Vous êtes sur la page 1sur 115

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU

CONGO
MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE
SECRETARIAT GENERAL

MANUEL PARTICIPANTS POUR


LA GESTION DES
MEDICAMENTS, GESTION DE
DECHETS BIOMEDICAUX et
USAGE CORRECT DES OUTILS
SIGL DES ECZS ET
PRESTATAIRES

Mai 2021

PNAM 1
PNAM 2
JOUR 1

Session 1 : Introduction à la Formation


…………………………………………………………………
But de la session :
• Amener les participants à se connaître, connaître le(s) formateur(s) et à avoir une meilleure
connaissance du contenu de la formation.

Objectifs de la session :
A la fin de la session les participants seront capables de :
• Identifier leurs attentes ;
• Discuter le contenu global de la formation ;
• Concilier leurs attentes avec les objectifs de la formation ;
• Créer les normes de la formation

Chaque personne se lève et se présente ; les formateurs modèlent la présentation.

• Nom et prénom
• Titre et organisation (structure, niveau dans le système)
• Partager avec le groupe quelque chose de bonne qui est arrivé cette
année.
Session 1 –

Polycopie 1 - But :
Contribuer à l'amélioration de la gestion de la chaîne d'approvisionnement en renforçant des capacités
des ECP, des ECZS et des prestataires en gestion de médicaments, gestion de déchets biomédicaux et
usage correct des outils SIGL

Objectifs :
A la fin de cette formation les participants seront capables de :
1. Décrire le fonctionnement du système logistique des produits de santé en RDC (circuit des
produits et des données) ;
2. Evaluer l’état de stock pour maintenir des niveaux de stocks appropriés ;
3. Calculer les besoins en produits de santé pour les structures sanitaires ;
4. Placer la commande ;
5. Décrire le système de contrôle d’inventaire ;
6. Stocker les produits dans des conditions qui permettent de maintenir leur qualité et leur
disponibilité constante
7. Décrire les différents modèles de livraison ;
8. Utiliser correctement les supports de collecte et de transmission de données ;
9. Briffer les MCZ et les pharmaciens en infomed (visualiser, utiliser, analyser et prendre les
décisions)
10. Appliquer les principes de « savoir-être » à chaque étape du cycle logistique ;
11. Décrire le processus de manipulation des déchets médico-pharmaceutiques de la production
jusqu’au traitement ;

PNAM 3
12. Identifier les problèmes liés à la GCA dans la ZS et leurs causes ;
13. Elaborer un plan d’amélioration de la GCA de sa ZS.

PNAM 4
Agenda de la Formation
Jour 1 Jour 2 Jour 3 Jour 4 Jour 5 Jour 6 Jour 7
8:30 – 10 :30 8 :30 – 9 :00 8 :30 – 9 :00 8 :30 – 9 :00 8 :30 – 9 :00 8 :30 – 9 :00 8 :30 – 9 :00
Introduction à la Intro. à la journée et Intro. à la journée et Intro. à la journée et Intro. à la journée et Intro. à la journée et Intro. à la journée et
Formation amendement du compte amendement du amendement du compte amendement du compte amendement du compte amendement du
rendu de J1 compte rendu de J2 rendu de J3 rendu de J4 rendu de J5 compte rendu de J6
10 :30 – 11 :00 9 :00 – 9 :30 9 :00 – 9 :30 9 :00 – 9 :30 9 :00 – 9 :30 9 :00 – 9 :30 9 :00 – 9 :30
Concepts : savoir- Concepts : savoir-faire Concepts : savoir-faire Concepts : savoir-faire et Concepts : savoir-faire et Concepts : savoir-faire Concepts : savoir-
faire et savoir-être et savoir-être et savoir-être savoir-être savoir-être et savoir-être faire et savoir-être
9 :30 – 10 :30 9 :30 – 10 :30 9 :30 – 10 :30 9 :30 - 10 :30 9 :30 - 10 :30 9 :30 - 10 :30
Stockage Correction du devoir : Naviguer dans le DHIS2 Mise à jour sur le SIGL Gestion des Déchet / Calcul des indicateurs
Évaluation de l’état des RDC en RDC : Situation Partie 1 SIGL
stocks actuelle et perspectives
InfoMED RDC
11 :00 – 11 :15 10 :30 – 11 :00 10 :30 – 11 :00 10 :30 – 11 :00 10 :30 – 11 :00 10 :30 – 11 :00 10 :30 – 11 :00
PAUSE-CAFE PAUSE-CAFE PAUSE-CAFE PAUSE-CAFE PAUSE-CAFE PAUSE-CAFE PAUSE-CAFE
11 :15 – 11 :45 11 :00 – 13 :00 11 :00 – 14 :00 11 :00 – 12 :00 11 :00 – 12 :00 11 :00 – 13 :00 11 :00 – 14 :00
Définition du Evaluation de l’état des Distribution Accéder à INFOMED Validation et prise de Gestion des Déchet / Présentation des plans
contexte du Cours : stocks RDC avec un navigateur décisions Partie 2 & Partie 3 d’amélioration et de
Sécurité des internet formations
produits de santé
11 :45 – 13 :45 13 :00 – 14 :00 12 :00 – 12 :30 12 :00 – 13 :00
Introduction aux Système de contrôle Importation des données Utilisation du DISMED
Systèmes d’inventaire - depuis DHIS2 et FOSA
Logistiques maximum-minimum publication dans
InfoMED RDC
12 :30 – 14 :00 13 :00 – 14 :00
Visualisation des données Canevas de la revue des
dans InfoMED RDC ZS
13 :45 – 14 :45 14 :00 – 15 :00 14 :00 – 15 :00 14 :00 – 15 :00 14 :00 – 15 :00 14 :00 – 15 :00 14 :00 – 15 :00
DEJEUNER DEJEUNER DEJEUNER DEJEUNER DEJEUNER DEJEUNER DEJEUNER
14:45 – 16 :45 15 :00 – 16 :30 15 :00 – 16 :30 15 :00 – 16 :30 15 :00 – 16 :45 Pratique 15 :00 – 16 :45 15 :00 – 17 :00
Outils SIGL Placer une commande Elaboration des plans Extraction des données (Point de prestation des Calcul des indicateurs Activité de Clôture de
d’amélioration et de dans Infomed + Pratique Service et DISMED SIGL l’atelier
formation en GCA (InforMED) FOSA)
16 :45 – 17 : 16 :30 – 17 :00 16 :30 – 17 :00 16 :30 – 17 :00 16 :45 – 17 :00 16 :45 – 17 :00
30 Concept Clé (CC) #2 : Concept Clé CC #3 : Concept Clé CC #4 : Evaluation de la journée Evaluation de la
Concept Clé (CC)#1 : Info. pour la prise de Rôle/ Compétence du Approche systématique et journée
Service aux clients décision conseiller an logistique. - Amélioration continue
Evaluation de la Evaluation de la Evaluation de la Evaluation de la journée
journée journée journée

