Vous êtes sur la page 1sur 2

Restauration municipale

01.48.84.34.34.

Choisy-le-Roi,
Le 02 mars 2011

COMPTE-RENDU
COMMISSION RESTAURATION DU 01-03-11

Les plats composés (spaghetti bolognaise, hachis parmentier…) ne sont pas consommés par
les enfants qui ne mangent pas de viande. Il semble que ces enfants soient de plus en plus
nombreux au sein des restaurants scolaires. Mme Després rappelle que la municipalité ne
prend pas en compte la gestion des repas sans viande. Seuls les repas sans porc sont préparés
à la cuisine centrale. Lorsque ça ne modifie pas la recette, les agents de restauration séparent
le féculent de la viande (une barquette de pâtes et une barquette de sauce bolognaise).

Certains parents d’élèves souhaitent une fréquence plus importante de services de poissons.
Il est rappelé que le poisson est proposé au menu une fois par semaine et deux fois par
semaine tous les quinze jours. Cette fréquence est conforme voire supérieure aux
recommandations nutritionnelles. La variété de poissons garantis «peu d’arêtes» (filet de hoki,
pavé de colin, médaillon de merlu) proposée en restauration scolaire, est limitée. Ceci peut
entraîner une certaine répétition. Les enfants semblent toutefois apprécier le poisson car celui-
ci est bien cuisiné et riche en goût.

Réflexion concernant la consommation d’un aliment biologique par semaine (laitage ou fruit).
Quel est l’impact pour les enfants ? La possibilité de servir du pain biologique
quotidiennement est envisagée pour un coût plus important. Après dégustation ce jour du pain
biologique par la commission, il est décidé de faire l’essai auprès des enfants sur une semaine.
En effet, le pain biologique possède une mie plus dense et une croûte plus dure ce qui n’est
pas toujours adapté au goût des enfants.

Les quantités servies aux adultes sont jugées insuffisantes. Les barquettes sont régulièrement
pesées au cours de la production afin de contrôler l’exactitude du poids. D’autre part, les
grammages respectent les obligations nutritionnelles mises en place par l’état (groupe d’étude
réunissant des professionnels de la nutrition). Les services vétérinaires seront habilités à
contrôler les menus et les grammages dès le mois de septembre 2011.

1
Certains demi-pensionnaires se plaignent d’avoir faim dans l’après-midi.
D’autres élèves de maternelle ont encore faim après le goûter.
Les grammages servis respectent les obligations nutritionnelles définis en restauration
scolaire. En revanche, les fruits non consommés au déjeuner peuvent être proposés en
complément du goûter. La tolérance n’est pas identique pour les produits laitiers qui ne
doivent en aucun cas sortir du réfectoire pour une consommation ultérieure. En effet, cette
situation entraînerait deux risques importants : le non respect de la chaîne du froid et
l’absence de contrôle des dates limites de consommation. Ces consignes seront reprécisées
par courrier aux responsables d’établissements.

A l’école Langevin maternelle, certains enfants se plaignent de ne pouvoir manger qu’une


moitié de pomme lorsque celle-ci est proposée au menu. Les pommes sont coupées en
morceaux chez les maternelles pour faciliter la mastication. Plusieurs morceaux de pommes
sont ainsi distribués aux enfants en fonction de leur faim.

Actuellement le fromage est déposé sur les tables en début de repas, en même temps que
l’entrée. Ainsi, les enfants ont moins d’appétit pour consommer le plat principal (viande et
accompagnement). La commission décide de réintégrer la place du fromage en fin de repas.

Les salades individuelles proposées dans les pique-niques sacs à dos ne sont pas appréciées
par les enfants. Rappel concernant les normes d’hygiène applicables en restauration
collective. D’autre part, certains parents d’élèves fournissent déjà un pique-nique aux enfants.
La suppression du pique-nique fourni par la restauration municipale n’est pas décidée car
certains enfants n’ont pas la possibilité d’apporter un panier repas.

Le repas de noël n’a pas été très apprécié par les enfants : terrine de chevreuil, noix de Saint
Jacques, fondue de poireaux et pommes de terre, mignardises sucrées.
Les adultes étaient très satisfaits.

Thème de débat soumis aux parents d’élèves pour la prochaine commission : faut-il supprimer
la collation matinale (pain + lait) ? Celle-ci est servie tardivement et sans distinction à tous les
enfants (double petit déjeuner pour certains).

Plusieurs thèmes sont proposés pour la semaine du goût 2011 : la pomme, le raisin, les
couleurs, la châtaigne, les fruits secs, le chocolat… La décision finale sera adoptée lors de la
prochaine commission restauration.

Un rappel sera fait auprès des agents qui encadrent le repas concernant l’accompagnement des
enfants : servir les plats en maternelle, remplir les verres d’eau…

A l’école Blanqui élémentaire, des fromages individuels en consommation du 14 janvier ont


été livrés en date de consommation dépassée. Après enquête auprès des agents de restauration
de cette école, il s’avère que la date de consommation de ces fromages n’était pas dépassée.
En revanche, l’emballage chez le fournisseur a mal été maîtrisé car un léger verdissement
apparaissait sur certains fromages.