Vous êtes sur la page 1sur 8

La Formation des Maîtres d’apprentissage

Connaître la matière de la pédagogie professionnelle

Sommaire du module

Sujet 1 Que signifie le sujet « pédagogie professionnelle »? 2

Sujet 2 Que signifie « didactique » de la formation professionnelle? 3

Sujet 3 La relation entre didactique et méthodique 4

Sujet 4 Principes didactiques 5


Principe de l’activité
Principe de liaison entre théorie et pratique
Principe de l’illustration
Principe de la compréhension
Principe de l’utilisation des exemples
Principe de la réduction didactique
Principe du caractère scientifique
Principe de l’application du savoir
Principe de garantie des résultats

Sujet 5 Actions didactiques 7

D3 M1 Pédagogie prof..doc Domaine 3 Module 1 -1-


La Formation des Maîtres d’apprentissage

Sujet 1 : Que signifie le sujet « pédagogie professionnelle »?

La pédagogie professionnelle est une discipline de la science de l’éducation avec des rapports
étroits avec la psychologie de l’apprentissage et de l’éducation, la sociologie et la science du
travail. Elle cerne actuellement les questions relatives à la pédagogie industrielle, d’entreprise
et du travail.
Les domaines de la pédagogie professionnelle sont très vastes. Ils comprennent les fondements et
les questions de base de la pédagogie professionnelle générale, de la pédagogie scolaire et
professionnelle, de la pédagogie du travail, des didactiques des spécialités professionnelles, de la
réhabilitation professionnelle ainsi que de la formation professionnelle dans les pays en voie de
développement.

Disciplines et sources de la pédagogie professionnelle

la science de l’éducation

psychologie de
pédagogie du travail
l’apprentissage

psychologie de Pédagogie pédagogie d’entreprise


de l’éducation professionnelle

pédagogie industrielle
sociologie

science du travail

Par ailleurs, ces disciplines comprennent les conditions psychosociales de l’éducation et de


l’enseignement professionnel, la didactique de l’apprentissage ainsi que le droit en formation
professionnelle.
Dans les pays anglophones, une discipline scientifique similaire est connue sous le nom
« Educational technology » où il n’y a pas de concordance obligatoire entre les contenus. Des
thèmes tels que « Médias audiovisuels », « Processus d’apprentissage », « Méthodes de
formation et stratégie », « Techniques d’évaluation » et autres sont compris.
« Educational technology » est un processus systématique du développement, de l’exécution et de
l’évaluation de la formation professionnelle et de l’apprentissage, lié à l’orientation de l’objectif,
basé sur les résultats de la recherche sur la formation professionnelle et l’apprentissage humain et
la communication. Il traite les ressources humaines, matérielles et finances pour organiser d’une
manière effective le processus d’apprentissage.

D3 M1 Pédagogie prof..doc Domaine 3 Module 1 -2-


La Formation des Maîtres d’apprentissage

Sujet 2 : Que signifie « didactique » de la formation professionnelle?

Le mot « didactique » vient de la grecque didaskein, et signifie « théorie de l’enseignement et de


l’apprentissage »
La didactique décrit les objectifs, les contenus, les méthodes et les conditions pour réaliser les
enseignements et les instructions pratiques.
Que signifie ‘’ Didactique’’ pour le Maître d’apprentissage et le Formateur ?
La didactique donne aux Maîtres d’apprentissage et aux Formateurs le savoir pour développer une
vraie action pédagogique. Il s’agit au sens large de la relation « pourquoi et quoi » des
enseignements, des cours et instruction pratiques vers « comment et avec quoi ».
Les questions suivantes ont d’une grande importance :
• Quels sont les objectifs à atteindre dans les processus de formation et d’apprentissage ?
• Quel est le contenu à enseigner ?
• Quelles sont les conditions préalables à prendre en compte ?
• Quel genre d’organisation du processus de formation professionnelle et d’apprentissage à
planifier ?
De plus, on doit prendre en considération :
• Quelles sont les connaissances et compétences dont disposent les apprentis avant leur
formation ?
• Quelles sont les exigences requises pour le personnel formateur et Maître
d’apprentissage ?

Les questions « pourquoi » et « quoi » seront ici déduites des objectifs de l’apprentissage. Le
« quoi » représente les contenus et les thèmes des cours et des instructions pratiques. Le contenu
a une grande importance dans ce processus.

