Vous êtes sur la page 1sur 12

Exemples de protection Poussoir intégré pour scie circulaire Écran mobile et dispositif de

verrouillage sur presse à injecter


contre les risques L’utilisation de la scie
circulaire pose
les matières plastiques
mécaniques des problèmes
de sécurité, Sur ces machines les accidents les plus graves sont
sur les machines malgré l’existence
des protecteurs ;
dus à l’écrasement de la main ou des doigts entre
les deux parties du moule lors de sa fermeture.
pour des bois de faible Poussoir intégré Le dispositif de protection des opérateurs contre
section, et en fin pour scie circulaire ce risque est un écran mobile, associé à deux
Commande bimanuelle de sécurité de passe, les doigts dispositifs de verrouillage, pour :
sont très près des dents de la scie. Pour éviter le contact > constituer un obstacle matériel empêchant
Le principe de ce dispositif de protection est de la main avec la lame en rotation, il convient d’utiliser l’accès de la main à la zone dangereuse
d’occuper simultanément les deux mains hors un poussoir. La main droite pousse la pièce à scier (il évite aussi les projections éventuelles) ;
d’une zone dangereuse : il provoque par l’intermédiaire d’une poignée conforme Scie à ruban de menuiserie > interdire, s’il n’est pas en position adéquate,
Poignée de manœuvre
le démarrage d’un mécanisme lorsqu’on aux principes de l’ergonomie et elle se trouve l’ouverture ou la fermeture du moule. sur tronçonneuse pendulaire
appuie en même temps sur deux éloignée de la zone dangereuse. Les scies à ruban utilisées dans l’industrie
boutons qui ne peuvent pas être atteints du bois comportent essentiellement une scie La poignée de manœuvre de la tronçonneuse
d’une seule main. Le mécanisme s’arrête à ruban disposée verticalement. pendulaire est volontairement déportée en avant :
si, pendant la phase dangereuse, L’accès à la partie travaillante de la lame cette disposition permet de diminuer l’effort
un ou les deux boutons sont lâchés.
Fraise pour toupie à est réduite au maximum par un protecteur Barre sensible nécessaire pour manœuvrer la machine et,
Il faut lâcher les deux boutons, réglable en hauteur. en éloignant l’opérateur de la zone dangereuse,
puis les actionner à nouveau limitation de rejet Les volants et le brin non travaillant
sur mélangeur à cylindres évite les accidents aux mains par contact avec
pour commander le cycle suivant. de la scie sont hors de portée sous carter. la meule en rotation ou par projection d’étincelles.
Ce dispositif ne peut pas être utilisé Des outils à limitation Dans l’industrie du caoutchouc, Le port de gants renforce la protection contre
sur des machines à « cycle déclenché » de rejet existent. les opérateurs travaillant la gomme risquent ce dernier risque et permet de saisir les pièces
(presses à clavette par exemple) ; La conception de ce type l’entraînement de la main vers les points tronçonnées sans se brûler.
il ne protège que l’opérateur. d’outil est un exemple rentrants des machines à cylindres.
Il doit être disposé de façon telle que le temps d’application du principe Sur le mélangeur le dispositif de protection
d’accès des mains à la zone dangereuse
soit supérieur au temps nécessaire
de sécurité intrinsèque. consiste en une barre sensible qui, placée
devant la machine, tient les mains à l’écart La main
pour obtenir l’arrêt de la machine. de la zone dangereuse ; si l’effort
sur la barre devient important, et
celle-ci commande l’arrêt de la machine.
la machine
Institut national de recherche et de sécurité
pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles

30, rue Olivier-Noyer 75680 Paris cedex 14 Tél. 01 40 44 30 00
• •
Fax 01 40 44 30 99 Internet : www.inrs.fr e-mail : info@inrs.fr
Édition INRS ED 940
1 édition • décembre 2004 • 20 000 ex. • ISBN 2-7389-1267-26
re

Conception graphique et réalisation : Intertitres


Photos : copyright INRS. Impression : INV
Précieuse…
Dispositifs de protection
La main Accidents aux mains en 2002

doit être protégée


Ces dispositifs sont conçus spécialement pour :
> interdire l’accès à une zone dangereuse. Ce sont en général Nombre d’accidents Dont %
…Vulnérable
des obstacles matériels, robustes, du type carter, écran, etc., fixes, dus d’accidents
c’est-à-dire qui ne peuvent être enlevés sans l’aide d’un outil ; aux machines aux mains
La prévention des accidents > empêcher qu’une phase dangereuse puisse 195017 26 %
aux mains doit être assurée se déclencher, ou se poursuivre, tant que la main
de préférence par des mesures est dans une zone où existe un risque. Machines productrice d’énergie 48 %
collectives. Dans le cas où Ces dispositifs interviennent dans le circuit Organes de transmission 67 %
des impératifs techniques ne de commande de la machine ; Machines à broyer, concasser 64 %
le permettent pas, des mesures ils peuvent ne comporter aucun obstacle Machine à malaxer 67 %
de protection individuelle matériel (barrage par cellules Machine à cribler 83 %
doivent être envisagées. photoélectriques, par exemple) ou faire Presses mécaniques et pilons 80 %
intervenir un protecteur mobile (écran Machines à presser, mouler, injecter 75 %
Gants de protection
coulissant, ou pivotant, actionnant Machines à cylindres 78 %
les contacts électriques). Machines à couper, trancher 90 %
Prévention intrinsèque Scies 88 %
Protection Machines à tourner (métaux) 78 %
par barrage
immatériel
Machines à tourer (bois) 93 %
a main permet à l’Homme de saisir, Elle vise à éviter les accidents Machines à meuler 74 %

