Vous êtes sur la page 1sur 21

INTRODUCTION

La société LMB, située à Jendouba est une entreprise spécialisée dans le domaine de sécurité
des bâtiments, installations électriques et installation des systèmes de vidéo surveillance et de
détection d'incendie. Crée par un jeune diplômé Mr Labidi Mohamed Beyrem qui est son
propriétaire.

Aperçu général de l'activité :

La société LMB est spécialisée dans différents domaines d'activité à savoir:

Sécurité électronique et travaux d'électricité.

L'activité principale de la société consiste dans l'installation des systèmes de protection en


vue de limiter les vols, les incendies, les infractions etc...Dans les locaux privés

AYARI AYMEN Page 1


Société LMB
I. Electricité
1. Installation électrique domestique

Une installation domestique comprend les parties suivantes :

 Les canalisations : Les canalisations comprennent les tubes ou tubages, les conducteurs


 ou câbles et leurs accessoires, les boîtes de dérivation, les groupes de comptage (en

 concertation avec la société distributrice d'énergie). Le raccordement du système de mise à la terre,
les liaisons équipotentielles
 appareils de commande : les tableaux de distribution, les  interrupteurs,  coupe-circuitLes
appareils :
 , sectionneurs, disjoncteurs.
 appareils récepteurs :
 Les enveloppes : les boîtiers de protection des appareils

Tableau de distribution électrique dans un immeuble.

AYARI AYMEN Page 2


1-1. Prise de terre

Généralités
Efficace, tout ou une partie du courant de défaut
S’coulera à travers la personne en contact avec l’appareil défectueux, ce qui peut être mortel.
Lors de l’examen avant mise en service, l’organisme agrée mesure la résistance
De dispersion de la prise Le but de la prise de terre est d’couler les courants de défaut vers la
terre. En l’absence d’une prise de terre ou de la boucle de terre. Cette résistance ne peut être
Supérieure a 30 ou, moyennant des mesures complémentaires, supérieure a
100 (voir point 4 ≪Différentiels≫).

 Dispositions

A. Prise de terre ou boucle de terre


B. Sectionneur de terre
C. Eléments conducteurs étrangers (gaz, eau, chauffage central, ...)
D. Charpente métallique bâtiment
E. Borne principale de terre
F. Masse
1. Conducteur de terre
2. Conducteur principal de protection
3. Conducteur de protection
4. Liaison équipotentielle principale
5. Liaison équipotentielle supplémentaire

AYARI AYMEN Page 3


 Conducteur de terre

Le conducteur reliant la borne de terre principale a la prise de terre, le sectionneur

De terre éventuel étant considéré comme faisant partie dudit conducteur de terre.

AYARI AYMEN Page 4


Conducteurs de terre

1-2. Sécurité du matériel électrique

Seul le matériel offrant toutes les garanties de sécurité peut être utilisé dans une

Installation électrique.

Le matériel électrique conforme à la norme s’ y rapportant est présumé être sûr. La

Conformité à la norme est souvent confirmée par le marquage CE ou une marque

De conformité telle que CEBEC, VGS, VDE, KEMA, etc.

Le matériel alimenté en basse tension doit avoir au moins un degré de protection

IPXX-B (IP2X).

1-3.Tableaux de répartition

Classe I (métallique) ou classe II (double isolation).

• Doivent être dotés d’une paroi arrière et d’une porte.

• Sont incombustibles, non hygroscopiques et possèdent une résistance

Mécanique suffisante.

• Sont aisément accessibles, placés de préférence à environ 1,5 mètres

AYARI AYMEN Page 5


De hauteur.

• L’exécution du tableau doit correspondre aux données reprises sur le schéma

• Lorsque plusieurs tarifs sont utilisés, les appareils de protection correspondants

Doivent être groupés sur des panneaux distincts (écartés les uns

Des autres de 10 cm au moins) ou être placés dans des coffrets distincts.