PNAM 5
Session 2 : Savoir-faire et Savoir-être
…………………………………………………………………
Objectifs de la session :

A la fin de la session, les participants seront capables de :


1. Définir Savoir-faire et savoir-être
2. Nommer les compétences de savoir0faire et savoir-être
3. Déterminer les compétences de savoir0faire et savoir-être

Durée : 30 minutes

Pourquoi inclure le savoir-être dans la formation?


L’application effective des connaissances théoriques et pratiques de la chaîne d’approvisionnement des
médicaments demande plus que le simple transfert des connaissances. Elle exige de la motivation
intrinsèque basée sur les compétences du savoir-être. Cela est particulièrement vrai dans le secteur de la
santé des pays à revenu faible ou intermédiaire, où des problèmes structurels comme les bas salaires, la
précarité de l'emploi et des conditions de travail lourdes empêchent le bon fonctionnement de la chaîne
logistique.

C’est quoi le savoir-être?


Le ‘savoir-être’ est :
• une notion psychosociale qui englobe un nombre de compétences.
Ces compétences ont en commun le fait que la personne qui les possède sent plus de maîtrise et
d’harmonie pour bien vivre sa vie et pour mieux faire son travail dans un environnement complexe.

Comme tel, le savoir-être se situe à côté du


• ‘savoir’ au sens strict (compétences théoriques et connaissances)
• ‘savoir-faire’ (les compétences pratiques)
Les trois catégories de compétences se complètent mutuellement. C’est seulement grâce à la combinaison
des trois catégories de savoir que chaque individu est habilité à exécuter sa profession au meilleur de ses
capacités.

Catégories de compétences du savoir-être


Nous pouvons distinguer largement quatre catégories de compétences du savoir-être:
• Les compétences personnelles particuliers
• Les compétences personnelles d’autogestion
• Les compétences sociales
• Les compétences communicatives

Première étape: incompétence inconsciente - Je ne sais pas que je ne sais pas


Cette étape est celle de l’ignorance ou de l’innocence. Nous ne savons pas que nous ne savons pas. Par
exemple, le bébé ignore qu'un jour, il saura marcher, faire du vélo, lire ou utiliser un ordinateur. Le jeune
diplômé centré sur la technique, ignore qu'il devra un jour apprendre à diriger des hommes et que cela
risque d’être plus difficile que manier des ordinateurs.

Deuxième étape: incompétence consciente - Je sais que je ne sais pas

PNAM 6
A cette étape vous découvrez que vous ne savez pas et vous acceptez de faire quelque chose pour réduire
un écart de compétence. Vous savez exprimer votre incompétence et vous demandez à apprendre auprès
de celui qui est censé savoir.
Tout comme le nouveau préposé affecté à la pharmacie qui se rend compte qu’il ne sait pas comment on
remplit la fiche de stock ou comment on utilise le SIGL. La prise de conscience de cette étape est à la
base d’un grand nombre d’abandons. Au moment où nous prenons conscience, après quelques tentatives,
que nous n’avons pas de succès immédiat, nous sommes tentés d'abandonner par peur de ne jamais être
capable ou par peur de l’échec et dès “qu’en dira-t-on ?".

Troisième étape : compétence consciente - Je sais que je sais


A cette étape, vous savez que vous savez et de nouveaux champs de possibilités s’ouvrent à vous. Des
apprenants peuvent devenir des militants quelque peu aveuglés par leurs nouvelles découvertes : «Avec
ces compétences je viens de tout comprendre, ma vie va changer, mon formateur est le meilleur; mon
école est la meilleure, tu es stupide de ne pas faire le même apprentissage ...».
Certains se coincent définitivement à ce niveau. La fierté du nouvel apprentissage et l’orgueil qui peut
s’y ajouter figent une carte mentale au lieu de l’ouvrir plus largement, limitant les choix d’actions
futures.
La nouvelle compétence est parfois associée au sentiment de pouvoir, non pas celui que l’on se donne
pour progresser et s’améliorer, mais celui qu’on exerce sur les autres avec un sentiment de «toute
puissance». On n’est plus ouvert aux innovations, aux nouvelles connaissances et aux points de vue des
autres puisqu’on «connait tout».

Troisième étape: compétence consciente - Je sais que je sais


Seule la pratique régulière d'une compétence permet de faire émerger progressivement le quatrième
niveau, celui de l'exercice inconscient d'une compétence. Le but est d’installer un nouveau programme,
une nouvelle habitude, une nouvelle spontanéité et de nouveaux automatismes.
La conduite d’une voiture est par exemple une compétence inconsciente, car nous effectuons
inconsciemment toutes les opérations mentales et physiques complexes nécessaires, ce qui libère l’esprit
pour de nouvelles activités. C’est comme ce préposé à la pharmacie qui, bien que non pharmacien de
formation, a fini par acquérir les connaissances et les compétences d’un bon gestionnaire des stocks de
produits de santé, qui a intériorisé les techniques, les gestes et les astuces pour solutionner les problèmes
de gestions des produits dans sa structure et qui s’ouvre aux nouvelles idées, aux nouvelles
connaissances.

