvons pas aller au-delà de la conscience. Tout
ce dont nous parlons, tout ce que nous considérons
comme existant, postule la conscience". 11
En passant de la physique aux mathématiques, il
convient de citer Eugène Wigner, le père de la théorie des
groupes appliquée à la physique : "Lorsque la province de
la théorie physique a été étendue aux phénomènes
microscopiques, par la création de la mécanique
quantique, le concept de conscience est revenu au
premier plan : il n'était pas possible de formuler les lois
de la mécanique quantique d'une manière totalement
cohérente sans référence à la conscience. Tout ce que la
mécanique quantique est censée fournir, ce sont des
Figure 1. Représentation du paradigme matérialiste actuel de la connexions probabilistes entre des impressions
science occidentale et moderne. La réalité se manifeste dans un ultérieures (également appelées "apperceptions") de la
continuum 4D (x,y,z,ic-t) appelé espace de Minkowski, comportant
des zones inaccessibles hors d'un cône de lumière associé à un conscience, et même si la ligne de démarcation entre
observateur donné. A gauche, une hiérarchie schématique pour les l'observateur, dont la conscience est affectée, et l'objet
disciplines scientifiques illustrée ici par la progression : physique observé peut être déplacée vers l'un ou l'autre
mathématique (MT) → physique (PH) → mécanique quantique dans une large mesure, elle ne peut être éliminée. Il est
(QM) → électromagnétisme (EM) → thermodynamique (TH) → peut-être prématuré de croire que la philosophie actuelle
chimie (CH) → biologie (BL). La relativité générale (GR, non de la mécanique quantique restera une caractéristique
illustrée ici) est représentée comme une branche distincte en raison
permanente de l'avenir.des théories physiques ; il restera
des difficultés considérables rencontrées pour fusionner cette
science avec la mécanique quantique. remarquable, quel que soit le développement de nos
concepts futurs, que l'étude même du monde extérieur ait
Marc Henry, Jean-Pierre Gerbaulet p. 3

conduit à la conclusion que le contenu de la conscience tivement fermées de plusieurs types. Cela implique que la
est une réalité ultime".12 conscience est organisée par un ordre génératif dont la
Il devrait donc être évident que placer la conscience à totalité est à bien des égards similaire à la totalité de
la source de toute réalité n'est définitivement pas l'ordre génératif et implicite qui organise la matière. Il
l'apanage d'un mode de pensée oriental. Cela signifie que est maintenant possible d'examiner la question de la
la science, le mode de pensée occidental, a également relation entre la conscience et la matière. Une possibilité
quelque chose à dire sur ce sujet. Il serait donc très bien
est de les considérer comme deux ordres génératifs et
que les deux modes de pensée puissent aboutir à la même
implicatifs, comme des courants séparés mais parallèles
conclusion. C'est ce que nous avons démontré dans un
article précédent en utilisant une expérience de pensée et qui interagissent d'une certaine manière. Une autre
en montrant que la conscience ne peut pas être le résultat possibilité est qu'il n'y a fondamentalement qu'un seul
d'une activité neuronale.1 Ici, nous envisageons de ordre, dont le fondement inclut l'holomouvement et peut
développer la même idée en utilisant le langage de la aller au-delà. Cet ordre se déploiera dans les deux ordres
science. Nous montrerons que les concepts de conscience, de la matière et de l'esprit, qui, selon le contexte, auront
d'information analogique ayant un sens, d'information une sorte d'interdépendance relative de fonction.
numérique dépourvue de sens et d'activité Pourtant, à un niveau plus profond, ils sont en fait
informationnelle peuvent être définis en dehors de tout inséparables et imbriqués, tout comme dans le jeu vidéo,
cadre spatio-temporel. Par conséquent, l'information le joueur et l'écran sont unis par la participation à des
préexiste nécessairement à tout autre concept tel que boucles communes. Dans cette optique, l'esprit et la
l'entropie, l'énergie ou la matière, qui pourrait être
matière sont deux aspects d'un même tout et ne sont pas
considéré comme une simple mise en correspondance
plus séparables que la forme et le contenu".15
d'un champ d'information virtuel avec le cadre spatio-
temporel observable M4. Afin de conserver une longueur
raisonnable à cet article, le problème de la nature Enfin, le scientifique qui a le plus étudié un lien
physique du champ d'information ne sera pas abordé ici cohérent entre la physique et la psychologie est sans
mais traité dans un troisième article. 13 Par conséquent, aucun doute Ernst Mach : "Si l'on veut harmoniser la vie
nous ne présenterons ici qu'une version statique de la psychique avec les théories de la physique, nous sommes
conscience basée en grande partie sur la obligés, dis-je, de concevoir les atomes comme des êtres
thermodynamique. La raison scientifique d'un tel choix sensibles (ensouled). Les divers phénomènes dynamiques
est que les aspects thermodynamiques sont universels et des atomes représenteraient alors les processus
ne dépendent pas des mécanismes ou de la mise en œuvre physiques, tandis que les états internes qui s'y rattachent
physique du système. Ceci n'est pas vrai pour les aspects seraient les phénomenes de la vie psychique. Si nous
dynamiques qui dépendent fortement de l'implémentation acceptons avec foi et sérieux les spéculations
avec des mécanismes qui dépendent fortement des atomistiques des physiciens et des premiers psychologues
structures physiques utilisées pour stocker et traiter sur l'unité de l'âme, je ne vois toujours pas d'autre moyen
l'information. d'arriver à une conception moniste tenable."16

Notre méthodologie s'inspire du modèle de David Si l'on considère ce qui a été dit sur la conscience par
Bohm, qui traite de la manière dont le déploiement d'un les plus grands hommes de science, il devrait être clair
ordre implicite aboutit à un ordre et une structure que la relation conscience-cerveau doit être comprise
manifestes, résultat de l'activité d'un ordre super- comme une unité et non comme une dualité entre esprit et
implicite, qui génère divers niveaux d'organisation, de matière. Une preuve formelle de la validité d'une telle
affirmation a été donnée précédemment. 1 Maintenant, il
structure et de signification. Selon Bohm, on trouve à la
semble que le temps soit venu de faire un pas de plus et
racine de capacités telles que la conscience, l'attention et
d'analyser, à la lumière des connaissances accumulées au
la compréhension un "état indivis de mouvement fluide" cours du XXe siècle et du premier cinquième du XXIe
préconscient - l'activité réelle et immédiate de siècle, comment une telle vision moniste s'intègre dans la
l'holomouvement. La nature de ce mouvement peut être science moderne. Notre position philosophique sera donc
discernée dans un certain nombre d'expériences qu'il est possible de faire correspondre l'activité cérébrale
communes, comme l'écoute de la musique. Dans un tel à la calculabilité, avec l'implication immédiate que la
modèle, toute transformation de la conscience doit être conscience devrait être externe au cerveau/aux cerveaux
une transformation du sens, ce qui suggère que tout, y pour les raisons énumérées ci-dessous. Nous sommes
compris nous-mêmes, est une sorte de sens généralisé. 14 d'accord sur le fait que le postulat d'une activité
Citant Bohm lui-même à propos d'une telle approche : cerveau/esprit non basée sur la biologie est sérieusement
"Comme dans la discussion sur la raison, il a été montré contestable et nous ne prétendons pas résoudre de manière
définitive un débat qui a agité l'humanité pendant des
comment un niveau de pensée va organiser le niveau
millénaires. Notre objectif est plutôt de permettre au
suivant. Cela peut continuer à produire une structure qui
lecteur intéressé par le phénomène de la conscience
peut se développer indéfiniment avec des boucles rela- d'approfondir ses propres réflexions sur le questionnement
p. 4 Une justification scientifique de la conscience

ontologique : "Qu'est-ce que c'est ?", en fournissant un En fixant P = Q, on retrouve la tautologie sous une
guide scientifique sûr à l'approche complexe de la réalité, nouvelle forme (P ⇒ P) que l'on pourrait traduire par " Si
et un indice de l'avenue simple et puissante de la réalité, Moi, alors Moi ". En fait, la causalité permet de définir
qui va du haut vers le bas. l'existence du "temps" vu comme une succession sans fin
de causes (P) et d'effets (Q). L'irréversibilité est très
UNE APPROCHE LOGIQUE DE LA CONSCIENCE facilement introduite à un tel niveau, par le simple fait que
la table de vérité de la proposition (P ⇒ Q) est différente
Comme l'a déclaré David Bohm, l'un des attributs les de la table de vérité de la proposition inverse (Q ⇒ P).
plus frappants de la conscience est sa capacité à faire L'implication permet également d'introduire le concept
émerger l'ordre du chaos. Par conséquent, la logique d'"inhibition", un autre attribut crucial de la conscience :
devrait être à la base même de la conscience. Le
mathématicien américain Henry Maurice Sheffer (1882- Inhibition:
1964) a prouvé en 1913 que l'algèbre de Boole pouvait (P ⊣ Q) = (P ⇒Q)↑(P ⇒Q) =[P↑(P↑Q)]↑[P↑(P↑Q)].
être dérivée de l'utilisation d'un seul opérateur logique
binaire NON-ET (dénégation alternative) représenté par le Il convient de remarquer que l'implication et
trait dit de Sheffer (↑).17 Cette propriété remarquable a l'inhibition sont des concepts doubles, car il est possible
pour conséquence que les portes NAND sont maintenant d'écrire : (P ⇒ Q) = (P⊣ Q)↑(P ⊣ Q). Les deux opérations
des composants cruciaux des ordinateurs actuels, par se réfèrent au même énoncé conditionnel "Si ... alors ..."
exemple, par l'utilisation de mémoires flash. En et diffèrent par la sortie : "aller à l'extérieur" pour
conséquence, comme toutes les opérations logiques de la l'implication et "aller à l'intérieur" pour l'inhibition. On
logique binaire peuvent être codées avec un seul déduit donc logiquement l'existence d'un mode d'action
connecteur logique, des processeurs de calcul à haute actif et expansif, ou mode "Yang" utilisant l'implication,
performance peuvent être facilement développés. Cela ainsi que l'existence d'un mode complémentaire passif ou
suggère immédiatement de baser la conscience sur des contractif, ou mode "Yin" utilisant l'inhibition typique des
opérations NAND. philosophies orientales. D'un point de vue neuronal, cela
implique l'existence de deux modes d'autonomie :
Par conséquent, que P et Q soient deux propositions sympathique ou actif, ainsi que parasympathique ou
qui peuvent être soit vraies soit fausses. L'opération de inhibitif. L'alternance entre l'état de veille (conscience
négation alternative est alors définie comme étant telle active) et l'état de sommeil (conscience passive) est
que v(P↑Q) = 1 dans tous les cas sauf lorsque v(P) = v(Q) également décrite par cette implication logique. Le
= 1, auquel cas v(P↑Q) = 0. Par conséquent, si P premier explique l'existence dans le cerveau d'un réseau
représente une proposition telle que "Je suis", trois de mode par défaut (DCN) associé à l'introspection, à
concepts primitifs apparaissent immédiatement : l'autoréférence, à la régulation émotionnelle et au
vagabondage de l'esprit, tous anti-corrélés au second, un
réseau de contrôle des tâches (TCN) associé à la
· Négation : ¬P = P↑P qui pourrait être interprété
régulation descendante du traitement sensorimoteur dans
comme "je ne suis pas". le contrôle de l'attention orientée. 19 Il a ainsi été prouvé
que la désactivation du réseau DCN était positivement
· Tautologie : ⊤ = (¬P↑P) = P↑P↑P signifiant " je suis corrélée à la performance comportementale (implication),
ce que je suis ". tandis que son renforcement interfère avec le contrôle de
la tâche, entraînant une dégradation de la performance
· Contradiction : ⊥= ¬⊤ = ⊤↑⊤= P↑P↑P↑P↑P↑P↑P ou comportementale (inhibition).
"Je suis ce que je ne suis pas".
Un autre attribut de la conscience est sa capacité à
Notre affirmation est que nous sommes face à la base discriminer les choses. Ceci est possible grâce à
même de toute forme de conscience, en d'autres termes, sa l'utilisation de deux autres opérateurs logiques :
"carte d'identité". En conséquence, l'opération de négation
permet de définir ce qui est à l'extérieur, la tautologie ce Équivalence : (P ⇔Q) = [(P↑P)↑(Q↑Q)↑(P↑Q)].
qui est à l'intérieur, tandis que la contradiction permet
l'existence de l'incomplétude, c'est-à-dire l'existence Incompatibilité : (P ⊕Q) = (P↑P)↑(Q↑Q)↑(P↑Q)↑(P↑
inévitable de propositions indécidables dans tout type de P)↑(Q↑Q)↑(P↑Q)
système de calcul cohérent utilisant des nombres. 18 Les
autres attributs de la conscience s'ensuivent logiquement Traduit en mots, cela donne "Si Moi alors Vous et Si
dès que le trait de Sheffer est appliqué à au moins deux Vous alors Moi" pour l'équivalence la base même de
propositions différentes P et Q. Il est par exemple possible l'affinité ou de l'attraction et "Si Moi alors pas Vous et si
d'introduire le concept de causalité par l'utilisation d'un Vous alors pas Moi", la base de la répulsion. De telles
opérateur d'implication : opérations expliquent la structuration des groupes d'êtres
conscients en clans, partis, sociétés, religions, etc.
Implication : (P ⇒Q) = P↑(P↑Q)
Marc Henry, Jean-Pierre Gerbaulet p. 5

Enfin, la conscience a aussi la capacité d'unir les Pour conclure cette section sur les logiques formelles,
choses (synthèse) selon un mode de conjonction (P^ Q) = il convient de noter que la conscience peut a priori
(P↑Q)↑(P↑Q) se traduisant par "Moi et Vous" ou par procéder selon trois types de logiques différentes, en
séparer les choses (analyse) par un mode de disjonction fonction du sens donné à la contradiction.
(Q∨P) = (P↑P)↑(Q↑Q) se traduisant par "Moi ou Toi". Par - Le premier mode logique est basé sur l'admissibilité
conséquent, par la synthèse, les êtres conscients de la preuve de la "reductio ab absurdum", dans laquelle
interagissent pour partager quelque chose on déduit d'une contradiction (¬P ⇒⊥) que P ou ¬ ¬P sont
indépendamment de toute affinité, tandis que par des énoncés vrais (élimination de la double négation). On
l'analyse, ils se rassemblent pour accroître la diver-sité et retrouve ici le mode de pensée rationnel et cohérent
la richesse. Ces deux derniers modes constituent la base typique de la physique classique, basé sur l'algèbre de
de toute culture, qu'elle soit scientifique, artistique ou Boole.20
philosophique. - Le deuxième mode logique rejette les preuves de
Il est évidemment assez étonnant que tous ces type "reductio ab absurdum", en affirmant que les
attributs fondamentaux de la conscience dérivent de contradictions sont parfaitement permises, mais qu'à partir
l'existence d'une seule opération logique correspondant à d'une contradiction qui est fausse par nature, on peut
la "négation alternative". D'un point de vue symbolique, déduire n'importe quel type de propositions vraies (⊥ ⇒
principe d'explosion). Nous avons ici le mode de pensée
une telle négation a été représentée à maintes reprises
typique de la physique quantique affirmant que les objets
sous le symbole de l'Ouroboros, c'est-à-dire un dragon se quantiques peuvent avoir des descriptions contradictoires
mordant la queue, qui suggère clairement par sa forme comme une dualité onde/particule par exemple.
circulaire, un extérieur (négation), un intérieur Mathématiquement parlant, cela correspond à la logique
(tautologie) et un inachèvement (contradiction), en raison intuitionniste caractérisée par l'utilisation de l'algèbre de
de l'autoréférence du symbole où le début correspond Heyting multivaluée.21 En utilisant la logique
aussi à la fin (Figure 2). intuitionniste, on peut montrer que la double négation a
un statut autonome qui ne peut pas être assimilé à une
affirmation. Par contre, il est toujours vrai que ¬ ¬ ¬P =
¬P. Le principe d'exploitation typique de l'algèbre de
Heyting a des conséquences physiologiques telles que
l'existence d'un big bang pour la matière inerte expliquant
la diversité observée pour la matière. Au niveau
psychique, la logique intuitionniste peut clairement être
associée à l'inconscient, expliquant pourquoi les rêves
sont si difficiles à interpréter en utilisant le mode actif
conscient booléen.
- Le troisième mode logique correspond à la logique
minimale qui ne donne simplement aucun traitement
particulier à la contradiction. Il s'ensuit qu'en logique
minimale, il n'y a pas de différence entre la formule ⊥ et
tout autre type de formule F. Cela signifie qu'il est ici
possible d'associer la contradiction à toute formule F, la
négation devenant P ⇒ F. C'est évidemment le mode le
plus étonnant où rien ne peut être nié, puisque tout est vrai
par essence. C'est aussi l'apothéose "Anything goes" du
philosophe Paul Feyera-bend.23 On peut parler ici
d'unicité, c'est-à-dire de la sensation de l'unité profonde de
l'univers. C'est aussi le type de logique représenté par
l'Ouroboros (figure 2).
Figure 2. Le mythique Ouroboros ou serpent se mordant la queue.
À gauche : représentation d'un manuscrit grec, Codex Parisinus SIGNIFICATION, INFORMATION,
Graecus 2327, fol. 196, écrit en 1478 par Theodoros Pelecanos. En COMMUNICATION, LANGUE
haut à droite : représentation d'un autre manuscrit grec intitulé
Chryso-poeia of Cleopatra du Codex Marcianius Graecus 299 La formulation ci-dessus conduit à une carte
(Venise), écrit probablement au cours du XIe siècle. À l'intérieur de d'identité de la conscience, qui est une cartographie de ses
l'Ouroboros, un texte indiquant "Hen to Pan" se traduisant par "Tous
attributs logiques de base. C'est la seule attitude sûre face
à un concept qui ne peut être défini de manière absolue.
en un". En bas à droite : L'ensō (monde japonais signifiant "cercle")
En expérimentant la conscience, nous rencontrons les
du Zen est un cercle dessiné à la main en un ou deux coups de
attributs ci-dessus et en essayant d'aller au-delà, nous
pinceau désinhibés pour exprimer un moment où l'esprit est libre de accomplissons un acte de foi qui est hors de portée d'une
laisser le corps créer. approche scientifique.
p. 6 Une justification scientifique de la conscience

De plus, comme c'est la conscience qui donne les Par conséquent, lors de tout échange d'informations, il
trois sens possibles à la contradiction, elle devrait venir en est obligatoire de considérer deux niveaux de langage : le
premier, avant les deux autres concepts que sont le "sens" langage orienté objet traitant l'information brute, et un
et l' "information". méta-langage prenant pour objet le langage lui-même,
donc traitant des structures plus abstraites. Si le langage
Par conséquent, avec la pensée logique, nous sommes orienté objet est parfaitement adapté à la communication
à la racine même de la connaissance scientifique numérique au niveau du bit, il est cependant dépourvu de
correspondant au monde des idées abstraites de Platon. toute signification. Par conséquent, le rôle du méta-
Les attributs logiques de la conscience présentés ci-dessus langage est de donner un sens au langage orienté objet,
s'appliquent à tout type de proposition. Le sens est donc la plaçant ainsi la communication analogique au-dessus de la
voie choisie par la conscience pour traiter la contradiction communication numérique. Ce point de vue est également
selon 3 modes fondamentaux (rejet, acceptation ou en accord avec les théorèmes d'incomplétude de Gödel 18,
détachement). Cependant, afin de faire le lien avec notre selon lesquels les langages capables de se fermer sur eux-
monde physique observable, nous ne pouvons pas rester à mêmes contiennent des contradictions inévitables (et s'ils
un tel niveau d'abstraction et nous voyons dans le concept ne le font pas, ils contiennent des questions indécidables).
d'information un "carburant" évident. L'idée est alors
d'affirmer que lorsque la conscience rencontre Pour décider de la vérité d'un langage orienté objet L,
l'information, un sens émerge par l'application de ses trois il est donc obligatoire de passer à un niveau supérieur de
modes et neuf façons de raisonner. La notion de sens peut ML (méta-langage) pour trouver les ressources
alors être appliquée soit de manière interne pour nécessaires pour se référer à toutes les expressions de L.
l'introspection (mode DCN du cerveau), soit de manière En d'autres termes, la vérité de L se trouve dans ML et
externe pour agir et communiquer (mode TCN). La figure
non dans L. De même, la vérité de ML se trouvera à un
3 présente une illustration de notre point de vue.
niveau encore supérieur, MML, et ainsi de suite sans
jamais se terminer. Cela montre qu'un langage ne peut pas
contenir un prédicat vrai adéquat pour lui-même et que la
vérité ne peut pas être définie à ce niveau : elle doit être
définie en utilisant un langage supérieur.

