Vous êtes sur la page 1sur 13

DROIT CIVIL :LES PERSONNES

1. Un mineur peut-il agir comme un majeur ? Citez 2 cas.


Oui, un mineur peut agir comme un majeur. 2 cas :
- Le mineur consent lui-même au mariage (donne personnellement son consentement
au mariage)
- Le mineur consent au changement de nom s’il a 15 ans en cas d’adoption (on doit
requérir son consentement si on veut lui donner le nom de son adoptant).
2. Un majeur peut-il redevenir un mineur ? (Régime de mineur, de représentation)
En cas d’interdiction
3. Quelle différence y a-t-il entre la finalité de l’adoption dans le Code Civil et C.F(le but).
- Dans le Code Civil, c’est donner un enfant à celui qui n’en avait pas
- Dans le C.F, c’est donner une famille à un enfant qui n’en avait pas.
N.B : L’adoption dans le Code Civil se faisait par acte authentique et testament
C.F → L’adoption se fait par voie judiciaire.
4. Le Code de la famille prévoit 3 catégories d’enfants : Légitime, Naturel, Adoptif. Avez-
vous une autre opinion ?
Non, le C.F a mis fin à la discrimination du Code Civil en prévoyant des enfants nés dans le
mariage, nés hors mariage et enfants adoptifs.
C.F : l’enfant légitime bénéficie de la présomption de paternité.
5. Qu’est-ce qu’une personne juridique ?
Un sujet de Droit et des obligations
Ex : Mr Tadi, L’UPC.
6. Qu’est ce qu’une personnalité juridique ?
C’est la capacité d’être sujet de Droit et des obligations.
7. Que signifient les mots suivants : Transmissible, incessible, insaisissable, imprescriptible.
Ce sont des caractéristiques de droit de la personnalité (Droit qui met en œuvre la
protection de l’individualité propre).
Je suis NSHINGU KAZADI Fabrice différent de mon frère MATANDA KAZADI Serge. J’habite à
une adresse différente de la sienne, ma femme est différente de la sienne.
Intransmissible : On ne peut pas le transmettre entre vifs.

STEPHAN MUYA (Le Léviathan)


« Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts ni par les
plus rapides, mais par ceux qui n’abandonnent jamais »
Ex : Lorsqu’un père meurt, il ne peut pas transmettre son identité à ses héritiers. Ils
s’éteignent avec la personne.
Incessibles indisponible ne peut pas faire l’objet d’une cession ou d’une donation à titre
onéreux.
Ce sont de droits extrapatrimoniaux-non évaluables en argent
Insaisissable : les créanciers ne peuvent pas saisir le droit de la personnalité à titre de
sanction.
Ex : je saisi votre nom jusqu’à ce que vous allez rembourser mon argent.
Imprescriptible : qui ne peuvent pas se perdre ou s’éteindre par écoulement de temps, par
la prescription.
8. Quelle différence faites-vous entre un disparu et un absent. (En 4 mots)
- -Disparu : Mort certaine
- -Absent : Mort incertaine
9. Quelle différence faites-vous entre un disparu et un non présent ?
- -Disparu : Mort certaine
- -Non présent : Certitude de vie
10. Quel est l’effet du désaveu de paternité ?
Dès que le jugement de désaveu de paternité est prononcé, l’enfant désavoué n’a plus pour
père le mari de sa mère.
11. Quand est-ce que la présomption de vie cesse ?
- 1 an après la déclaration d’absence sans mandataire général
-3 ans après la déclaration d’absence avec mandataire général.
2 ans→ Présomp<on de mort cesse sans mandataire
3ans →Présomp<on de mort cesse avec mandataire
12. Mademoiselle KANDOLO se marie avec Mr KADIATA, comment s’appellera-t-elle
légalement et aussi pratiquement.
Légalement : Elle s’appellera Madame KANDOLO KADIATA. La femme mariée conserve son
nom de jeune fille mais en le faisant joindre à celui de son mari.
Pratiquement : Elle s’appellera Madame KADIATA (le nom de son mari).
13. Citez 2 cas d’un mariage contracté par suite d’une erreur ne peut plus être attaqué.
- 6 mois après la fin de la violence où et, toute en hypothèse, deux ans après la
célébration du mariage.
- -(2 cas d’erreur)
14. Citez 2 cas d’erreur à même d’entrainer l’annulation du mariage à la suite d’une erreur.

