Vous êtes sur la page 1sur 90

Audit énergétique

Rapport approfondi
Version Finale

Octobre 2018

Résidence Carrefour Bloc G Appt. 4-2 1003 Tunis

Tel.: 71 955 407 - Fax: 71 955 460

Email:bce@planet.tn
SANCELLA
Audit énergétique

SOMMAIRE
1. INTRODUCTION .....................................................................................................................8
2. SYNTHESE DESPRINCIPALES RECOMMANDATIONS .........................................................9
3. EXPERIENCE DANS L’EFFICACITE ENERGETIQUE ........................................................... 10
4. DESCRIPTION DU PROCEDE DE FABRICATION ................................................................ 11
4.1. Type de production ..................................................................................................... 11
4.2. Les équipements de Sancella ..................................................................................... 19
5. UTILITES .............................................................................................................................. 19
5.1. Air comprimé .............................................................................................................. 19
5.2. Le froid ....................................................................................................................... 21
6. SOURCE D’ENERGIE ........................................................................................................... 22
6.1. La société SANCELLA bénéficie d’un contrat à tarif horaire qui est bien adapté. ......... 24
6.2. Electricité .................................................................................................................... 24
6.3. Comptage : ................................................................................................................. 26
7. INDICATEURS DE PERFORMANCE..................................................................................... 26
7.1. KPI1: Consommation spécifique énergétique .............................................................. 26
7.2. KPI 2 – Consommation spécifique des compresseurs ................................................. 26
7.3. KPI 3 – Consommation spécifique des groupes froids ................................................. 26
8. CONSOMMATION DE REFERENCE..................................................................................... 26

BILAN NIVEAU 1 ........................................................................... 28


9. BILAN MATIERE ET ENERGIE ...................................................................................................... 29
9.1. La production annuelle ................................................................................................ 29
9.2. L’évolution mensuelle de la production ........................................................................ 30
9.3. Le potentiel d’économie d’énergie ............................................................................... 31
9.4. Le facteur de puissance .............................................................................................. 34
9.5. Puissance installée ..................................................................................................... 35
9.6. L’évolution des consommations spécifiques ................................................................ 36
10. ANALYSE DE SYSTEME DE GESTION DE L’ENERGIE ....................................................................... 37

BILAN NIVEAU 2 ........................................................................... 38


11. BILAN AU COURS DE LA PERIODE D’AUDIT .................................................................................... 39
11.1. Production pendant la période d’audit ......................................................................... 39
11.2. Consommation électrique pendant la période d’audit................................................... 40
11.3. Consommation spécifique électrique ........................................................................... 41

BILAN NIVEAU 3 ........................................................................... 42


12. USAGE DE LA CONSOMMATION ELECTRIQUE ................................................................................ 43
13. POTENTIEL D’EFFICACITE ENERGETIQUE PAR USAGE ET PROCESSUS ............................................. 46
14. FROID 47
15. AIR COMPRIME ........................................................................................................................ 50
15.1. Compresseur N° 1 ...................................................................................................... 51
15.1 Compresseur N° 2 ...................................................................................................... 51
15.3. Compresseur N° 3 ...................................................................................................... 52
15.4. Compresseur N° 4 ...................................................................................................... 52
15.5. Compresseur 5 ........................................................................................................... 52
15.6. Compresseur6 ............................................................................................................ 53
15.7 Compresseur 7 ........................................................................................................... 53

Tous droits réservés 2/90


SANCELLA
Audit énergétique

16. MESURES ELECTRIQUES DES EQUIPEMENTS ............................................................................... 54


16.1. Transformateur N°2 .................................................................................................... 55
16.2. Tansformateur 3 ......................................................................................................... 57
16.3. Transformateur 4 ........................................................................................................ 59
17. L’ECLAIRAGE ........................................................................................................................... 60
18. FORMATION ET MOYENS DISPONIBLES............................................................................ 61
18.1. Maturité énergétique ................................................................................................... 61
18.2. Programme d’efficacité énergétiques .......................................................................... 63
19. PLAN D’ACTION ................................................................................................................... 65
19.1. Mise en place d’une gestion énergétique .................................................................... 66
19.2. Optimisation ventilation (CTA) ..................................................................................... 70
19.3. Optimisation Froid....................................................................................................... 74
19.4. Optimisation du système d’air comprimé .................................................................... 76
1) Désignation ................................................................................................................ 78
19.5. Optimisation de l’éclairage .......................................................................................... 78
1) Désignation ................................................................................................................ 80
19.6. Mise en place d'un système de Management de l'énergie ISO 50001.......................... 80

ANNEXES...................................................................................... 81

Tous droits réservés 3/90


SANCELLA
Audit énergétique

Liste des Tableaux


Tableau 1 : Caractéristiques des compresseurs et des sécheurs ...............................20

Tableau 3 : Caractéristiques des groupes frigorifiques ................................................21

Tableau 2: caractéristiques des transformateurs .........................................................24

Tableau 3 : La production en nombre de pièces des années 2013-2017....................29

Tableau 4 : La production mensuelle des années 2013-2017 .....................................30

Tableau 4 : Consommation spécifique des années 2013-2017 ...................................31

Tableau 5 : Consommation électrique mensuelle ........................................................31

Tableau 6 : Evolutions mensuelles de ce coût du kwh rendu sur site..........................32

Tableau 7 : Puissances maximales appelée mensuelles.............................................33

Tableau 8 : Evolution des facteurs de puissance .........................................................34

Tableau 12 : Puissance installée ..................................................................................35

Tableau 10 : Consommations spécifiques électriques mensulles................................36

Tableau 11: Matrice de maturité en efficacité énergétique...........................................62

Tous droits réservés 4/90


SANCELLA
Audit énergétique

Liste des figures


Figure 1 : Process de fabrication des produits d’hygiène à usage unique (les couches bébés) ............... 13

Figure 2 : Organigramme de fabrication de couche bébé........................................................................... 14

Figure 3 : Schéma de principe d’air comprimé............................................................................................ 20

Figure 4 : Les postes horaires en été et en hivers de STEG ...................................................................... 22

Figure 5 : Schéma d’alimentation électrique à partir du réseau STEG ....................................................... 25

Figure 6 : Courbe de regression elctricité/production 2013-2017 ............................................................... 27

Figure 7 : Production annuelle des années 2013-2017 .............................................................................. 29

Figure 8 : Production mensuelle des années 2013-2017 ........................................................................... 30

Figure 9 : Evolution mensuelle de la production des années 2013-2014-2015-2016 et 2017 ................... 32

Figure 10 : Evolution du cout du KWh rendu sur site pour les années 2013-2014-2015-2016 et 2017 ..... 33

Figure 11: Puissance mensuelle maximale appelée................................................................................... 34

Figure 12 : Evolution des facteurs de puissances ....................................................................................... 35

Figure 13 : Répartition de la puissance installée ......................................................................................... 36

Figure 14 : Consommations spécifiques électriques mensuelles ............................................................... 37

Figure 15 : Répartition de la consommation électrique ............................................................................... 45

Figure 16 : Matrice des potentiels d’économie d’énergie ............................................................................ 46

Tous droits réservés 5/90


SANCELLA
Audit énergétique

IDENTIFICATION DE L’ENTREPRISE
Nom SANCELLA
Siège social 52, Rue 8601 ZI Charguia BP 194-1080 Tunis Cédex
DIRECTEUR GENERAL Monsieur Abelaziz ZOUHIR
Directeur du site Monsieur Nidham SAFI
Responsable énergie Monsieur Nejmeddine ben nour
Telephone : 71 799 477/71 770 772
Fax 71 792 117
Aresse usine 52 rue 18 Janvier – Ksibet El Mediouni
Teléphone : 73 440 500
Fax 73 440 514
Forme juridique S.A
E-MAIL nejmeddine.bannour@sancella.com.tn
Capital 9 000 000 DT
Participation étrangère 49
Exportation (%) 49
Date de mise en service 1997
Effectif 355
Branche d’activité Fabrication d’articles hygiéniques pour bébés et femmes

IDENTIFICATION DU BUREAU D’ETUDES

Nom BCE : Bureau de Conseils et d’Etudes


Responsable Dalila AMMAR
Adresse Résidence Carrefour, bloc G appartement G4.2
1003 Cité El Khadhra
Téléphone 71 955 407
GSM 98 321439
Fax 71 955 460
Email bce@planet.tn
Equipe d’audit - Dalila AMMAR : Expert thermicien, bilan carbone, ISO50001
- Mohamed CHEHOUD : Expert procédés
- Ghilène BAAZIZ : Expert électricien
- Boubaker BEN AMMAR : Technicien de mesures
- Fethi LANDOLSI : Technicien de mesures

Tous droits réservés 6/90


SANCELLA
Audit énergétique

NOMENCLATURE

ANME : Agence Nationale pour la Maîtrise de l’Energie


DT : Dinar Tunisien
Kg : Kilogramme
Kvar : kilovolt ampère réactif
Kwh : Kilowattheure
STEG : Société Tunisienne d’Electricité et de Gaz
Tep : Tonne Equivalent Petrole
TRB : Temps de Retour Brut
Cos  : Facteur de puissance
Kcal : Kilocalorie
Kva : Kilovolt Ampère
Kw : Kilowat
Mwh : Megawattheure
T : Tonne
TEP : Tonne Equivalent Petrole

COEFFICIENTS DE CONVERSION
Pouvoirs calorifiques des combustibles

COMBUSTIBLE DENSITE PCI TEP

Fuel oil n°2 0,846 10170 Kcal/Kg 1,017

GPL 0,560 11060 Kcal/Kg 1,106

Gaz naturel 0,656 9000 Kcal/Nm3 0,9 10-3Tep/Nm3

Gaz oil 0,84 1,027 Kcal/t 1,027/t

Electricité : 1MWh = 0,283 TEP

COEFFICIENTS D’EQUIVALENCE
A KJ GJ kWh Kcal
DE

KJ 1 1 E-6 2,7778 E-4 0,23885

GJ 1 E6 1 277,78 2,3885 E5

KWh 3600 0,0036 1 860,13

Kcal 4,1864 4,1864 E-6 1,1626 E-3 1

BTU 1,055 1,055 E-6 29,3 0,25202

Tous droits réservés 7/90


SANCELLA
Audit énergétique

1. INTRODUCTION

Le Groupe Sancella est l'un des principaux pionniers et fabricants tunisiens de produits d'hygiène,
partenaire de SCA Hygiene Products, le numéro un européen des produits d'articles d'hygiène
jetables. Sancella est présente notamment au Maghreb produisant et commercialisant d'importantes
marques.

La société Sancella a été crée depuis 1997, située dans la zone industrielle de Ksibet Mediouni, est
spécialisée dans la fabrication d’articles hygiéniques pour bébés et femmes.

La Société SANCELLA, consciente de défis et de ces enjeux,animée du souci d’améliorer la


performance énergétique sur le plan d’usage, d’efficacité et de consommation énergétique de ses
équipements, de son système d’exploitation, et en vue de parvenir à une réduction conséquente de
sa consommation d’énergie dans le cadre d’une gestion intégrée, a confié à BCE la mission de
réaliser son audit énergétique. Sa consommation d’énergie, de 3497tep/an, et est supérieureau seuil
d’assugetissement de 800 Tep/an.(Tonne Equivalent Pétrole) / An.

Tout au long du cycle de production, Sancella s’efforce de réduire sa consommation de matières


premières et d’énergie et sa production de déchets.

Le présent audit est conduitpar BCE conformément au cahier des charges établi par l’ANME, en deux
phases :

-Un audit préliminaire de reconnaissance et de collectes de données réalisées au mois de Juin 2016,
qui est une partie integrante de cerapport.

- Un audit approfondi, faisant l’objet du présent rapport ; cette étape est réalisée en collaboration
étroite avec les cadres de SANCELLA, pour la collecte des informations, utiles sur la production, la
consommation énergétique, les équipements, les utilités ainsi que sur la gestion de l’énergie ; et leur
analyse avec l’établissement d’un plan d’actions pour l’amélioration de la performance énergétique.

Les économies escomptées sont de plusque 10%.

L’Equipedu BCE remercie toute l’équipe SANCELLA pour leur collaboration pour la réussite du
présent audit, spécialement monsieur Nejmeddine BEN NOUR.

Cadre règlementaire
* La loi 2009- 7 du 09 Février 2009 modifiant et complétant la loi 2004-72 du 02 Août 2004 relative à
la maîtrise de l’énergie
* La loi 2005-82 du 15 Août 2005 relative à la création d’un système de maîtrise de l’énergie
*Le décret N° 2009-2269 du 31 juillet 2009 modifiant le décret N° 2004 – 2144 du 02 septembre 2004
fixant les conditions d’assujettissement des établissements consommateurs d’énergie à l’audit
énergétique obligatoire et périodique
* Le décret N° 2009 - 362 du 09 Février 2009 modifiant le décret N° 2234 du 22 août 2005 fixant le
taux et le montant des primes relatives aux actions concernées par le régime de maîtrise de l’énergie
ainsi que les conditions et les modalités de leur octroi.
* Le décret gouvernemental N° 2017-983 du 26 juillet 2017 relatif à la fixation des règles
d’organisation et de gestion et les modalités d’intervention du Fond de Transition Energétique.

Tous droits réservés 8/90


SANCELLA
Audit énergétique

2. SYNTHESE DESPRINCIPALES RECOMMANDATIONS

Dans ce rapport sont consignés les différentes investigations et les résultats de cette étude, sur la
base de :
- l’analyse des statistiques mensuelles de consommation d’électricité fournies par la direction de
l’usine pour les quatres dernières années : 2013– 2014 - 2015 et 2016.
- la mise en œuvre des séries de mesures instantanées enregistrées sur les différents départs
d’alimentation des unités et des équipements de production.
Ainsi, pour une production annuelle de761 300 806pièces, la Société SANCELLAa consommé
environ12 356 117kwh d’électricité, ce qui correspond à3497 tep/an pour l’année (de référence 2015),
Le coût global de l’énergie s’élève à2 220 725Dinars hors taxes ; le coût de la Tep est de 635 dinars
rendu sur site, ce qui représente un prix relativement cher qu’il serait rentable, et par conséquent
nécessaire de réduire.
Le potentiel des économies d'énergie est d’environ 10 % de la consommation énergétique.
La réalisation des projets et recommandations nécessiterait un effort financier assez important. Un
calcul du temps de retour avec investissement sera établi lors de l’établissement des fiches projets
dans la phase d’audit approfondi.
Malgré la technologie de base qui ne peut être mise en cause, cette usine ne parvient pas à atteindre
son rendement maximal par suite de fréquents problèmes de fonctionnement. Des arrêts se
produisent très fréquemment par necessité de process, ce qui occasionne des pertes de la production
quotidienne et se traduisant par un gaspillage d’énergie considérable. De plus, les interruptions des
opérations peuvent causer des consommations d’énergie et d’eau énormes de mise en régime et de
lavage au niveau de process papier.
Les projets à proposer lors de cet audit sont à considérer comme des solutions d’avenir.