Il en ressort que toute communication comporte


toujours deux aspects : le contenu (information brute) et
la relation (signification ou information interprétée).
Comme c'est la relation qui organise le contenu, il s'ensuit
qu'une telle relation ne peut être qu'une méta-
communication. Il faut également savoir que, dans toute
communication, l'émetteur peut disposer de plus
d'informations que le récepteur, même si ce dernier pense
avoir exactement la même quantité d'informations (ou
vice-versa). Il est alors très dangereux de penser qu'une
autre partie détient la même quantité d'informations que
soi et tirera les mêmes conclusions d'une communication
donnée.
Figure 3. Représentation imagée d'un être conscient (Moi),
représenté ici comme un corps et un Esprit vivant dans un monde Le problème du langage analogique est qu'il manque
matériel, et utilisant sa conscience pour donner un sens ( ?) aux
informations représentées par un stylo et un livre. La conscience a une grande partie des éléments constituant la morpho-
été symbolisée sur la tête de l'être conscient par le mantra "Om", le logie et la syntaxe du langage numérique et que c'est le
son cosmique d'Atman, identique en essence à Brahman, le Soi, la rôle du traducteur de réinsérer les éléments manquants.
seule réalité (dans l'hindouisme).
Par conséquent, lors de la traduction d'un matériau
Comme le démontre l'école de pensée de Palo Alto, il analogique en un matériau numérique, il est obligatoire
est absolument impossible de "ne pas communiquer". 24 d'introduire les fonctions de vérité logique qui sont
Tout silence ou omission est toujours porteur d'un sens absentes dans le mode de communication analogique.
profond qui suggère que le sens est hiérarchiquement Ceci est particulièrement vrai au niveau de la négation,
supérieur à l'information. Or, "communiquer" signifie qui n'existe pas du tout en logique minimale, très utilisée
échanger des informations à travers un langage qui peut dans les modes de communication analogiques. Tout
être numérique ou analogique. L'information n'est donc de échange de communication peut donc être identifié
la conscience, mais toujours un attribut secondaire de comme symétrique ou complémentaire selon que l'on
celle-ci qui peut être non-réflexif (mode numérique, TCN) considère les similitudes ou les différences.
ou réflexif (mode analogique, DCN).
Marc Henry, Jean-Pierre Gerbaulet p. 7

En outre, dans tout acte cognitif, il convient de faire La notion de disponibilité de l'information introduit
une distinction claire entre le fait de percevoir donc une "dualité" fondamentale dans le domaine non
(information brute ou langage numérique orienté objet) et duel de l'information. Par exemple, on peut considérer
le fait de comprendre ce qui a été perçu (information qu'un pool d'information a une faible disponibilité de
porteuse de sens ou méta-langage analogique). Cela l'information. Cela signifie essentiellement que l'identité
permet de définir le sens comme une information dans un d'un tel pool d'informations doit être préservée lors des
contexte. On peut aussi dire qu' "un peu d'information est échanges d'informations. Dans ce cas, on peut parler d'un
définissable comme une différence, qui fait une pool d'information "volumétrique" statique.
différence".25 Ces deux types d'information peuvent être Alternativement, on peut rencontrer un pool d'information
facilement confondus dans le langage commun, malgré le ayant une grande disponibilité de l'information. On
fait que l'information brute et l'information interprétée rencontre dans ce cas un pool d'information dynamique
n'agissent pas au même niveau de communication. "rayonnant" n'ayant pas de "volume" du fait de la facilité
de transfert de l'information. Ces transferts d'information
dynamiques permettent d'introduire le concept de "temps"
ACTIVITÉ D'INFORMATION afin de caractériser la "vitesse" de tout transfert
d'information et la bande passante associée.
Jusqu'à présent, la conscience apparaît comme une
entité primordiale intégrée dans une sorte de champ Un cadre spatio-temporel rempli de matière et de
universel non-duel rempli d'une "substance" nommée rayonnement apparaît donc comme une conséquence
information, et a la capacité de donner un sens aux directe de la conscience qui donne un sens aux différents
informations stockées dans un tel champ grâce à trois pools du champ d'information. Comme la conscience
modes logiques et neuf outils logiques. Lors de l'échange possède trois modes d'inférence logique, nous pouvons
d'informations, deux niveaux de communication ont été identifier trois façons de percevoir l'espace et le temps
identifiés : le langage numérique ou le méta-langage (figure 4), ce qui donne lieu à trois modes d'appréhension
analogique. L'étape suivante consiste alors à essayer de de la réalité : en calculant avec des chiffres (éveil), en
définir ce que pourrait être un "objet" dans un monde ne utilisant des symboles chargés de sens (conscience) ou en
contenant que des informations. Notre postulat est que la essayant de ne pas comprendre ou décrire en vivant
conscience, en se concentrant sur une certaine quantité simplement ici et maintenant (pleine conscience).
d'information mesurée en bits, isole au sein du champ
Sur cette base, il est possible d'introduire un nouveau
non-duel ce que nous appellerons un "pool d'information".
concept, l'activité informationnelle, défini comme le
Il est évident qu'un tel pool d'information serait d'abord
produit du contenu informationnel par la disponibilité de
caractérisé par un certain nombre de chiffres binaires
(bits), le support de stockage étant la "matière" évoquée l'information et caractérisant l'intensité globale des trans-
par E. Schrödinger dans une interview de 1931 et à partir fers d'information entre les pools d'information. En outre,
de laquelle l'illusion de la matière pourrait être créée. 10 cela conduit à une distinction entre les émetteurs qui
envoient des informations et les récepteurs qui acceptent
Comme la conscience est capable de donner un sens à des informations. Mais pour se comporter comme un
un pool d'informations donné, il s'ensuit directement que émetteur potentiel d'informations, l'émetteur doit pour
certains pools seront perçus par la conscience comme gérer à la fois l'information émise et le contexte, le
contenant des groupes de bits hautement signifiants qui contexte étant ici défini comme la quantité d'information
pourraient être utilisés pour construire une "carte non transmise et conservée par l'émetteur.
d'identité" pour le pool. Évidemment, ces bits hautement
significatifs seront conservés avec empressement dans le
pool et ne seront pas transférés vers un autre pool, car un
tel transfert entraînerait une perte d'identité. En
conséquence, la notion d' "ego" est clairement introduite
et identifiée.

Par conséquent, en plus du contenu de l'information,


on devrait également introduire une disponibilité de
l'information mesurant la force de chaque ego. En tant que
réservoir d'information conscient, chaque ego peut
échanger des informations avec un autre ego qui pourrait Figure 4. Dans notre approche, l'espace et le temps sont des
détenir des bits moins significatifs, auquel cas la créations de la conscience et doivent être perçus selon trois
modalités différentes en fonction du statut donné à la contradiction.
disponibilité de l'information sera élevée. A un niveau Le temps numérique est utile pour une compréhension rationnelle
supérieur, l'ego peut accepter de transférer ses bits avec le cerveau, le temps analogique pour une compréhension
significatifs vers le champ d'information universel, en intuitive avec le cœur et le temps intemporel pour une
compréhension immédiate avec les tripes.
subissant un processus de dissolution.
p. 8 Une justification scientifique de la conscience

Cela signifie qu'un émetteur possède une conscience lui


permettant de faire la distinction entre l'information qui
doit être émise et le contexte qui ne doit pas l'être. Il
s'ensuit logiquement que les émetteurs devraient
nécessairement avoir un contenu d'information plus élevé
que les récepteurs et que l'information devrait circuler des
bassins ayant un contenu d'information plus élevé vers les
bassins ayant un contenu d'information plus faible.

De plus, s'il arrive que deux bassins d'information Figure 5. Les trois modes fondamentaux de perception de la
aient le même contenu informationnel, il n'y a ni émetteur conscience donnent lieu aux trois modèles de base de la réalité :
ni récepteur et on peut alors définir un nouveau bassin considérée comme de l'information au niveau de la source
unique d'information en additionnant les contenus primordiale, considérée comme des champs pendant la propagation
informationnels de ces deux bassins. En d'autres termes, et considérée comme des particules lors de la manifestation de la
les pools d'information sont donc voués à toujours matière.
augmenter en taille et ne devraient jamais diminuer, ce
qui conduit à la conclusion logique que le contenu De plus, il découle des théorèmes d'incomplétude de
informationnel se comporte comme le concept appelé Gödel qu'il est impossible de savoir s'il y a ordre ou
entropie en thermodynamique. Une telle identification du désordre au niveau numérique. L'ordre et le désordre sont
contenu informationnel à l'entropie est alors en totale donc clairement des notions subjectives situées au niveau
conformité avec la définition de l'entropie de du méta-langage numérique et, en tant que telles, elles
Shannon/von Neumann26, ce qui renforce la confiance n'ont rien à voir avec la thermodynamique.
dans cette interprétation.
Il s'ensuit que la discrimination entre les pools
Par conséquent, nous rencontrons ici la d'information en fonction de leur contenu informationnel
thermodynamique, une science qui partage avec la permet de distinguer les émetteurs potentiels ayant un
conscience la capacité de traiter l'information à un niveau contenu informationnel élevé des récepteurs ayant un
de méta-langage et l'énergie et la matière à un niveau contenu informationnel faible. Cependant, il faut bien
orienté objet. En restant au niveau de l'information, on comprendre qu'à ce niveau, rien n'est "observable". En
peut dire que l'entropie mesure la quantité d'information d'autres termes, nous évoluons dans un monde virtuel où
numérique disponible d'une part,26 tandis que, d'autre tout est perçu comme étant constitué d'informations. Il
part, la complexité ou la profondeur thermodynamique 27 convient ici de citer le grand physicien John Archibald
correspond à la quantité d'information rejetée à un niveau Wheeler : "Je pense que ma vie en physique est divisée en
analogique. Alternativement, on peut parler d'une trois périodes [...]. Dans un premier temps, j'ai pensé que
information numérique et d'une exformation analogique tout était fait de particules ..... Dans ma deuxième période
qui est traitée par la conscience pour définir un contexte où tout était fait de champs... Dans cette troisième, mon
non transmis lors de la communication. 28 Il devient alors impression est que tout est fait d'information".30 La figure
possible de concilier les deux interprétations 5 montre une traduction de la déclaration de Wheeler. Il
contradictoires de l'entropie. Au niveau numérique du est également intéressant de noter que David Bohm a
langage orienté objet, on trouve l'entropie thermo- également introduit en 1985 la notion d'activité de sens,
dynamique de Shannon-Von Neumann, tandis qu'au une réalité non mécanique associée à l'épanouissement et
niveau analogique du méta-langage, on rencontre la
au déploiement et assez proche du concept d'activité
néguentropie cybernétique de Wiener/Schrödinger. 29 Une
d'information discuté ici.14
erreur fondamentale est ici de penser qu'il est possible
d'obtenir le sens (néguentropie cybernétique) en
changeant simplement le signe de la quantité L'étape suivante consiste alors à introduire des
d'information (entropie thermodynamique). constantes de couplage fondamentales, dont le rôle est de
fixer une limite entre ce qui peut être observé (la matière)
Il doit également être clair que l'assimilation de et ce qui ne peut pas l'être (l'information, l'entropie et
l'entropie au désordre et de la néguentropie à l'ordre, l'énergie).
comme le font la plupart des manuels de
thermodynamique, doit être complètement évitée. En
effet, l'ordre et le désordre n'existent pas au niveau ENTROPIE ET TEMPÉRATURE
numérique, ces notions appartenant au domaine
analogique de la conscience qui observe les choses. Au La première constante a pour rôle de donner une
niveau numérique, l'information correspond à ce qui est signification physique aux notions abstraites de contenu
inattendu, et il y a plus de choses inattendues dans une de l'information, de disponibilité de l'information et
situation désordonnée que dans une situation ordonnée.28 d'activité de l'information. Comme le montre la figure 6, il
Marc Henry, Jean-Pierre Gerbaulet p. 9

y a une identité de structure logique entre la entropie est absolument froid. Toute augmentation de
communication et les mesures dans la physique l'entropie entraîne également des changements de volume,
quantique.31 de forme, modifie l'état d'agrégation ainsi que les
propriétés électriques ou magnétiques. Enfin, il est facile
de mesurer la quantité d'entropie dans un corps : par
exemple, la perte de volume de la glace en fondant est
directement proportionnelle à la quantité d'entropie
ajoutée.

Il découle d'une telle analogie que notre première


constante de couplage doit être une entropie. Maintenant,
sachant que l'entropie S mesure aussi le contenu en
Figure 6. Similitude de structure logique entre la théorie de information, il vient que la température T est facilement
l'information et la théorie quantique, ce qui signifie que le contenu assimilée à la disponibilité de l'information, tandis que
en information de l'esprit devrait correspondre à l'entropie du corps. l'activité d'information prend la figure de l'énergie W par
Adapté de J. Rothstein (1951). une relation fondamentale : W = kB-T mesurée avec une
unité physique appelée "joule" (symbole J).
Cela suggère de généraliser le concept d'entropie
utilisé en thermodynamique statistique à la théorie de Une telle unité est bien adaptée au corps humain
l'information. caractérisé par un taux métabolique moyen au repos de
3611 J-1/kg-1/h,34 correspondant à une puissance
moyenne de 105 watts (1W = 1 J-1/s). Une échelle
Ainsi, le mathématicien John von Neumann, à qui
d'énergie plus pratique pour discuter des phénomènes
Claude Shannon demandait de suggérer un nom pour la élémentaires dans l'univers visible est le zepto-joule
fonction d'incertitude qu'il venait de découvrir, a déclaré (symbole zJ), avec 1 zJ = 10-21 joules. À cette échelle, la
avec lucidité : "Vous devriez l'appeler entropie, pour constante d'entropie universelle prend la valeur kB =
deux raisons. D'abord, votre fonction d'incertitude a été 0,0138 zJ-1/K, également appelée constante de
utilisée en mécanique statistique sous ce nom, elle a donc Boltzmann en mémoire du physicien autrichien Ludwig
déjà un nom. Deuxièmement, et c'est plus important, Boltzmann, père de la thermodynamique statistique. Un
tel "quantum d'entropie" permet de discriminer entre un
personne ne sait vraiment ce qu'est l'entropie, donc dans
monde non observable impliquant des changements
un débat vous aurez toujours l'avantage".32 d'entropie tels que S < kB et l'univers visible où S ≥ kB.
Il n'est donc pas surprenant qu'une grande confusion
règne dans la science quant à la définition de l'entropie,
qui ne fait que refléter la grande difficulté de définir la ACTION ET FRÉQUENCE
conscience. De telles difficultés dans les définitions
proviennent du fait que l'entropie ou la conscience ne Considérons maintenant la situation où l'information
peuvent pas être définies de manière explicite car elles envoyée par un émetteur est captée par un récepteur puis
sont toutes deux des concepts primaires. réémise sans aucune perte vers l'émetteur, rétablissant la
situation initiale. Comme l'état final est le même que l'état
Cependant, dans l'esprit de ce qui a été fait pour initial, le processus peut se produire une seconde fois et
introduire la conscience, la meilleure façon d'introduire ainsi de suite sans interruption, ce qui conduit au concept
l'entropie dans un monde matériel est de décrire ses de "vibration" caractérisé par le nombre de cycles
attributs fondamentaux.33 En remplaçant le "pool effectués par unité de temps, c'est-à-dire par une
d'information" inobservable par sa contrepartie visible, le fréquence f. Il devrait être évident que l'activité et la
"corps" ou le "soma" dans le langage de Bohm 14, il fréquence doivent être liées d'une manière ou d'une autre
apparaît que l'entropie est une "substance" qui peut être par une seconde constante de couplage universelle reliant
transférée, déversée, cumulée ou distribuée entre les cet aspect du monde de l'information au monde physique.
corps. Chaque corps contient plus ou moins d'entropie Une telle constante de couplage h est bien connue en
selon son contenu en information, l'entropie du système physique sous le nom de "quantum d'action" avec une
entier étant égale à la somme des entropies de ses parties. nouvelle relation : W = kB -T = h-f où h est la constante
Frotter, broyer, chauffer ou effectuer une réaction de Planck, avec h = 663 zJ-fs, (1 femto-seconde (fs) = 10-
chimique, sont des exemples de processus capables de 15 s). Comme pour le quantum d'entropie, le quantum
générer de l'entropie. L'entropie a également la propriété d'action L permet de discriminer entre un monde non
de ne pas pouvoir traverser des murs thermiquement observable impliquant des changements d'action tels que
isolés, ce qui signifie que si elle peut être créée, elle est L < h et l'univers visible où L ≥ h.
condamnée à augmenter et à ne jamais diminuer dans tout
système isolé. Lorsque l'entropie est versée dans un corps, Il est intéressant de noter que le fait que l'action
celui-ci se réchauffe, ce qui signifie qu'un corps sans physique L soit quantifiée est une simple conséquence de
p. 10 Une justification scientifique de la conscience

la quantification de l'information en bits. En d'autres Comme pour le quantum d'entropie ou le quantum


termes, la physique quantique, l'une des théories les plus d'action, la vitesse de la lumière c permet de discriminer
fondamentales de la science moderne, émerge tout entre un monde non observable impliquant des vitesses v
naturellement de la théorie de l'information. 35 Avec un tel telles que que v > c et l'univers visible (cônes de lumière)
lien en main, le mouvement dans le monde de où v ≤ c (voir figure 1).
l'information devient ce qu'on appelle "l'énergie
cinétique" dans le monde physique, tandis que A ce stade, nous avons en main une justification
l'information structurelle a sa contrepartie physique possible de l'observation d'un univers physique où
appelée "énergie potentielle". La première loi de la l'énergie, la contrepartie physique de l'activité
thermodynamique, qui stipule que l'énergie totale doit informationnelle, pourrait se manifester à travers trois
toujours être conservée, découle du fait que, une fois types de variables (température, fréquence et masse)
créée, l'information ne peut jamais être détruite. Ainsi, à correspondant à divers types de disponibilité de
l'échelle de l'univers entier, les échanges d'information l'information, liés par une relation d'équivalence fon-
sont nécessairement sans pertes.36 damentale :

La constante de Planck peut également être W = kB-T = h-f = m-c2.


