Vous êtes sur la page 1sur 5

ESC-Sfax CORRIGÉ

Droit social (2LAG/C)


Examen Final
Durée : 2H.

I/ Cas Pratique

Ridha, jeune diplômé en comptabilité, a passé le 1er juillet 2014 un contrat de travail
pour 2 années. À l’expiration de la durée, Ridha a continué à travailler sans
renouvellement express de son contrat. En date du 15 Décembre 2017, l’employeur a
décidé de louer son entreprise et a exigé le départ de Ridha puisque son contrat a déjà
pris fin depuis 30 juin 2016.

Q1/ Analyser le statut juridique et professionnel de Ridha à la date d’expiration de son


contrat (3 pts)
Il s’agit d’un cas de transformation du CDD en CDI (art.17 CT) puisque Ridha a continué à
travailler malgré l’expiration de son contrat sans opposition de l’employeur. Par
conséquent, ridha devient un salarié permanent.
Q2/ L’employeur a-t-il le droit d’exiger le départ de Ridha? Justifier la réponse (2 pts)
Non parce que d’une part, ridha est devenu permanent. Et d’autre part la location de
l’entreprise qui représente un cas de modification de la situation juridique de
l’employeur (comme la vente ou la fusion) n’a aucun effet sur les contrats de travail qui
seront maintenus avec le nouvel employeur (Art.15 CT).

II/ Question de cours

Q1/ Définir les notions suivantes : (6pts)

- Les conventions collectives


C’est un accord passé entre l’organisation syndicale des salariés (UGTT) et
l’organisation professionnelle qui défend les intérêts des employeurs (UTICA)
- Le privilège du salaire
C’est la priorité de paiement accordée aux salariés par rapport aux autres
créanciers de l’entreprise lorsque celle-ci passe par des difficultés financières.
- Le licenciement abusif
Deux cas : 1/ il est abusif lorsque l’employeur ne respecte pas les procédures (les
procédures disciplinaires ou les procédures pour licenciement économique)

2/ Il est abusif lorsque le licenciement n’est pas fondé sur une cause réelle et
sérieuse (comme la faute grave du salarié)

Q2/ distinguer entre le licenciement et la démission (2pts)


Le licenciement est un cas de rupture du contrat du travail provoqué par l’employeur.
Par contre, la démission est un cas de rupture du contrat du travail provoqué par le
salarié
Q3/ Déterminer les modalités de paiement du salaire (2pts)
- Le salaire est payé en espèce, par chèque ou virement bancaire ou postal.
- Le salaire est payé en dinar (la monnaie nationale) ou en devise (la monnaie
étrangère) à condition qu’elle ait un cours légal reconnu en Tunisie
- Le salaire est payé mensuellement. Mais pour les salariés dont les contrats de
travail disposent qu’ils sont payés à l’heure ou à la journée, ils doivent recevoir
leur salaire à la fin de chaque semaine.

Q4/ Comment calculer le montant de l’indemnité de licenciement abusif (2pts)


- Si le licenciement est abusif pour non respect des procédures, l’indemnité varie
entre 1 mois et 4 mois de salaire (selon la gravité de la violation des procédures)
- Si le licenciement est abusif pour absence de cause réelle et sérieuse,
l’indemnité est fixée comme suit : le salaire d’un ou de deux mois pour chaque
année d’ancienneté avec un plafond de 3 années de salaire

Q5/ Préciser les modalités de recouvrement des cotisations de sécurité sociale (3pts)
- Le recouvrement normal ou spontané : l’employeur se présente spontanément
pour le payement dans un délai ne dépassant pas les 15 suivant le trimestre
écoulé
- Le recouvrement forcé : on commence par la mise en demeure, ensuite la
taxation d’office (l’évaluation du montant des cotisations), enfin l’état de
liquidation (pour rendre la taxation exécutoire)
ESC-Sfax

Droit social (2LAG/C)


Examen Final
Durée : 2H.

