Vous êtes sur la page 1sur 16

Le syndrome hémorragique du

nouveau-né
Service de Médecine et de réanimation néonatale
Hôpital d’enfants Abderrahim Harouchi,
CHU IBN Rochd, Casablanca
Faculté de Médecine et de pharmacie /Casablanca
I- Introduction
• Urgence néonatale fréquente
• Etiologies fréquentes
• Maladie hémorragique du nouveau-né +++
= Déficit en facteurs vitamino K-dépendant
• Risque de complications:
– Pronostic vital: anémie sévère
– Séquelles neurologiques: hémorragie intracrânienne

 Intérêt de la prévention : prise de la vitamine K


II -Hémostase du nouveau-né

- Facteurs vitamine K dépendants : synthétisés


par le foie (II, VII, IX et X) sont diminués à la
naissance .
- Déficit est dû à l'immaturité hépatique et une
hypovitaminose K
III- Circonstances du diagnostic
Hémorragies superficielles :
-Ecchymoses, hématomes, purpura
-Céphalhématomes, bosse sérosanguine
-Hémorragies au points de ponction
( prélèvements)
-Hémorragie ombilicale: saignement continu
difficile à arrêter (j2)
- Hémorragie à la chute du cordon
-Digestives : +++
-Hématémèses,
-Moelena, rectorragies
-Hémorragies intracérébrales :
-Intra-ventriculaire,
-Intra-parenchymateuses,
-Hémorragies méningées
-Hématomes profonds
-Hématome surrénalienne
-Hématome sous capsulaire du foie
-Hémopéritoine
IV- Étude clinique
• Antécédents familiaux :Recherche de déficits
constitutionnels- consanguinité, pathologies
maternelles
• Antécédents maternels :Rechercher une prise
médicamenteuse :
-Acide acétylsalicylique
-Anticoagulants – antivitamines K
-Anticonvulsivants barbituriques
• Antécédents pathologiques:
Anamnèse infectieuse
-Thrombopénie, splénectomie
• Préciser l'histoire du nouveau-né :
Le déroulement de l'accouchement : traumatisme
obstétrical, prise de vitamine K

• L'examen clinique apprécie le lieu, le siège, la date de


survenue et le caractère isolé ou non de l'hémorragie
/ abondance du saignement

• Apprécie le retentissement du saignement : pâleur


intense , collapsus
• Apprécie la tolérance du saignement :
TRC – pâleur – pouls – tension artérielle – Diurése
Signes neurologiques : convulsion – somnolence
V-bilan biologique
• NFS + taux de plaquettes
• Bilan d’hémostase
• Dosage de facteur vitamine K
dépendant (II, VII ,IX, X)
• Groupage, Rhésus
VI -Étiologies
A- La maladie hémorragique:
Déficit en facteurs vitaminoK-dépendant :
II VII IX X : fréquente dans notre contexte
Circonstances favorisantes :
-Absence de prise vitK1 à la naissance
-Antibiothérapie prolongée
-Mère sous traitement (antiépileptique…)
Trois formes :
1- Forme habituelle : classique
-Début au 2ème – 7ème jour
-Hémorragie digestive+++:maitre symptôme
-Examen clinique normal :
-Pâleur si saignement abondant
-Collapsus
-Biologie: TP bas – allongement du Temps du TQ
↘ des facteurs( II, VII, IX, X)
2- Forme précoce :
-Hémorragie avant le 2ème jour
-Facteur favorisant : traitement maternel
( anticoagulants –antibiotiques…)
3-Forme tardive :grave
(après la premiére semaine de vie)
-Hémorragie intracrânienne
( risque de décès et séquelles neurologiques)
-Nné au sein sans prise de vitK1
-Antibiothérapie prolongée
Diagnostics différentiels :
1) les oesogatroduodénite néonatales :
Hémorragie digestives hautes – accès de cyanose-
pleurs – agitation
Hypothéses : stress néonatal – hypergastrinémie
néonatale – antiacides lors du dernier mois de
grossesse
Endoscopie++
2)sang maternel dégluti :
Accouchement hémorragique –gerçures du mamelon
B- Les syndromes hémorragiques par troubles
de l’hémostase
1- Coagulation intravasculaire disséminée ( CIVD)

2- Insufficance hépato-cellulaire

3- Déficits constitutionnels de la coagulation

C- Anomalies plaquettaires
1- Quantitative: thrombopénie

2- Qualitative
VII-Traitement
-Traitement préventif
• Vit K systématique : 2mg en IM (ou IVL)
ou en per os
• Si allaitement maternel :2 mg de vit K per os pendant 5
semaines
-Traitement curatif
-Compenser l'anémie : transfusions de culot globulaire
groupe O-
-Restaurer l'hémostase :
• Vitamine K1 en intraveineux lent: 2- 3mg/kg
• Plasma frais congelé si hémorragie abondante : (20
ml/kg)
• Pas d’injection intramusculaire IM en salle de
naissance à un nouveau-né présentant un
purpura ou des hématomes
Attention à une thrombopénie +++
Conclusion
• Urgence néonatale
• Evaluer la tolérance
• Bilan d’hémostase
• Maladie hémorragique du nouveau-né +++
• Prévention systématique : capitale
Vitamine K à la naissance

Vous aimerez peut-être aussi