considérée comme le facteur d'échelle multiplicatif fixant
l'échelle du rayonnement classique du point zéro Toutefois, cette image s'applique à un univers
apparaissant dans la théorie électromagnétique classique, observable dans lequel le mouvement se produit dans une
car la théorie relativiste des électrons classiques avec le seule direction par translation. Pour pouvoir effectuer des
rayonnement électromagnétique classique du point zéro rotations, il faut un cadre spatial 2D, ce qui nécessite
donne de nombreux résultats en accord avec la théorie l'introduction d'une quatrième constante de couplage
quantique.36 Par conséquent, l'identification faite ici universelle e, qui est un quantum de charge électrique
resterait valable même s'il était finalement prouvé que la avec une unité physique appelée coulomb (symbole C) et
mécanique quantique est fondamentalement fausse. Une telle que e = 0,106 atto-coulombs (symbole aC), avec 1
telle incertitude quant à la validité de la théorie quantique aC = 10(-18 )C.
découle de son incompatibilité bien connue avec la
relativité générale, une autre théorie physique des plus Associé à ce nouvel aspect de l'activité de
importantes, car les deux théories divergent sur l'information, on devrait avoir une nouvelle variable
l'évaluation de la densité d'énergie du vide de plus de 120 mesurant la disponibilité statique de l'information
ordres de grandeur ! 5, 37 correspondant à ce qu'on appelle le potentiel électrique U
(unité SI volt V ou énergie par coulomb) et conduisant à
LUMIÈRE, MATIÈRE ET ÉLECTROMAGNÉTISME
une autre relation d'équivalence fondamentale :
Il devrait également être évident que la distinction W = kB -T = h-f = m-c2 = e-U.
entre les informations statiques de type spatial et les
informations dynamiques de type temporel ne peut être
Ici, la raison de la quantification de la charge
fondamentale, puisque c'est la conscience qui donne un
sens et une identité aux différents pools de bits. Par électrique est qu'elle est une quatrième manifestation
conséquent, une troisième constante universelle devrait possible de la même chose nommée information qui est
exister, associant intimement l'espace au temps. Le naturellement quantifiée en bits. Comme pour le quantum
postulat de base d'équivalence entre l'espace et le temps d'entropie, le quantum d'action ou la vitesse de la lumière,
issu de la théorie de la relativité est ainsi logiquement le quantum de charge e, permet de discriminer entre un
introduit. Par cette définition, la troisième constante monde non observable impliquant des charges q telles que
universelle devrait être une vitesse c = 299 792 458 q < e et l'univers visible où q ≥ e.
mètres par seconde (m/s) donnant une limite supérieure
pour le transfert d'information entre les pools Enfin, on peut combiner les translations avec les
d'information. Le fait qu'une telle constante ne soit pas rotations pour permettre des mouvements en spirale, ce
infinie est ici directement lié au fait qu'elle appartient au qui nécessite une cinquième constante de couplage liée à
domaine du monde physique où les pools d'information l'existence du magnétisme. Cependant, comme l'électricité
ont toujours un nombre fini de bits. Il s'ensuit que deux est liée à des rotations statiques et le magnétisme à des
types d'entités devraient exister dans un univers rotations dynamiques de vis, ce nouvel aspect dynamique
physique : celles capables de se propager à la vitesse de la disponibilité de l'information µ 0 = 4π-10(-7) H-1/m
maximale autorisée c, appelées "photons", et celles se correspond à une inductance magnétique (unité SI henry
propageant à des vitesses v < c, appelées "matière". Dans H ou V-s2-1/C) par unité de longueur. Cela conduit à une
le second cas, on peut attribuer à un objet matériel doté autre relation d'équivalence fondamentale :
d'une énergie W, un coefficient d'inertie m ou "masse",
qui lui est lié par m = W/c2. W = kB-T = h-f = m-c2 = e-U = (µ0-e-c)-I
Marc Henry, Jean-Pierre Gerbaulet p. 11

impliquant un courant électrique I = dq/dt, mesurant le qui signifie que les parties à des températures similaires
taux de variation de la charge électrique q avec le temps t. n'échangent plus d'entropie.
Introduction d'une perméabilité magnétique pour l'espace
vide signifie qu'un tel milieu doit être considéré comme Une deuxième coordonnée permettrait de mesurer le
une "substance" ayant une permittivité électrique ε0 = 1/ poids d'un corps, c'est-à-dire le produit de sa masse m par
(µ0-c2) correspondant à une capacité (farad F ou C-V-1 une accélération constante caractéristique g = G-M/R2
en unités SI) par unité de longueur. fournie par une autre masse plus grande M de taille R où
G = 66,7384 pJ-kg-2-m est la constante gravitationnelle
QU'EST-CE QUE L'ÉNERGIE ? de Newton. À cette coordonnée, on peut associer une
propension correspondant à l'altitude h, leur produit dW =
Selon la présente formulation, l'énergie doit être d(m-g)×h étant appelé "énergie gravitationnelle". En
considérée comme la manifestation de l'activité affirmant que l'évolution spontanée se produit toujours
d'information dans l'espace-temps M4. Comme l'activité
lorsqu'une partie située à haute altitude se déplace vers
informationnelle est conduite par la conscience à travers
le sens, l'énergie et l'entropie devraient être considérées une altitude inférieure, on identifie la propension. À
comme un attribut d'une conscience manifeste. l'équilibre gravitationnel, toutes les altitudes doivent être
Cependant, il convient de noter que dans le monde égalisées à la même valeur, ce qui signifie que les parties
matériel M4, l'énergie est effectivement un concept
situées à la même altitude ne se déplacent plus.
bâtard. Ce caractère flou du concept d'énergie a été bien
perçu par le mathématicien français Henri Poincaré : L'évolution inverse consistant à se déplacer d'une basse
"Dans chaque cas particulier, nous voyons clairement ce altitude vers une plus haute ne peut être spontanée,
qu'est l'énergie, et nous pouvons lui donner au moins une nécessitant la mobilisation d'une autre forme d'énergie.
définition provisoire ; mais il est impossible d'en trouver
une définition générale. Si l'on veut l'énoncer dans toute Une troisième coordonnée mesurerait la quantité de
sa généralité et l'appliquer à l'univers, on la voit mouvement p d'un corps, c'est-à-dire le produit de sa
s'évanouir, pour ainsi dire, et il n'en reste que ceci : il y a masse m par sa vitesse v (p = m-v) associé à une
quelque chose qui reste constant".39 propension correspondant à sa vitesse, leur produit dW =
v-dp étant appelé "énergie cinétique". La propension
Traduit dans notre langue, cela signifie que l'énergie
(tendance) est identifiée en affirmant que l'évolution
en tant qu'attribut de la conscience peut exister sous un
spontanée se produit toujours lorsqu'une partie de vitesse
nombre infini de formes différentes. Comme l'énergie est
élevée passe à un état de vitesse faible, l'évolution inverse
l'ombre de l'activité d'information et que l'activité
nécessitant une autre forme d'énergie externe. À
d'information a été définie comme le produit du contenu
l'équilibre cinétique, toutes les vitesses doivent être
de l'information par la disponibilité de l'information, nous
égalisées à la même valeur, ce qui signifie qu'il n'y a plus
avons en main une "recette" universelle pour parler de
d'échange de quantité de mouvement entre des parties se
l'énergie dans un monde manifeste. Chaque forme
déplaçant à la même vitesse.
d'énergie devrait alors être considérée comme le produit
d'une "coordonnée" mesurant la quantité de quelque chose
Une quatrième coordonnée mesurerait la quantité
(une "chose" étant, pour la conscience, un pool
d'informations avec des propriétés conservées d'espace (volume V) occupé par un corps associé à une
intéressantes) par une "propension" associée régissant les propension correspondant à la pression P à l'intérieur du
transferts spontanés ou naturels de telles choses entre corps, leur produit dW = -P-dV étant appelé "énergie
différentes parties d'un système thermodynamique. mécanique". On identifie la propension en affirmant que
Démontrons brièvement que toutes les formes d'énergie l'évolution spontanée se produit toujours lorsqu'une partie
connues en M4 répondent à une telle recette universelle. de haute pression évolue vers un état de basse pression,
l'évolution inverse nécessitant une autre forme d'énergie
Une première coordonnée pourrait mesurer par exemple externe. A l'équilibre mécanique, toutes les pressions
doivent être égalisées à la même valeur, ce qui signifie
le contenu entropique S d'un corps avec une propension
qu'il n'y a plus de variations de volume pour des pièces
associée correspondant à sa température T, leur produit
ayant les mêmes pressions.
dW=T-dS étant appelée "énergie thermique". La
propension est identifiée en affirmant que l'évolution Une cinquième coordonnée mesurerait la quantité de
spontanée se produit toujours lorsque l'entropie s'écoule charge électrique Q à la surface d'un corps associée à une
d'une partie à température élevée vers une autre partie propension correspondant au potentiel électrique U, leur
plus froide, l'évolution inverse nécessitant une autre forme produit dW = -U-dQ étant appelé "énergie électrique". On
d'énergie externe. À l'équilibre thermique, toutes les identifie la propension en affirmant que l'évolution
températures doivent être égalisées à la même valeur, ce spontanée se produit toujours lorsqu'une partie de
p. 12 Une justification scientifique de la conscience

potentiel électrique élevé évolue vers un état de potentiel possibles. La seule chose que l'on pourrait dire de
électrique plus faible, l'évolution inverse nécessitant une l'énergie sans entrer dans les détails est qu' "il existe
autre forme d'énergie extérieure. A l'équilibre électrique, quelque chose qui reste constant au cours de toute
tous les potentiels doivent être égalisés à la même valeur, évolution". De toute évidence, une définition aussi
ce qui signifie qu'il n'y a plus d'échange de charges entre générale correspond davantage à un postulat qu'à une
les parties au même potentiel. affirmation scientifique dérivée de preuves empiriques.
Notre schéma relie joliment ce postulat à l'existence de la
Une sixième coordonnée mesurerait la quantité de conscience.
flux électrique V-D (où D représente la densité du flux
électrique mesurée en C-m-2) à l'intérieur d'un volume V Cela suggère que l'énergie pourrait également être
rigoureusement introduite dans la psychologie et la
donné, associé à une propension correspondant au champ
spiritualité. Par exemple, Sigmund Freud a été le premier
électrique E, leur produit dW = E-d(V-D) étant appelé
à formuler une théorie scientifique des faits
"énergie diélectrique". La propension est identifiée en
psychologiques en introduisant l'idée de l'existence d'une
affirmant que l'évolution spontanée se produit toujours nouvelle forme d'énergie appelée "énergie mentale". En
lorsqu'une région où le champ électrique est élevé évolue conséquence, il était assez facile d'introduire une
vers un état de champ électrique plus faible, l'évolution coordonnée mesurant la quantité de pensées N provenant
inverse nécessitant une autre forme d'énergie externe. A du "Ça" avec une propension associée que Freud a
l'équilibre, le champ électrique doit être le même partout appelée "libido" agissant comme une sorte de potentiel
dans le volume, ce qui signifie qu'il n'y a plus d'échange chimique qui pourrait être lié, par exemple, à la
de polarisation électrique entre les différentes régions consommation de glucose dans le cerveau 40 ou à
spatiales. l'amplitude de la composante 0,1 Hz de la variabilité du
rythme cardiaque.41 Dans un tel cadre de pensée, la
Une septième coordonnée mesurerait la quantité de connaissance d'une énergie métabolique totale M pourrait
flux magnétique V-B (où B représente la densité de flux être divisée par la constante de Boltzmann kB pour
magnétique mesurée en Wb-m-2) dans un volume V retrouver une "température psychique" ψ = M/kB ainsi
donné associé à une propension correspondant au champ
qu'une énergie mentale associée dW = ψ-dN. Il est à noter
magnétique H, leur produit dW = H-d(V-B) étant appelé
qu'une telle approche énergétique de l'activité mentale a
"énergie magnétique". La propension est identifiée en
affirmant que l'évolution spontanée se produit toujours été critiquée et plutôt liée à un degré de contrôlabilité, la
lorsqu'une région de champ magnétique élevé évolue vers fatigue mentale étant associée à un manque de désir et
un état de champ magnétique plus faible, l'évolution non à un manque d'énergie. 42 Ici, il semble préférable
inverse nécessitant une autre forme d'énergie externe. À d'identifier le "désir" à l'activité informationnelle définie
l'équilibre magnétique, le champ magnétique doit être le comme expliqué ci-dessus comme le produit du contenu
même partout dans le volume, ce qui signifie qu'il n'y a informationnel par la disponibilité informationnelle. Il en
plus d'échange de magnétisme entre les différentes va de même pour le Qi ou le Prana qu'il serait préférable
régions spatiales. de considérer comme une activité d'information plutôt que
comme une "énergie spirituelle". Encore une fois, cette
Une huitième coordonnée mesurerait la quantité de mauvaise utilisation du terme énergie découle directement
matière N dans un volume V donné associée à une
de l'imprécision intrinsèque du concept.
propension correspondant au potentiel chimique µ, leur
produit dW = µ-dN étant appelé "énergie chimique". La L'imprécision du concept d'énergie est également bien
propension est identifiée en affirmant que l'évolution illustrée par le fait que l'on ne peut considérer que deux
spontanée se produit toujours lorsqu'une région de types d'énergie : un premier décrivant la capacité de
potentiel chimique élevé évolue vers un état de potentiel changer la position d'un corps (énergie cinétique) et un
chimique plus faible, l'évolution inverse nécessitant une second décrivant la capacité de changer la disposition
autre forme d'énergie extérieure. A l'équilibre chimique, relative de ses parties constituantes (énergie potentielle).
les potentiels chimiques doivent être les mêmes partout En revanche, l'entropie n'a qu'une seule signification : elle
dans le volume, ce qui signifie qu'il n'y a plus d'échange mesure le contenu en information du monde de la
de matière entre les différentes régions spatiales. conscience et représente la répartition de l'énergie sur tous
les degrés de liberté accessibles dans M4. La raison de
Comme nous l'avons montré plus haut et comme l'existence de la seconde loi est alors de distinguer les
l'affirmait Poincaré, si le concept d'énergie peut être expériences reproductibles dans M4 des expériences non
facilement défini dans une situation particulière comme le reproductibles qui sont "virtuelles". 43
produit d'une coordonnée énergétique par une propension
énergétique associée à cette coordonnée, il est impossible Par conséquent, pendant l'activité mentale, tout est
de lui donner une définition couvrant toutes les situations possible, et le fait qu'un événement soit reproductible ou
Marc Henry, Jean-Pierre Gerbaulet p. 13

non n'a plus d'importance. Le fait que les structures auto- Les valeurs intermédiaires (0 < a < 1) décriront donc
organisées et la diversité dans M4 proviennent d'un flux tout type de mélange contenant une substance donnée en
d'entropie44 peut aussi être logiquement relié à un flux quantité variable. L'utilisation d'un tel concept d'"activité"
d'information dans le champ d'information de la évite d'être confronté à la dualité énergie/entropie, avec
conscience. une seule règle stipulant que les échanges d'énergie,
d'entropie ou de matière se produisent toujours à partir de
Enfin, il convient de noter qu'il est possible d'éviter
régions spatiales ayant une forte activité, vers des régions
de parler de l'énergie et de l'entropie comme de deux
spatiales ayant une faible activité.
entités différentes en thermodynamique. Il s'agit du
concept d' "énergie libre" ou "potentiel chimique" défini Il s'agit d'une manière alternative très satisfaisante
comme l'énergie totale corrigée de toute variation d'affirmer que l'énergie doit toujours être conservée
d'entropie à une température donnée. 45 Le problème ici est (première loi) et que l'entropie doit toujours augmenter
que l'expression "énergie libre" peut également être (deuxième loi). Il apparaît donc que le concept d'activité
interprétée comme l'énergie contenue dans le vide n'est pas seulement un moyen pratique de donner une
physique, c'est-à-dire comme "l'énergie du point zéro". 37 direction à tout type d'évolution, mais que grâce à sa
Une bien meilleure façon de procéder est alors d'associer nature uni-fiée, il pourrait aussi être considéré comme un
à chaque substance une variable "activité", notée "a", avec concept plus fondamental que l'énergie ou l'entropie
la valeur a = 1 lorsque le système ne contient que cette considérées séparément. C'est pourquoi l'activité a été
substance (état pur) et la valeur a = 0 lorsque la substance mise au premier plan et l'énergie/entropie au second plan
est complètement manquant dans le système. dans notre précédent article.1

DISCUSSION

Dans cet article, nous avons proposé d'associer le


concept de conscience au fonctionnement d'un seul
opérateur logique négationniste (↑) agissant sur des pools
remplis d'informations et leur donnant un sens. En
utilisant la métaphore de l'ordinateur, les pools chargés de
sens correspondent alors à des logiciels, tandis que les
pools dépourvus de sens correspondent à des données
brutes. L'ensemble de tous les bassins d'information
forme un champ d'information que nous pouvons appeler
"supra-conscience". À ce niveau de la logique minimale,
il n'y a pas de traitement particulier pour la contradiction
(⊥ = P↑P↑P↑P↑P↑P) qui ne peut être considérée comme la
négation d'une tautologie (⊤ = ¬P↑P). À un deuxième
niveau de la logique intuitionniste (méta-conscience), la
contradiction est considérée comme la mère de tout type
de vérité (⊥ ⇒ P), la négation ayant la propriété que ¬ ¬
¬P = ¬P. À un troisième niveau de la logique booléenne
(conscience rationnelle), la contradiction est utilisée par la
conscience pour déduire que quelque chose est vrai (si ¬P
Figure 7. Huit formes communes d'énergie dans l'espace observable ⇒⊥alors ¬ ¬P ⇒¬⊥ = ⊤).
M4. Dans chaque cas, l'énergie correspond au produit d'une
Une telle approche ternaire de la conscience n'est
coordonnée mesurant une quantité (surlignée en bleu) par une nullement nouvelle et a déjà été explorée par Ernst Mach
propension associée (surlignée en rouge) prenant à l'équilibre la en considérant que la Nature est constituée des éléments
même valeur partout dans le système. D'autres formes d'énergie non donnés par les sens.16 En d'autres termes, Mach était
représentées ici peuvent également exister comme par exemple convaincu que ce que nous appelons habituellement les
sensations sont les véritables éléments - éléments au sens
l'énergie interfaciale dW = γ-dA où A est la coordonnée mesurant la
où aucune autre résolution n'en a encore été faite - du
quantité de surface et γ une propension appelée tension de surface. monde. Ensuite, l'homme primitif en extrait d'abord
On peut aussi citer l'énergie élastique, dW = x-d(k-x) où k-x est la certains "complexes" de ces éléments qui se présentent
coordonnée mesurant la quantité de tension et x la propension avec une certaine stabilité et qui sont les plus importants
pour lui. En conséquence, tout concept physique n'est rien
correspondant à une longueur. En fait, il existe une infinité de
d'autre qu'une certaine connexion définie des éléments
formes d'énergie selon le sens donné par la conscience à la sensoriels désignés par les symboles A, B, C..., et tout fait
manifestation de l'activité informationnelle. On peut même définir physique repose donc sur une telle connexion. Ces
une énergie psychique, dW = ψ-dN, où N est la coordonnée éléments sont les pierres de construction les plus simples
mesurant la quantité de pensées et ψ la propension associée qui du monde physique que nous ayons encore pu atteindre.
Dans notre approche, de tels complexes d'éléments
pourrait correspondre à l'intensité du désir par exemple.
peuvent être mis en correspondance avec la notion de
p. 14 Une justification scientifique de la conscience