I/ DROIT DU TRAVAIL (13points)

1/ Cas Pratique

Khaled a passé en date du 1er janvier 2011 un CDD de 3ans qui a été
renouvelé en 2014 pour la même durée. En juin 2016, suite à un désaccord
entre Khaled et son employeur, ce dernier a décidé de le licencier pour
motif disciplinaire. Le motif invoqué était le vol d’argent de l’entreprise et
la divulgation du secret professionnel. Khaled a exercé une action devant le
juge prud’homal prétendant que l’employeur n’a pas respecté les
procédures disciplinaires préalables au licenciement.

Q1/ Préciser le statut juridique de Khaled : Est-il un travailleur permanent


ou provisoire? (2 pts)
CDD de 3 ans + renouvellement (3ans supplémentaires) = 6ans .
Puisque la durée totale a dépassé les 4 ans le CDD se transforme en CDI
Donc khaled devient un salarié permanent
Q2/ Le licenciement de Khaled est-il fondé ? Justifier la réponse (2 pts)
oui parce que khaled a commis une faute grave.
Cette faute peut être qualifiée de pénale (il s’agit d’une infraction
sanctionnée pénalement) et aussi disciplinaire (il s’agit d’un
comportement anormal et incorrecte)
Q3/ Déterminer la procédure disciplinaire préalable au licenciement (2pts)
- Le préavis n’est pas nécessaire puisqu’il s’agit d’une faute
particulièrement grave
- Le passage devant le conseil de discipline est obligatoire (par lettre
recommandée avec accusé de réception, 3 jours à l’avance, tout en
permettant au salarié de consulter son dossier et le rapport
présenté contre lui).
Q4/ Le juge accordera t-il des indemnités à Khaled ? Quel est le montant de
ces indemnités ? (2pts)
La faute commise par khaled est grave donc il n’a pas le droit à
l’indemnité pour les dommages causés par le licenciement.
Par contre il pourrait bénéficier de l’indemnité pour non respect des
procédures (l’indemnité varie entre 1 et 4 mois de salaire)

2/ Question de cours

Q1/ Définir brièvement les notions suivantes : (3pts)

- La promotion
C’est un passage d’une catégorie à une catégorie immédiatement
supérieure. Il y’a deux sortes de promotion : définitive et provisoire
- Le salaire
c’est la contrepartie financière du service accompli par le salarié. Il
est composé du salaire de base et des accessoires du salaire
- La subordination juridique
C’est le rapport de dépendance du salarié vis-à-vis de son employeur.
En effet, le travail doit s’effectuer sous la direction et le contrôle de
l’employeur

Q2/ Préciser les conditions de la démission (2pts)


- Le préavis d’1 mois
- La démission doit être présentée par écrit (non équivoque et non
conditionnelle)
- La démission ne doit pas causer un préjudice à l’employeur
II/ LE DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE (7points)

Question 1 :

Déterminer les personnes assujetties aux régimes spéciaux de sécurité


sociale dans le secteur public (2pts)
- Le régime des membres de gouvernement (les ministres et le chef de
gouvernement)
- Le régime des gouverneurs
- Le régime des députés de l’ARP
- Le régime des agents d’électricité, gaz et de transport
Question 2 :

Préciser le processus normal de paiement des cotisations de sécurité


sociale : les délais, les taux, les pénalités de retard (3pts)
- délais : la première quinzaine (15 jours) suivants le trimestre écoulé
- Le taux de cotisation destiné au financement du régime des salariés
non agricoles est fixé à 25,75%répartis comme suit :
- Quote-part salariale : 9.18 %
- Quote-part patronale : 16.57 %
- Les pénalités de retard : 1 % : si l’employeur a fourni la déclaration
sans paiement des cotisations
- 1,5% en cas de non déclaration et non paiement des cotisations
Question 3 :

Déterminer l’assiette des cotisations (les éléments inclus et les éléments


exclus) (2pts)
- Les éléments inclus : l’ensemble des éléments, émoluments,
indemnités et tous autres avantages en espèce ou en nature liés à la
qualité de salarié
- Les éléments exclus :
- o Les sommes ayant le caractère de remboursement des frais.
- o Les sommes destinées à compenser un préjudice
- o Les sommes allouées dans le cadre de l’action sociale, culturelle et
sportive