Vous êtes sur la page 1sur 6

LE PROJET D’ETABLISSEMENT

Communication de Monsieur Gustave NKOYOCK, IP/STT lors su séminaire de


renforcement des capacités des chefs d’établissement en gestion
pédagogique organisé les 17 et 18 octobre 2007 par la CAAP et le PARE

Plan de la présentation :
Objectif général
I. Définition de projet
II. Pourquoi le projet d’établissement
III. Conception du projet
IV. Démarches
V. Mise en place des commissions
VI. Evaluation
Conclusion

OBJECTIF GENERAL
L’objectif fondamental de cette approche est de montrer aux chefs
d’établissement un instrument de pilotage de toute organisation, qui
exprime à la fois la volonté de changement et d’amélioration de toute la
communauté dans la réalisation des objectifs fixés.

I. DEFINITION DE PROJET ET ESPRIT DE LA DEMARCHE


Un projet est l’image d’une situation ou d’un état que l’on pense
atteindre.
Projeter, c’est se jeter hors de ce que l’on vit dans le sens de
l’amélioration.
Le projet d’établissement est : L’expression écrite d’une volonté d’action
déterminée au cours d’un processus participatif, arrêtée en concertation avec

Le projet d’établissement Page 1 sur 6


les partenaires, visant à faire évoluer un établissement particulier dans une
perspective choisie et permettant l’évaluation.
Il s’agit d’une démarche globale et cohérente qui permet de mieux
utiliser les moyens dont on dispose afin d’atteindre les objectifs fixés à partir
de l’observation d’une situation donnée avec la participation de tous les
membres d’une institution particulière.
Face au projet d’établissement, on distingue quatre catégorie de populations :
les moutons qui n’y comprend rien, les négatifs qui n’en veulent pas, les
terroristes qui n’y comprend rien et qui n’en veulent pas et le carreau
porteur ou battants qui cherchent à faire adhérer tout le monde.

LES MOUTONS (80%) LES NEGATIFS (5%)

LES TERRORISTES (5%) CARREAU PORTEUR (10%)

II. POURQUOI LE PROJET D’ETABLISSEMENT


Le centre d’intérêt de toute action au sein de l’établissement étant
l’élève, le projet recherche l’amélioration des résultats à la fois
pédagogiques et éducatifs. Il doit prendre en compte le cadre de l’élève. A
cet effet, il recherche la mobilisation des ressources humaines, matérielles et
financières.

Le projet d’établissement Page 2 sur 6


Les entreprises, les associations, les établissements scolaires, toutes
les organisations agissent en fonction d’une politique qui leur est propre. Pour
autant, elle est souvent implicite. Certains dirigeants pensent que cela leur
laisse plus de liberté de manœuvre. D’autres au contraire, estiment qu’il y a
avantage à définir un projet connu et accepté de tous.
Tout ce qui concerne la vie de l’établissement peut faire partie du
projet. Il est nécessaire d’identifier clairement les objectifs et d’obtenir une
analyse rigoureuse et objective des divers problèmes. Il faut proposer les
méthodes et moyens à mettre en œuvre, dégager les objectifs réalistes en
rapport avec les moyens. La conception du projet passe nécessairement par
les préalables suivants :
- le recueil des données,
- l’analyse de ces données,
- la formulation du projet.

Pour assurer la Pour mieux aider un Pour avoir une vision


COHERENCE autour plus grand nombre globale de l’élève,
de l’acte pédagogique d’élèves à REUSSIR. de l’établissement.
(donner du SENS) L’élève au Centre (# Taylorisme)

Pour établir un
UN PROJET Pour savoir où on
Contrat entre
D’ETABLISSEMENT va et comment.
l’établissement et
POURQUOI ? (Donner du SENS)
les partenaires.