Tableau récapitulatif du plan d’actions d’efficacité énergétique


N° RECOMMADATIONS ECONOMIES INVEST. T.R.B. Planning
(DINARS) TEP/an (DINARS) (AN)

1 Mise en place d'une gestion 66 622 105 192 600 2,89 2017-2019
d'énergie
2 Optimisation ventilation (CTA) 15 528 24,5 21 000 1,35 2017-2019

3 Optimisation du froid 64 179 101 200 000 3,12 2017-2019

4 Optimisation du système d’air 11 326 18 33 000 2,91 2017-2019


comprimé
5 Optimisation eclairage (Salle de 15 333 24 44 200 2,88 2017-2019
production)
6 Mise en place ISO 50001 66 622 105 35 000 0,5 2016-2017

TOTAL PROJETS 239 610 377 525 800 2,2


CONSOMMATION (2015) 2 220 725 3 497
% ECONOMIE D'ENERGIE 10,8% 10,8%

Tous droits réservés 9/90


SANCELLA
Audit énergétique

6 projets sont identifiés, le montant des économies escomptées des projets est de 239 610 dinars,
correspondant à 377 tep/an, soit environ 10,8% de la consommation totale de l’usine (année 2015).
L’investissement global est de 525800 dinars, le temps de retour est de 2,2ans.

La totalité des subventions à accorder par l’ANME (selon les lois du FTE actuelles) est de 150 220
DT répartie comme suit :
Subventions sur DT DT

investissements matériel 92 820


145 320
investissements immatériel 52 500

Audit Energétique 4900 4900

Total 150 220 150 220

3. EXPERIENCE DANS L’EFFICACITE ENERGETIQUE

La société SANCELLA est à son deuxièmme audit énergétique règlementaireet elle a bénéficié du
programme Task force.

Le contrat programme de l’ancien Audit Energétique


Ancien Audit Energétique (Année 2008)
Economies Escomptées
N° Projets Inves. (DT) TRB
Tep/an DT/an
1 Remplacement Batteries - 9 191 35 000 3,8
2 Optimisation systéme de climatisation 57 19 000 50 000 2,6
3 Maitrise de l'énergie 28 9 500 22 000 2,3
4 Portes d'isolation 40 13 141 33 000 2,5
5 Optimisation Air comprimé 34 11 400 27 000 2,4
6 Compensation divisionnaire 6 1 900 6 000 3,2
7 Filtre antiharmonique 52 17 765 10 000 0,6
8 Régulateur éclairage 35 11 783 35 000 3
9 Optimisation charges transformateurs 49 16 477 20 000 1,2
TOATAL 301 100 966 203 000 2,4

Tous droits réservés 10/90


SANCELLA
Audit énergétique

Les résultats de la présente étude devraient inciter davantage les responsables de l’usine à
poursuivre leur travail pour formuler un plan d’action global et détaillé avec des objectifs précis et
mettre les moyens nécessaires pour atteindre ces objectifs. D’autant plus qu’ils sont particulièrement
attentifs aux problèmes de réduction de la consommation d’énergie, étant donné le poids de ce poste
dans les prix de revient ; ils le sont d’autant plus que l’activité de l’entreprise est concurrencée.
4. DESCRIPTION DU PROCEDE DE FABRICATION

SANCELLA est spécialisée dans la fabrication depapiers hygièniques et couches à usage unique.
Les familles de production sont :
- Couche bébé
- Serviettes Femminines
- Papiers hygièniques

L’usine de SANCELLA dispose de cinqsalles de production existantes .Ces sallesabritentleslignesde


productionetleurs périphériques:broyeurset filtres.
4.1. Type de production
Dans la première salle sont placés trois machines de production:
- SSP2:pourarticles Bébés,
- CCE : pourarticle Femmes,
- BICMA : Pourarticles Femmes,
- Pantyliner:Pour articlesFemmes.
La 2èmesalle regroupe deuxmachinesdeproduction:
- BIKOMA:Pour articlesFemmes.
- GDM:pourarticles Bébés.
La 3èmesalle regroupe deuxmachinesdeproduction:
- FAM1: pourarticles Bébés.
- FAM2: pourarticles Bébés.

La 4èmesalle regroupequatre machinesdeproduction:

- Roll machines: machine rouleauxdetoilette & Essuie-tout.


- Facial machines : machinedistributeurs.

La 5èmesalle regroupequatre machinesdeproduction:

-- Hankiesmachines : machine mouchoirsdepoche.


- Napkinsmachines : machineserviette detable.
Les opérations de production sont similaires pour toutes les machines au niveau de la production des
articles en hygiène bébé et hygiène femminine et comprennent une vingtaine d’étapes successives :
1. Une station broyeuse pour défibrage du pulp en fluff (pour le coussin de la couche)
2. Un dérouleur ceinture élastique : déroulement de deux bobines de ceinture élastique une par une
pour assurer la continuité de la production
3. Dérouleur PE
4. Applicateur de colle élastique : immerge l'élastique dans une couche de colle (pour l'accrocher au
PE)

Tous droits réservés 11/90


SANCELLA
Audit énergétique

5. Applicateur ceinture élastique : accroche la bande de ceinture élastique sur le PE


6. Station drum forming : forme le coussin à partir du fluff provenant du broyeur
7. Applicateur SAP : injecte une quantité bien déterminée de SAP (matière super absorbante des
liquides) dans le coussin
8. Applicateur Hight loft : accroche le Hight loft au TNT
9. Station tapis aspirante : permet la circulation du produit entre les différentes stations à l'aide des
bandes de tapis aspirantes
10. Cylindre de tirage
11. Applicateur adhésif
12. Station BAF : permet l'application de l'élastique au TNT pour créer la barrière anti-fuite
13. Station coupe entre jambes du produit
14. Station coupe finale du produit
15. Station pliage : plie le produit en deux
16. Stacker : rangement des produits finis en nombre prédéfini
17. Station emballage final des produits y compris soudure des sacs d'emballage et impression de la
date
18. Dérouleur Topsheet
19. Dérouleur TNT
20. Dérouleur BC
21. Générateurs de colle (PE, élastique, Topsheet,...): fondre la colle à des températures élévée
(ordre>= 150°) puis l'injecter dans les différentes stations d'application de colle de la ligne
22. Chambre filtre : aspiration de l'air à partir des différentes stations, le filtrer et l'injecter à l'extérieur

Le schéma type d’arrangement des machines est donné ci-après.

Tous droits réservés 12/90


SANCELLA
Audit énergétique

Figure 1 : Process de fabrication des produits d’hygiène à usage unique (les couches
bébés)
Une couche-bébé à usage unique est constituée d’une couche externe en plastique avec fixations
intégrales et d’un corps de matériaux absorbants avec une couche supérieure de protection.
Le corps de la couche est composé de pâte « fluff » (fibres de cellulose) et d’un polymère absorbant,
le polyacrylate de sodium (SAP).
La couche supérieure est fabriquée à partir de matériaux nontissés
Une couche, c’est à la fois simple et complexe ». On y retrouve effectivement trois grands types de
matériaux : les plastiques, les matières organiques (cellulose et matières fécales) et les polymères
super-absorbants (non recyclables)

Tous droits réservés 13/90


SANCELLA
Audit énergétique

Figure 2 : Organigramme de fabrication de couche bébé


La matière première sous forme de grands rouleaux se transforment en des petits grains pour former
un matelas absorbant.
Le coussin précedement formé sera remis en forme avec une epaisseur bien défini moyennent des
multiples pressions et la déposer sur la bande « TXB ».
Ilssontfabriquésàbasedepâtede boisdéfibrée, quien constituela matièreabsorbante principale.

Les couchesau sein de la société SANCELLA sont produites sur des machines automatiques de
longueur de 40 m environ. Les principales matières sont posées sur la machine sous forme de
bobines déroulantes. En tête de machine se trouve le broyeurde la pâte de bois, destinéàdéfibrer la
pâte pour lui donne runaspectde coussinde coton.Cecoussinest transportéautomatiquementsurun
tapis,pour êtresuccessivementenveloppéde tissunon
tissésetdeouatedecelluloseavantd’êtredécoupésuivantlaforme automatiqueetla longueursouhaitée.
Desélastiquessontdéposésauniveaudel’entrejambe,avantdecollerunebandeconfortavec
sesadhésifsqui permettra derefermer la couche autourdelataille
dubébé.Lescouchessontexpulséesautomatiquementpardeuxsorties pourlamise ensachet.
Lesservietteshygiéniques
Les serviettes sont produites sur des machines de longueur unitaires de 25 m environ. Les
principalesmatièressontposéessurlamachinesous formedebobinesdéroulantes.Entête de machine se
trouve lebroyeurde la pâte de bois,destiné à défibrerla pâte.Ce coussin est

Tous droits réservés 14/90


SANCELLA
Audit énergétique

transportéautomatiquementsurun tapis,pour êtresuccessivementenveloppéde tissunon


tisséetdeouatedecelluloseavantd’êtredécoupésuivantlaformeautomatiqueetla longueursouhaitée.
Unebandedepapiersiliconéestenmêmetempsdéposéesurlalongueurduproduitpourprotégerletrait
decollequi permetàla servietted’adhérerauxsousvêtements.
Lesserviettessontexpulséesautomatiquementdelamachinesuivantlenombreprévudansl’emballage
versl’ouvrier qui procèdeàla miseen sachet.

b.Fabrication dupapierdomestique

Lesopérationsde productionsontpresque similairespourtoutes lesmachineset comprennentunedizaine


d’étapessuccessives :
Alimentationdela machineenpapier par unestationdedébobinagetissue,
Déroulementdesbobinesdetissuetraversedescylindresd’impression « machine serviette » et
une station de parfum « machine mouchoirs» : Une station d’impression
Sécherl’impression« machine mouchoirs»dansune zone deséchage,
Unestationdegaufragedu tissue.
Unestationdepliagepourlesmachinesserviettes,mouchoirsetdistributeurs&une station
dedéroulagepourlamachinerouleaux.
Découpagedetissueplié ouré-bobiné.
Station emballagedesproduitsenfilmP.P ouP.E.
Stationdesuremballagedesproduitsfinaly comprissouduredessacsd'emballage, oucartonnage
etimpressiondela date.

Tous droits réservés 15/90


SANCELLA
Audit énergétique

 Les matièrespremières :

La pâtede cellulose
Composante du matelas des couches bébé, elle attribue à la couche sa capacité
d'absorption.Eneffet,lacapacitéd’absorptiondelapâtedecellulosenormaleestd'environ
10centimètrescubesd'eau par grammedepâte,lorsquelacoucheestlibrede toute pression.Cettecapacité
seréduitsouspression,c'estpourquoil’utilisationd’unmatériau superabsorbantestnécessairepour
tenirleliquidessouspressionà l’intérieurdu matelas et éviterlesfuites.
Polyacrylatede sodium
Lepolyacrylatedesodumestunpolymèresuper-absorbantquipeutabsorber etconserver detrès grandes
quantitésd'unliquideencomparaisonavecsapropremasse.Ilpeutainsi absorber jusqu'àcent
oumillefoissamasseenliquide.
Ilssontemployés comme absorbantdeliquidesdans desgarnitures
decouchespourbébés,lesproduitsd'hygièneféminine. Lescouches
ultraabsorbantescontiennentde12à15g de super-absorbant.

Ilsnesont passensibilisantspourla peau, ni pourlesmuqueuses,et leur potentiel d’irritation est faible.


Les filmsenpolyéthylène PE
Assurel'étanchéitédelacoucheenisolantlecorpsabsorbant,afind’empêcherlemouillage
desvêtementsdubébé.

Le tissu non tissé TNT

Tous droits réservés 16/90


SANCELLA
Audit énergétique

Estun textiledontlesfibresdepolypropylènesontmaintenuesdefaçonaléatoire.LeTNT est


utilisédansledomainedutextilejetable :Couche,protectionhygiéniqueetessuyage,vusa
qualitéd'absorptionetàsoncoûtde fabricationtrès faible.Le TNTconstituelevoilede surface : la partie en
contact de la peau dubébé quitransfère l’urine vers le matelas absorbant toutenlimitantl'humidité au
contact des fesses du bébé.
La collethermo-fusible
Souventdésignéeparsonéquivalentanglaishot-
melts,ils’agitd’unecatégoried’adhésifsthermoplastiques,quifondàunetempératurecompriseentre155et1
65°C, appliquée pour les élastiquesdelacouche.

