Vous êtes sur la page 1sur 13

Rapport de Projet de fin d’études Licence Génie Electrique Option : électrotechnique

COMMANDE D’UN CONVERTISSEUR


DC/DC A BASE D’UN REGULATEUR PID

Proposé et Dirigé par Mr : GHELLAB Mohamed


Zinelaabidin(1)

Réaliser par : BELABAS Okba(2) , DEHIRI Abderahime (3) ,SALMI Nour Eddine(4)
(1)
Enseignant au Département Génie électrique – Faculté de technologie – Université de M’sila
(2)
Licence Electrotechnique – Département Génie électrique – Faculté de technologie – Université de M’sila
(3)
Licence Electrotechnique – Département Génie électrique – Faculté de technologie – Université de M’sila
(4)
Licence Electrotechnique – Département Génie électrique – Faculté de technologie – Université de M’sila

Résumé : Le travail qu’on a présenté porte sur l’etude de la commande de convertisseurs DC-DC (BUCK) par un régulateur
PID .

Nous avons réalisé un convertisseur DC/DC abaisseur de tension type Buck en boucle ouvert sur MatLab et nous avons obtenu
les résultats attendus, puis on a proposé un système de contrôle qui consiste à utiliser un régulateur PID et nous avons obtenu
des résultats plus précis et plus stables à partir des résultats en boucle ouverte

Mots clé : Convertisseur BUCK (Hacheur série), Simulink, Régulateur PID , MatLab
1-INTRODUCTION

L'énergie électrique, entre sa production initiale et son utilisation finale, doit très souvent subir de
multiples conversions afin de s’adapter aux besoins du consommateur. Vu son faible coût et son rendement
élevé, l’électronique de puissance devient, de plus en plus, la solution optimale pour conditionner l'énergie
électrique. Ainsi, une des branches de l’électrotechnique ayant subie une évolution technologique importante,
est celle des convertisseurs statiques qui ont vu une nette amélioration de leur rendement. Selon la
transformation d’énergie réalisée par le convertisseur, on peut distinguer les quatre familles suivantes :

- les redresseurs : permettent de convertir une tension alternative en une tension


Continue,
- les hacheurs : assurent la conversion continue - continue en agissant sur l’amplitude
de la sortie,
- les onduleurs : ont pour objectif de transformer une tension continue en une
Alternative,
- les gradateurs ou les cyclo-convertisseurs : délivrent une tension alternative à partir d’une source aussi
alternative en agissant sur l’amplitude et / ou la fréquence.

Et on se concentre dans notre travaille sur les Hacheurs (DC-DC). [1]

Département de génie électrique –Faculté de technologie –Université de M’SILA 2019/2020


1
Rapport de Projet de fin d’études Licence Génie Electrique Option : électrotechnique

2- LES HACHEURS (DC-DC)

Les convertisseurs continu-continu ont pour fonction de fournir une tension continue variable à partir d'une tension

Continue fixe. La tension continue de départ peut être un réseau alternatif redressé et filtré, une batterie d'accumulateurs,

Une alimentation stabilisée… On distingue deux types de convertisseurs continu-continu. Ceux qui sont non isolés, que

L’on appellera hacheurs, et ceux qui comportent un transformateur assurant l'isolation galvanique, que l'on appelle

Alimentations à découpage (cas des alimentations de PC…). Par la suite, nous n’étudierons que les premiers

- La figure (1) rappelle le schéma de principe du hacheur :

Figure (1) : Schéma de principe du hacheur. [2]

Le hacheur se compose de condensateurs, d’inductances et l’interrupteur Unidirectionnel,

2.1- HACHEUR SERIE ET PARALLELE

les hacheurs sont des convertisseurs statiques qui sont alimentés par des sources de tension continue
et produisent aux bornes d’une charge une tension unidirectionnelle de valeur moyenne réglable. On peut
imaginer un grand nombre de dispositifs électroniques réalisant cette fonction. On se contentera ici d’indiquer
les types de montages les plus utilisés ainsi que quelques applications. Ces montages utiliseront des
interrupteurs unidirectionnels statiques qui seront représentés par le symbole de la figure (3).
[3]

