Vous êtes sur la page 1sur 3

i

p
a
h
m
g
é
t
e
j
r
s
n
o
ti
c
T
R
u
Virements de crédits :

1. L’article 23 du Décret 2-15-426 du 15 juillet 2015, relatif à l’élaboration et à l’exécution des lois
de finances

Type de virement
Entre programmes d’un même chapitre en ce qui
concerne les chapitres :
 Chapitre Matériel et dépenses diverses : 1212
 Chapitre d’investissement BG : 1222
 Chapitre d’exploitation SEGMA : 421
 Chapitre d’investissement SEGMA : 422
 Entre chacun des programmes des CAS

Entre programmes du chapitre personnel : 1211

Virements de crédits entre Régions à l’intérieur d’un


même programme


Entre dotations des projets ou actions d’un
même programme et d’une même région
Entre les lignes d’un même projet ou action
• Lignes budgétaires

Autorité habilitée
Le ministre chargé des
finances à la demande
des ordonnateurs
intéressés

Le ministre chargé des


finances à la demande
des ordonnateurs
intéressés
Décision des
ordonnateurs
intéressés ou S/O, sur
leurs propositions et
après autorisation du
MF
Décision de
l’ordonnateur
intéressé ou S/O
Limites
Le montant cumulé, au
cours d’une même
année, des crédits
ayant fait l’objet de
virement, ne peut
excéder, pour chacun
des programmes
concernés, le plafond
de 10 % des dotations
initiales ouvertes par la
loi des finances
Sans limite

A l’exception de
certaines natures de
dépenses dont la liste
est fixée par arrêté
conjoint du MF et du
ministre intéressé et
pour lesquelles des
virements de crédits
sont subordonnés à
l’autorisation préalable
du ministre chargé des
finances*
*les ordonnateurs sont tenus de transmettre aux services du ministre chargé des finances, dans 10 jours
suivant la fin de chaque trimestre, un état récapitulatif des virements opérées par eux et par leurs S/O,
dument certifié par le TM et appuyé des copies de l’ensemble des décisions de virements effectués dument
visées

2. Articles non abrogés du décret N 2.98.401 du 26 avril 1999 relatif à l’élaboration et à l’exécution
des lois de finances tel qu’il a été modifié et complété par le décret N 2.05.1429 du 28 décembre
2005 jusqu’à l’entrée en vigueur des dispositions correspondantes prévues au décret précité
(article 35 du Décret 2-15-426 du 15 juillet 2015, relatif à l’élaboration et à l’exécution des lois de
finances )

Article 17 :

« Le ministre chargé des finances, peut sur proposition des ordonnateurs intéressés modifier par décision :

 La dotation des articles, paragraphes et lignes à l’intérieur de chacun des chapitres du budget
général relatifs aux dépenses de fonctionnement et de la dette publique
 La dotation des articles, paragraphes et lignes à l’intérieur des chapitres concernant les
dépenses d’investissement

Article 17 bis :

« par dérogation aux dispositions de l’article 17 ci-dessus, le ministre chargé des finances peut, par arrêté
pris sur proposition des ordonnateurs intéressés, autoriser ces derniers et leurs sous ordonnateurs, à
modifier par décision les dotations des lignes d’un même paragraphe, à l’intérieur des chapitres du budget
général, des budgets des services de l’Etat gérés de manière autonome relatifs aux dépenses de matériel et
dépenses diverses et aux dépenses d’investissement, et des comptes spéciaux du trésor. Ces arrêtés
peuvent fixer les natures de dépenses dont la modification des dotations y afférentes reste soumise aux
dispositions de l’article 17 du décret précité.

Cette autorisation est subordonnée à la présentation en annexe des chapitre du matériel et dépenses
diverses et d’investissement du budget général, et des budgets des services de l’Etat gérés de manière
autonome et des comptes spéciaux du trésor, relevant de l’ordonnateur concerné, d’indicateurs chiffrés
correspondant à l’objet de chacun des paragraphes dotés du budget considéré et établissant un lien entre
les crédits alloués et les résultats attendus de l’utilisation des ces crédits.

Lorsque cette condition n’est pas satisfaite, le ministre chargé des finances peut suspendre provisoirement,
par arrêté, après information du premier ministre l’autorisation accordée jusqu’à satisfaction de ladite
condition.

L’ordonnateur concerné est tenu de procéder annuellement à l’évaluation de la réalisation des indicateurs
sus-indiqués par rapport aux dépenses réalisées, et d’en informer le ministre chargé des finances »
Type de virement Autorité habilitée Limites
 La dotation des articles, paragraphes et lignes à Le ministre chargé des Non
l’intérieur de chacun des chapitres du budget finances sur
général relatifs aux dépenses de fonctionnement et proposition des
de la dette publique ordonnateurs
 La dotation des articles, paragraphes et lignes à intéressés
l’intérieur des chapitres concernant les dépenses
d’investissement

 les dotations des lignes d’un même paragraphe, à Décision des Ces arrêtés peuvent
l’intérieur des chapitres du budget général, des ordonnateurs fixer les natures de
budgets des services de l’Etat gérés de manière intéressés ou S/O, dépenses dont la
autonome relatifs aux dépenses de matériel et après arrêté du modification des
dépenses diverses et aux dépenses ministre chargé des dotations y afférentes
d’investissement, et des comptes spéciaux du finances, pris sur leurs reste soumise aux
trésor propositions dispositions de l’article
l’autorisant à effectuer 17 du décret précité.
ces virements

Vous aimerez peut-être aussi