Tous droits réservés 17/90


SANCELLA
Audit énergétique
SANCELLA
Audit énergétique

4.2. Les équipements de Sancella

Les moyens de production de la société SANCELLA sont constitués de :


- 5 salles de production comprenenat 13lignes de production
- 7 compresseurs d’air
o 3 compresseurs d’air GA 55
o 3 compresseurs d’air GA 75
o 1 compresseur d’air GA 75 VSD
- 5 chaudières électriques pour les besoins sanitaires
- 4 groupes d’eau glacée pour la climatisation des salles de production
- 1 pompe à chaleur (administration)
- 6centrales de traitement d’air
- 2groupes électrogène 800 Kva ET 80 Kva
- 3 surpresseurs RIA, sprinkler et puits
- 2convoyeursproduits fini

L’affactation des lignes de productions est comme suit :

Tableau 1: Caractéristiques techniquesdeséquipements deproduction


LOCAL LIGNE AFFECTATION Puis (kw)
Salle production N°1 SSP2 Production HB 320 800
CCE 160
PL 50
Production HF
BICMA 270
Salle production N°2 BIKOMA 70 350
GDM 280
Salle production N°3 FAM1 Production HB 320 660
FAM2 340
Salle production N°4 HINNLI 45 165
PERRINI 120
Salle production N°5 HK11 40 105
Production HP
OMET 35
ICM 30
Total 2080 2080

5. UTILITES
Les utilités de sancella comrennent :
- L’air comprimé pour les commandes
- Le froid pour le conditionnemnt des salles de productions d’hygiènne femme et bébé

5.1. Air comprimé


La production d’air comprimé pour l’usine est assurée par 7compresseurs à vis régulés à travers une
centrale decommande centralisée pour les six compresseurs et le VSD est régulé suivant les
besoins.Les besoins en air comprimé sont assurés par 7 compresseurs d’airet 7 sécheurs :
SANCELLA
Audit énergétique
Tableau 2 : Caractéristiques des compresseurs et des sécheurs
Compresseurs d’air Sécheur d’air
3
Type (kW) (Nm /h) Pression Type (Kw) Nm3/h
GA55 55 570 7 FD 210 1,7 756
GA55 55 570 7 FD 210 1,7 756
GA55 55 570 7 FD 210 1,7 756
GA75 75 850,2 7 FD 260 3,55 936
GA75 75 850,2 7 FD285 3,55 1026
GA75 VSD 75 850,2 7 FD285 3,55 1026
GA75 75 850,2 7 FD285 3,55 1026
Total 465 5110,8 - - 19,3 6282

Compresseur Atlas Atlas Atlas Atlas Atlas Atlas Atlas


Copco Copco Copco Copco Copco Copco Copco
Type GA55 GA55 GA55 GA75 GA75 GA75 GA75 VSD
Pression maximale (bar) 7,5 7,5 7,5 7,5 7,5 7,5 7,5
Heure de marche totale 95370 89584 93481 34148 68781 - 41927
Heure de charge 79190 66019 40835 32208 35830 - 66984
Nbre de démarage 116985 44701 138148 - 32427 - 18367
moteur
Nbre de mise en charge 296296 255669 21362 - 151903 - 18367
Taux de charge - - - - - - 73%

La capacité de stockage d’air comprimé est de : 1x 5 000 litres, 2x3 000 litres, 1x2000 litres.
Le schéma de distribution de l’air comprimé est donné ci-après :

Figure 3 : Schéma de principe d’air comprimé

Tous droits réservés 20/90


SANCELLA
Audit énergétique
5.2. Le froid

SANCELLAdisposede4groupes frigorifiquesetunepompeà chaleurréversible(chaud– froid) alimentant


les centrales de traitement d’air ; chaque 2 centrales étant réservéesàune salle deproduction.
LOCAL LIGNE AFFECTATION
Salle production N°1 SSP2 CTA1 et CTA2 GROUPE 1,2 et 3 Production HB
CCE Production HF
PL
BICMA
Salle production N°2 BIKOMA CTA3 et CTA4
GDM Production HB
Salle production N°3 FAM1 CTA5 et CTA6 Groupe 4
FAM2
Salle production N°4 HINNLI Production HP
PERRINI
Salle production N°5 HK11
OMET
ICM
Administration Bureaux Ventilo-convecteur PAC

LepremierGroupedemarqueTRANEestconstituéde2compresseurs(année1997)fonctionnant
auR22,ayantunepuissance unitaire de98kW.
ème
Le2 groupede marque TRANEestégalement constituéde2compresseurs (année 2000)auR22,ayant
une puissanceunitaire de76kW.

ème
Le3 groupedemarqueYORKestégalementconstituéde6compresseurs
hérmetiques(année2008)auR410ayantunepuissancetotalede 172,8 kw, qui se répartie comme suit :
3*32,5 + 3*25,1kWélectrique.

Le4èmegroupede marque TRANEestégalement constituéde2compresseurs (année2010)auR134a


ayantunepuissancetotalede111kWélectrique.

LapompeàchaleurdemarqueTRANEestégalementconstituéede4compresseurs(annéen
1997)auR22ayantunepuissancetotalede96kWélectrique.

Tableau 3 : Caractéristiques des groupes frigorifiques


LIGNE Marque Type Année Nbre Nbre P.U.
Pelect.COP P. fg (Kw)
compreCompresseur circuit (kw) ( kw)
TRANE 1 (R22) ERTAA212 1997 2 (vis) 2 98 196 2 392
TRANE 2 (R22) ERTAA213 2000 2 (vis) 2 76 152 2 304
YORK (134a) YLAB4505E 2008 6 (hermétique) 2 3*32,5 + 172,8 2 345,6
3*25,1
TRANE 3 (410a) RTAD125 2010 1 (vis) 2 111 222 2 444
PAC TRANE (R22): air/eau Administration 1997 1997
4 2 96 96 2 192
Splits système (24 unités) Bureaux + ateliers 60 60 2 120
Total 898,8 2 1797,6

Tous droits réservés 21/90


SANCELLA
Audit énergétique
6. SOURCE D’ENERGIE

L’électricité est utilisée principalement pour alimenter les ateliers de production, les magasins de
stockage, Les locaux techniques et l’administration, afin de satisfaire les besoins de fonctionnement
des machines et des équipements annexes : Air comprimé, conditionnement, pompage, surpression
d’eau, bureautique, éclairage etc.

Les Tarifs de l'électricité (à compter du 01/06/2017) (Hors taxes)

Niveau tension : MT
Tarifs Moyenne Tension Redevance de Prix d'énergie (mill/kWh) (1) (2)
Puissance(1)(mill/kW/mois Pointe matin
Jour Pointe soir Nuit
) été

Uniforme 2 600(3) 176


Postes horaires 8 000 161 250 227 124
Pompage Effacemen
- 165 NA 120
pour irrigation (4) t
Irrigation agricole - 119 Effacement 137(5) 93
Secours 3 700 175 300 263 128

Abréviations :
mill : millime tunisien, NA : Non Applicable, kW : kilo Watt, kVA : kilo Volt Ampère, h : heure
(1) La Taxe sur la valeur Ajoutée (TVA) est à appliquer aux taux de :
19% sur toutes les redevances et sur le prix d’énergie (hors taxes) des usages autres qu' irrigation.
13% sur le prix de l’énergie (hors taxes) de l'usage irrigation.
(2) A majorer de la surtaxe municipale : 5 mill/kWh
(3) (mill/kVA - mois)
(4) Ce tarif n'est plus accordé
(5) Effacement uniquement en pointe soir en hiver ( Septembre à Mai ). Tout kWh consommé pendant le poste
pointe soir en été est facturé à 137 millimes

Le régime de facturation d’électricité de SANCELLA est de type horaire.


Horaires journaliers
Régime Période
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24
hivers du 1er Septembre au 31 Mais
Tarif nuit 115 millimes/kwh
tarif jour: 152 millimes/kwh
P.S.:218 mil./kwh Tarif nuit 115 millimes/kwh

été du 1er juin au 31 Août Tarif nuit 115 millimes/kwh 152 mil./kwh Tarif pointe matin:238 millimes/kwh tarif jour: 152 millimes/kwh P.S.:218 mil./kwh 115 millimes/kwh
1 2 1 2 3 4 5 3 4 5 6 7 8 1 2 3 4 5 1

Fonctionnement SANCELLA

Les postes horaires du tarif moyen tension sont définis comme suit pour tous les
jours de la semaine à l’exception du Dimanche dont la consommation est facturée
uniformément au tarif « Nuit ».

Figure 4 : Les postes horaires en été et en hivers de STEG

Tous droits réservés 22/90


SANCELLA
Audit énergétique

Le système de facturation de l’énergie réactive en vigueur à la STEG bonifie les abonnés


ayant un facteur de puissance (Cos φ) supérieur à 0,9, ce qui revient à une consommation
en énergie réactive (Tg φ = 0,48), inférieure ou égale à 48 % de la consommation en énergie
active, et pénalise les abonnés ayant un Cos φ inférieur à 0,8 d’où une consommation
d’énergie réactive supérieure à 75 % de la consommation d’énergie active. Les abonnés
ayant un Cos φ compris entre 0,8 et 0,9 ne sont ni pénalisés ni bonifiés.

Le facteur de puissance est calculé sur la base de l’ensemble de la consommation tous


postes horaires confondus indépendamment de la nature de la charge. Ainsi la bonification
et la pénalisation touchent directement le prix du kWh consommé pendant les trois postes
horaires.

Les pénalités et bonifications sont calculées et facturées selon le barème suivant :

Cos φ (1) Action sur prix du kWh

Cos φ Action sur prix du kWh

0,91 ≤Cos φ ≤1 Diminution de 0,5 % par centième de Cos φ

0,8 ≤Cos φ ≤0,9 Neutre

0,75 ≤Cos φ ≤0,79 Augmentation de 0,5 % par centième de Cos φ

0,7 ≤Cos φ ≤0,74 Augmentation de 1 % par centième de Cos φ

0,6 ≤Cos φ ≤0,69 Augmentation de 1,5 % par centième de Cos φ

Cos φ< 0,6 Augmentation de 2 % par centième de Cos φ (La STEG n’est pas tenue
de fournir de l’électricité pour ceux qui ont un Cos φ< 0,6)
Les pénalités et les bonifications sont cumulatives.

Simulation Contrat : type à tarif unique


 PS : 3500 kW ; redevance de puissance =2,6 dinars/kW souscrit/mois (3500 x
2,6 = 9100 dinars/mois ), Cos φ : 0,97

Contrat actuel : type à tarif horaire


 PS : 3500 kW ; redevance de puissance = 6,8 dinars/kW souscrit/mois (3500 x
6,8 = 23800 dinars/mois ), Cos φ : 0,97

PERIODE TARIFAIRE JOUR


Heure/an 5 088
100%
Kwh/an (année 2017) 12 217 010
P.U.5mil/kwh) 176
P CONS (Dinars) 2 150 193,76
Psous (Kw) 3500
redevance Puissance (Dinars) 109200
RTT (dinars) 42
Taxe municipal (Dinars) 61085,05

Total (HTVA) Simulation tarif horaire 2 320 520,81


Factures 2017 2 725 639,85

Tous droits réservés 23/90


SANCELLA
Audit énergétique
6.1. La société SANCELLA bénéficie d’un contrat à tarif horaire qui est
bien adapté.
6.2. Electricité
L’alimentation en énergie électrique de l’usine est assurée par un compteur STEG à travers 4 postes
de transformation.

6.2.1. Carcatéristiques des postes de transformations


Les caractéristiques de chaque poste sont indiquées ci-après :

Tableau 4: caractéristiques des transformateurs

CARACTERISTIQUES Unité TR1 TR2 TR3 TR4


Marques SACEM (arrêt) SACEM (secouru) SACEM SACEM
Année de mise en service AN 2010

Puissance KVA 1000 1000 2000 1000


Tension MT KV 30 30 30 30
Tension BT V 410 410 410 410
cosφ 0.88 YNYn0 YNYn0
Couplage YNYn0 YNYn0
YNYn0 YNYn0

6.2.2. Compensation de l’energie réactive

La société SANCELLA est équipée du système de compensation de l’énergie réactive suivant :


- Une batterie de condensateur BC2 (TR2 1000KVA) de puissance : 300 KVAR type
Automatique
- Une batterie de condensateur BC3 (TR3 2000KVA) de puissance : 405 KVAR type
Automatique
- Une batterie de condensateur BC4 (TR4 1000KVA) de puissance : 300 KVAR type
Automatique

Le tableau de distribution des batteries de condensateur est comme suit :

TR2 1000 KVA TR3 2000 KVA TR3 1000 KVA

BATTERIE automatique automatique automatique

CAPACITE 300 KVAR 405KVAR 300 KVAR

6.2.3. Puissance souscrite


La puissance souscrite Sancella est de 3500 Kw (année 2016).Les factures STEG pour les années
2013,2014, 2015, 2016 et 2017 sont prises en considération dans cette étude.

6.2.4. Schéma unifilaires électriques

Tous droits réservés 24/90


SANCELLA
Audit énergétique

Figure 5 : Schéma d’alimentation électrique à partir du réseau STEG

La distribution BT (Basse Tension) dans l'usine de SANCELLA est réalisée par l'intermédiaire de
deux TGBT (TGBT1 et TGBT2) et des armoires divisionnaires.

Les tableaux de distribution BT sont les suivants :

TGBT1 TGBT2
TR1 TR2 1000KVA TR3 2000KVA TR4 1000KVA
(1000KVA) Secouru (non secouru)
(arrêt) Réseau 1 Réseau 2

BICMA ICM BIKOMA CTA5


Compresseur 1-4 Colle GDM Pappier CTA6
BC2 GDM POMPE A CHALEUR GROUPES FROID 4
4 départs Eclairage BC1 Filtre SSP2 Machine 1
Bloc Social GROUPES FROID 1,2 (3) Machine HILLI Machine 2
Inverseur Groupe 80KVA Compresseur 5-6-7 SSP2 2 départs éclairage
CTA1 Compresseur 2-3-5-6-7
CTA2 BC3 (Gevers + colle SSP2)
Aspiration Centrale Panty liner
6 départs Eclairage Atelier Usinage
Monte Charge 3 départs Eclairage

Tous droits réservés 25/90


SANCELLA
Audit énergétique
6.3. Comptage :
- Electricité :
Le comptage de l’énergie électrique est assuré par le compteur STEG, suivant la tarification uniforme.
7. INDICATEURS DE PERFORMANCE
Les paramètres de l'énergie et les indicateurs clés de performance (KPI) sont calculées en utilisant la
méthode recommandée dans le protocole DECC (Département of Energy and Climate Change) pour
les évaluations de l'efficacité énergétique. Ils fournissent des données utiles pour comprendre les
aspects de l'efficacité énergétique des actifs de la société, et de fournir des fonds pour les possibilités
de réduction d'énergie potentielles et les mesures recommandées qui seront détaillées dans
leprésent rapport d’audit énergétique approfondi.
7.1. KPI1: Consommation spécifique énergétique
KPI1 : est définie comme la somme de la forme d'énergie utilisée / production SANCELLA (Unité,
expriméen KcO2/unité

Les pouvoirs calorifiques des hydrocarbures de (PCI) présentés serviront pour calculer les valeurs
de KPI pour chacun des actifs, comme indiqué ci-dessous :

KPI 1-1= Quantité électricité (kwh) / production (unité)Où l'énergie consommée» est l’éléctricité
7.2. KPI 2 – Consommation spécifique des compresseurs
Cette consommation spécifique fournit une méthode pratique pour comparer l'efficacité énergétique
des compresseurs de différentes tailles et types. Elle est exprimée en tant que puissance absorbée
divisée par le débit volumétrique

KPI 2 = Quantité électricité (kwh) absorbée par le compresseur / Débit (Nm3/h)


7.3. KPI 3 – Consommation spécifique des groupes froids
Cette consommation spécifique fournit une méthode pratique pour comparer l'efficacité énergétique
des groupese différentes tailles et types. Elle est exprimée en tant que puissance absorbée divisée
par l’energie produite utile à la sortie du groupe.

