Vous êtes sur la page 1sur 17

Filière Economie-Gestion

Parcours GESTION
Parcours ECO et GESTION

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

Semestre 5

Professeurs Bouchra BENRAISS et Asmae BENNANI


SEANCE 2
1.2 La fonction RH: une histoire

L’évolution de la fonction RH est liée


aux changements des modes de
production et d’organisation
•Avant la révolution industrielle, la société rurale
artisanale la composante sociale n’a pratiquement pas eu
d’influence sur le management des entreprises
•Pendant la révolution industrielle, les quelques
explosions de violence ouvrière furent durement
réprimées sans modifier le contexte.
•L’homme au travail est considéré comme un facteur
de production abondant et peu onéreux qu’il convient de
savoir encadrer avec efficacité.

• Nous recommandons de regarder la vidéo suivante avant


de poursuivre

https://www.youtube.com/watch?v=kxTHWcchMTI
1°/ L’école classique

F. Winslow Taylor: l’OST


Henry Ford: Travail à la chaîne
Henri Fayol: Fonction administrative
Max Weber: Organisation bureaucratique

Les principes de cette école sont :


• la division du travail;
• la spécialisation des tâches;
• l’unicité de commandement;
• la hiérarchisation des fonctions.
Taylor et l’O.S.T.
Basée sur 4 principes:
- « The one best way »
- la division verticale du travail
- la division horizontale du travail
- le salaire au rendement

Conséquences:
- le travail est figé
- parcellarisation et spécialisation
- Productivité maitrisée
- salaire à la pièce
Attributions de la fonction personnel
- Embaucher
- Gérer les départs
- Répartir et contrôler la main d’œuvre
- Assurer le respect de la discipline
Le Fordisme

Le travail à la chaîne
• production en ligne continue
• mécanisation et standardisation
• salaire au temps (five dollars a day »

Conséquences :
- Production de masse
- Déshumanisation du travail
- Rythme de travail infernal

La fonction personnel consiste en:


- Une gestion administrative
- Assurer les œuvres sociales
- Gérer les relations avec les syndicats
2°/ L’école des relations humaines

Elton Mayo: Expérience de Hawthorne


Kurt Lewin: 3 types de leadership
Rensis Likert : 4 styles de leadership
Abraham Maslow: Pyramide des besoins
Douglas McGregor : Théories X et Y
Frederick Herzberg: Enrichissement des tâches

Les principes de cette école sont :


• la responsabilisation de l’individu ;
• l’intérêt donné au travail ;
• la reconnaissance sociale des individus.
Elton Mayo

2 Expériences menées pour


Etudier l’impact des conditions matérielles
de travail sur le facteur humain

Résultats:
• la simple connaissance par un individu qu'il est sujet
d'observation modifie son comportement
• Les ouvriers sont motivés par leur appartenance

Conséquences:
les facteurs de nature psychosociale conditionnent le
rendement
Abraham Maslow

Théorie élaborée
• repose sur la hiérarchie des besoins
humains
• Les besoins sont hiérarchisés en 5 niveaux

Résultats:
• Un individu cherche d'abord à satisfaire le besoin qui
lui semble le plus vital
• Dés que ce besoin est satisfait, l'individu cherche à
satisfaire le second besoin le plus important

Conséquences pour le management


les gestionnaires, peuvent réaliser les objectifs de leur
organisation simplement en éliminant les obstacles qui
empêchent les individus d'être heureux cc
3°/ Les courants modernes

3.1 Le courant quantitativiste

Les principes de cette école sont :


• la formalisation mathématique des problèmes de
gestion ;
• le traitement de l’information ;
• le développement d’outils d’aide à la prise de
décision ;
• le développement des méthodes de gestion de
projet ;
• l’utilisation des moyens informatiques.
• Intégration des nouvelles
technologies
• Autorégulation de la production
• Fin du travail en miettes
• Nouveaux métiers

La fonction personnel
• Gestion centralisée
• Elaboration de procédures
• Outils de gestion aide à la décision
3.2 Le courant néo-classique

Courant inspiré par l’école classique en utilisant les


acquis du courant psycho-sociologique

Les principes de courant sont :


• la maximisation du profit est un indicateur de
performance;
• l’entreprise est créatrice de richesse ;
• dans l’entreprise, les individus sont en situation de
concurrence.
3.3: le Toyotisme
Logique « client »:
• production : Push Pull
• 0 délais (Just in time)
• qualité totale
• innovation

La fonction personnel :
• Considère l’homme comme une ressource essentielle
• Mise en place de l’audit social
• Gestion du changement induit
4°/ Le 21ème siècle: polyvalence et digitalisation

Rationaliser le travail, logique compétivité:


• Avènement de l’informatique interactive,
• Mondialisation
• Avènement du e-commerce et du m-commerce
• Prolifération de la sous-traitance
• pyramides + plates et polyvalence

La fonction personnel
• Systèmes de gestion sophistiqués
• Optimisation des compétences
• Faire face aux attentes différentes du personnel
• Culture de communication et d’échange
• Faire face aux préoccupations de bien-être, de
responsabilité sociale…
Conclusion

La fonction ressources humaine s’attache à définir la meilleure


adéquation possible entre les emplois (de l’entreprise) et les
ressources (des hommes) et à une meilleure convergence entre le
social et l’économique et ce, à travers un ensemble de structures,
de programmes et d’actions.
Devant la multiplicité des risques (financiers, économiques,
environnementaux, sanitaires…) elle doit relever plusieurs
nouveaux défis dont:

• Une individualisation croissante du management des RH;


• L’émergence de nouveaux modes de travail (télétravail,
coworking..) et leurs conséquences sur l’organisation et sur les
employés
• Une prise en considération du bien être au travail et de
responsabilité sociale de l’entreprise
Séance suivante:

-II-

Questions autour de la
GRH

Vous aimerez peut-être aussi