"pool d'information". Dans son analyse, Mach a en effet (magnétisme). De plus, comme le mouvement nécessite la
été obligé d'introduire trois types de complexes notés spécification d'un cadre référentiel inertiel, on s'attend à
ABC (c'est-à-dire ¬P = P↑P = choses hors du corps), une équivalence complète entre le champ électrique et le
KLM (⊤ = (¬P ↑P) = P↑P↑P = le corps) et αβγ pour tout le champ magnétique, et donc entre l'espace et le temps.
reste (⊥ = ¬⊤ = ⊤↑⊤ = P↑P↑P↑P↑P↑P↑P = l'esprit). Avec Ceci est en accord avec le postulat de base de la relativité
ces trois complexes, on peut par exemple dériver restreinte. Cela pourrait constituer un argument tout à fait
l'existence du Moi conscient (ego) comme (KLM + αβγ) convaincant en faveur de l'utilisation d'un seul concept
face à un monde extérieur (ABC) fait de choses. Mais ce (l'information) à la source des cinq notions élémentaires
n'est pas la seule possibilité car on peut avoir un pur esprit de Mach associées à un monde physique.
en tant que αβγ face à un monde matériel (ABC + KLM).
Mais on peut également établir une correspondance
Une troisième combinaison pourrait également être un
avec les cinq solides platoniques de l'antiquité : tétraèdre
corps matériel (KLM) face à un esprit imprégnant toutes
(feu/couleur), l'octaèdre (air/ton), le cube (terre/matière),
choses (ABC + αβγ = Dieu). Enfin, on pourrait aussi
l'icosaèdre (eau/espace) et le dodécaèdre (éther/temps).
envisager une conscience non duelle et non locale (ABC
Dans un tel langage symbolique, l'équivalence
+ KLM + αβγ = Atman). Mais, si Mach a dérivé un tel
espace/temps pourrait être mise en correspondance avec
schéma de son expérience empirique scientifique, on
la dualité mathématique existant entre le dodécaèdre et
obtient le même résultat à partir de la structure
l'icosaèdre. Comme le cube et l'octaèdre sont également
mathématique des logiques fondées sur des propositions
des géométries duales, cela suggère également une autre
sur le monde liées en complexes par le trait de Sheffer (↑).
équivalence entre le ton (fréquence) et la matière (masse)
On en a également déduit que l'espace et le temps ont en plein accord avec les théories quantiques des champs
également une triple interprétation (numérique, basées sur l'équivalence h-f = m-c2. Enfin, le fait que le
analogique et les deux attributs) ainsi qu'une réalité tétraèdre soit son propre double pourrait être mis en
physique (particules, champs et information). Le fait que correspondance avec le fait bien connu que les couleurs
la sensation temporelle soit intimement associée à la peuvent être générées soit par addition (triples RVB
conscience a déjà été analysé en détail par Ernst Mach16, inégaux), soit par soustraction (triples CMJ inégaux), la
et avant lui par Saint Augustin (le temps était une sensation de blanc (lumière) étant produite par des triples
caractéristique de la conscience nommée animus) et RVB égaux et la sensation de noir (obscurité) par des
Plotin (le temps est généré par l'âme ou la psyché tandis triples CMJ égaux. En remarquant que le bois pousse à
que l'éternité est la qualité de l'esprit ou du nous). 46 partir de la terre et que le métal tombe comme des
L'évolution vers un aspect ternaire du temps a été perçue météorites du ciel (éther), nous avons également un lien
au Moyen Âge par Maître Eckart en ajoutant la notion de cartographique avec les cinq éléments chinois.
Nûas, l'intersection du temps et de l'éternité. Eckart parlait Évidemment, on pourrait arguer que ces
ainsi du Nû(=Maintenant) dans lequel le temps se dissout correspondances ne sont que des coïncidences dues au
dans l'éternité, un concept également identifié par les hasard. Une telle position serait en fait la seule conclusion
maîtres soufis comme Ibn al-waqt c'est-à-dire "fils de raisonnable dans une approche ascendante où le "grand"
l'instant", libre des chaînes du passé et du futur. Le fait est expliqué par les propriétés du "petit" qui détient la
que le temps soit une caractéristique de l'activité de la vérité ultime. Cependant, dans l'approche descendante
conscience était également bien perçu dans l'hindouisme utilisée ici, où c'est le grand qui est la réalité ultime qui
(ksana) et le bouddhisme (U-ji). Aussi différentes que pourrait être fragmentée d'un nombre infini de façons en
soient ces voies spirituelles, elles requièrent toutes trois un nombre infini de petites entités illusoires, ces
actions : la concentration sur l'interiorité (temps cartographies basées sur des idées mathématiques ne sont
analogique interne), l'exercice corporel pour renforcer la que le reflet de l'unité et de la cohérence profondes du
volonté (temps numérique externe) et une sorte de champ d'information contenant la supra-conscience.
régulation de la respiration (temps intemporel). Dans le domaine des neurosciences, il est satisfaisant
Nous avons également introduit le concept d'activité de constater que trois types d'états de conscience ont
d'information en relation avec les notions physiques également été identifiés : La conscience C0 pour le
d'entropie et d'énergie avec une relation fondamentale : traitement inconscient, la conscience C1 pour avoir une
W = kB-T = h-f = m-c2 = e-U = (µ0-e-c)-I. D'autre part, information dans l'esprit appelant une action sur le monde
Ernst Mach a clairement identifié cinq éléments de base extérieur et la conscience C2 pour l'introspection ou la
pour les sensations : la sensation du temps liée à la méta-cognition.47 Une cartographie possible serait d'asso-
conscience, la sensation de la couleur et la sensation de cier la supra-conscience (détachement de la contradiction)
l'espace liées à la paire vue/toucher, la sensation du ton au contrôle de l'information inconsciente C0, la méta-
liée à la paire oreille/voix et la sensation de la matière liée conscience (acceptation de la contradiction) à la
à la paire goût/odeur.16 En suivant notre approche, une conscience introspective C2 et la conscience rationnelle
cartographie immédiate émerge : couleur/ température (T) (rejet de la contradiction) à la conscience extravertie C1.
à travers la loi de déplacement de Wien, ton/ fréquence (f) Il est à noter que trois niveaux de conscience (type I
à travers l'existence de la musique, matière/masse (m) à primaire, type II orienté vers l'extérieur et type III orienté
travers les notions d'atomes et de molécules. Une telle vers l'intérieur) ont également été développés par Jean-
mise en correspondance laisse la sensation spatiale liée à François Houssais48 ou par Philippe Guillemant (anima,
l'existence de charges statiques (électricité) et la sensation me and self).49 Si l'on se réfère aux concepts de Block de
temporelle liée à l'existence de charges mobiles A-conscience (disponibilité de l'information à utiliser) et
Marc Henry, Jean-Pierre Gerbaulet p. 15

de P-conscience (perception de l'information), 50 il devrait été clairement comprise par le grand mathématicien Henri
être clair qu'il manque ici un ingrédient fondamental, Poincaré, dans un article écrit en 1906 et ajouté aux
expliquant les difficultés considérables rencontrées par éditions françaises de son livre "Science et hypothèses" :
une telle réduction de trois modes à seulement deux "Une des découvertes les plus surprenantes que les
modes.51 physiciens aient annoncées dans ces dernières années est
La prise en compte d'une telle structure triple de la que la matière n'existe pas".56 La reconnaissance de ce
conscience conduit alors à la conclusion inévitable que le fait fondamental est également la raison pour laquelle la
cadre M4 actuel est trop étroit et doit être élargi en lui définition de la conscience est généralement perçue
ajoutant au moins deux dimensions. comme un problème difficile.7 Comme le cite le
neuroscientifique cognitif Marcel Kinsbourne : "Ce qui
La nécessité d'un tel élargissement de M4 à un espace
rend tout problème difficile, c'est que quelque chose de
V6, où la lettre "V" signifie "Verity" ou "Virtual", est déjà
faux mais d'attrayant se dresse sur son chemin".8 Ici, la
évidente en physique, où la relativité générale n'est pas
chose qui est fondamentalement fausse mais néanmoins
compatible avec la physique quantique, et est fortement
attrayante est évidemment le fait que la matière et
suggérée par l'invariance conforme des équations de
l'espace-temps existent par eux-mêmes.
Maxwell.5 Ce point sera pleinement développé dans un
troisième article13. Un autre point important qui n'a pas été
abordé ici est la nature physique du champ d'information.
CONCLUSION
Parler d'information sans faire référence au type de
mémoire utilisé pour le stockage n'est évidemment pas
une position défendable d'un point de vue scientifique.52 En conclusion, il faut reconnaître que, d'un point de
En prenant pour acquis la métaphore de l'ordinateur, nous vue scientifique basé sur la structure mathématique des
savons que la mémoire est un élément crucial pour le logiques, il faut distinguer au moins trois niveaux de
traitement de l'information. Ici, nous avons proposé de conscience dans toute discussion sur un tel concept qui
relier la conscience à un champ d'information sans faire peut être expérimenté :
référence au type de mémoire utilisé pour l'informatique.
Dans une annexe à cet article, nous avons récapitulé les - Une conscience rationnelle donnant un status autonome
principales technologies actuellement utilisées pour à l'opération logique de négation, à laquelle aucune
construire des dispositifs de mémoire pour la conception contradiction n'est possible puisqu'une double négation
d'intelligence artificielle. En biologie, on trouve des est équivalente à une affirmation. La conscience
neurones qui peuvent "tirer" (pic de potentiel d'action ou rationnelle se trouve associée à l'information numérique,
bit 1) ou non (pas de pic ou bit 0). Ces impulsions tout ou aux langages orientés objet au niveau de la
rien sont le langage de base du cerveau qui soutient une communication, ou à l'entropie thermodynamique dans le
métaphore cerveau-ordinateur. Même s'il existe de bonnes monde physique.
raisons de critiquer une telle métaphore 53, tous les
arguments classiques expliquant pourquoi le cerveau ne - Une méta-conscience qui admet l'existence de la
serait pas un ordinateur sont néanmoins plutôt faibles contradiction, qui permet à la double négation d'acquérir
aujourd'hui.54 En considérant la conscience comme une un statut autonome différent de celui de l'assertion. La
"sécrétion" de l'activité neuronale, le problème semble méta-conscience est liée à l'information analogique, aux
terriblement complexe et insoluble en raison des méta-langages porteurs de sens dans la communication,
théorèmes d'incomplétude de Gödel qui stipulent que tous ou à l'entropie cybernétique, également appelée
les systèmes formels cohérents, qui s'intéressent aux néguentropie, que l'on peut rapporter à l'existence des
nombres, contiennent des formules sur ces mêmes systèmes vivants.
systèmes qui sont indécidables au sein des systèmes eux-
mêmes. Comme l'autoréférence est la clé pour dériver un - Une supra-conscience qui n'attribue aucun statut
sens à partir d'éléments qui n'en ont pas en eux-mêmes, spécifique à la contradiction, ce qui revient à rendre
tels que des chaînes de bits, des symboles, des tirs équivalentes les opérations de négation et d'implication.
neuronaux, etc., nous sommes obligés, pour conserver la La supra-conscience, quant à elle, transcende la dualité
cohérence, de chasser la conscience des neurones et de numérique/analogique de l'information, car, à ce niveau,
l'activité cérébrale, comme proposé ici. Il émerge ainsi seules les affirmations positives liées par des chaînes de
dans le cerveau un point aveugle, quelque chose de pré- causalité non locales existent.
sent mais incapable d'être représenté à partir du système,
qui pourrait être appelé le "moi" conscient. 55 Mais, L'existence de la supra-conscience est généralement
contrairement à la conclusion austère de Vukadinovic qui ignorée dans les neurosciences mais anticipée par les plus
considère la conscience comme un néant n'ayant aucune grands scientifiques : Max Planck (théorie des quanta),
existence indépendante en dehors du cerveau, nous Werner Heisenberg (mécanique matricielle), Erwin
soutenons qu'un tel point aveugle nécessaire est la porte Schrödinger (mécanique ondulatoire), Eugene Wigner
par laquelle la supra-conscience entre dans le cerveau. (théorie des groupes), John A. Wheeler (cosmologie),
Enfin et surtout, notre approche est étroitement liée Henri Poincaré (théorie des cha-os), David Bohm (effet
aux traditions orientales qui soulignent que la conscience Aharonov-Bohm), Albert Einstein (théorie de la relativité)
est la réalité ultime et que la matière n'est que "maya" ou et Ernst Mach (théorie des sensations). Nous avons donné
illusion. Étonnamment, une telle conscience de la nature a ici des arguments scientifiques pour la nécessité d'utiliser
p. 16 Une justification scientifique de la conscience

une approche descendante où la conscience génère des 14. L. Nichol, The essential David Bohm edited by Lee
concepts d'espace/temps/matière/énergie à partir d'une Nichol with a reminiscence by H.H. The Dalai Lama,
substance universelle appelée information, au lieu du Routledge, Taylor & Francis Group, London, 2003.
scénario ascendant habituel où l'espace/temps/matière/é- 15. D. Bohm & F. D. Peat, Science, Order and Creativity,
nergie sécrète la conscience comme une propriété Routledge, Taylor & Francis Group, London, 2010,
émergente des systèmes complexes. Il doit être clair que pp.182-183.
notre approche ne prétend pas être une sorte de vérité
16. E. Mach, Contributions to the analysis of the Sensa-
universelle et transcendantale qui ne peut être falsifiée par
tions, Translated by C. M. Williams, The Open Court
des expériences. Comme nous l'avons montré dans un
troisième article13, il est parfaitement possible, dans le Publishing Co, Chicago, 1897, p. 183.
cadre proposé, de formuler des assertions falsifiables 17. H. M. Sheffer, Trans. Amer. Math. Soc., 1913, 14, 481.
après avoir considéré les aspects dynamiques du 18. K. Gödel, Monatsh. Math. Phys., 1931, 38, 173.
traitement de l'information. Pour ce faire, nous devrons 19. X. Wen, Y. Liu, L. Yao, M. Ding, J. Neurosci. 2013,
introduire des mécanismes physiques permettant de 33, 6444.
calculer des données quantitatives qui pourront être 20. G. Boole, An investigation of the laws of thought on
vérifiées par des expériences bien conçues. Nous espérons which are founded the mathematical theories of logic
que l'argumentation développée ici sera d'une certaine and probabilities, Walton and Maberly, London, 1854.
utilité pour réaliser des expériences bien conçues sur le
21. A. Heyting, Sitzungsberichste Preuss. Akad. Wiss.
phénomène de la conscience dans un avenir très proche.
Phys. Math. Klasse, 1930, 42, 57, 158.
22. I. Johansson, Compositio Mathematica, 1936, 4, 119.
23. P. Feyerabend, Against method, 3rd Ed., Verso, Lon-
REFERENCES don, 1993.
24. P. Watzlawick, J. Beavin-Bavelas, D. A. Jackson,
Prag-matics of Human Communication, W. W.
1. J.-P. Gerbaulet, M. Henry, 2019, Substantia, 3(1), Norton & Company, New York, 1967.
113-118. 25. G. Bateson, Steps to an Ecology of Mind, Jason Aron-
2. Galileo Galilei, MSS Filza Riniccini 21, insertion 19, son Inc., London, 1972, pp. 276, 321,460.
Bibl. Naz. Cent. Di Firenze, 1588, pp. 1-29. 26. C. E. Shannon, Bell Syst. Tech. J. 1948, 27, 379.
Reprinted in Le Opere di Galileo Galilei Vol. 9, 27. S. Lloyd, H. Pagels, Ann. Phys.1988, 188, 186.
Firenze, 1899, pp. 31-57. 28. T. Nørretranders, The User Illusion, Viking, New
3. Galileo Galilei (1612), Apresso Cosimo Giunti, Fire- York, 1991.
nze, 1612; Reprinted as Discourse on bodies in 29. N. Wiener, Cybernetics or control and
water, translated by Thomas Salusbury, University of communication in the animal and the machine, John
Illinois Press, Urbana, 1960. Wiley & Sons, New York, 1948.
4. B. Bretch, Leben des Galilei, translated as “Life of 30. J. A. Wheeler, K. Ford, Geons, Black Holes and
Gali-leo” by John Willet, (Eds.: John Willet & Ralph Quan-tum Foam. A Life in Physics, W.W. Norton &
Man-heim), Bloomsbury, London, 1980, p. 73. Co., New York, 1998, pp. 63-64.
5. M. Henry, Inference : Int. Rev. Sci. 2016, Vol. 2, issue 31. J. Rothstein, Science 1951, 114, 171.
4; http://inference-review.com/article/super- 32. M. Tribus, E. C. McIrvine, Scientific American 1971,
saturated-chemistry Vol. 225 No. 3, p. 180.
6. E. Scerri, M. Henry, Inference : Int. Rev. Sci. 2017, 33. G. Job, T. Lankau, Ann. N. Y. Acad. Sci. 2003, 988,
Vol. 3, issue 1; https://inference- 171.
review.com/letter/on-the-madelung-rule
34. R. G. McMurray, J. Soares, C. K. Caspersen, T.
7. D. J. Chalmers, J. Consciousness Stud. 2018, 25, 6. McCurdy, Med Sci Sports Exerc. 2014, 46, 1352.
8. D. C. Dennett, Phil. Trans. R. Soc. B 2018, 373, 35. C. Rovelli, Int. J. Theoret. Phys. 1996, 35, 1637.
20170342.
36. M. Horodecki, R. Horodecki, A., U. Sen, Found.
9. W. Heisenberg, Natural Law and the Structure of Mat- Phys. 2005, 35, 2041.
ter, Rebel Press, London, 1970, pp. 32, 43. 37. T. H. Boyer, Phys. Rev. D. 1975, 11, 790.
10. J. W. M. Sullivan, Interviews with great scientists. IV 38. A. Vilenkin, Science. 2006, 312, 1148.
– Prof. Schrödinger, The Observer, London, January 39. H. Poincaré, Science and Hypothesis, chapter VIII,
11, 1931, p. 15-16. Walter Scott Pub. Co. Ltd., New York, 1905, pp.
11. J. W. M. Sullivan, Interviews with great scientists. VI 147148.
- Max Planck, The Observer, London, January 25, 40. M. T. Gailliot, R. Baumeister, Personality and Social
1931, p. 17. Psychology Rev. 2007, 11, 303.
12. E. P. Wigner, Symmetries and reflections, Indiana 41. S. H. Fairclough, K. Houston, Biological Psychology.
2004, 66, 177.
Uni-versity Press, Bloomington, 1967, pp. 171-184.
42. G. R. J. Hockey, in Cognitive fatigue:
13. M. Henry, “Consciousness, Information, Electromag- multidisciplinary perspectives on current research and
netism and Water”, Substantia (submitted). future applications (Ed.: P.L. Ackerman), American
Firenze University Press
www.fupress.com/substantia

Conscience, information,
électromagnétisme et eau

Citation : M. Henry (2020) Conscience, information, Marc Henry


électromagnétisme et eau. Substantia 4(1) : 23-36. doi : Université de Strasbourg, UMR 7140, 4 Rue
10.13128/Substantia-645
Blaise Pascal, 67000 Strasbourg E-mail :
Reçu : 28 mai 2019 henry@unistra.fr
Révisé : 20 déc. 2019
Résumé. Il y a très peu de choses que la science moderne ne
Juste accepté en ligne : 21 déc. 2019 comprend pas encore. L'une d'entre elles est la conscience ;
Publié : 11 mars 2020
une autre est l'eau. Notre idée principale est donc que si la
conscience et l'eau restent des mystères pour la science, c'est
Copyright : © 2020 M. Henry. Il s'agit d'un article en accès libre, peut-être parce que les problèmes apparemment différents
évalué par les pairs, publié par Firenze University Press (http:// qu'ils posent sont en fait profondément enchevêtrés. Faire la
www.fupress.com/substantia) et distribué selon les termes de la lumière sur l'un d'entre eux peut donc avoir pour effet de
licence Creative Commons Attribution, qui permet l'utilisation, la clarifier l'autre. Dans cet article, nous explorons l'idée qu'une
distri-bution et la reproduction sans restriction dans n'importe relation miroir peut exister entre une paire immatérielle
quel média, à condition que l'auteur original et la source soient formée par la conscience et l'information d'une part, et une
cités. paire quasi-matérielle formée par les radiations
Déclaration de disponibilité des données : Toutes les électromagnétiques et l'eau d'autre part. Nous déduisons
données pertinentes se trouvent dans l'article et dans les fichiers formellement, par des arguments théoriques de groupe
d'informations complémentaires. appliqués aux équations de Maxwell, que le monde dit
matériel n'est pas...
Intérêts concurrents : Le(s) auteur(s) ne déclare(nt) aucun
a.Il ne s'agit pas d'un continuum espace-temps 4D (nommé M4
conflit d'intérêt. ci-après), mais plutôt d'une hyper-surface à l'échelle espace-
temps 5D (nommée C5 ci-après) intégrée dans un continuum
de conscience 6D (nommé V6 ci-après), identifié comme
l'état de vide de la physique quantique (arrière-plan statique)
ou l'éther de la relativité générale (arrière-plan dynamique).
Le nouveau cinquième degré de liberté dans C5 est associé à
la capacité des êtres vivants à passer d'une petite taille à une
plus grande en gardant leur identité invariante à toutes les
échelles. Le sixième degré de liberté en V6 est associé à la
Merci DeepL! possibilité pour les êtres vivants de se comporter soit comme
des entités virtuelles non observables, soit comme des entités
https://www.deepl.com/translator non virtuelles observables. Dans les deux cas, la vie est
associée à la capacité de gérer l'information stockée dans la
structure quantique de l'éther V6, ou dans les coquilles d'eau
Source (en anglais): entourant toutes les cellules vivantes dans l'hyper-surface C5.
Les capacités de mémoire et les largeurs de bande associées
peuvent être évaluées quantitativement à partir de la théorie
https://riviste.fupress.net/ et comparées aux observations expérimentales, ce qui
index.php/subs/article/view/ conforte l'approche proposée. Il découle directement de ce
modèle que l'espace, le temps et la masse peuvent être
645/517 considérés comme des créations de la conscience sous la
forme de champs persistants de bits. Ceci soutient fortement
les modes de pensée philosophiques orientaux basés sur la
Vacuité, la seule réalité matérielle non-duelle. Pour les esprits
occidentaux, le modèle a le grand avantage d'aborder ce que
la vie et la conscience pourraient réellement être, grâce à un
cadre mathématique unifiant la physique, la chimie et la
biologie.