L de maintenir, de manipuler, de lancer,


mais aussi de reconnaître, de signaler,
de défendre, etc. Elle est l’instrument qui
en remplaçant la main par des dispositifs
appropriés ou en agissant sur la forme,
ou bien sur la disposition des éléments
Les dispositifs de protection, qui sont souvent ajoutés
aux machines, doivent être choisis en fonction
Matériel à souder
Machines à riveter
Machines à remplir
26 %
90 %
78 %
exécute les mouvements complexes grâce d’une machine, sans rajouter de la nature du risque et des travaux effectués ; Machines à effilocher 65 % a main intervenant dans toutes
auxquels il pourra utiliser sa force, traduire
ses sentiments, exprimer ses dons.
Merveilleusement adaptée à de multiples
de dispositifs conçus
uniquement pour la sécurité.
Les moyens qui permettent
leur fonctionnement doit être « à sécurité positive »,
c’est-à-dire qu’une défaillance d’un mécanisme
ou de l’alimentation en énergie doit être détectée
Machines de filature
Engins de terrassement
Machines diverses
72 %
25 %
67 %
L les activités, donc constamment exposée
aux risques professionnels (coupures,
écrasement, brûlures, agressions par
fonctions, la main est pour l’Homme l’outil d’atteindre ce but sont à définir et provoquer, si besoin est, l’arrêt de la phase Machines non précisées 74 % les produits corrosifs), est très vulnérable.
le plus précieux qu’il puisse mettre au dès la conception des matériels. dangereuse. La neutralisation de ces dispositifs ne doit Outils mécaniques 61 % En France, en 2002, le régime général
service de son savoir et de son ingéniosité. L’équipement d’arrosage Les dispositifs d’alimentation pouvoir être effectuée que par des personnes habilitées. Équipements de protection Outils à main 83 % de la Sécurité sociale a enregistré 195 017
Elle est présente dans toutes ses activités automatique permet télécommandés, automatiques, la mise accidents aux mains, soit 26 % de la totalité
d’éviter l’approche de
qu’il soit travailleur de force, orfèvre, la main avec un pinceau hors de portée par éloignement sont des accidents avec arrêt de travail.
chirurgien ou artiste. dans la zone dangereuse, des moyens de prévention intrinsèque. Ces équipements peuvent êtr e : C’est avec les machines et leurs transmissions
pour lubrifier pendant Ce mode de prévention est à utiliser > des outils pour saisir et déplacer des objets ou des pièces, ainsi qu’avec les outils que les accidents
le perçage.
en priorité, car il ne fait pas dépendre sans que la main ait à s’approcher d’une zone dangereuse aux mains sont les plus fréquents.
la sécurité des opérateurs et des tiers (pinces de manutention, par exemple) ;
de l’adéquation et du bon fonctionnement > des accessoires individuels, du type gants ou moufles,
des dispositifs spécifiques. qui, en isolant la main, évitent qu’elle soit en contact direct
avec des objets ou des produits dangereux à manipuler.
Précieuse…
Dispositifs de protection
La main Accidents aux mains en 2002

doit être protégée


Ces dispositifs sont conçus spécialement pour :
> interdire l’accès à une zone dangereuse. Ce sont en général Nombre d’accidents Dont %
…Vulnérable
des obstacles matériels, robustes, du type carter, écran, etc., fixes, dus d’accidents
c’est-à-dire qui ne peuvent être enlevés sans l’aide d’un outil ; aux machines aux mains
La prévention des accidents > empêcher qu’une phase dangereuse puisse 195017 26 %
aux mains doit être assurée se déclencher, ou se poursuivre, tant que la main
de préférence par des mesures est dans une zone où existe un risque. Machines productrice d’énergie 48 %
collectives. Dans le cas où Ces dispositifs interviennent dans le circuit Organes de transmission 67 %
des impératifs techniques ne de commande de la machine ; Machines à broyer, concasser 64 %
le permettent pas, des mesures ils peuvent ne comporter aucun obstacle Machine à malaxer 67 %
de protection individuelle matériel (barrage par cellules Machine à cribler 83 %
doivent être envisagées. photoélectriques, par exemple) ou faire Presses mécaniques et pilons 80 %
intervenir un protecteur mobile (écran Machines à presser, mouler, injecter 75 %
Gants de protection
coulissant, ou pivotant, actionnant Machines à cylindres 78 %
les contacts électriques). Machines à couper, trancher 90 %
Prévention intrinsèque Scies 88 %
Protection Machines à tourner (métaux) 78 %
par barrage
immatériel
Machines à tourer (bois) 93 %
a main permet à l’Homme de saisir, Elle vise à éviter les accidents Machines à meuler 74 %

L de maintenir, de manipuler, de lancer,


mais aussi de reconnaître, de signaler,
de défendre, etc. Elle est l’instrument qui
en remplaçant la main par des dispositifs
appropriés ou en agissant sur la forme,
ou bien sur la disposition des éléments
Les dispositifs de protection, qui sont souvent ajoutés
aux machines, doivent être choisis en fonction
Matériel à souder
Machines à riveter
Machines à remplir
26 %
90 %
78 %
exécute les mouvements complexes grâce d’une machine, sans rajouter de la nature du risque et des travaux effectués ; Machines à effilocher 65 % a main intervenant dans toutes
auxquels il pourra utiliser sa force, traduire
ses sentiments, exprimer ses dons.
Merveilleusement adaptée à de multiples
de dispositifs conçus
uniquement pour la sécurité.
Les moyens qui permettent
leur fonctionnement doit être « à sécurité positive »,
c’est-à-dire qu’une défaillance d’un mécanisme
ou de l’alimentation en énergie doit être détectée
Machines de filature
Engins de terrassement
Machines diverses
72 %
25 %
67 %
L les activités, donc constamment exposée
aux risques professionnels (coupures,
écrasement, brûlures, agressions par
fonctions, la main est pour l’Homme l’outil d’atteindre ce but sont à définir et provoquer, si besoin est, l’arrêt de la phase Machines non précisées 74 % les produits corrosifs), est très vulnérable.
le plus précieux qu’il puisse mettre au dès la conception des matériels. dangereuse. La neutralisation de ces dispositifs ne doit Outils mécaniques 61 % En France, en 2002, le régime général
service de son savoir et de son ingéniosité. L’équipement d’arrosage Les dispositifs d’alimentation pouvoir être effectuée que par des personnes habilitées. Équipements de protection Outils à main 83 % de la Sécurité sociale a enregistré 195 017
Elle est présente dans toutes ses activités automatique permet télécommandés, automatiques, la mise accidents aux mains, soit 26 % de la totalité
d’éviter l’approche de
qu’il soit travailleur de force, orfèvre, la main avec un pinceau hors de portée par éloignement sont des accidents avec arrêt de travail.
chirurgien ou artiste. dans la zone dangereuse, des moyens de prévention intrinsèque. Ces équipements peuvent êtr e : C’est avec les machines et leurs transmissions
pour lubrifier pendant Ce mode de prévention est à utiliser > des outils pour saisir et déplacer des objets ou des pièces, ainsi qu’avec les outils que les accidents
le perçage.
en priorité, car il ne fait pas dépendre sans que la main ait à s’approcher d’une zone dangereuse aux mains sont les plus fréquents.
la sécurité des opérateurs et des tiers (pinces de manutention, par exemple) ;
de l’adéquation et du bon fonctionnement > des accessoires individuels, du type gants ou moufles,
des dispositifs spécifiques. qui, en isolant la main, évitent qu’elle soit en contact direct
avec des objets ou des produits dangereux à manipuler.
Précieuse…
Dispositifs de protection
La main Accidents aux mains en 2002

