Vous êtes sur la page 1sur 7

7+1 conseils

pour bien
entreprendre

Créer votre entreprise, pourquoi pas … mais pour réussir il est indispensable d’être bien
accompagné.

Notre métier, à BGE, est de vous accompagner, et vous former tout au long de la création, mais
aussi du développement de votre entreprise.
Vous guider dans les démarches, vous aider à faire les bons choix, vous permettre de vérifier la
faisabilité de votre projet de création / reprise d’entreprise, tels sont les missions du conseiller BGE
qui vous accompagnera tout au long de votre parcours de créateur d’entreprise.

En Pays de la Loire, BGE accompagne 1000 créations d’entreprises par an. 75% sont pérennes à 3
ans.

Nos 7+1 conseils pour bien entreprendre sont issus de 30 ans d'expérience dans l'accompagnement à
la création d'entreprise.

Bonne lecture !
BGE 20 lieux d’accueil en Pays de Loire

1/ Faites le point sur vos atouts,


ayez conscience de vos axes
 L’existence d’un réseau
d’amélioration professionnel
Cette 1ère étape semble basique, elle est  Votre connaissance du secteur
pourtant fondamentale. géographique d’implantation
Vos interlocuteurs, professionnels de  Votre connaissance du marché, des
l’entreprise, identifieront rapidement vos besoins de votre future clientèle
points forts et points de vigilance : vous
 Le soutien moral de votre entourage
devez, vous aussi, les connaître.
 La présence d’un soutien financier
Idéalement, votre projet est en lien direct au démarrage
avec votre expérience professionnelle. Ainsi,
vous maîtrisez le métier, connaissez les
 Vos capacités commerciales et votre
goût du contact
acteurs et le marché, bénéficiez d’un réseau
déjà en place.  Votre capacité de gestion financière
et administrative...
La réalité est souvent différente : la création
d’entreprise est aussi l’occasion de se
reconvertir, pour faire ce que l’on aime,
trouver un métier en cohérence avec ses Sur chacun de ces axes, évaluez-vous !
convictions, ou simplement créer son (Parfait, Bien, Moyen, Faible). Le travail
propre emploi. d’étude de votre projet, doit permettre
d’améliorer vos points faibles.

Quoiqu’il en soit, prenez le temps de


vous évaluer sur : >> Rassurez-vous ! 100 % des créateurs ont
des axes d'amélioration à travailler …
 Votre maîtrise technique du métier. l’essentiel est, déjà, d’en avoir conscience !
S’il s’agit d’une reconversion, confrontez-
vous aux professionnels du secteur pour
évaluer votre savoir-faire (par le biais de
stages, d’EMT – Evaluation en Milieu de
Travail ou, à minima, de rencontres avec
des chefs d’entreprise du même secteur
d’activité !)

WWWWWWWWW
www.aidecreationentreprise.fr

2
BGE 20 lieux d’accueil en Pays de Loire

2/ Formalisez votre idée de L'étape est difficile, mais essentielle pour


avoir une vision la plus réaliste possible de
création
votre marché, et vous donner les arguments
Commencez par écrire les prestations/ pour défendre votre projet.
produits que vous envisagez et la clientèle
visée.

Soyez ouvert sur les prestations envisagées,


cherchez à vous différencier de vos futurs >> Comment faire ?
concurrents. Pensez à d’autres façons de
Renseignez-vous tout d'abord sur la santé de
distribuer votre produit/service, de
votre secteur d’activité : quelles tendances,
nouveaux moyens de communication...
quelles évolutions, quelles
réglementations ? Vous devez brosser un
tableau bref, précis et clair de votre marché.

Votre futur financeur ne connaît pas


Echangez avec votre entourage, écoutez les
forcément votre marché : vos éléments
idées, les objections, les encouragements.
doivent lui permettre de comprendre très
Soyez le plus précis possible sur la clientèle facilement son fonctionnement et son
visée : quel profil ? Quels besoins, quelles évolution.
habitudes de consommation ?
Puis, il est temps de multiplier les contacts,
Bien cerner le profil de sa clientèle vous
et les recherches d’informations auprès de :
permettra de bien comprendre ses besoins.

 vos concurrents : il est impératif de


les connaître et de comprendre leur
positionnement. Etudiez leur offre, leurs
tarifs, leurs moyens de communication.
3/ Vérifiez l’existence d’un
Evaluez leur importance sur votre marché
marché
(est-ce un acteur incontournable ?), leur
Mon projet est-il viable ? Me permettra-t-il réputation, leur efficacité.
de vivre de mon activité ?