Mots-clés. Conscience, théorie des groupes, information, eau.

INTRODUCTION

Dans un article précédent, une expérience de pensée


a permis de conclure que la conscience a une antériorité
sur l'information, l'énergie et la matière. 1 En d'autres
termes, le fait que la conscience préexiste aux neurones
devrait être une preuve à la fois philosophique et
scientifique. Dans un autre article, il a été proposé
Marc
Henry

qu'au moins trois niveaux de conscience peuvent être LES ÉQUATIONS DE MAXWELL
identifiés : une conscience rationnelle locale (RC)
rejetant la contradiction et associée au traitement Notre point de départ est le fait que, dans la
numérique de l'information ; une méta-conscience physique actuelle, toute loi peut être considérée comme
(MC) admettant l'existence d'une contradiction et une conséquence de l'existence d'un groupe de
associée au traitement analogique de l'information ; et symétrie. Par exemple, à l'époque d'Isaac Newton,
une supra-conscience (SC) non locale n'attribuant l'espace et le temps étaient considérés comme des
aucun statut spécifique à la contradiction, transcendant entités absolues distinctes. Puis, trois lois du
ainsi la dualité numérique/analogique de mouvement ont été élaborées pour rendre compte des
l'information2. 2 La SC non locale dévoilée par une observations mécaniques connexes. Puis, les
telle approche scientifique a des résonances évidentes mathématiciens ont réalisé que les lois de Newton
avec des concepts philosophiques tels que Brahman étaient la conséquence de l'existence d'un groupe de
dans l'hindouisme ou Tao dans le bouddhisme, et avec Lie nommé Gal(3,1). Dans une telle notation, Gal
l'idée d'"unicité" illustrée par le mythique "Ouroboros" représente le début du nom de Galilée, le premier
dans certaines religions, et par le ruban de Möbius ou scientifique à avoir formulé la loi de l'inertie. Les deux
la bouteille de Klein en topologie. chiffres entre parenthèses font référence au fait que les
L'établissement de liens conceptuels et logiques mouvements se produisent dans un espace à trois
entre la conscience et l'information a également dimensions associé à un temps unidimensionnel sans
l'avantage de donner une explication évidente et simple rapport avec l'espace. Un tel groupe de Lie est
à l'apparition de la physique quantique dans l'univers caractérisé par dix générateurs infinitésimaux : trois
visible. De plus, les trois notions de particules, de translations spatiales, trois rotations spatiales, trois
champs et d'information s'accordent parfaitement avec accélérations galiléennes (changements uniformes de
les trois types de conscience (numérique, analogique et vitesse) et une translation décrivant un univers 3D avec
non-duelle). Maintenant, une question qui a un lien une dimension temporelle supplémentaire sans rapport
crucial avec la compréhension de la conscience est : avec les trois dimensions spatiales. Il était facile de
que se passe-t-il après la mort ? Il convient ici de citer montrer que le groupe de Galilée Gal(3,1) possède trois
James Clerk Maxwell, le père de l'électromagnétisme, invariants de Casimir correspondant aux lois de
qui a déclaré sur son lit de mort : conservation de la masse (translations spatiales), de
l'énergie (translations temporelles) et du spin
Je ne peux m'empêcher de penser aux circonstances (rotations). Le problème est qu'un tel groupe n'est pas
immédiates qui ont amené une chose à se produire, capable de décrire les phénomènes électromagnétiques.
plutôt qu'à une quelconque "volonté" qui les mettrait en En d'autres termes, les célèbres équations de Maxwell
mouvement. Ce qui est fait par ce qu'on appelle moi- publiées en 1865 et régissant l'électricité, le
même est, je le sens, fait par quelque chose de plus magnétisme et l'optique n'étaient pas invariantes par les
grand que moi en moi (Campbell & Garnett 1882). 3 opérations de symétrie de Gal(3,1). Mais, en mai 1905,
le mathématicien français Henri Poincaré (1854-1912),
Nous expliquerons ci-dessous comment une clé en communication avec son collègue néerlandais H. A.
fondamentale du rôle de la conscience est fournie par Lorentz (1853-1928), s'est rendu compte que les
l'ensemble des 20 équations de Maxwell (aujourd'hui transformations de coordonnées laissant invariantes les
réduites à 4 équations impliquant des vecteurs) unifiant équations de Maxwell forment un autre groupe
l'électricité, le magnétisme et l'optique. 4 Le symétrique, ISO(3,1), un acronyme pour groupe
mécanisme de propagation de la lumière dans l'univers "orthogonal spécial inhomogène". 5
nous aidera à trouver combien de dimensions En fait, le groupe ISO(3,1) de Poincaré a sept
physiques sont nécessaires pour qualifier l'existence
générateurs infinitésimaux en commun avec Gal(3,1) :
des êtres vivants et des entités conscientes. Après avoir
trois translations spatiales, trois rotations spatiales et
identifié les dimensions de notre univers, il reste à
une translation dans le temps. La différence est
montrer comment l'information peut être lue, écrite et
l'existence de trois boosts de Lorentz mêlant chacune
transférée entre des structures matérielles/visibles et
des trois coordonnées spatiales avec la coordonnée
des entités immatérielles/invisibles. En ce qui concerne
temporelle. Une conséquence directe d'une telle
le support matériel capable de stocker et de propager
l'information, les couches d'eau 2D sont les candidats soudure de l'espace avec le temps est que le groupe de
les plus viables. Quant au support immatériel de Poincaré ne présente que deux invariants de Casimir
stockage de l'information, nous proposerons le vide correspondant à la conservation d'une seule entité
quantique (éther), dont l'existence est soutenue par les appelée masse-énergie (translations dans l'espace et le
principales théories physiques : la physique quantique temps) et d'une autre nommée spin (rotations dans
et la relativité générale. Pour être crédible, notre l'espace et le temps). Dans le langage de la théorie des
approche doit pouvoir donner des estimations des groupes, la masse et l'énergie appartiennent maintenant
différentes bandes passantes associées aux processus à la même représentation irréductible de ISO(3,1),
conscients impliquant soit un milieu aqueux, soit alors que dans Gal(3,1) la masse et l'énergie faisaient
l'éther. partie de différentes représentations irréductibles. Une
autre conséquence d'une telle soudure de l'espace avec
le temps était que notre univers observable devait
être considéré comme un continuum espace-temps 4D Cependant, en passant à l'espace conforme C 5,
(4 = 3+1), comme l'a suggéré le physicien allemand
c'est-à-dire en considérant une hyper-surface dans
Hermann Minkowski (1864-1909). L'existence d'une
ISO(4,2), où un événement est caractérisé par cinq
telle entité spatio-temporelle 4D, soutenue par la
coordonnées (x, y, z, i-c-t, s), la dernière coordonnée
structure mathématique des équations de Maxwell, a
(s) se référant à une position dans l'échelle (petit/
constitué une étape majeure pour établir la pleine
grand), il est possible de parler de naissance ou de mort
validité de la théorie de la relativité restreinte introduite
dans un sens absolu. D'un point de vue mathématique,
par les efforts conjoints d'Henri Poincaré et d'Albert
en combinant l'opération de symétrie de dilatation avec
Einstein (1879-1955). 7 Selon la physique relativiste, les symétries de translation et de rotation, il a été
parler d'un événement nécessite de le localiser dans possible de construire un opérateur de temps propre
M4, c'est-à-dire de préciser où il s'est produit dans
quantique conjugué à la masse. 9 Dans un espace
l'espace (x = gauche/droite, y = avant/arrière, z = haut/
bas) et dans le temps (t = passé/futur). conforme C5, il est ainsi significatif d'affirmer qu'une
masse donnée est apparue ici (lieu de naissance) à un
Cependant, juste après l'introduction de l'espace de
moment précis (date de naissance) et a disparu là (lieu
M4 Minkowski, on s'est rendu compte que les
de mort) à un moment postérieur (date de mort).
équations de Maxwell étaient en fait invariantes sous
un groupe de Lie plus grand, appelé groupe conforme Il est intéressant de noter que si la matière inerte
subit une évolution dans M4 tandis que la matière
ISO(4,2). 8 Ici, en plus des dix générateurs vivante subit la naissance, l'évolution et la mort dans
infinitésimaux de ISO(3,1), cinq nouveaux générateurs C5 à travers la cinquième dimension s (petit/grand),
devaient être considérés, l'un correspondant à la nous décrivons toujours l'univers observable à un
dilatation dans l'espace et le temps et les quatre autres niveau orienté objet. Comme le groupe conforme
aux symétries conformes qui préservent les angles ISO(4,2) opère en six dimensions, il est logique de
entre deux directions arbitraires. La principale supposer que la sixième dimension est une dimension
conséquence d'une telle invariance était qu'il valait
mieux considérer l'univers comme étant qui nous permet de décider si une hyper-surface C 5
a. Continuum 6D (6 = 4+2) avec quatre coordonnées donnée est observable ou non. L'existence d'un tel
espace d'encastrement plus vaste V6, où la supra-
spatiales et deux coordonnées temporelles. Cela
conscience opère sur un champ d'information virtuel,
signifie qu'en ne spécifiant que quatre coordonnées
est donc non seulement conforme à l'invariance des
dans M4 (x, y, z, t), une certaine ambiguïté subsistait.
équations de Maxwell sous les opérations de symétrie
En prenant pour acquis l'existence de ces deux
du groupe de Lie ISO(4,2), mais permet également
dimensions supplémentaires, leur signification
d'observer l'hyper-surface conforme orientée objet C5 à
physique devait être établie.
l'aide d'un méta-langage de niveau supérieur donnant
Un indice a été donné par le fait qu'un continuum un sens aux événements, et où les contradictions
M4 dépourvu de matière reste invariant après tout logiques apparaissant dans C5 sont résolues. Un autre
changement d'échelle "s" (une nouvelle coordonnée point crucial est que l'utilisation d'opérateurs de
mesurant la dilatation de l'espace-temps 4D). Cela symétrie de dilatation peut également être liée au fait
signifie qu'en plus des coordonnées (x, y, z, t), il faut qu'un être conscient est libre d'opérer des changements
également spécifier une cinquième coordonnée (s)
définissant l'échelle à laquelle une observation est d'unités de mesure sans altérer le système observé. 10
effectuée. Cette cinquième coordonnée est cruciale Dans un tel cadre physique conceptuel élargi,
pour les entités vivantes qui peuvent exister sous la l'invariance d'échelle serait un attribut fondamental du
forme d'une cellule unique ou d'organismes champ d'information V6. Ceci est en accord avec le fait
multicellulaires. À chaque division cellulaire, l'entité que l'information est fondamentalement une série de
vivante devient plus grande dans l'espace et plus vieille bits prenant la valeur 0 et 1, et que la mémoire
dans le temps, ce qui suggère qu'une telle cinquième contenant une telle information peut être de n'importe
dimension décrivant la capacité de changer de taille quelle taille. Ainsi, les bits peuvent être stockés sur un
(petit/grand) à un emplacement spatio-temporel donné support en polycarbonate à l'aide de puits (bit 1) et de
(x, y, z, t) a quelque chose à voir avec l'existence de la plages (bit 0) à une échelle de 450-780 nm. Cependant,
vie. On peut également comprendre pourquoi une la même information pourrait également être écrite sur
deuxième dimension temporelle est nécessaire, car il des domaines ferromagnétiques à une échelle de 0,1-1
est bien connu que la coordonnée temporelle de la mm. Les longueurs de canal typiques des MOSFET
relativité restreinte n'a rien à voir avec le temps de la étaient autrefois de quelques micromètres, alors que les
biologie. En conséquence, dans l'espace-temps M4 de circuits intégrés modernes intègrent des MOSFET dont
Minkowski, l'opération de symétrie de renversement du la longueur de canal est de quelques dizaines de
temps est permise et est utilisée pour expliquer la nanomètres. En biologie, l'information peut être codée
dualité matière/antimatière. De plus, le théorème de sur l'ADN à l'échelle du nanomètre ou du micromètre
Noether indique clairement que dès que l'énergie est dans les neurones. On pourrait aussi imaginer de coder
conservée, l'origine du temps n'a pas de signification l'information sur des galaxies, une galaxie
absolue en raison de la symétrie de translation dans le correspondant au bit 1 et aucune galaxie au bit 0. Un
temps. Il est donc impossible de décrire les événements point crucial est que c'est l'alternance de 0 et de 1 qui
de la naissance et de la mort, caractéristiques des êtres définit une entité et non pas
vivants en M4, car une date de naissance ou de mort a
un caractère et une signification absolus.
26 Marc Henry