Pour fédérer les Pour accompagner les


projets des Pour expliquer la
changements :
équipes autour politique de
l’établissement - des élèves,
d’axes communs - de l’environnement

Le projet d’établissement Page 3 sur 6


III. LES ETAPES DE DEMARCHE DE PROJET
1) Analyse de la situation observée.
2) Identification des problèmes.
3) Hypothèses sur les causes.
4) Invention des solutions.
5) Définition des objectifs.
6) Mise en œuvre des stratégies.
7) Évaluation.
8) Régulation.
9) Organisation scientifique du travail.
10) Valorisation des acteurs.
11) Utilisation rationnelle des moyens dont on dispose.
12) Engagement de toute la communauté dans l’action.

La réussite ne peut être effective que grâce à l’adhésion de tous les


partenaires. Il ne s’agit pas de faire passer ou d’imposer le projet du chef,
mais de faciliter et d’animer un travail pensé par tous, d’où la nécessité d’une
démarche participative.
La démarche participative est une démarche dans laquelle tous les
membres de la communauté éducative sont mis à contribution dans la Prise
de décision, dans la Conception des Stratégies. Il serait donc important de
négocier avec finesse l’adhésion des différents protagonistes sur tous les
aspects de la vie de l’établissement. Cette démarche aboutit à la valorisation
de tous les collaborateurs, à divers niveaux, en faisant ainsi naître un
sentiment de co-responsabilité, nécessaire à toute organisation.

Le projet d’établissement Page 4 sur 6


IV. MISE EN PLACE DES COMMISSIONS
1. Commission de pilotage
a) Constitution :
- Chef d’établissement
- Collaborateurs directs du Chef d’établissement
- Représentant du personnel enseignant
- Représentant des élèves
- Représentant de l’APEE
- Représentant du personnel administratif et de service
- Représentant de la Commune
- Représentant de l’activité économique
- Le chef d’établissement préside la commission.

b) Rôle de la commission de pilotage


- Détermine les grands thèmes du projet d’éatablissement,
- Procède à la constitution des commissions d’étude de chaque thème
retenu,
- Etablit un calendrier de travail conduisant à la détermination du projet
d’établissement,
- Réunit les commissions d’études en vue de proposer le projet retenu

2. les commissions d’études


a) Constitution :
- Des représentants des élèves,
- Des parents d’élèves,
- Des enseignants
- Des membres de l’administration et personnel de service.
b) Rôle des commissions d’études :
- Elles établissent un état des lieux en relation avec le thème étudié ;
- Après analyse des données, elles dégagent les problèmes majeurs et
leurs causes ;
Le projet d’établissement Page 5 sur 6
- Recherchent des solutions réalistes afin de définir les objectifs à
réaliser ;
- Elles doivent définir les procédures d’évaluation de leurs objectifs afin
d’en assurer le suivi.

V. EVALUATION DES PROJETS D’ETABLISSEMENT


Les moyens d’évaluation ont été définis par les commissions d’études ;
la commission de pilotage en a programmé les moments.
Il est essentiel que cette évaluation existe tout a u long de la vie du
projet afin de pouvoir adapter le déroulement des objectifs aux
difficultés et aux facilités rencontrées.
Chaque année, al commission de pilotage réunit en assemblée
générale en présence de la communauté éducative, fait le point dur le
déroulement du projet. Elle modifie et complète le projet avec les
représentants des commissions d’études.

CONCLUSION
Le projet d’établissement est un instrument de pilotage qui offre
beaucoup d’avantages dont le principal est sans doute qu’il nécessite la
participation de tous.
Sa réussite est conditionnée par le développement de la
communication entre tous les membres de la communauté éducative.
Le chef d’établissement, maître d’œuvre du projet, doit s’appliquer à en
être l’animateur et prendre garde à ce que les décisions d’objectifs se fassent
dans un esprit collégial.
Il s’efforce d’avoir une attitude de retrait dans les débats car il est
primordial que chaque membre de al communauté éducative se reconnaisse
dans le projet d’établissement.

Le projet d’établissement Page 6 sur 6

Vous aimerez peut-être aussi