Figure (2) : Symbole de l’interrupteur Unidirectionnel. [3]

Département de génie électrique –Faculté de technologie –Université de M’SILA 2019/2020


2
Rapport de Projet de fin d’études Licence Génie Electrique Option : électrotechnique

2.2-HACHEUR SERIE (BUCK)


Un convertisseur BUCK, ou hacheur série, est un appareil qui convertit une tension continue en une
autre tension continue de plus faible valeur, Le hacheur série est un convertisseur direct DC–DC, La source
d'entrée est de type tension continue et la charge de sortie continue de type source de courant. L'interrupteur
peut être remplacé par un transistor puisque le courant est toujours positif et que les commutations doivent être
commandées (au blocage et à l'amorçage). [4]

2.2.1- LA STRUCTURE DU HACHEUR BUCK

Figure (3) : Schéma global de la structure d’un convertisseur BUCK.

2.2.2-SCHEMA ELCTRIQUE :

Figure (4) : Schéma électrique d’un convertisseur BUCK.

2.2.3- PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

Lors de la première partie du cycle de fonctionnement, de ( 0 à αT ), l'interrupteur commandé est


fermé (passant). Cette fois, la source et la charge ne sont pas en contact durant cette phase. La diode est alors
bloquée. Lors de la seconde partie du cycle, de ( αT à T ), on ouvre l'interrupteur commandé et la diode devient
passante. C'est alors que la source et la charge sont reliées. [4]

Département de génie électrique –Faculté de technologie –Université de M’SILA 2019/2020


3
Rapport de Projet de fin d’études Licence Génie Electrique Option : électrotechnique

4.2.4 COMPOSITIN HACHEUR BUCK :

Le hacheur série se compose de deux interrupteurs de puissance principaux à savoir :

2.2.4.1 Le Transistor IGBT :

Le transistor bipolaire à grille isolée est un dispositif semi-conducteur de la famille des


transistors qui est utilisé comme interrupteur électronique, principalement dans les
montages de l’électronique de puissance. [5].

Et ’est un interrupteur commandable à la fermeture et à l’ouverture par une tension entre sa


grille et son émetteur. Il supporte des grandes puissances et des fréquences de commutation
moyennement grandes. On le trouve spécialement dans le domaine de traction
électromécanique. Il combine entre les avantages du BJT et MOSFET pour donner un bon
compromis. [6].

Figure (5) : Représentation symbolique d’un IGBT .

4.2.4.2- La diode

Une diode se comporte comme un interrupteur automatique dont contacts se ferment des que l'anode devient
légèrement positive par rapport à la cathode et dont les contacts s'ouvertes dès que le courant qu'elle porte
devient nul, il sembler banal de préciser qu’une diode arrête de Conduire lorsque le courant nul

Département de génie électrique –Faculté de technologie –Université de M’SILA 2019/2020


4
Rapport de Projet de fin d’études Licence Génie Electrique Option : électrotechnique

Figure (6) : Représentation symbolique et la caractéristique statique de la diode. [7].

3 -SIGNAL MLI (PWM)

Un signal MLI (la modulation de largeur d’impulsions) est un signal numérique (donc binaire, deux
états bas et haut seulement) qui représente une valeur analogique sous la forme d’un rapport cyclique qu’on
peut contrôler, il est obtenu par comparaison entre un signal de découpage, et le signal de sortie, [8].

Cette technique de commande repose sur la comparaison d’une onde modulante (signal deréférence) a une
onde porteuse haute fréquence en forme de dents de scie présentée dans la Figur1. Les instants de commutation
sont déterminés par les points d’intersection entre la
la forme de ce signal est représentée sur la figure (1) ci-dessous :

Figure (7) : La forme du signal MLI.

