Vous êtes sur la page 1sur 10

2eme année

Classes Préparatoires SNV

Chapitre IV : Cycle cellulaire (Mitose et Méiose)

I- La Mitose :
La mitose est le processus par lequel le matériel génétique se reproduit et se divise en deux
ensembles identiques de chromosomes. Donc, elle produit deux cellules-filles identiques à la
cellule mère.
Elle donne des cellules diploïdes avec tout le bagage génétique (46 chromosomes).
Le processus s’applique aux cellules somatiques et sexuelles.

La mitose est importante afin de :


• remplacer les cellules mortes.
• permettre la croissance de l’organisme.
• permettre la cicatrisation et la réparation des tissus (ex : plaies, muscles
déchirées, etc).

Au cours de la division cellulaire, chacun des chromosomes est reproduit intégralement. Une
copie de chaque chromosome migre dans chacune des deux cellules obtenues à la fin de la
division.

La préparation à la mitose : l’interphase (G1, S, G2 )


Quand la cellule mère se divise, elle ne partage pas ses chromosomes entre ses deux cellules
filles. Dans le cas des cellules humaines somatiques, chaque cellule fille a besoin d’une copie
des 46 chromosomes de sa cellule mère.
La cellule mère fait une copie de tous les chromosomes avant de se diviser. Cette duplication
est appelée la réplication de l’ADN.

C’est pendant l’interphase qu’aura lieu :


• la synthèse des protéines
• la réplication de l’ADN
• la synthèse de nouveaux organites

1
2eme année
Classes Préparatoires SNV

Figure : Evolution de la quantité d’ADN pendant le cycle cellulaire

Les étapes de la mitose: M


• Il y a 4 étapes principales qui ont toujours lieu dans le même ordre.
1. Prophase
2. Métaphase
3. Anaphase
4. Télophase

1-Prophase:
Les centrioles se dirigent vers les extrémités opposées de la cellule.
Le nucléole et la membrane nucléaire disparaissent.
Les chromatines répliquées s’épaississent.
Les fibres fusoriales commencent à se former et s’étendent dans la
cellule à partir des centrioles

2
2eme année
Classes Préparatoires SNV

Après cette phase on peut définir une étape intermédiaire qu’on


appelle Prométaphase

2- Métaphase
Les fibres fusoriales s’attachent de part et d’autre des centromères et
guident les chromosomes vers le centre de la cellule (équateur).

3- Anaphase
Par le rétrécissement des fibres fusoriales, les centromères se divisent et les
chromatides sœurs sont attirées vers les pôles opposés de la cellule.

4- Télophase
Les chromosomes commencent à se dérouler pour devenir des
brins fins de chromatine.
Un ensemble complet de chromosomes se trouve à chaque pôle
de la cellule
Les fibres fusoriales (microtubules) disparaissent.
La membrane nucléaire ferme autour de chaque ensemble de
chromosome formant ainsi 2 nouveaux noyaux.
Le nucléole apparaît dans chaque nouveau noyau.

3
2eme année
Classes Préparatoires SNV

La cytocinèse
La division du reste de la cellule, c’est-à-dire le cytoplasme et les organites, commence
généralement avant la fin de la télophase.
Afin de terminer la division cellulaire, des protéines spécialisées contribuent à la cytocinèse en
divisant la cellule mère en deux parties. Ainsi, chaque cellule fille possède son propre bagage
génétique et ses organites

4
2eme année
Classes Préparatoires SNV

II- Méiose :
C’est la division chez les cellules sexuelles.
Elle produit les cellules sexuelles (ovule et spermatozoïde) appelées « gamètes ».
La méiose est une division cellulaire réductionnelle, c'est à dire, le nombre de chromosomes
par cellule fille sera réduit par la moitié.
Par exemple, les cellules humaines ont 46 chromosomes par cellules. C'est le nombre diploïde
de chromosomes (2n=46). Les gamètes par contre contiennent la moitié de ce nombre de
chromosomes et sont dits haploïdes (n=23).
Il est essentiel de réduire par la moitié le nombre de chromosomes dans les gamètes puisque
deux gamètes se fusionnent pour produire le zygote qui deviendra l'embryon qui se
développera en adulte.
Quand les deux gamètes (male et femelle) se fusionnent (fécondation) le nombre de
chromosomes total doit être égal au nombre de chromosomes d'une cellule diploïde. Donc
chez les humains, le spermatozoïde (23 chromosomes) se fusionne avec l'ovule (23
chromosomes) pour produire le zygote qui aura 46 chromosomes.

Vue d’ensemble de la méiose :


Pendant la mitose les chromosomes homologues se comportent de façon autonome durant la
division, par opposition, au cours de la méiose les chromosomes homologues forment des
paires : on dit qu’ils s’apparient. Chaque structure appariée est initialement appelée bivalent
qui donnera naissance à une unité constituée de quatre chromatides qui est la tétrade.
Deux divisions sont nécessaires, la première division (méiose I) est décrite comme une
division réductionnelle (le nombre de centromères est réduit par moitié) : Les composants de
chaque tétrade (les deux chromosomes homologues) se séparent.
La deuxième division (méiose II) est décrite comme une division équationnelle (le nombre
de centromères reste le même), elle est caractérisée par la séparation des deux chromatides
sœurs.

5
2eme année
Classes Préparatoires SNV

1-première division de méiose (méiose I) :


1-1-Prophase I : trois événements caractérisent ce stade :
Premièrement, comme pour la mitose, la chromatine présente pendant l’interphase s’enroule
et se condense. Deuxièmement, à l’inverse de la mitose, les membres de chaque paire de
chromosomes homologues s’apparient (formation des bivalents ou tétrades).
Troisièmement, le crossing over, un processus d’échange, survient entre les homologues
appariés (chromosomes homologues).