doit être protégée


Ces dispositifs sont conçus spécialement pour :
> interdire l’accès à une zone dangereuse. Ce sont en général Nombre d’accidents Dont %
…Vulnérable
des obstacles matériels, robustes, du type carter, écran, etc., fixes, dus d’accidents
c’est-à-dire qui ne peuvent être enlevés sans l’aide d’un outil ; aux machines aux mains
La prévention des accidents > empêcher qu’une phase dangereuse puisse 195017 26 %
aux mains doit être assurée se déclencher, ou se poursuivre, tant que la main
de préférence par des mesures est dans une zone où existe un risque. Machines productrice d’énergie 48 %
collectives. Dans le cas où Ces dispositifs interviennent dans le circuit Organes de transmission 67 %
des impératifs techniques ne de commande de la machine ; Machines à broyer, concasser 64 %
le permettent pas, des mesures ils peuvent ne comporter aucun obstacle Machine à malaxer 67 %
de protection individuelle matériel (barrage par cellules Machine à cribler 83 %
doivent être envisagées. photoélectriques, par exemple) ou faire Presses mécaniques et pilons 80 %
intervenir un protecteur mobile (écran Machines à presser, mouler, injecter 75 %
Gants de protection
coulissant, ou pivotant, actionnant Machines à cylindres 78 %
les contacts électriques). Machines à couper, trancher 90 %
Prévention intrinsèque Scies 88 %
Protection Machines à tourner (métaux) 78 %
par barrage
immatériel
Machines à tourer (bois) 93 %
a main permet à l’Homme de saisir, Elle vise à éviter les accidents Machines à meuler 74 %

L de maintenir, de manipuler, de lancer,


mais aussi de reconnaître, de signaler,
de défendre, etc. Elle est l’instrument qui
en remplaçant la main par des dispositifs
appropriés ou en agissant sur la forme,
ou bien sur la disposition des éléments
Les dispositifs de protection, qui sont souvent ajoutés
aux machines, doivent être choisis en fonction
Matériel à souder
Machines à riveter
Machines à remplir
26 %
90 %
78 %
exécute les mouvements complexes grâce d’une machine, sans rajouter de la nature du risque et des travaux effectués ; Machines à effilocher 65 % a main intervenant dans toutes
auxquels il pourra utiliser sa force, traduire
ses sentiments, exprimer ses dons.
Merveilleusement adaptée à de multiples
de dispositifs conçus
uniquement pour la sécurité.
Les moyens qui permettent
leur fonctionnement doit être « à sécurité positive »,
c’est-à-dire qu’une défaillance d’un mécanisme
ou de l’alimentation en énergie doit être détectée
Machines de filature
Engins de terrassement
Machines diverses
72 %
25 %
67 %
L les activités, donc constamment exposée
aux risques professionnels (coupures,
écrasement, brûlures, agressions par
fonctions, la main est pour l’Homme l’outil d’atteindre ce but sont à définir et provoquer, si besoin est, l’arrêt de la phase Machines non précisées 74 % les produits corrosifs), est très vulnérable.
le plus précieux qu’il puisse mettre au dès la conception des matériels. dangereuse. La neutralisation de ces dispositifs ne doit Outils mécaniques 61 % En France, en 2002, le régime général
service de son savoir et de son ingéniosité. L’équipement d’arrosage Les dispositifs d’alimentation pouvoir être effectuée que par des personnes habilitées. Équipements de protection Outils à main 83 % de la Sécurité sociale a enregistré 195 017
Elle est présente dans toutes ses activités automatique permet télécommandés, automatiques, la mise accidents aux mains, soit 26 % de la totalité
d’éviter l’approche de
qu’il soit travailleur de force, orfèvre, la main avec un pinceau hors de portée par éloignement sont des accidents avec arrêt de travail.
chirurgien ou artiste. dans la zone dangereuse, des moyens de prévention intrinsèque. Ces équipements peuvent êtr e : C’est avec les machines et leurs transmissions
pour lubrifier pendant Ce mode de prévention est à utiliser > des outils pour saisir et déplacer des objets ou des pièces, ainsi qu’avec les outils que les accidents
le perçage.
en priorité, car il ne fait pas dépendre sans que la main ait à s’approcher d’une zone dangereuse aux mains sont les plus fréquents.
la sécurité des opérateurs et des tiers (pinces de manutention, par exemple) ;
de l’adéquation et du bon fonctionnement > des accessoires individuels, du type gants ou moufles,
des dispositifs spécifiques. qui, en isolant la main, évitent qu’elle soit en contact direct
avec des objets ou des produits dangereux à manipuler.
Précieuse…
Dispositifs de protection
La main Accidents aux mains en 2002

doit être protégée


Ces dispositifs sont conçus spécialement pour :
> interdire l’accès à une zone dangereuse. Ce sont en général Nombre d’accidents Dont %
…Vulnérable
des obstacles matériels, robustes, du type carter, écran, etc., fixes, dus d’accidents
c’est-à-dire qui ne peuvent être enlevés sans l’aide d’un outil ; aux machines aux mains
La prévention des accidents > empêcher qu’une phase dangereuse puisse 195017 26 %
aux mains doit être assurée se déclencher, ou se poursuivre, tant que la main
de préférence par des mesures est dans une zone où existe un risque. Machines productrice d’énergie 48 %
collectives. Dans le cas où Ces dispositifs interviennent dans le circuit Organes de transmission 67 %
des impératifs techniques ne de commande de la machine ; Machines à broyer, concasser 64 %
le permettent pas, des mesures ils peuvent ne comporter aucun obstacle Machine à malaxer 67 %
de protection individuelle matériel (barrage par cellules Machine à cribler 83 %
doivent être envisagées. photoélectriques, par exemple) ou faire Presses mécaniques et pilons 80 %
intervenir un protecteur mobile (écran Machines à presser, mouler, injecter 75 %
Gants de protection
coulissant, ou pivotant, actionnant Machines à cylindres 78 %
les contacts électriques). Machines à couper, trancher 90 %
Prévention intrinsèque Scies 88 %
Protection Machines à tourner (métaux) 78 %
par barrage
immatériel
Machines à tourer (bois) 93 %
a main permet à l’Homme de saisir, Elle vise à éviter les accidents Machines à meuler 74 %