la taille physique du dispositif de mémoire nécessaire Par exemple, il est impossible dans M4 de voyager
pour contenir des chaînes de bits. Un autre point à une vitesse supérieure à la constante d'Einstein c
crucial est qu'une chaîne de bits n'a aucun sens si l'on (relativité), impossible d'effectuer une action inférieure
ne donne pas un point de départ pour la lecture de la à la constante de Planck h/4π = ħ/2 (physique
chaîne, ainsi qu'un pas fixe indiquant combien de bits quantique), impossible d'avoir une entropie inférieure à
la constante de Boltzmann kB (thermodynamique) et
doivent être chargés dans la mémoire de registre à impossible de porter une charge électrique inférieure à
chaque événement de lecture ou d'écriture. Par la constante de Coulomb e (électromagnétisme). Ces
exemple, en utilisant la même chaîne de bits, on limitations apparaissent dès qu'une entité consciente en
s'attend à des sorties différentes avec des processeurs V6 fait l'expérience de vivre sur une hyper-surface C5
de 8 bits, 16 bits, 32 bits ou 64 bits. Le choix du point particulière à une échelle donnée correspondant à l'âge
de départ et du pas utilisé pour lire/écrire des biologique et non au "temps" de M4 qui n'est qu'une
informations sur un support devrait évidemment être coordonnée pour ordonner les événements 3D. Mais,
une prérogative de la conscience. On pourrait alors contrairement aux coordonnées spatio-temporelles de
facilement comprendre pourquoi un seul et unique M4, la coordonnée d'échelle dans C 5 est cachée car
champ d'information est capable de contenir un très l'observation directe nous indique que seul le vide peut
grand nombre d'êtres conscients. L'identité d'un être être étiré ou comprimé à n'importe quelle échelle. Dès
conscient donné correspondrait alors à un point de que des masses sont présentes, cette invariance
d'échelle est rompue, ce qui donne le sentiment de
départ dans V6, tandis que le niveau de conscience vivre dans une réalité M4 impliquant une invariance
correspondrait à la taille du registre. Plus le nombre de par translations et rotations, et où les dilatations de la
bits manipulés simultanément est grand, plus la réalité C5 ne sont plus présentes.
complexité et le niveau de conscience sont élevés. Cela signifie essentiellement que, contrairement
Le fait que le champ d'information V6 soit aux translations et rotations qui sont des symétries
fondamentalement invariant à l'échelle n'est qu'une globales de M4, les symétries de dilatation de C5 ne
autre façon de dire que l'espace, le temps et la matière sont que locales, la symétrie complète étant récupérée
n'existent pas par eux-mêmes, étant juste une en introduisant des forces entre les masses, ce qui
construction d'une supra-conscience donnant des explique l'apparition de la gravitation. De façon
significations différentes à divers pools d'information. alternative, on peut aussi dire que les changements
Ceci a été clairement perçu par Henri Poincaré, dans d'échelles de l'espace-temps préservent la vitesse de la
un article écrit en 1906 et ajouté aux éditions lumière. Par conséquent, seuls les photons sont
françaises de son livre "Science et hypothèses" : capables de percevoir la symétrie complète de l'espace-
temps C5, les objets massifs voyant une symétrie
L'une des découvertes les plus surprenantes que les brisée, caractérisée par une distinction claire entre les
systèmes inertes et les systèmes vivants. Cependant, du
physiciens ont annoncées ces dernières années est que
point de vue de la conscience capable de se déployer
la matière n'existe pas. (Poincaré 1906). 11 dans un espace V6 beaucoup plus vaste, une telle
distinction n'a pas de sens et tout devrait être considéré
comme "vivant", que ce soit sous forme de particules,
GRAVITATION, MASSE ET QUANTITÉ DE
MATIÈRE de molécules, de cellules, de roches, de plantes,
d'animaux ou d'êtres humains.
Ceci explique également l'existence d'une sixième
Comme expliqué ailleurs2, le sous-espace de M4 constante de couplage G = c2-RU/MU, liée à la
Minkowski créé par les générateurs du groupe de Lie constante gravitationnelle de Newton, reliant l'étendue
ISO(3,1) a été caractérisé par une équation spatiale de l'univers RU à son contenu massique MU,12
fondamentale W prenant la valeur G = 66,7384 pJ-kg-2-m. Il devient
= kB-T = h-f = m-c2 = e-U = (2h-α/e)-I, indiquant que alors possible de définir un quantum d'aire spatiale AP
la matière inerte peut, par des interactions = ħ-G/c 3 (où ħ = h/2π est la constante de Dirac) et un
thermiques, vibratoires, mécaniques, électriques et
magnétiques, avec un ensemble de constantes quantum d'aire temporelle tP2 = AP/c2. De façon
universelles kB = 0,0138 zJ-K-1, h = 663 zJ-fs, c alternative, on peut aussi définir un quantum de masse
= 299792458 m-s-1, e = 0,16 aC et α = 1/137. Nous MP, tel que MP2 = ħ-c/G, permettant de distinguer les
comprenons maintenant que le champ d'information particules élémentaires observables ayant une masse
de la conscience correspond à l'espace V6 créé par inférieure à MP et les particules élémentaires non
les générateurs du Lie-groupe ISO(4,2). Dans V6,
rien n'est interdit et tout est fondamentalement vrai. observables ayant une masse supérieure à MP.
L'existence de la constante de Newton G définit
L'existence d'événements "interdits" est ici une également une puissance maximale dans la nature P =
conséquence du choix d'un emplacement particulier c5/4G ≈ 9,1×1051 W atteinte à la surface d'un trou
dans V6 (identité de l'observateur) permettant noir.
d'observer un espace M4 comme une projection Enfin, il s'ensuit que l'on doit reconnaître
d'une hyper surface C5 le long d'une ligne joignant l'existence de deux types de masses, une masse non
un point d'espace-temps dans M4 au point fixe dans
V6 et traversant l'hyper surface C5 en un point observable conforme m00 présentant une invariance
définissant l'âge d'un système depuis sa naissance en d'échelle dans l'espace con-formel C5 et liée au
tant qu'entité physique. phénomène de gravitation,
et une masse au repos relativiste m 0 responsable de En fait, il a été démontré il y a une quarantaine
l'existence de l'inertie dans l'espace M4 de Minkowski, d'années que les équations de Maxwell étaient
brisant l'invariance d'échelle du vide. Il s'ensuit invariantes sous les opérations de symétrie du groupe
également que, comme la masse doit être considérée h a u t e m e n t s y m é t r i q u e I S O ( 4 , 2 )⊗U ( 2 )⊗U ( 2 )
comme un attribut de l'espace-temps, elle ne peut pas
être utilisée pour mesurer la quantité de matière. caractérisé par 6×5/2 + 22 + 22 = 23 générateurs. 14
Cependant, grâce à l'observation, nous savons que toute Cette symétrie a longtemps échappé à l'attention car les
la matière est constituée d'atomes avec une constante huit générateurs intégraux-différents de U(2)⊗U(2)
d'échelle universelle caractéristique NA = 6,022×1023 sont associés à des opérations de symétrie de nature
mol-1, appelée constante d'Avogadro, qui relie la masse non géométrique. Elles sont beaucoup plus difficiles à
des atomes à celle des corps macroscopiques. Le fait visualiser que les opérations de l'algèbre de Lie au
que cette constante puisse être trouvée par l'étude de voisinage de l'identité. 15
phénomènes physiques non liés (viscosité des gaz,
mouvements browniens, opalescence critique, couleur La nature de ces opérateurs suggère à nouveau
du ciel, spectre du corps noir, électricité, rayons X ou qu'il devrait exister une communication entre toutes les
radioactivité) est une bonne preuve que l'information se échelles, de la plus petite à la plus grande et vice versa,
propage dans la cinquième dimension de notre univers. d'où la non-localité et la non-séparabilité, qui sont
En conséquence, à une échelle donnée (coordonnée abondamment confirmées par les expériences. Le fait
s = con-stante), on retrouve la fonction d'onde standard que U(2)⊗U(2) possède huit générateurs permet
ψs(x,y,z,t) de la physique quantique assurant la d'établir une correspondance directe avec le groupe de
cohérence entre les descriptions d'une particule en symétrie SU(3) qui possède également huit générateurs
plusieurs points différents de l'espace et du temps. En
physique quantique, nous savons que l'élévation au (les fameux "gluons") et qui est responsable de
carré de l'amplitude d'une onde de matière ψs(x,y,z,t)- l'existence des interactions "fortes" entre quarks. En
ψs*(x,y,z,t) mesure la probabilité d'observer une concentrant notre attention sur le sous-groupe U(2) qui
particule à une position particulière (x,y,z) à un n'a que quatre générateurs, il est assez satisfaisant de
moment donné (t). Si l'on passe à une autre échelle constater qu'un tel groupe est isomorphe au produit
supérieure du même objet, on obtient une masse plus SU(2)⊗U(1). Or, le groupe SU(2) avec ses trois
importante qui devrait correspondre à un plus grand générateurs (bosons intermédiaires W+, W- et Z°) est
nombre de particules, puisque les particules de matière responsable de l'interaction "faible" impliquant les
ne sont pas invariantes à l'échelle. Mais, comme nous
sommes dans le même objet, son identité ne devrait pas leptons, tandis que le groupe U(1) avec un seul
changer dans C5. Cela suggère d'introduire une générateur (le photon γ) est responsable de l'interaction
nouvelle fonction d'onde d'échelle ψ(x,y,z,t,s) prenant électromagnétique.
ses valeurs non seulement dans l'espace (x,y,z) et dans Évidemment, l'introduction de ces nouveaux
le temps (t) mais aussi dans l'échelle (s). Or, en élevant degrés de liberté internes implique des constantes de
au carré l'amplitude d'une telle onde d'échelle couplage supplémentaires en plus des sept constantes
ψ(x,y,z,t,s)-ψ*(x,y,z,t,s), nous devrions obtenir la de couplage externes (kB, h, c, e, α, G et NA). La
probabilité d'observer la masse d'un système à toute meilleure façon d'introduire ces nouvelles constantes
échelle d'observation. En utilisant des opérateurs est d'utiliser des nombres sans dimension afin de
quantiques à échelle commode, il est alors possible respecter l'invariance d'échelle fondamentale de l'uni-
d'écrire une équation de Schrödinger généralisée dont vers. En prenant la masse de l'électron me =
les solutions sont des ondes se propageant avec le 9.109×10-31 kg comme référence, on obtient une
temps dans l'échelle ainsi que dans l'espace. 13 Il nouvelle constante β = mP/ me = 1638 pour
s'ensuit que le carré du rapport des amplitudes du l'interaction forte entre quarks (où mP est la masse du
couple le plus rapide de ces ondes d'échelle (les deux proton), γ = GF -me2 = 3×10-12 (où GF = 1.166×10-5
premières harmoniques), est lié par une constante N = GeV-2 = 3,67×1048 kg-2 est la constante de Fermi)
¼exp(4π2/ln2) pour l'interaction faible régissant la désintégration bêta
≈ 1024, ce qui donne le bon ordre de grandeur de la et δ = G-me2/(αħ-c) = 2,4×10-43 pour l'interaction
gravitationnelle entre les masses.
constante d'Avogadro. L'inclusion d'autres L'approche ci-dessus suggère que la conscience
harmoniques dans la description modifie un peu la devrait être conforme au physicalisme en affirmant que
valeur, mais pas l'exposant.
l'information peut être physiquement stockée dans
l'espace V6 sous-tendu par la structure abstraite du
groupe symétrique ISO(4,2). L'information serait la
PARTICULES ÉLÉMENTAIRES
"substance" d'un tel espace qui pourrait bien être
identifiée au concept d'"éther" introduit par Aristote et
Les physiciens peuvent également se demander utilisé au XIXe siècle pour expliquer la propagation de
comment le modèle standard des particules la lumière dans un milieu dépourvu de matière. Il
élémentaires, une description bien établie de la nature, convient de noter que, pour justifier le résultat négatif
s'inscrit dans un tel schéma. Une réponse possible est de l'expérience Michelson-Morley, l'existence d'un tel
de revenir aux équations de Maxwell qui nous ont éther a été niée dans le cadre de l'expérience
permis de découvrir l'existence d'une cinquième et Michelson-Morley en
d'une sixième dimension.
28 Marc Henry

1905 par Albert Einstein dans sa théorie de la relativité


restreinte. Cependant, le même Einstein a finalement
été obligé d'accepter son existence dans un discours
prononcé le 5 mai 1920 à l'université de Leiden :

En récapitulant, nous pouvons dire que, selon la théorie


générale de la relativité, l'espace est doté de qualités
physiques ; en ce sens, il existe donc un éther. Selon la
théorie générale de la relativité, un espace sans éther est
impensable ; en effet, dans un tel espace, non seulement
il n'y aurait pas de propagation de la lumière, mais il n'y
aurait pas non plus de possibilité d'existence d'étalons
d'espace et de temps (tiges de mesure et horloges), ni
donc d'intervalles espace-temps au sens physique du
terme. Mais cet éther ne peut être considéré comme doté
de la qualité caractéristique des milieux pondérables,
comme constitué de parties qui peuvent être suivies dans
le temps. L'idée de mouvement ne peut lui être
appliquée". 16
Ces mots d'Einstein définissent exactement l'espace
V6 présenté ci-dessus : un champ d'information non
pondérable (intégrant des hyper-surfaces C5
pondérables) sans parties qui peuvent être suivies dans
le temps, un concept appartenant au domaine du sous-
espace M4 (temps mécanique réversible) ou du sous-
espace C5 (temps biologique irréversible). En d'autres
termes, V6 doit être considéré comme une entité qui Figure 1. Représentation imagée du gouffre qui s'est ouvert dans
existe au-delà de l'espace, du temps et de la matière et la description scientifique occidentale de la nature après
qui est la source ultime de tout type de réalité, car il l'avènement de la biologie moléculaire. Les sciences physiques
contient sous forme de chaînes de bits tous les se trouvent du côté sud et les sciences biologiques du côté nord
événements passés, présents et futurs de notre univers. de ce profond fossé. Dans le paysage réductionniste des sciences
L'éther de la relativité générale est donc le sous-état physiques, une route de logique déterministe mène des particules
physique de V6 sur lequel il est physiquement possible les plus fondamentales de toutes, les quarks, aux produits
d'écrire ou de lire des bits d'information comme sur chimiques compliqués que l'on trouve dans les organismes
n'importe quel type de mémoire. La seule différence est vivants et même dans les esprits, en passant par les atomes et les
que, du fait de l'absence de mouvement, il s'agit d'une molécules, sans aucune lacune. On passe ainsi à côté du fait
mémoire vive non volatile (NVRAM) qui peut être crucial que les protéines du nord fonctionnent alors que celles du
configurée de manière infinie. En d'autres termes, tout sud ne le font pas. Cela suggère fortement qu'une logique non
est possible dans l'espace V6, même les choses non déterministe descendante devrait coexister avec la logique
physiques qui sont couramment visualisées pendant les ascendante qui guide la route dans le paysage du nord. Dessin de
rêves comme des chimères, des monstres ou d'autres John Grant Watterson, reproduit avec autorisation. Voir http://
absurdités pour le "moi" conscient qui évolue dans un www.thewater-pixel.com/ pour un livre électronique
sous-espace C5. L'éther V6 est également le dépositaire téléchargeable de la solution proposée par J.D. Watterson pour
de toutes les idées mathématiques, de toutes les combler le gouffre.
théories scientifiques, de toutes les œuvres d'art, de
tous les morceaux de musique, de toutes les divinités,
c'est-à-dire la source commune d'inspiration de toutes 4,3×1017 s et le quantum de longueur LP = AP½ = (ħ-G/
les personnes impliquées dans l'art, la science ou la c3)½, il en résulte que la capacité de mémoire de notre C5
spiritualité. Comme le temps n'existe pas dans le V6, il -uni-vers enchâssé dans un V6 -éther est actuellement
est impossible d'utiliser la largeur de bande pour d'environ M = (c-tU/LP) 4 = c10-tU4/(ħ-G)2 ≈ 10244 bits.
mesurer un état de conscience. Au lieu de cela, on peut Alternativement, l'éther de la relativité générale peut être
considérer que l'espace V6 est couvert par une remplacé par le vacuum de la théorie quantique. Au
multitudes de traces (comme des traces de pas dans la niveau de l'information stockée dans V6, cela n'a pas
neige) faites par chaque être conscient. Toutes ces d'importance. Cependant, après projection dans un sous-
traces sont profondément interconnectées, formant un espace C5, où l'énergie compte, les deux points de vue ne
motif unique que nous pouvons identifier comme un s'accordent pas. Cela provient du fait que la masse M
état d'"unicité". s'échelonne avec la longueur L dans la relativité générale
En ce qui concerne le mécanisme de lecture ou (M/L
d'écriture sur un tel éther, on peut se référer à la gravité = G/c2) tandis qu'elle s'échelonne avec l'inverse d'une
longueur (M-L
à boucles quantiques en affirmant que l'éther peut = h-c) en physique quantique. Comme la force de
exister sous deux états distincts : bouclé (bit 1) ou non
Planck peut être définie comme Fp = mP-c2/Lp =
bouclé (bit 0). 17 A partir de la connaissance de l'âge de c4/G, il s'ensuit que la
l'univers tU =
densité d'énergie du vide peut être exprimée soit par FP/ est limité dans son évolution par le sous-espace M4.
Une telle restriction a pour conséquence d'associer le
L2 = mP-c2/Lp 3 = c7/ħ-G2 ≈ 5×10113 J-m-3 si L = LP
"moi" conscient à l'activité des neurones dans le
(physique quantique), soit par FP/RU2 = c4/G-RU2 ≈ cerveau. Le problème avec une telle vision
0,6 nJ-m-3 si L = RU (relativité générale). Cette énorme réductionniste est qu'il existe d'autres organes du corps
divergence de plus de 120 ordres de grandeur est l'un humain possédant des neurones. Par exemple, il est
des problèmes les plus stupéfiants de la physique possible d'enregistrer des électro-gastrogrammes
moderne. (EGG) ou des électro-entérogrammes (EENG) ainsi
que des magnéto-gastrogrammes (MGG) ou des
magnéto-entérogrammes (MENG) pour caractériser
QU'EST-CE QUE LA VIE ? l'activité électrique de l'estomac et de l'intestin. 20 Il est
donc désormais admis qu'il existe un système nerveux
Notre mode de pensée scientifique occidental est entérique (ENS) agissant comme un second cerveau et
fondé sur une approche ascendante de la réalité, où l'on capable d'accomplir nombre de ses tâches en l'absence
pense que les grandes choses naissent de l'agrégation de contrôle du système nerveux central (SNC). De
de composants beaucoup plus petits. Les atomes sont même, il existe de bonnes preuves que le cœur humain
ainsi faits de particules élémentaires elles-mêmes possède un système nerveux intrinsèque complexe
construites à partir de quarks et de leptons, les composé de multiples ganglions (groupes de neurones)
molécules sont des agrégats d'atomes, les cellules des qui travaillent en réseau les uns avec les autres22. 22 La
agrégats de molécules, les tissus des agrégats de neurocardiologie a donc fermement établi que le cœur
cellules, les corps des agrégats de tissus, les règnes des est un organe sensoriel et un centre de codage et de
agrégats de corps tandis que les agrégats de règnes traitement de l'information, doté d'un système nerveux
composent le monde vivant. Pour le monde inerte, la intrinsèque étendu et suffisamment sophistiqué pour
vision dominante est que les solides, les liquides et les être considéré comme un petit cerveau. 23 Associer la
gaz sont constitués d'atomes ou de molécules, conscience à l'activité électrique des neurones conduit
s'agrégeant en planètes appartenant à des systèmes alors à des discussions byzantines sur les rôles relatifs
stellaires, eux-mêmes formant des galaxies, l'amas de du cerveau, de l'intestin et du cœur dans la "sécrétion"
ces galaxies définissant l'univers observable. La raison de la conscience.
pour laquelle les molécules devraient être le point de Dans notre vision hiérarchique, il s'ensuit que les
séparation entre les êtres vivants et non vivants reste neurones, étant faits de matière, détiennent sûrement en
donc une profonde énigme. La figure 1 est une M4 une forme de conscience locale (le "moi"
représentation par John Grant Watterson de cette conscient) intégrée dans une supraconscience qui
étrange situation, avec un gouffre séparant une protéine s'étend en V6 bien au-delà du cerveau, du cœur ou de
inerte, vue comme un agrégat d'atomes, d'une part, et l'intestin. De plus, les neurones agissant au niveau du
un être vivant, une entité ayant une fonction précise langage orienté objet obéissant à la logique classique
dans une cellule, d'autre part. Albert Szent-Györgyi, devraient évidemment constituer un canal d'expression
lauréat du prix Nobel de physiologie ou de médecine de la conscience. En conséquence, il devrait exister au
moins un autre canal d'expression impliquant le corps
en 1937, était également très lucide sur cette énigme :
entier obéissant à la logique intuitionniste (méta-
L'une de mes difficultés avec la chimie des protéines conscience). Enfin, un troisième canal peut également
était que je ne pouvais pas imaginer comment une telle
être identifié, impliquant la combinaison esprit/corps
dans le champ V6 et obéissant à la logique mini-mal où
molécule de protéine pouvait "vivre". Même la formule
la négation n'existe tout simplement pas.
structurelle la plus évoluée des protéines semble
"stupide", si je puis dire. 18
Dans ce qui suit, nous proposons de remplir ce DE L'EAU, DE L'EAU PARTOUT
gouffre avec de l'eau qui serait alors la substance
matérielle faisant l'interface entre les êtres vivants et Pour les espèces vivant sur terre, il existe de
l'éther. Une telle affirmation conduit directement à la bonnes preuves que l'eau en contact avec des
conclusion que le "Moi" conscient doit être en quelque membranes constituées de lipides auto-assemblés
sorte lié à l'eau. Le fait qu'une cellule vivante soit pourrait jouer le rôle d'une mémoire de disque dur. 24
composée de 99,1 mol% d'eau19 et que le cerveau soit Ainsi, il a été prouvé expérimentalement qu'il était
l'organe le plus hydraté du corps va dans le sens d'une possible de convertir des photons virtuels inobservables
telle proposition. remplissant le vide en photons réels en utilisant un
Tout d'abord, dans notre schéma, la distinction miroir soumis à un mouvement relativiste (effet
entre les choses inertes et les choses vivantes réside Casimir dynamique). 25 L'existence d'une telle énergie
dans la capacité d'un système matériel donné à explorer remplissant le vide est accordée par la théorie
la cinquième dimension en permettant des changements quantique des champs à travers l'existence d'un
de taille grâce à un métabolisme permettant la opérateur N dont les valeurs propres correspondent au
duplication ainsi que la sixième dimension en étant nombre de quanta ayant une pulsation ω =
capable de traiter l'information (conscience). En
revanche, une chose inerte
30 Marc Henry