Quatrième étape : compétence inconsciente - Je ne sais plus que je sais


Seule la pratique régulière d'une compétence permet de faire émerger progressivement le quatrième
niveau, celui de l'exercice inconscient d'une compétence. Le but est d’installer un nouveau programme,
une nouvelle habitude, une nouvelle spontanéité et de nouveaux automatismes.
La conduite d’une voiture est par exemple une compétence inconsciente, car nous effectuons
inconsciemment toutes les opérations mentales et physiques complexes nécessaires, ce qui libère l’esprit
pour de nouvelles activités. C’est comme ce préposé à la pharmacie qui, bien que non pharmacien de
formation, a fini par acquérir les connaissances et les compétences d’un bon gestionnaire des stocks de
produits de santé, qui a intériorisé les techniques, les gestes et les astuces pour solutionner les problèmes
de gestions des produits dans sa structure et qui s’ouvre aux nouvelles idées, aux nouvelles
connaissances.

Cinquième étape - Je peux toujours apprendre plus

PNAM 7
Vous avez noté probablement que le cycle ne s’arrête pas au moment où la nouvelle compétence devient
inconsciente. Pourquoi pas ? Parce que plus on sait, plus on se rend compte qu’il y a encore des
nouvelles compétences à acquérir.
Rappelez-vous que selon le philosophe Socrate, la vraie sagesse est celle de celui qui sait qu'il ne sait pas.

PNAM 8
Les compétences personnelles particuliers
Les compétences personnelles particuliers sont des compétences telles que la pleine conscience de la
situation actuelle et du moment actuel (« mindfullness »), la connaissance de soi, l’attention, la
responsabilité, la pertinence, la pensée critique, et la pensée créative.
Les compétences personnelles d’autogestion

Les compétences personnelles d’autogestion sont des compétences telles que:


• l’honnêteté
• la ponctualité
• la précision
• le goût de devoir bien-fait.

Les compétences sociales


Les compétences sociales sont des compétences telles que:
• l’empathie
• le savoir déléguer
• le savoir partager ses connaissances.

Les compétences communicatives


Les compétences communicatives sont des compétences telles que
* savoir s’exprimer
* savoir écouter
* savoir se taire
* savoir interpréter la communication non verbale

PNAM 9
PNAM 10
Session 3. Le contexte du cours : la sécurité des
produits
………………………………………………………………
Objectifs de la session :
A la fin de la session, les participants seront capables de :
1. Décrire le concept de la sécurité des produits de santé comme principe directeur du
cours ainsi qu’en rapport avec la logistique.

Durée : 30 minutes

La sécurité des produits de santé est assurée lorsque chaque individu est en mesure d’obtenir des
produits de santé de bonne qualité.

La sécurité des produits de santé de la reproduction est assurée lorsque chaque individu est en mesure e
choisir, d’obtenir et utiliser des méthodes / marques de produits de planning familial.

Le premier anneau, Contexte, se réfère à la situation générale. Si le parti politique au pouvoir est contre
l’idée du planning familial, il est peu probable que la sécurité des produits de santé de la reproduction
sera atteinte. Si l'environnement social est tel que les gens refusent de croire en l'existence du SIDA, il y
a également peu de chances que la sécurité des produits pour la prévention et traitement du VIH/SIDA
sera assurée.
L’anneau suivant, Engagement, se réfère au niveau de soutien politique et de leadership.
L’anneau suivant comprend trois éléments ou conditions à remplir une fois qu’il existe un environnement
favorable et un engagement des parties prenantes pour assurer la SPSR.
 On doit disposer d’une source de financement fiable (ressources financières).
 La coordination doit également prévaloir entre les différents partenaires qui travaillent
ensemble.
 Mentionner que nous avons déjà vu dans les exemples que les trois composantes (financement,
coordination et capacité) impliquent tous les partenaires et secteurs indiqués dans l’anneau
secteur commercial, secteur public, ONG et marketing social. Dans ce cadre conceptuel,
ceux-ci sont les secteurs (acteurs) qui mobilisent leur financement, coordination et capacité dans
le but d’offrir ces services aux clients.
 Au centre du cercle se trouvent les Clients.

Un programme est capable de contribuer à la sécurité des produits lorsqu’il est en mesure de :

 PREVOIR…estimer de manière précise les besoins en produits


 FINANCER…obtenir et mobiliser des ressources financières adéquates
 ACQUÉRIR…procéder à l’achat des produits de manière efficace et à temps
 LIVRER…garantir une livraison sûre aux consommateurs
Polycopie 1 - Cadre Conceptuel de la Sécurité des Produits de Santé

PNAM 11
Produits de Santé

Finance

Prévoir

Acquérir

Livrer

PNAM 8
Session 4. Introduction aux systèmes logistiques de
santé
………………………………………………………………
Objectifs de la session :

A la fin de la session, les participants seront capables de :


1. Expliquer le but d'un système logistique de santé ;
2. Identifier quelques activités principales au sein de la logistique et
l'ensemble des personnes impliquées aux activités de logistique ;
3. Enumérer les composantes d'un système logistique et décrire les liens
entre ces composantes par rapport au cycle logistique ;
4. Définir « chaîne d'approvisionnement », « délai de livraison », « données
de livraison » et « données de distribution » ;
5. Décrire les systèmes de distribution dits d'allocation et de réquisition.

Durée : 120 minutes

Les « six bons »


Le BUT d'un système logistique est de réaliser les « six bons ».

• Le BON PRODUIT
• en BONNE CONDITION
• en BONNE QUANTITÉ
• au BON MOMENT
• au BON ENDROIT
• et
• au BON COUT

PNAM 13
Six termes de logistiques
CHAÎNE D'APPROVISIONNEMENT :
La chaîne d'approvisionnement est l'ensemble des installations de stockage et le réseau
des communications par lesquels les produits sont acheminés du fabricant au client, y
compris les installations portuaires, l'entrepôt central, les dépôts régionaux, les dépôts
de district, l'ensemble des points de prestation de services et les véhicules de transport.
DÉLAI DE LIVRAISON :
Le délai de livraison est l'intervalle entre le moment où un produit est commandé,
jusqu’au moment où il est réceptionné et prêt à l’usage.
SYSTÈME DE RÉQUISITION :
Dans un système de réquisition, les quantités à livrer sont calculées par le personnel qui
reçoit les produits.
SYSTÈME D'ALLOCATION :
Dans un système d'allocation, les quantités à livrer sont calculées par le personnel qui
livre les produits.
DONNÉES DE CONSOMATIONS :
Informations à propos de la quantité de produits effectivement remis aux clients
(souvent abrégées en « données de distribution »).
DONNÉES DE DISTRIBUTIONS :
Informations à propos de la quantité de produits expédiés d’un niveau du système vers
un autre niveau.

