Vous êtes sur la page 1sur 16

28/01/2020

USINAGE
Usure des outils de coupe

n
a tio
1
a lu
Ev

Plan
o
Pr
F

 Introduction
PD

 La manifestation de l'usure, critères associés


 Lois d'usure, modèle mathématique
 Le modèle de Taylor
 Applications

1
28/01/2020

Plan

 Introduction
 La manifestation de l'usure, critères associés
 Lois d'usure, modèle mathématique
 Le modèle de Taylor
 Applications

n
a tio 3
a lu
Ev

Introduction
o
Pr

 Introduction
Dans des conditions de production
stabilisée, la qualité des surfaces
F

obtenues est directement liée au degré


d'usure de l'outil (de la ou des arêtes de
PD

coupe).
L'usure provient des sollicitations
mécaniques et thermiques engendrées
par les mouvements relatifs entre la
pièce, l'outil et le copeau, qui
provoquent un transfert de métal entre
les surfaces en contact (érosion ou
abrasion mécanique et diffusion Allure de l'usure de l'outil en travail
physico-chimique)
Il est donc important de bien
caractériser ce phénomène afin de le
rendre observable. 4

2
28/01/2020

Différents types d’usure


 Mécanismes d’usure
Pour comprendre les avantages et les limites de chaque matière d’outil de
coupe, il est important de connaître les différents mécanismes d’usure qui
agissent sur les outils.

 Usure en dépouille
C’est le type le plus courant d’usure et c’est aussi l’usure la plus souhaitable
étant donné qu’elle est plus prévisible et stable. Elle est due à l’abrasion
exercée par les constituants durs de la matière de la pièce

n
a tio
Usure par abrasion
5
a lu
Ev

Différents types d’usure


o
Pr

 Usure en cratère
L’usure en cratère apparaît sur la face de coupe de la plaquette. Elle est
provoquée par la réaction chimique entre la matière de la pièce et le
F

matériau de coupe. La vitesse de coupe l’amplifie. Une usure en cratère


excessive affaiblit l’arête de coupe qui peut se rompre
PD

Usure chimique 6

3
28/01/2020

Différents types d’usure


 Arête rapportée
Ce type d’usure est provoqué par le soudage sous pression du
copeau sur la plaquette. C’est le type d’usure le plus courant avec les
matières collantes telles que les aciers bas carbone, les aciers
inoxydables et l’aluminium. Une faible vitesse de coupe accélère la
formation d’une arête rapportée

n
a tio
Usure par adhérence
7
a lu
Ev

Différents types d’usure


o
Pr

 Usure en entaille
Ce type d’usure se caractérise par une entaille localisée tant sur la
face de coupe que sur la face de dépouille, au niveau de la
F

profondeur de coupe. Il est provoqué par l’adhérence (soudage par


PD

pression du copeau) et la déformation. Il est courant dans l’usinage


des aciers inoxydables et superalliages réfractaires

Usure par adhérence


8

4
28/01/2020

Différents types d’usure


 Déformation plastique
La déformation plastique survient lorsque le matériau de coupe est
ramolli par une température trop élevée. De manière générale, plus
une nuance est dure et plus le revêtement est épais, meilleure est la
résistance à la déformation plastique

n
a tio
Usure thermique
9
a lu
Ev

Différents types d’usure


o
Pr

 Usure en peigne
Lorsque l’arête de coupe subit des refroidissements brusques, des fissures
perpendiculaires à l’arête apparaissent. Ce type de fissure est fréquent en
F

cas de coupes interrompues, ce qui est courant en fraisage. L’utilisation de


l’arrosage aggrave ce phénomène
PD

Usure thermique
10

5
28/01/2020

Différents types d’usure


 Écaillage ou rupture de l’arête
L’écaillage ou la rupture de l’arête survient en cas de surcharge des
contraintes de traction mécanique. Celles-ci sont dues à différentes
causes telles que le martèlement des copeaux, une profondeur de
coupe ou une avance excessives, des inclusions de sable dans la
matière de la pièce, des arêtes rapportées, des vibrations ou une
usure excessive de la plaquette

n
a tio
Usure mécanique
11
a lu
Ev

Plan
o
Pr
F

 Introduction
PD

 La manifestation de l'usure, critères associés


 Lois d'usure, modèle mathématique
 Le modèle de Taylor
 Applications

12

6
28/01/2020

La manifestation de l'usure
 Critères associés
L'usure excessive de l'arête de coupe
provoque sa destruction. Le degré
d'usure conditionne la durée de vie
d'outil, ce paramètre dépend de
plusieurs paramètres : le volume de
copeaux, le nombre de pièces
usinées, la longueur usinée, la
vitesse de coupe maximale entre
deux remplacements d'arête pour
maintenir les précisions exigées

n
(dimensionnelle et état de surface).
La durée de vie d'un outil représente

tio
le temps total d'un outil nécessaire
pour atteindre un critère de durée de
vie spécifique.
a 13
a lu
Ev