• Les conducteurs souples peuvent être utilisés pour autant que leurs

Extrémités soient placées dans des embouts sertis ou un système similaire

Tableau de répartition

1-4. Disjoncteurs différentiel

Le dispositif de protection à courant différentiel résiduel détecte les courants

De fuite s’écoulant vers la terre. Cet appareil offre donc une excellente

Protection contre les risques d’incendie et d’électrocution, ainsi que contre les

Consommations inutiles résultant de pertes de courant.

AYARI AYMEN Page 6


DISJONCTEURS

1-5.Prises et interrupteurs

a-Prises

Le nombre de prises simples ou multiples est limité à 8 par circuit. Dans les

Circuits mixtes (prises et éclairage), tout point lumineux est assimilé à une prise.

Par «point lumineux», il faut comprendre un ou plusieurs luminaires commandés

Simultanément.

Toutes les prises sont munies d’une broche de terre raccordée (contact de terre

Latéral interdit) et sont de type «sécurité enfant» (impossible d’y introduire un

AYARI AYMEN Page 7


Objet métallique, tel qu’un fil de fer). Les prises apparentes sont installées à 15 cm

Du sol au minimum dans les locaux secs et à 25 cm dans les autres locaux, sauf

Sont intégrées dans les plinthes ou encore sous certaines conditions

Pour les prises de sol.

b- interrupteurs

Des interrupteurs unipolaires, télé rupteurs et dimer peuvent être utilisés dans

Des circuits monophasés pour luminaires, prises ou commande jusqu’à un courant

AYARI AYMEN Page 8


Nominale de 16A (In). Pour les circuits avec neutre, c’est la phase qui doit être commandée

1-6. Eclairage à très basse tension de sécurité

 Définitions

L'éclairage est l'ensemble des moyens qui permettent à l'homme de doter son environnement
des conditions de luminosité qu'il estime nécessaires à son activité ou son agrément.

L’installation électrique doit comprendre au moins deux circuits pour l’éclairage

AYARI AYMEN Page 9


a- Lampes

Ne placez jamais des lampes dans un environnement

Combustible (bois, isolation, etc.). Pour prévenir l’incendie,

Conservez une distance suffisante (par exemple 0,5 m) entre

La lampe et les objets éclairés.

b-Transformateurs

Les lampes halogènes ne peuvent être raccordées au réseau public d’alimentation

Sans interposition d’un transformateur qui convertit le 230 V en tension moins élevée.

Ce transformateur doit être de type «transformateur de sécurité». Les transformateurs doivent

Être installés de telle manière qu’ils restent accessibles et qu’ils soient suffisamment ventilés

c- Conducteurs

La section des conducteurs en aval du transfo doit être choisie en fonction de

L’intensité maximale de courant et de la chute de tension. Les protections requises

AYARI AYMEN Page 10


Contre les surcharges et les court- circuit doivent être installée.

Pour information : section nécessaire (mm²) en fonction de la longueur d’un circuit en 12V

Pour une chute de tension maximale de ± 3 % et courant nominal de la

Protection côté secondaire du transfo

1-7. Obligations

Le propriétaire, le gestionnaire et éventuellement le locataire d’une installation

Electrique sont tenus :

a. d’en assurer ou d’en faire assurer l’entretien

b. de prendre les mesures voulues pour que les prescriptions du RGIE soient

Respectées en permanence

c. d’avertir immédiatement la direction «Administration de l’Energie» du Service

Public Fédéral Economie, PME, Classes moyennes et Energie de tout accident

Dû aux Installations électriques survenu aux personnes

d. de contrôler régulièrement (tous les mois) le bon fonctionnement des

Différentiels en agissant sur les boutons test

f. de détenir le dossier électrique (schémas, rapports de l’organisme de contrôle...)

g. de contacter l’organisme agréé lors de l’expiration de la date de validité du rapport de


contrôle

1-8. Dossier électrique

Le dossier électrique, qui doit être en possession du propriétaire et éventuellement

AYARI AYMEN Page 11


Du locataire, comprend, outre les rapports d’inspection, les schémas unifilaires et

