Vous êtes sur la page 1sur 32

SONATRACH

PROJET DU NOUVEAU TRAIN DE GNL


SKIKDA, ALGERIE

MANUEL OPERATOIRE VOLUME I, SECTION 2-1:

DECARBONATATION et STOCKAGE de l’aMDEA

UNITE 12
DOCUMENT NO.: PP-AAA-PP1-102

KBR
CONTRAT NO.:J6404
4 kM Révisé pour application 19-Nov-13 RMC SPD -
(basé sur la Rev 5 de la version
anglaise)

3 kM Révisé pour application 18-Aout-13 RMC SPD -


(basé sur la Rev 4 de la version
anglaise)

2 kM Révisé pour application 29-June-13 RMC SPD AB


(basé sur la Rev 3 de la version
anglaise)

1 GRM Révisé pour application 24-Sep-12 VAS SPD -

0 GRM Emis pour application 02-Jan-12 VAS SPD -

B GRM Emis pour approbation du client 03-Nov-11 VAS BA -

A GRM Emis pour approbation du client 20-Oct-10 VAS BA -

Rév. Par Description Date KBR KBR CLIENT

Visa App App


PROJET DU NOUVEAU TRAIN DE GNL DOCUMENT NO.
SKIKDA, ALGERIE PP-AAA-PP1-102
MANUEL OPERATOIRE VOLUME I, SECTION 2-1: REVISION 4
DECARBONATATION et STOCKAGE de l’aMDEA 19 NOVEMBRE 2013

TABLE DES MATIERES


1.0 INTRODUCTION................................................................................................... 3
2.0 DESCRIPTION DU SYSTEME ............................................................................. 5
2.1 Colonne d’absorption 12-MD21 .......................................................................................5
2.2 Régénération de l’amine ...................................................................................................5
2.3 Installations de stockage de la solution d’amine...............................................................8
3.0 EXPLOITATION.................................................................................................. 10
3.1 Marche normale ..............................................................................................................10
3.1.1 Débit du gaz d’alimentation ..........................................................................................10
3.1.2 Taux de circulation de l’amine......................................................................................10
3.1.3 Inventaire du système ..................................................................................................11
3.1.4 Opération d’écrémage..................................................................................................11
3.1.5 Moussage .....................................................................................................................12
3.2 Paramètres d’exploitations normales..............................................................................13
3.3 Exploitations temporaires................................................................................................16
3.3.1 Taux de CO2 élevé et taux de CO2 bas ......................................................................16
3.3.2 Condenseurs et aéro-réfrigérants ..............................................................................16
3.3.3 Filtre à charbon actif vers colonne d’absorption ou stockage .....................................17
3.3.4 Compresseur du gaz d’alimentation hors-ligne............................................................17
4.0 DEMARRAGE..................................................................................................... 18
4.1 Précautions avant démarrage.........................................................................................18
4.2 Démarrage de l’unité de décarbonatation.......................................................................19
5.0 ARRET ................................................................................................................ 21
5.1 Arrêt normal ....................................................................................................................21
5.2 Disfonctionnements du process et perte de production .................................................22
6.0 SECURITE/ARRET D'URGENCE ...................................................................... 24
6.1 Systèmes d’arrêts d’urgence ..........................................................................................24
6.1.1 I-1200 –ESD de l’unité 12 de décarbonatation ............................................................24
6.1.2 I-1210 –Protection contre le passage des vapeurs en fond du 12-MD21....................24
6.1.3 I-1220 –Arrêt par niveau bas du 12-MD22...................................................................24
6.1.4 I-1230 – Arrêt par niveau bas du 12-MD39..................................................................24
6.1.5 I-1250 –Protection de la pompe de solvant pauvre 12-MJ22 A/B/C .....................24
6.1.6 I-1251 –Protection de la pompe de solvant pauvre 12-MJ21A..............................25
6.1.7 I-1252 –Protection de la pompe de solvant pauvre 12-MJ21B...............................25
6.1.8 I-1253 –Protection de la pompe de solvant pauvre 12-MJ21C..............................24
6.1.9 I-1255 –Protection contre le retour de débit du solvant 12-MD21 ...............................24
6.1.10 I-1275 –Protection de la pompe anti-mousse 12-ML21-MJ01 .....................................25
6.1.11 I-1391 –Dépressurisation de la zone du pré-refroidisseur de sécheur 13-MC01 ........25
6.2 Soupapes de sécurité .....................................................................................................25
6.3 Protection anti-incendie ..................................................................................................28
7.0 ATTACHEMENTS............................................................................................... 29
7.1 Attachement I : Liste des équipements...........................................................................30
7.2 Attachement II : Consommation des utilités ...................................................................32

Page 2 sur 32
PROJET DU NOUVEAU TRAIN DE GNL DOCUMENT NO.
SKIKDA, ALGERIE PP-AAA-PP1-102
MANUEL OPERATOIRE VOLUME I, SECTION 2-1: REVISION 4
DECARBONATATION et STOCKAGE de l’aMDEA 19 NOVEMBRE 2013

1.0 INTRODUCTION
Ce manuel opératoire décrit les installations de l’unité de décarbonatation du gaz
naturel de l’unité 12, indiquées dans les PFD PR-12-PR32-024, 025 et 026 et P&IDs
PR-12-SYPI-021 à 030A et PR-12-SYPI-034.
Ce manuel opératoire décrit aussi les installations du stockage du solvant aMDEA de
l’unité 02, indiquées dans les PFD PR-02-PR32-021 et P&ID’s PR-02-SYPI-021 et
022.
La colonne d’absorption ou colonne d’absorption du gaz acide ou colonne de
décarbonatation 12-MD21 est située en aval de l’unité 01 de compression du gaz
naturel (GN) ou gaz d’alimentation et en amont de l’unité 13 de déshydratation.
Le but de l’unité de décarbonatation est d’éliminer le dioxyde de carbone (CO2)
contenu dans le GN provenant du refroidisseur du compresseur de gaz
d’alimentation 01-MC01 de l’unité 01.
Cette unité réduit la teneur en CO2 à une valeur inférieure à 50 ppmv (parties par
million volume) afin d’éviter les bouchages (solidification du CO2) sur les
équipements de la liquéfaction de l’unité 15.
L’aMDEA (Méthyle Diéthanol Amine activé) est utilisée pour absorber le CO2 sur un
lit à garnissage disposé sur une partie de la colonne 12-MD21. Elle est ensuite
régénérée par élimination du CO2 dans la colonne de régénération 12-MD27.
Le CO2 et les traces de vapeur d’hydrocarbures sortant de la colonne de
régénération de l’AGRU sont envoyés vers l’incinérateur de l’unité 65 dans lequel les
hydrocarbures sont brûlés et la vapeur ininflammable est déchargée vers
l’atmosphère.
Les installations de stockage de l’aMDEA sont composées de 2 bacs de stockage et
des pompes associées. Le petit bac 02-MF22 contient l’aMDEA concentrée, telle que
réceptionnée. Le grand bac 02-MF21 contient la solution d’aMDEA diluée à 40 % et
qui est utilisée dans le procédé.
Se référer au schéma ci-joint qui représente le procédé de décarbonatation du GN et
de régénération de la MDEA.

Page 3 sur 32 KBR


PROJET DU NOUVEAU TRAIN DE GNL DOCUMENT NO.
SKIKDA, ALGERIE PP-AAA-PP1-102
MANUEL OPERATOIRE VOLUME I, SECTION 2-1: REVISION 4
DECARBONATATION et STOCKAGE de l’aMDEA 19 NOVEMBRE 2013

Page 4 sur 32 KBR


PROJET DU NOUVEAU TRAIN DE GNL DOCUMENT NO.
SKIKDA, ALGERIE PP-AAA-PP1-102
MANUEL OPERATOIRE VOLUME I, SECTION 2-1: REVISION 4
DECARBONATATION et STOCKAGE de l’aMDEA 19 NOVEMBRE 2013

2.0 DESCRIPTION DU SYSTEME


2.1 Colonne d’absorption 12-MD21
L’unité de décarbonatation utilise la MDEA activée (aMDEA) sous licence du procédé
BASF pour la décarbonatation du gaz. L’unité traite tout le gaz d’alimentation provenant
de l’unité 01.
La colonne d’absorption 12-MD21 est conçue pour éliminer le CO2 contenu dans le gaz
naturel par absorption chimique par une solution de MDEA pauvre.
Cette solution aqueuse d’aMDEA alimente la tête de la colonne d’absorption 12-MD21
grâce aux pompes 12-MJ21A/B/C et sous le contrôle du 12-FIC-1117.
La solution circule ensuite vers le fond à travers des lits de garnitures entassés
(disposés en 4 lits de 6 m comprenant des redistributeurs de liquides intermédiaires). De
ce fait, la solution de MDEA est mise en contact avec le GN circulant à contre courant
de bas en haut et traversant les lits de garnitures.
Le gaz débarrassé du CO2 quitte la tête de la colonne d’absorption 12-MD21 pour être
dirigé vers l’unité de déshydratation.
Le refroidisseur de tête de la colonne d’absorption 12-MC35 est conçu pour traiter les
cas où le CO2 présent dans le GN constitue 2% de la charge, ce qui nécessite un
refroidissement supplémentaire à cause de la chaleur d’absorption.
L’eau condensée et toute amine entrainée sont récupérées dans l’unité de
déshydratation et retournées vers le ballon de reflux 12-MD39, ceci grâce au ballon de
flash d’eau de sécheur 13-MD09.
2.2 Régénération de l’amine
1. Colonne de détente HP 12-MD22
La solution d’amine riche, chargée de CO2, sort du fond de la colonne d’absorption 12-
MD21 et alimente la colonne de détente HP 12-MD22. La solution circule sous le
contrôle du 12-FIC-1015 qui reçoit son point de consigne du 12-LIC-1012. Cette colonne
contient un lit de garnitures du haut duquel l’amine riche est introduite. L’amine riche en
CO2 qui n’a pas été flashée/détendue traverse le lit de garnitures de haut en bas.
Les vapeurs en tête de la colonne de détente HP 12-MD22 (constituées principalement
d’hydrocarbures) sont envoyées par contrôle de pression vers le ballon de détente de
gaz combustible BP 58-MD02 pour être ensuite utilisées dans le four d’huile chaude
58-MB01.
L’amine riche quitte le fond de la colonne de détente HP 12-MD22 et traverse les
échangeurs MDEA pauvre/riche 12-MC22 A/B/C avant d’entrer dans la 12-MD27. Les
trois (03) échangeurs 12-MC22-A/B/C sont de type à plaques et sont conçus pour traiter
chacun 50% du débit total. En marche normale deux (02) échangeurs sont en service, le
3ème est en stand by.
L’amine riche est réchauffée à 124ºC avec l’amine pauvre sortant de la colonne de
régénération. La vanne de régulation de débit 12-FV-1028 est piquée en aval des