Dans certains cas, on peut avoir recours à une « didactique spécifique » pour assurer une liaison
entre la didactique et les contenus d’une certaine spécialité de formation. Dans ce cas, il est
nécessaire de prendre en considération les spécificités de la pratique de l’apprentissage de cette
spécialité. Il est certain que la didactique est différente dans le domaine du dessin industriel de la
didactique dans le domaine des mathématiques dans certains détails. Pour chacun de ces deux
domaines, il y a une certaine spécificité aussi bien pour les contenus théoriques que pour les
exercices pratiques.

D3 M1 Pédagogie prof..doc Domaine 3 Module 1 -3-


La Formation des Maîtres d’apprentissage

Sujet 3 : La relation entre didactique et méthodique

Didactique et méthodique sont étroitement liées.


En général, on comprend sous méthodique, la science des méthodes scientifiques, qui est un
domaine de la didactique.
En étroite relation avec la didactique de des contenus avec « pourquoi » et « quoi » de
l’enseignement, la méthodique traite le processus « comment » et « avec quoi » de
l’enseignement. On doit prendre en considération que le système des méthodes utilisées dépend
du contenu du domaine de la formation. La question « avec quoi » est ici relative aux moyens
utilisés (matériels, matériaux, supports de communication, etc.).

Méthodique de formation comprend :

Les différents chemins et procédés par lesquels sont donnés les cours et les
instructions pratiques afin d’atteindre les objectifs de la formation en utilisant les
moyens adaptés à l’apprentissage.

On dit bien « Toute médaille a son revers ». Ici, il est démontré que la didactique avec le
« pourquoi et quoi » et la méthodique avec le « comment et avec quoi », sont étroitement liées.
Mais peuvent être différentes dans leur approche d’application.

Dans le cas d’un processus Pédagogie


Pédagogie
de transmission du savoir
théorique, un enseignant
utilisera une autre approche Didactique Méthodologie
méthodique spécifique pour
expliquer les mathématiques
dans une salle de cours. Pour quoi ? Quoi ? Comment ? Avec quoi ?

Un formateur ou Maître
Objectifs des Contenus, Méthodes des Matériels
d’apprentissage qui donne cours réductions cours et aides
des instructions pratiques et instructions didactiques, et instructions didactiques
relatives au tournage dans un thèmes

atelier utilisera une approche


différente, alors qu’il s’agit
toujours d’un processus de
Préparer et exécuter des cours et instructions
transmission du savoir
théorique

Il est facile de reconnaître qu’avec les mêmes objectifs de formation, les contenus, les méthodes
et les moyens d’apprentissage utilisés peuvent être aussi différents les uns des autres. Il en est de
même pour les méthodes d’évaluation à utiliser. Toutefois, tous ces éléments sont étroitement liés
et interdépendants.

D3 M1 Pédagogie prof..doc Domaine 3 Module 1 -4-


La Formation des Maîtres d’apprentissage

Sujet 4 : Principes didactiques

Les principes didactiques agissent dans le sens des contenus, des méthodes et de l’organisation
des cours et des instructions pratiques. Ils sont élaborés et développés pour être utilisés en tant
que règles dans le processus de formation professionnelle et d’apprentissage. Leurs champs
d’action ne peuvent pas toujours être délimités de manière claire les uns par rapport aux autres.

1. Principe de l’activité
Un apprenti apprend mieux par le toucher et la réalisation (en pratiquant). C’est pourquoi la
situation d’apprentissage doit être organisée de façon à ce que plusieurs activités soient réalisées.
Dans chaque séance de formation, les apprentis doivent être actifs. De cette manière, un
apprenant perçoit consciemment ce qu’il réalise et le mémorisé pendant longtemps. Il en résulte
une garantie dans le fait de retenir et de se rappeler et une meilleure motivation. C’est ainsi que
l’autonomie et l’apprentissage individuel peuvent être atteints. Naturellement, cela nécessite de la
part du formateur et du Maître d’apprentissage des capacités méthodiques et pratiques
particulièrement efficaces.

2. Principe de liaison entre théorie et pratique


Tout ce qui est enseigné et appris par les apprentis sur le plan théorique doit avoir une relation
avec la pratique réelle. Cela demande des prédispositions et une volonté d’apprendre de la part
des apprentis car ils voient surtout le but de l’apprentissage se confirmer et se concrétiser par
l’application du savoir dans la pratique professionnelle.