La prophase I est divisée en cinq sous phases :


Leptotène : la chromatine commence à se condenser et les chromosomes commencent à être
visibles.
Zygotène : la condensation continue. Processus de recherche d’homologie. Un composant
appelé complexe synaptonémal se forme entre les chromosomes homologues (formation des
bivalents)
Pachytène : poursuite de la condensation et le développement du complexe synaptonémal.
Durant ce stade la double structure de chaque chromosome apparait : chaque bivalent contient
donc quatre chromatides
Diplotène : dans chaque tétrade, chaque paire de chromatide sœur commence à se séparer,
cependant une ou plusieurs zones restent en contacte (chiasma : points où les chromatides
non sœurs ont subi un échange du matériel génétique par crossing over).
Diacinèse : les chromosomes se séparent davantage mais les chromatides non sœurs restent
toujours attachées au niveau des chiasmas.

Durant cette étape, le nucléole et la membrane nucléaire disparaissent et les deux centromères
de chaque tétrade s’attachent au fuseau mitotique récemment formé.

Le crossing- over
se produit

Prophase I
6
2eme année
Classes Préparatoires SNV

1-2-Métaphase I: les chromosomes ont fini la


condensation et se positionnent sur la plaque métaphasique.

1-3-Anaphase I : chacun des chromosomes homologues


(avec deux chromatides sœurs = diade) migre à l’un des
deux pôles opposés par l’action du fuseau mitotique : c’est
la disjonction (séparation) des chromosomes homologues

1-4-Télophase I : chez nombreux organismes, il se forme


une membrane nucléaire autour des diades. Ensuite le
noyau entre dans une courte période interphasique mais les
chromosomes ne se répliquent pas encore une fois.

2-deuxième division de méiose (méiose II) :


La deuxième division appelée méiose II est essentielle pour que chaque gamète ne reçoit
qu’une seule chromatide de chaque tétrade.
Au cours de la prophase II, chaque diade est composée de deux chromatides sœurs liées par
un même centromère
Durant la métaphase II, les centromères se positionnent au niveau de la plaque équatoriale.
Au cours de l’anaphase II, les centromères se divisent et chaque chromatide est tractée vers
un pole.
Pendant la télophase II, chacun des deux pôles reçoit un membre des deux chromatides
sœurs.
Après la cytocinèse, quatre gamètes (haploïdes) peuvent résulter du processus de méiose

Prophase II Métaphase II Anaphase II 7


2eme année
Classes Préparatoires SNV

Télophase II Produits de la méiose

8
2eme année
Classes Préparatoires SNV

Les brassages de l'information génétiques au cours de la méiose:


On distingue deux types de brassages de l'information génétique:

1-Le Brassage intrachromosomique : il se déroule au cours de la division


réductionnelle (méiose1) pendant la prophase I. Il est du à au crossing over.

2-Le brassage interchromosomique : se produit en anaphase I, lors de la


disjonction des chromosomes homologues, les deux chromosomes homologues de chaque
paire se séparent. Chaque chromosome migre vers l'un ou l'autre pôle de la cellule. C'est un
phénomène aléatoire et le nombre de combinaisons ou lots possibles entre les n paires est
infini : ainsi le chromosome d'une paire peut être associé avec l'un ou l'autre chromosome
d'une deuxième paire ; ceci est valable pour les n paires.

9
2eme année
Classes Préparatoires SNV

Comparaison entre la mitose et la méiose


Mitose Méiose
Une première division, réductionnelle, sépare les chromosomes
Division équationnelle qui sépare les chromatides
homologues; les chromatides sœurs ne sont séparées qu'au
sœurs
cours d'une seconde division, équationnelle.
Une division par cycle. Deux divisions par cycle.
Pas d'appariement des chromosomes homologues; de Les chromosomes homologues s'apparient; on observe des
ce fait, on n'observe ni enjambement, ni échange de enjambements; du matériel héréditaire peut être échangé entre
matériel héréditaire (=recombinaison). chromatides homologues: c'est la recombinaison génétique.
Une cellule-mère produit deux cellules-filles par
Une cellule-mère produit quatre gamètes ou spores par cycle.
cycle.
L'information héréditaire diffère d'un produit à l'autre, par
Tous les produits portent la même information
mélange des chromosomes du parent mâle et des chromosomes
héréditaire.
du parent femelle, et par des recombinaisons génétiques.
Les cellules-filles ont autant de chromosomes que la Les cellules-filles ont moitié moins de chromosomes que la
cellule-mère. cellule-mère.
Les cellules issues de la mitose sont en général Les cellules issues de la méiose ne peuvent subir une autre
capables de subir de nouvelles mitoses. méiose, mais éventuellement bien des mitoses.
La mitose se produit généralement dans presque La méiose ne se produit que dans les cellules spécialisées de la
toutes les cellules somatiques. lignée germinale.
La méiose ne se produit qu'à maturité chez les organismes
Les mitoses commencent dès le stade du zygote et supérieurs (animaux, plantes à fleurs, conifères, ptéridophytes),
continuent tant que l'organisme est en vie. mais elle apparaît dans le zygote de nombreuses algues et
champignons.

Références bibliographiques :

Lodish et al, Biologie moléculaire de la cellule, 7° édition publié par W.H.FREEMAN, New
york. Copyright2012.

Benjamin et al, l’essentiel de la génétique 1° édition publié par W.H.FREEMAN, New york.
Copyright2011.

William Klug et al, génétique 8eme édition par Pearson Education. Copyright2006.

10