∆φ/∆t, où φ est l'angle de phase quantique inobservé lié rad avec ∆N ≈ 107. La taille de ces domaines cohérents
à l'état interne de chaque quantum. Il est alors possible est donnée par la longueur d'onde du photon extrait du
de montrer que le hamiltonien d'un tel système vide pour l'excitation de la molécule d'eau, tandis que
quantique peut s'écrire H/ħω = N + ½, ce qui signifie leur stabilité est assurée par l'existence d'une inter-face
l'existence d'une énergie au point zéro ZPE = ½ħω
lorsque le champ est dans son état fondamental (vide) 2D. 30
caractérisé par une valeur propre N = 0.19 De plus, en Considérons maintenant une cellule de mammifère
raison de la non-commutation entre l'opérateur nombre ayant un poids d'environ 1 ng. 31 En supposant une
de quanta N et l'opérateur angle de phase Θ, [N,Θ] = -i, densité de 1 g-cm-3 dans un volume de 10-9 cm3,
il existe une relation d'incertitude ∆N-∆φ ≥ ½, correspondant à un diamètre D ≈
responsable de l'existence de la cohérence quantique à 12.µm et une surface A ≈ π-D2 ≈ 500 µm2. Un fait bien
toutes les échelles et même à une échelle connu est qu'une bicouche lipidique recouverte
d'une coque d'hydratation délimite une telle cellule.
macroscopique. 26,27 Pour un assemblage de N quanta Avec une excitation des mole-cules d'eau à λ ≈ 0,1
semblables, l'énergie totale peut ainsi s'écrire W = N- µm, il s'ensuit que la quantité de domaines de
ħω, ce qui signifie qu'une incertitude ∆N se traduit par cohérence associés à une cellule eucaryote est
une incertitude énergie-énergie ∆W = ħω-∆N. Comme d'environ NDC = 2-A/λ2 ≈ 2×500/0,01 = 100 000.
ω = ∆φ/∆t, il transpire finalement que l'inégalité ∆N-∆φ Le facteur deux provient du fait qu'il existe une
≥ ½ se traduit par ∆W-∆t ≥ ½ħ. En d'autres termes, il coque d'eau tournée vers le milieu extracellulaire et
est possible en théorie quantique des champs de violer une autre coque d'eau tournée vers l'intracellulaire.
le principe de conservation de l'énergie pendant une Comme le gap de cohérence responsable de la
courte durée ∆t à condition que ∆t < ħ/∆W. cohésion d'un domaine de cohérence a une énergie
Or, la molécule d'eau est une entité très petite, d'un δW ≈ 42 zJ,28 il est assez facile pour la cellule
diamètre proche de 0,3 nanomètre, avec un premier d'avoir des régions où la cohérence est activée (bit
niveau excité assez élevé en énergie, à environ 1120 zJ, 1) et d'autres régions où le mécanisme responsable
et une énergie d'ionisation de 2022 zJ. Comme les de la cohérence est désactivé (bit 0). Physiquement
niveaux excités de basse énergie correspondent à des parlant un écart d'énergie δW = 42 zJ, correspond à
états anti-liants O-H, il semble préférable d'utiliser des une longueur d'onde associée λ(µm) =.
niveaux de Rydberg non liants situés sur l'atome 198.645/42 ≈ 4,7 µm, tombant dans la région infrarouge
d'oxygène pour réaliser des excitations virtuelles en du spectre électromagnétique. L'énergie nécessaire
utilisant l'énergie du vide. Un bon niveau de Rydberg au changement de l'état de cohérence dans les
correspondant aux orbitales 5d sur l'oxygène et capable domaines aqueux est donc facilement disponible et
de donner un écart de cohérence du même ordre de pourrait être fournie par le couple soleil/terre en
grandeur que l'énergie de force de liaison H- est en fait raison d'une émission à 0,5 µm par le soleil associée
situé à une énergie W = 1934 zJ au-dessus de l'état à une réémission à environ 10 µm par la terre après
fondamental de la molécule d'eau. 28 Ceci correspond à traitement par la biosphère. Une telle image est
également en accord avec l'observation sur toute
une longueur d'onde d'auto-excitation λ(µm) surface hydrophile d'une zone d'exclusion (EZ-eau)
= 198,645/∆E(zJ), soit λ ≈ 0,1 µm = 100 nm. Comme ħ permettant de convertir le rayonnement IR en un
= 106 zJ-fs, la durée de vie d'une telle excitation
virtuelle devrait être ∆t < 106/1937 fs ≈ 10-16 potentiel électrique afin d'effectuer un travail. 32
secondes. D'autre part, nous savons que la puissance
rayonnée par un électron soumis à une accélération a En d'autres termes, les couches d'eau entourant une
est donnée par la formule de Larmor : P = F-v = ⅔α- cellule se comportent comme un disque dur souple sur
ħ-(a/c)2, où α ≈ 1/137 est la constante de structure lequel les informations peuvent être écrites, effacées ou
fine de Sommerfeld (Larmor 1897). 29 Pour un lues par la conscience à l'aide du rayonnement
infrarouge. Étant donné que chaque domaine de
électron de masse me ≈ 10-30 kg ayant une vitesse v cohérence stocke 1 bit d'information et que 1 octet = 8
= a-τe, on peut écrire que P = (me-a)-v = (me-a2)-τe = bits, la capacité de mémoire des couches d'eau d'une
⅔α-ħ-(a/c)2, ce qui conduit à un temps de relaxation cellule eucaryote peut être estimée à M(cellule) =
caractéristique τe = ⅔α-ħ/(me-c2) ≈ 10-23 secondes NDC/8 = 105/8 ≈ 10 kB. Or, le nombre de cellules dans
comme me-c2 ≈ 82 fJ. Cela signifie que le photon un corps humain est d'environ 3,72-10 13cellules31, ce
virtuel extrait du vide et ayant une durée de vie ∆t ≈ qui conduit à une capacité de mémoire statique d'au
10-16 s est disponible pour exciter environ moins M(membranes) = 3,72-1017 octets ou 372 PB,
10-16/10-23 = 10 millions de molécules d'eau avant
son retour dans le vide. car un pétaoctet (PB) = 1015 octets. Une autre
estimation supérieure de la capacité de stockage d'eau
L'excitation étant délocalisée sur N ≈ 107 d'un corps humain consiste à considérer une valeur de
molécules d'eau, il s'ensuit selon les principes du référence de 36 litres d'eau, une valeur moyenne entre
champ quantique que des domaines cohérents les hommes et les femmes dans la population blanche
partageant le même angle de phase pourraient se
former avec une incertitude maximale sur l'angle de américaine adulte (20-79) (Ellis 2000). 33 Un calcul
phase commun tel que ∆φ ≈ 1/2∆N ou ∆φ < 5-10-8. élémentaire montre également que l'eau forme dans une
cellule une coque d'hydratation autour des bio-
polymères correspondant au maximum à quatre
monocouches d'eau. 19 Le diamètre d'une molécule
Une bande passante raisonnable pour le traitement de
d'eau étant d’environ 0. 3 nm, ce qui correspond à une
l'information par un être humain est d'environ 10
épaisseur d'environ 1 nm. millions de bits par seconde (ou 1 Mb-s-1) provenant
essentiellement du sens de la vision (Nørretrand-ers
1991). 38 Comme un siècle représente environ 3
milliards de secondes, l'information traitée dans sa vie
par un être humain est donc d'environ 3,2×109×10 6 =
3,2-1015 octets = 3,2 PB. Cela correspond à seulement
1% de la capacité de mémoire des membranes du
corps. Cependant, en supposant une largeur de bande
de stimuli externes de 100 Gb-s-1 (valeur supérieure
dans la figure 2), correspondant à la mémorisation de
tous les événements (même ceux ignorés par les sens)
vécus pendant toute une vie humaine, cela se traduit
par une capacité de mémoire de 32-1018 octets = 32
EB, soit environ 10 % de ce qui est disponible dans
l'eau du corps (450 EB). Cela signifie qu'un corps
humain est capable d'enregistrer et de stocker tout type
de données brutes sans qu'il soit nécessaire de les
traiter avec l'aide du "moi" conscient. Par conséquent,
Figure 2. La conscience, le traitement de l'information avec les la conscience est nécessaire pour donner un sens à ces
bandes passantes et l'exformation (information non transmise ou données brutes mémorisées dans notre corps et définir
contexte). ce que l'on appelle habituellement le "contexte". 39
Un domaine de cohérence ayant une surface de Comme le montre la figure 2, lors d'une
100×100 = 104 nm2, occupe alors un volume VDC = communication, le "je" conscient écarte une grande
104 nm3 conduisant à un volume de 8×104 nm3 par partie de ce contexte qui n'est pas transmis
octet d'information. Comme 1 L = 10 24 nm3, le (exformation). 38
nombre d'octets pouvant être stockés dans 36 L d'eau Sachant que l'eau est le vecteur d'information dans
intracellulaire et extracellulaire est de 36×1024/8×104 le corps, il est maintenant facile de calculer une largeur
= 450 EB car 1 exa-octet (EB) = 1018 octets. La de bande pour le corps, puisque le renouvellement
moyen de l'eau d'un adulte sédentaire est de 3256 mL
découverte récente d'un espace rempli de fluide à
par jour ou 37 µL-s -1 (Leiper & al. 1996). 40 Avec
l'intérieur et entre les tissus, appelé "interstitium "34,
est un candidat évident pour être le disque dur aqueux VCD = 104 nm3 et 1 µL = 1018 nm3, cela se traduit par
du corps humain capable de contenir une telle une largeur de bande de BW(t) = 37×1018/8×10 4 =
quantité d'informations. 460 TB-s-1. À titre de comparaison, cette valeur est du
Outre les membranes cellulaires et l'interstitium, même ordre de grandeur que le trafic Internet mondial
on peut également considérer l'intestin humain, connu estimé pour l'année 2021 à 106 TB-s-1 (Cisco 2017).
41 Cependant, une bande passante beaucoup plus large
pour contenir environ 3,8×1013 procaryotes. 35 Nous
savons également qu'une cellule procaryote a un peut être obtenue en considérant le mouvement de l'eau
diamètre dix fois plus petit que celui d'une cellule à l'intérieur du corps, indépendamment des pertes
eucaryote, ce qui signifie une surface 100 fois plus externes. Ici, nous pouvons utiliser le fait que, d'une
petite. Par conséquent, la capacité de mémoire de part, le sang est distribué aux cellules par environ 10
l'enveloppe d'hydratation d'un procaryote pourrait être milliards de capillaires ayant un diamètre interne de DC
estimée à M(procaryote) = 2-A×10-2/8λ2 ≈ 5/0,04 = = 3,5 µm et accumulant une section transversale totale
125 octets. La capacité de mémoire de l'intestin humain de AC = 6 m2 chez Homo Sapiens. 42 D'autre part, la plus
est alors M(microbiote) = 3,8×125×1013 grande artère du cœur est l'aorte avec un diamètre
= 4,75 1015 octets = 4,75 PB, soit environ 1% de la moyen DA
capacité de mémoire des membranes cellulaires. = 30 mm43 (Hager & al. 2002) associée à une vitesse
Cependant, si l'on considère qu'il y a environ 5×1030 moyenne d'écoulement du sang vA = 76 cm-s-1
procaryotes sur terre (Whitman & al. 1998)36, cela
correspond à une capacité de mémoire totale de (Haugen & al. 2002). 44 L'écriture de l'équation de
continuité pour l'écoulement régulier d'un fluide non
6,25×1032 octets. En comparaison, pour 7,7×109 êtres
humains en 2019 (http://www.worldometers.info pour compressible conduit à ¼π-DA2-vA = AC-vC = 537
un comptage instantané), chacun portant 4,50×1020 cm3-s-1 correspondant à une vitesse du sang dans les
octets dans son corps, la quantité d'informations n'est capillar-ies vC ≈ 90 µm-s-1 associée à une largeur de
que de 4,5×7,7×1029 octets = 3,5×1030 octets. Cela bande assez importante BW(t) = 537×1021/8×104 =
signifie que l'humanité participe à la capacité de 6,7 EB-s-1 (car 1 cm3 = 1021 nm3).
mémoire de la terre à travers sa biosphère à un niveau Il devrait être évident que l'endroit le plus probable
modeste d'environ 1%. où de tels flux d'informations se produisent sont les
Cependant, en ce qui concerne la conscience, la membranes cellulaires. Cela signifie que n'importe
seule capacité de mémoire M ne suffit pas. Comme quelle membrane cellulaire pourrait être l'hôte d'une
cela a été suggéré récemment, une bonne mesure de la conscience locale et que l'intel-
conscience devrait être la largeur de bande BW(t) =
dM(t)/dt, c'est-à-dire le taux de la variation du contenu
de l'information dans le temps. 37
32 Marc Henry

Figure 4. Une illustration du paradigme actuel concernant


l'univers selon la science occidentale. La réalité se manifeste
dans un continuum 4D appelé espace de Minkowski ayant des
zones inaccessibles hors d'un cône de lumière associé à chaque
observateur. A gauche, une hiérarchie schématique pour les
sciences physiques selon la figure 1 représentée ici par la
progression : mathématiques (MT) → physique (PH).
→mécanique quantique (MQ) → électromagnétisme (EM) →
thermodynamique (TH) → chimie (CH) → biologie (BL). La
relativité générale (GR) est représentée comme une branche
distincte en raison des difficultés considérables rencontrées pour
fusionner cette science avec la mécanique quantique.

Figure 3. Aperçu des signaux électromagnétiques analogiques


(figure 2) ou avec des signaux électromagnétiques
émis par le cœur, l'intestin et le cerveau, trois organes contenant
émis par le cerveau, l'intestin et le cœur (figure 3).
des neurones.
Dans ce cas, il est possible, en utilisant la théorie de
Shannon, d'extraire un contenu d'information C(t) =
-ligence est attendue chez les amibes par exemple, -ΣPN(t)-ln PN (t) en utilisant une fonction de
comme cela a été observé expérimentalement avec le probabilité PN(t) dépendant du temps, extraite des
plasmodium de la moisissure Physarum polycephalum. fonctions de corrélation de ces signaux observés dans
45 Il a également été démontré que cette moisissure était des mesures en N points. 37 Ensuite, la largeur de
également capable d'anticiper les événements péri- bande "I" consciente pourrait être calculée comme la
odiques. 46 Comme le coefficient osmotique de dérivée temporelle de ce contenu informatif D(t) =
perméabilité d'une bicouche lipidique pour l'eau est dC(t)/dt. Malheureusement, cette technique n'a pas
encore été appliquée dans la pratique, mais d'après la
d'environ 100 µm-s-1,47 nous pouvons prévoir pour
une surface A(procaryote) = 5 µm2 une largeur de figure 2, on peut prévoir une bande passante très faible
bande BW(t) = 5×100×109/8×104 = 6,25×106 octets- de quelques dizaines de bits. 38 Cependant, en se
s-1 = 6,25 MB-s-1. La bande passante totale pour tous focalisant sur le contenu de l'information ou la largeur
les procaryotes sur terre est alors estimée à BWtot(t) = de bande, on passe à côté d'un point essentiel qui est
5×6,25×1036 ≈ 3,1×1037 octets-s-1. Par comparaison, une conséquence directe de notre modélisation. En
pour l'ensemble de l'humanité, nous obtenons BWtot(t) effet, nous savons, grâce à l'invariance des équations
= 6,7×1018×7,7×109 ≈ 5,2×1028 octets-s-1, ce qui
montre que notre contribution à la conscience globale de Maxwell sous les opérations de symétrie du groupe
de la terre n'est que d'une partie par milliard (ppb). En mathématique ISO(4,2)⊗U(2)⊗U(2), que toute réalité
fait, au vu de ces énormes bandes passantes, il devrait électromagnétique devrait être intégrée dans un éther
être évident que nous parlons ici de la conscience à un V6. La figure 4 représente une telle réalité M4 avec sa
niveau orienté objet, c'est-à-dire largement hiérarchie pyramidale associée pour la connaissance
"inconscient". Par conséquent, pour le sang qui circule scientifique représentée par huit disciplines. 51 Faire
dans nos capillaires, on peut parler d'inconscient
entrer la conscience dans un tel cadre restrictif M4 est
personnel ou du "Ça" de Freud49, tandis que pour l'eau généralement perçu comme un "problème difficile",52
qui circule sur les membranes des procaryotes, nous tandis que faire entrer le libre arbitre des êtres vivants
sommes probablement confrontés à l'inconscient
peut être qualifié de "question difficile". 53
collectif50. 50 En revanche, dans notre proposition (figure 5), il
Concernant la conscience à un méta-niveau, nous ne devrait y avoir aucun problème ou question difficile
quittons le mode numérique orienté objet pour atterrir lié à la conscience. Ici, chaque être conscient occupe
dans un mode analogique associé aux mouvements un certain volume dans V6 avec des bits hautement
musculaires significatifs qui ne changent jamais et d'autres bits qui
peuvent être reconfigurés en fonction des expériences
faites sur une hyper-surface C5 à un
Figure 5. Une vue schématique pour le nouveau paradigme proposé suggéré par l'invariance des équations de Maxwell par des opérations de
symétrie du groupe SO(4,2)⊗U(2)⊗U(2). Mêmes abréviations que dans la figure 4.

emplacement donné (coordonnées x-, y-, z-), à un existence dans M4, mais possède dans V6 une petite
moment donné (t-coordinate) et à une échelle donnée ROM contenant des instructions téléchargeables sur la
dans l'espace et le temps (s-coordinate). En utilisant le façon de croître dans le temps, c'est-à-dire de changer
langage de la théorie des groupes, réduire la réalité à de taille, en utilisant la matière et l'énergie
(métabolisme). À la naissance, les informations
un espace C5 signifie séparer le groupe ISO(4,2) ayant nécessaires stockées dans la substance éthérée de V6
des générateurs infinitésimaux décrivant un monde sont transférées en tant que ROM sur l'ADN et en tant
externe, du groupe U(2)⊗U(2) ayant des générateurs que RAM sur les coques d'hydratation des membranes
finis et décrivant le monde interne des particules et des bio-polymères. À la mort, l'information est
élémentaires (interaction forte et faible). Par transférée sur les coquilles d'hydratation du microbiote
conséquent, notre approche est conforme au terrestre ou des animaux après avoir été mangée par
physicalisme ainsi qu'au dualisme. eux. Il en va de même pour les animaux, mais ici la
Comme expliqué ci-dessus, la coordonnée s de C5 ROM du V6 peut être mise à jour à l'aide de leur
est cruciale pour différencier les êtres vivants des métabolisme durant leur vie en C5. Cela explique
choses non vivantes. Ainsi, une roche a une existence pourquoi les animaux, contrairement aux plantes, ont la
dans l'espace et le temps à une échelle donnée, mais il capacité de se déplacer en C5 pour chercher de la
lui manque un logiciel dans V6 lui permettant de se nourriture. En tant qu'animaux, les humains sont
développer par elle-même. En d'autres termes, pour la également capables de reconfigurer leur logiciel en V6
matière inerte, l'espace V6 et son sous-espace M4 grâce à leur métabolisme, mais ils ont la capacité
semblent être complètement déconnectés en raison supplémentaire de le faire après avoir concentré
d'une mauvaise teneur en eau. Ceci est en profond mentalement leur attention (par la méditation par
contraste avec une graine qui a également une exemple) sur un ensemble particulier de bits en V6
dans un état appelé "pleine conscience".
34 Marc Henry