STEPHAN MUYA (Le Léviathan)


« Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts ni par les
plus rapides, mais par ceux qui n’abandonnent jamais »
- -l’erreur substantielle : erreur fondamentale une femme ou un homme atteint du
SIDA
- -l’erreur sur la qualité morale : erreur sur l’honorabilité d’un futur époux
Par exemple, une jeune femme épouse l’homme qu’elle croit honnête alors qu’il est voleur.
15. Donner 2 signes marquant le changement de domicile.
- -Signe matériel : Changement réel d’habitation
- -Signe intentionnel : la volonté réelle et effective de transférer son habitation dans
un autre lieu et d’y fixer son principal établissement.
16 En quoi le domicile légal est-il différent du domicile élu ?
Le domicile légal : Domicile fixé par la loi à tout congolais en regard (ou en raison) de son
état de dépendance vis-à-vis d’une autre personne.
- -l’interdit a son domicile chez son tuteur
- -la femme mariée a son domicile chez son mari, à moins que la loi n’en dispose
autrement (Art.168 CF)
- -le mineur non émancipé a son domicile chez son tuteur.
Le domicile élu :
Il ya la libre volonté de se choisir un domicile en rapport avec le lieu de l’exercice de sa
profession, ou de l’accomplissement de certains actes de domiciles.
La loi en son article 168 ne permet à toute personne d’élire domicile pour l’exécution de
tous actes ou pour l’exercice d’une profession.
Exemples :
- -les avocats du C.S.J sont tenus d’élire domicile à Kinshasa. Siège de cette commune
pour l’exercice de leur profession.
- -les hommes d’affaires de l’intérieur d’un pays peuvent élire domicile chez une
personne habitant à un lieu dans le ressort du tribunal pour faire trancher tout litige
né de l’exécution de leur contrat.
17. Citez dans l’ordre 2 conditions de fonds positives de mariage et 2 conditions négatives.
2 Conditions des fonds positives :
Les conditions naturelles d’aptitude, le consentement des époux, le consentement
conditionnel des parents et la dot.
2 Conditions négatives :
1. L’empêchement résultant de la parenté ou de l’alliance.
Alliance (tu ne peux pas épouser ta belle sœur)
Parenté (tu ne peux pas épouser ta sœur, ta nièce, ta cousine, ta tante).

STEPHAN MUYA (Le Léviathan)


« Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts ni par les
plus rapides, mais par ceux qui n’abandonnent jamais »
2. L’empêchement résultant du délai de viduité. Il est interdit à une femme de se
remarier avant l’écoulement d’un délai de 300 jours à compter de la dissolution ou de
l’annulation du précédent mariage.
18. Quelle différence faites-vous entre le délai de viduité dans l’ancien Droit et le délai de
viduité dans le nouveau Droit.
L’ancien droit, le délai de viduité ne protégeait que les enfants nés dans le mariage.
Le nouveau droit, le délai de viduité protège les enfants nés dans le mariage et ceux nés hors
mariage.
19. Donnez 2 cas dans le mariage qui ne soient plus annulable.
-lorsque la cause qui devrait entrainer l’annulation de celui-ci n’existe plus.
-lorsque les personnes qui devraient donner le consentement, ne l’avaient pas donné, mais
la ratifié. En d’autres termes, la fille qui n’avait pas donné de consentement au
moment du mariage, lorsqu’on veut procéder à l’annulation du mariage donne son
consentement.
20. C’est quoi la personnalité inconditionnelle ?
Le fœtus doit naitre vivant et viable.
21. Citez 3 causes propres de disparition d’une S.A.R.L ?
- -Constituée pour une durée de 30 ans maximum, elle est dissoute par l’arrivée du
terme.
- -Si la société perd la moitié du capital, les actionnaires prononcent conformément
aux statuts, sa dissolution sur proposition des administrateurs.
- -Si la perte est des ¾, les actionnaires représentant le ¼ du capital peuvent prononcer
la dissolution.
22. Quelles sont les causes communes de disparition de toutes les personnes morales ?
- -L’arrivé du terme prévu par les statuts c’est-à-dire la mort statutaire.
- -L’extinction de l’objet sociale ou lorsque le but pour lequel le groupement a été crée
est réalisé.
- -La réunion des parts sociales sur une seule tète de telle sorte que la société n’aura
qu’un seul associé.une telle société disparait automatiquement, parce qu’elle n’est
plus conforme à la loi qui exige qu’une société doit avoir au moins 2 associés.
23. Quand est-ce que la présomption de vie est acquise à l’absent ?
- -Avant un an s’il n’a pas constitué de mandataire général
- -Avant trois ans s’il a constitué de mandataire général.
24. Pourquoi le mandataire général donne-t-il caution ou cautionnement.
Pour garantir la restitution ou le remboursement.