KPI 3 = Quantité électricité (kwh) absorbée par le groupe / froid produite


KPI Idcateur Unité Valeur
KP1 Consommation spécifique Usine
KP1-1 Electricté Kwh/unité 0,349
3
KPI2 Cons. Spécif. Compresseur wh/Nm 107,692
KPI3 COP Kwh elect/Kwh fd (produite) 2
8. CONSOMMATION DE REFERENCE
En utilisant la régression linéaire simple, notre but est d'étudier comment la consommation varie en
fonction de la taille production, et si une relation linéaire est déterminé avec un coefficient de
corrélation R² proche de 1, la consommation est une variable significative de la production, dans le
cas ou R² est faible, il existe alors un potentiel d’économie d’énergie qu’il faut explorer.

Tous droits réservés 26/90


SANCELLA
Audit énergétique

ELECTRICITE/PRODUCTION 2013-2017
1 600 000 Année 2015
y = 0,0071x + 635220
1 500 000
R² = 0,4776 Année 2014
1 400 000
y = 0,008x + 521069 Année 2013
1 300 000 R² = 0,6313
Energie (kwh))

1 200 000 y = 0,0039x + 910552 Année 2016


R² = 0,0697
1 100 000 y = 0,0084x + 679388 Année 2017
1 000 000 R² = 0,5421
Linéaire (Année
900 000 2015)
Linéaire (Année
800 000 2014)
700 000
- 50 000 000 100 000 000
Production (Unité)

Figure 6 : Courbe de regression elctricité/production 2013-2017

L’analyse du graphique ci- dessus montre que la consommation d’énergie électrique n’est pas
seulement liée à la production, le coefficient de régression était très faible. Les régressions montrent
une certaine dépendance de l’énergie et de la production.

Ce qui invite à réfléchir aux variables, qui influent la consommation autre que la production lors de
l’année 2015 :
- Le taux de marche à vide de certains équipements,…
- Arrêt fréquent pour des problèmes de coupure ou de maintenance.
- Machine tournant sans production, froid, sécheurs d’air, CTA, …
- Capacité de certains équipements non adaptées à la production.
- Pertes diverses ; air comprimé
- Mise en veilleuse très lent
- Arrêt fréquents ce qui cause des mises en régimes fréquents

Des investigations seront réalisées pour définir les variables explicatives de la consommation
d’énergie en plus de la production.

Tous droits réservés 27/90


SANCELLA
Audit énergétique

BILAN NIVEAU 1

Tous droits réservés 28/90


SANCELLA
Audit énergétique
9. Bilan matière et énergie

L’analyse de production et consommation énergétique permet de mettre en évidence l’importance de


l’énergie et de calculer les coûts unitaires conséquents.

De même, elle permet d’avoir des informations décelant les éventuelles anomalies de la
consommation d’énergie et d’examiner le système de gestion de l’énergie mis en place au sein de
l’usine. Les données nécessaires pour l’établissement de l’analyse énergétique de premier niveau
sont les données statistiques obtenues auprès des services de comptabilité de l’usine à savoir :
- Les données de production.
- Les factures de consommation d’énergie électrique.

Il sera défini également à ce niveau les consommations énergétiques globales de l’usine.


9.1. La production annuelle

Tableau 5 : La production en nombre de pièces des années 2013-2017


Type\Année 2013 2014 2015 2016 2017

Bébé 613 033 407 585 208 819 521 096 325 455 477 785 414 880 474
Fempro 261 798 594 214 071 231 212 820 681 246 059 723 253 040 688
Papier - - 27 383 800 41 552 097 28 720 426
Total 874 832 001 799 280 050 761 300 806 743 089 605 696 641 588
Evolution annuelle - -9% -5% -2% -6%

La production annuelle a enregistré une diminution de 9 % en 2014 par rapport à 2013 et de 5 % en


2015 par rapport à 2014 et de 2% en 2016 par rapport 2015et de 6% en 2017 par rapport 2016.

700 000 000

600 000 000


Production (pièces)

500 000 000

400 000 000


Bébé
300 000 000
Fempro
200 000 000 Papier

100 000 000

0
2013 2014 2015 2016 2017
Année

Figure 7 : Production annuelle des années 2013-2017

Tous droits réservés 29/90


SANCELLA
Audit énergétique

9.2. L’évolution mensuelle de la production

Tableau 6 : La production mensuelle des années 2013-2017

Mois\année Année 2013 Année 2014 Année 2015 Année 2016 Année 2017
Janvier 64 455 138 72 602 558 63 783 075 80 542 080 64 450 062
Février 70 306 445 70 433 361 51 127 590 80 690 757 76 064 913
Mars 86 483 976 62 433 017 72 875 876 74 162 215 90 295 115
Avril 79 792 683 75 352 154 87 235 399 80 380 687 75 520 931
Mai 86 835 091 69 499 654 77 635 904 53 240 556 56 097 601
Juin 58 855 922 63 406 900 61 962 451 58 237 987 43 219 150
Juillet 63 016 285 46 643 189 42 211 785 45 631 255 46 398 799
Août 53 704 366 58 845 520 56 782 223 45 349 545 47 520 936
Septembre 67 207 246 62 435 093 58 698 475 44 015 150 49 035 744
Octobre 77 880 259 65 730 551 57 845 695 64 795 166 54 707 010
Novembre 79 352 102 74 969 223 59 533 487 61 426 481 52 831 417
Décembre 86 942 488 76 928 830 71 608 846 54 617 726 40 499 910
TOTAL 874 832 001 799 280 050 761 300 806 743 089 605 696 641 588
ANNEE

Production mensuelle des années 2013-2017

100 000 000 Année 2013


Année 2014
90 000 000 Année 2015
Année 2016
80 000 000
Quantité (pièces)

Année 2017

70 000 000

60 000 000

50 000 000

40 000 000

30 000 000

Mois

Figure 8 : Production mensuelle des années 2013-2017

Tous droits réservés 30/90


SANCELLA
Audit énergétique
Les productions ont suivi les mêmes allures et le même niveau de production.
Il apparaît le mois de juillet avec une baisse de production.

Unité Tableau 7 : Consommation spécifique des années 2013-2017


Unité 2013 2014
2013 2015 2016 2017
Production Pièces 874 832 001 2014
799 280 050 761 300 806 743 089 605 696 641 588
Electricité kwh 15 463 078 2015
14 016 744 12 356 117 12 886 984 12 217 010
2016
Tep 4376 3967 3497 3647 3457
ProductionDinars 1 984 126 2 381 376 2 220 725 2 285 584 2 319 189
Pièces Kwh/pièces 0,0177 0,0175 0,0162 0,0173 0,0175
874 832 001
Dinars/pièces 0,0023 0,0030 0,0029 0,0031 0,0033
799 280 050
761 300 806
743 089 605
Pour l’année2015, une meilleure efficacité énergétique électrique est réalisée, se traduisant par un
ratio de consommation par unité de l’ordre de 0,0162 kWh/ unité.
Electricité
kwh
Ceci est du à la diminution de la production des HB et HF et l’integration de la production papier.
15 463 078
L’augmentation de la production n’entraînepas14 016une744diminution de la consommation spécifique pour
les différents raisons citées plus haut. 12 356 117
12 886 984
9.3. Le potentiel d’économie d’énergie
Pour l’usine SANCELLA les consommations spécifiques de références sont prises :
Tep
Le potentiel d’économie d’énergie est de plusque 40 %, en prenant comme référence les
consommations spéficiques minimales de l’année 4376 (2015).
3967
Nous prenons l’année 2015 comme année de référence.
3497
Le ratio objectif à atteindre pour le calcul des3647
économies d’énergie correspond au standardTunisien.

9.3.1. Consommation électrique


Dinars
Pour les cinq derrnières années 2013, 2014,2015 et 2016 les baisses de la consommation les plus
1 984 126
importantes sont enregistrées au mois de juillet, Août.
2 381 376
2 220 725 électrique mensuelle
Tableau 8 : Consommation
CONSOMMATION 2 285 584
(KWH)
Mois 2013 2014 2015 2016 2017
Janvier 1 164 913 1 074 999 930 416 1 224 388 1 100 859
Kwh/pièces
Février 1 178 616 1 174 030 862 993 1 148 207 1 058 675
Mars 1 264 806 1 093 520 0,0177
1 030 333 1 162 080 1 326 740
Avril 1 422 099 1 189 019 0,0175
1 204 854 1 207 319 1 194 068
Mai 1 370 766 1 180 464 0,0162
1 250 567 1 052 634 1 080 264
Juin 1 218 663 1 352 627 0,0173
1 019 683 1 118 016 896 329
Juillet 1 173 751 1 047 443 840 600 863 406 1 005 449
Août 1 079 136 952 620 1 039 419 1 188 766 1 084 044
Dinars/pièces
Septembre 1 362 568 1 411 680 1 133 279 824 649 874 641
Octobre 1 476 463 1 141 377 0,0023
972 653 1 181 054 1 011 309
Novembre 1 280 430 1 159 666 0,0030
1 034 540 1 051 204 689 833
Décembre 1 470 867 1 239 299 0,0029
1 036 780 865 261 894 799
TOTAL 15 463 078 14 016 744 0,0031
12 356 117 12 886 984 12 217 010

Tous droits réservés 31/90


SANCELLA
Audit énergétique

Evolution de la consommation electrique mensuelle


CSP_2013 CSP_2014 CSP_2015 CSP_2016
2013 2014 2015 2016
CSP_2017 2017
1 600 000 0,030
1 400 000
Quantité (kwh)

0,025
1 200 000
0,020
1 000 000
800 000 0,015
600 000
0,010
400 000
0,005
200 000
- 0,000
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Mois

Figure 9 : Evolution mensuelle dela production des années 2013-2014-2015-2016 et 2017


Les consommations ont suivi les mêmes allures et le même niveau de consommation alors que celle
de l’année 2013 présente une évolution similaire pour un niveau supérieure.

9.3.2. Coût du kwh fourni par la STEG


L’étude des factures de la STEG pour l’année 2016 (tableau ci-après), montre que le coût moyen
mensuel du kWh vendu par la STEG, toutes taxes comprises, est de 177millimes, alors qu’il était de
180millimes pour l’année 2015, et de 170 millimes/kwh pour l’année 2014.Tels que les reflète mois
par mois le tableau ci-après :

Tableau 9 : Evolutions mensuelles de ce coût du kwh rendu sur site


COUT DU KWH HTVA (Millimes/kwh)
Mois 2013 2014 2015 2016 2017
Janvier 118 158 178 168 185
Février 117 152 179 168 181
Mars 129 154 174 168 176
Avril 128 150 168 168 179
Mai 128 170 169 174 185
Juin 135 187 200 188 207
Juillet 138 190 202 200 210
Août 136 198 197 196 208
Septembre 128 169 173 182 188
Octobre 129 173 179 170 185
Novembre 125 173 173 175 198
Décembre 129 168 173 182 186
TOTAL 128 170 180 177 190

Le prix du Kwh consommé par la société SANCELLApour l’année 2015 (année de réfrence)passe par
un maximum de 202millimes au mois de Juillet, le minimum est de 168 Millimes au mois d’Avril. Les
variations mensuelles de ce coût sont reflétées par le graphique ci-après :

Tous droits réservés 32/90


SANCELLA
Audit énergétique

Evolution du coût du kWh Rendu sur site pour les


années 2013-2017
250

200

150

100 2013
2014
2015
50
2016
2017
-

Figure 10 : Evolution du cout du KWh rendu sur site pour les années 2013-2014-2015-2016 et 2017

9.3.3. Puissance maximale appelée

La puissance souscrité de SANCELLA est de 3500 kw

Tableau 10 : Puissancesmaximales appelée mensuelles

PUISSANCE MAXIMALE APPELE Pmax (Kw)


Mois 2013 2014 2015 2016 2017 P.sous.
Janvier 2 192 2 128 2 512 2 274 2 561 3 500
Février 2 163 2 192 2 427 2 334 2 310 3 500
Mars 2 186 2 271 2 427 2 292 2 448 3 500
Avril 2 158 2 364 2 419 2 538 2 453 3 500
Mai 2 268 2 459 2 687 2 676 2 772 3 500
Juin 2 404 2 869 2 846 2 514 2 717 3 500
Juillet 2 510 2 813 2 744 2 680 2 779 3 500
Août 2 469 2 759 2 862 2 688 2 835 3 500
Septembre 2 445 2 881 2 959 2 713 2 793 3 500
Octobre 2 518 2 816 2 784 2 684 2 686 3 500
Novembre 2 127 2 471 2 185 2 416 2 410 3 500
Décembre 2 159 2 423 2 135 2 531 2 396 3 500
TOTAL 2 300 2 537 2 582 2 528 2 597 3 500

Tous droits réservés 33/90


SANCELLA
Audit énergétique

Evolution mensuelle de la puissance maximale


4 000

Puissance (Kw)
3 500 P.sous.
3 000 2015
2 500 2014
2 000 2013
1 500 2016
1 000 2017
500
-

Mois

Figure 11: Puissance mensuelle maximale appelée

Il est important de revoir la puissance souscrite de SANCELLA et de réfléchir à l’opportunité d’arrêter


le poste Transformateur SANCELLA.
9.4. Le facteur de puissance

Le facteur de puissance général de l’usine est calculé sur la base des statistiques de l’énergie active
générale et réactive générale de l’usine.

Le facteur de puissance de l’usine est de 0.97 dépassant le seuil de bonification : 0,9

Tableau 11 : Evolution des facteurs de puissance

FACTEUR DE PUISSANCE
Mois 2013 2014 2015 2016 2017 Seuil Seuil
pénalité Bonification
Janvier 0,97 0,96 0,97 0,96 0,97 0,80 0,90
Février 0,97 0,97 0,98 0,97 0,97 0,80 0,90
Mars 0,97 0,97 0,98 0,97 0,97 0,80 0,90
Avril 0,96 0,97 0,98 0,97 0,97 0,80 0,90
Mai 0,95 0,97 0,97 0,97 0,97 0,80 0,90
Juin 0,96 0,97 0,97 0,96 0,97 0,80 0,90
Juillet 0,96 0,97 0,97 0,96 0,97 0,80 0,90
Août 0,95 0,97 0,97 0,97 0,97 0,80 0,90
Septembre 0,95 0,97 0,97 0,97 0,97 0,80 0,90
Octobre 0,95 0,97 0,97 0,97 0,97 0,80 0,90
Novembre 0,95 0,97 0,97 0,97 0,97 0,80 0,90
Décembre 0,95 0,97 0,94 0,97 0,97 0,80 0,90
TOTAL 0,96 0,97 0,97 0,97 0,97

Tous droits réservés 34/90


SANCELLA
Audit énergétique

Facteur de puissance
1,00
0,95
Coeficient 0,90 2013

0,85 2014

2015
0,80
2016
0,75
Seuil
0,70 Bonification
Seuil
pénalité
0,65
0,60

Mois

Figure 12 : Evolution des facteurs de puissances


Le facteur de puissance général de la Société dépassele seuil de bonification depuis l’année 2013,
suite à la mise en place de batterie de condensateur (depuis le commencement de l’audit
énergétique).
9.5. Puissance installée
Nous avons jugé utile de procéder à l’identification et à l’analyse de la puissance installée à l’usine, par
unité et par usage de façon à mieux cerner l’importance des postes de consommation ainsi que les unités
les plus chargées.