Cela signifierait que les humains ont la capacité Enfin, notre approche indique au moins trois
d'accéder mentalement au monde interne de la matière façons différentes de guérir. La guérison en M4 par
couvert par la symétrie U(2)⊗U(2), alors que les l'utilisation de drogues matérielles, la guérison en C5
par l'utilisation de la capacité de l'eau à stocker ou à
animaux sont condamnés à n'utiliser que la partie transmettre des informations ou par l'utilisation
ISO(4,2) de la réalité. Comme les générateurs du d'énergie (champs électromagnétiques par exemple), et
groupe U(2)⊗U(2) sont de nature intégrale- aussi la guérison en V6 par l'utilisation d'informations
différentielle, couplant le macrocosme avec le manipulées dans un état de pure conscience par
microcosme à toutes les échelles, des travaux exemple.
supplémentaires sont nécessaires pour comprendre
pleinement leur rôle dans la nature.
CONCLUSION
Lors de l'échange d'informations entre l'espace V6
et l'hyper-surface C5, l'être conscient a le sentiment
d'être traversé par une énergie pure qui pourrait être Le moment est venu pour la science d'inclure le
identifiée au "Prana" ou au "Qi" des civilisations phénomène de la conscience dans une description
orientales et dont le flux est orienté par un contenu physique de l'univers. Selon la modélisation proposée,
informationnel perçu comme une entropie pour un la conscience devrait être l'unique "vraie" réalité de
esprit occidental. En conséquence, le déplacement dans l'univers générée par des chaînes spécifiques de bits
l'échelle ne peut être expérimenté qu'en tant qu'énergie
mémorisées dans l'éther physique (ROM) et écrites
car la présence de matière brise localement la symétrie
ISO(4,2), la réduisant à ISO(3,1) avec l'apparition dans les coquilles d'eau (RAM) des choses matérielles.
d'une force appelée gravitation nécessaire pour Une telle proposition est suggérée par la structure du
restaurer la symétrie complète à l'échelle globale. Par groupe de symétrie ISO(4,2)⊗U(2)⊗U(2) laissant les
conséquent, notre modélisation de la conscience est équations de Maxwell à travers des translations, des
intimement liée à la gravitation, comme le propose le rotations, des boosts, des mises à l'échelle et des
modèle Orch-R de la conscience. 54 Une telle réduction transformations conformes et a le grand avantage d'être
de la symétrie ISO(4,2) en C5 à la symétrie ISO(3,1) entièrement conforme à un mode de pensée oriental
en M4 peut être identifiée à l'effondrement de la plus philosophique. Notre proposition explique
fonction d'onde en physique quantique. Comme le cite également pourquoi le composant le plus important de
le neuroscientifique cognitif Marcel Kinsbourne : "Ce
toute entité vivante devrait être l'eau. Un autre point
qui rend tout problème difficile, c'est que quelque
chose de faux mais d'attrayant se dresse sur son important est qu'il s'agit d'une modélisation quan-
titative capable de calculer les tailles de mémoire ainsi
chemin". 53 Ici, la chose qui est fausse mais attrayante
que les bandes passantes pour le traitement de
est évidemment le fait que la matière existe par elle-
même. Comme cité précédemment, le fait que la l'information sur la base des constantes universelles de
matière n'existe pas et qu'elle est une illustration a été la physique conjuguées aux données quantitatives
lucidement perçu par de grands scientifiques tels que accumulées par la biologie moléculaire ainsi que la
Henri Poincaré, Max Planck, Werner Heisenberg, physiologie. Il s'agit donc d'un modèle facilement
Erwin Schrödinger et John Wheeler. 2 Dans notre falsifiable par des mesures physiques et biologiques,
approche, l'appel d'Einstein à penser à un niveau condition sine qua non pour être accepté comme
supérieur55 signifie le remplacement du groupe modèle scientifique de la conscience. Une conséquence
ISO(3,1) par son père ISO(4,2). très satisfaisante de ce modèle est que la conscience et
Évidemment, les philosophies orientales n'ont pas la vie sont des attributs primitifs de l'univers physique.
attendu la découverte de la théorie des groupes ou de la Cela conduit à la conclusion que la ligne de
physique quantique pour arriver à la conclusion que la
matière était une illusion et que la con-science devait démarcation entre la physique, la chimie et la biologie
être la réalité ultime. Ce qui est bien, c'est que, comme devient très mince, pour ne pas dire imaginaire.
nous le démontrons ici, la science occidentale basée Fondamentalement, en fonction de l'état d'hydratation,
sur de puissants modèles mathématiques arrive nous disposons de tout un spectre continu de choses
exactement à la même conclusion. Notre approche est matérielles allant de la matière inerte avec un très
également pleinement conforme au concept de faible niveau de conscience à la matière vivante
réincarnation typique de l'hindouisme, le karma étant capable d'exprimer une conscience sans limites. Cela
les traces laissées dans V6 par des êtres conscients
fonctionne en allant non seulement des entités
expérimentant plusieurs formes de vie dans C5. Il est
également conforme au chamanisme, le V6 devenant le unicellulaires aux entités multicellulaires, mais aussi
monde des esprits et plus généralement à tous les états des entités multicellulaires s'agrégeant en espèces et en
modifiés de conscience où l'on a un accès direct à la civilisations. Avec un tel modèle en main, il est facile
réalité invisible du V6 sans avoir à expérimenter la de comprendre que dès que la déshydratation se
mort, la porte "normale" de l'éther du V6. Une autre produit, les maladies d'abord et la mort ensuite sont
conséquence est que les expériences de mort condamnées à se produire. En effet, sans eau, les
imminente (NDE) ou les expériences hors du corps
informations s'évaporent dans l'éther. Mais le plus
(OBE) doivent être considérées comme des voyages
réels dans le V6 avec l'aide de la conscience et non important, c'est qu'un tel transfert d'information de
comme des images mentales irréelles générées par un l'eau vers l'éther, s'il modifie le corps fait de matière, ne
cerveau en manque d'oxygène. modifie pas la conscience.
La conscience qui a toujours été située depuis le début 12. A. O. Barut, in : De Sabbata V., Melnikov V.N.
de l'espace et du temps dans le champ d'information V6 (eds), Gravitational Measurements, Fundamental
non observable et définitivement pas dans le volume Metrology and Constants, NATO ASI Series
M4 observable ou l'hypersurface C5. Nous espérons donc (Series C : Math-ematical and Physical Sciences),
sincèrement qu'une telle modélisation stimulera un Springer, Dordrecht, 1988, vol. 230. pp. 1-14.
grand nombre de recherches scientifiques légitimes sur 13. J. Sternheimer, pli n°17064, Académie des
le phénomène de la conscience. Comme pour tout type Sciences de France, Paris, 1992.
de modélisation, le fait d'avoir raison ou tort n'a pas 14. W. Fushchich, A. Nikitin, Lettres au Nouveau
d'importance. En effet, si nous avons raison, nous Ciment, 1979, 24, 220.
avons la possibilité d'unifier la physique, la chimie et la 15. W. Fushchich, A. Nikitin, Czechoslovak J. Phys. B,
biologie. En revanche, si les recherches futures dans ce 1982, 32, 476.
domaine conduisaient à la conclusion que le modèle est 16. A. Einstein, Sidelights on Relativity, traduit par :
erroné, cela signifierait que l'on a trouvé un meilleur G.
modèle dont la découverte n'aurait pas été possible si B. Jeffery et W. Perret, Methuen & Co., Londres,
l'on n'avait pas d'abord pensé de la mauvaise façon. La 1922, pp. 23-24.
meilleure preuve de la nécessité pour la science de se 17. C. Rovelli, Physics World, 2003, 16, 37.
tromper pour s'améliorer est fournie par la belle 18. A. Szent-Györgyi, Science, 1941, 93, 609.
unification de Newton qui était en fait basée sur des 19. M. Henry, dans P. Lo Nostro, B. W. Ninham (eds),
idées fausses qui ont été rectifiées après la découverte Aqua Incognita : Why Ice Floats on Water and
des équations de Maxwell régissant les phénomènes Galileo 400 Years on , Connor Court Pub.,
électromagnétiques. De même, la merveilleuse Ballarat, 2014, chap IX, pp. 197-239.
unification de Maxwell était elle-même fondée sur des 20. A. L. Bradshaw, dans M. Vargas-Luna, G. Guttiere-
idées fausses qui ont été rectifiées après la découverte Juarez,
de la mécanique quantique. Et il y a également de R. Huerta-Franco, S. Marquez-Gamino (eds),
bonnes preuves que la mécanique quantique est Medical Physics : Eighth Mexican Symposium on
probablement basée sur des idées fausses... Ainsi, le Medical Physics, American Institute of Physics, 2004,
raisonnement erroné semble être une force motrice p. 8-13.
puissante pour améliorer la connaissance de l'univers et 21. M. Gershon, The Second Brain : The Scientific
tenter d'élucider des mystères aussi profonds que la vie Basis of Gut Instinct and a Groundbreaking New
et la conscience. Understand-ing of Nervous Disorders of the
Stomach and Intes-tines, Harper-Collins, New-
York, 1998.
BIBLIOGRAPHIE et REFERENCES 22. B. Kukanova, B. Mravec, Bratisl Lek Listy, 2006,
10, 45.
1. J.-P. Gerbaulet, M. Henry, M., Substantia, 2019, 23. D. Surel, Edgescience, 2011, janvier-mars, pp. 5-8
3(1), 113. 24. M. Henry, L’Eau et la Physique Quantique,
2. M. Henry, J.-P. Gerbaulet, Substantia, 2019, 3(2), Dangles, Escalquens, 2016.
37. 25. C. M. Wilson, G. Johansson, A. Pourkabirian, M.
3. L. Campbell, W. Garnett, The Life of James Clerk Simoen, J. R. Johansson, T. Duty, F. Nori, P.
M a x w e l l : w i t h S e l e c t i o n s f ro m H i s Delsing, Nature, 2011, 479, 376.
Correspondence and Occasional Writings, 26. J. E. Mooij, Nature Phys. , 2010, 6, 401.
MacMillan and Co, London, 1882, pp. 421. 27. A. Palacios-Laloy, F. Mallet, F. Nguyen, P. Bertet,
4. J. C. Maxwell, Phil. Trans. R. Soc. Lond. , 1865, D. Vion, D. Esteve, A. N. Korotkov, Nature Phys.
155, 459. 2010, 6, 443.
5. H. Poincaré, Rendiconti del Circolo Matematico di 28. I. Bono, E. Del Giudice, L. Gamberale, M. Henry,
Palermo, 1906, 21, 129. Water, 2012, 4, 510.
6. H. Minkowski, Jahresbericht der deutschen 29. J. Larmor, Phil. Mag. , 1897, 44, 503.
Mathema-tiker-Vereinigung, 1909, 18, 75. 30. S. Sen, K. S. Gupta, M. J. D. Coey, Phys. Rev. B,
7. A. Einstein, Annalen der Physik, 1905, 322, 891. 2015, 92, 155115.
8. E. Cunningham, Proc. London Math. Soc. , 1909, 31. E. Bianconi, A. Piovesan, F. Facchin, A. Beraudi,
s2-8, 77. R. Casadei, F. Frabetti, L. Vitale, M. C. Pelleri, S.
9. M.-T. Jeakel, S. Reynaud, Found. Phys. 1998, 28. Tas-sani, F. Piva, S. Perez-Amodio, P. Stripolli, S.
10. A. O. Barut, R. B. Haugen, Ann. Phys. 1972, 71 : Canaid-er, Ann. Hum. Biol. , 2013, 40, 463.
519. 32. G. H. Pollack, The Fourth Phase of Water :
11. H. Poincaré, Science et hypothèse : Le texte Beyond Solid, Liquid, and Vapor, Ebner and Sons
complet, Bloomsbury academic, Londres, 2018, Publishers, Seattle, 2013.
chap. 14, p. 163.
36 Marc Henry

33. K. J. Ellis, Physiol. Rev. 2000, 80, 649.


34. P. C. Benias, R. G. Wells, B. Sackey-Aboagye, H.
Klavan, J. Reidy, D. Buonocore, M. Miranda, S. Kor-
nacki, M. Wayne, D. L. Carr-Locke, N. D. Theise,
Sci-entific Reports, 2018, 8, 4947.
35. R. Sender, S. Fuchs, R. Milo, PLOS Biology, 2016,
14, e1002533.
36. W. B. Whitman, D. C. Coleman, W. J. Wiebe, Proc.
Natl. Acad. Sci. USA, 1998, 95, 6578.
37. S. Sen, J. Consciousness Studies, 2018, 25, 228.

39. M. Burgin, R. Feistel, Information, 2017, 8, 139.


40. J. B. Leiper, A. Carnie, R. J. Maughan, Br. J. Sports
Med. , 1996, 30, 24.
41. Cisco, The Zettabyte Era : Trends and Analysis,
White paper, Document ID:1465272001812119,
2017.
42. L. Sherwood, Human Physiology : From Cells to Sys-
tems, Wadsworth publishing company, 3rd edition,
1997, table 10.1, p. 311

44. B. O. Haugen, S. Berg, M. B. Kjell, H. Torp, A. S.


Stig, S. Terje, O. S. Stei, J. Amer. Soc.
Echocardiography, 2002, 15, 328.
45. T. Nakagaki, H. Yamada, A. Toth, Nature, 2000, 407,
470.
47. T. Saigusa, A. Tero, T. Nakagaki, Y. Kuramoto, Phys.
Rev. Lett. , 2008, 100, 018101.
48. J. C. Mathai, S. Tristam-Nagle, J. F. Nagle, M. L.
Zei-del, J. Gen. Physiol. 2008, 131, 69.
49. S. Freud, "Das Ich und das Es", Internationaler psy-
choanalytischer Verlag , Leipzig, 1923. "The Ego and
the Id", traduction anglaise par Joan Riviere, The
Hog-arth Press, 1926.
50. C. G. Jung, The Collected Works of C. G. Jung, Vol. 7
: Two Essays on Analytical Psychology, Princeton
Uni-versity Press, Princeton, 1966, pp. 269-273.
51. E. Scerri, M. Henry, Inference : Int. Rev. Sci. , 2017,
Vol. 3, numéro 1, https://inference-review.com/letter/
on-the-madelung-rule
52. D. J. Chalmers, Journal of Consciousness Studies,
2018, 25, 6.
53. D. C. Dennett, Phil. Trans. R. Soc. B, 2018, 373,
20170342.
54] S. Hameroff, R. Penrose, NeuroQuantology, 2003, 1,
10.
56. A. Einstein, The New York Times Magazine, 23 juin
1946, p. 7 et 42-44.
Marc Henry, Jean-Pierre Gerbaulet p. 17

Psychological Association, Washington, DC, 2011, la lecture, le laser émet un flash sur la face brillante du
pp. 167-188 CD, les zones réfléchissant directement la lumière laser
43. E. T. Jaynes, Am. J. Phys. 1965, 33, 391. (bit 1), tandis que les creux la diffusent (pas de réflexion
44. I. Prigogine, Time, structure and fluctuations, Nobel ou bit 0). Pour les disques compacts enregistrables (CD-
Lecture, 8 December 1977. R), il y a une couche de colorant entre le polycarbonate
45. W. J. Gibbs, The scientific papers of J. Willard J. protecteur et l'aluminium réfléchissant. Pour écrire des
Gibbs, Vol. 1, Longmans Green and Co, London, informations, on utilise un laser à haute puissance capable
1906. de chauffer le disque afin d'y créer un minuscule point
46. W. Achtner, Neue Zeitschrift Fur Systematische noir. Lors de la lecture, la lumière laser est complètement
Theologie Und Religionsphilosophie, 2009, 51, 268. absorbée par les points noirs (bit 0), tandis que sur les
47. S. Dehaene, H. Lau, S. Kouider, Science 2017, 358, zones non brûlées, la lumière laser est renvoyée
486. directement (bit 1). Ces technologies ne peuvent pas être
48. J.-F. Houssais, Les trois niveaux de conscience, Guy utilisées pour fabriquer des disques compacts
Trédaniel, Paris, 2016. réinscriptibles (CD-RW). Au lieu d'avoir une couche de
49. Ph. Guillemant, La physique de la conscience, Guy colorant, un CD-RW a une couche d'alliage métallique
Trédaniel, Paris, 2015. AgInSbTe qui peut être cristalline et transparente à la
50. N. Block, Behavorial and Brain Sci. 1995, 18, 227. lumière (bit 1) ou amorphe et opaque bloquant la lumière
51. J. E. Bogen, S. Bringsjord, D. Brown, D. J. Chalmers, (bit 0). Lorsqu'un laser frappe ce matériau, de minuscules
D. Gamble, D. Gilman, G. Güseldere, A. Murat, B. zones peuvent passer de la forme cristalline à la forme
Mangan, A. Alva; E. Pöppel, D. M. Rosenthal, A. H. amorphe, permettant ainsi de lire et d'écrire des
C. van der Hejiden ; P. T. W. Hudson, A. G. Kurvink, informations à volonté.
N. Block, Ned, Behavorial and Brain Sci.1997, 20, Les matériaux ferromagnétiques utilisés dans les bandes
144 magnétiques, les disques durs magnétiques et les
52. R. Landauer, Physics Today 1991, May 23. mémoires magnétiques à accès aléatoire peuvent
53. R. M. Biron, J. Comput. Higher Educ. 1993, 5, 111. également être utilisés pour le stockage d'informations car
54. G. Marcus, Face It, Your Brain Is a Computer, The ils peuvent passer d'un état magnétique à un autre grâce à
New York Times 2015, June 28, p. SR12. un champ magnétique généré par des courants électriques.
55. Z. Vukadinovic, The Incomplete Self: Gödel and The Ici, une couche conductrice forme une ligne de
Brain, Epoché 2018, Issue #14. programmation/effacement permettant de modifier la
56. H. Poincaré, Science and Hypothesis: The complete valeur logique stockée dans le dispositif. Un bit un ou un
text, Chap. 14, Bloomsbury academic, London, 2018, bit zéro peut être stocké dans la région ferromagnétique
p. 163. en fonction de la direction et de l'intensité du courant
traversant la couche conductrice. En revanche, les puces
mémoire utilisent des transistors MOSFET en silicium
pour stocker des informations. Il s'agit d'un dispositif à
ANNEXE trois bornes (source, grille et drain). La tension de grille
contrôle le flux de courant entre la source et le drain. Si la
tension de grille dépasse une tension de seuil particulière,
un courant circule (bit 1), tandis que si la tension de grille
Nous décrivons ici, pour les lecteurs non familiers avec est inférieure au seuil, il n'y a pas de courant (bit 0).
les aspects technologiques du traitement de l'information, L'inconvénient est que dès que l'on coupe l'alimentation,
les principales techniques utilisées pour construire des tous les transistors reviennent à leur état d'origine et la
dispositifs de mémoire artificielle ou naturelle. Dans le mémoire perd toutes les informations qu'elle a stockées.
monde physique M4, l'information est lue ou écrite sur un Pour surmonter ce problème, des transistors flash ont été
substrat matériel qui peut être du polycarbonate recouvert développés avec une deuxième grille (grille de contrôle)
d'aluminium pour les disques optiques, un matériau au-dessus de la première (grille flottante). Des couches
ferromagnétique pour les bandes ou les disques durs, du d'oxyde, à travers lesquelles le courant ne peut
silicium pour les puces à mémoire, ou un semi-conducteur normalement pas passer, séparent les deux grilles. Dans
à oxyde métallique pour les mémoires flash. Dans tous les cet état, le transistor est désactivé et stocke un bit zéro.
cas, il s'agit de coder une succession de bits qui peuvent Mais lorsqu'on applique une tension positive entre le drain
être zéro (0) ou un (1). Pour les disques compacts et la grille de contrôle, les électrons sont attirés en masse
optiques, on utilise des lasers de différentes longueurs de la source vers le drain. Quelques-uns parviennent
d'onde : λ = 780 nm pour les CD, λ = 650 nm pour les également à se faufiler à travers la couche d'oxyde par un
DVD et λ = 450 nm pour les BluRay pour lire et écrire les processus appelé "tunneling" et se retrouvent bloqués sur
bits. Lors de l'écriture, le faisceau laser grave des bosses la grille flottante, stockant un bit un. Les électrons y
(appelées piqûres) dans la surface du plastique, une bosse resteront indéfiniment, même lorsque les tensions
représentant le chiffre 0 ou laissant une zone plate non positives sont supprimées et que le circuit est alimenté ou
brûlée sur le disque, appelée terre, représentant le chiffre non. L'application d'une tension négative entre le drain et
1 formant une spirale continue d'environ 3 à 5 milliards de la grille de contrôle repousse les électrons dans la
piqûres. Le polycarbonate brûlé est ensuite recouvert direction d'où ils viennent, libérant la grille flottante et
d'une couche d'aluminium qui réfléchit la lumière. Lors de permettant au transistor de stocker à nouveau un zéro.
1 dimension
ère
2 dimension
ème
3 ème
dimension 4ème
dimension
(abscisse x) (ordonnée y) (cote z) (temps t)
En haut Après Quand

Droite Devant

Ici, Où

Gauche Maintenant
Derrière
Avant
En bas
I
n
f
o Infrarouge
r
Photon m
a
t
i Eau
o
n
5ème
dimension (échelle s) 6 dimension (conscience v)
ème

Naissance/Mort
Grand Petit

Réel (particule) Virtuel (onde)