STEPHAN MUYA (Le Léviathan)


« Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts ni par les
plus rapides, mais par ceux qui n’abandonnent jamais »
25. Quid de la caution et du cautionnement ?
- -Caution : c’est une personne qui se porte garant
- -Cautionnement : un bien ou un fond qui sert de garantir comme gage ou
hypothèque
Caution →l’administrateur ou le mandataire général dit si je ne suis plus à mesure d’apurer
ma créance, mon père le ferait pour moi. Et son père accepte de l’apurer au cas où son
fils n’arriverait pas à honorer ses engagements.
Cautionnement→ l’administrateur ou le mandataire donne un bien à lui, ou un fonds en
gage.
26. Y a-t-il une différence entre le droit de l’homme et le droit de la personnalité ?
- -Le droit de l’homme est un droit reconnu à tout être sa qualité d’homme, d’être
humain.
- -Le droit de la personnalité nous différencie l’un de l’autre.
C’est un droit qui concourt à la protection de la mise en œuvre de l’individualité propre
d’une personne→ des préroga<ves qui permeCent à la personne de mettre en œuvre
la protection de son individualité propre accordée à cette par la loi.
Le droit qui fait de nous différent d’autres.
Le droit de l’homme fait de nous tous des êtres humains
Le droit de la personnalité nous différencie les uns des autres.
27. Quelle différence établissez-vous entre la loi du 20 juillet 1973 et la loi du 1er Aout 1987
(CF) portant spécialement sur le nom de personne physique.
- -Le CF consacre la liberté en matière de nom (à puiser dans le patrimoine culturel
national congolais).
- -La loi du 20 juillet 1973 consacre le patronyme (le nom de famille)
- 28. Citez 4 cas dans lesquels il ya changement de nom ?
- -Caractère injurieux
- -La femme mariée
- -L’ adopté prend le nom de l’adoptant
- -L’enfant reconnus, on peut ajouter le nom de son père
Le changement ou la modification du nom est faite d’une part par le changement de l’état
(le but social d’un pays et de l’autre la signification du nom).
29 .Quelle est la finalité du domicile ? En 3 mots
- -Identification de la personne
- -Localisation de la personne

STEPHAN MUYA (Le Léviathan)


« Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts ni par les
plus rapides, mais par ceux qui n’abandonnent jamais »
30. Quelle différence faites-vous entre le juge déclaratif et le juge constitutif d’état. Un
exemple pour chaque cas.
Juge déclaratif d’état : il constate ou confirme l’état que la personne avait déjà. A
déclarer et reconnaitre l’existence d’un état antérieur. Ex. l’action en recherche de paternité.
Cette mère qui mène des démarches pour que l’auteur de la grossesse reconnaisse en
son fils la qualité de père, lorsque le juge aura rendu le jugement dans le sens souhaité, la
qualité de son fils n’aurait pas débuté avec le jugement mais depuis la naissance de celui-ci.
Le juge ne fait que le constater ou le confirmer.
Juge constitutif d’état : est celui qui consacre un droit ou un état nouveau.
Ex : le juge prononce le divorce, il donne à une personne un état qu’il n’avait pas au
début, il modifie l’état antérieur pour introduire un état nouveau.
31. L’acte d’un état civil vicieux, est-il annulable comme tout autre acte de droit ?
Le législateur n’a pas prévu la nullité pour les actes d’état civil vicieux. Ils sont soumis à la
rectification
Ex : on a oublié de décliner la vraie date de naissance de son fils au lieu de 1926, on déclare
la date de 1927. L’officier d’Etat-civil procède à la rectification.
32. Pourquoi la femme mariée doit- elle obtenir l’autorisation de son mari pour poser des
actes de droit ?
Mari chef de la famille.
33. une mère mineure peut-elle exercer une action en recherche de paternité ?
OUI, si l’enfant est mineur (la mère mineure ne peut qu’avoir un enfant mineur). Art 631 al 1
et 2 C.F.
34. Qui peut être adopté ? Réponse en une phrase ?
Les deux étant des incapables, la jeune fille est soumise à l’autorité parentale ou tutélaire
tandis que la femme mariée a l’autorisation maritale ou judiciaire.
36. Quelle différence faites-vous entre incapacité de jouissance et incapacité d’exercice ?
Incapacité de jouissance : elle interdit à une personne d’acquérir de droits. Ainsi, les
étrangers résidant au Congo ne jouissent pas de droits politiques et certains droits
civils sauf dans le cas d’une réciprocité.
Tandis que
Incapacité d’exercice : elle empêche une personne d’exercer les droits dont elle est titulaire
et jouit. C’est le cas d’un mineur non émancipé qui jouit de droits que son tuteur
exerce pour son compte et à son nom.
37. Quelle différence faites-vous entre la paternité et l’alliance ? (Réponse en deux mots)
- -Sang
- -Mariage

STEPHAN MUYA (Le Léviathan)


« Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts ni par les
plus rapides, mais par ceux qui n’abandonnent jamais »
38. Par quelle technique les incapables sont-ils protégés ?
- -Les mineurs : par la représentation Père, mère ou tuteur ;
- -L’interdit par la représentation tutélaire ;
- -Le prodigue par l’assistance du curateur
- -La femme mariée par l’autorisation maritale ou judiciaire
39. Quelles sont les prérogatives (avantages) attachées au nom ?
- -Le droit d’user de son nom comme on l’entend
- -Le droit de défendre son nom contre toute usurpation c’est- à-dire par toutes voies
de droit, y compris l’action en justice (Art.67 CF)
40. La présomption légale de paternité est-elle prévue pour les enfants nés hors mariage ?
Oui, le délai de viduité protège non seulement les enfants nés dans le mariage même ceux
qui sont nés hors mariage. Le C.F a mis fin à cette discrimination (Art. 601 C.F)
41. Qu’advient à un enfant né avant 180 jours du mariage ?
Dans l’ancien code, l’enfant n’était pas celui du mari de sa mère : il devait avoir légitimation
ou affiliation ou reconnaissance.
Donc automatiquement cet enfant n’avait pas pour père le mari de sa mère. Mais dans le
nouveau Droit, le C.F. instruit que cet enfant est automatiquement l’enfant du mari de
sa mère. Il appartient à ce dernier d’actionner le mécanisme du désaveu de paternité.
42. Relever les principes et exceptions de la juridiction compétente en matière d’état des
personnes ?
Principes
Le Tripais, en matière d’état des personnes
Exception
Le tribunal ou la juridiction d’exception est le TGI→Cfr jugement supplé<f d’acte de
naissance.
43. Que signifie le Droit au nom ?
Un véritable Droit de la personnalité qui confère à son titulaire le droit d’en user et
d’empêcher aux tiers d’en usurper.
44. Dans quelle catégorie on range le droit à l’image ?
Dans la catégorie de Droit de la personnalité.
45. Citez l’intérêt du domicile (sans préciser)
La localisation ou l’identification.
46. Citez l’intérêt du domicile en précisant.
En Droit interne public

STEPHAN MUYA (Le Léviathan)


« Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts ni par les
plus rapides, mais par ceux qui n’abandonnent jamais »
Le domicile permet à l’Etat d’atteindre ses citoyens pour leur faire accomplir leurs
obligations fiscales, politiques, militaires et sociales.
En Droit Interne privé
- -La publication des certains actes : c’est au domicile de l’absent qu’est publiée la
requête tendant à faire déclarer l’absence ou le décès et le jugement ordonnant
l’enquête ou consacrant l’absence ou le décès (Art. 185, 186, 19, 193 CF) ;
- -En cas de procès, le tribunal territorialement compétent est celui du domicile du
défendeur (art.3 et 11 CPC) ;
- -Les actes de procédure, à défaut d’atteindre l’intéressé, sont signifiés au domicile de
celui-ci ;
- -Certains actes concernant le Droit de famille sont reçus au domicile.
En Droit international privé
Le domicile est utile pour la détermination de la loi applicable dans l’hypothèse de conflits
de lois.
47. Quand et par quel procédé, le projet de mariage est-il public ?
Quand : 15 jours au moins avant la célébration du mariage
Procédé : Par affichage
48. Par quel moyen la preuve de la filiation paternelle est-elle rapportée ?
En cas de mariage, par la présomption légale de paternité
(L’enfant vous appartient parce que vous êtes le mari de sa mère ; par présentation de
l’extrait ou l’acte de mariage)
En cas d’enfant né hors mariage : la déclaration de paternité devant l’officier d’état Civil
→Affilia<on (légi<ma<on des enfants naturels→ nés hors mariage)
49. Quels sont les effets du jugement déclaratif de décès
-Dissolution du mariage et du régime matrimonial
-Ouverture de la succession
50. Enumérez les règles communes aux trois périodes de l’absence ?
-Le remariage du Conjoint de l’absent c’est-à-dire, le conjoint de l’absent peut se remarier (si
l’absent réapparait le mariage est annulé)
-Le sort des enfants mineurs de l’absent : un membre de la famille de l’absent (père) désigné
par le Tripaix, sur proposition du conseil de famille exerce avec la mère tous les
attributs de l’autorité parentale, notamment en matière d’éducation et
d’administration des biens.
51. Pourquoi les Droits de la personnalité sont-ils inclassables ?

STEPHAN MUYA (Le Léviathan)


« Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts ni par les
plus rapides, mais par ceux qui n’abandonnent jamais »
Les auteurs ne s’accordent pas dans la classification de Droit de la personnalité. La doctrine
n’avait pas étudié le Droit de la personnalité, c’est la jurisprudence qui l’a consacré. Il
ya controverse.
52. Pourquoi le Droit au nom est un Droit de la personnalité ?
Parce qu’il concourt à la protection de la mise en œuvre de l’individualité propre.
53. Quels sont les Droits de la personne sur son corps ?
Accomplir des actes matériels et Droit sur son corps
a) Actes Matériels : Un Droit d’accomplir sur son corps, en cas de nécessité, sacrifier un
de ses membres pour préserver sa vie ou celle d’un proche.
b) Actes juridiques : Ayant pour objet de conférer à une autre personne le pouvoir
d’accomplir sur son corps un acte déterminé, exemple, eu égard à sa dépouille
mortelle, une personne peut, dans un testament, léguer ses yeux en vue d’une fin
scientifique, thérapeutique ou didactique.
54. L’homme peut-il disposer de son corps comme le ferait le propriétaire d’une chose ?
(Réponse en un mot, une phrase)
Non, l’homme ne pourrait anéantir ou mutiler son corps comme le ferait le propriétaire
d’une chose ou d’un bien.
55. quelle sont les actions d’état et quelle est la finalité de chacune d’elle ?
-il ya des actions en contestation d’états : ils ont pour but contester, ou de faire enlever a
quelqu’un qu’il parait avoir.
- il ya les actions en réclamation d’états : recherche à faire reconnaitre son états intérieur.
Les deux cas sont des actions déclaratives.
-Des actions en constitution d’états : on attribue à quelqu’un un état nouveau qu’il n’avait
pas antérieurement. Jugement de divorce, d’adoption.
56. c’est quoi l’autorité de la chose jugée ?
Quand on prononce son jugement, cette décision est réputée vraie appelée la vérité
judiciaire, on ne peut le contester que par voie de recours ordinaire (appel) ou
extraordinaire (recours en grâce).
Le juge porte une vérité judiciaire (la position du juge, c’est la position du droit).
57. quid de l’autorité relative du jugement et de l’autorité absolue du jugement.
Autorité relatives
Ce jugement-la ne s’impose qu’entre 2personnes interposés en cas de dettes.
Autorité absolue du jugement
La particularité des actes d’états civils ont l’autorité absolue du jugement. C’est quand on
déclare un divorce ce n’est pas seulement a l’égard des anciennes conjoints mais a
l’égard de tout le monde (ergo-ornes)

