Vous êtes sur la page 1sur 34

H É M AT I MÉTRI E

SORAYA BOUGHERIRA
FACULTÉ DE MÉDECINE
ANNABA
INTRODUCTION

• Le sang est l’organe le plus volumineux de l’organisme (un homme adulte


possède ≈ 5 l de sang (6-8% du poids corporel).

• Il circule en circuit fermé

• Il fait partie du système hématopoïétique: lymphe, organes


hématopoïétiques (MO, thymus, ganglions, rate….)

• Le sang est un liquide visqueux: cellules et plasma.

• L’ensemble phase solide ou cellules et phase liquide ou plasma forme la


masse sanguine ou volémie.
La centrifugation permet la séparation des éléments
-Culot érythrocytaire (GR)
-Buffy coat (leucocytes et plaquettes)
-Surnageant (plasma)
PLASMA

 Représentant 55 % du volume sanguin, le plasma est le liquide


surnageant les cellules après centrifugation de sang en présence
d'un anticoagulant.

 Le plasma est constitué de sérum et d'une protéine de coagulation,


le fibrinogène

 Outre le fibrinogène et l'eau majoritaire, le plasma contient en


solution des gaz, des sels minéraux, des vitamines, des protéines et
leurs constituants les acides aminés, du glucose, du cholestérol et
des hormones.
LES CELLULES

o Éléments figurés : 45% du


volume total du sang.
o Les cellules du sang
contribuent au maintien de
l’intégrité de l’organisme
HÉMATIMÉTRIE

• On appelle hématimétrie: analyse quantitative et qualitative des


éléments figurés dans le sang.

• L’étude quantitative faite au moyen de l’hémogramme: mesure de


l’hématocrite, le dosage de l’hémoglobine, GR, GB, Plaquettes et le
calcul des indices érythrocytaires.

• Cette étude doit être complétée par la numération des


réticulocytes et le frottis sanguin, permettant une analyse
qualitative du sang.
INDICATIONS DE L’HÉMOGRAMME

SYMPT Ô ME
ÉVOCAT EUR/COMPLICAT ION SYSTÉMATIQUE
• Syndrome anémique • Grossesse

• Syndrome infectieux • Médecine du travail

• Syndrome tumoral • Bilan préopératoire

• Syndrome hémorragique • Surveillance d’un traitement


ou évolution d’une pathologie
RÉALISATION

SANG VEINEUX SANG C APILLAIRE


o Prélèvement sur EDTA Pratique pédiatrique++: on pique la
o Lors du prélèvement, le tube doit pulpe du doigt ou le talon, le sang
être agité pour éviter la coule le long d’un micro tube qu’on
formation de micro-caillots. ferme son extrémité par de la pate
à modeler et qu’on place dans une
o La réalisation peut se faire de machine pour la lecture.
façon manuelle ou au mieux sur
des analyseurs électroniques
(Coulter)

EDTA, Ethylène-Diamine-Tétra-Acétate
RÉALISATION DU FROTTIS SANGUIN

• Étalement d’une goutte de sang sur une lame en un seul mouvement


• Coloration May-Grünwald-Giemsa (MGG)
• Analyse au microscope
INTERPRÉTATION

• L’interprétation de l’hémogramme tient compte, pour certains


paramètres, de l’âge et du sexe.

• Elle doit comporter:

 Une analyse de toutes les données quantitatives et qualitatives.

 Détermination du degré des anomalies quantitatives (ex: anémie


modérée ou profonde) ainsi que le caractère isolé ou associé à
d’autres anomalies.
LIGNÉE ÉRYTHROCYTAIRE

• GR ou érythrocytes ou hématies: cellules anucléées biconcaves,


déformabilité, 7µm, durée de vie 120 j.
♂ : 4.5-5.5 x106 / mm3 ♀ : 4-5 x106 / mm3

• Hémoglobine (Hb): pigment respiratoire du GR (transporte l’O2 et


le CO2 entre les alvéoles pulmonaires et les tissus)
♂ : 13-18 g/dL ♀ : 12-16 g/dL

• Hématocrite: volume de sang circulant occupé par les GR


♂ : 40-54% ♀ : 35-47%
CONSTANTES ÉRYTHROCYTAIRES

o Volume Globulaire Moyen (VGM)


VGM= HK/GR x 10= 80-100 fl ou µ3

o Concentration Corpusculaire Moyenne en Hb (CCMH)


CCMH = Hb/HK x100 = 30-36%

o Teneur Corpusculaire Moyenne en Hb (TCMH)


TCMH = Hb/GR x10= 27-32 pg/cellule
RÉTICULOCYTES

• GR jeunes, contenant encore de


l’ARN
• Identifiables dans le sang/24
heures avec coloration spéciale
• Reflet de l’activité productive de
la MO hématopoïétique

25-100 G/l
(Hb normale)

<120 > 120


A régénérative Régénérative
ANALYSE QUALITATIVE/FS

• Examen très utile: taille, forme et couleur du GR, et confirme les données
obtenues par le calcul des indices globulaires