Page 5 sur 32 KBR


PROJET DU NOUVEAU TRAIN DE GNL DOCUMENT NO.
SKIKDA, ALGERIE PP-AAA-PP1-102
MANUEL OPERATOIRE VOLUME I, SECTION 2-1: REVISION 4
DECARBONATATION et STOCKAGE de l’aMDEA 19 NOVEMBRE 2013

échangeurs afin de limiter la vaporisation (détente/flash) qui se produit à la sortie des


échangeurs alimentant la colonne de régénération à travers cette vanne de contrôle.
2. Colonne de régénération de la solution d’amine
La colonne de régénération 12-MD27 contient deux lits de garnitures. Il est conçu pour
extraire le CO2 contenu dans la solution d’amine riche, ce qui produit une solution
pauvre qui sera refroidie et qui alimentera la colonne d’absorption 12-MD21.
La solution riche alimente la colonne de régénération par le haut et circule à travers les
lits de garniture à contre courant de la solution vaporisée (de la vapeur d’eau
essentiellement) qui circule de bas en haut. Les garnitures augmentent la surface de
contact entre l’amine et la vapeur, ce qui augmente le taux d’extraction du CO2.
L’énergie est fournie à la colonne 12-MD27 par les rebouilleurs 12-MC23-A/B qui
utilisent de l’huile chaude venant de l’unité 58 pour réchauffer le liquide allant vers la
colonne. Ces rebouilleurs sont de type à tubes et à calandre, traitant chacun 50% de la
charge.
La colonne de régénération est munie d’un plateau de soutirage liquide en-dessous des
lits inférieurs pour diriger ce liquide vers les rebouilleurs qui sont symétriques à cette
colonne. Une chicane de séparation (à l’intérieur de la calandre du rebouilleur) permet
l’immersion des tubes par le liquide, avec un espace vapeur suffisant permettant la
recirculation des vapeurs du rebouilleur vers la colonne de régénération.
Les vapeurs entrent dans la colonne en-dessous du plateau de soutirage, traversent les
cheminées puis montent à travers les lits de garnitures. Le liquide débordant la chicane
circule par gravité du fond de la calandre du rebouilleur vers le bas de la colonne de
régénération.
Les vapeurs sortant en tête de la colonne de régénération sont condensées dans l’aéro-
réfrigérant 12-MC34. Le condensat est récupéré dans le ballon de reflux du
régénérateur d’amine 12-MD39 dans lequel le liquide et la vapeur sont séparés.
Les vapeurs incondensables sont envoyées sous contrôle de pression vers l’incinérateur
dans le but de réduire la teneur du carbone organique volatil (VOC) à 150 mg/Nm3. Le
fluide condensé du ballon de reflux (essentiellement de l’eau) est évacué en reflux vers
le régénérateur par les pompes de reflux 12-MJ33/A.
L’amine pauvre chaude quitte le fond de la colonne de régénération puis elle est
expédiée par les pompes booster 12-MJ22 A/B/C à travers les échangeurs 12-MC22
A/B/C en contre courant avec l’amine riche où elle est refroidie. Ce courant d’amine
pauvre est refroidi encore plus dans l’aéro-réfrigérant 12-MC21 avant d’être envoyé
(pression sous contrôle) vers les pompes d’amine pauvre HP. Il n’y a pas de contrôle de
température sur l’échangeur amine riche/pauvre puisque les débits des deux courants
d’amine riche et pauvre sont contrôlés, ce qui permet aux températures des débits de
s’auto-équilibrer.
La température en aval de l’aéro-réfrigérant de l’amine pauvre 12-MC21 est réglée par
un by-pass autour de l’échangeur. La température est régulée de façon à ce que l’amine
pauvre alimentant la colonne d’absorption soit à une température légèrement supérieure
à celle du gaz naturel entrant.

Page 6 sur 32 KBR


PROJET DU NOUVEAU TRAIN DE GNL DOCUMENT NO.
SKIKDA, ALGERIE PP-AAA-PP1-102
MANUEL OPERATOIRE VOLUME I, SECTION 2-1: REVISION 4
DECARBONATATION et STOCKAGE de l’aMDEA 19 NOVEMBRE 2013

Cette disposition est prise pour éviter le risque de condensation des hydrocarbures
contenus dans le GN lors du contact avec l’amine.
La présence d’hydrocarbures dans l’amine peut causer du moussage dans la colonne
d’absorption et parfois des engorgements au niveau des échangeurs de chaleur.
3. Filtre à charbon actif
Les impuretés, autres que les hydrocarbures, peuvent aussi causer des moussages sur
le circuit d’amine. Dans le but de minimiser l’accumulation de ces impuretés, environ
10% du débit d’amine en circulation sont traités (sous contrôle automatique de débit)
dans le système de filtration :
• 12-ML33-MD01 : Pré-filtre
• 12-ML33-MD02 : Filtre à charbon actif
• 12-ML33-MD03 : Post- filtre ou filtre final
L’amine filtrée est ensuite réinjectée vers l’aspiration des pompes 12-MJ21 A/B/C. Le
refoulement du post-filtre 12-ML33-MD03 peut aussi être envoyé vers le bac de
stockage 40% 02-MF21. Quand on est sur ce mode d’opération, l’amine est renvoyée
sous contrôle de niveau vers la colonne de régénération d’amine grâce à la pompe
02-MJ21. Cette amine quitte le stockage à environ 40 ºC et entre par le fond de la
colonne de régénération (129 ºC).
4. Injection anti-mousse
Des mesures supplémentaires pour éviter le moussage sont fournies par l’ensemble
d’injection anti-mousse 12-ML21. Ceci peut être utilisé pour doser, en continu ou selon
la nécessité, de petites quantités d'agent anti-mousse présentes dans le circuit d'amine.
L’anti-mousse peut être injecté en aval du refroidisseur de l’amine pauvre ou bien dans
l’amine riche en amont de l’échangeur d’amine riche/pauvre. L’anti mousse est à base
de silicone et forme une émulsion avec le solvant d’amine. Elle circule a travers le
package 12, ML33 et les pompes fractionnent cette émulsion et réduisent
l’efficacité de l’anti – mousse. L’anti mousse doit être injectée régulièrement pour
maintenir l’émulsion et éviter le moussage. La concentration de l’anti-mousse doit
être 50 ppm (poids%). Par contre, on ne peut pas mesurer directement la concentration.
La décarbonatation contient environ 400 m3 d’amine en circulation, donc 20l d’anti-
mousse seront nécessaires pour la 1ere charge. 10 Litres doivent être injectés par
jour pour maintenir l’émulsion.
La concentration de la solution MDEA et des inhibiteurs de moussage dans la solution
d'amine pauvre est contrôlée par échantillonnage et tests réguliers. La concentration de
la solution voulue qui est de 40% (w/w aMDEA/eau) est maintenue en ajoutant de l'eau
déminéralisée au ballon de reflux du régénérateur de solvant 12-MD39, ou bien en
ajoutant un appoint d’amine très concentrée venant du bac de stockage de solvant
02-MF21.
La concentration de la MDEA peut également être augmentée par la circulation d’huile
chaude à travers les rebouilleurs, ce qui permet l'évaporation de l'eau ainsi que son
élimination du système et ce, jusqu'à obtention de la concentration désirée.

