Vous êtes sur la page 1sur 74

OHADA – Guide d’application

des normes professionnelles


et code d’éthique
Présentation Grand Bassam

Décembre 2017
Isabelle Tracq-Sengeissen Marcellin Zunon
Associée, EY Paris Expert-comptable
Vice-présidente du Comité des Membre du CNC-CI
Normes Professionnelles CNCC Président Commission des Etudes
Membre de l’Audit and Assurance Policy Group Techniques de l’OECCI
de Accountancy Europe
Membre du CONOBAFI
Conseiller technique IAASB (2009-2014)
Membre de l’IAASB à compter du 1ier janvier
2018

Page 2
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Arielle-Ines Seri Bamba
Associée, EY Abidjan

Page 3
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Plan

1
Introduction : rappel de
la démarche

2 Panorama de la
normalisation
internationale

3 Guide d’application
des normes
professionnelles

4
Code d’éthique

Page 4
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
1- Introduction : rappel de
la démarche

Page 5
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Glossaire

« Acte uniforme
« Guide »
OHADA »
• Acte uniforme • Le présent Guide
révisé relatif au d’application des
droit des sociétés normes
et du groupement professionnelles
d’intérêt espace OHADA,
économique, publié tome 1 et 2.
au Journal Officiel
du 4 février 2014.

Page 6
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Rappel des objectifs de la mission

Normes professionnelles Code d’éthique


Objectifs - Mise à jour du guide - Rédaction et proposition
de la d’application des d’un code d’éthique
mission normes professionnelles conforme au Code de
développé dans le cadre l’IESBA pour adoption
du PAFOCC par les états membres
- Développement d’outils - Conception d’ateliers et
et de supports de de formations
formation
- Formation des
- Formation des formateurs
formateurs
- Développement d’une
méthodologie de mise à
jour du Guide

Page 7
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Rappel du référentiel applicable

Normes
Code d’éthique
professionnelles
• Conformité aux • Conformité au
normes code d’éthique
internationales de l’IESBA
(IAASB) • Complété des
• Complété des spécificités
spécificités OHADA
OHADA

Page 8
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Panorama de la
normalisation
internationale

Page 9
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Eléments de contexte

Règlement OHADA de 01/2017 ISA adoptées dans


prévoit l’adoption des ISA
dans l’espace OHADA à 125 pays
compter du 1ier janvier 2018 contre 92 fin 2013 !

Page 10
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Elaboration des normes d’audit

Qui ?

Page 11
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Qui ? L’IAASB !

Page 12
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Qui ? L’IAASB !

Proposition par Mandat de 3


le nominating Approbation du Validation par ans
comitee de Board de l’IFAC le PIOB renouvelable 1
l’IFAC fois

Président 18 membres
9 « non –praticiens » 9 « praticiens »

9 &

assistés par 18 conseillers techniques


+ 10 permanents

Page 13
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Elaboration des normes d’audit

Comment ?

Page 14
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Comment ? Le processus de développement
d’une norme internationale

Création d’un
Programme de Proposition de
Stratégie IAASB groupe de
travail IAASB projet adoptée
travail

Présentations Réunions d’un 2,5 à


Analyse des Exposé en réunion 5
groupe de
commentaires sondage plénière IAASB travail ans

Adoption d’une Validation du Publication Input du CAG


norme PIOB d’une norme Supervision du PIOB

Page 15
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Comment ?
Réunion IAASB septembre 2017

Page 16
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Et demain ?