L de maintenir, de manipuler, de lancer,


mais aussi de reconnaître, de signaler,
de défendre, etc. Elle est l’instrument qui
en remplaçant la main par des dispositifs
appropriés ou en agissant sur la forme,
ou bien sur la disposition des éléments
Les dispositifs de protection, qui sont souvent ajoutés
aux machines, doivent être choisis en fonction
Matériel à souder
Machines à riveter
Machines à remplir
26 %
90 %
78 %
exécute les mouvements complexes grâce d’une machine, sans rajouter de la nature du risque et des travaux effectués ; Machines à effilocher 65 % a main intervenant dans toutes
auxquels il pourra utiliser sa force, traduire
ses sentiments, exprimer ses dons.
Merveilleusement adaptée à de multiples
de dispositifs conçus
uniquement pour la sécurité.
Les moyens qui permettent
leur fonctionnement doit être « à sécurité positive »,
c’est-à-dire qu’une défaillance d’un mécanisme
ou de l’alimentation en énergie doit être détectée
Machines de filature
Engins de terrassement
Machines diverses
72 %
25 %
67 %
L les activités, donc constamment exposée
aux risques professionnels (coupures,
écrasement, brûlures, agressions par
fonctions, la main est pour l’Homme l’outil d’atteindre ce but sont à définir et provoquer, si besoin est, l’arrêt de la phase Machines non précisées 74 % les produits corrosifs), est très vulnérable.
le plus précieux qu’il puisse mettre au dès la conception des matériels. dangereuse. La neutralisation de ces dispositifs ne doit Outils mécaniques 61 % En France, en 2002, le régime général
service de son savoir et de son ingéniosité. L’équipement d’arrosage Les dispositifs d’alimentation pouvoir être effectuée que par des personnes habilitées. Équipements de protection Outils à main 83 % de la Sécurité sociale a enregistré 195 017
Elle est présente dans toutes ses activités automatique permet télécommandés, automatiques, la mise accidents aux mains, soit 26 % de la totalité
d’éviter l’approche de
qu’il soit travailleur de force, orfèvre, la main avec un pinceau hors de portée par éloignement sont des accidents avec arrêt de travail.
chirurgien ou artiste. dans la zone dangereuse, des moyens de prévention intrinsèque. Ces équipements peuvent êtr e : C’est avec les machines et leurs transmissions
pour lubrifier pendant Ce mode de prévention est à utiliser > des outils pour saisir et déplacer des objets ou des pièces, ainsi qu’avec les outils que les accidents
le perçage.
en priorité, car il ne fait pas dépendre sans que la main ait à s’approcher d’une zone dangereuse aux mains sont les plus fréquents.
la sécurité des opérateurs et des tiers (pinces de manutention, par exemple) ;
de l’adéquation et du bon fonctionnement > des accessoires individuels, du type gants ou moufles,
des dispositifs spécifiques. qui, en isolant la main, évitent qu’elle soit en contact direct
avec des objets ou des produits dangereux à manipuler.
Précieuse…
Dispositifs de protection
La main Accidents aux mains en 2002

doit être protégée


Ces dispositifs sont conçus spécialement pour :
> interdire l’accès à une zone dangereuse. Ce sont en général Nombre d’accidents Dont %
…Vulnérable
des obstacles matériels, robustes, du type carter, écran, etc., fixes, dus d’accidents
c’est-à-dire qui ne peuvent être enlevés sans l’aide d’un outil ; aux machines aux mains
La prévention des accidents > empêcher qu’une phase dangereuse puisse 195017 26 %
aux mains doit être assurée se déclencher, ou se poursuivre, tant que la main
de préférence par des mesures est dans une zone où existe un risque. Machines productrice d’énergie 48 %
collectives. Dans le cas où Ces dispositifs interviennent dans le circuit Organes de transmission 67 %
des impératifs techniques ne de commande de la machine ; Machines à broyer, concasser 64 %
le permettent pas, des mesures ils peuvent ne comporter aucun obstacle Machine à malaxer 67 %
de protection individuelle matériel (barrage par cellules Machine à cribler 83 %
doivent être envisagées. photoélectriques, par exemple) ou faire Presses mécaniques et pilons 80 %
intervenir un protecteur mobile (écran Machines à presser, mouler, injecter 75 %
Gants de protection
coulissant, ou pivotant, actionnant Machines à cylindres 78 %
les contacts électriques). Machines à couper, trancher 90 %
Prévention intrinsèque Scies 88 %
Protection Machines à tourner (métaux) 78 %
par barrage
immatériel
Machines à tourer (bois) 93 %
a main permet à l’Homme de saisir, Elle vise à éviter les accidents Machines à meuler 74 %

