Vous êtes sur la page 1sur 18

ADDITIF à la Formation : Pompes KSB

Pompes : Cas général


Une pompe est le seul dispositif permettant d’apporter de l’énergie au liquide.
Z
D
x ZD

E
x
C
x pompe
ZC
Expression de la charge en C : Expression de la charge en D :
2
pC U 2 pD UCD
Zch (C) = + C
+ ZC Zch (D) = + + ZD
ρg 2g ρg 2g

L’énergie en D est l’énergie en C …plus… l’énergie apportée par la pompe et …moins…


les pertes de charge.
Z (D) = Z (C) + …H … – DH ... Soit : Zch(C) = Zch(D) + DHCD – Hmt
ch ch mt CD

2
Pompes : Cas général

Bernoulli avec une pompe pC UC2 pD U2D D

en hauteur de liquide : 

2g
 zC 


2g
 zC +  DHC
CD  H mt

Bernoulli avec une pompe


D
pC  1 ρUC   zC  pD  1 ρ UD   zD    DH
2 2
  Hmt
en pression : 2 2 C
CD

Attention :
- Les pertes de charge sont à prendre uniquement entre C et D;
- La pompe doit être située entre C et D.

La puissance apportée par la pompe est : P = ϖ . qV . Hmt en Watt

Si son rendement est  , alors la pompe absorbe : P’ = (1/). P


L’énergie (ici le travail W) apportée par la pompe à l’unité de masse du fluide est :

W = g . Hmt en J.kg-1

3
Exercice 1
Z
Un liquide de densité 1,2 circule
D
dans des conduites de 10,0 cm de
x ZD
diamètre à l’aspiration, et de 5 cm au
refoulement, avec un débit de 16 L.s – 1.
E
La puissance consommée par la
x
pompe est de 17 kW ; son rendement C
pompe
est de 0,65. x ZC
Les pertes de charges à l’aspiration (entre C et E), ont pour coefficient 4,5 ; et celle au
refoulement ont pour coefficient 8,5.
On donne : ZC = 2,00 m ; ZE = 5,50 m ; ZD = 12,00 m.
La pression en C est : pC = 1,500 bar
a) Calculer la hauteur manométrique totale apportée par la pompe au circuit ?
b) Calculer la pression en E, puis la pression en D, ainsi que les hauteurs de charge
correspondantes ?

4
Pompes : de réservoir à réservoir

Il faut vaincre la pesanteur et les pB


pertes de charge, donc la pompe ZB
doit apporter l’énergie (en

ZB – ZA = h
hauteur de liquide) :
h +  DHAB

pA
De plus, les réservoirs ne sont ZA
pas forcément à la même Pompe
pression ; la pompe doit aussi
apporter l’énergie, (en hauteur Au total, la pompe doit apporter l’énergie ou la
de liquide) : puissance (en hauteur de liquide) :
(pB – pA)/ pB  pA
Hmt   h  ΣΔHAB
Le résultat précédent peut bien sûr être retrouvé à 
partir de l’expression de Bernoulli dans le cas
général. Il suffit de : négliger les termes comprenant
les vitesses dans les réservoirs. 5
Le phénomène de cavitation

La trompe à vide permet de faire diminuer la pression


jusqu’à atteindre la pression de vapeur saturante de Aspiration par
l’eau : pvs trompe à vide

L’eau entre alors en ébullition, tout en restant à T  20 °C


Ce phénomène peut se produire dans un circuit
hydraulique, provoquant des vibrations et des bruits
et surtout entraînant la détérioration du matériel. T  20 °C
Les pompes sont particulièrement exposées car c’est en général à l’entrée de la pompe
que la pression est la plus faible dans le circuit.
Exemples de dégâts provoqués par
la cavitation :