Tableau 12 : Puissance installée


Usage Atelier P(kw) P(kw)
Production Salle production N°1 869
Salle production N°2 419
Salle production N°3 726 2365
Salle production N°4 201
Salle production N°5 150
Utilités Froid 835 835
Air comprimé 494 494
Eclairage Intérieur 125 145
extérieur 20
Divers Station de pompage des eaux pluviales 50 145
Surpresseur RIA et Sprinkler 92
Le poste SANCELLA alimente environ 3500Kw,
La puissance totale installée est de l’ordre de 4000Kw.

Tous droits réservés 35/90


SANCELLA
Audit énergétique

Figure 13 : Répartition de la puissance installée


La puissance totale installée est de l’ordre de 1960kw, qui se répartie comme suit :
 la production prend une large part correspondant à 61 % de la puissance totale installée.
 Les utilités détiennent 31% de la puissance installée, regroupant les compresseurs d’air comprimé,
le froid.
 L’éclairage a une part 3 %,
Les plus grandes puissances installées correspondent au process, à l’air comprimé et au froid.
9.6. L’évolution des consommations spécifiques

Tableau 13 : Consommations spécifiques électriques mensulles


Kwh/pièce CSP_2013 CSP_2014 CSP_2015 CSP_2016 CSP_2017 Moyenne
(2013-2017)
JANV. 0,018 0,015 0,015 0,015 0,017 0,016

FÉVR 0,017 0,017 0,017 0,014 0,014 0,016

MARS 0,015 0,018 0,014 0,016 0,015 0,015


AVR 0,018 0,016 0,014 0,015 0,016 0,016

MAI 0,016 0,017 0,016 0,020 0,019 0,017

JUIN 0,021 0,021 0,016 0,019 0,021 0,019


JUIL 0,019 0,022 0,020 0,019 0,022 0,020

AOÛT 0,020 0,016 0,018 0,026 0,023 0,020

SEPT 0,020 0,023 0,019 0,019 0,018 0,020


OCT 0,019 0,017 0,017 0,018 0,018 0,018

NOV 0,016 0,015 0,017 0,017 0,013 0,017

DÉC 0,017 0,016 0,014 0,016 0,022 0,016


Moyenne 0,0177 0,0175 0,0162 0,0173 0,0175 0,017

Tous droits réservés 36/90


SANCELLA
Audit énergétique
Evolution de la consommation spécifique électrique

CSP_2013
0,028
CSP_2014
0,026

0,024 CSP_2015

0,022 CSP_2016
Ratio (kwh/unité

0,020 Moyenne (2013-2017)

0,018 CSP_2017

0,016

0,014

0,012

0,010
JANV. FÉVR MARS AVR MAI JUIN JUIL AOÛT SEPT OCT NOV DÉC
Mois

Figure 14 : Consommations spécifiquesélectriques mensuelles

9.6.1. Coût de l’énergie par unité de production


Unité 2013 2014 2015 2016 2017
kwh 15 463 078 14 016 744 12 356 117 12 886 984 12 217 010
Tep 4376 3967 3497 3647 3457
Electricité
Dinars 1 984 126 2 381 376 2 220 725 2 285 584 2 319 189
Dinars/kwh 0,128 0,170 0,180 0,177 0,190
Dinars/Tep 453 600 635 627 671

Unité 2013 2014 2015 2016 2017


Production Pièces 874 832 001 799 280 050 761 300 806 743 089 605 696 641 588
Electricité kwh 15 463 078 14 016 744 12 356 117 12 886 984 12 217 010
Tep 4376 3967 3497 3647 3457
Dinars 1 984 126 2 381 376 2 220 725 2 285 584 2 319 189
Kwh/pièces 0,0177 0,0175 0,0162 0,0173 0,0175
Dinars/pièces 0,0023 0,0030 0,0029 0,0031 0,0033

Le coût de l’énergie telque le reflète le tableau ci-dessus est de3 millimes/ unité (année de réf 2015).

10. Analyse de système de gestion de l’énergie

SANCELLA accorde de plus en plus d’importance à la composante énergie dans ces facteurs de
production et un système de maîtrise de l’énergie commence à se développer (suivi de
consommations globales, des factures et des consommations spécifiques). L’efficacité de ce système
peut être amélioré moyennant l’installation de compteurs divisionnaires électriques lui permettant de
mieux maîtriser les consommations spécifiques, définir des objectifs d’amélioration et mettre une
base de données pour un bench marking plus efficace.

SANCELLA doit améliorer son système de gestion de l’énergie par un suivi des consommations
spécifiques, permettant d’éviter des dérives de ces performances.

Tous droits réservés 37/90


SANCELLA
Audit énergétique

BILAN NIVEAU 2

Tous droits réservés 38/90


SANCELLA
Audit énergétique
Le bilan bilan niveau 2 concerne principalement :

- Trois ateliers de production (Femme, Bébé et Papier)

- L’air comprimé

- le froid

Le froid et l’air comprimé représentent un grand part de la consommation de l’énergie autour de 34 % de la


consommation totale de l’usine. Bien que les lignes de production necessitent l’air comprimé
simultanément et que les ateliers de production doivent être conditionnés de telle sorte qu’il sera
impossible d’identifier la consommation individuelle de chaque ligne de production puisque un seul atelier
de production d’air comprimé et un seul système de production des frigories sont utilisés pour toute la
production.
Ateliers Puissances appelées (Kw) Energies consommées par An (Kwh) Pourcentages
Process 1 429,07 7095918 57%
Froid 425,24 2111469 17%
Air Comprimé 412,00 2045742 17%
Eclairage 197,51 980715 8%
Divers 24,63 122273 1%
Total 2 488,44 12356117 100%

11. Bilan au cours de la période d’audit


Les données de consommation électrique sont déterminées suite à la campagne de mesures avec le
nombre d’heure de fonctionnement fourni par l’usine.

Les données ainsi recueillies et validées par l’usine permettent de quantifier précisément les
enjeux et si nécessaire, de chiffrer les modifications à apporter aux installations. Elles
peuvent servir à affiner l’indicateur énergétique global de l’entreprise en le déclinant par
atelier, par usage ou par équipement.
11.1. Production pendant la période d’audit

La production par atelier de production au cours de la période d’audit (Du 3 octobre 2018 au
5 octobre 2018) est indiquée ci-apès :
Date Production Net en pièce
Hygiène Femme Hygiène Bébé Papier
03/10/2016 610 896 1 621 354 150 208
04/10/2016 757 128 1 862 592 181 972
05/10/2016 1 015 056 1 768 030 105 720
TOTAL 2 383 080 5 251 976 437 900

Tous droits réservés 39/90


SANCELLA
Audit énergétique

Evolution de la production par type de produit


pendant la période d'audit
2 000 000
1 800 000 Production Net en pièce
1 600 000 Hygiène Femme
1 400 000 Production Net en pièce
1 200 000 Hygiène Bébé
1 000 000
800 000 Production Net en pièce
600 000 Papier
400 000
200 000
0
03/10/2016 04/10/2016 05/10/2016

Figure 15 : Production par atelier pendant la période d’audit


11.2. Consommation électrique pendant la période d’audit

Tableau 14 : Consommation électrique par atelier pendant la période d’audit


Atelier Période d'audit
Consommation Kwh/1000Pièces
(kwh)
bébé 52052 9,9
Femme 13331 5,6
Papier 4370 10,0
TOTAL 69752,9427 8,6

Figure 16 : Consommation électrique pendant la période d’audit

Tous droits réservés 40/90


SANCELLA
Audit énergétique

11.3. Consommation spécifique électrique


Atelier Période d'audit Année de référence
Consommation Kwh/1000Pièces Consommation 2015 Kwh/1000Pièces
(kwh) (kwh)
bébé 52052 9,9 5562860,104 10,68
Femme 13331 5,6 1425481,076 6,7
Papier 4370 10,0 467098,3634 17,06
TOTAL 69752,9427 8,6 7455439,543 9,79

Les consommations spécifiques électriques de tous les ateliers sont inférieures à celles de l’annuelle
(2015). Le potentiel d’économie d’énergie est donc très important, qui dépendra essentiellement de type
d’exploitation de l’installation, de la gestion de production et des bonnes pratiques.

Tous droits réservés 41/90


SANCELLA
Audit énergétique

BILAN NIVEAU 3

Tous droits réservés 42/90


SANCELLA
Audit énergétique
12. Usage de la consommation électrique

Les mesures ont été prises sur une période d’environ 2 mois avec des enregistrements par
équipement sur une période significative de un jour à une semaine à fin de pouvoir déterminer une
répartition de la consommation électrique représentative et tangible.
M : Mesures
C : Calculé

Identification M POSTE TRF


TRANSFORMATEURS MT/BT TRF
Nb. installes M 4 4
Nb. en charge M 3 3
Puissance apparente totale 4000
Haute tension M 30 5,5
Basse tension M 400 400
Caracteristiques de court-circuit
volt Ucc 4,5 5,5
puissance Psctr 3500
Cos phi transformateur 0,98

Mesures
ACTIF REACTIF APPARENT cos Charge
Identification C (Kw) (Kvar) (Kva) A phi %

Total usine C 2176 484 2229 3218 0,98 56%

Mesures ACTIF REACTIF APPARENT cos


%
Identification C (Kw) (Kvar) (Kva) A phi
CHARGE CONNECTEE EN BT Consommation
Usine

SANCELLA C 2176Kw 484 Kvar 2229 Kva 3218 A 0,98 100%

TR-2 (1000 Kva) M 436Kw 94,60 Kvar 446,1 Kva 644 A 0,98 20%
TR-3 (2000 Kva) M 1150Kw 279 Kvar 1183 Kva 1708 A 0,97 53%
TR-4 (1000 Kva) M 590Kw 110 Kvar 600 Kva 866 A 0,98 27%

Mesures ACTIF REACTIF APPARENT cos


%
Identification C (Kw) (Kvar) (Kva) A phi
POSTES

TOTAL CALCULE C 2176,17Kw 483,80 Kvar2229,3 Kva 3218 A 0,98


TGBT 1 (TR2 + TR3) C 1585,96Kw 374,10 Kvar1629,49 Kvar 2352 A 0,97 73%
TGBT

TGBT 2 (TR4) C 590,21Kw 109,70 Kvar600,31 Kvar 866 A 0,98 27%

Tous droits réservés 43/90


SANCELLA
Audit énergétique

TR-2 M 436Kw 94,60 Kvar 446,1 Kva 644 A 0,98

TR-2 C 713Kw 415,64 Kvar 825,0 Kva 1191 A 0,86

BIKMA M 239,20 kw 109,30 Kvar 263,0 Kva 380 A 0,910 10,99%


BIKOMA M 34,04 kw 20,89 Kvar 40 Kva 58 A 0,852 1,56%
M 60,18 kw 19,40 Kvar 63 Kva 91 A 0,952 2,77%
TR2

COMP AIR N°1


ECLAIRAGE 7500 M 32,55 kw -16,84 Kvar 37 Kva 53 A 0,888 1,50%
ECLAIRAGE MAGAZIN PRODUIT FINI M 10,96 kw 27,45 Kvar 30 Kva 43 A 0,371 0,50%
ECLAIRAGE SALLE PRODUCTION N°1 M 5,45 kw 5,13 Kvar 7 Kva 11 A 0,728 0,25%
ECLAIRAGE SALLE PRODUCTION N°2 M 9,39 kw 5,76 Kvar 11 Kva 16 A 0,852 0,43%
FABIO PERINI M 36,40 kw 24,03 Kvar 44 Kva 63 A 0,835 1,67%
FILTRE SSP2 M 20,73 kw 9,77 Kvar 23 Kva 33 A 0,905 0,95%
GEVAS+COLLE SSP2 M 32,94 kw 18,05 Kvar 38 Kva 54 A 0,877 1,51%
HYNLLI M 53,13 kw 46,36 Kvar 71 Kva 102 A 0,753 2,44%
INVERSEUR (eclairage administration…. M 17,12 kw 10,97 Kvar 20 Kva 29 A 0,842 0,79%
SSP2 M 160,55 kw 135,38 Kvar 210 Kva 303 A 0,764 7,38%

TR-3 M 1149,96Kw 279,50 Kvar 1183,4 Kva 1708 A 0,97


TR-3 C 796,00Kw 452,40 Kvar 915,6 Kva 1322 A 0,87
CCE M 95,95Kw 77,88 Kvar 123,57 Kva 178 A 0,78 4,41%
COLLE GDM M 11,239Kw 4,16 Kvar 11,99 Kva 17 A 0,94 0,52%
COMP AIR N°2 M 59,556Kw 19,96 Kvar 62,81 Kva 91 A 0,95 2,74%
TR3

COMP AIR N°3 M 58,734Kw 28,64 Kvar 65,35 Kva 94 A 0,90 2,70%
COMP AIR N°5 M 90,724Kw 65,24 Kvar 111,74 Kva 161 A 0,81 4,17%
COMP AIR N°6 M 54,354Kw 35,61 Kvar 64,98 Kva 94 A 0,84 2,50%
COMP AIR N°7 M 88,447Kw 49,14 Kvar 101,18 Kva 146 A 0,87 4,06%
CTA 1 M 13,786Kw 13,63 Kvar 19,39 Kva 28 A 0,71 0,63%
ECLAIRAGE MAGAZIN PRODUIT FINI M 20,605Kw 15,92 Kvar 26,04 Kva 38 A 0,79 0,95%
ECLAIRAGE MATIERE PREMIERE 2 M 31,896Kw 14,14 Kvar 34,89 Kva 50 A 0,91 1,47%
ECLAIRAGE SALLE PRODUCTION 1 M 17,674Kw 9,02 Kvar 19,84 Kva 29 A 0,89 0,81%
ECLAIRAGE SALLE PRODUCTION 2 M 36,380Kw 23,24 Kvar 43,17 Kva 62 A 0,84 1,67%
GDM M 216,659Kw 95,83 Kvar 236,91 Kva 342 A 0,91 9,96%

TR-4 M 590,21Kw 109,70 Kvar 600,3 Kva 866 A 0,98


TR-4 C 579,79Kw 394,14 Kvar 701,1 Kva 1012 A 0,83
TR4

BUVETTE REFECTOIRE M 7,50Kw 7,38 Kvar 10,53 Kva 15 A 0,71 0,34%


CTA 5+6 M 11,449Kw 11,57 Kvar 16,28 Kva 23 A 0,70 0,53%
GROUPE EAU GLACEE C
ECLAIRAGE SALLE PRODUCTION 4 M 32,601Kw 33,83 Kvar 46,98 Kva 68 A 0,69 1,50%
FAM 2 M 273,577Kw 177,74 Kvar 326,24 Kva 471 A 0,84 12,57%
FAM 1 M 254,661Kw 163,61 Kvar 302,69 Kva 437 A 0,84 11,70%

Tous droits réservés 44/90


SANCELLA
Audit énergétique
La puissance appelée totale mesurée (2368 kw) est répartie par catégorie comme suit :
RECAP PUISSANCE INSTALLE PAR ATTELIER PUISSANCE Pourcentage
Atelier
ATTELIER PUISSANCE (Kw) Pourcentage (%) (Kw) (%)
BIKMA 239,20Kw 10%

BIKOMA 34,04Kw 1%

FABIO PERINI 36Kw 2% 60%


FILTRE SSP2 20,727 1%

GEVAS+COLLE SSP2 32,937 1%

HYNLLI 53,13Kw 2%
Process 1429,07Kw
SSP2 160,548 7%

CCE 95,948 4%

COLLE GDM 11,239 0%

GDM 216,659 9%

FAM 2 273,577 12%

FAM 1 254,661 11%

25,24 1%
Froid
280,00 12% 717,23 30%
Utilité
17%
Air Comprimé 412,00
Eclairage Eclairage 197,51 8% 197,51 8%
Buvette 7,50 0%
Divers 24,63 1%
Administration 17,12 1%

TOTAL 2368 100% 2 368 100%

La répartition de la consommation électrique révèle que le process consomme environ 60 % de l’énergie


électrique totale consommée par l’usine.