• Objective des :
- Anisocytose: microcytose, macrocytose

- Poïkylocytose: drépanocytes, sphérocytes, dacryocytes

- Anisochromie: hypochromie, cellules cibles, polychromatophilie

- Inclusions: corps de Jolly, anneaux de Cabot, corps de Heinz, parasites intra-


érythrocytaires
Schizocytes
Cellules cibles, hypochromie

Drépanocytes
LIGNÉE BLANCHE

 GB ou leucocytes: 4 000-10 000/mm3 (4-10 Giga/L). Cellules


nucléées, spécialisées dans les réactions de défense immunitaire

 Formule ou Équilibre leucocytaire ou Leuco gramme: sur automate


ou par lecture et décompte sur un frottis sanguin (PN, Eo, Baso,
Lympho, Mono)

 Le FS peut MEE des anomalies ou cellules anormales: blastes, EB,


myélémie
• L’équilibre leucocytaire est inversé chez l’enfant de 4 ans, = à 5 ans
et rejoint celui de l’adulte à l’âge de 6 ans.
LES SOUS-TYPES DE GB
LEUCO GRAMME

PN Neutrophiles PN Eosinophiles PN Basophiles


40-70% 0-7% 0-2%
1.6-7 G/L 0-0.7 G/L 0-0.2 G/L

Lymphocytes Monocytes
20-40% 3-7%
0.8-4x109/L 0.12-0.7x109/L
LIGNÉE PLAQUETTAIRE

• Plaquettes ou thrombocytes:
- Petits éléments ( cellules anucléées de 2 à 5µm)
- Centre granuleux (granulomère) + région claire périphérique
(hyalomère)
- Durée de vie 7 à 12 j
- 150 000 à 450 000 / mm3 (150-450 G/L)

• FS: analyse semi quantitative et morphologique des plaquettes.


- FS fait à partir d’un prélèvement avec ATC: plaquettes isolées et
réparties de façon homogène
- FS au doigt: plaquettes en queue de frottis sous forme d’amas
ASPECT DES PLAQUETTES
HÉMOGRAMME PATHOLOGIQUE

 Deux types d’anomalies: cytopénies, et hyper cytoses


• Pathologie érythrocytaire: anémie, polyglobulie. Microcytose,
macrocytose, hypochromie

• Pathologie leucocytaire: leucopénie, hyperleucocytose.

• Pathologie plaquettaire: thrombopénie, thrombocytose,


thrombocytémie.

 Les cytopénies peuvent être centrales ou périphériques; par contre les


hyper cytoses, elles peuvent être primitives ou secondaires.
[Hb]:expulsion du noyau, arrêt de la synthèse d’ARN et de l’Hb. 2
exceptions (MSH, xérocytose)
COMBIEN D’ERREURS D’INTERPRÉTATION
DANS CE COURRIER?

Cher confrère
je vous adresse Mr. H, qui présente à la formule sanguine une
anémie à 3 700 000 GR/mm3, associée à des anomalies de la
lignée blanche: une leucopénie à 4 100 GB/mm3, éosinophilie
notable à 8% et une lymphocytose à 50%. Les PLT sont à 120
G/l; je pense qu’il est éthylique car il existe une importante
macrocytose à 125 µ3. Par ailleurs, peut-être saigne-t-il du TD
car son anémie est régénérative avec 3% de réticulocytes. On
note également sur l’hémogramme une VS à 62 mm la 1ère heure.
Bien à vous.
CRITIQUES

Une anémie à 3 700 000 GR/mm 3, associée à des anomalies de la lignée blanche
une leucopénie à 4 100 GB/mm 3, éosinophilie notable à 8% et une lymphocytose
à 50%.

Les PLT sont à 120 G/l; je pense qu’il est éthylique car il existe une importante
macrocytose à 125 µ3.

Par ailleurs, peut-être saigne-t-il du TD car son anémie est Régénérative avec
3% de réticulocytes.

On note également sur l’hémogramme une VS à 62 mm la 1ère H.


CAS CLINIQUES

Sexe: Age: 67 ans


Homme

RBC: 5.3 WBC: 12.6 G/l


Hb: 16.6
Ht: 50.3 équilibre leucocytaire
MCV: 95 (81,1,0,10,6)
CCMH: 31
TCMH: 33

TR : 0.8 Plt : 1.850.000 E/mm3


Sexe: Age: 50 ans
Femme

WBC: 1100
RBC: 2.3
Hb: 7.5 équilibre leucocytaire
Ht: 22 (08,00,00,80,12)
MCV: 96
CCMH: 33
TCMH: 34
Plt : 20.000 E/mm3
Réticulo: 0.1

Sexe: Homme Age: 35 ans

RBC: 2.3 WBC: 9800


Hb: 5
Ht: 16 équilibre leucocytaire
MCV: 69 (60,00,00,35,05)
CCMH: 31
TCMH: 22

Réticulo: 3% Plt : 320 G/l


MERCI POUR VOTRE ATTENTION