Page 7 sur 32 KBR


PROJET DU NOUVEAU TRAIN DE GNL DOCUMENT NO.
SKIKDA, ALGERIE PP-AAA-PP1-102
MANUEL OPERATOIRE VOLUME I, SECTION 2-1: REVISION 4
DECARBONATATION et STOCKAGE de l’aMDEA 19 NOVEMBRE 2013

Des appoints périodiques de la solution amine sont nécessaires pour compenser les
petites pertes continues dues aux primages (vapo-entrainements) et aux importantes
pertes intermittentes causées par les fuites et les déversements. L’appoint en solution
d’amine provenant du bac de stockage de solvant 02-MF21 alimente le système grâce à
la pompe de transfert de solvant 02-MJ21.
Lorsque la maintenance des installations devient nécessaire, le bac de stockage de
solvant peut également stocker tout l’inventaire d’amine envoyé de l’unité de
décarbonatation.
5. Ballon des drainages de solvant 12-MD30
Le ballon des drainages de solvant 12-MD30 (situé dans un puisard de vidange) collecte
les purges des solvants des équipements de l'unité 12 et ce, grâce à un système fermé
de purge d’amine.
Ces purges peuvent provenir de n’importe quel équipement nécessitant une
maintenance, par exemple : une pompe, un filtre, un instrument de niveau, etc. Les
connexions des huiles écrémées sur la colonne d’absorption 12-MD21, le ballon de
détente HP 12-MD22, la colonne de régénération 12-MD27, le ballon de reflux du
régénérateur de solvant 12-MD39, le bac de stockage de solvant 02-MF21 et le
refoulement des pompes vers le ballon des drainages de solvant 12-MD30 peuvent
aussi être purgés dans le ballon 12-MD30.
Le ballon des drainages de solvant 12-MD30 est un ballon horizontal, disposé de façon
à ce que toute purge qui lui est envoyée atteint la section centrale de décantation.
Dans l'une de ses extrémités, une chicane de séparation est disposée de manière à ce
que l’huile soit collectée à la surface de la solution et récupérée après débordement
dans le compartiment de collecte d’huile.
A l’autre extrémité, une autre chicane de séparation permet de récupérer la solution
débarrassée des hydrocarbures dans le 2ème compartiment.
Il y a une pompe à l'extrémité de chaque compartiment. Le compartiment d'huile contient
la pompe d’écrémage d’huile 12-MJ26, qui évacue l’huile écrémée vers le ballon de
torche chaude 65-MD01, pour y être éliminée. Le compartiment du solvant contient la
pompe de drainage de solvant 12-MJ25 qui évacue la solution, soit vers le circuit amine,
soit vers le bac de stockage de solution (situé dans les installations communes) à
travers le filtre de charge de solution 12-MD28. Le Ballon de purge de la solution est
sous atmosphère d'azote afin d’éviter tout dommage dû au contact de l’air.
2.3 Installations de stockage de la solution d’amine
Les installations de stockage de la solution MDEA sont situées prés de l'unité de
décarbonatation.
En effet, il y a deux bacs pour le stockage de la solution et ils sont utilisés pour faire
l'appoint de solvant pour le process dont le bac de stockage de la MDEA 02-MF22 qui
est utilisé pour le stockage de l'amine concentrée.

Page 8 sur 32 KBR


PROJET DU NOUVEAU TRAIN DE GNL DOCUMENT NO.
SKIKDA, ALGERIE PP-AAA-PP1-102
MANUEL OPERATOIRE VOLUME I, SECTION 2-1: REVISION 4
DECARBONATATION et STOCKAGE de l’aMDEA 19 NOVEMBRE 2013

Le solvant est de la MDEA activée (aMDEA05) selon le procédé fourni par BASF. Le
solvant est une solution qui se compose de MDEA, d‘inhibiteurs, et d’une petite quantité
d'eau (environ 91% MDEA et 9% mélange d’eau).
La solution pré-mélangée est livrée dans des iso-conteneurs et pressurisée avec de
l'azote dans le bac de préparation de solvants 02-MF22. Une couverture d’azote est
fournie afin de protéger le solvant de tout contact avec l'air.
La pompe d’alimentation de solvant 02-MJ22 a une capacité de 10 m3/h. Une ligne de
débit minimum est prévue pour protéger la pompe. Les pertes prévues par l'unité de
décarbonatation sont comprises entre 5 et 10% de l'inventaire du mélange de la solution
par an.
Le bac de stockage de solvant 02-MF21, qui est le plus grand bac, est utilisé afin de
stocker l’amine diluée pour servir d’appoint au process. L’eau déminéralisée est utilisée
pour diluer la solution pour avoir une concentration de 60% d’eau et 40% d’amine.
Le bac de stockage de la solution 02-MF21 a une capacité de 400 m3 et peut stocker la
totalité de la solution de l’installation lors des arrêts et des maintenances. La solution est
maintenue sous atmosphère d'azote afin d’éviter sa dégradation au contact de l’air.
La pompe de transfert de solvant 02-MJ21 a une capacité de 25 m3/h et peut remplir
l’installation en 16 heures. Une ligne de débit minimum est prévue pour protéger la
pompe.

Page 9 sur 32 KBR


PROJET DU NOUVEAU TRAIN DE GNL DOCUMENT NO.
SKIKDA, ALGERIE PP-AAA-PP1-102
MANUEL OPERATOIRE VOLUME I, SECTION 2-1: REVISION 4
DECARBONATATION et STOCKAGE de l’aMDEA 19 NOVEMBRE 2013

3.0 EXPLOITATION
3.1 Marche normale
Ce chapitre décrit les paramètres de fonctionnement de l’unité de décarbonatation et du
système de stockage de l’aMDEA.
Se référer au tableau du chapitre 3.2 pour la liste des variables opératoires de ce
système
3.1.1 Débit du gaz d’alimentation
Le débit du gaz d'alimentation (GN) dans la colonne d’absorption 12-MD21 est indiqué
par l’indicateur de débit 12-FI-1023, mais il n'est pas contrôlé directement à ce niveau.
Le gaz d’alimentation est proportionnel au taux de production global du GNL.
Le taux de production global du GNL est indiqué par le régulateur de débit 15-FIC-1057
dont le point de consigne est fourni par le 15-TIC-1056.
Le débit mesuré par le 15-FIC-1057 est celui du GNL sortant de l’échangeur principal
(MCHE) vers l’expander de GNL15-MJ02. La vanne de régulation 15-FV-1057B située
en aval de l’expander du GNL, contrôle le débit de production du GNL.
3.1.2 Taux de circulation de l’amine
La circulation de la solution d’amine à travers la boucle colonne d’absorption/colonne de
détente HP / colonne de régénération est contrôlée par le régulateur 12-FIC-1117.
Le débit de circulation d’amine au design est de 423 t/h pour 50% du poids du solvant
lorsque le taux de CO2 dans le gaz naturel atteint 2% (taux de design au niveau de la
section AGRU). Lorsque le taux de CO2 est de 0,21%, le débit de l’amine peut être
réduit à 40 % du design soit 200 t/h pour 40% du poids du solvant, ce qui maintient la
surface de la garniture de la colonne d’absorption suffisamment humide afin de réduire
le taux de CO2 dans le gaz naturel à moins de 50 ppm.
La concentration normale de l'amine est de 40% massique. De l'eau déminéralisée est
ajoutée au ballon de reflux afin de baisser. L'eau d’appoint est éliminée du système
de reflux pour augmenter la concentration d’amine.
Quand la concentration de CO2 dans le gaz d’alimentation augmente, le débit de
solvant pauvre sera également augmenté pour répondre aux exigences de taux de
CO2 de moins de 50 ppm. Toutefois, la tuyauterie en acier au carbone commence
à s’éroder sous l’effet du solvant pauvre si la vélocité dépasse les 2 m/s. Pour
éviter cette érosion, le débit maximal de solvant pauvre est limité à 10.160 t/j.
Lorsque la concentration atteint 2% (taux de design), la concentration du solvant
doit être de 50% massique pour continuer la production du GNL au taux de
design.
Dans les cas de débit moyen, le débit de solvant pauvre doit être réduit pour
égaler le taux de gaz d’alimentation. Si le débit du solvant dépassé celui requis
par le gaz d’alimentation le solvant absorbera le méthane provenant du gaz
d’alimentation après avoir absorbé tout le CO2. La circulation du solvant en excès
sera indiquée comme suit :

Page 10 sur 32 KBR


PROJET DU NOUVEAU TRAIN DE GNL DOCUMENT NO.
SKIKDA, ALGERIE PP-AAA-PP1-102
MANUEL OPERATOIRE VOLUME I, SECTION 2-1: REVISION 4
DECARBONATATION et STOCKAGE de l’aMDEA 19 NOVEMBRE 2013

• Des débits plus grands provenant de la tête de la colonne de détenez HP


pression, 12-MD22.
• Des débits plus grands et une teneur d’hydrocarbures dans les purges de
gaz carbonaté venant du ballon de reflux de régénérateur de solvant 12-
MD39.
Le taux de circulation du solvant est également limité a 3290 t//j pour empêcher la
cavitation dans la colonne d’absorption 12-ND21. Tout en réduisant le taux de
circulation du solvant, surveiller étroitement l’analyseur de CO2 13-AT-1008 pour
assurer que le gaz d’alimentation répond aux exigences de taux de CO2 de moins
de 50 ppm. Augmenter le débit de solvant si nécessaire pour empêcher le retour
de CO2.
Se référer a l’attachement III qui correspond au débit de gaz d’alimentation au taux
de circulation du solvant attendu.
3.1.3 Inventaire du système
Durant la marche normale, les niveaux dans les colonnes d’absorption 12-MD21, de
détente HP 12-MD22 et de régénération 12-MD27 sont contrôlés par des régulateurs de
niveaux.
• 12-LIC-1012 contrôle le niveau de la solution dans la colonne d’absorption
12-MD21 qui agit en cascade sur le 12-FIC-1015 qui contrôle le débit vers la
colonne de détente HP12-MD22.
• 12-LIC-1026 contrôle le niveau de la solution dans la colonne de détente HP
12-MD22 qui agit en cascade sur le 12-FIC-1028 qui contrôle le débit vers la
colonne de régénération 12-MD27.
• 12-LIC-1054 A/B contrôle le niveau de la solution dans la colonne de
régénération 12-MD27 quand il est bas, en ajoutant un appoint d’aMDEA du bac
de stockage 02-MF21 par la 12-LV-1054 et règle la 12-FV-1113 afin de ne
laisser passer qu’un débit minimum vers le 02-MF21.
L'eau déminéralisée peut être ajoutée au système au niveau du ballon de reflux du
régénérateur 12-MD39 en utilisant la vanne 12-FV-1356.
L’inventaire du système peut être perdu par le système lors des changements des filtres,
écrémage d'huile, permutation de pompe et permutation d’échangeurs de chaleur.
Un appoint de la solution aMDEA peut être ajouté en cas de besoin à partir du bac de
stockage 40% 02-MF21. La solution collectée dans le ballon 12-MD30 peut être
transférée vers le bac de stockage 02-MF21 afin d'éviter le disfonctionnement du
système de décarbonatation.
3.1.4 Opération d’écrémage
Il est important de maintenir la température de l'amine pauvre dans la colonne
d’absorption à 01 ou à 02 degrés plus grande que celle du gaz d’alimentation. Ceci
évitera au gaz d’être en contact avec une surface "froide", ce qui peut condenser la
gazoline et/ou autres hydrocarbures liquides contenus dans le gaz naturel. Les