► Consultation en cours du Monitoring Group (réponses


avant le 9 février 2018). Proposition de
► Fusionner l’IAASB et l’IESBA
► Réduire le nombre de membres à 12

► Professionaliser le board et avoir des projets développés


principalement par le staff
► Ne plus avoir de « praticiens » dans le board

Mais la question du financement de ce nouveau mode de


fonctionnement n’a pas été traitée.
► Nécessité de mettre à jour les guides d’application des
normes professionnelles OHADA et le code d’éthique en
fonction des évolutions des textes internationaux

Page 17
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Sommaire

3- Guide d’application des


normes professionnelles
• Audit et commissariat aux
comptes
• Autres interventions des
professionnels de l’expertise
comptable
Page 18
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Présentation du matériel – Guide tome 1 et 2

GUIDE PRATIQUE D’APPLICATION GUIDE PRATIQUE D’APPLICATION


DES NORMES DES NORMES
PROFESSIONNELLES PROFESSIONNELLES
ESPACE OHADA ESPACE OHADA
TOME 1. Audit et commissariat aux comptes TOME 2. Autres interventions des professionnels d’expertise
comptable

Page 19
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Présentation du matériel - Formation

FORMATION
APPLICATION DES NORMES
PROFESSIONNELLES

ESPACE OHADA

Guide de l’animateur

► Formation : 179 planches


► Guide animateur : 84 pages

Page 20
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Guide d’application des normes
professionnelles

• Rappel des options structurantes


• Structure du Guide
• Autres interventions des professionnels
d’expertise comptable

Page 21
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Rappel des options
structurantes

Page 22
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Synthèse de l’analyse du Guide UEMOA 1/2

Identification de la version des Identification de la version de la


normes ISA et autres figurant traduction en français des
dans le guide normes figurant dans le guide

Guide d’application
des normes d’exercice
professionnel UEMOA
(avril 2012)

Recensement des outils figurant Analyse des spécificités issues


dans le guide et analyse de leur de l’Acte Uniforme OHADA de
contenu sociétés et du GIE révisé

Page 23
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Synthèse de l’analyse du Guide UEMOA 2/2

• 2006 (antérieure • Traduction


au projet CNCC-
« Clarity ») CSOEC-
IRE/IBRE
Version
Version de la
des traduction
normes en
français

Spécificités
Outils OHADA

• Certaines • Les spécificités


références à la ne sont pas
règlementation toutes traitées.
marocaine

Page 24
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Options structurantes pour la rédaction du
Guide

• Version des • Traduction


normes exercices CNCC-
clos à compter du CSOEC-
15 décembre IRE/IBRE
2016 Version
Version de la
des traduction
normes en
français

Spécificités
Outils OHADA

• Développement • Intégration des


de nouveaux spécificités
outils OHADA.

Page 25
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Version des normes 1/2

La version des normes figurant dans


le Guide UEMOA 2012 était obsolète
Toutes les normes ISA ont été De très nombreuses normes
significativement modifiées lors ont été modifiées depuis 2009
du projet « Clarity » de l’IAASB par l’IAASB ; beaucoup seront
(applicable à partir de 2009) applicables pour les audits
• Clarification des procédures 2016
obligatoires (identifiées par le verbe • ISA 610 et ISA 315
« shall ») • Rapport d’audit (nombreuses normes
• Ajout de nouvelles procédures impactées, 2014)
obligatoires à l’occasion de cette • « Disclosures » (nombreuses normes
réécriture modifiées, 2015)

Page 26
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Version des normes 2/2

La version des normes qui figurait dans le Guide


UEMOA 2012 était obsolète

N’intègre pas les modifications


Version antérieure à Clarity
postérieures à 2006

Nous avons donc procédé à une réécriture totale du


Guide d’application des normes
Pour intégrer les normes
Pour intégrer les normes
modifiées dont l’application sera
clarifiées
obligatoire pour les audits 2016

Page 27
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Compléments issus de l’Acte Uniforme
OHADA

Normes
ISA

Normes
applicables
dans
l’espace
Spécificités
OHADA
Acte
Uniforme
OHADA

Page 28
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Compléments issus de l’Acte Uniforme
OHADA
Interventions ou actions Articles de l’acte uniforme Normes ISA à compléter
Exercice collégial du commissariat Article 719 N/A
aux comptes
Procédures des conventions Articles 350, 353, 438, 440, 441, 442, ISA 260, ISA 550
règlementées 447, 503, 853.14
Vérification du rapport de gestion Article 713 ISA 720
et des autres documents adressés
aux actionnaires sur la situation
financière et les comptes

