Vous êtes sur la page 1sur 2

Institut Universitaire de la Côte

Année academique 2020-2021


Analyse 2B
Séries de Fourier

Fiche d’exercices numéro 5.

Exercice 1.
On considère la fonction f 2π-périodique définie sur R par
f (t) = max(0, sin t).
+∞
1 1 −2 1
1. Montrer que sa série de Fourier est F [ f ]( x ) = + sin t + ∑ 2−1
cos 2nt.
π 2 n =1
π 4n
2. Montrer que f est continue et C1 par morceaux.
+∞
(−1)n−1 π 1
3. Déduit que ∑ 4n2 − 1 = 4 − 2 .
n =1
Exercice 2.
Soit f ∈ P définie par f ( x ) = x (2π − x ) pour tout x ∈]0, 2π [.
Développer f en série de Fourier. En déduire les sommes des séries :
+∞
1 +∞ 1 +∞
1 +∞ (−1)n−1
∑ 4 ∑ (2n + 1)4 ∑ n2 , ∑ n2 .
, ,
n =1 n n =1 n =1 n =1
Exercice 3.
Calculer les séries de Fourier associés aux fonctions 2π périodiques suivantes :
1. f ( x ) = π − x pour 0 < x ≤ π et f paire.
2. g( x ) = π − x pour 0 ≤ x ≤ π et g impaire.
Exercice 4.
Soit f la fonction paire, de période 2π, égale à (π − x )2 pour 0 ≤ x ≤ π.
1. Calculer les coefficients de Fourier de f .
2. Montrer que la série de Fourier de f converge simplement vers f sur R.
+∞ +∞
1 1
3. En déduire que ∑ n2 . Calculer également ∑ n4 .
n =1 n =1
Exercice 5. Déterminer la série de Fourier de la fonction

0 si − π ≤ x < 0
f (x) =
1 si 0 ≤ x ≤ x ≤ π

+∞
(−1)k
et déduire la somme de la série numérique ∑
(2k + 1)
.
k =1
Exercice 6. On donne l’équation différentielle y” + y = | sin x |. Trouver la solution
qui vérifie y(0) = 0 et y0 (0) = 1. (On pourra utiliser le développement en série de
Fourier de x 7→ | sin x |).
Exercice 7. On donne a réel non nul et f : R → R, 2π −périodique, définie par
∀ x ∈ [0, 2π [, f ( x ) = e ax .
1. Déterminer le développement de f en série de Fourier.

1
+∞
a
2. Calculer la somme ∑ a2 + n2
.
n =1
+∞
1 π2
3. En déduire que ∑ n2 6 .
=
n =1
Exercice 8.
1
Donner le développement en série de Fourier de la fonction f : θ 7→ et en
5 + 4 cos θ
cos nθ
Z π
déduire la valeur de In = dθ.
0 5 + 4 cos θ
Exercice 9.
1. Vérifier que ∀t ∈ [−π, π [,
+∞
π2 cos nt
t2 = + 4 ∑ (−1)n 2 ; (1)
3 n =1
n

+∞
sin nt
∀t ∈] − π, π [, t = 2 ∑ (−1)n+1 n
(2)
n =1

2. Soit a > 0, montrer qu’il existe f ∈ C2 ([−π, π ], R)


+∞
cos nt
f (t) = ∑ (−1)n n2 + a2 .
n =1

Former une équation différentielle vérifiée par f . En déduire une expression de


f.
3. Prouver l’existence et calculer
+∞
n sin nt
∑ (−1)n+1 n2 + a2 t ∈ [−π, π ].
n =1