L'étude de marché vous apportera certaines


réponses, et contribuera, au moins, à
réduire les incertitudes…

WWWWWWWWW
www.aidecreationentreprise.fr

3
BGE 20 lieux d’accueil en Pays de Loire

 vos confrères : ils sont les mieux


ans. Il s’agit dans cette
étape incontournable :
placés pour vous renseigner de la façon la
plus fiable et concrète sur la santé de
votre marché. Renseignez-vous sur leur
 d’évaluer au plus juste vos besoins de
démarrage
offre, leur positionnement commercial,
ainsi que le chiffre d’affaires généré.  de mesurer la rentabilité du projet
 vos prescripteurs, vos futurs
fournisseurs : ils pourront vous informer
sur les besoins de la clientèle. Présentez >> L'évaluation des besoins de départ est
leur votre offre et évaluez leur intérêt essentielle : il est vital d'être bien financé au
pour celle-ci. démarrage, d’avoir suffisamment de
trésorerie pour assurer votre démarrage
 Enfin, si possible (selon les activités), d’activité.
contactez vos futurs clients. Il s’agit de Listez précisément vos investissements, et,
vérifier que le projet que vous envisagez surtout, évaluez bien votre Besoin en Fonds
réponde bien à un besoin. de Roulement et votre trésorerie. Soyez
intransigeant sur ces aspects, c’est
primordial !
>> Les informations collectées lors de
l’étude de marché doivent vous permettre Pour vous aider à décrocher votre
d'évaluer, de façon la plus réaliste possible, financement, des aides existent (primes,
votre chiffre d'affaires prévisionnel. garanties de prêt bancaire, prêt à taux 0).
Vous aurez ainsi les arguments nécessaires Votre conseiller BGE vous les indiquera.
pour justifier votre budget auprès de votre
La rentabilité du projet doit être évaluée au
futur banquier.
plus juste. Il faut bien détailler l’évaluation
de votre chiffre d’affaires (nombre de
ventes par semaine, chantier moyen, taux
4/ Détaillez l’évaluation de votre horaire..), la marge que vous pouvez
Chiffre d’Affaires, financez réaliser, et bien sûr, évaluer vos charges de
correctement votre démarrage fonctionnement au plus proche de la réalité.

Pour mesurer la faisabilité de votre projet, il Vous aurez ainsi une vision claire de votre
faudra réaliser un budget prévisionnel, sur 3 capacité à rembourser vos emprunts, et du
revenu que vous pourrez dégager grâce à
votre activité.

WWWWWWWWW
www.aidecreationentreprise.fr

4
BGE 20 lieux d’accueil en Pays de Loire

Cependant, il est bien sûr nécessaire de


choisir le statut qui convienne le mieux à vos
5/ Organisez votre communication objectifs, aux risques inhérents à votre
métier, et à l'évolution que vous souhaitez
Il est nécessaire de planifier les actions de
pour votre activité.
communication que vous allez mettre en
œuvre lors de votre 1ère année. Il faut : Globalement, vous aurez à choisir parmi 2
grandes familles de statut : l'Entreprise
 Définir votre identité graphique Individuelle (dont le statut d'Auto-
 Choisir les bons supports de Entrepreneur, ou bien encore l'EIRL), et les
communication (plaquette, site, réseaux sociétés (SARL, EURL, SAS et bien
sociaux) et les bonnes actions d'autres),
commerciales (inauguration, démarches
prescripteurs….)
 Définir les messages à transmettre,
>> Le choix se fera, notamment, en
fonction :
travailler vos argumentaires, préparer le
traitement des objections  du nombre de personnes impliquées
Ne sous-estimez pas cette partie : en dans le projet (1 ou plusieurs personnes?)
démarrage d’activité, les actions  des engagements que vous aurez à
commerciales et de communication sont prendre pour votre
essentielles.

activité : signature d'un bail, embauche


d'un ou plusieurs salariés ?