L de maintenir, de manipuler, de lancer,


mais aussi de reconnaître, de signaler,
de défendre, etc. Elle est l’instrument qui
en remplaçant la main par des dispositifs
appropriés ou en agissant sur la forme,
ou bien sur la disposition des éléments
Les dispositifs de protection, qui sont souvent ajoutés
aux machines, doivent être choisis en fonction
Matériel à souder
Machines à riveter
Machines à remplir
26 %
90 %
78 %
exécute les mouvements complexes grâce d’une machine, sans rajouter de la nature du risque et des travaux effectués ; Machines à effilocher 65 % a main intervenant dans toutes
auxquels il pourra utiliser sa force, traduire
ses sentiments, exprimer ses dons.
Merveilleusement adaptée à de multiples
de dispositifs conçus
uniquement pour la sécurité.
Les moyens qui permettent
leur fonctionnement doit être « à sécurité positive »,
c’est-à-dire qu’une défaillance d’un mécanisme
ou de l’alimentation en énergie doit être détectée
Machines de filature
Engins de terrassement
Machines diverses
72 %
25 %
67 %
L les activités, donc constamment exposée
aux risques professionnels (coupures,
écrasement, brûlures, agressions par
fonctions, la main est pour l’Homme l’outil d’atteindre ce but sont à définir et provoquer, si besoin est, l’arrêt de la phase Machines non précisées 74 % les produits corrosifs), est très vulnérable.
le plus précieux qu’il puisse mettre au dès la conception des matériels. dangereuse. La neutralisation de ces dispositifs ne doit Outils mécaniques 61 % En France, en 2002, le régime général
service de son savoir et de son ingéniosité. L’équipement d’arrosage Les dispositifs d’alimentation pouvoir être effectuée que par des personnes habilitées. Équipements de protection Outils à main 83 % de la Sécurité sociale a enregistré 195 017
Elle est présente dans toutes ses activités automatique permet télécommandés, automatiques, la mise accidents aux mains, soit 26 % de la totalité
d’éviter l’approche de
qu’il soit travailleur de force, orfèvre, la main avec un pinceau hors de portée par éloignement sont des accidents avec arrêt de travail.
chirurgien ou artiste. dans la zone dangereuse, des moyens de prévention intrinsèque. Ces équipements peuvent êtr e : C’est avec les machines et leurs transmissions
pour lubrifier pendant Ce mode de prévention est à utiliser > des outils pour saisir et déplacer des objets ou des pièces, ainsi qu’avec les outils que les accidents
le perçage.
en priorité, car il ne fait pas dépendre sans que la main ait à s’approcher d’une zone dangereuse aux mains sont les plus fréquents.
la sécurité des opérateurs et des tiers (pinces de manutention, par exemple) ;
de l’adéquation et du bon fonctionnement > des accessoires individuels, du type gants ou moufles,
des dispositifs spécifiques. qui, en isolant la main, évitent qu’elle soit en contact direct
avec des objets ou des produits dangereux à manipuler.
Précieuse…
Dispositifs de protection
La main Accidents aux mains en 2002

doit être protégée


Ces dispositifs sont conçus spécialement pour :
> interdire l’accès à une zone dangereuse. Ce sont en général Nombre d’accidents Dont %
…Vulnérable
des obstacles matériels, robustes, du type carter, écran, etc., fixes, dus d’accidents
c’est-à-dire qui ne peuvent être enlevés sans l’aide d’un outil ; aux machines aux mains
La prévention des accidents > empêcher qu’une phase dangereuse puisse 195017 26 %
aux mains doit être assurée se déclencher, ou se poursuivre, tant que la main
de préférence par des mesures est dans une zone où existe un risque. Machines productrice d’énergie 48 %
collectives. Dans le cas où Ces dispositifs interviennent dans le circuit Organes de transmission 67 %
des impératifs techniques ne de commande de la machine ; Machines à broyer, concasser 64 %
le permettent pas, des mesures ils peuvent ne comporter aucun obstacle Machine à malaxer 67 %
de protection individuelle matériel (barrage par cellules Machine à cribler 83 %
doivent être envisagées. photoélectriques, par exemple) ou faire Presses mécaniques et pilons 80 %
intervenir un protecteur mobile (écran Machines à presser, mouler, injecter 75 %
Gants de protection
coulissant, ou pivotant, actionnant Machines à cylindres 78 %
les contacts électriques). Machines à couper, trancher 90 %
Prévention intrinsèque Scies 88 %
Protection Machines à tourner (métaux) 78 %
par barrage
immatériel
Machines à tourer (bois) 93 %
a main permet à l’Homme de saisir, Elle vise à éviter les accidents Machines à meuler 74 %