Délai de mise à disposition du Articles 288, 306, 345, 525 ISA 700
rapport du commissaire aux
comptes
Capitaux propres inférieurs à la Articles 371, 372, 373, 664, 665, 666, ISA 570
moitié du capital social 667, 668, 669

Communication avec le conseil Article 715 ISA 250, ISA 260, ISA 265
d’administration
Procédure d’alerte Articles 150, 151, 152, 253, 255 et ISA 570
156
Révélation au Procureur de la Article 716 ISA 250
République des faits délictueux

Page 29
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Traduction

La traduction des normes figurant dans le Guide UEMOA


2012 est la traduction franco-belge (CNCC- IRE)

Cette traduction à date n’intègre pas les modifications postérieures à la version


2009. Des travaux sont en cours.

Nous avons retenu la traduction franco-belge

Cela aura l’avantage de ne pas modifier Des travaux complémentaires ont été
le vocabulaire auquel les professionnels effectués pour intégrer les aspects non
de l’OHADA sont habitués encore traduits de certaines normes

Page 30
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
STRUCTURE DU GUIDE

Page 31
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Structure du guide

Rappel des contraintes


• Un « Guide d’application » des normes
internationales conforme aux normes
internationales
• En Français
• Qui puisse faciliter l’application des normes
ISA dans tout l’espace OHADA
• Maintenance à faciliter

Eléments de réflexion
• Les ISA (diligences requises et
modalités d’application)
représentent actuellement plus
de 800 pages
• Le guide d’audit dans les PME
publié par le SMP Practices de
l’IFAC a également plusieurs
centaines de pages

Page 32
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Structure du nouveau guide

Les principes validés à l’issue de la phase 1

• Un guide « court »…en tous cas plus court que les normes
internationales !
• Articulé autour des « diligences obligatoires » des normes
internationales (version applicable en 2016) qui seront
reprises
• Présentation de quelques exemples courts
• Ajout d’outils dans chaque chapitre
• 2 tomes :
• Audit et commissariat aux comptes
• Autres interventions des professionnels de l’expertise
comptable

Page 33
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Structure du guide : titres

- La norme est mentionnée avec la référence à la norme ISA correspondante

Page 34
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Structure du guide : résumé

- Un résumé de chaque norme est présenté dans un encadré bleu

Page 35
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Structure du guide : diligences requises par
la norme

Page 36
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Structure du guide : Commentaires

- Des commentaires sont présentés dans une section dédiée

Page 37
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Structure du guide : spécificités issues de
l’environnement juridique OHADA
- Les spécificités issues de l’environnement juridique OHADA sont présentées dans
une autre section dédiée

Page 38
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Structure du guide : outils

- Des outils sont proposés (questionnaires, exemples de rapports, etc.) dans une
section dédiée, en pièces jointes

- Sources

Page 39
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Outils

ISA 200 Objectifs généraux de l'auditeur indépendant et conduite d'un


audit selon les normes internationales d'audit

ISA 210 Accord sur les termes des missions d'audit  Lettre de mission société non cotée
 Lettre de mission société non cotées en co-commissariat aux
comptes
ISA 220 Contrôle qualité d'un audit d'états financiers

ISA 230 Documentation d'audit


ISA 240 Les obligations de l'auditeur en matière de fraude lors d'un  Questionnaire de fraude
audit d'états financiers  Exemple de lettre de révélation des faits délictueux
 Exemple de lettre de signalement des irrégularités et
inexactitudes à la plus prochaine assemblée générale
 Exemple de lettre de signalement des irrégularités et
inexactitudes au conseil d’administration

ISA 250 Prises en considération des textes législatifs et réglementaires  Questionnaire de prise en considération des textes législatifs et
dans un audit d'états financiers réglementaires dans un audit d’états financiers

ISA 260 Communication avec les personnes constituant le  Questionnaire communication avec les personnes constituant le
gouvernement d'entreprise à la direction gouvernement d'entreprise
 Exemple de rapport article 715