Page 11 sur 32 KBR


PROJET DU NOUVEAU TRAIN DE GNL DOCUMENT NO.
SKIKDA, ALGERIE PP-AAA-PP1-102
MANUEL OPERATOIRE VOLUME I, SECTION 2-1: REVISION 4
DECARBONATATION et STOCKAGE de l’aMDEA 19 NOVEMBRE 2013

hydrocarbures liquides dans la colonne d’absorption forment une interface avec la phase
liquide amine/eau. En les ignorants, on risque un moussage important et un primage
(vapo-entrainement) de l’aMDEA dans l’équipement du process.
Les fonds de la colonne d’absorption doivent être écrémés de tous les hydrocarbures
liquides qui pourraient s’y former.
Le mélange (huile et amine/eau) écrémé est collecté et ensuite séparé dans le ballon
des drainages de solvant 12-MD30.
L’aMDEA peut être retournée au bac 02-MF21 à travers le filtre de charge de solvant
12-MD28.
Des dispositions pour écrémer l'huile sont aussi prises dans la colonne de détente HP,
la colonne de régénération et le bac 02-MF21.
3.1.5 Moussage
La formation de la mousse dans la colonne d’absorption et la colonne de régénération
entraîne rapidement la perte de l’amine du système, ce qui réduit l'efficacité de
l’opération de décarbonatation. Cela peut aussi créer une perte de charge à travers les
lits de garnissage.
Des indicateurs de pression différentielle sont fournis sur la colonne d’absorption (12-
PDI-1009), la colonne de détente HP (12-PDI-1240) et la colonne de régénération (12-
PDI-1050). Quand une pression différentielle au-dessus de la limite de l’alarme "haute"
est indiquée, on a un moussage dans la colonne.
L'ensemble d'injection anti-mousse 12-ML21 comprend un bac d'anti-mousse et une
pompe d’injection qui permet d'injecter l'anti-mousse dans l'amine riche en amont des
échangeurs de solvant ou dans l'amine pauvre en aval de ces échangeurs.
Le taux d'injection est fixé par réglage de la course de la pompe d’injection. 10 litres
d’anti mousse par jour doivent être injectés par jour pour maintenir l’émulsion
dans l’amine et empêcher le moussage. Ce taux doit être réglé à la hausse ou a la
baisse en fonction de l’expérience de la mise en service. La surveillance étroite de
la ∆p autour des trois colonnes établira le taux idéal d’injection d’anti mousse
pour cette usine. Le laboratoire peut également effectuer un test de moussage
dans le labo pour aider à régler le taux d’injection d’anti mousse. Le test de
mouse se fait en secouant un échantillon et mesurant le volume de la mousse et
jusqu'à ce qu’une mousse se forme, puis s’arrêter de secouer et chronométrer en
secondes le temps nécessaire que prend cette mousse pour s’atténuer .La
proportion d’anti-mousse est considérée basse quand le volume de la mousse est
supérieur à 300 ml et le temps d’atténuation est inférieure ou égale à 20
secondes.
Pour éviter le moussage, l’anti mousse doit être injectée régulièrement. Pendant
l’exploitation au taux de design, 10 litres/jour d’anti –mousse doivent être injectés.
Si la ΔP autour des 03 colonnes est supérieure à la normale, il sera nécessaire
d’ajouter une quantité supplémentaire d’anti-mousse. Faire un écrémage de l’huile
sur toutes les colonnes et le bac 02-MF21 pour s’assurer que tous les
hydrocarbures ont été éliminés avant d’injecter tout anti-mousse supplémentaire.

Page 12 sur 32 KBR


PROJET DU NOUVEAU TRAIN DE GNL DOCUMENT NO.
SKIKDA, ALGERIE PP-AAA-PP1-102
MANUEL OPERATOIRE VOLUME I, SECTION 2-1: REVISION 4
DECARBONATATION et STOCKAGE de l’aMDEA 19 NOVEMBRE 2013

Sur le package/ensemble d’injection anti-mousse 12-ML21 :


1. Injecter 10l d’anti-mousse dans le système en diminuant le niveau a 3,5 cm sur
le 12-LG-1086 ou bien sur le transmetteur de niveau 12-LT-1090.
2. Permettre au système de circuler pendant plusieurs heures, et surveiller la ΔP
autour des 03 colonnes.
3. Si les ΔP autour des 03 colonnes sont toujours hautes, mais s’améliorent,
répéter les étapes 1 et 2. Si les résultats ne s’améliorent pas faire des
analyses au laboratoire pour confirmer si la ΔP est liée au moussage
avant d’injecter tout anti-mousse supplémentaire.
Note : Le volume de la tuyauterie de refoulement du package 12-ML21
CH-12100/12101/12102 est environ 17l.
3.2 Paramètres d’exploitations normales
Le tableau suivant représente les variables opératoires du système de décarbonatation
et de stockage de l’aMDEA.

Variables opératoires du système de décarbonatation et de stockage de l’aMDEA

Valeur
Tag No. Description Unités
normale

01-AI-3050 Analyseur de Co2 dans le GN 0,21 % mole

02-FI-1004 Indicateur débit d’eau déminéralisée - t/h


vers bac de stockage du solvant
mélangé

12-FI-1023 Indicateur débit du GN vers 817 t/h


colonne d’absorption

12-FI-1266 Indicateur débit du gaz d’évent dans 4 t/h


le ballon de reflux du régénérateur
de solvant

12-FIC-1015 Régulateur débit de la solution riche 202 t/h


vers colonne de détente HP

12-FIC-1028 Régulateur débit de la solution riche 202 t/h


vers colonne de régénération

12-FIC-1070 Régulateur débit d’huile chaude 330 t/h


du/vers rebouilleur de la colonne de
régénération

Page 13 sur 32 KBR


PROJET DU NOUVEAU TRAIN DE GNL DOCUMENT NO.
SKIKDA, ALGERIE PP-AAA-PP1-102
MANUEL OPERATOIRE VOLUME I, SECTION 2-1: REVISION 4
DECARBONATATION et STOCKAGE de l’aMDEA 19 NOVEMBRE 2013

Variables opératoires du système de décarbonatation et de stockage de l’aMDEA

Valeur
Tag No. Description Unités
normale

12-FIC-1076 Régulateur débit de reflux vers 6 t/h


colonne de régénération

12-FIC-1113 Régulateur débit de la solution 20 t/h


pauvre vers filtre à charbon actif

12-FIC-1117 Régulateur débit de la solution 199 t/h


pauvre vers colonne d’absorption

12-FIC-1356 Régulateur débit d’appoint d’eau 2,4 t/h


déminéralisée vers ballon de reflux

12-LIC-1012 Régulateur niveau de la colonne 50 %


d’absorption 12-MD21

12-LIC-1026 Régulateur niveau de la solution 50 %


dans la colonne de détente HP
12-MD22
Régulateur de niveau d’appoint
12-LIC-1054A 50 %
"niveau bas" pour la colonne de
régénération
12-LIC-1054B Régulateur niveau de la colonne de 50 %
régénération vers filtre à charbon
actif

12-LIC-1080 Régulateur niveau de purge de la Gap Control %


ligne vers incinérateur

12-PDI-1009 Indicateur ΔP de la colonne 36 mbar


d’absorption 12-MD21

12-PDI-1240 Indicateur ΔP de colonne de 3 mbar


détente HP 12-MD22

12-PDI-1250 Indicateur ΔP de la colonne de 20 mbar


régénération 12-MD27

12-PI-1022 Indicateur pression tête de la 65,9 bar eff


colonne d’absorption 12-MD21

Page 14 sur 32 KBR


PROJET DU NOUVEAU TRAIN DE GNL DOCUMENT NO.
SKIKDA, ALGERIE PP-AAA-PP1-102
MANUEL OPERATOIRE VOLUME I, SECTION 2-1: REVISION 4
DECARBONATATION et STOCKAGE de l’aMDEA 19 NOVEMBRE 2013

Variables opératoires du système de décarbonatation et de stockage de l’aMDEA

Valeur
Tag No. Description Unités
normale

12-PI-1056 Indicateur pression tête de la 1,34 bar eff


colonne de régénération

12-PIC-1148 Régulateur pression tête de colonne 3,49 bar eff


de détente HP 12-MD22

12-PIC-1352 Régulateur pression du ballon de 1,24 bar eff


reflux colonne de régénération

12-TI-1002 Indicateur température tête de la 40 °C


colonne d’absorption 12-MD21

12-TI-1006 Indicateur température sortie du 40 °C


refroidisseur colonne d’absorption
12-MD21

12-TI-1018 Indicateur température fonds de la 42 °C


colonne d’absorption 12-MD21

12-TI-1071 Indicateur température sortie du 45 °C


condenseur de tête colonne de
régénération

12-TI-1213 Indicateur température des fonds 129 °C


colonne de régénération

12-TI-1245 Indicateur température tête de 42 °C


colonne de détente HP 12-MD22

12-TI-1246 Indicateur température des fonds de 42 °C


colonne de détente HP 12-MD22

12-TI-1268 Indicateur température de solvant 129 °C


du rebouilleur "A" de la colonne de
régénération

12-TI-1269 Indicateur température de solvant 129 °C


du rebouilleur "B" de la colonne de
régénération

Page 15 sur 32 KBR


PROJET DU NOUVEAU TRAIN DE GNL DOCUMENT NO.
SKIKDA, ALGERIE PP-AAA-PP1-102
MANUEL OPERATOIRE VOLUME I, SECTION 2-1: REVISION 4
DECARBONATATION et STOCKAGE de l’aMDEA 19 NOVEMBRE 2013

