Vous êtes sur la page 1sur 3

Q31) D’après les questions précédentes :

1 + cos(𝜔𝑇𝑒 ) sin(𝜔𝑇𝑒 )
𝐻 𝑗ω = − 𝑗.
2 2

Cherchons le signe de la partie réelle :

D’après la règle de Shannon, le filtre numérique n’est fonctionnel que pour :

𝐹𝑒
𝜔 ∈ [0; 2𝜋 [
2
𝜋
𝜔 ∈ [0; [
𝑇𝑒

𝜔𝑇𝑒 ∈ [0; 𝜋[

Puisque la fonction cosinus est strictement décroissante sur l’intervalle [0; 𝜋[ , alors :

cos 𝜔𝑇𝑒 ∈ ] − 1; 1]

⇒ 1 + cos( 𝜔𝑇𝑒 ) ∈ ]0; 2]

1 + cos( 𝜔𝑇𝑒 )
⇒ ∈ ]0; 1]
2

On déduit que la partie réelle de 𝐻 𝑗ω est strictement positive.

Donc :

sin 𝜔𝑇𝑒

𝐴𝑟𝑔(𝐻 𝑗ω) = 𝐴𝑟𝑐𝑡𝑔( 2 )
1 + cos( 𝜔𝑇𝑒 )
2
− sin 𝜔𝑇𝑒
𝐴𝑟𝑔(𝐻 𝑗ω) = 𝐴𝑟𝑐𝑡𝑔( )
1 + cos( 𝜔𝑇𝑒 )

sin 𝜔𝑇𝑒
𝐴𝑟𝑔(𝐻 𝑗ω) = −𝐴𝑟𝑐𝑡𝑔( )
1 + cos( 𝜔𝑇𝑒 )

Puisque 𝜔𝑇𝑒 ∈ [0; 𝜋[ alors :

sin 0
𝐴𝑟𝑔(𝐻 0) = −𝐴𝑟𝑐𝑡𝑔( )
1 + cos( 0)

𝐴𝑟𝑔(𝐻 𝑗ω) = 0 𝑟𝑎𝑑

Page 1 sur 3
Et :

sin 𝜔𝑇𝑒
lim
𝜋 − 𝐴𝑟𝑔(𝐻 𝑗ω) = lim
𝜋 − (−𝐴𝑟𝑐𝑡𝑔( ))
𝜔→ 𝜔→ 1 + cos( 𝜔𝑇𝑒 )
𝑇𝑒 𝑇𝑒

En utilisant les développements limités du sinus et du cosinus autour de π :

sin 𝜋 + 𝛼
lim
𝜋−
𝐴𝑟𝑔(𝐻 𝑗ω) = lim−(−𝐴𝑟𝑐𝑡𝑔( ))
𝜔→ 𝛼 →0 1 + cos( 𝜋 + 𝛼)
𝑇𝑒

sin 𝜋). cos(𝛼) + cos 𝜋 . sin(𝛼


lim
𝜋−
𝐴𝑟𝑔(𝐻 𝑗ω) = lim−(−𝐴𝑟𝑐𝑡𝑔( ))
𝜔→ 𝛼 →0 1 + cos( 𝜋). cos 𝛼 − sin 𝜋 sin⁡ (𝛼)
𝑇𝑒

−sin⁡(𝛼)
lim
𝜋−
𝐴𝑟𝑔(𝐻 𝑗ω) = lim−(−𝐴𝑟𝑐𝑡𝑔( ))
𝜔→ 𝛼 →0 1 − cos( 𝛼)
𝑇𝑒

sin⁡
(𝛼)
lim
𝜋−
𝐴𝑟𝑔(𝐻 𝑗ω) = lim−𝐴𝑟𝑐𝑡𝑔( ))
𝜔→ 𝛼 →0 1 − cos( 𝛼)
𝑇𝑒

𝛼
lim 𝐴𝑟𝑔(𝐻 𝑗ω) = lim−𝐴𝑟𝑐𝑡𝑔( ))
𝜔→
𝜋− 𝛼 →0 𝛼2
𝑇𝑒 1 − (1 − 2 )

𝛼
lim 𝐴𝑟𝑔(𝐻 𝑗ω) = lim−𝐴𝑟𝑐𝑡𝑔( ))
𝜔→
𝜋− 𝛼 →0 𝛼2
𝑇𝑒 1 − (1 − 2 )

𝛼
lim 𝐴𝑟𝑔(𝐻 𝑗ω) = lim−𝐴𝑟𝑐𝑡𝑔( ))
𝜔→
𝜋− 𝛼→0 𝛼2
𝑇𝑒
2
2
lim
𝜋−
𝐴𝑟𝑔(𝐻 𝑗ω) = lim−𝐴𝑟𝑐𝑡𝑔( ))
𝜔→ 𝛼 →0 𝛼
𝑇𝑒

𝝅
𝐥𝐢𝐦
𝝅−
𝑨𝒓𝒈(𝑯 𝒋𝝎) = −
𝝎→ 𝟐
𝑻𝒆

Page 2 sur 3
Le tracé de l’argument en ligne donne la figure suivante :

Page 3 sur 3

Vous aimerez peut-être aussi