Vous êtes sur la page 1sur 2

Support nutritionnel parentéral

Indications : Contre-indications
(relatives) :
Nutrition parentérale totale :
Impossibilité d’alimentation orale ou
entérale
Tube digestif non fonctionnel : iléus, Insuffisance rénale anurique
ischémie intestinale, ... Hypertriglycéridémie (>6mmoles/l)
Malabsorption : maladies intestinales Hyperglycémie labile
inflammatoires, intestin court (<1m Insuffisances respiratoire, hépatique,
grêle), grêle radique rénale
Risque accru de broncho aspiration : Trombose veineuse, troubles de la
vomissements, troubles de la conscience, crase
état de choc sévère
Pancréatite aiguë sévère
Distension abdominale, diarrhée sévère
avec éviction des causes externes
(médicamenteuses, etc.)
Nutrition parentérale de complément :
Pour atteindre la cible calorique
avec la NE
Mise à jeun répétées : chimiothérapie,
attente de chirurgie ou d’investigations

Choix de l’abord veineux :


Longue durée : Voie veineuse centrale (VVC)
Cathéter tunnelisé : si VVC impossible directement
Chambre implantable (PAC, DAVI) : accès veineux permanent
Temporaire : Cathéter veineux périphérique (VVP) : en attente de VVC ou
(max 7-10j.) complément de NE, verrou antibiotique de la VVC.

Choix de la solution parentérale :


Abord veineux central :
NP ternaire : poche multicompartiments à mélanger juste avant la perfusion
(acides aminés, glucose, lipides). Ajouter une ampoule de Cernevit® (vitamines)
et une ampoule d’Addamel® (oligo-éléments) par jour dans la poche. Contacter
la pharmacie avant tout autre ajout. Jeter la poche restante après 24h.

Abord veineux périphérique :


Poche ternaire pour NP périphérique, osmolarité basse (800 mOsm/l max). A
faire couler en 12-18 h et à changer chaque jour. Voie veineuse périphérique à
changer toutes les 72h. Pas d’adjonction dans la poche (sauf Addamel® et
Cernevit®). Volume maximum : 2000 ml

Guidelines Nutrition Artificielle - LK - 2013


Modalités d’administration :
Pose d’une VVC : consulter document du GRESI, lien intranet :
http://soins.hcuge.ch/techniques_soins/techniques_assistance/posevoieCentrale_intra.
html

Soins, surveillance, entretien et ablation d'un cathéter veineux central : consulter


document du GRESI, lien intranet :
http://soins.hug-
ge.ch/techniques_soins/techniques/injections_perfusions/cath_central.html

Mise en route :
Bilan sanguin avant le début de la nutrition :
prévention du syndrome de renutrition inaproprié (Na, K, Mg, P), corriger les
troubles électrolytiques avant le début de la NP (propositions de posologie dans
l'annexe 1, à valider par le médecin)
Surveillance de la tolérance métabolique : glycémie, profil lipidique
(triglycérides), enzymes hépatiques
Surveillance des paramètres nutritionnels : CRP, Osmolalité, Albumine,
préalbumine

Surveillance :
Clinique : signes vitaux, température, poids (2 x sem)
Etat nutritionnel : variation du poids, composition corporelle (BIA) (1 x 10-15j),
signes cutanés
Biologique de routine : électrolytes, protéines, hématocrite, urée, créatinine,
glucose, bilirubine (1 x j jusqu’à stabilité puis 1-2 x sem)
Biologique nutritionnel : CRP, Osmolalité, préalbumine (2 x sem), Albumine (1 x
15j.)
Dépistage des complications : Hémogramme, formule sanguine, plaquettes,
enzymes hépatiques, triglycérides (1 x sem), surveillance des abords veineux
Si suspicion de stéatose ou cholescystite : échographie hépatobiliaire

Nutrition combinée :
A considérer dès que la cible calorique n’est pas atteinte par voie entérale au bout de 2-
3 j. Par voie centrale ou périphérique (max 7-10j.).

Arrêt :
Dès que l’autonomie alimentaire orale est restaurée ou relais par la NE (min 80%
des besoins couverts)
Retrait thérapeutique nutritionnel (considérations éthiques)

Références : cours LLL 2007 Espen,


Cours SSNC Nutrition et Chirurgie ,
Question de Nutrition Clinique de l’Adulte, SFNEP, éd 2006

Guidelines Nutrition Artificielle - LK - 2013