Les schémas de position. Les schémas doivent être présentés en trois exemplaires à
l’organisme

De contrôle. Ils contiennent toutes les informations voulues, comme

Illustré ci-dessous  :

Exemple de schéma de position :

AYARI AYMEN Page 12


II – Sécurité

1-Système d’alarme

AYARI AYMEN Page 13


Définition

La définition d’alarme se résume à une information émise d’un dispositif appelé Système
d’Alarme afin de provoquer une réaction de la(les) personne(s) concerné(s) en cas
d’anomalie ou d’événement précis comme, par exemple, une tentative de cambriolage ou de
vol, une intrusion, mouvement interdit d’un objet ou d’un corps, etc. Cette information prend
forme d’un signal lumineux, vocal, d’une vibration ou autres. L’alarme est émise d’un
dispositif de surveillance le plus souvent électronique ou informatique qui permet de signaler
l’événement (l’anomalie), ce dispositif avec les objets ou appareils qui l’accompagnent
s’appelle donc un système d’Alarme.

En parlant de systèmes d’alarme, il est possible de classer les différents signaux en trois
grands types :

* Les signaux indiquant une défaillance anomalie d’une installation (chaine de fabrication,
traitement de matière dangereuse…)

* Les signaux indiquant un danger pour la vie (alarme agression, alarme feu, alarme de
piscine…)

* Les signaux haute…) ;indiquant un danger pour les biens (alarme effraction, alarme
température

a-Alarmes anti-intrusion

L'alarme anti-intrusion est reliée à une centrale et à des détecteurs répartis


stratégiquement dans la maison :

Si une présence est détectée, les signaux sonores et lumineux s'enclenchent pour faire fuir
le cambrioleur.

Au même moment, votre numéro de téléphone, ou celui d'un de vos proches si vous n'êtes
pas chez vous, est composé pour vous prévenir.

AYARI AYMEN Page 14


alarme-anti-intrusion

b-Alarmes avec fils

Les alarmes avec fils ou filaires sont munis de capteurs, reliés à un système central :

C'est le choix le plus fiable, car elles sont plus difficiles à pirater.

Vous pouvez opter pour ce type d'alarme, notamment si votre habitat est en construction ou en
rénovation. Il sera alors plus facile d'installer les fils dans vos murs.

AYARI AYMEN Page 15


Alarme avec fil

C-Alarmes sans fil

Ce type d'alarme, plus simple à installer, est une solution si vous ne voulez pas vous lancer
dans de gros travaux :

Les capteurs, à piles, communiquent avec la centrale par ondes radios.

Cette option est évolutive, vous pouvez rajouter de nouveaux capteurs par la suite,
contrairement aux alarmes filaires

A larme sans fil pas cher et efficace

2-Système vidéo surveillance

Définition

La vidéo surveillance est un système de caméras disposées dans un espace public ou privé
pour le surveiller. Les images obtenues avec ce système sont ensuite visionnées et/ou

AYARI AYMEN Page 16


archivées. Selon ses partisans, un tel système permet de prévenir la criminalité (vols,
agressions, etc.) et d’opérer un contrôle social (mouvements de foule, etc.

2-1Les différents systèmes de vidéosurveillance

Pour installer un système de vidéosurveillance au sein de votre entreprise, vous aurez le choix
entre plusieurs familles de technologies : analogique, WIFI, IP, filaire, Internet.

Aperçu des différentes possibilités.

a- La vidéosurveillance analogique
La vidéosurveillance analogique est à ce jour la technologie la plus répandue. Ce système de
sécurité convient plus particulièrement aux entreprises dont les besoins en équipement se
situent aux alentours d’une vingtaine de caméras de surveillance. Celles-ci n’ont pas, comme
les modèles IP par exemple, de fonctionnalités particulièrement développées. Toutefois, elles
offrent un double avantage :

Le choix : de nombreuses marques et de nombreux modèles aux dimensions et performances


différentes existent sur le marché.