Le savoir théorique doit être toujours lié à la pratique professionnelle comme la formation pratique
doit être consolidée et parfaite par le savoir théorique.

3. Principe de l’illustration
Pendant la formation, il est nécessaire de mettre en éveil au maximum les sens de l’apprenant
pour la meilleure perception de la matière enseignée et appuyer l’apprentissage individuel des
apprentis.
Dans ce cas, l’usage de l’illustration est nécessaire. L’utilisation des moyens audiovisuels et
l’apprentissage direct sur des objets réels dans les séances de formation sont des moyens
efficaces pour illustrer le savoir et l’orienter vers la réalité dans un langage clair. Tout ce qui peut
être visualisé pendant la formation, facilitera l’assimilation du savoir et rendra plus intéressant
l’apprentissage.
L’apprentissage sur des objets réels doit être toujours privilégié.

4. Principe de la compréhension
Les contenus doivent être conçus et classés de manière à ce qu’ils soient adaptés au niveau des
connaissances des apprentis de manière à éviter leur surmenage dû à leur incompréhension. Le
langage de l’enseignant, du formateur ou du Maître d’apprentissage et leur manière de donner la
formation (progression) doivent être adaptés, sans négliger le transfert du langage technique
indispensable.

5. Principe de l’utilisation des exemples


Un enseignant, un formateur ou un Maître d’apprentissage doit toujours essayer de trouver les
bons exemples pour rendre clair les contenus de formation. On dit bien « un bon schéma vaut
mieux qu’un grand discours ». Le résultat d’une formation est souvent la conséquence des bons et
aussi des mauvais modèles et produits du travail utilisés.

D3 M1 Pédagogie prof..doc Domaine 3 Module 1 -5-


La Formation des Maîtres d’apprentissage

6. Principe de la réduction didactique


Le savoir à transmettre doit être ramené à l’objectif de formation. Dans certains cas, l’enseignant,
le formateur ou le Maître d’apprentissage doit réduire le contenu au niveau nécessaire pour la
formation.
A partir de l’offre importante du savoir, on choisit celui qui permet la maîtrise des activités
professionnelles relatives au métier.
Les contenus d’un niveau élevé ou complexes doivent être toujours simplifiés et décortiqués d’une
façon didactique et sans distorsion. C’est pourquoi, il faut toujours essayer d’expliquer le plus
simplement possible et éviter d’encombrer les apprentis avec des connaissances non adaptées à
une étape donnée où en premier lieu on a besoin seulement des connaissances de bases sur le
domaine.
Un bon enseignant, formateur ou Maitre d’apprentissage est celui qui explique et réussit à faire
comprendre une situation ou un fait complexe avec des mots et des exemples simples.

7. Principe du caractère scientifique


Les contenus doivent être choisis parmi des cas vrais et vérifiables, démontrés scientifiquement et
correspondre au niveau le plus récent des connaissances. Il ne doit pas y avoir de transfert du
savoir basé sur des suppositions et des doutes ou qui s’appuient sur des opinions personnelles de
l’enseignant, du formateur ou du Maître d’apprentissage.
Le savoir que l’enseignant, le formateur ou le Maître d’apprentissage transmet à l’apprenant doit
être objectif et correspondre à la réalité du métier aussi bien dans la théorie que dans la pratique.

8. Principe de l’application du savoir


Ce que l’enseignant, le formateur ou le Maître d’apprentissage enseigne est destiné à être
pratiqué par l’apprenant dans la vie professionnelle avec les compétences professionnelles ainsi
acquises au cours de sa formation. Ces compétences doivent être ainsi utilisables et testées par
des travaux pratiques. Ces tests doivent être créés par l’enseignant, le formateur ou le Maître
d’apprentissage (expériences et essais).