Figure 17 : Répartition de la consommation électrique

Tous droits réservés 45/90


SANCELLA
Audit énergétique
13. Potentiel d’efficacité énergétique par usage et processus

Le diagnostic énergétique de la société SANCELLAa permis de dégager des actions d’économie


d’énergie en optimisant l’usage des équipements et en adoptant les bonnes pratiques relatives au
secteur.

Le diagnostic général a été mené àl’aide de l’outil d’analyse DAE (Diagnostic Energétique Expert)
pour identifier le potentiel d’économie d’énergie et son coût pour les différents processus de
SANCELLA :
 Stockage
 Bébé
 Femme
 Ventilation

Matrice des potentiels d'économie d'énergie


Potentiel d'économie d'énergie

Stockage M.P.

CLIMATISATION

BEBE

FEMME

PAPIERS

Chaleur du
processus
Air comprimé

Système de
réfrigération
Gestion de l'énergie

Potentiel financier

Figure 18 : Matrice des potentiels d’économie d’énergie

Les deux opérations énergivores :


- Air comprimé
- Processus (bébé, femme)

Les utilités représentant un potentiel d’économie d’énergie :

- L’air comprimé,
- Le système de réfrégiration

La mie en place d’une gestion de l’énergie représente conditionne une large part du potentiel
d’économie d’énerie.

Tous droits réservés 46/90


SANCELLA
Audit énergétique

Potentiels d'économie d'énergie par processus de


fabrication
8

7
Energie
6 Utilité
Moyenne de points

Technologie appliquée
5

0
Stockage M.P. BEBE FEMME PAPIER VENTILATION

Type du processus

Histogrammes des potentiels d'économie d'énergie


par usage (processus)
8

7 Gains énergétiques Coûts


Moyenne de points

0
Chaleur du Air comprimé Système de Gestion de l'énergie
processus réfrigération

La Il s’agit de :
- Un système de gestion de l’énergie
- d’optimiser les utilités : air comprimé et froid,

14. Froid
Avec l'explosion du coût des énergies, il devient indispensable de réduire notre consommation de
ressources énergétiques. Une grande partie de la consommation énergétique d'un bâtiment est due
aux consommations de climatisation / chauffage et traitement d'air. Il devient donc indispensable
d'utiliser des groupes de production d'eau glacée à régulation Inverter, permettant de réduire
Tous droits réservés 47/90
SANCELLA
Audit énergétique
considérablement nos consommations énergétiques, pour la production de climatisation des
bâtiments.
L'utilisation d'une régulation Inverter par variation de fréquence sur les compresseurs Monovis et
Scroll permet d'adapter de manière continue et infinie la puissance fournie en fonction des besoins en
climatisation d'un bâtiment, en pilotant la vitesse de rotation du compresseur.
La régulation Inverter permet d'adapter la puissance électrique absorbée d'un compresseur aux
besoins du système. Ce type de régulation permet d'accroître considérablement les Coefficients de
Performance à charge partielle (ESEER) des groupes de production d'eau glacée jusqu'à 5,8.

Démarrage progressif : La technologie Inverter garantit qu'en cycle de démarrage, l'intensité


électrique absorbée sera toujours inférieure à l'intensité absorbée en fonctionnement. Il n'y aura
jamais de pic d'intensité au démarrage. La section des câbles d'alimentation sera donc plus petite
que la section de câble recommandée pour un groupe équivalent d'une autre technologie, avec pour
conséquence, un gain de temps et de coût de revient de l'installation électrique.

Schéma actuel de production du froid

Tous droits réservés 48/90


SANCELLA
Audit énergétique

LIGNE Marque Type Année Nbre Nbre P.U. Pelect. COP P. fg (Kw) à remplacer à acquérir
compresseur circuit ( kw)
TRANE 1 (R22) ERTAA212 1997 2 (vis) 2 98 196 2 392 1485,6 2X700 Kw
TRANE 2 (R22) ERTAA213 2000 2 (vis) 2 76 152 2 304
YORK (134a) YLAB4505E 2008 6 (hermétique) 2 3*32,5 172,8 2 345,6
+ 3*25,1
TRANE 3 (410a) RTAD125 2010 1 (vis) 2 111 222 2 444
PAC TRANE (R22): Administration 1997 4 2 96 96 2 192 COP =2 COP= 5
air/eau
Splits système Bureaux + 60 60 2 120 Puis elect abs(Kw)
(24 unités) ateliers
Total 898,8 2 1797,6 742,8 297
Gain 60%

Tous droits réservés 49/90


SANCELLA
Audit énergétique
La régulation inverter permet d’augmenter le COP et de réduire la puissance installée d’environ 743
kw environ à 297kw, ce qui permet un gain de 60%sur :
- La consommation électrique due au froid
- Un gain sur la réduction de la puissance souscrite.

Calcul des économies


COP1 = Pf1/Pe1
Gain de puissance = Pe1-Pe2
COP2 = Pf1/Pe2
Gain(%) = (Pe1- Pe2) / Pe1
1/COP1= Pe1/Pf1
Pe1 = 743 Kw (quatres groupes)
1/COP2=Pe2/Pf2 =Pe2 / Pf1
Pe2 = Pf2/ COP2
1/COP1-1/COP2 = (Pe1- Pe2) / Pf1
Pf1 = Pf2 = 1486 Kw (Deux groupes)
(1/COP1-1/COP2)*Pf1 = (Pe1- Pe2)
Pe2 = 1486 / 5 = 297 Kw
(1/COP1-1/COP2)*Pf1/Pe1 = (Pe1- Pe2) / Pe1
Gain (%) = (743-297) / 743 = 60%
Gain(%) = (Pe1- Pe2) / Pe1 =(1/COP1-1/COP2)*COP1

Gain (%) = ((1/2)-(1/5))*2 = 60%

Le cout de l’investissement est de 500000 dinars, qui seront amorti en moins de 3 ans avec moin de
problème de maintenance.
15. Air comprimé

Description du fonctionnement

Le compresseur 1 est réglé pour fonctionner à la pression la plus élevée lorsque la demande est
faible. Lorsque la demande augmente, la pression diminue, entraînant le démarrage du compresseur
2 à partir d’un seuil pré-réglé, et ainsi de suite, jusqu’à ce que la demande atteigne la capacité
maximale de production quand l’ensemble des compresseurs fonctionne à pleine charge.

Chaque compresseur demande une certaine plage de pression ( P1) avec des seuils définis pour la
mise en fonctionnement et l’arrêt de la machine. Cette plage doit être suffisamment large afin d’éviter
le nombre de cycles marche-arrêt trop important et est déterminée par la taille du compresseur, mais
également par la quantité d’air stockée dans les réservoirs et le réseau.
Les pressions de réglage pour les différents compresseurs sont donc décidées en fonction du site.
Toutefois, les plages ( P) doivent être réduites au maximum afin d’éviter d’avoir de grandes
différences dans le niveau de pression du réseau, mais doivent être suffisamment larges pour éviter
les démarrages intempestifs des compresseurs et les éventuels chevauchements dans leur
fonctionnement.
La pression étant plus élevée que nécessaire à faible charge, cela induit des pertes énergétiques non
négligeables.

- Gestion avec un !Compresseurs à vitesse variable en appoint


C’est une méthode très efficace énergétiquement. En effet, elle permet de faire fonctionner un
ensemble de compresseur à pleine charge, là ou leur rendement est le plus élevé, et de compléter la
production par un seul compresseur à vitesse variable qui effectue la régulation automatiquement en
fonction de la demande.
- Séchage de l’air : Le séchage de l’air est assurée par un ensemble de sécheurs en
parallèles, qui fonctionnent indépendament du nombre de compresseurs en
fonctionnement.

Tous droits réservés 50/90


SANCELLA
Audit énergétique
Amélioration proposée :Régulation complète d'un système d'air comprimé
Les systèmes de contrôle peuvent atteindre des niveaux de complexité très variés. En général, plus
un système est complexe, plus il permet des gains importants en flexibilité et en énergie, mais plus il
requiert de suivi.
Tous les systèmes possèdent des fonctions de suivi pour s’assurer du fonctionnement correct et
contrôler un certain nombre de paramètres clés (heures de fonctionnement, taux de charge, énergie
consommée, pression, débit, niveau des process…) . Pour ce faire, il est idéal de lier ce système de
contrôle à un système de gestion centralisé avec asservissement en nombre de sécheurs adéquat.
15.1. Compresseur N° 1

15.2. Compresseur N° 2

Tous droits réservés 51/90


SANCELLA
Audit énergétique
15.3. Compresseur N° 3

Le fonctionnement des compresseurs 1-2 et 3 est normal durant la période de mesure, les temps
d’arrêts et de marches à vide sont acceptables, d’autres problèmes sont enregistrées au niveau des
autres compresseurs (N° 5 et N° 7).
15.4. Compresseur N° 4

En arrêt lors de la campagne de mesures


15.5. Compresseur 5

Le compresseur N° 5 Atlas CopcoGA 75 est toujours en marche durant toute la période de mesure
(20h), le taux d’arrêt est trop faible, ce régime de fonctionnement peut être dû au un taux de fuite qui
est énorme dans ce cas. Il est nécessaire de faire une compagne de contrôle des fuites d’air
comprimé au moins deux fois par an.

Tous droits réservés 52/90


SANCELLA
Audit énergétique
15.6. Compresseur6

Le compresseur N° 6 Atlas Copco GA75 VSD est équipé d’un variateur de vitesse integré, ce
compresseur joue le rôle d’un commpensateur des besoins d’air comprimé, il fonctionne
automatiquement à des charges variables selon le besoin et nombre des compresseurs en marche.
C’est-à-dire , le taux de charge de ce compresseur est lié au charge totale des compresseurs en
marche. Il est commandé à traves une automate centralisée qui manipule les marche/arrêt de tous
les compresseur, le GA75 VSD, est un compresseur modérateur avec des grandeurs asservies.
15.7. Compresseur 7

Le compresseur N° 7 est de type Atlas Copco GA 75, il fonctionne tous ou rien, le temps de marche à
vide est faible, ce qui est dû au condensat dans les ballons de stockage, ainsi que les fuites dans
l’installation.

Il est recommandé d’installer des purgeurs d’eau automatique, ainsi que des secheurs à adsorption
en amont du stockage.

Tous droits réservés 53/90


SANCELLA
Audit énergétique
La capacité de stockage:

SANCELLA disposede 4réservoirs de stockage d’air comprimé de volumes 2x3000 L 2000 L et de


5000 L
Pour un réservoir situé au refoulement d’un compresseur :

V =Q (besoin)/200.ΔP
Avec :

-Q : Débit total des compresseurs en m3/h.


- ΔP : plage de régulation du compresseur en bar

(On prend donc ΔP = ±1 Bars = 2 bars.)

-V : Volume de réservoir en m3.

On obtient donc : V = 5110,8/400 = 12.8 m3

La capacité de stockage actuelle est de 13 m3 qui est suffisante.


16. Mesures électriques des équipements

Caméra infrarouge Analyseur électrique

La mesure des paramètres de fonctionnement a nécessité l'utilisation d'équipements de mesure de


type analyseur enregistreur des différents paramètres, un camera infrarouge, ainsi qu'un assez bon
niveau d’expertise technique. Les appareils de mesure ont été installés sur les différents réseaux afin
de permettre la collecte en continu des données de fonctionnement du réseau du poste de
transformation.
La campagne de mesure a duré deux semaines, du 06 juin 2016 au 26 juin 2016. L’ensemble des
équipemens ont fait l’objet d’un suivi.

Les caractéristiques électriques de chaqueéquipement ont par ailleurs été systématiquement


enregistrées (puissance, harmoniques, courant, tension, cos phi etc).
L’ensemble des valeurs mesurées a été placé dans une base de données relationnelle à partir de
laquelle les analyses et requêtes ont pu être conduites.
La consommation totale de SANCELLA a fait l’objet d’une mesure détaillée par périodes de 20
secondes. Pour ce faire, un enregistreur a mémorisé les informations issues du disjoncteur général
du poste transformateur n°1 :

Tous droits réservés 54/90


SANCELLA
Audit énergétique
16.1. Transformateur N°2

Tous droits réservés 55/90


SANCELLA
Audit énergétique

Tous droits réservés 56/90


SANCELLA
Audit énergétique
16.2. Tansformateur 3

Tous droits réservés 57/90


SANCELLA
Audit énergétique

Tous droits réservés 58/90


SANCELLA
Audit énergétique
16.3. Transformateur 4

Tous droits réservés 59/90


SANCELLA
Audit énergétique

17. L’éclairage

Le parc des appareils d'éclairage dans l'usine compte environ 1095 lampes de différentes types et
puissance et dont lampes type iodure métallique de 400w occupent, de loin, la première place en
puissance de 94 Kw pour 235lampes, puis les lampes 36W type T8 avec un nombre de 800 lampes.