6/ Choisissez votre statut  de l'évolution que vous souhaitez


pour votre activité
juridique : important mais pas
vital !  mais aussi de votre situation
personnelle (droits Pôle Emploi, proximité
On a souvent tendance à se poser trop tôt de la retraite, …)
les questions liées au statut juridique ...or, la
réussite de votre projet dépend avant tout Plus les engagements sont importants et les
de votre capacité à trouver des clients, et à risques élevés, plus vous devez vous orienter
gérer correctement votre entreprise. vers la forme sociétale. De la même façon, si
vous envisagez un développement rapide
votre activité (embauche, franchise, 2nd

WWWWWWWWW
www.aidecreationentreprise.fr

5
BGE 20 lieux d’accueil en Pays de Loire

Accessible aux demandeurs d’emploi


indemnisés, demandeurs d’emploi inscrits
établissement…), vous devez, dès la
depuis plus de 6 mois, ou jeunes de moins
création, vous orienter vers le statut qui
de 26 ans, cette aide se demande au
permettra à votre entreprise de grandir, soit
moment de l’inscription de l’entreprise, ou
la société.
dans les 45 jours qui suivent.
Le statut juridique choisi aura des
répercussions sur les options fiscales
possibles (la façon dont le bénéfice de
 Nacre : c’est le dispositif de l’Etat
l'entreprise sera imposé), ainsi que sur le
d’Aide à la Création d’Entreprise. Réservé
statut social du chef d’entreprise (TNS ou
aux demandeurs d’emploi, il comprend :
assimilé salarié ?). Il important de bien
- un accompagnement, avant création,
comprendre les implications du statut choisi,
pour construire son projet
notamment en termes de protection sociale
- un prêt à taux 0, pour financer son
(prévoyance, cotisation retraite…).
projet
>> Le choix du statut juridique dépend donc - un suivi après création, pendant 3
de la situation de chacun et doit être ans
apprécié au cas par cas.

Si cela semble complexe au premier abord,


gardez en mémoire que l'essentiel reste de  Il existe également des primes
trouver des clients… c'est sur cet aspect que régionales et départementales, à
vous devez prioritairement vous solliciter selon votre statut, des prêts à
concentrer. taux 0 des plates-formes d’initiative
locale, des aides spécifiques pour les
travailleurs reconnus handicapés (prime
à la création d’entreprise), mais aussi des
7/ Décrocher des aides ... si possibilités de garanties de prêts par des
possible organismes extérieurs.

L’ Accre reste l’aide la plus importante pour


les créateurs d’entreprise : elle permet une
exonération partielle des charges sociales
Pas facile de s’y retrouver… contactez votre
pendant 1 an (3 ans pour les auto-
conseiller BGE : il vous orientera vers la
entrepreneurs).
bonne personne, au bon moment !

WWWWWWWWW
www.aidecreationentreprise.fr

6
BGE 20 lieux d’accueil en Pays de Loire

BGE est une association de + 1 / Ne restez pas seul face à votre


conseil et de formation en projet !
création / reprise d'entreprise.
Entourez-vous de professionnels qui porteront
Spécialistes de la création
un regard extérieur et objectif sur votre
d’entreprise depuis plus de 30
activité.
ans, nos 72 salariés sont
Confrontez vos idées, parlez-en à votre
entièrement dédiés à la création /
entourage, constituez votre réseau, cela sera
reprise d’entreprise.
indispensable à la réussite de votre projet.
Chaque année en Pays de la
Loire : 4 000 personnes sont
Contactez- nous !
accompagnées et formées sur
leur projet.
Plus de 1000 entreprises sont BGE Atlantique Vendée
créées avec notre soutien. 02 40 52 52 12
Nos prestations contact@bge-atlantiquevendee.com
d’accompagnement peuvent être
prises en charge dans le cadre
BGE Anjou Mayenne
des politiques publiques.
02 41 66 52 52
contact@bge-anjou-mayenne.com

BGE Rile Sarthe


02 43 61 23 15
lerelais@bge-rilesarthe.com

Suivez-nous !

bge.paysdelaloire

WWWWWWWWW
www.aidecreationentreprise.fr

Vous aimerez peut-être aussi