Vous êtes sur la page 1sur 2

14/12/20

Droit des finances publiques


Chapitre introductif: Présentation des finances
publiques
L'enseignement du droit des finances publiques comporte d'une part l’étude des définitions,
des conceptions et sources des finances publiques mais aussi ouvre l’étude des règles
juridiques applicables à la prévision à l'autorisation, à l’exécution et au contrôle des
opérations financières de l’État.
Tous ces aspects de l’enseignement du droit des finances publiques renvoient à la théorie
générale des finances publiques au droit budgétaire et au droit de la compatibilité publique.

Section 1 : Le champ d’application des


finances publiques
Des instruments permettent de définir le champ d'application des finances publiques : Leurs
définitions (Paragraphe 1) et leurs conceptions (Paragraphe 2).

Paragraphe 1 : Les définition des finances


publiques
Les finances publiques sont considérées comme les finances des personnes publiques c’est-
à-dire celles de l’Etat, des collectivités territoriales, des établissements publics
administratifs, des organisations internationales et supranationales. Il s'agit de la définition
organique de la matière.
Les finances publiques sont aussi définies comme étant les règles relatives aux deniers
publics c’est-à-dire des fonds et valeurs appartenant aux organismes publics et gérés par des
comptables publics. Il s’agit de la définition matérielle de la matière.

Les critères organiques et matériels de définition des finances publiques sont devenus au fil
du temps trop étroit pour rendre compte du champ d’application de cette matière. D'une
part les collectivités publiques ont diversifiés leurs activités et utilisent de plus en plus des
procédures inconnues du droit public financier. D'autre part les personnes privées se voient
confier des missions de services publics. Dès lors, les finances publiques sont définies par
rapport à leurs finalités. C’est ainsi qu'elles sont désormais considérées comme les finances
des organismes dont les activités principales portent sur des opérations de redistributions
et/ou de productions des services non marchands à partir des ressources provenant
(directement ou indirectement) en majorité de prélèvement obligatoire.
Par conséquent, les finances publiques ne peuvent plus se confondre exclusivement aux
finances des personnes morales de droit public.

Paragraphe 2 : les conceptions des finances


publiques
Les finances publiques ont connues trois conceptions :
▪ La première conception est la conception classique

Les Finances Publiques Classiques sont définies comme la science des droits et moyens par
lesquelles l’État se procure et utilise les recettes nécessaires pour couvrir les dépenses
publics et assurer la répartition des charges qui en découlent entre les citoyens

Vous aimerez peut-être aussi