Vous êtes sur la page 1sur 5

1.1.

4 Les partenaires de l’IAI

Pour une plus grande efficacité et un meilleur de son action, l’IAI-CAMEROUN


bénéficie de la collaboration de plusieurs partenaires à savoir :

 Le Gouvernement Camerounais /Ministère des finances et du budget ;


 L’Université Louis Pasteur de Strasbourg(France) ;
 L’AUF (Agence Universitaire de la Francophonie) ;
 Le Centre Africain d’Études Supérieures de Gestion de DAKAR au Sénégal ;
 Institut Supérieures de Technologie et de Gestion de Bamako au Mali ;
 École Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé au Cameroun ;
 South Cluster/ONG Internationale de promotion et de l’Éducation par les TIC
(Bruxelles/Belgique) ;
 L’Association École & Développement Yaoundé Cameroun ;
 CRTV (Cameroun Radiotélévision) ;
 CNPS (Caisse Nationale de Prévoyance sociale) ;
 Infligeons Technologies (Munich en Allemagne) ;
 Le Ministère de la promotion de la femme et la famille;
 Le Ministère des affaires sociales; Synergies Africaines (Yaoundé/Cameroun) ;
 La Fondation Chantal Biya (Yaoundé/Cameroun) ;
 ECT Inc. (Montréal/Canada) ;
 La Chefferie Traditionnelle d’OMAN (Cameroun) ;
 La Ligue pour l’Éducation de la Femme et de l’Enfant/LEFE
(Yaoundé/Cameroun)
 Goodwill Cameroun (Association de Soutien aux Handicapés), Yaoundé ;
 La Croix-Rouge Cameroun (Yaoundé/Cameroun) ;
 La Société d’Edition et Presse du Cameroun /SOPECAM ;
 Le Crédit Foncier du Cameroun (CFC) ;
 IFTIC SUP ; Université d’Angers ;
 Université de Paris Est Créteil.

1.1.5 Localisation de l’IAI-Cameroun


L’IAI-CAMEROUN se trouve à Nkolanga’a vallée sur la route de Mfou dans le
département de la Mefou et Afamba. Pour y accéder, on peut soit venir par le carrefour
Nkomo ou alors par le carrefour de l’amitié. Ensuite on a plus qu’à longer la route qui
va vers Mfou jusqu’à la plaque indicative de l’école située à l’entrée de Nkolanga’ a
Valée. On suit alors l’embranchement jusqu’à l’école

IAI CAMEROUN

NKOLANGA’A
VALEE
NKOLANGA’
A

IFTIC-SUP
Sur la route de

Express union Boulangerie


awae Ladylanelle

AWAE AWAE

Figure 2 : Localisation de l’IAI-Cameroun.

1.2 Contexte

L’IAI-Cameroun est une institution qui pour principale but la formation des cadres
dans le domaine des technologies de l’information et de la communication  dans
l’ensemble du territoire national ; il est entre autre instigateur de plusieurs projets de
formation des camerounais et camerounaises.

Pour réaliser ces objectifs, L’IAI-Cameroun s’appuie sur la division technique dont
les missions sont les suivantes :

 La conduite, l’élaboration et le suivi de la mise en œuvre du schéma directeur


informatique de l’IAI ;
 Des études de développement, de l’exploitation et de la maintenance des
applications et du réseau informatique de l’IAI-Cameroun ;
 d'assurer le bon fonctionnement des équipements dont dispose l’institut
(ordinateurs, imprimantes, scanners, vidéos projecteurs onduleurs,....) ;
 d'assurer le suivi des salles machines ;
 d’assurer les sorties du matériel et de fournir une assistance technique si
possible et enfin d’intervenir dans les différents centres en cas de besoin ;
 Du pilotage des Systèmes d’Information de l’IAI-Cameroun ;
 Du développement et de l’administration technique des services réseaux.

Au vu de ces différentes missions tant au niveau de la division technique que de


l’institution toute entière, il en ressort que le personnel doit être en synchronisation
permanente pour mieux élaborer, gérer et mener à bien la mission qui est la leur.
L’IAI-Cameroun dispose d’un réseau informatique possédant plusieurs services
installés chacun dans un ordinateur physique distinct permettant d’équilibrer les
charges de travail de chaque serveur, il s’agit s’un serveur DNS, un serveur de Base de
données, un serveur de fichier, un serveur de transfert de fichier, deux serveurs Web,
l’IAI-Cameroun ne disposant pas d’assez d’espace dans la division technique pour
stocker l’ensemble des serveurs les a disséminer à différent endroit du réseau rendant
l’administration de ceux-ci difficile et augmentant le coût de déploiement du matériel
informatique .

1.3. Problématique
L’IAI-Cameroun comme toute entreprise ayant le souci de faciliter l’administration de
ses serveurs, de les sécuriser, de réduire les charges d’exploitation et de déploiement
de ceux-ci, il en résulte les problématiques suivantes :

Comment aider l’IAI-Cameroun à centraliser ses serveurs ?

Que peut-on mettre en œuvre pour sécuriser les informations ?

Les réponses à cette question va correspondre à notre apport scientifique dans l’étude
et la mise en œuvre d’une architecture Virtualiser et sécurisée des serveurs.

1.4. Méthodologie

La mise en œuvre de la virtualisation va nous permettre d’user d’un certain nombre


de méthode nous permettant non seulement de dégager les fonctionnalités du système
en termes de performance, de robustesse, extensibilité et de sécurité et aussi dans la
phase de conception nous permettant de décrire de manière non ambiguë le
fonctionnement du système, afin de faciliter sa réalisation nous suivrons les étapes
suivantes :

 D’abord nous allons étudier de façon succincte et approfondie l’architecture


réseau de l’IAI-Cameroun ;
 Ensuite nous allons mettre sur pied une méthode de virtualisation des clusters
du réseau ;
 Puis nous allons configurer les différents services et utilitaires réseaux ;
 Et enfin nous allons sécuriser et déployer ce réseau.

1.5. Objectifs

La mise en œuvre de la virtualisation de serveurs à l-IAI-Cameroun va nous être


bénéfique à tout point de vue, elle va nous permettre d’atteindre les objectifs suivants :

 Centraliser et faciliter l’administration des serveurs et des services en vue


d’optimiser le réseau et de prévoir les pannes

 Réduire les charges d’exploitation et les coûts d’exploitation du matériel


informatiques ;

 Sécuriser les services déployés à travers le réseau informatique de l’IAI-


Cameroun.