Variables opératoires du système de décarbonatation et de stockage de l’aMDEA

Valeur
Tag No. Description Unités
normale

12-TIC-1043 Régulateur température tête de la 120 °C


colonne de régénération

12-TIC-1102 Régulateur température du solvant 40 °C


pauvre vers colonne d’absorption
12-MD21

13-AI-1008 Indicateur CO2 entrée sécheur inférieur à 50 ppm

3.3 Exploitations temporaires


3.3.1 Taux de CO2 élevé et taux de CO2 bas
L'unité de décarbonatation est conçue pour traiter un gaz avec une teneur en CO2 de
2,0%. Si, durant l'exploitation, la teneur en CO2 est inférieure à 0,2%, l'unité peut être
exploitée en-dessous des conditions du design tout-en continuant à produire du gaz
avec une teneur en CO2 inférieure à 50 ppm.
Le débit de circulation de design de l'amine est d'environ 423 t/h avec 50% du poids du
solvant pour un taux de CO2 de 2%. Quand on a une basse teneur de CO2 dans le gaz,
la circulation peut être réglée à environ 200 t/h avec 40% du poids du solvant et ce,
tout en conservant les lits de garniture mouillés, éliminant ainsi le CO2 d’une manière
efficace.
Le taux de circulation doit être au moins 3290 t/j, sinon, les lits de garniture ne sont
pas uniformément couverts, ce qui ne permet pas à une certaine quantité du gaz
d'alimentation d’être complètement débarrassée des gaz acides. L’analyseur de tête de
la colonne d’absorption indique la percée du CO2 si le taux d’amine est trop bas. Cet
analyseur est situé au niveau du séparateur d’admission du sécheur 13-MD01.
L’admission du GN venant du pipeline est contrôlée aussi au niveau de la station de
comptage de GN, ainsi le CO2 est continuellement contrôlé à l’intérieur et à l’extérieur de
la colonne d’absorption.
3.3.2 Condenseurs et refroidisseurs
Parfois, les conditions météorologiques peuvent influer sur le condenseur de
réfrigération du solvant 12-MC34 et sur le refroidisseur de solvant pauvre 12-MC21, ils
abaissent la température en-dessous de la limite désirée. Cela peut se produire lors de
changements de charge ou par temps froid.
Dans le cas où les aéro-réfrigérants (refroidisseurs) font baisser la température au-delà
de la limite normale, l'opérateur doit arrêter un ou plusieurs ventilateurs jusqu’à ce que
l’on obtienne la température désirée.

Page 16 sur 32 KBR


PROJET DU NOUVEAU TRAIN DE GNL DOCUMENT NO.
SKIKDA, ALGERIE PP-AAA-PP1-102
MANUEL OPERATOIRE VOLUME I, SECTION 2-1: REVISION 4
DECARBONATATION et STOCKAGE de l’aMDEA 19 NOVEMBRE 2013

3.3.3 Filtre à charbon actif vers colonne d’absorption ou stockage


Environ 10% du débit d’amine est traité à travers le système de filtration afin d’éliminer
les impuretés solides qui peuvent causer le moussage. Le système de filtration se
compose du pré-filtre 12-ML33-MD01, filtre à charbon actif 12-ML33-MD02 et post-
filtre12-ML33-MD03. Une fois que ce débit est filtré, il est renvoyé vers le débit d’amine
pauvre qui se dirige vers la tête de la colonne d’absorption.
Normalement, ce débit d'amine filtrée est envoyé vers le bac de stockage d’amine 02-
MF21. Si cette opération est effectuée, l’amine soustraite est remplacée par un appoint
à partir du bac 02-MF21 sous contrôle du 12-LIC-1054A. La solution d’appoint peut
varier entre 20 t/h et 42 t/h et sa température est de 40°C alors que celle du fond de la
colonne de régénération est à 129°C, de ce fait, la chaleur au rebouilleur va augmenter
quelque peu.
Si le bac de stockage de solvant 02-MF21 n’est pas disponible, le débit d'amine filtrée
est retourné au courant d’amine pauvre allant vers le haut de la colonne d’absorption.
Une vanne papillon 2’’ sur la SV-12103 avec le 12-FT-1113A est fournie pour forcer
le débit à travers le 12-ML33, en cas de besoin.
3.3.4 Compresseur du gaz d’alimentation hors-ligne
S’il arrive que le train de GNL fonctionne sans que le compresseur ne soit en marche
(Online) c.-à-d. il est arrêté (Offline), la pression de l’extrémité frontale sera environ 40
bar eff au lieu de 66 bar eff. En cas de basse pression, la vitesse de la vapeur dans
l’unité de décarbonatation dépasse les conditions de design et inonde la colonne
d’absorption pendant un débit d’alimentation normal. C’est pour cela que le taux de
production de GNL doit être réduit de 100% (841t/h) à environ 70% (588 t/h) quand le
compresseur de GN (gaz d’alimentation) est hors-ligne (Offline) et quand la pression de
l’extrémité frontale est aux environs de 40 bar eff.

Page 17 sur 32 KBR


PROJET DU NOUVEAU TRAIN DE GNL DOCUMENT NO.
SKIKDA, ALGERIE PP-AAA-PP1-102
MANUEL OPERATOIRE VOLUME I, SECTION 2-1: REVISION 4
DECARBONATATION et STOCKAGE de l’aMDEA 19 NOVEMBRE 2013

4.0 DEMARRAGE
Ce chapitre décrit les étapes nécessaires pour mettre en service le système AGRU
(décarbonatation) et stockage de l’aMDEA. Concernant ce chapitre du manuel, il est
supposé que les conditions suivantes sont satisfaites:
- Les utilités sont en service.
- Le gaz d'alimentation est disponible.
- Les unités en aval sont prêtes pour recevoir le gaz d'alimentation.
- Le commissioning du système a été achevé.
- Le système est inerté et prêt pour le démarrage.
4.1 Précautions d’avant le démarrage
1. Confirmer que la solution d’aMDEA est prête pour utilisation et disponible à partir de
l’unité 02.
2. Préparer une quantité d'amine à 40% suffisante pour remplir le système colonne
d’absorption/colonne de régénération. Il faut environ 400 m3 pour remplir le système
AGRU et stockage de l’aMDEA. On vise une concentration d’amine de 40% +/- 2%.
3. Pour le 1er démarrage, un anti-mousse d’une teneur de 50 ppm environ est
nécessaire. Après un arrêt normal de l'usine, seulement un tiers de la quantité
initiale de l'anti-mousse doit être rajoutée avant un redémarrage.
4. Note: L’unité 18 du système d’huile chaude doit être en service pour alimenter les
rebouilleurs en chaleur. Cette unité dépend des gaz d’échappement de la turbine à
gaz 16-MJ04-GT, ces équipements donc doivent être en service bien avant l’huile
chaude de l’unité 18.
• Système d’huile chaude, unité 18.
• Turbine à gaz 16-MJ04-GT.
• Compresseur PR 16-MJ04 de réfrigération propane, unité 16.
• Compresseur MR HP 16-MJ03 en recyclage total (le même moteur/arbre).
5. Confirmer que le collecteur de la torche chaude est en service.
6. Confirmer que l’incinérateur 65-MB07 est en service.
7. Confirmer que les colonnes d’absorption, de détente HP et de régénération sont
sous couverture d’azote de 01 à 02 bar eff.
8. Confirmer que le ballon de détente de gaz combustible BP 58-MD02, est en service
pour recevoir un peu de gaz à partir de la tête du 12-MD22. Au cas où le four d’huile
chaude 58-MB01 n’est pas en service, ouvrir partiellement la vanne/by-pass à
boisseau 2" autour des 58-PRV-1001A/B afin de permettre au débit de gaz de
passer vers la ligne de la torche pendant que le 12-PIC-1148 dégaze à partir de la
colonne de détente HP 12-MD22.

Page 18 sur 32 KBR


PROJET DU NOUVEAU TRAIN DE GNL DOCUMENT NO.
SKIKDA, ALGERIE PP-AAA-PP1-102
MANUEL OPERATOIRE VOLUME I, SECTION 2-1: REVISION 4
DECARBONATATION et STOCKAGE de l’aMDEA 19 NOVEMBRE 2013