ISA 265 Communication des faiblesses du contrôle interne aux


personnes constituant le gouvernement d'entreprise à la
direction
CO CAC Aspects relatifs au co-commissariat aux comptes  Questionnaire de revue des travaux du co-commissaire aux
comptes

Page 40
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Outils

EVALUATION DES RISQUES ET REPONSES AUX RISQUES EVALUES

ISA 300 Planification d'un audit d'états financiers  Stratégie d’audit

ISA 315 Identification et évaluation des risques d'anomalies  Analyse matricielle des risques (source : Pack PE-KE IRE-IBRE)
significatives par la connaissance de l'entité et de son
environnement

ISA 320 Caractère significatif lors de la planification et de la réalisation  fichier de calcul des seuils de signification et de planification
d'un audit

ISA 330 Réponse de l'auditeur aux risques évalués

ISA 402 Facteurs à considérer pour l'audit d'une entité faisant appel à  Questionnaire de facteurs à considérer pour l'audit d'une entité
une société de services faisant appel à une société de services

ISA 450 Evaluation des anomalies  Questionnaire d'évaluation des anomalies

Page 41
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Outils

ELEMENTS PROBANTS
ISA 500 Eléments probants
ISA 501 Eléments probants - considérations supplémentaires sur les  Questionnaire d'assistance à l'inventaire physique
aspects spécifiques  lettre de demande d'information à un avocat

ISA 505 Confirmation externes  Lettres de confirmations (clients, fournisseurs, comptes clients
factures, banques, stocks)

ISA 510 Mission d'audit initiales - soldes d'ouverture  Questionnaire contrôle du bilan d'ouverture
ISA 520 Procédures Analytiques
ISA 530 Sondages en audit
ISA 540 Audit des estimations comptables, y compris des estimations
comptables en juste valeur et des informations fournies les
concernant

ISA 550 Parties liées


ISA 560 Evénements postérieurs à la clôture  Questionnaire d'évènement post clôture
ISA 570 Continuité de l'exploitation  Questionnaire de continuité d'exploitation
ISA 580 Déclarations écrites  Lettre d'affirmation liasse de consolidation
 Lettre d’affirmation émission rapport article 715
 Lettre d’affirmation rapport sur les états financiers annuels

Page 42
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Outils

UTILISATION DES TRAVAUX D’AUTRES PROFESSIONNELS


ISA 600 Aspects particuliers – audits d’états financiers d’un groupe (y  Exemple d’instructions d’audit de groupe
compris l’utilisation des travaux des auditeurs des  Exemple de questionnaire relatif à l’acceptation (prise de
composants) connaissance du groupe)
 Exemple de plan de mission d’un audit des comptes consolidés
 Exemple de support d’entretien pour l’évaluation du risque de
fraude
 Exemple de questionnaire de connaissance de l’auditeur de
l’entité
 Exemple de confirmation de l’auditeur de l’entité
 Exemple d’états des anomalies non corrigées et corrigées
 Exemple de confirmation finale de l’auditeur de l’entité
 Exemple de mémorandum sur les événements postérieurs à la
clôture de l’exercice
 Exemple de questionnaire de revue des travaux d’un auditeur
d’entité par le commissaire aux comptes

ISA 610 Utilisation des travaux des auditeurs internes


ISA 620 Utilisation des travaux d'un expert désigné par l'auditeur  Questionnaire d'utilisation des travaux de l'expert

Page 43
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Outils

CONCLUSION DE L’AUDIT ET RAPPORT

ISA 700 Fondement de l'opinion et rapport d'audit sur des états  Exemple de déclaration des dirigeants sur le registre des titres
financiers nominatifs
 Exemple de rapport du commissaire aux comptes sur le registre
des titres nominatifs
 Exemple de rapport du commissaire aux comptes sur les états
financiers annuels consolidés d’une société cotée

ISA 701 Communication des points clés de l'audit dans le rapport de


l'auditeur indépendant

ISA 705 Modifications apportées à l'opinion formulée dans le rapport  Questionnaire d'aide à la rédaction rapport d'audit
de l'auditeur