La manifestation de l'usure
o
Pr

 Critères associés
Au voisinage de l'arête de coupe principale et du bec, on observe des usures
systématiques. Il est possible de définir les usures sur les deux faces
F

principales d’un outil de coupe de la façon suivante :


PD

• Usure en dépouille (VB)


• Usure en cratère (KT)

Le reste des usures étant aléatoires


(écaillage, fissurations en peigne,
arête rapportée, défaillance brutale,
usure en entaille, déformation
plastique, rupture de plaquette), on
s’interressera par la suite à l’étude des
usures précédemment citées.

14

7
28/01/2020

La manifestation de l'usure
 Usure en cratère (KT)
Elle est due au frottement du copeau sur la face de coupe (en particulier
lors de la réalisation des opérations d'ébauche : fmaxi et VC mini) et se présente
sous la forme d'une cuvette dont la profondeur est notée KT
Les valeurs admissibles fixées par les normes pour ce type d'usure sont
comprises dans l'intervalle = 0,10 à 0,20mm

n
a tio 15
a lu
Ev

La manifestation de l'usure
o
Pr

 Usure en dépouille (VB)


Elle se manifeste par l'apparition d'une bande striée et brillante, parallèle à
l'arête de coupe, révélatrice de l'abrasion de la face en dépouille, due au
F

frottement de la pièce. La largeur moyenne de cette bande est notée VB, elle
détermine l'état de surface et la précision dimensionnelle de la pièce.
PD

=> La norme fixe comme critère de durée de vie


VB=0,3mm si l'usure est uniforme, et VB=0,6mm
dans le cas d'une usure localisée. La cause
principale de son apparition est le frottement entre
l'arête de coupe et la surface usinée, combiné avec
une température élevée, en particulier en finition
(avance fmini et VC maxi).

Face de dépouille 16

8
28/01/2020

La manifestation de l'usure
 Usure en dépouille (VB)
La figure suivante présente les résultats d'un essai normalisé d'usure pour
un acier XC38, et pour un outil donné, avec les paramètres de coupe suivants
: avance f=0,1mm/tr , profondeur de passe ap=1mm

n
a tio
Résultats de l'essai normalisé d'usure 17
a lu
Ev

Plan
o
Pr
F

 Introduction
PD

 La manifestation de l'usure, critères associés


 Lois d'usure, modèle mathématique
 Le modèle de Taylor
 Applications

18

9
28/01/2020

Lois d'usure, modèle mathématique


 Lois d'usure, modèle mathématique VB
Pour un outil donné, à partir des résultats des essais précédents, on peut
représenter la durée de vie en fonction de la vitesse de coupe sous la
forme d'une courbe dont les principales zones caractéristiques sont :
• zone AB : faibles vitesses de coupe,
non utilisée
• zone BC : zone où la durée de vie
est indépendante de la vitesse de
coupe
• zone CD : l'usure croît quasiment
linéairement en fonction de la

n
vitesse de coupe, c'est le domaine

tio
d'emploi courant
On peut y associer un modèle
mathématique de la forme :
=
a
Modèle de Taylor 19
a lu
Ev

Lois d'usure, modèle mathématique


o
Pr

 Lois d'usure, modèle de Taylor

=
F

exprimant la relation entre la durée de vie et la vitesse de coupe.


PD

L'exposant n caractérise le matériau de l'outil, la constante CV caractérise le


matériau usiné. Sa représentation graphique est une droite dans un
système à coordonnées logarithmiques.