Le prix : à l’achat, une caméra analogique est moins chère qu’une caméra IP.

Le fonctionnement de ce système de surveillance vidéo est assez simple puisqu’il ne nécessite


pas de travaux d’installation d’un réseau informatique par exemple, il ne nécessite pas non
plus la mise en place d’un serveur ou enfin l’utilisation d’un logiciel comme dans les
installations numériques.

AYARI AYMEN Page 17


Caméra de vidéosurveillance analogique HD-AHD 720P extérieure

Camera dôme vidéosurveillance analogique anti vandale extérieure infrarouge

b- Le système de surveillance par Internet (IP)

Dernière née en matière de technologie, la vidéosurveillance par Internet permet de visualiser


les images filmées grâce à une simple connexion Internet.
Le fonctionnement de ce système de surveillance est le suivant :
Des caméras (webcams ou IP) sont installées dans votre entreprise,
Elles sont reliées à un ordinateur
Elles filment et envoient les images sur le réseau,
Vous les consultez en direct ou en différé via une connexion Web au serveur.

AYARI AYMEN Page 18


C’est un des avantages de ce système : son faible coût. En effet, on trouve sur le marché des
webcams à des prix très attractifs : seulement quelques dizaines d’euros. Par ailleurs, les
logiciels de vidéosurveillance peuvent être disponibles à titre gratuit ou pour seulement une
cinquantaine d’euros. Seules les caméras IP représentent un investissement plus important, dû
à leur haut rendement qualitatif

Camera vidéo IP
c-WIFI (sans fil)

Parmi les différentes technologies disponibles en matière de vidéosurveillance, celle utilisant


le Wifi apparaît comme étant une des plus avancées.
La vidéosurveillance en mode Wifi repose sur le principe d’une connexion sans fil, comme
pour les box Internet. Le système de caméras installées dans votre société est relié à un
récepteur. Ce dernier transmet par ondes radios les images filmées à l’enregistreur ou au
moniteur de contrôle.
Plusieurs éléments définissent le prix de ce système de télésurveillance :

Les caractéristiques des caméras : option vision nocturne, détection de silhouette, couplage à
une alarme…
Le nombre désiré,
La qualité du rendement de l’image de celles-ci.
d-Mode filaire
Le mode filaire, ou Internet Protocol, fonctionne comme la vidéosurveillance analogique. Son
installation nécessite en effet les mêmes éléments : caméras, écrans de contrôle, câbles, base
d’enregistrement. A la différence près qu’un logiciel spécifique est requis pour faire

AYARI AYMEN Page 19


fonctionner le système. La particularité de la technique réside dans le mode de transmission
des images : celles-ci transitent par le réseau informatique de votre société.
Des caméras spéciales sont installées sur le réseau informatique, des caméras IP,
Elles filment les images, les envoient au moniteur via le réseau informatique,
Le logiciel de vidéosurveillance centralise ces données, les stocke, les traite.
Si plusieurs de ces différentes technologies vous paraissent correspondre avec vos besoins
mais que vous peinez à procéder à choix, entrez en contact avec des prestataires spécialisés.
Ils sont à même de vous proposer une solution adaptée.

RJ45 est le nom usuel du connecteur 8P8C (8 positions et 8 contacts électriques) utilisé
couramment pour les connexions Ethernet, et plus rarement pour les réseaux téléphoniques.

20M Câble blanc pour camera de surveillance CCTV - Avec connecteurs BNC et DC

AYARI AYMEN Page 20


CONCLUSION

Ce stage est une occasion utile qui nous aide à voir en pratique toute la théorie
Qu’on a vue dans notre étude ainsi on peut additionner la pratique avec théorie
Pour mieux comprendre le domaine d électricité et sécurité.

Encore, pendant cette période du stage, j’ai eu l’occasion d’améliorer mes


Connaissances technique et pratiques et de m’intégrer dans la vie professionnelle

AYARI AYMEN Page 21

Vous aimerez peut-être aussi