STEPHAN MUYA (Le Léviathan)


« Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts ni par les
plus rapides, mais par ceux qui n’abandonnent jamais »
58. Acte de notoriété quid ?
C’est un actes de l’état civil qui est établit pour suppléer en cas de perte de l’acte établi (de
l’original).
EX : perte d’acte de naissance, de mariage, de décès.
Acte de notoriété établie par l’officier d’états civil a homologuer par le juge du tripais.
Il faut aussi des témoins.
59. Quid de l’établissement de l’acte de naissance et du jugement supplétif d’acte de
naissance, la présence d’un témoin est-il requis ?
L’acte de naissance ne nécessite pas vraiment la présence d’un témoin. Une simple
déclaration d’un parent suffit par présentation du certificat de naissance de la
maternité. En revanche, le jugement supplétif d’acte de naissance pour l’établir, cela
exige la présence des témoins.
60. Quelle différence faites-vous entre groupement intéressé et désintéressé ?
Pour ce qui est des personnes morales, le groupement intéressé est celui qui a un but
lucratif, qui vise à faire des bénéfices→ Société commerciale et civile.
Le groupement désintéressé, ce sont des ASBL → Associa<on sans but lucra<f→ des
associations philanthropiques.
61. Quid de l’annulation du mariage ?
Le mariage n’est pas seulement l’acte mais aussi une institution. On annule l’Union, l’acte
aussi tombe.
62. Quelle différence faites-vous entre le mariage et l’union libre (mariage inexistant) ? (en
un mot)
La protection ou la réglementation (le mariage est réglementé en Droit congolais, l’union
libre ne l’est pas).
63. Citez les caractères du consentement des parents ?
Spécial-Souverain-Révocable
-Spécial : le consentement qui n’est donné que pour le mariage du mineur avec une
personne déterminée. Il est différent du consentement général qui permet à l’enfant
de se marier avec la personne de son choix.
-Souverain : en ce sens que la décision qui donne ou refuse le consentement est
discrétionnaire (ils ne demandent à personne).
-Révocable : en ce sens que le parent qui donne son consentement peut, jusqu’au mariage,
le retirer, notamment à la suite du mauvais renseignement reçus sur le futur conjoint
de son enfant qui n’est plus tenu de verser la dot.
64. Que signifie le délai de viduité ?

STEPHAN MUYA (Le Léviathan)


« Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts ni par les
plus rapides, mais par ceux qui n’abandonnent jamais »
Un délai endéans lequel une femme ne peut pas se remarier. Attendre 300 jours après
dissolution ou divorce, avant de se marier.
65. Pour quel but ?
Pour éviter la confusion des parts.
66. Dans quel cas le changement du nom est-il admis ? (Réponse en 4 mots)
- -Adoption
- -Mariage
- -Affiliation
- -Désaveu de paternité.
67. Etablissez la différence entre
a) Domicile et Résidence
b) Résidence et Demeure
c) Résidence et Habitation
Domicile : Notion juridique, la personne a toujours un seul domicile, son lieu de principal
établissement, même s’il se déplace.
Résidence : est une notion de fait, le lieu où une personne vit de façon normale. Une
personne peut avoir plusieurs résidences. Lorsqu’on ne connait pas le domicile de
quelqu’un, on retient sa résidence.
Demeure : lieu où la personne passe ses vacances.
Habitation: est un lieu où la personne ne se trouve que pour un bref séjour.
68. Où se trouve le domicile de la personne morale ?
- - La personne morale de Droit privé : Au siège social.
- -La personne morale de Droit public : Au siège administratif ou le lieu déterminé par
la loi (Capitale, chef lieu de province).
69. Par quelle expression désigne-t-on le nom d’une personne morale ?
La raison ou la dénomination sociale
70. Citez les modes de constitution et d’acquisition de l’Etat (Réponse en 6 mots)
Mariage.
Adoption.
Affiliation.
Décès.
Divorce.
Désaveu de paternité.