PNAM 14
Polycopié_01 : Test des Tricheurs

1. Trois (3) activités du cycle logistiques sont_________________, ___________ et


______________.
2. Où se trouve le contrôle de la qualité dans le cycle logistique ?

3. Pourquoi les données du SIGL sont-elles collectées ?

4. Citer les programmes représentés dans cette pièce.

5. Citer les 6 bons de la logistique.

1. 4.

2. 5.

3. 6.

Encercler VRAI si l'affirmation est juste et FAUX, si elle est fausse :


6. Un exemple de délai d'approvisionnement serait les trois VRAI FAUX jours après la
commande avant que les produits arrivent à l'entrepôt régional.

7. Dans un système « Réquisition, » la prise de décision est VRAI FAUX centralisée.

8. Les données sur la distribution aux utilisateurs ne viennent VRAI FAUX


que des structures PPS

9. La chaîne d’approvisionnement consiste à l'ensemble des VRAI FAUX entrepôts d'un


système.

10. Il existe une session sur chaque aspect du Cycle logistique. VRAI FAUX

PNAM 15
Session 5. Système d’Information en Gestion
Logistique
………………………………………………………………
Objectifs de la Session :
A la fin de la session, les participants seront capables de :
1. Décrire les objectifs du système d'information en gestion logistique (SIGL);
2. Citer les données essentielles pour la gestion logistique ;
3. Citer 3 types de formulaires utilisés en gestion logistique et donner des exemples de
chaque type ;
4. Décrire le but d’un rapport et donner des exemples des différents types des rapports ;
5. Identifier les données nécessaires pour la gestion des produits en RDC.

Durée : 120 minutes -

But d'un SIGL


Le but du système d’information en gestion de la logistique, aussi connu comme SIGL, n'est
pas de générer de la paperasse mais plutôt d'améliorer des décisions qui gouvernent le
système logistique.

4 données essentielles MINIMALES


1. Stock disponible : La quantité du stock utilisable disponible à n'importe quel niveau ou à
tous les niveaux du système à un moment donné.
2. Consommation : La quantité de produits distribuée aux utilisateurs pendant une période
déterminée.
3. Pertes/Ajustements : Les pertes sont les quantités de produits de santé retirés du
système de distribution pour une raison autre que la consommation par les clients (e.g.
vol, perte, péremption, endommagement). Les ajustements peuvent comprendre la
réception ou la livraison de stock d'une structure à une autre du même niveau (transfert)
ou une correction d'une erreur de décompte. Les ajustements peuvent par conséquent
être un chiffre positif ou négatif.
4. Nombre des jours de rupture de stock : le nombre des jours de rupture des stocks
permettent de réajuster la consommation et éviter les ruptures de stock dans le futur.

Formulaires logistiques –
Trois types de registres dans le système d’information en gestion de la logistique :
• Formulaire pour la gestion de stock
• Formulaire pour les transactions
• Formulaire qui enregistre la consommation

PNAM 16
Il faut noter qu'il existe pour chaque activité un type de formulaire.

Registre / Rapport
Dans le système logistique nous avons des registres et des rapports. Les deux sont très
importants pour la collecte des données logistiques.

Les registres ne se déplacent pas et les rapports contiennent les 4 données essentielles. Il
faut noter que les illustrations des types de registres et rapports se trouvent dans le
chapitre 2 du livre.

Travail en petits groupes


Polycopié 1, Travail en petits groupes sur les formulaires logistiques et lire des instructions.

Les formulaires de gestion de stock doivent contenir au moins les données suivantes :
• Le stock disponible et utilisable à tout instant ;
• Les pertes et ajustements ;
• Le nombre des jours de rupture de stock.

Les Formulaires pour la transaction doivent contenir au moins les données/informations


suivantes :
• La quantité de produits commandés/transportés,
• L'autorisation de transporter/recevoir les produits,
• La preuve de réception, en signant et en datant le formulaire.
Noter que les formulaires de transaction n'incluent aucune des données essentielles ; seule
la date liée aux produits commandés, transportés ou reçus.

Les Registre de Consommation peuvent comprendre :


• Les registres d'activité quotidienne,
• Les feuilles de pointage
Les registres de consommation doivent contenir au moins les données suivantes :
• Les données sur la distribution aux utilisateurs
Rapport
Demander aux participants de donner des exemples supplémentaires des formulaires
utilisés dans leurs programmes en système d’information en gestion logistique.

La relation entre les registres


Noter qu'il existe une relation entre ces différents types de formulaire dans le système
d’information en gestion logistique.

PNAM 17
Les formulaires de gestion de stock se vérifient avec le registre d'activité quotidienne sur
une base périodique pour s'assurer que les quantités montrées comme prises de l'inventaire
ont en effet été distribuées aux clients.

Rapports synthèse et systèmes de documentation

Les 6 Bons du SIGL


Les données dont on a besoin à travers le système (si nécessaire, voir le début de la session où
nous avons parlé des données essentielles pour la gestion d'un système logistique). Les
réponses doivent inclure :
• Le stock disponible
• Les données de consommation
• Les pertes/ajustements
• Le nombre des jours de rupture de stock.

PNAM 18
Session 5
Polycopie_01 : Travail en Petits Groupes sur les Registres Logistiques

Instructions :
Vous trouverez ci-joint une variété de registres/formulaires logistique du Congo. En travaillant
an petits groupes :
1) Classer les registres logistiques part type – gestion de stock, transaction, consommation

2) Citer les informations qui doivent se trouver dans chaque registre

3) Observer la présentation générale de chaque document – il devrait être facile à rempli, à


suivre et prévoir assez d’espace pour le remplissage des lignes.

PNAM 19
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE
Programme National d’Approvisionnement en Médicaments Essentiels (PNAM)

PROVINCE/DPS :…...……………….………. / Zone de santé : ……...….…….…….……………. / Structure :…………...………….……

BON DE LIVRAISON N° ……………..