4.2 Démarrage de l’unité de décarbonatation (AGRU)


Résumé des principales étapes du démarrage de l’unité de décarbonatation.
1. Etablir un niveau d’amine liquide dans les colonnes d’absorption, de détente HP, de
régénération, et les équipements associés. Envoyer par la pompe 02-MJ21 l’amine du
bac 40% vers la colonne de détente HP 12-MD22. Par la suite établir un niveau de 50%
dans les systèmes suivants dans l’ordre :
- La colonne de détente HP 12-MD22.
- La colonne de régénération 12-MD27.
- Les pompes booster 12-MJ22-A/B/C.
- Les échangeurs de solvant pauvre/riche 12-MC22-A/B/C.
- Le refroidisseur de solvant pauvre 12-MC21.
- Les filtres à charbon actif 12-ML33-MD01/-MD02/-MD03.
Continuer de remplir le 12-MD21 jusqu'à 50%, puis arrêter le remplissage jusqu'à ce
qu’on ait besoin de plus d’amine dans le système (après le démarrage).
2. Disposer le gaz d’alimentation vers la colonne d’absorption et pressuriser ce dernier.
Augmenter la pression sur la colonne d’absorption jusqu'à 65 bar eff en utilisant les
by-pass 2’’ autour de la vanne d'isolement 36" sur la ligne de GN vers la colonne
d’absorption 12-MD21 et ouvrir la vanne d’isolement 36”.
3. Faire circuler l'amine à un débit faible (20 à 30%) avec les pompes 12-MJ22 et
12-MJ21 à environ 30% du débit de design sur toute la boucle. Régler le point de
consigne du régulateur de débit 12-FIC-1117 au débit de démarrage voulu
(500 x 0,3 = 150 t / h)
4. Démarrer les ventilateurs du condenseur du 12-MC34 et commencer à réchauffer la
solution d’amine en envoyant de l’huile chaude vers le rebouilleur. Mettre-en-service
les refroidisseurs d’amine pauvre. Etablir une température normale (environ 129 ºC)
pour le rebouilleur fonds de la colonne de régénération 12-MD27 avec l’huile chaude
venant de l’unité 18. Régler la température de ce rebouilleur à 119 ºC en utilisant le
12-TIC-1043 et le 12-FIC-1070 pour contrôler le débit de l’huile chaude.
5. Augmenter le taux de circulation à 40% (500 x 0,4 = 200 t/h). Etablir une
température normale d'amine pauvre en tête de la colonne d’absorption et ce en
démarrant ou en arrêtant les ventilateurs du refroidisseur de solvant pauvre
12-MC21. La température est aussi contrôlée par le 12-TIC 1102 qui contrôle le débit
de by-pass autour du refroidisseur.
6. Démarrer avec un débit de GN < 30%. Etablir un débit de GN à travers la colonne
d’absorption vers la torche chaude en réglant la 12-HIC-1005. Le débit de gaz vers
la colonne d’absorption est indiqué sur le 12-FI-1023.
7. Régler la pression et la température de fonctionnement du système. Pressuriser la
colonne de régénération avec le GN à 1,2 bar eff. Régler le point de consigne du
12-PIC-1352 à 1,24 bar eff au ballon de reflux pour éviter toute surpression. L’excès
de gaz est dégazé vers l’incinérateur 65-MB07.
Page 19 sur 32 KBR
PROJET DU NOUVEAU TRAIN DE GNL DOCUMENT NO.
SKIKDA, ALGERIE PP-AAA-PP1-102
MANUEL OPERATOIRE VOLUME I, SECTION 2-1: REVISION 4
DECARBONATATION et STOCKAGE de l’aMDEA 19 NOVEMBRE 2013

8. Démarrer la pompe de reflux du régénérateur 12-MJ33 et ce, après avoir établi un


niveau de condensat avec l’eau déminéralisée dans le ballon de reflux 12-MD39.
Utiliser le 12-FIC-1356 pour contrôler l’eau déminéralisée. Utiliser le 12-FIC-1076
pour contrôler le débit de reflux jusqu'à ce que le niveau de la solution dans le ballon
de reflux soit correct.
9. Lorsque le taux de CO2 est réduit à des limites acceptables (moins de 50 ppm), le
gaz décarbonaté peut être envoyé vers les sécheurs dans le système de
déshydratation. Utiliser la vanne by-pass 2" en amont du pré-refroidisseur des
sécheurs 13-MC01, pour pressuriser l'équipement du système de déshydratation à
une pression de fonctionnement de 40 à 66 bar eff.
10. Lorsque le gaz sec décarbonaté est disponible à partir des sécheurs pour le
dégivrage, les équipements en aval peuvent être purgés et séchés à l'aide du gaz de
dégivrage.
11. Contrôler le phénomène de moussage. Voir les étapes pour le test de moussage
dans la section 3.1.5.
12. Si nécessaire, ajouter les inhibiteurs de mousse (agents anti-mousse).
13. Vérifier la concentration de la solution.
Une fois que les systèmes des unités de décarbonatation et de déshydratation
fonctionnent selon les spécifications, les unités en aval peuvent être préparées pour
l’opération. Lorsque les équipements des unités en aval (unités 7, 15, 16, 20) sont
séchés, la colonne d’épuration 15-MD01 peut être refroidie à -30 ºC. Une fois que la
colonne d’épuration est refroidie, la mise-en-froid du 15-MC05 peut commencer.
Lorsque l’échangeur principal 15-MC05, le ballon d’hélium 15-MD03, le ballon d’azote
15-MD04, et la ligne de coulée de GNL ont atteint ou sont au voisinage des
températures de fonctionnement, le débit d'alimentation du GNL peut être augmenté, ce
qui va augmenter le débit à travers la colonne d’absorption 12-MD21 dans l’AGRU.
Tant que la teneur du gaz d'alimentation en CO2 est faible, le taux de circulation de
l’amine peut être inférieur à celui du design/conception. Lorsque le gaz d'alimentation
est à 0,2% de CO2, le taux de circulation d'amine est estimé à environ 200 t / h.
Lorsque le débit de gaz d'alimentation est d'environ 70% du design (+/-10%), le
compresseur de gaz d'alimentation peut être démarré pour que la pression de la colonne
d’absorption soit augmentée de 40 bar eff environ vers la pression normale de 66 bar
eff.
Suivant la disponibilité du gaz d’alimentation et des conditions climatiques, continuer
l’augmentation de charge (taux de GNL) à raison de 5% chaque heure jusqu’au débit
désiré. La puissance fournie par les turbines à gaz des unités de réfrigération 16 et 20
sont probablement le facteur limitant le taux de production de GNL.

Page 20 sur 32 KBR


PROJET DU NOUVEAU TRAIN DE GNL DOCUMENT NO.
SKIKDA, ALGERIE PP-AAA-PP1-102
MANUEL OPERATOIRE VOLUME I, SECTION 2-1: REVISION 4
DECARBONATATION et STOCKAGE de l’aMDEA 19 NOVEMBRE 2013

5.0 ARRET
5.1 Arrêt normal
Voir ci-dessous, les principales étapes pour l’arrêt de l’unité de décarbonatation.
1. Durant un arrêt programmé du nouveau train de GNL, le taux de production doit
normalement être réduit, généralement de manière contrôlée, par paliers de 10%
du taux global. Le taux de marge minimum de production de l'usine est d'environ
75%. Même si l'usine est à l'arrêt, la décarbonatation peut rester en fonctionnement,
tant que la pression est maintenue et les utilités nécessaires restent disponibles.
2. Lorsque le compresseur du gaz d’alimentation commence à passer en recyclage
total, arrêter le compresseur pour baisser la pression de la colonne d’absorption vers
40 bar eff.
3. Même si le débit de gaz d'alimentation ne circule pas dans la colonne d’absorption,
la circulation de l’amine doit se poursuivre pendant plusieurs heures à des
températures normales afin de s'assurer que l'amine riche a été régénérée en amine
pauvre dans la colonne de régénération et complètement dégazée et ce, avant
qu'elle ne soit refroidie et envoyée vers le stockage.
4. Si l’arrêt est de courte durée, l'amine pauvre peut être gardée dans les
l'équipement, ainsi le redémarrage sera rapide.
5. Si l'arrêt est plus long, l'amine doit être dégazée puis refroidie.
6. Refroidir le solvant en arrêtant l'alimentation en huile chaude vers le rebouilleur.
Réduire le 12-TIC-1043 et le 12-FIC-1070 afin d'amener graduellement le débit
d'huile chaude à zéro.
7. Evacuer le solvant d’aMDEA vers le bac de stockage 40% 02-MF21, de l'unité 02.
8. Lorsque les pressions dans les colonnes ne sont plus nécessaires pour envoyer
l'amine vers le stockage, dépressuriser la colonne d’absorption à l'aide de la
commande 12-HIC-1005 sur la ligne en tête de la colonne d’absorption vers la torche
chaude.
9. Attendre un à deux jours pour que la solution MDEA s'écoule en-dehors de la
colonne et évacuer toute solution restante vers le stockage.
Pour permettre au personnel d’entrer et d’inspecter les colonnes, l’ensemble doit
être rincé avec l’eau, autrement l’eau de lavage n’est pas nécessaire.
Rincer/purger avec l’azote jusqu'à ce que les gaz inflammables soient remplacés par
l’azote.
Ouvrir les trous-d’homme du bas et du haut pour deux jours de ventilation. L’air et
l’azote sont expulsés plus rapidement si on utilise l’appareil de ventilation du
trou-d’homme du haut.
Vidanger encore le compartiment du bas. Avant d’entrer, s’assurer que l’air à
l’intérieur est respirable ; s’assurer que la température intérieure est proche de la
température ambiante ; s’assurer qu’il n y a pas de gaz toxiques/inertes comme le
CO/N2 par exemple.
Page 21 sur 32 KBR
PROJET DU NOUVEAU TRAIN DE GNL DOCUMENT NO.
SKIKDA, ALGERIE PP-AAA-PP1-102
MANUEL OPERATOIRE VOLUME I, SECTION 2-1: REVISION 4
DECARBONATATION et STOCKAGE de l’aMDEA 19 NOVEMBRE 2013

Inspecter l’équipement, tout en appliquant les mesures de protection standards.