Si sign_réf > sign_port alors S = 1.


Si sign_port > sign_réf alors S = 0
[9].

4- RAPORT CYCLIQUE

Le rapport cyclique est défini comme le temps t on pendant lequel l’interrupteur est fermé
divisé par la période de fonctionnement du montage T, soit :

On définit également le temps pendant lequel l’interrupteur est fermé par :

[3].

Département de génie électrique –Faculté de technologie –Université de M’SILA 2019/2020


5
Rapport de Projet de fin d’études Licence Génie Electrique Option : électrotechnique

5- Etude de la régulateur PID :

PID : Proportionnel Intégral Dérivé

5.1- Rôle du régulateur :

Le régulateur doit maintenir une mesure égale à une consigne quelles que soient les perturbations
subies par le procédé. Le réglage des paramètres de son algorithme dépend des performances
attendues en temps de réponse et en précision dynamique lors de ces perturbations, mais aussi des
changements de consigne [10].

5.2- Régulateur PID :

Un régulateur est constitué d’un comparateur pour observer l’écart entre la mesure et la consigne,
et d’un correcteur dont l’algorithme permet d’obtenir une loi d’évolution de la mesure du procédé
conforme au cahier de charges. Le correcteur a une action PID (Proportionnelle, Intégrale et Dérivée)
et associée à un comparateur, ce qui+ forme un régulateur PID [10].

Figure (8) : Schéma d’un régulateur PID

Département de génie électrique –Faculté de technologie –Université de M’SILA 2019/2020


6
Rapport de Projet de fin d’études Licence Génie Electrique Option : électrotechnique

6- SIMULATION DE HACHEUR ( BUCK ) :


Pour montrer le rôle des convertisseurs (BUCK) nous avons utilisé logiciel MATLAB pour la simulation, en
prenant ( Ue=12V, L=100e-6H, R=10Ω,C=500e-6F , F=24000 Hz ) et en changeant a chaque fois la valeur de
α.

6.1 – Simulation de HACHEUR en boucle ouvert (BO) :

Figure (9) : Schéma d’un convertisseur BUCK sur MATLAB en Boucle ouvert

FONCTION DE TRANSFERE DE HACHEUR :

( ) ( )
=
1 1
s + + + ( )

Département de génie électrique –Faculté de technologie –Université de M’SILA 2019/2020


7
Rapport de Projet de fin d’études Licence Génie Electrique Option : électrotechnique

- Pour une valeur de α = 50% on obtient les courbes suivantes :

Figure (9.1) : La tension aux bornes du charge

Figure (9.2) : Signale de commande

Département de génie électrique –Faculté de technologie –Université de M’SILA 2019/2020


8
Rapport de Projet de fin d’études Licence Génie Electrique Option : électrotechnique

- Pour une valeur de α = 22% on obtient les courbes suivantes :

Figure (9.3) : La tension aux bornes du charge

Figure (9.4) : Signale de commande

Remarque :
La tension de sortie du hacheur buck est présenté dans la figure (9.1) et la figure (9.3)
- A partir de ces résultats, on remarque que le circuit effectué correctement son rôle car la tension de
sortie est inférieure à celle de l’entrée.

Département de génie électrique –Faculté de technologie –Université de M’SILA 2019/2020


9
Rapport de Projet de fin d’études Licence Génie Electrique Option : électrotechnique

6.1 – Simulation de HACHEUR en boucle fermé (BF) :

Figure(10) : Schéma bloc


Schéma sur MatLab :
Ue=12V, L=100e-6H, R=10Ω,C=500e-6F , Kp=5 , Ki=10 , Kd=0 , F=24000 Hz

Figure (10.1) : Schéma d’un convertisseur BUCK sur MATLAB en Boucle fermé

Département de génie électrique –Faculté de technologie –Université de M’SILA 2019/2020