ISA 706 Paragraphes d'observation et paragraphes relatifs à d'autres


points dans le rapport de l'auditeur indépendant

ISA 710 Données comparatives - chiffres correspondants et états


financiers comparatifs

ISA 720 Les obligations de l’auditeur au regard des autres informations

Page 44
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Outils

DOMAINES SPECIALISES

ISA 800 Aspects particuliers – Audits d’états financiers établis  Exemples de rapport de l'auditeur indépendant
conformément à des référentiels à caractère spécifique

ISA 805 Aspects particuliers - Audits d'états financiers pris isolément et  Exemples de rapport de l'auditeur indépendant
d'éléments, de comptes ou de rubriques spécifiques d'un état
financier

Page 45
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Navigation dans le Guide (à l’aide du support
de formation)

Page 46
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Le nouveau rapport d’audit
Opinion • Inchangée

Fondement de l’opinion • Référence aux ISA et au code d’éthique applicable (IESBA et/ou code local)

• Positionnement libre
Observation(s) éventuelle(s) • Simple « coup de projecteur » sur une note de l’annexe

Incertitude sur la continuité • Paragraphe spécifique obligatoire en cas d’incertitude


d’exploitation (le cas échéant)
• « Key audit matters »
Points clé de l’audit • Sociétés cotées

Autres informations • Reporting en application de ISA 720

• Plus détaillées
Responsabilités respectives • Intègrent des responsabilités en matière de continuité d’exploitation

Reporting en application de
textes légaux et règlementaires

• Dans les sociétés cotées, pour des jeux de comptes complets : mention du nom de l’associé
Signature de l’associé • Safe harbor clause

Page 47
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Rapport d’audit - Questions posées /
Consensus obtenus

Etats financiers
sur lesquels Date du rapport Titre du rapport
porte le rapport d’audit d’audit
d’audit

Positionnement
Formulation de Points clé de
de l’opinion
l’opinion l’audit
dans le rapport

Autres
Rapport sur le
Paragraphes exigences de
registre des
d’observations l’Acte Uniforme
titres nominatifs
OHADA

Page 48
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Autres interventions des
professionnels d’expertise
comptable

Page 49
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Guide d’application des normes – Autres
normes

Examen limité Procédures


Compilation
(ISRE 2400 et convenues
(ISRS 4410)
ISRE 2410) (ISRS 4400)

Présentation Autres
(non issue du missions
référentiel d’assurance
IAASB) (ISAE 3000)

Page 50
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Autres normes - Rappel

Autre
Assurance Assurance Sans
niveau
raisonnable modérée assurance
d’assurance

ISRE 2410
Procédures
convenues
ISAE 3000
(le cas ISRE 2400 Présentation
échéant)

ISAE 3000 Compilation


(le cas
échéant)

Page 51
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Structure du tome 2

Page 52
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Outils

AUTRES NORMES
ISRE 2400 Examen limité de comptes historiques  Exemple de lettre de mission d’examen limité
 Exemple de questionnaire d’examen limité
 Exemple de rapport d’examen limité
ISRE 2410 Examen limité d'informations financières  Exemple de programme de travail sur le
intermédiaires effectué par l'auditeur tableau d’activité et de résultat semestriel
indépendant de l'entité  Exemple de lettre d’affirmation sur l’examen
limité du tableau d’activité et de résultat
semestriel
 Exemple d’attestation du commissaire aux
comptes sur le tableau d’activité et de résultat
semestriel
ISRS 4400 Missions de procédures convenues  Exemple de lettre de mission de procédures
relatives aux informations financières convenues
 Exemple de rapport de constats résultant de
procédures convenues sur les comptes
fournisseurs
ISRS 4410 Mission de compilation  Exemple de questionnaire de compilation
 Exemple de rapport de compilation
NP 2300 Mission de présentation des comptes  Exemple de lettre de mission de présentation
de comptes
 Exemple de rapport de mission de
présentation de comptes
ISAE 3000 Missions d’assurance autres que des
audits ou des examens limités
d’informations financières historiques