La solution d’aMDEA est ininflammable, de ce fait aucune précaution particulière
n’est requise pour un travail à chaud à l’intérieur de la colonne (soudage par
exemple).
5.2 Disfonctionnements du process et perte de production
En cas de changement de conditions ou de déclenchements/d’arrêts, le process peut
être perturbé et il sera peut-être nécessaire de l’arrêter. Le système de décarbonatation
et stockage de l’aMDEA doit être arrêté comme indiqué ci-dessus. Voir ci-dessous les
causes possibles qui peuvent entrainer des disfonctionnements au process et les
actions qui doivent être prises :
1. Perte de l’énergie électrique
La perte de l’énergie électrique pour l'une des pompes de circulation d'amine
(12-MJ21A/B/C et 12-MJ22A/B/C) réduit la circulation jusqu'à ce que la pompe de
secours (stand-by) soit activée. Lorsque la teneur en CO2 du gaz d'alimentation est
basse, l'unité de décarbonatation peut fonctionner à circulation réduite, tout en restant
dans les limites des spécifications. Si la concentration en CO2 dans le GN avoisine les
2%, la colonne d’absorption va exiger une circulation totale afin de rester dans les
limites de spécifications. Dans le cas où la pompe de transfert d’amine 02-MJ21, est
utilisée (elle n'a pas de rechange/secours), l'amine quittant le filtre à charbon actif est
renvoyée directement vers la colonne d’absorption jusqu'à ce que la pompe 02-MJ21
soit remise en service.
La perte de l’énergie électrique pour un moteur du refroidisseur à ailette/ventilateur
réduit le refroidissement pour ce condenseur/refroidisseur. Si la situation venait à
persister, le taux de fonctionnement diminue.
2. Perte de l’air instrument
La perte de l’air instrument pour n’importe quelle vanne provoque automatiquement sa
mise en sécurité.
Comme indiqué sur chaque P&ID, les vannes FO se positionnent sur " fail open"
(Ouverte par manque d’air), alors que les vannes FC se positionnent sur " fail closed"
(Fermée par manque d’air).
Les vannes suivantes s’ouvrent par manque d’air instrument: 12-HV-1005, 12-FV-1076,
12-LV-1080, 12-FV-1231, 12-FV-1232, 12-FV-1253, 12-FV-1116A, 12-FV-1118A, 12-
FV-1373A, 12-PV-1125B, 02-FV-1029 et 12-XV-1351.
Les vannes suivantes se ferment par manque d’air instrument: 12-XV-1008, 12-XV-
1014, 12-XV-1019, 12-FV-1015, 12-PV-1148, 12-FV-1028, 12-LV-1054, 12-PV-1352,
12-FV-1356, 12-TV-1102, 12-FV-1113, 12-FV-1117, 12-PV-1125A et 12-FV-1070.
3. Perte du gaz d’alimentation
La perte du gaz d'alimentation provoque un arrêt complet du train de l'unité 12, à travers
l’interlock ESD I-1200 de la décarbonatation.

Page 22 sur 32 KBR


PROJET DU NOUVEAU TRAIN DE GNL DOCUMENT NO.
SKIKDA, ALGERIE PP-AAA-PP1-102
MANUEL OPERATOIRE VOLUME I, SECTION 2-1: REVISION 4
DECARBONATATION et STOCKAGE de l’aMDEA 19 NOVEMBRE 2013

Les Diesels de secours vont fournir l’énergie électrique nécessaire qui permet le
démarrage des générateurs de la turbine à gaz lorsque le gaz d'alimentation sera rétabli.
4. Perte de l’huile chaude
La perte de l'huile chaude provoque le refroidissement des rebouilleurs du régénérateur
ainsi que leurs arrêts.
Dans ce cas, l'amine riche retourne vers la colonne d’absorption sans être régénérée, et
l'absorption du CO2 est réduite puis arrêtée. Le CO2 passe donc dans les sécheurs et
dans les équipements en aval, il se solidifie et bouche les équipements cryogéniques.
Si le taux de CO2 dans la colonne d’absorption dépasse la limite du design de 50 ppm,
le train de GNL ne doit pas être mis en service.
5. Perte du compresseur de GN
La perte du compresseur de GN déclenche l’échangeur principal, ce qui arrêtera la
production de GNL. La pression de la ligne descend d’environ 66 bar eff à environ 40
bar eff, mais la circulation d’amine continue jusqu'à ce que le débit de GN est
rétabli.

Page 23 sur 32 KBR


PROJET DU NOUVEAU TRAIN DE GNL DOCUMENT NO.
SKIKDA, ALGERIE PP-AAA-PP1-102
MANUEL OPERATOIRE VOLUME I, SECTION 2-1: REVISION 4
DECARBONATATION et STOCKAGE de l’aMDEA 19 NOVEMBRE 2013

6.0 SECURITE/ARRET D’URGENCE


6.1 Systèmes d’arrêts d’urgence
Il y a plusieurs interlocks de sécurité associés à l’unité de décarbonatation et chacun est
conçu pour éviter le développement de toute situation à risque/dangereuse. Voir ci-
dessous de brèves descriptions des interlocks de sécurité prévus pour cette unité.
6.1.1 I-1200 –ESD de l’unité 12 de décarbonatation
L'interlock I-1200 est un ESD de l'unité de décarbonatation, unité 12, qui est activé par
l’interlock général de l’usine I-0000. Lorsque l’ESD est actionné, tous les équipements
de l’unité 12 s’arrêtent.
6.1.2 I-1210 –Protection contre le passage des vapeurs en fond du 12-MD21
L'interlock I-1210 de la colonne d’absorption 12-MD21 ferme les vannes de sortie des
fonds de la colonne d’absorption 12-MD21 afin d’empêcher le passage des vapeurs de
gaz et l’entrainement de liquide vers la colonne de détente HP 12-MD22.
En cas de niveau très bas dans la colonne d’absorption 12-MD21 ou très haut niveau
dans la colonne de détente HP 12-MD22, les deux vannes (12-XV-1014 et 12-XV-1019)
qui isolent le débit entre ces deux colonnes sont fermées.
6.1.3 I-1220 –Déclenchement par niveau bas du 12-MD22
En cas de bas niveau dans la colonne de détente HP 12-MD22, l’interlock I-1220 ferme
la sortie du fond de la colonne de détente HP pour empêcher le passage des vapeurs de
gaz. En cas de très bas niveau, le SIS (Safety Instrument System), à travers l’interlock I-
1220 de la colonne de détente HP, envoie une commande au DCS pour fermer la vanne
12-FV-1028.
6.1.4 I-1230 – Déclenchement par niveau bas du 12-MD39
En cas de bas niveau de la solution dans le ballon de reflux du régénérateur 12-MD39,
l’interlock I-1230 déclenche les pompes de reflux du régénérateur 12-MJ33/A pour
empêcher la cavitation. En cas de très bas niveau dans le 12-MD39, les pompes de
reflux du régénérateur de solvant 12-MJ33/A s’arrêtent.
6.1.5 I-1250 –Protection de la pompe de solvant 12-MJ22 A/B/C
Quand le niveau de la solution dans de la colonne de régénération 12-MD27 est très
bas, l’interlock I-1250 déclenche les pompes booster du solvant pauvre 12-MJ22A/B/C.
6.1.6 I-1251 –Protection de la pompe de solvant 12-MJ21 A
L’interlock I-1251 déclenche la pompe booster du solvant pauvre 12-MJ21A, par niveau
très bas dans de la colonne de régénération 12-MD27, ou par très faible débit vers la
pompe 12-MJ21A, ou par très basse pression aspiration.
6.1.7 I-1252 –Protection de la pompe de solvant 12-MJ21 B
L’interlock I-1252 déclenche la pompe booster du solvant pauvre 12-MJ21B, par niveau
très bas dans de la colonne de régénération 12-MD27, ou par très faible débit vers la
pompe 12-MJ21B, ou par très basse pression aspiration.

Page 24 sur 32 KBR


PROJET DU NOUVEAU TRAIN DE GNL DOCUMENT NO.
SKIKDA, ALGERIE PP-AAA-PP1-102
MANUEL OPERATOIRE VOLUME I, SECTION 2-1: REVISION 4
DECARBONATATION et STOCKAGE de l’aMDEA 19 NOVEMBRE 2013

6.1.8 I-1253 –Protection de la pompe de solvant 12-MJ21 C


L’interlock I-1253 déclenche la pompe booster du solvant pauvre 12-MJ21C, par niveau
très bas dans de la colonne de régénération 12-MD27, ou par très faible débit vers la
pompe 12-MJ21C, ou par très basse pression aspiration.
6.1.9 I-1255 –Protection contre le retour de débit du solvant 12-MD21
En cas d’absence de débit, l’interlock I-1255 empêche le retour de débit de solvant vers
la colonne d’absorption 12-MD21 afin d’éviter le retour des vapeurs de gaz.
En cas d’absence de débit de solvant pauvre vers la colonne d’absorption, l’interlock
ferme les vannes 12-XV-1008 et 12-FV-1117 pour empêcher le retour de débit venant
de la colonne 12-MD21.
6.1.10 I-1275 –Protection de la pompe anti-mousse 12-ML21-MJ01
Quand le niveau du produit anti-mousse dans le bac de stockage est très bas, l’interlock
I-1275 arrête la pompe d’injection anti-mousse qui est une partie intégrale de
l’ensemble d’injection anti-mousse 12-ML21.
6.1.11 I-1391 –Dépressurisation zone du pré-refroidisseur de sécheur 13-MC01
Quand l’interlock I-1391 est activé par le commutateur manuel 13-HZ-1072, il ouvre
la vanne de dépressurisation 12-HV-1005 à partir de la colonne d’absorption vers
la torche chaude.
6.2 Soupapes de sécurité
Le tableau suivant représente la liste de toutes les soupapes de sécurité associées au
système de décarbonatation et de stockage de l’aMDEA.

Liste des soupapes de sécurité du système décarbonatation et stockage d'aMDEA

Pression
Soupape No. Description/Localisation de tarage
(bar eff)

02-PRV-1002 Soupape/casse vide du bac de stockage de -2,16/11,00


solvant 02-MF22 vers/de l’atmosphère mbar eff

02-PRV-1012 Soupape/casse vide du bac de stockage de -2,16/11,00


solvant 02-MF21 vers/de l’atmosphère mbar eff

02-PRV-1026 Soupape de décharge d’azote vers atmosphère à 2,50


partir du container de MDEA concentrée.