9. Principe de garantie des résultats


Tout ce qui est appris, vu, entendu et fait peut être oublié. Pour mémoriser et consolidé ce qui a
été appris, les exercices d’entraînement, des solutions de problèmes et des réponses aux
questions posées sont nécessaires.
Pour affirmer que l’apprentissage est réussi l’enseignant, le formateur ou le Maître d’apprentissage
doit l’évaluer, le confirmer et porter les résultats de chaque étape d’évaluation sur les fiches
réalisées à cette fin. Il crée ainsi une rétroaction permanente chez l’apprenti.
A côté des principes didactiques on connaît ce qu’on appelle les maxima de l’enseignement qui
appuient particulièrement le principe de la compréhensibilité.
Maxima de l’enseignement:
• Du connu vers l’inconnu
• Du plus proche au plus éloigné
• Du plus simple au plus compliqué
• Du plus facile au plus difficile
• Du concret à l’abstrait
• Du général au particulier
• De la vue d’ensemble au détail.

D3 M1 Pédagogie prof..doc Domaine 3 Module 1 -6-


La Formation des Maîtres d’apprentissage

Sujet 5 : Actions didactiques

Par action didactique on comprend, le comportement de l’enseignant, du formateur ou du Maître


d’apprentissage dans l’organisation du processus de formation en appliquant les connaissances
didactiques et méthodiques.
Actions
Actions didactiques
didactiques

L’action didactique s’appuie sur une Comment sont mesurés


les résultats pour vérifier Qui forme ?
conception de modèle d’actions de que les objectifs
ont été atteints ?
formation liées logiquement les unes aux
A qui seront
autres et s’effectuent dans une boucle transmises les
qualifications ?
fermée. Le schéma désigne les actions Quelle organisation
mettre en place ? Actions didactiques:
qui se succèdent à chaque moment de préparer, exécuter
et évaluer
leur réalisation par l’enseignant, le Quels sont les
objectifs à atteindre
formateur ou le Maître d’apprentissage au Dans quelles
par la formation ?

conditions
cours de la formation ou sur le lieu de doit-on former ?
Quels sont les contenus
travail. à transmettre pour
Quelles méthodes sont atteindre ces objectifs?
utilisées pour former ?

L’action didactique comporte tous les éléments d’un processus tels que ‘’ préparation, exécution,
évaluation ‘’ pour réaliser un cours ou une instruction pratique. Elle est liée étroitement aux
questions suivantes :
1. Qui forme ?
2. A qui sont transmises les qualifications ?
3. Quels sont les objectifs à atteindre par la formation ?
4. Quels sont les contenus à transmettre pour atteindre ces objectifs ?
5. Quelles méthodes utiliser pour former ?
6. Dans quelles conditions doit-on former ?
7. Quelle organisation mettre en place ?
8. Comment sont mesurés les résultats pour vérifier que les objectifs ont été atteints ?
Pour le domaine du transfert des connaissances théoriques, on peut citer les étapes suivantes :
1. Evaluer les conditions et préparation du cours et instructions
2. Déduire les objectifs et contenus de la formation
3. Projeter les plans des cours et instructions
4. Préparer le matériel de formation
5. Exécuter le cours et l’instruction
6. Evaluer et noter les connaissances théoriques.
Pour le domaine du transfert des compétences pratiques, l’action didactique peut être aussi
enchaînée selon certaines étapes.

D3 M1 Pédagogie prof..doc Domaine 3 Module 1 -7-


La Formation des Maîtres d’apprentissage

En Allemagne, il est connu le « modèle d’une action professionnelle complète » autrement dite
« Roue de Denim », qui comprend 6 étapes.

Roue de Denim

1. Informer :
L’apprenti étudie le travail demandé et
cherche lui-même, les informations et 6 Evaluer Informer 1
les éléments nécessaires à la
réalisation ;
Planifier 2
2. Planifier : 5 Contrôler

L’apprenti élabore individuellement un


plan de travail et définit les étapes de 4 Réaliser Décider 3
réalisation ;
3. Décider :
L’apprenti décide avec le Maître
d’apprentissage la réalisation du plan de travail ;
4. Exécuter :
L’apprenti exécute individuellement l’activité ou l’ouvrage selon le plan de travail ;
5. Contrôler :
L’apprenti contrôle individuellement les résultats (étapes) de son travail et rempli la fiche
d’évaluation ;
6. Evaluer :
L’apprenti et le Maître d’apprentissage évaluent ensemble les résultats du travail réalisé
ainsi que le processus de réalisation.

Dans la formation professionnelle, les 6 étapes doivent être respectées et exécutées


individuellement par l’apprenti selon les instructions et sous le contrôle du formateur ou du Maître
d’apprentissage pour chaque étape.

D3 M1 Pédagogie prof..doc Domaine 3 Module 1 -8-