Mois : ………… Année : ………….

Désignation Quantité Prix Unitaire Prix Quantité Date de


N° N° Lot Total Observations
(Nom en DCI, Forme, Dosage) livrée reçue péremption

Livré par : Noms et signature Réceptionné par : Noms et signature

PNAM 20
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO
MINISTERE DE LA SANTE
PROVINCE:……………..………… DPS: ……………………………
Zone de santé : ……….
……………
Structure : ……………...
………………….
FICHE DE STOCK Année:
N°… ……
Désignation………………… CMM:…………………………

Dosage :…………………… Stock minimum……………………

Forme:…………………… Stock maximum……………………

Conditionnement: Stock d’alerte…………………...….


…………… Code:……………….
Provenanc Quanti Prix Date Quantit Quanti
e/ té de Pérempti é té

Dat Référenc Destinati entré revie on sortie en MAD Observati
de
e e on e nt Sto (*) on
lot
unitai ck
re

MAD(*) = Mois d'approvisionnement disponibles (Stock dispo/CMM)

Verso de la Fiche de Stock

PNAM 21
Provenance / Quantité Prix de Date Quantité Quantité
Date Référence N° de lot Destination entrée revient Péremption sortie en Stock MAD(*) Observation
unitaire

MAD(*) = Mois d'approvisionnement disponibles (Stock dispo/CMM)


REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO
MINISTERE DE LA SANTE
Programme National d’Approvisionnement en Médicaments Essentiels (PNAM)

PROVINCE/DPS :…...……………….………. / Zone de santé : ……...….…….…….……………. / Structure :…………...………….……

BON DE COMMANDE N° ……………..

PNAM 22
Mois : ………… Année : ………….
Désignation Stock Disponible Quantité
N° (Nom en DCI, Forme, Dosage) Utilisable commandée Observations

Elaboré par : Noms et signature Validé par : Noms et signature

PNAM 23
19
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

MINISTERE DE LA SANTE
Programme National d’Approvisionnement en Médicaments Essentiels (PNAM)

PROVINCE/DPS :…...…………………….…………… / Zone de santé : ……...….…….……………………….. / Structure :………..………….………….. Mois de : ...…….

RAPPORT SYNTHESE MENSUEL DE GESTION DES MEDICAMENTS DANS LES FOSA

PNAM
Description du produit Stock Quantité Stock Nbre
(Nom en DCI, Forme, début du Entrées consomm Perte/ Disponible jours de
N° Observations
Dosage) Mois du Mois ée Ajustement Utilisable rupture
de stock
A B C D E F G=C+D-E-F H M

MALARIA

1 Artesunate+Amodiaquine, 25mg+67.5mg, 3 Tab,


211mois
2 Artesunate+Amodiaquine, 50mg+135mg, 3 Tab,
15ans
3 Artesunate+Amodiaquine, 100mg+270mg, 3 Tab,
613ans
4 Artesunate+Amodiaquine, 100mg+270mg, 6 Tab,
Adulte
5 Artésunate, 100mg, suppositoire

6 Artesunate, 200mg, suppositoire

7 Artésunate, 60mg, Injectable, Amp

8 Quinine HCl/Sulf, 300mg base, Tab

9 Quinine HCl/Sulf, 500mg base, Tab

10 Quinine Bichlorhydrate, 300mg/ml, 2ml, Amp

11 Sulfadoxine + Pyrimethamine, 500+25mg, Tab

12 Test Diagnostic Rapide, Malaria, 1 test

13 Artemether+Luméfantrine, 20mg+120mg,
6Tab dispers.,2-11 mois
14 Artemether+Luméfantrine, 20mg+120mg,
12 Tab dispers., 1-5 ans
15 Artemether+Luméfantrine, 20mg+120mg, 18 Tab,
613 ans
16 Artemether+Luméfantrine, 20mg+120mg, 24 Tab,
Adulte
17 Moustiquaire Impregnée d'insecticide

PLANIFICATION FAMILIALE

18 Collier du cycle, pièce

19 Condom féminin, pièce

20 Condom masculin, pièce

21 Acetate de medroxyprogesterone (Dépo-Provera),


150mg, Flacon
22 DIU T 380 A (Stérilet), pièce

23 Etonogestrel 68 mg (Implanon NXT), pièce

24 Levonorgestrel 75 mg, Implant + dispositif (Jadelle +


trocar), pièce
25 Levonorgestrel (Pillule d'urgence) 1.5 mg, plaquette

26 Ethinylestradiol 0.03mg + Lévonorgestrel 0.15mg


(Microgynon), plaquette
Description du produit Stock Stock Nbre jours
Entrées Quantité Perte/
N° (Nom en DCI, Forme, début du Disponible de rupture Observations
du Mois consommée Ajustement de stock
Dosage) Mois Utilisable
A B C D E F G=C+D-E-F H M

27 Levonorgestrel 1.5mg (Microlut, Pillule non


combinée), plaquette
28 Acetate de medroxyprogesterone 104mg/0.65Ml
(Sayana Press)