12-PRV-1000A/B Soupape de décharge des produits de tête de la 75,00


colonne d’absorption vers torche chaude

Page 25 sur 32 KBR


PROJET DU NOUVEAU TRAIN DE GNL DOCUMENT NO.
SKIKDA, ALGERIE PP-AAA-PP1-102
MANUEL OPERATOIRE VOLUME I, SECTION 2-1: REVISION 4
DECARBONATATION et STOCKAGE de l’aMDEA 19 NOVEMBRE 2013

Liste des soupapes de sécurité du système décarbonatation et stockage d'aMDEA

Pression
Soupape No. Description/Localisation de tarage
(bar eff)

12-PRV-1017A/C Soupape de décharge des produits de tête de la 10,00


colonne de détente HP vers colonne de
régénération 12-MD27

12-PRV-1017B Soupape de décharge des produits de tête de 10,50


colonne de détente HP vers colonne de
régénération 12-MD27

12-PRV-1030 Soupape de décharge de la solution amine riche 15,00


de l’échangeur 12-MC22 vers torche chaude

12-PRV-1031 Soupape de décharge de la solution amine riche 15,00


de l’échangeur 12-MC22-B vers torche chaude

12-PRV-1032 Soupape de décharge de la solution amine riche 15,00


de l’échangeur 12-MC22-C vers torche chaude

12-PRV-1104 Soupape de décharge de la solution du pré-filtre 20,00


MDEA vers torche chaude

12-PRV-1105 Soupape de décharge de la solution amine du 20,00


filtre à charbon actif 12-ML33-MD02 vers torche
chaude

12-PRV-1226A/B Soupape de décharge de la solution du ballon 7,50


des drainages de solvant 12-MD30 vers torche
chaude

12-PRV-1229 Soupape de décharge de la solution du filtre de 16,00


charge de solvant 12-MD28 vers torche chaude

12-PRV-1259 Soupape de décharge de la solution amine 20,00


pauvre du post-filtre vers torche chaude

12-PRV-1278 Soupape de décharge de la solution amine 20,00


pauvre de l’échangeur 12-MC22-A vers torche
chaude

Page 26 sur 32 KBR


PROJET DU NOUVEAU TRAIN DE GNL DOCUMENT NO.
SKIKDA, ALGERIE PP-AAA-PP1-102
MANUEL OPERATOIRE VOLUME I, SECTION 2-1: REVISION 4
DECARBONATATION et STOCKAGE de l’aMDEA 19 NOVEMBRE 2013

Liste des soupapes de sécurité du système décarbonatation et stockage d'aMDEA

Pression
Soupape No. Description/Localisation de tarage
(bar eff)

12-PRV-1279 Soupape de décharge de la solution amine 20,00


pauvre dans l’échangeur 12-MC22-B vers torche
chaude

12-PRV-1280 Soupape de décharge de la solution amine 20,00


pauvre de l’échangeur 12-MC22-C vers torche
chaude

12-PRV-1281A/C Soupape de décharge tête de la colonne de 5,50


régénération vers torche chaude

12-PRV-1281B Soupape de décharge tête de la colonne de 5,77


régénération vers torche chaude

12-PRV-1282A/B Alimentation du 12-MC21 vers torche chaude 20,00

Page 27 sur 32 KBR


PROJET DU NOUVEAU TRAIN DE GNL DOCUMENT NO.
SKIKDA, ALGERIE PP-AAA-PP1-102
MANUEL OPERATOIRE VOLUME I, SECTION 2-1: REVISION 4
DECARBONATATION et STOCKAGE de l’aMDEA 19 NOVEMBRE 2013

6.3 Protection anti-incendie


Le tableau suivant représente la liste des équipements de protection anti-incendie
associés au système de décarbonatation et de stockage de l’aMDEA.

Equipements de protection anti-incendie du système de décarbonatation et de


stockage de l’aMDEA

Description Quantité

BBH - Décarbonatation

63-SP-005 Couverture anti-feu 1

63-SP-010 Dévidoir à flexible anti-incendie 1

63-SP-011 Armoire d’incendie 4 directions 2

63-SP-024 Borne d’incendie 4 directions avec canon à eau anti-incendie 4

63-SP-050 Canon à eau anti-incendie (en hauteur) 1

BBJ – stockage du solvant

63-SP-011 Armoire d’incendie 4 directions 1

63-SP-024 Armoire d’incendie 4 directions avec canon à eau anti-incendie 1

Page 28 sur 32 KBR


PROJET DU NOUVEAU TRAIN DE GNL DOCUMENT NO.
SKIKDA, ALGERIE PP-AAA-PP1-102
MANUEL OPERATOIRE VOLUME I, SECTION 2-1: REVISION 4
DECARBONATATION et STOCKAGE de l’aMDEA 19 NOVEMBRE 2013

7.0 ATTACHEMENTS
Les attachements suivants sont inclus dans ce chapitre du manuel opératoire:
7.1 Attachement 1: Liste des équipements.
7.2 Attachement 2: Consommation des utilités.

Page 29 sur 32 KBR


PROJET DU NOUVEAU TRAIN DE GNL DOCUMENT NO.
SKIKDA, ALGERIE PP-AAA-PP1-102
MANUEL OPERATOIRE VOLUME I, SECTION 2-1: REVISION 4
DECARBONATATION et STOCKAGE de l’aMDEA 19 NOVEMBRE 2013

7.1 Attachement I : Liste des équipements


Le tableau suivant représente la liste des équipements associés au système de
décarbonatation et de stockage de l’aMDEA.

Liste des équipements du système de décarbonatation et de stockage d’aMDEA

Pression Temp de
Equipment No. Description de calcul calcul
(bar eff) (ºC)

02-MF21 Bac de stockage de solvant pur 25 mbar eff 81/1

02-MF22 Bac de stockage de solvant mixte 25 mbar eff 81/1

02-MJ21 Pompe de transfert de solvant Débit nominal 25 m3/h

02-MJ22 Pompe d’alimentation de solvant mixte Débit nominal 10 m3/h

12-MC21 Refroidisseur de solvant pauvre 20 155/-12

12-MC22 A/B/C Echangeur de solvant pauvre/riche 20 150/-12

12-MC23-A/B Rebouilleur du régénérateur de solvant 9 180/-12

12-MC34 Condenseur du régénérateur de solvant 7,7 135/-12

12-MC35 Refroidisseur de tête de la colonne 75 85/-12


d’absorption

12-MD21 Colonne d’absorption 75 110/-29

12-MD22 Colonne de détente HP 10 110/-7

12-MD27 Colonne de régénération de solvant 7.65 140/-7

12-MD28 Filtre de charge de solvant 16 100/0

12-MD30 Ballon des drainages de solvant 7,5 135/-7

12-MD39 Ballon de reflux du régénérateur de 7,65 135/-7


solvant

12-MJ21-A/B/C Pompes de solvant pauvre Débit nominal


257 m3/h Chacune

Page 30 sur 32 KBR


PROJET DU NOUVEAU TRAIN DE GNL DOCUMENT NO.
SKIKDA, ALGERIE PP-AAA-PP1-102
MANUEL OPERATOIRE VOLUME I, SECTION 2-1: REVISION 4
DECARBONATATION et STOCKAGE de l’aMDEA 19 NOVEMBRE 2013

Liste des équipements du système de décarbonatation et de stockage d’aMDEA

Pression Temp de
Equipment No. Description de calcul calcul
(bar eff) (ºC)

12-MJ22-A/B/C Pompes booster de solvant pauvre Débit nominal


276 m3/h Chacune

12-MJ25 Pompe de drainage de solvant Débit nominal


25 m3/h

12-MJ26 Pompe d’écrémage d’huile Débit nominal


16 m3/h

12-MJ33/A Pompes de reflux du régénérateur solvant Débit nominal


25,7 m3/h Chacune

12-ML21 Ensemble d’injection anti-mousse Débit nominal


0,02 m3/h

12-ML33 Ensemble de filtre à charbon actif Débit nominal


51,4 m3/h

Page 31 sur 32 KBR


PROJET DU NOUVEAU TRAIN DE GNL DOCUMENT NO.
SKIKDA, ALGERIE PP-AAA-PP1-102
MANUEL OPERATOIRE VOLUME I, SECTION 2-1: REVISION 4
DECARBONATATION et STOCKAGE de l’aMDEA 19 NOVEMBRE 2013

7.2 Attachement II : Consommation des utilités


Le tableau suivant représente la liste des moteurs électriques associés au système de
décarbonatation et de stockage MDEA et leurs prévisibles consommations.

Liste des moteurs du système de décarbonatation et de stockage d’aMDEA

Charge
Equipement No. Description Disponible
(kW)

02-MJ21-M Moteur électrique de la pompe de transfert de 11


solvant

02-MJ22-M Moteur électrique de la pompe d’alimentation 4


de solvant mixte

12-MC21-MJ01 à 06 Refroidisseur du solvant pauvre 37 chacun

12-MC34-MJ01 à 06 Refroidisseur du régénérateur de solvant 30 chacun

12-MC35-MJ01 à 06 Refroidisseur de tête de la colonne 37 chacun


d’absorption

12-MJ21A/B/C-M Moteurs électrique de la pompe de solvant 780 Chacun


pauvre

12-MJ22A/B/C-M Moteurs électriques de la pompe de booster 110 Chacun


de solvant pauvre

12-MJ25-M Moteur électrique de la pompe de drainage de 15


solvant

12-MJ26-M Moteur électrique de la pompe d’écrémage 4


d’huile

12-MJ33/33A-M Moteurs électriques de la pompe de reflux du 7,5 Chacun


régénérateur.

12-ML21 Package anti-mousse 0,25

7.3 Attachement III : Calculateur de débit de l’AGRU

Page 32 sur 32 KBR

Vous aimerez peut-être aussi