L de maintenir, de manipuler, de lancer,


mais aussi de reconnaître, de signaler,
de défendre, etc. Elle est l’instrument qui
en remplaçant la main par des dispositifs
appropriés ou en agissant sur la forme,
ou bien sur la disposition des éléments
Les dispositifs de protection, qui sont souvent ajoutés
aux machines, doivent être choisis en fonction
Matériel à souder
Machines à riveter
Machines à remplir
26 %
90 %
78 %
exécute les mouvements complexes grâce d’une machine, sans rajouter de la nature du risque et des travaux effectués ; Machines à effilocher 65 % a main intervenant dans toutes
auxquels il pourra utiliser sa force, traduire
ses sentiments, exprimer ses dons.
Merveilleusement adaptée à de multiples
de dispositifs conçus
uniquement pour la sécurité.
Les moyens qui permettent
leur fonctionnement doit être « à sécurité positive »,
c’est-à-dire qu’une défaillance d’un mécanisme
ou de l’alimentation en énergie doit être détectée
Machines de filature
Engins de terrassement
Machines diverses
72 %
25 %
67 %
L les activités, donc constamment exposée
aux risques professionnels (coupures,
écrasement, brûlures, agressions par
fonctions, la main est pour l’Homme l’outil d’atteindre ce but sont à définir et provoquer, si besoin est, l’arrêt de la phase Machines non précisées 74 % les produits corrosifs), est très vulnérable.
le plus précieux qu’il puisse mettre au dès la conception des matériels. dangereuse. La neutralisation de ces dispositifs ne doit Outils mécaniques 61 % En France, en 2002, le régime général
service de son savoir et de son ingéniosité. L’équipement d’arrosage Les dispositifs d’alimentation pouvoir être effectuée que par des personnes habilitées. Équipements de protection Outils à main 83 % de la Sécurité sociale a enregistré 195 017
Elle est présente dans toutes ses activités automatique permet télécommandés, automatiques, la mise accidents aux mains, soit 26 % de la totalité
d’éviter l’approche de
qu’il soit travailleur de force, orfèvre, la main avec un pinceau hors de portée par éloignement sont des accidents avec arrêt de travail.
chirurgien ou artiste. dans la zone dangereuse, des moyens de prévention intrinsèque. Ces équipements peuvent êtr e : C’est avec les machines et leurs transmissions
pour lubrifier pendant Ce mode de prévention est à utiliser > des outils pour saisir et déplacer des objets ou des pièces, ainsi qu’avec les outils que les accidents
le perçage.
en priorité, car il ne fait pas dépendre sans que la main ait à s’approcher d’une zone dangereuse aux mains sont les plus fréquents.
la sécurité des opérateurs et des tiers (pinces de manutention, par exemple) ;
de l’adéquation et du bon fonctionnement > des accessoires individuels, du type gants ou moufles,
des dispositifs spécifiques. qui, en isolant la main, évitent qu’elle soit en contact direct
avec des objets ou des produits dangereux à manipuler.
Exemples de protection Poussoir intégré pour scie circulaire Écran mobile et dispositif de
verrouillage sur presse à injecter
contre les risques L’utilisation de la scie
circulaire pose
les matières plastiques
mécaniques des problèmes
de sécurité, Sur ces machines les accidents les plus graves sont
sur les machines malgré l’existence
des protecteurs ;
dus à l’écrasement de la main ou des doigts entre
les deux parties du moule lors de sa fermeture.
pour des bois de faible Poussoir intégré Le dispositif de protection des opérateurs contre
section, et en fin pour scie circulaire ce risque est un écran mobile, associé à deux
Commande bimanuelle de sécurité de passe, les doigts dispositifs de verrouillage, pour :
sont très près des dents de la scie. Pour éviter le contact > constituer un obstacle matériel empêchant
Le principe de ce dispositif de protection est de la main avec la lame en rotation, il convient d’utiliser l’accès de la main à la zone dangereuse
d’occuper simultanément les deux mains hors un poussoir. La main droite pousse la pièce à scier (il évite aussi les projections éventuelles) ;
d’une zone dangereuse : il provoque par l’intermédiaire d’une poignée conforme Scie à ruban de menuiserie > interdire, s’il n’est pas en position adéquate,
Poignée de manœuvre
le démarrage d’un mécanisme lorsqu’on aux principes de l’ergonomie et elle se trouve l’ouverture ou la fermeture du moule. sur tronçonneuse pendulaire
appuie en même temps sur deux éloignée de la zone dangereuse. Les scies à ruban utilisées dans l’industrie
boutons qui ne peuvent pas être atteints du bois comportent essentiellement une scie La poignée de manœuvre de la tronçonneuse
d’une seule main. Le mécanisme s’arrête à ruban disposée verticalement. pendulaire est volontairement déportée en avant :
si, pendant la phase dangereuse, L’accès à la partie travaillante de la lame cette disposition permet de diminuer l’effort
un ou les deux boutons sont lâchés.
Fraise pour toupie à est réduite au maximum par un protecteur Barre sensible nécessaire pour manœuvrer la machine et,
Il faut lâcher les deux boutons, réglable en hauteur. en éloignant l’opérateur de la zone dangereuse,
puis les actionner à nouveau limitation de rejet Les volants et le brin non travaillant
sur mélangeur à cylindres évite les accidents aux mains par contact avec
pour commander le cycle suivant. de la scie sont hors de portée sous carter. la meule en rotation ou par projection d’étincelles.
Ce dispositif ne peut pas être utilisé Des outils à limitation Dans l’industrie du caoutchouc, Le port de gants renforce la protection contre
sur des machines à « cycle déclenché » de rejet existent. les opérateurs travaillant la gomme risquent ce dernier risque et permet de saisir les pièces
(presses à clavette par exemple) ; La conception de ce type l’entraînement de la main vers les points tronçonnées sans se brûler.
il ne protège que l’opérateur. d’outil est un exemple rentrants des machines à cylindres.
Il doit être disposé de façon telle que le temps d’application du principe Sur le mélangeur le dispositif de protection
d’accès des mains à la zone dangereuse
soit supérieur au temps nécessaire
de sécurité intrinsèque. consiste en une barre sensible qui, placée
devant la machine, tient les mains à l’écart La main
pour obtenir l’arrêt de la machine. de la zone dangereuse ; si l’effort
sur la barre devient important, et
celle-ci commande l’arrêt de la machine.
la machine
Institut national de recherche et de sécurité
pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles

30, rue Olivier-Noyer 75680 Paris cedex 14 Tél. 01 40 44 30 00
• •
Fax 01 40 44 30 99 Internet : www.inrs.fr e-mail : info@inrs.fr
Édition INRS ED 940
1 édition • décembre 2004 • 20 000 ex. • ISBN 2-7389-1267-26
re

Conception graphique et réalisation : Intertitres


Photos : copyright INRS. Impression : INV
Exemples de protection Poussoir intégré pour scie circulaire Écran mobile et dispositif de
verrouillage sur presse à injecter
contre les risques L’utilisation de la scie
circulaire pose
les matières plastiques
mécaniques des problèmes
de sécurité, Sur ces machines les accidents les plus graves sont
sur les machines malgré l’existence
des protecteurs ;
dus à l’écrasement de la main ou des doigts entre
les deux parties du moule lors de sa fermeture.
pour des bois de faible Poussoir intégré Le dispositif de protection des opérateurs contre
section, et en fin pour scie circulaire ce risque est un écran mobile, associé à deux
Commande bimanuelle de sécurité de passe, les doigts dispositifs de verrouillage, pour :
sont très près des dents de la scie. Pour éviter le contact > constituer un obstacle matériel empêchant
Le principe de ce dispositif de protection est de la main avec la lame en rotation, il convient d’utiliser l’accès de la main à la zone dangereuse
d’occuper simultanément les deux mains hors un poussoir. La main droite pousse la pièce à scier (il évite aussi les projections éventuelles) ;
d’une zone dangereuse : il provoque par l’intermédiaire d’une poignée conforme Scie à ruban de menuiserie > interdire, s’il n’est pas en position adéquate,
Poignée de manœuvre
le démarrage d’un mécanisme lorsqu’on aux principes de l’ergonomie et elle se trouve l’ouverture ou la fermeture du moule. sur tronçonneuse pendulaire
appuie en même temps sur deux éloignée de la zone dangereuse. Les scies à ruban utilisées dans l’industrie
boutons qui ne peuvent pas être atteints du bois comportent essentiellement une scie La poignée de manœuvre de la tronçonneuse
d’une seule main. Le mécanisme s’arrête à ruban disposée verticalement. pendulaire est volontairement déportée en avant :
si, pendant la phase dangereuse, L’accès à la partie travaillante de la lame cette disposition permet de diminuer l’effort
un ou les deux boutons sont lâchés.
Fraise pour toupie à est réduite au maximum par un protecteur Barre sensible nécessaire pour manœuvrer la machine et,
Il faut lâcher les deux boutons, réglable en hauteur. en éloignant l’opérateur de la zone dangereuse,
puis les actionner à nouveau limitation de rejet Les volants et le brin non travaillant
sur mélangeur à cylindres évite les accidents aux mains par contact avec
pour commander le cycle suivant. de la scie sont hors de portée sous carter. la meule en rotation ou par projection d’étincelles.
Ce dispositif ne peut pas être utilisé Des outils à limitation Dans l’industrie du caoutchouc, Le port de gants renforce la protection contre
sur des machines à « cycle déclenché » de rejet existent. les opérateurs travaillant la gomme risquent ce dernier risque et permet de saisir les pièces
(presses à clavette par exemple) ; La conception de ce type l’entraînement de la main vers les points tronçonnées sans se brûler.
il ne protège que l’opérateur. d’outil est un exemple rentrants des machines à cylindres.
Il doit être disposé de façon telle que le temps d’application du principe Sur le mélangeur le dispositif de protection
d’accès des mains à la zone dangereuse
soit supérieur au temps nécessaire
de sécurité intrinsèque. consiste en une barre sensible qui, placée
devant la machine, tient les mains à l’écart La main
pour obtenir l’arrêt de la machine. de la zone dangereuse ; si l’effort
sur la barre devient important, et
celle-ci commande l’arrêt de la machine.
la machine
Institut national de recherche et de sécurité
pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles

30, rue Olivier-Noyer 75680 Paris cedex 14 Tél. 01 40 44 30 00
• •
Fax 01 40 44 30 99 Internet : www.inrs.fr e-mail : info@inrs.fr
Édition INRS ED 940
1 édition • décembre 2004 • 20 000 ex. • ISBN 2-7389-1267-26
re

Conception graphique et réalisation : Intertitres


Photos : copyright INRS. Impression : INV
Exemples de protection Poussoir intégré pour scie circulaire Écran mobile et dispositif de
verrouillage sur presse à injecter
contre les risques L’utilisation de la scie
circulaire pose
les matières plastiques
mécaniques des problèmes
de sécurité, Sur ces machines les accidents les plus graves sont
sur les machines malgré l’existence
des protecteurs ;
dus à l’écrasement de la main ou des doigts entre
les deux parties du moule lors de sa fermeture.
pour des bois de faible Poussoir intégré Le dispositif de protection des opérateurs contre
section, et en fin pour scie circulaire ce risque est un écran mobile, associé à deux
Commande bimanuelle de sécurité de passe, les doigts dispositifs de verrouillage, pour :
sont très près des dents de la scie. Pour éviter le contact > constituer un obstacle matériel empêchant
Le principe de ce dispositif de protection est de la main avec la lame en rotation, il convient d’utiliser l’accès de la main à la zone dangereuse
d’occuper simultanément les deux mains hors un poussoir. La main droite pousse la pièce à scier (il évite aussi les projections éventuelles) ;
d’une zone dangereuse : il provoque par l’intermédiaire d’une poignée conforme Scie à ruban de menuiserie > interdire, s’il n’est pas en position adéquate,
Poignée de manœuvre
le démarrage d’un mécanisme lorsqu’on aux principes de l’ergonomie et elle se trouve l’ouverture ou la fermeture du moule. sur tronçonneuse pendulaire
appuie en même temps sur deux éloignée de la zone dangereuse. Les scies à ruban utilisées dans l’industrie
boutons qui ne peuvent pas être atteints du bois comportent essentiellement une scie La poignée de manœuvre de la tronçonneuse
d’une seule main. Le mécanisme s’arrête à ruban disposée verticalement. pendulaire est volontairement déportée en avant :
si, pendant la phase dangereuse, L’accès à la partie travaillante de la lame cette disposition permet de diminuer l’effort
un ou les deux boutons sont lâchés.
Fraise pour toupie à est réduite au maximum par un protecteur Barre sensible nécessaire pour manœuvrer la machine et,
Il faut lâcher les deux boutons, réglable en hauteur. en éloignant l’opérateur de la zone dangereuse,
puis les actionner à nouveau limitation de rejet Les volants et le brin non travaillant
sur mélangeur à cylindres évite les accidents aux mains par contact avec
pour commander le cycle suivant. de la scie sont hors de portée sous carter. la meule en rotation ou par projection d’étincelles.
Ce dispositif ne peut pas être utilisé Des outils à limitation Dans l’industrie du caoutchouc, Le port de gants renforce la protection contre
sur des machines à « cycle déclenché » de rejet existent. les opérateurs travaillant la gomme risquent ce dernier risque et permet de saisir les pièces
(presses à clavette par exemple) ; La conception de ce type l’entraînement de la main vers les points tronçonnées sans se brûler.
il ne protège que l’opérateur. d’outil est un exemple rentrants des machines à cylindres.
Il doit être disposé de façon telle que le temps d’application du principe Sur le mélangeur le dispositif de protection
d’accès des mains à la zone dangereuse
soit supérieur au temps nécessaire
de sécurité intrinsèque. consiste en une barre sensible qui, placée
devant la machine, tient les mains à l’écart La main
pour obtenir l’arrêt de la machine. de la zone dangereuse ; si l’effort
sur la barre devient important, et
celle-ci commande l’arrêt de la machine.
la machine
Institut national de recherche et de sécurité
pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles

30, rue Olivier-Noyer 75680 Paris cedex 14 Tél. 01 40 44 30 00
• •
Fax 01 40 44 30 99 Internet : www.inrs.fr e-mail : info@inrs.fr
Édition INRS ED 940
1 édition • décembre 2004 • 20 000 ex. • ISBN 2-7389-1267-26
re