Ces lampes fonctionnent en moyenne 24h/jour et pour 365j/an. (à tenir compte des salles de
production).

Tous droits réservés 60/90


SANCELLA
Audit énergétique
Les Magasins de Produit Fini et de Produit Semi Fini présentent déjà des tôles translucides ce qui
permet d'éteindre l'éclairage et de profiter de l'éclairage artificiel.
LOCAL Type Nbre P.U. (w) Puis (w)
Dépôt MP 1 Armatures industrielles 9 400 3 600,00
Dépôt MP 2 Armatures industrielles 9 400 3 600,00
Dépôt MP 3 Armatures industrielles 18 400 7 200,00
Dépôt MP4 Armatures industrielles 82 400 32 800,00
Dépôt PF 1 Armatures industrielles 39 400 15 600,00
Dépôt PF2 Armatures industrielles 72 400 28 800,00
Local déchets Armatures industrielles 6 400 2 400,00
Administration et bureaux Tubes néons 800 36 28 800,00
Extèrieur Foyers externes 60 36 2 160,00
Total 1095 124 960,00

En plus des économies d’énergie, un bon éclairage du lieu de travail et des tâches :
- Accroît la productivité,
- Réduit les risques d'erreurs et d'accidents de travail,
- Réduit l'absentéisme
- La lumière a un impact positif sur la santé et le bien-être du travailleur

Propositions d’amélioration
Les 3 fondements des économies en éclairage sont :
- Procéder à un dimensionnement adéquat
- Utiliser des sources lumineuses et des luminaires efficaces
- Eteindre ou "diminuer" l’éclairage lorsque l'on n’en a pas besoin Le but est de minimiser la
consommation énergétique et les coûts …tout en respectant les normes en vigueur.
18. FORMATION ET MOYENS DISPONIBLES
18.1. Maturité énergétique
La manière dont les hommes vont appréhender l’énergie a un impact sur les consommations
d’énergies. En effet, les gaspillages, les mauvaises habitudes, le manque d’information, l’absence
d’objectifs et d’indicateurs, etc. sont à l’origine de surconsommations.
La maturité en efficacité énergétique est un indice qualitatif pour révéler la maturité de chaque
entreprise en termes d’efficacité énergétique. Il reflète le niveau d’actions et d’avancement d’une
entreprise sur chaque axe de progrès en efficacité énergétique et détermine la distance qu’il reste à
parcourir pour arriver à la maturité maximale en termes de management de l’énergie
L’évaluation de la maturité énergétique a pour objectifs de :
- Evaluer l’importance accordée concrètement à l’efficacité énergétique par SANCELLA
- Identifier les progrès et les axes à travailler
Ceci est basé sur un outil d’évaluation (voir annexe) comprenant les axes suivants :
 Politique de gestion de l'énergie
 Organisation du programme d'efficacitéénergétique
 Procédure de suivi et d'analyse des consommations
 Moyens de suivis
 Capacité des équipes en place
 Procédure visant àéconomiser l'énergie
 Prise en compte des critères énergétiques dans l'investissement

Tous droits réservés 61/90


SANCELLA
Audit énergétique
Le poids de chaque rubrique est évalué avec une pondération de 1 à 5 des critères suivant, comme
suit :
 1 : Fonctionnement de base (20 %)
 2 : Défini (40 %)
 3 : Maîtrisé (60 %)
 4 : Optimisé (80 %)
 5 : Amélioration permanente (100 %)

Les affectations d’indice pour chaque rubrique sontbasées sur l’entretien mené avec l’équipe
technique de SANCELLA sur site ainsi que sur les constats suite aux visites de SANCELLA.

Matrice de maturité
Efficacité énergétique

Politique de
gestion de
l'energie
Prise en compte 100% Organisation du
des critères
énergétiques 80% programme
d'efficacité
dans 60% énergétique
l'investissement
40%
Pprocédure 20% Procedure de
Maturité SANCELLA
visant à suivi et
economiser 0% d'analyse des
Moyenne tunisie
l'energie consommations

Procedure de
suivi et Moyens de
d'analyse des suivis
consommations
Capacité des
équipes en
place

Tableau 15:Matrice de maturité en efficacité énergétique

Les principaux constats issus du diagnostic sont :


 le non disponibilité d'une comptabilité énergétique efficace ;
 le non existence d’indicateurs de performance énergétique ;
 une bonne maîtrise de la technologie.

SANCELLA se situe à un niveau assez moyen améliorable en maturité en efficacité énergétique.

Tous droits réservés 62/90


SANCELLA
Audit énergétique

120%

Efficacité énergétique SANCELLA

100%
Plafond de verre

Moyenne tunisie

80%

60%

40%

20%

0%
Politique de gestion de Procedure de suivi et Capacité des équipes en Pprocédure visant à
l'energie d'analyse des place economiser l'energie
consommations

18.2. Programme d’efficacité énergétiques


SANCELLAtravaille sur l’efficacité énergétique ce travail devra se faire suivant un référentiel structuré
et d’une manière continue.
Deux grands axes permettent de cibler un objectif de niveau de performance énergétique :
- Audit énergétique pour photographier la situation et définir un plan d’action
- Mise en place d’un système de Management d’énergie pour assurer une amélioration continue
avec des objectifs.
Ces deux programmes sont complémentaires.
Le tableau ci-après récapitule les enjeux et les spécificités de chaque programme.

Tous droits réservés 63/90


SANCELLA
Audit énergétique
Organisme ANME Organisme international de
gouvernemental standardisation

Engagement Obligatoire tous les 5 ans, Volontaire


Consommation de 1997 Tep/an est
supérieure au seuil d’assujettissement,
qui est de 800 Tep/an
Objectif - Etablir un plan d’actions en Mise en place un système
efficacitéénergétique suite àune structuré sur la base d’un
photographie réelle de l’entreprise référentiel
- Engagement de réalisation dans le cadre
d’un contrat programme avec l’ANME - Amélioration continue des
arrêtant aussi les avantages à en performancesénergétique sur
bénéficier : les trois niveaux : Efficacité,
- Réduction du cout énergétique, réduction usage et consommation
de l’empreinte carbone et amélioration d’énergie,
-de la compétitivité Pérennité de
l’efficacitéénergétique.

Domaine - Diagnostic de l’usine - Gestion de l’énergie


d’intervention - Collecte et analyse des données - Suivi et rapports des
- Proposition d’un plan d’actions pratiques de gestion
- Collecte des données
d’usage énergétiques
- Standardisation des outils de
travail
Caractéristiques
- Auto gestion de l’énergie - Certification et adhérence au
- Objectif de réduction du cout reporting et vérification
- Programme de gestion de l’énergie standardisés
- Programme de Gestion
d’énergie
Avantages -Etablissement d’un programme - Référentiel standardisé
d’efficacitéénergétique - Pérennité de
l’efficacitéénergétique
-Réduction des couts énergétiques,
Etablissement de bonnes pratiques
-Base pour ISO 50001

Tous droits réservés 64/90


SANCELLA
Audit énergétique

19. PLAN D’ACTION

Base de données (Année de référence 2015)

Désignation Valeur Unité

DONNEES DE BASE Année 2015


Production (P.F.) 761 300 806 pièces

Electricité
12 356 117 kwh
2 220 725 Dinars HTVA
3497 tep
635 Dinars/tep

Tous droits réservés 65/90


SANCELLA
Audit énergétique
PROJET N°1
1) Designation

19.1. Mise en place d’une gestion énergétique


2) Description

L’enjeu principal de cette mesure est l’exploitation des données de comptages d’énergie (électricité,)
avec la mise en place d’un système informatique de comptabilité énergétique et de sepréparer pour la
mise en place d’un système de gestion de l’énergie.
La gestion de l’énergie est aussi une option incontournable.
A l’échelle nationale la gestion de la ressource en energie est une option à prendre en considération
face au stress énergétique qui tend à s’aggraver en raison de la rareté des sources et l’augmentation
acrue de la consommation.

Les objectifs de cette action sont les suivants :

Exploitation des données de comptage issues des différents compteurs qui seront été
installés dans l’entreprise.

Meilleure connaissance et gestion des besoins en énergie ar unité opérationnelle.

Mise en place d’un outil afin d’identifier rapidement les dysfonctionnements (gestion
installations techniques, éclairage, gaspillage, etc.) et pour mettre en évidence les
économies réalisées

La possibilité de dimensionner les équipements (GTC, système d’optimisation pour


l’éclairage,…) sur la base de consommation réelle.

Les enjeux sont dans ce cadre de :

Optimiser les coûts en réduisant les dépenses de SANCELLA.

Avoir une base de données pour les certifications éventuelle ( ISO 50001, etc.) et pour le
benchmarking.

Existant
Le seul comptage est celui des concessionnaires : STEG.
Le suivi énergétique est donc quasi inexistant et il manque donc les points suivants :
Traçabilité de la consommation d’énergie, par vecteur énergétique et par consommateur
Base de données centralisée
Historique de consommations

Présentations graphiques simples permettant un contrôle rapide du bon fonctionnement de


l’entreprise et de ses installations techniques
Propositions
L’entreprise devra être équipée d’un certain nombre de compteurs, que l’on peut regrouper par
vecteur énergétique :
Electricité : 6 compteurs
Process : 9 compteurs
Air comprimé: 1 compteur
Froid : 1 compteur
Eclairage : 12 compteurs

Tous droits réservés 66/90


SANCELLA
Audit énergétique
La figure ci-dessous illustre le principe général d’une comptabilité énergétique :

Un bon système de comptabilité énergétique doit permettre rapidement un contrôle et un suivi des
consommations sur le long terme, par exemple au niveau de la chaleur pour mettre en évidence les
effets de travaux d’assainissements ou d’optimisations.

L’objectif principal d’un système de comptabilité énergétique est de pouvoir récolter toutes les
informations de consommations au niveau des différents compteurs, de les stocker dans une
structure de base de données et finalement d’exploiter ces données par des présentations
graphiques simples. La figure qui suit illustre ce processus :

Tous droits réservés 67/90


SANCELLA
Audit énergétique
3) Gain escompté

DONNEES DE BASE Année 2015


Production (P.F.) 761 300 806 pièces

Electricité
12 356 117 kwh
2 220 725 Dinars HTVA
tep3497
Dinars/tep
635
GAINS ESCOMPTES
Economie
Economie 3%
Electricité
370 683,51 Kwh/an
Tep/an
105
Dinars/an
66622
Economie sur la facture énergétique
104,903 Tep/an
66 621,764 Dinars
4) Investissement

L’investissement relatif à la mise en place de ce projet est de 192 600 DT répartis comme
suit :
INVESTISSEMENT P.U Prix Total
- Matériels
Fourniture et installation d'une Automate interface de 8900 8 900 Dinars
communication
21 Analyseurs électriques intelligents communiquants avec TI Dinars
ouvrables * TRF1 (Réserve)
* TRF2 (1 compteur)
* TRF3 (1 compteur)
* TRF4 (1 compteur) 3000 63 000
* Production (9 compteurs)
* Air comprimé (7 compteurs)
* Froid (1 compteur)

01 modules d'entées impulsionnelles 700 700 Dinars


01 coffrets électriques pour automate 1500 1 500 Dinars
Câble Bus pour la liaison entre capteurs sondes et automate 5 5 000 Dinars
(1000 m)
07 débimètres d'air comprimé communicants (7 bar) 9500 66 500 Dinars
07 manomètres de pression communicants (7 bar) 1000 7 000 Dinars
Sous total 1 152 600 Dinars
- Immatériels

Logiciel de gestion et d'analyse énergétique multiutilisateurs 40 000 Dinars


Sous total 2 40 000 Dinars
TOTAL INVESTISSEMENT 192 600 Dinars

Tous droits réservés 68/90


SANCELLA
Audit énergétique
5) Aides et Avantages à accordre –ANME

Aide à investissement matériels Aide à investissement immatériels Total des Aides


40 % (DT) 70 % (DT) ANME (DT)

61040 28 000 89 040

6) TRB

TRB = 192 600= 2,89ans


66 621

TRB
Avec Subvention Sans Subvention
1,55 2,89

7) Planning de réalisation

2017-2019

Tous droits réservés 69/90


SANCELLA
Audit énergétique
PROJET N°2

1) DESIGNATION

19.2. Optimisation ventilation (CTA)

2) DESCRIPTION TECHNIQUE

Le système actuel de ventilation est caractérisé par :

Les Centrales de traitement d’air sont avec reprise. La prise d’air neuf est assuré à côté de la
charpente, qui présente une température plus élevée que la température ambiante,

Les ventilateurs fonctionnent en tout ou rien


Le système projeté prévoit :
- Un variateur de fréquence sur le ventilateur
- Le piquage d’ai neuf sera prix loin de la charpente.

3) ECONOMIES ESCOMPTEES

Paramètre influençant la consommation

L’objectif de la variation électronique de vitesse est d’adapter la vitesse et le couple d’un


moteur à sa charge. Pour cela, le variateur ajuste les paramètres tension/courant/fréquence
de la source d’alimentation du moteur des ventilateurs des CTA.

La vitesse de rotation (n) d’un moteur asynchrone dépend de la fréquence du réseau (f), du
nombre de paires de pôles du moteur (P) et du glissement (s) :

n [tr/min] = f [Hz ] x 60 x (1-s [-]) / P [-]

Le glissement s = (ns - n) / NS où NS est la vitesse synchrone et n la vitesse asynchrone. Il


est proportionnel à la charge et proportionnel au carré de la tension d’alimentation.

P=Cw

P (puissance), C (couple) et w (vitesse de rotation du moteur) sont ici exprimées dans les
unités " officielles ", à savoir le Watt, le Newton.mètre et le radian par seconde.

La VEV agit donc sur la fréquence, qui agit sur la vitesse et par conséquent sur la
puissance du moteur.

Tous droits réservés 70/90


SANCELLA
Audit énergétique
VEV vs FIXE

 La VEV ajuste en permanence la vitesse de rotation et le couple des moteurs au


débit souhaité, et permet de consommer moins d’électricité
 Des gains importants sont également réalisés au démarrage des moteurs.
 L’application, pour quel usage installer un Variateur Électronique de Vitesse

La réduction de l’énergie électrique consommée d’autant plus importante que les


variations de débit sont élevées (ce qui correspond à un débit moyen faible).
Le graphique montre que c’est sur des charges partielles que le moteur avec variateur
permet d’économiser le maximum d’électricité. La VEV est donc adaptée lorsqu’il est
nécessaire de changer de régime de fonctionnement de façon récurrente.