Page 53
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Rapport d’examen limité du tableau d’activité
et de résultat semestriel – Consensus obtenu

Norme de Nature de
travail l’intervention

Page 54
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
4- Code d’éthique
• Analyse des codes existants
• Rappel des options
structurantes
• Structure du Code d’éthique
• Présentation du code d’éthique
Page 55
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Analyse des codes
existants

Page 56
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Codes d’éthique - Approche

Sénégal Cameroun
• Code des devoirs professionnels • Code de déontologie (ONECCA du
(ONECCA du Sénégal) Cameroun)

Codes d’éthique
analysés

Côte d'Ivoire Bénin


• Code d'éthique et de déontologie des • Règlement intérieur et code d'éthique et
experts comptables de Côte d'Ivoire (Le de déontologie (OECCA Bénin)
ministère auprès du premier ministre
chargé de l'économie et des finances)

Page 57
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Codes d’éthique - Constats

Comparaison par rapport au code d’éthique de l’IESBA


• Les codes existants
• ne traitent pas de tous les sujets couverts par le Code d’éthique
de l’IESBA
• Ont été élaborés par rapport à des versions antérieures du code
d’éthique de l’IESBA (nombreuses modifications récentes)
• Ces codes sont très succincts par rapport au code d’éthique de
l’IESBA (avec des renvois)
• La partie sur les professionnels comptables en entreprise est
très peu développée.
Traduction
• Il n’existe pas de traduction récente du Code d’éthique de l’IESBA
(la version officielle a été élaborée sur une version 2009 du Code)

Page 58
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Rappel des options
structurantes

Page 59
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Code d’éthique – Recommandations –
Structure du guide

Rappel des contraintes


• Un code d’éthique conforme au Code
d’éthique de l’IESBA
• En Français
• Qui puisse faciliter l’application du code
de l’IESBA dans l’espace OHADA
• Maintenance

Eléments de réflexion
• Le code d’éthique de l’IESBA
fait 150 pages
• La traduction officielle en
français disponible à date n’est
pas exhaustive
• Force juridique de ce Code ?

Page 60
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Options structurantes pour la rédaction du
Code

• Version du Code • Traduction


d’éthique de française à
l’IESBA à jour en compléter
janvier 2016
Version
Version de la
des traduction
normes en
français

Spécificités
Outils OHADA

• Non requis • Intégration des


spécificités
OHADA.

Page 61
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Structure du Code
d’éthique

Page 62
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Structure du nouveau Code

Les principes validés à l’issue de


la phase 1
• Un résumé du Code d’éthique de
l’IESBA en vigueur
• Complété des dispositions
spécifiques à l’Acte Uniforme
OHADA
Page 63
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Structure du Code : titres

- Le titre du chapitre du Code d’éthique de l’IESBA est mentionné avec la


numérotation issue du Code d’éthique de l’IESBA

Page 64
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Contenu du code d’éthique de l’IESBA

Partie B : professionnels Partie C : Professionnels


Partie A : application
de l’expertise comptable de l’expertise comptable
générale du Code
en cabinet n’exerçant pas en cabinet
• Intégrité • Nomination professionnelle • Conflits d’intérêt
• Objectivité • Conflits d’intérêts • Préparation et présentation
• Compétence et diligence • Deuxièmes avis de l’information
professionnelles • Honoraires et autres types • Exercer avec une expertise
• Confidentialité de rémunération suffisante
• Comportement • Marketing des services • Intérêts financiers
professionnel professionnels • Incitations
• Dons et hospitalité
• Garde d’actifs appartenant
aux clients
• Objectivité – tous services
• Indépendance – missions
d’audit et d’examen limité
• Indépendance – autres
missions d’assurance

Page 65
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Partie B : Indépendance - Rappel des sujets
traités (1/2)