STEPHAN MUYA (Le Léviathan)


« Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts ni par les
plus rapides, mais par ceux qui n’abandonnent jamais »
71. Citez les caractéristiques de l’Etat.
- -Imprescriptible.
- -Insaisissable.
- -Incessible.
- -Intransmissible.
72. Quels sont les principes de changement de nom ?
-Caractères injurieux.
-Changement d’état : mariage, divorce, affiliation, etc.
73. Par quelle technique les incapables sont-ils protégés ?
-La représentation pour les mineurs ou les interdits
-L’assistance pour les faibles d’esprit ou prodigue
-L’autorisation pour la femme mariée
74. Donnez la définition du mariage en Droit coutumier, dans l’ancien code et celui du
nouveau Droit ?
- Droit coutumier : le mariage n’était pas seulement le fait de deux personnes, mais celui de
deux familles.
-C.F. le mariage est l’union légale de deux personnes de sexes opposés vivant ensemble avec
leurs enfants dans un ménage.
75. Quelle différence faites-vous entre le mariage célébré en famille (mariage
constatation) et le mariage enregistré devant l’officier d’état civil (mariage
célébration) ?
- -Le mariage constatation s’oppose aux époux et à ceux qui ont assisté
- -le mariage célébration, célébré et enregistré devant l’officier d’état civil s’impose à
tous erga omnes (aux tiers)
Différence : le mariage constatation pour devenir opposable aux tiers doit être enregistré.
Le mariage coutumier existe.
Le mariage religieux n’existe plus.
Le mariage célébré devant l’officier de culte, cela a été aboli.
76. Quelle différence faites-vous entre le mariage putatif et inexistant ?
- -Le mariage inexistant : comme le concubinage, il n’a pas été question de fonder une
union légale. Pas d’intention de fonder une union légale.
- Impossibilité, empêchement de parenté ou d’alliance, l’absence de consentement.
- -le mariage putatif : Inexistant à l’égard des époux, mais existant à l’égard des
enfants. Un mariage annulé est putatif. Un mariage annulé par exemple pour

STEPHAN MUYA (Le Léviathan)


« Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts ni par les
plus rapides, mais par ceux qui n’abandonnent jamais »
empêchement lié à la parenté (cousin, cousine) ou à l’alliance (belle-sœur, beau-
frère). Les conditions de fonds violés.
77. Quelle est la finalité du domicile ? En 3 mots
- -Identification de la personne
- -Localisation de la personne
78. Quelle différence faites-vous entre le juge déclaratif et le juge constitutif d’Etat. (Un
exemple pour chaque cas) ?
-Le juge déclaratif d’état.
Il constate ou confirme l’état que la personne avait déjà. A déclarer et reconnaitre
l’existence d’un état antérieur.
Ex : l’action en recherche de paternité.
-le juge constitutif d’état.
Celui qui prononce le divorce, consacre un droit nouveau, donne à une personne un état
qu’il n’avait pas, modifie l’état antérieur pour introduire un état nouveau.
79. L’acte d’un état civil vicieux, est-il annulable comme tout autre acte juridique ?
Ex. Oublier la date de naissance de son fils au lieu de 1926, on déclare la date de 1927. Les
actes d’état civil vicieux sont soumis à la rectification. Le législateur n’a pas prévu la
nullité pour les actes d’état civil vicieux.
80. Pourquoi la femme mariée doit-elle obtenir l’autorisation de son mari pour poser des
actes juridiques ? (en 4 mots)
Mari, chef de la famille.
81. Quelle différence existe-t-il entre le mariage et l’union libre en 1 mot ?
La protection.

STEPHAN MUYA (Le Léviathan)


« Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts ni par les
plus rapides, mais par ceux qui n’abandonnent jamais »

Vous aimerez peut-être aussi