10
Rapport de Projet de fin d’études Licence Génie Electrique Option : électrotechnique

FT de PID
Kds + Kps + Ki
( )=
s

FTBF :

( ) + +
=
( ) 1 1
+ + + + +

Paramaters de Step :
Step time : 0.025 s
Initial value : 3 V
Final value : 3 V
Sample time : 0

Figure (10.2) : La tension de référence et la tension de sortie

Département de génie électrique –Faculté de technologie –Université de M’SILA 2019/2020


11
Rapport de Projet de fin d’études Licence Génie Electrique Option : électrotechnique

Figure (10.3) : Signale de commande


Remarque :
- On remarque que les résultats plus précis et plus stables et plus lisse à partir des résultats en boucle
ouverte commee attendus
- On remarque que la tension de sortie n’est pas la même par rapport de la tension d’entrée qui
exprime le rôle du convertisseur abaisseur (BUCK)

Conclusion :
Dans ce travail, en premier lieu on a donné un rappel théorique sur le convertisseur DC-DC
abaisseur (Buck) et le fonctionnement des interrupteurs de puissance (IGBT, Diode) el le
principe de fonctionnement de SIGNAL MLI (PWM)
En deuxième lieu Nous avons réalisé un convertisseur DC/DC abaisseur de tension type Buck
puis on a adapté un programme sous l’environnement MATLAB pour montrer que la tension de
sortie n’est pas la même par rapport de l’entrée, et elle peut être ajustée en jouant sur la valeur
du rapport cyclique

Département de génie électrique –Faculté de technologie –Université de M’SILA 2019/2020


12
Rapport de Projet de fin d’études Licence Génie Electrique Option : électrotechnique

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES :

[1] Kamel GUESMI, ‹‹ CONTRIBUTION A LA COMMANDE FLOUE D’UN CONVERTISSEUR STATIQUE ››,
Thèse de doctorat, UNIVERSITE DE REIMS CHAMPAGNE ARDENNE, 01 DECEMBRE 2006

[2] Cours Hacheurs

[3] Chapitre 4, Licence EEA Module U6, UNIVERSITE DE SAVOIE.

[4] Othmane BENSEDDIK / Fathi DJALOUD, ‹‹ ETUDE ET OPTIMISATION DU FONCTIONNEMENT D’UN


SYSTEME PHOTOVOLTAIQUE ››, Mémoire de Master, UNIVERSITE KASDI MERBAH, OUARGLA, 27 juin 2012.

[5] Wikipédia << TRANSISTOR BIPOLAIRE à GRILLE ISOLEE >>

[6] Ali SOLTANI << ETUDE ET REALISATION D’UN HACHEUR BUCK DESTINE A L’IMPLEMENTATION
DES COMMANDES A BASE DE DSP >> , Mémoire de Master , UNIVERSITE LARBI BEN M’HIDI , OUM EL
BOUAGHI , 05/06/2016

[7] Guy SEGUIER << L’ELECTRONIQUE DE PUISSANCE >> les fonctions de base et leurs principales
applications, 7eme édition, professeur à l’université des sciences et techniques de Lille. édition
londres paris newyork1997.

[8]

[9] abderraouf TOUAFEK << COMMANDE DU BUCK ET DU BOOST PAR BACKSTEPPING >>, Mémoire de
Master, UNIVERSITE FERHAT ABBAS, SETIF, 27 Juin 2018

[10] Noureddine GOAR / Abdelkader MAHMOUDI, ‹‹ REALISATION D’UN CONVERTISSEUR DC/DC DANS
UNE CHAINE DE CONVERSION D’ENERGIE ››, Mémoire de Master, UNIVERSITE LARBI BEN M’HIDI, OUM
EL BOUAGHI, Juin 2017

Département de génie électrique –Faculté de technologie –Université de M’SILA 2019/2020


13

Vous aimerez peut-être aussi