PNAM
VIH/SIDA

29 ABC/3TC 60/30mg, 60 tabs Dispersibles

30 ABC/3TC 120/60mg, 60 tabs

31 DTG 50mg, 30 tabs

32 EFV 200mg, 90 scored tabs

33 EFV/3TC/TDF 600/300/300mg, 30 tabs

34 3TC/NVP/AZT 30/50/60mg, 60 tabs

35 3TC/TDF 300/300mg, 30 tabs

36 3TC/TDF/DTG 300/300/50mg, 30 tabs

37 Lp/r 200/50mg [Aluvia], 120 tabs

38 Lp/r 40/10mg Pellets, 120 capsules

39 NVP 50mg, dispersible, 30 Tabs

40 AZT/3TC 60/30mg, 60 tabs

41 Test, VIH 1+2, rapide, Determine, 1 test

42 HIV 1/2, Uni-Gold HIV Kit, 1 test

43 HIV 1/2 VIKIA, 1 test

44 Réactif d'extraction DNA, Kit

45 Réactif d'extraction RNA, Kit

46 Réactif d'amplification DNA, Kit

47 Réactif d'amplification RNA, Kit

SANTE MATERNELLE ET INFANTILE

48 Amoxycilline, 250mg, Disp. Tab

49 Fer sulfate+Acide Folique, 200mg+0,25mg, Tab

50 SRO+Zinc Sulfate (2 sachets+10 cp), Co-packaged, Kit

51 Amoxicillin 1g pwd for inj.

52 Ceftriaxone 1g, Vial, Unité

53 Dexamethasone sodium phosphate, 4mg/ml, 1ml

54 Gentamycine, 40mg/ml, 2ml, Amp

55 Ketamine, 50mg/ml, 10ml, Vial

56 Mebendazole, 100mg, Tab

57 Misoprostol 200 µg

58 Oxytocine, 10UI/ml, 1ml, Amp

59 Sulfate de Magnésium, 500mg, 10ml, Amp

60 Chlorhexidine digluconate 7,1%, 10gr, gel, tube

61 Clotrimazole, 500mg, Tab gynécol, avec applicateur

PNAM
62 Nystatine, 100.000 UI, Tab vaginal

63 Dextrose (Glucose), 50%, 50ml,

TUBERCULOSE

64 Isoniazid (H), 100 mg

65 Isoniazid (H), 300 mg

66 Rifampicine/Isoniazide (RH), 150/75 mg

67 Rifampicine/Isoniazide (RH), 75/50 mg

68 Rifampicine/Isoniazide/Ethamutol (RHE), 150/75/275


mg
69 Rifampicine/Isoniazide/Pyrazinamide (RHZ),
75/50/150mg
70 RHZE, 150/75/400/275 mg

VACCINATION

71 Vaccins 19.3.1 vaccin BCG, dose, injectable

72 Vaccin antipoliomyélitique oral (VPO) trivalent, dose

73 DTC-HepB-Hib (pentavalent), dose, liquide

74 Vaccin antirougeoleux (VAR), dose, injectable

75 Vaccin anti-amaril (VAA), dose, injectable

76 Vaccin antitétanique (VAT), dose, liquide

77 Vaccin antiméningococcique (A+B), dose, injectable

78 Vaccin antirabique, dose, injectable

79 PCV -13 (vaccin antipneumoccoque), dose, injectable

PNAM
Polycopie 02 : Registres et rapports logistiques. Types et données

(Données essentielles caractérisées par un astérisque)

Registre d’inventaire en entrepôt


Types de registres d’inventaire en entrepôt :
Fiches de stock
Fiches de contrôle de stock
Cahiers de charges

Données d’inventaire en entrepôt :


Stock disponible*
Pertes et ajustements*
Quantité à commander
Quantité commandée

Registres de transaction
Types de registres de transaction :
Cahiers de Réquisition et chèques
Bons de commande
Bordereau de livraison/bon de sortie

Données de transaction :
Quantité de produits commandés/transportés/reçus
Autorisation (généralement sur signature) de livrer
Preuve reçu (généralement par signature
Dates mentionnées par toutes les parties prenantes de la transaction

Registres de consommation
Types de registres de consommation
Registres d'activités journalières
Feuilles de coche

Données de consommation :
Quantité donnée à l'utilisateur*
Période

PNAM
Session 5. SIGL – Outils
………………………………………………………………
Liste de supports SIGL par niveau institutionnel
FEDECAME

Rapport mensuel des données de la DPS


Rapport (mensuel) trimestriel des données nationales
Rapport synthèse national
Rapport de rétro-information

DPS

Rapport synthèse de la zone de sante


Rapport mensuel des données de la DPS
Rapport synthèse de la DPS
Rapport de rétro-information

CDR

Fiche de stock CDR


Fiche d’inventaire CDR
Fiche des produits hors usage CDR
Rapport synthèse de données de la CRD
Rapport de rétro-information/ Feedback aux ZS

BCZS

Canevas mensuel des données de la zone de Sante (fiche Excel) [BCZS]


Rapport Commande Trimestriel
Fiche de stock de BCZS
Fiche d’inventaire de BCZS
Fiche des produits hors usage BCZS
Bordereau de réquisition, expédition et réception
Outil de feedback [BCZS]
Rapport synthèse de la zone de sante [BCZS]

HGR/CS

PNAM
RUMER [CS]
Fiche des produits hors usage [CS]
Rapport mensuel d’utilisation MEG [CS]
Fiche de stock [HGR]
Fiche de suivi consommation journalière au pavillon/registre de
consommation journalière [HGR] Fiche d’inventaire [HGR]
Rapport mensuel d’utilisation MEG [HGR]
Rapport-commande mensuel HRG/CS

Entrepôt central Bureau du programme national

Entrepôt de la Zone

Bureau de Zone de santé

Cliniques

PNAM
Session 6. Concept clé 1 : Service aux clients et
Evaluation de la journée
………………………………………………………………
Objectifs de la Session :

À la fin de la session, les participants seront capables de :


1. Parler de concept clé du service aux clients et son rapport avec le but d'un système logistique ;
2. Etablir une relation entre la sécurité des produits et le service aux clients.

Durée : 30 minutes

PNAM
Polycopie 1 - Cadre Conceptuel de la Sécurité des Produits de Santé

Financeeer

Prévoir

Acquérir

Livrer

PNAM
JOUR 2
Session 7. Savoir-faire et Savoir-être
………………………………………………………………

Objectifs de la session :
A la fin de la session, les participants seront capables de :

A la fin de la session, les participants seront capables de :


1. Récapituler les résultats de l'exercice d'hier.
2. Présenter les compétences de communication.
3. Souligner l’importance de ces compétences de communication pour le travail en général, et
le travail en équipe en particulier.

Durée : 30 minutes

Polycopiés :
Les 4 compétences de savoir-faire :
Compétences personnelles générales Compétences sociales
• Pleine conscience • Respect
• Sens de responsabilité • Empathie
• Pensée critique • Travailler en équipe
• Savoir déléguer

Compétences personnelles d’autogestion Compétences de communication


• Honnêteté • Savoir s’exprimer
• Ponctualité • Savoir écouter
• Précision • Savoir se taire

Les compétences de communication


Les compétences de communication sont des compétences telles que :
* savoir s’exprimer
* savoir écouter
* savoir se taire
* savoir interpréter la communication non verbale

PNAM
34
Session 8 : Stockage
………………………………………………………………
Objectifs de la session :
A la fin de la session, les participants seront capables de :
1. Décrire les principes et les avantages d’un bon entreposage des IS ;
2. Réceptionner, emmagasiner et inspecter visuellement les produits d’un magasin ;
3. Effectuer un inventaire physique de qualité ; 4. Remplir le procès-verbal de réception définitive.