► Intérêts financiers
► Prêts et cautions
► Liens commerciaux et relations d’affaires
► Liens familiaux et personnels
► Occupation d’un emploi chez un client d’audit
► Détachement temporaire de personnel
► Personnes récemment employées par un client d’audit
► Exercice de fonctions d’administrateur ou de cadre
dirigeant chez un client d’audit
► Relations de longue date entretenues par le personnel
d’encadrement chez un client d’audit (notamment, rotation
des associés)

Page 66
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Partie B : Indépendance - Rappel des sujets
traités (2/2)
► Prestations de services autres que des missions d’assurance à des
clients d’audit
► Responsabilités de direction
► Travaux administratifs
► Préparation de documents comptables ou d’états financiers
► Prestations d’évaluation
► Prestations fiscales
► Prestations d’audit interne
► Prestations relatives au système d’information
► Prestations d’assistance à la gestion des litiges
► Prestations juridiques
► Services de recrutement
► Services de finance en entreprise
► Honoraires
► Politiques de rémunération et d’évaluation
► Dons et libéralités
► Contentieux en cours ou probable
► Rapports incluant une restriction à l’usage et à la diffusion

Page 67
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Structure du Code : résumé

- Un résumé est présenté dans un encadré bleu

Page 68
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Structure du Code : exigences et spécificités
OHADA

- Les exigences du Code sont présentées sur un fond grisé,; Les spécificités issues
de l’environnement juridique OHADA, le cas échéant, sont présentées

Page 69
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Présentation du Code d’éthique

CODE D’ETHIQUE
DES PROFESSIONNELS
D’EXPERTISE COMPTABLE
ESPACE OHADA

Page 70
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Présentation du matériel - Formations

FORMATION
CODE D’ETHIQUE DES PROFESSIONNELS
D’EXPERTISE COMPTABLE
ESPACE OHADA

Guide de l’animateur

► Support de formation : 41 planches


► Guide animateur : 84 pages

Page 71
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Périmètre des entités d’intérêt public
dans l’espace OHADA

Selon la définition du Code d’éthique de l’IESBA, une entité d’intérêt


public est une entité qui est
• « soit une entité cotée
• soit une entité définie par la réglementation ou la législation comme
une entité d’intérêt public ou pour laquelle la réglementation ou la
législation font obligation d’effectuer un audit en conformité avec
les mêmes règles d’indépendance que celles qui s’appliquent à
l’audit des entités cotées. Une telle réglementation peut être
promulguée par toute instance de réglementation compétente,
notamment une instance de réglementation de l’audit. »
• Les cabinets et les organisations membres de l’IFAC sont encouragés à
déterminer s’il convient d’assimiler d’autres entités ou certaines
catégories d’entités à des entités d’intérêt public, du fait qu’elles font
intervenir un grand nombre et une grande varité de parties prenantes.

Page 72
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Rappel des règles spécifiques aux EIP
(résumé – voir détail dans le Code)
Risque de
familiarité ou •Quand l’associé principal d’audit ou le dirigeant du cabinet rejoint le client dans un
poste clé (12 mois)

d’intimidation

Rotation (attention, •Associé d’audit principal maximum 7 ans


en cours •Autres associés : à analyser
•Quand devient EIP : 7 ans moins 5 ans au maximum
d’évolution !)
•Préparation de documents comptables
•Tenue de comptabilité ou de paie
Services interdits •Evaluation
•Calcul d’impôt
•Conception ou mise en place de systèmes d’information financière

Communication au
gouvernement •Quand les honoraires perçus de l’entité et des entités liées dépassent 15 % des
honoraires du cabinet + mesures de sauvegarde

d’entreprise

Page 73
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.
Périmètre des entités d’intérêt public
dans l’espace OHADA

Notion d’EIP
nécessaire pour
appliquer le code
d’éthique de l’IESBA

Quel est le champ


des EIP dans
l’espace OHADA ?

Page 74
© 2013 Propriété d'Ernst & Young (Nom de l'entité à préciser).
Cette présentation, à votre seul usage interne, est indissociable des éléments de contexte qui ont permis de l’établir et des commentaires oraux qui l’accompagnent.

Vous aimerez peut-être aussi