Conception graphique et réalisation : Intertitres


Photos : copyright INRS. Impression : INV
Exemples de protection Poussoir intégré pour scie circulaire Écran mobile et dispositif de
verrouillage sur presse à injecter
contre les risques L’utilisation de la scie
circulaire pose
les matières plastiques
mécaniques des problèmes
de sécurité, Sur ces machines les accidents les plus graves sont
sur les machines malgré l’existence
des protecteurs ;
dus à l’écrasement de la main ou des doigts entre
les deux parties du moule lors de sa fermeture.
pour des bois de faible Poussoir intégré Le dispositif de protection des opérateurs contre
section, et en fin pour scie circulaire ce risque est un écran mobile, associé à deux
Commande bimanuelle de sécurité de passe, les doigts dispositifs de verrouillage, pour :
sont très près des dents de la scie. Pour éviter le contact > constituer un obstacle matériel empêchant
Le principe de ce dispositif de protection est de la main avec la lame en rotation, il convient d’utiliser l’accès de la main à la zone dangereuse
d’occuper simultanément les deux mains hors un poussoir. La main droite pousse la pièce à scier (il évite aussi les projections éventuelles) ;
d’une zone dangereuse : il provoque par l’intermédiaire d’une poignée conforme Scie à ruban de menuiserie > interdire, s’il n’est pas en position adéquate,
Poignée de manœuvre
le démarrage d’un mécanisme lorsqu’on aux principes de l’ergonomie et elle se trouve l’ouverture ou la fermeture du moule. sur tronçonneuse pendulaire
appuie en même temps sur deux éloignée de la zone dangereuse. Les scies à ruban utilisées dans l’industrie
boutons qui ne peuvent pas être atteints du bois comportent essentiellement une scie La poignée de manœuvre de la tronçonneuse
d’une seule main. Le mécanisme s’arrête à ruban disposée verticalement. pendulaire est volontairement déportée en avant :
si, pendant la phase dangereuse, L’accès à la partie travaillante de la lame cette disposition permet de diminuer l’effort
un ou les deux boutons sont lâchés.
Fraise pour toupie à est réduite au maximum par un protecteur Barre sensible nécessaire pour manœuvrer la machine et,
Il faut lâcher les deux boutons, réglable en hauteur. en éloignant l’opérateur de la zone dangereuse,
puis les actionner à nouveau limitation de rejet Les volants et le brin non travaillant
sur mélangeur à cylindres évite les accidents aux mains par contact avec
pour commander le cycle suivant. de la scie sont hors de portée sous carter. la meule en rotation ou par projection d’étincelles.
Ce dispositif ne peut pas être utilisé Des outils à limitation Dans l’industrie du caoutchouc, Le port de gants renforce la protection contre
sur des machines à « cycle déclenché » de rejet existent. les opérateurs travaillant la gomme risquent ce dernier risque et permet de saisir les pièces
(presses à clavette par exemple) ; La conception de ce type l’entraînement de la main vers les points tronçonnées sans se brûler.
il ne protège que l’opérateur. d’outil est un exemple rentrants des machines à cylindres.
Il doit être disposé de façon telle que le temps d’application du principe Sur le mélangeur le dispositif de protection
d’accès des mains à la zone dangereuse
soit supérieur au temps nécessaire
de sécurité intrinsèque. consiste en une barre sensible qui, placée
devant la machine, tient les mains à l’écart La main
pour obtenir l’arrêt de la machine. de la zone dangereuse ; si l’effort
sur la barre devient important, et
celle-ci commande l’arrêt de la machine.
la machine
Institut national de recherche et de sécurité
pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles

30, rue Olivier-Noyer 75680 Paris cedex 14 Tél. 01 40 44 30 00
• •
Fax 01 40 44 30 99 Internet : www.inrs.fr e-mail : info@inrs.fr
Édition INRS ED 940
1 édition • décembre 2004 • 20 000 ex. • ISBN 2-7389-1267-26
re

Conception graphique et réalisation : Intertitres


Photos : copyright INRS. Impression : INV
Exemples de protection Poussoir intégré pour scie circulaire Écran mobile et dispositif de
verrouillage sur presse à injecter
contre les risques L’utilisation de la scie
circulaire pose
les matières plastiques
mécaniques des problèmes
de sécurité, Sur ces machines les accidents les plus graves sont
sur les machines malgré l’existence
des protecteurs ;
dus à l’écrasement de la main ou des doigts entre
les deux parties du moule lors de sa fermeture.
pour des bois de faible Poussoir intégré Le dispositif de protection des opérateurs contre
section, et en fin pour scie circulaire ce risque est un écran mobile, associé à deux
Commande bimanuelle de sécurité de passe, les doigts dispositifs de verrouillage, pour :
sont très près des dents de la scie. Pour éviter le contact > constituer un obstacle matériel empêchant
Le principe de ce dispositif de protection est de la main avec la lame en rotation, il convient d’utiliser l’accès de la main à la zone dangereuse
d’occuper simultanément les deux mains hors un poussoir. La main droite pousse la pièce à scier (il évite aussi les projections éventuelles) ;
d’une zone dangereuse : il provoque par l’intermédiaire d’une poignée conforme Scie à ruban de menuiserie > interdire, s’il n’est pas en position adéquate,
Poignée de manœuvre
le démarrage d’un mécanisme lorsqu’on aux principes de l’ergonomie et elle se trouve l’ouverture ou la fermeture du moule. sur tronçonneuse pendulaire
appuie en même temps sur deux éloignée de la zone dangereuse. Les scies à ruban utilisées dans l’industrie
boutons qui ne peuvent pas être atteints du bois comportent essentiellement une scie La poignée de manœuvre de la tronçonneuse
d’une seule main. Le mécanisme s’arrête à ruban disposée verticalement. pendulaire est volontairement déportée en avant :
si, pendant la phase dangereuse, L’accès à la partie travaillante de la lame cette disposition permet de diminuer l’effort
un ou les deux boutons sont lâchés.
Fraise pour toupie à est réduite au maximum par un protecteur Barre sensible nécessaire pour manœuvrer la machine et,
Il faut lâcher les deux boutons, réglable en hauteur. en éloignant l’opérateur de la zone dangereuse,
puis les actionner à nouveau limitation de rejet Les volants et le brin non travaillant
sur mélangeur à cylindres évite les accidents aux mains par contact avec
pour commander le cycle suivant. de la scie sont hors de portée sous carter. la meule en rotation ou par projection d’étincelles.
Ce dispositif ne peut pas être utilisé Des outils à limitation Dans l’industrie du caoutchouc, Le port de gants renforce la protection contre
sur des machines à « cycle déclenché » de rejet existent. les opérateurs travaillant la gomme risquent ce dernier risque et permet de saisir les pièces
(presses à clavette par exemple) ; La conception de ce type l’entraînement de la main vers les points tronçonnées sans se brûler.
il ne protège que l’opérateur. d’outil est un exemple rentrants des machines à cylindres.
Il doit être disposé de façon telle que le temps d’application du principe Sur le mélangeur le dispositif de protection
d’accès des mains à la zone dangereuse
soit supérieur au temps nécessaire
de sécurité intrinsèque. consiste en une barre sensible qui, placée
devant la machine, tient les mains à l’écart La main
pour obtenir l’arrêt de la machine. de la zone dangereuse ; si l’effort
sur la barre devient important, et
celle-ci commande l’arrêt de la machine.
la machine
Institut national de recherche et de sécurité
pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles

30, rue Olivier-Noyer 75680 Paris cedex 14 Tél. 01 40 44 30 00
• •
Fax 01 40 44 30 99 Internet : www.inrs.fr e-mail : info@inrs.fr
Édition INRS ED 940
1 édition • décembre 2004 • 20 000 ex. • ISBN 2-7389-1267-26
re

Conception graphique et réalisation : Intertitres


Photos : copyright INRS. Impression : INV