Durée : 60 minutes

Réception des produits et inspection visuelle


Les étapes à suivre lorsqu’on reçoit les intrants :
➢ Vérifier que les produits sont accompagnés d’un Bordereau de Livraison (HGR, CS, BCZS).
➢ Vérifier que les quantités reçues correspondent à celles figurant sur le Bon de Commande.
➢ Vérifier qu’ils sont utilisables (bonne condition, non endommagés, non périmés ou pas en voie de
péremption).
➢ Marquer les étiquettes et dates d’expiration en gros caractères sur les emballages ➢ Accuser
réception des produits livrés.

➢ Archiver une copie du Bordereau de livraison.


➢ Inscrire les quantités reçues sur les fiches de stock. Chaque produit a une fiche de stock.

L’importance d’effectuer un Inventaire Physique.


C’est pour :
➢ Déterminer le stock physique de chaque intrant dans le magasin ou lieu de stockage.
➢ Détecter les écarts entre les quantités commandées et reçues.
➢ Détecter les produits périmés et/ou endommages et en déterminer la quantité
➢ Identifier toute mesure corrective permettant de garantir que les produits sont reçus, emmagasinés et
comptabilisés selon les procédures en vigueur.
➢ Prévenir toutes possibilités de fraude, de vol ou de perte.
➢ Arranger le magasin ou l’unité de pharmacie selon les normes.

Polycopie 01 : Principes d’un bon entreposage

1. Nettoyer et désinfecter régulièrement le magasin ou le dépôt


2. Entreposer les médicaments et intrants de santé dans une pièce sans humidité bien
éclairée et bien aérée, à l’abri de la lumière directe du soleil
3. Vérifier qu’il n’y ait pas de fuite d’eau dans la pièce

4. Assurer que le local soit fermé à clé

PNAM
35
5. Vérifier que le matériel anti-incendie est disponible et accessible, et s’assurer que le
personnel est formé à son utilisation
6. Entreposer les médicaments et intrants de santé à l’abri des insecticides, des produits
dangereux, des vieux dossiers, des fournitures de bureau et de tout autre équipement,
7. Entreposer les cartons à au moins 10 cm du sol, 30 cm des murs et des autres piles, et à
une hauteur de 2,5m maximum,
8. Entreposer les médicaments et intrants de santé de manière à faciliter le principe de
rangement par ordre alphabétique, par forme pharmaceutique et entreposer les
médicaments et intrants de santé de manière à faciliter le comptage et la gestion des
produits,
9. Disposer les cartons de sorte que les flèches (↑) pointent vers le haut et que les
étiquettes d’identification, les dates de péremption et les dates de fabrication soient
clairement visibles,
10. Garder les stupéfiants et autres substances contrôlés dans un endroit fermé à clé,
11. Entreposer les produits en latex loin des moteurs électriques et des lumières fluorescentes,
12. Maintenir les conditions frigorifiques, y compris la chaîne de froid, pour les médicaments
et intrants de santé qui en ont besoin,
13. Entreposer les produits par date de péremption en respectant le principe du « Premier
Périmé, Premier Sorti (PPPS) »,
14. Assurer l’inventaire des médicaments et intrants de santé à chaque période
déterminée et séparer les médicaments et intrants de santé endommagés ou
périmés, les retirer de l’inventaire immédiatement, et les détruire conformément aux
procédures en vigueur.

PNAM
36
Polycopie 02 : Exercice sur le remplissage du Bon de Livraison
Instructions :

Les produits commandés auprès de la CDR par le BCZS sont livrés le 10 Juillet 2021. Etablissez le
bon de livraison sur base des informations fournies dans le tableau ci-dessous.

Date de Quantité Numéro de Quantité


Désignation Unité
péremption livrée Lot Commandée
Paracétamol 500 mg 4320
Comprimé 01/2017 4320
comp 345QS
Quinine 250 mg/ml Ampoule 720
05/2016 650
amp inj AQ129
SRO sachet Sachet 05/2020 1460 S2226 1460
Ampicilline 500 mg Flacon AM871 2630
12/2020 2500
flacon inj

PNAM
37
BON DE LIVRAISON
Structure :
Date de Livraison :
N° de Bon de Commande :
N° Bon de Livraison
Fournisseur :
Date (jj-mm-aaaa) :
Date de
N° de Quantité Quantité
Produit péremption Unité P.U Montant Observations
Lot commandée livrée
(mm-aaaa)

MONTANT TOTAL

Arrêté le présent Bon de Livraison à ………….


articles, à la somme de Francs Congolais

Le remettant Le bénéficiaire :

Polycopie 03 - Exercice sur le remplissage du PVRD

PNAM
38
Instructions :

Vous êtes le gestionnaire du magasin BCZS et venez de recevoir de la CDR aujourd’hui le 10


Juillet 2021 les lots ci-après des médicaments. Etablissez le PVRD sur base des informations
fournies dans le tableau, pour la même date.

Vous avez 10 minutes pour remplir la fiche.