20

10
28/01/2020

Plan

 Introduction
 La manifestation de l'usure, critères associés
 Lois d'usure, modèle mathématique
 Le modèle de Taylor
 L'usinabilité des matériaux

n
tio
 Applications

a 21
a lu
Ev

Le modèle de Taylor
o
Pr

 Le modèle de Taylor
Le besoin de lier l'usure des outils aux conditions de coupe a permis
de traduire les résultats expérimentaux sous forme de lois
F

empiriques établies :
PD

• pour un outil de géométrie et de nature donne


• pour un matériau à usiner donné
• pour des conditions de lubrification

22

11
28/01/2020

Le modèle de Taylor
 Le modèle de Taylor
1. Si nous étudions sur un outil de coupe
l'usure en fonction du temps, pour des
vitesses de coupe V1, V2, V3 nous obtenons
les courbes présentées sur la figure ci-
dessous
2. De plus, si l'on choisi un critère limite de
durée de vie u, nous obtenons les temps
correspondants T1, T2, T3
3. En reportant sur un graphe à

n
coordonnées logarithmiques

tio
les couples (V1, T1 );(V2, T2)et(V3
, T3 ) nous obtenons enfin la
courbe dont l'allure est illustrée
sur la figure à droite. Cette
a 23
lu
courbe est vérifiée pour des
a
Ev

Le modèle de Taylor
o
Pr

 Le modèle de Taylor
3. En reportant sur un graphe à
coordonnées logarithmiques les couples
F

(V1, T1 );(V2, T2)et(V3 , T3 ) nous obtenons


PD

enfin la courbe dont l'allure est illustrée


sur la figure à droite.
Cette courbe est vérifiée pour des vitesses
de coupe usuelles avec les outils de coupes
actuels.

24

12
28/01/2020

Le modèle de Taylor
 Le modèle de Taylor
=
: représente le temps effectif de coupe (ou durée de vie de l'outil)
exprimé en minutes
: est la vitesse de coupe, donnée en mètres/minute
: est un coefficient qui représente le temps théorique que durerait
l'outil pour une vitesse de coupe = /
est le coefficient directeur ou la pente de la droite.
Les valeurs admises sont respectivement :

n
−10 < < −1

tio
10 < < 10

a 25
a lu
Ev

Le modèle de Taylor
o
Pr

 Application n°1
Calcul de la durée de vie avec Cv, Vc et n connus
F

On dispose des valeurs suivantes pour les coefficients de la


loi de Taylor : Cv = 1010 ; n = - 4
PD

Calculez la durée de vie d'un outil pour les valeurs suivantes


de la vitesse de coupe : Vc = 50, 100, 150, 200 m/min.

26

13
28/01/2020

Le modèle de Taylor
 Application n°2
Suite à une campagne d'essais de durée de vie réalisés en
chariotage pour un acier classique de construction
mécanique on a trouvé les paramètres suivants de la loi de
Taylor : Cv = 9,13.109 ; n = - 3,87.

Quelle doit être la vitesse de coupe maximale pour que l'on


aie au moins T = 15 min ?

n
a tio 27
a lu
Ev

Le modèle de Taylor
o
Pr

 Application n°3
Des essais de durée de vie d'outil ont donné T = 14 min, Vc =
213 m/min et n = -3,45
F
PD

Quelle est la valeur du coefficient Cv de la loi de Taylor?

28

14
28/01/2020

Le modèle de Taylor
 Application n°4
Des essais de durée de vie ont donné les paramètres T = 13
min, Cv = 7.1011, Vc = 300 m/min.

Quelle est la valeur de n ?

n
a tio 29
a lu
Ev

Le modèle de Taylor
o
Pr

 Application n°5
Un ouvrage indique que pour
Vc = 400 m/min, l'outil dure
F

15 min. Des essais ont


PD

indiqué que pour Vc = 200


m/min, l'outil dure 150 min.
Quelles sont les valeurs de Cv
et de n ? Combien durera
l'outil pour une vitesse de
coupe de 300 m/min ?

30

15
28/01/2020

Le modèle de Taylor
 Application n°6
Le chariotage d’une pièce de 200mm et d’une longueur
de 300mm est réalisé avec une plaquette ayant 3 arêtes de
coupe. La vitesse de coupe utilisée est Vc = 150 m/min,
l’avance est de 0,15mm/tr. La vitesse de coupe conseillée
par le fabricant est de Vc = 200 m/min, la loi d’usure suit la
loi de Taylor avec Cv=6,5 108 , n=-3,5
1. Quel est le temps de chariotage des pièces sachant
qu’on a un lot de 5000 pièces ?

n
2. Combien faudra-t-il d’outil pour la réalisation de ce lot

tio
de pièce ?

a 31
a lu
Ev
o
Pr
F
PD

16

Vous aimerez peut-être aussi