Avantages d’installation des Variateurs Électroniques de Vitesse sur unmoteur :

• Réduction de l’énergie électrique consommée d’autant plus importante que les variations
de débit sont élevées (ce qui correspond à un débit moyen faible)
• Souplesse et précision de fonctionnement (démarrage, arrêt et changement de régime en
douceur, précision et stabilité de régulation) ;
• Présence de boucles d’automatisme et de ports de communication sur le variateur
(automatisation plus aisée) ;
• Réduction des contraintes mécaniques sur le ventilateur et sur les gaines « coups de
Tous droits réservés 71/90
SANCELLA
Audit énergétique
bélier ») ;
• Réduction du bruit produit par les ventilateurs ;
• Suppression de l’appel de courant au démarrage des moteurs par le variateur qui pilote en
douceur les mises sous tension des moteurs ;
• Réduction de la consommation d’énergie réactive et des émissions de CO2.

Des gains annexes sont aussi réalisés sur l’allongement de la durée de vie des
équipements, la réduction du bruit, maintenance réduite.

L’ADEME indique que les temps de retour sur investissement sont de l’ordre de 0,8 à 1,6
ans, sans compter les gains annexes, tel que l’augmentation de la durée de vie des
équipements ou la réduction des coûts de maintenance.

(Source : ADEME Motor Challenge)

Prenons l’exemple
d’un ventilateur régulé mécaniquement par une vanne de laminage au refoulement, avec un
débit moyen de 70 % du débit nominal entraîné par un moteur électrique de 30 kW
(puissance nominale plaquée) dont le rendement est de 91% et qui fonctionne avec un taux
de charge moyen de 80% par rapport à sa capacité maximale.

La courbe ci-dessus montre qu’un débit relatif de 70% correspond :


Dans le cas d’un réglage par vanne de laminage au refoulement, à une puissance
électrique relative de 85%,
dans le cas d’un réglage par VEV, à une puissance électrique relative de 38%.

Les puissances électriques moyennes appelées par le moteur sur le réseau sont :
avec vanne laminage : 85% x 30 kW / 91% x 80% = 22,4 kW
avec VEV (variateur de 99% de rendement) : 38% x 30 kW / 91% x 80% / 99% = 10,1 kW.

D’où un gaind’énergie avec VEV de : Gain =12,3 Kw = 55%.


Dans le calcul des économies relatives à la mise en place de ce projet pour l’usine SANCELLA, on
sera limité dans notre hypothèse par des gains allant à 40% de la consommation électrique
actuelle, et ce pour garantir la réalisation des économies réelles.

Tous droits réservés 72/90


SANCELLA
Audit énergétique

Puissance CTA (mesurée) 25 Kw


heure de marche annuelle 8640 h/an
216 000,00 kwh
Consommation CTA (Ventilation) 1,7% du total 2015
Economie 40% de la consommation des CTA
86 400,00 Kwh/an
24 Tep/an
15528 Dinars/an
Economie sur la facture énergétique
24,451 Tep/an
15 528,396 Dinars/an

4) INVESTISSEMENT

L’investissement relatif à la mise en place de ce projet est de 21 000 DT répartis comme


suit :
- 6 Variateur de fréquence 12 000 Dinars
- Modification gaine d'air neuf 3 000 Dinars
- 6 Kits de boucles de régulations 6 000 Dinars
TOTAL INVESTISSEMENT 21 000 Dinars

5) Avantages et Aides à accorder – ANME

Aide à Aide à
investissement investissement Total des Aides
matériels 40 % immatériels 70 ANME (DT)
(DT) % (DT)
8 400 0 8 400

6) TRB

TRB= 21 000 - 1,35 ans


15 528
TRB
Avec Subvention Sans Subvention
0,81 1,35

7) Planning de réalisation

2017-2019

Tous droits réservés 73/90


SANCELLA
Audit énergétique
PROJET N°3 (Reporté)
1) Désignation

19.3. Optimisation Froid


2) Description
La part du froid est de 16% de la consommation électrique totale.
L’optimisation du fonctionnement de ces équipements représente un moyen prioritaire d’économiser
l’énergie.
Sancella dispose de quatre groupes froids pour la production d'eau glycolée, raccordés
3 groupes sont en R22, qui sont normalement appelés à etre échangés.
Les groupes actuels ont un COP très bas de l’ordre de 2.
La technologie inverter arrive jusqu’à un COP de 5.
LIGNE Marque Année Nbre Nbre P.U. Pelect. COP P. fg (Kw)à remplacerà acquérir
Type compresseur
circuit ( kw)
TRANE 1 (R22) ERTAA212 2000 2 (vis) 2 98 196 2 392 1485,6 2X700 Kw
TRANE 2 (R22) ERTAA213 1997 2 (vis) 2 76 152 2 304
YORK (134a) YLAB4505E 2008 6 (hermétique)
2 3*32,5 +172,8 2 345,6
3*25,1
TRANE 3 (410a) RTAD125 2010 1 (vis) 2 111 222 2 444
PAC TRANE (R22): Administration 1997 4 2 96 96 2 192 COP =2 COP= 5
air/eau
Splits système Bureaux 60 60 2 120 Puis elect abs(Kw)
(24 unités) + ateliers
Total 898,8 2 1797,6 742,8 280

Le projet comprend :
- Prévoir et mise en place de deux groupes froid SCROLL àcondensation à air de type
inverter (convertisseur de puissance) au lieu de quatre groupes actuelles.
3) Gains escomptés
Puissance actuelle 743 kw
COP Actuel 2
COP Projeté 5
Economie 30%
Consommation du Froid Actuel 17% Du total 2015
2100540 Kwh/an
Economie 357 092 Kwh/an
101 Tep/an
64 179 Dinars/an
Economie sur la facture énergétique 101 Tep/an
64 179 Dinars/an

4) Investissement

Le sur-investissement de la mise en place de ce projet et pour un matériel performant à


haute éfficacité énergétique necessite un budget de 200 000 DT réparti comme suit
2 Groupesd’eau glacée SCROLL à condensation à air de200000 Dinars
type inverter de puissances frigorifiques unitaire de 700 kw

TOTAL INVESTISSEMENT 200000 Dinars

Tous droits réservés 74/90


SANCELLA
Audit énergétique
5) Aide et Avantage à accorder – ANME

Aide à investissement matériels 40 Aide à investissement immatériels Total des Aides


% (DT) 70 % (DT) ANME (DT)

80 000 0 80 000

6) TRB

TRB= 200000 =3,12 ans

64 179
TRB
Avec Subvention Sans Subvention
1,87 3,12

7) Planning de réalisation
2017-2019

Tous droits réservés 75/90


SANCELLA
Audit énergétique
PROJET N°4
1) Désignation

19.4. Optimisation du système d’air comprimé

2) Description

Description du fonctionnement

Le compresseur 1 est réglé pour fonctionner à la pression la plus élevée lorsque la demande est
faible. Lorsque la demande augmente, la pression diminue, entraînant le démarrage du compresseur
2 à partir d’un seuil pré-réglé, et ainsi de suite, jusqu’à ce que la demande atteigne la capacité
maximale de production quand l’ensemble des compresseurs fonctionne à pleine charge.

Chaque compresseur demande une certaine plage de pression ( P1) avec des seuils définis pour la
mise en fonctionnement et l’arrêt de la machine. Cette plage doit être suffisamment large afin d’éviter
le nombre de cycles marche-arrêt trop important et est déterminée par la taille du compresseur, mais
également par la quantité d’air stockée dans les réservoirs et le réseau.
Les pressions de réglage pour les différents compresseurs sont donc décidées en fonction du site.
Toutefois, les plages ( P) doivent être réduites au maximum afin d’éviter d’avoir de grandes
différences dans le niveau de pression du réseau, mais doivent être suffisamment larges pour éviter
les démarrages intempestifs des compresseurs et les éventuels chevauchements dans leur
fonctionnement.

La pression étant plus élevée que nécessaire à faible charge, cela induit des pertes énergétiques non
négligeables.
 Gestion avec deux compresseurs à vitesse variable en appoint

C’est une méthode très efficace énergétiquement. En effet, elle permet de faire fonctionner un
ensemble de compresseur à pleine charge, là ou leur rendement est le plus élevé, et de compléter la
production par un seul compresseur à vitesse variable qui effectue la régulation automatiquement en
fonction de la demande.
 Séchage de l’air

Le séchage de l’air est assurée par un ensemble de sécheurs en parallèles, qui fonctionnent
indépendament du nombre de comprésseurs en fonctionnement.

Amélioration proposée :Régulation complète d'un système d'air comprimé

Les systèmes de contrôle peuvent atteindre des niveaux de complexité très variés. En général, plus
un système est complexe, plus il permet des gains importants en flexibilité et en énergie, mais plus il
requiert de suivi.

Tous les systèmes possèdent des fonctions de suivi pour s’assurer du fonctionnement correct et
contrôler un certain nombre de paramètres clés (heures de fonctionnement, taux de charge, énergie
consommée, pression, débit, niveau des process…).

Pour ce faire, il est idéal de lier ce système de contrôle à un système de gestion centralisé avec
asservissement en nombre de sécheurs adéquat.

Tous droits réservés 76/90


SANCELLA
Audit énergétique

3) Gains escomptés

DONNEES DE BASE Année 2015


Production (P.F.) 761 300 806 pièces

Electricité
12 356 117 kwh
2 220 725 Dinars HTVA
GAINS ESCOMPTES
Consommation de l'air comprimé %17%
du total
Energie consommée par l'air comprimé 2 100 540 kwh
Economie estimée 3 % 3%
63 016 kwh
17,834 Tep
Coût de la TEP 635,077 Dinars/Tep

Economie sur la facture énergétique 11 325,700 Dinars/an

4) Investissement

La mise en place de ce projet necessite un budget de 33 000 DT réparti comme suit

INVESTISSEMENT
Asservissement secheur COMPRESSEURS 10 000,00 Dinars
(ES16)
appareil de detection de fuite d'air comprimé 15 000,00 Dinars
ultraçon
Installation de 4 purgeurs d’eau automatiques 8 000,00 Dinars
TOTAL INVESTISSEMENT 33 000 Dinars

5) Aides et Avantages à accorder – ANME

Aide à investissement matériels Aide à investissement immatériels Total des Aides


40 % (DT) 70 % (DT) ANME (DT)

13200 0 13 200

6) TRB

TRB =45 000 = 2,91 ans


111 325

TRB
Avec Subvention Sans Subvention
1,75 2,91

7) TRB

2017-2019

Tous droits réservés 77/90


SANCELLA
Audit énergétique
PROJET N°5
1) Désignation
19.5. Optimisation de l’éclairage
2) Description
Il s’agit d’assurer un eclairage pour les salles de production pour un meilleur confort visuel et
conditionnement des locaux.
Actuellement l’éclairage est insuffisant, vu que les travailleurs mettent certainss circuits d’eclairage
hors fonctionnement pour réduire l’échauffement des ateliers.

Pour rmédier à ce problème il est prévu de :


- Augmenter l’éclairage naturel,
- Changer les lampes actuelles par des lampes de type LED.

Il s’agit en première phase de changer chaque lampe Halogène de 400 w, en lieu de travail (au
nombre de 65) pour assurer de bonnes conditions de travail visuelles et de confort, par deuxlampes
LED de 100 w (référence selon les marques).
3) Économie Escompté
Puissance Lampes existantes 400 w
Nombre 65
Heure de marche 20 h/j
nombre de jour par 350 j/an
Consommation d’eclairage 182 000 kwh
1%
Puissance d'une lampe LED Equivalante 250 w
Economie sur la facture énergétique 38%
d'éclairage
68 250 kwh
Economie sur climatisation 17 063 kwh
Economie sur la facture énergétique 85 312,500 Kwh/an
24,143 Tep/an
15 332,943 Dinars/an
4) Investissement

INVESTISSEMENT
130 Lampes LED de 100 w 44 200 Dinars
TOTAL INVESTISSEMENT 44 200 Dinars

5) Aides et Avantages à accorder - ANME

Aide à investissement matériels Aide à investissement immatériels Total des Aides


20 % (DT) 70 % (DT) ANME (DT)
17680 0 17 680

6) TRB

TRB =44200 = 2,88 ans


15 333
TRB
Avec Subvention Sans Subvention
1,73 2,88

Tous droits réservés 78/90


SANCELLA
Audit énergétique
7) Planning de réalisation

2017-2019

Tous droits réservés 79/90


SANCELLA
Audit énergétique
PROJET N° 6
1) Désignation
19.6. Mise en place d'un système de Management de l'énergie ISO 50001
2) Économie Escompté
Désignation Valeur Unité

DONNEES DE BASE Année 2015


Production (P.F.) 761 300 806 pièces

Electricité
12 356 117 kwh
2 220 725 Dinars HTVA
3497 tep
635 Dinars/tep
GAINS ESCOMPTES
Electricité 3%
370 684 Kwh/an
105 Tep/an
66622 Dinars/an
Economie sur la facture énergétique
104,903 Tep/an
66 621,764 Dinars
3) Investissement

- Accompagnement et assistance à la certification d’entreprise 30 000 Dinars


selon le système de management de l’énergie ISO 50001
- Certification 5 000 Dinars
TOTAL INVESTISSEMENT 35 000 Dinars
4) Aides et Avantages à accorder - ANME

Aide à investissement matériels Aide à investissement immatériels Total des Aides


20 % (DT) 70 % (DT) ANME (DT)

0 24 500 24 500
5) TRB

TRB =35 000 = 0,53 ans

66 622
TRB
Avec Subvention Sans Subvention
0,16 0,53

6) Planning de réalisation

2017-2019

Tous droits réservés 80/90


SANCELLA
Audit énergétique

ANNEXES

Tous droits réservés 81/90


SANCELLA
Audit énergétique

Tous droits réservés 82/90


SANCELLA
Audit énergétique

Tous droits réservés 83/90


SANCELLA
Audit énergétique

Tous droits réservés 84/90


SANCELLA
Audit énergétique

Tous droits réservés 85/90


SANCELLA
Audit énergétique

Tous droits réservés 86/90


SANCELLA
Audit énergétique

Tous droits réservés 87/90


SANCELLA
Audit énergétique

Tous droits réservés 88/90


SANCELLA
Audit énergétique

Tous droits réservés 89/90


SANCELLA
Audit énergétique

Tous droits réservés 90/90

Vous aimerez peut-être aussi