Vous êtes sur la page 1sur 3

Master Spécialisé

Sciences Géomatiques Appliquées à la gestion des


Ressources Naturelles et Environnementales
(SGARNE)

Réalisé par : Encadré par :

BOUDHAIR Hicham MAISSINE Mahmoud


Chapitre Premier - Définitions et champ d'application
Une étude d’impact sur l’environnement c’est les répercussions des projets
d’investissement sur l'environnement en vue de prévoir les mesures nécessaires pour
supprimer, atténuer ou compenser les impacts négatifs et améliorer les effets positifs du
projet.
Cette étude est effectuée sur des projets déterminé par la loi que leur implantation
risque de produire des impacts négatifs sur le milieu biophysique et humain et qui peuvent
exposer la population et l’environnement en général au danger.

Chapitre II – Objectifs et contenu de l'étude d'impact sur


l'environnement
Les objectifs du EIE :
 D'évaluer de manière méthodique et préalable, les répercussions éventuelles, les
effets directs et indirects, temporaires et permanents du projet sur l'environnement
 De supprimer, d'atténuer et de compenser les répercussions négatives du projet.
 De mettre en valeur et d'améliorer les impacts positifs du projet sur
l'environnement.
 D'informer la population concernée sur les impacts négatifs du projet sur
l'environnement.
Les étapes de EIE:
1. Une description globale de l'état initial du site
2. Une description des principales composantes
3. Une évaluation des impacts positifs, négatifs et nocifs du projet sur
l’environnement du site.
4. Les mesures envisagées par le pétitionnaire pour atténuer ou supprimer les
conséquences dommageables et mettre en valeur et à améliorer les impacts
positifs du projet.
5. Un programme de surveillance et de suivi du projet.
6. Une présentation portant sur le cadre juridique et institutionnel afférent au projet.
7. Une note de synthèse récapitulant le contenu et les conclusions de l'étude.
8. Un résumé simplifié des informations et des principales données contenues dans
l'étude destiné au public.

Chapitre III - Comité national et comités régionaux d'études


d'impact sur l'environnement
L’étude d’impact sur l’environnement est examinée ou supervisée par une autorité
gouvernementale chargée de l’environnement (comité national et des comités régionaux)
qui donnent leurs avis sur l’acceptabilité du projet.
Chaque projet soumis à une EIE donne lieu à une enquête public qui a pour objet de
permettre à la population concernée de prendre connaissance des répercussions de ce
projet sur leur environnement, cette enquête doit exclure les informations confidentielles
du projet.
L’étude d’impact sur l’environnement et l’enquête public sont à la charge du
pétitionnaire.

Chapitre IV - Constatation des infractions et droit d'ester en justice

 En cas d’inobservation des dispositions de la présente loi, un procès-verbal est


établi par l’agent commissionné aux prés de l’autorité gouvernementale chargée
pour prendre les mesures nécessaires.
 Si le contrevenant refuse d’y obtempérer, le président du conseil communal peut
ordonner l’arrêt des travaux en attendant la juridiction compétente s'y prononce.
 L'arrêt des travaux de construction, d'aménagement et d'exploitation et la remise
en état initial des lieux ne font pas obstacle au droit de porter plainte devant la
justice.
 La juridiction peut ordonnée l’annulation de l’autorisation dés qu’une absence de
décision d’acceptabilité environnementale est constatée.
 Les travaux doivent commencés au plus tard 5ans après l’obtention de
l’acceptabilité environnementale.

Vous aimerez peut-être aussi