6
NPSH disponible : NPSHd et NPSH requise : NPSHr

Définition : c’est l’énergie à l’entrée de la pompe, en plus de celle correspondant à la


pression de vapeur saturante, exprimée en hauteur de liquide.
pvs
NPSHd  Zch(E)  0 Ex

pB
ZB x B
Énergie à l’entrée
Pompe
Énergie correspondant à
de la pompe
pvs, exprimée en hauteur
NPSH requise : NPSHr
de liquide
La NPSHr est le minimum de NPSHd
Bernoulli en hauteur de charge entre B et E : pour qu’il n’y ait pas cavitation, il faut
Zch(B) = Zch(E) +  DHBE que :
NPSHr < NPSHd
soit : Zch(E) = Zch(B) –  DHBE
La NPSHr est donnée par le
Comme UB = 0 , il reste : Zch(B) = pB/ + ZB constructeur (4ème caractéristique de
la pompe).
pB  pvs
NPSHd  ZB    DHEB
 7
Exercice 2

Une pompe fournit un débit d’eau de 4,0 L/s, pour des conduites de 4,0 cm de
diamètre. Elle est située 5,0 m au-dessus de la surface libre du réservoir d’aspiration. La
pression à la surface libre du réservoir est la pression atmosphérique : patm = 1,01 bar.
Les pertes de charge ont pour coefficients 2,5 à l’aspiration et 2 au refoulement.
On prendra pour l’eau à la température d’utilisation : pvs = 0,02 bar.
Calculer la NPSHd ?

8
Détermination du point de fonctionnement : Généralités
Le constructeur fournit une caractéristique pour la pompe : Hmt1 = f(qv)
On trace sur le même graphe la caractéristique Hmt
de la conduite : Hmt2 = f(qv) Caractéristique
de la pompe
Le point d’intersection des deux caractéristiques
donne le point de fonctionnement P du circuit.
Caractéristique
On connaît ainsi Hmt et qv pour le circuit étudié. Hmt P de la conduite

Exemple : Une pompe GMIN 5 n°16, sert à


transférer une solution aqueuse de densité 0,98.
Les réservoirs d’aspiration et de refoulement
sont à la pression atmosphérique. La différence
de cote entre leurs surfaces libres est de 90,0 m.
Le diamètre des conduites est de 2,5 cm. Les qv
pertes de charge ont pour coefficient 20 à qv
l’aspiration et 30 au refoulement.
a) Déterminer le point de fonctionnement du circuit ?
b) En déduire le débit, le rendement de la pompe et la NPSHr ? 9
Détermination du point de fonctionnement : Exemple

Pertes de charge à l’aspiration : DH1 = 20 U2/2g


U = 4qv/( D2) donc DH1 = 4,23.106 qv2
De même : DH2 = 6,35.106 qv2

D’où Hmt = DH1 + DH2 + h = 1,06.107 qv2 + 90 P

qv
(m3.h – 1 )
0 3 5 6 8
Hmt 90 97 110 119 142
(m)

Les coordonnées de P sont : qv = 5,4 m3.h – 1


Hmt = 114 m

On lit sur la partie du bas, pour qv = 5,4 m3.h – 1:


 = 55 %
NPSHr = 3 m
Choix d’une pompe (débit donné) : Exemple
Une pompe doit fournir 7,50 kW pour un débit de 7,00 litres/s. La densité du liquide transporté est
d = 1,02.
a) Calculer la hauteur manométrique
totale que doit fournir la pompe.
b) Choisir la pompe à partir des
caractéristiques fournies. Pourquoi
prendre une GMIN21 plutôt qu’une
GMIN25 ?
c) Comment modifier le circuit pour
adapter le débit au débit voulu ?
Quelle sera alors la Hmt réelle ?
d) Déterminez la NPSHr et le
rendement de la pompe ?

P
H mt   114m
 qv
qv = 25,2 m3.h – 1

Le rendement est meilleur pour la GMIN 21 n° 12 : c’est le bon choix ! 11


Choix d’une pompe

La courbe de charge aurait l’allure en marron.


Donc le débit ne serait pas le bon !!!!
Il faut prévoir une vanne.
La Hmt réelle pour le débit voulu est :
Hmt = 116 m

On lit sur la caractéristique :


= 66 %
NPSHr = 3,7 m

12
13

Vous aimerez peut-être aussi