Date de Quantité Numéro de


Désignation Unité
péremption reçue lot

Paracétamol 500 mg Bouteille de


250 comp 01/2017 2.350 345QS
comp

Quinine 250 mg/ml Boite de 20


05/2016 100
amp inj amp AQ129
SRO sachet Sachet 05/2020 740 S2226
Ampicilline 500 mg Boite de 50 AM871
12/2020 440
flacon inj flacons

PNAM
39
PROVINCE :__________
Zone de santé: ______________
Hôpital (CS) :____________________ PV DE RECEPTION N°………….
Référence : ………………………

Nous soussignés, aux fonctions au regard de nos noms,


1…… ………………………
2…… …………………………,………
3…………………………………,………………………………
attestons avoir reçu du fournisseur…… ……………………………………………………………… (noms et adresses) les produits pharmaceutiques, petits matériels et
consommables médicaux dans les conditions telles que décrites dans le tableau ci-dessous:

N PRODUIT FORME DOSAG Conditionnement N° LOT DATE PEREMPTION QUANTITES QUANTITES ECART OBSERVATIO
° E COMMANDEES RECUES N

Ainsi, fait à……Lubumbashi…………… le……../……./……. L'Equipe de réception


1. Nom et titre Signature 2 Nom et titre Signature 3 Nom et titre Signature
. ,… . ______________________________________________________________________

PNAM 2 3

4 5 6

40
PNAM
41
Session 9 : Evaluation des stocks
………………………………………………

Objectifs de la Session :

À la fin de la session, les participants seront capables de :


1. Expliquer ce que signifie une évaluation de l’état du stock ;
2. Expliquer pourquoi nous évaluons l’état du stock ;
3. Evaluer l’état du stock en établissant le nombre de mois de stock
disponible à tout niveau à partir de donnés sur l’inventaire et sur la
distribution aux consommateurs.

Inventaires Physiques
« Un inventaire physique est le procédé de compter à la main le nombre total d’unités
de chaque produit dans votre magasin ou votre établissement de santé à tout moment
donné ».

L’objectif d’un inventaire physique :


« L’objectif d’un inventaire physique est de comparer le stock réel disponible pour
chaque produit au montant inscrit sur la fiche de stock ».

La formule pour évaluer l’état du stock.

Montant que nous Montant que Combien de temps le


÷ =
possédons nous utilisons stock durera

On utilise les mois pour exprimer « combien de temps le stock durera ».

Montant que nous Montant que Combien de temps le possédons


÷ nous utilisons = stock durera
(MAINTENANT) (chaque mois) (en nombres de mois)

PNAM
42
Numérateur : Stock Disponible
Le numérateur provient des informations sur le Stock Disponible après un inventaire
physique ou des fiches de stock, ou, dans le cas des niveaux supérieurs du système de
distribution, des rapports de stock.

Les stocks en transit présentent un défi particulier. Ils ne sont pas « disponibles » au point de
distribution et ils ne sont pas « disponibles » au point de réception, cependant ils font partie
du « système ».

Dénominateur : Consommation Mensuelle Moyenne


Le dénominateur dans la formule vient ce chiffre « de la consommation du mois en cours », «
de la consommation du mois dernier », et « du mois précédent ».

Arrondir la Consommation Mensuelle Moyenne (CMM) et le Nombre de Mois de Stock


Disponible (MSD)
La CMM de Lo Femenal : 1254.33 puisqu’il n’existe pas des parties de cycles, ou d’autres
produits, les calculs de la CMM doivent êtres arrondis au chiffre entier le plus proche. Les
règles d’arrondissement courantes, si le chiffre est 0,5 ou plus, vous devriez l’arrondir au
chiffre entier suivant ; si le chiffre est 0,4 ou moins, vous devriez l’arrondir à la virgule
inférieure. Le résultat de 1254.33 est de 1254.

Cette clinique avait 3000 cycles de pilules en stock. Le mois de stock = 2,39 ou 2,4 mois de
stock On calcule le nombre de mois de stock, nous arrondissons le calcul à un dixième
après la virgule.

Avoir 2,4 mois de pilules disponibles est basé sur le taux de consommation la plus récente,
que nous nous attendons à avoir assez de pilules disponibles pour les prochains 2,4 mois si
la consommation ne varie pas de la moyenne récente.

Dire aux participants que nous allons maintenant considérer un autre exemple de calcul du
nombre de mois de stock disponible.

Le taux d’utilisation mensuel pour les condoms et le niveau de stock actuel de 6.000
pièces Pièces de Condoms Distribuées. Avril : 1293
Mai : 1567
Juin : 1772

Les participants devraient calculer une CMM de 1544 (4632/3) condoms.


En utilisant cette CMM, le calcul de mois de stock disponible est : 6000/1544 = 3,9 (NB : 3,88
est arrondi à 3,9.)

PNAM
43
Session 9
Polycopie 1 – Evaluation de l’état de stock au niveau d’une clinique

EXERCICE 1

Vous venez de commencer votre travail dans une clinique et vous voulez vous familiariser avec les
tendances de consommation et l’état du stock à la clinique. Vous avez donc décidé, par conséquent,
de déterminer mensuellement l’état du stock pour chaque contraceptif. À l’aide des informations
fournies dans les registres d’activités journalières, les fiches de stock, et les rapports de stock dans les
tiroirs des bureaux d’infirmières (Tableau A), déterminer les mois de stock disponible pour
Microgynon pour les mois de janvier2021 à avril 2021.

Le stock de cette clinique est remis aux infirmières pour une distribution aux consommateurs. Les
infirmières stockent les contraceptifs qu’elles distribuent aux consommateurs dans les tiroirs de leurs
bureaux. Afin de déterminer votre stock disponible, ajouter le montant de stock situé à l’entrepôt au
montant disponible dans les tiroirs des infirmières. Ces informations se trouvent sur les fiches de
stock et dans le Tableau A.

Jusqu’à ce que vous ayez trois mois de données, utiliser autant de données des mois que vous
possédez pour chaque calcul mensuel pour déterminer la moyenne de stock distribué aux
consommateurs. Par exemple, le 31 janvier 2021, vous n’avez que les données d’un mois, vous
utiliserez alors les données de ce mois seulement. (Utiliser des données supplémentaires quand elles
sont disponibles). Arrondir vos calculs de la moyenne distribuée aux consommateurs au chiffre
entier le plus proche et vos réponses des mois de stock à une place après la virgule.

Entrer vos calculs dans les colonnes appropriées ci-dessous.

Microgynon

Stock Consommatio Consommation Mois de


Date disponi n du mois en mensuelle moyenne stock
ble cours disponible

31 janvier 2021

30 mars 2021

31 avril 2021

PNAM
44
FICHE DE STOCK

Numéro du produit Description : Microgynon

Unité : Stock Maximum : Stock Minimum : Lieu :


Cycles (100 par boite) 5 mois 2 mois Katoka

Référence
de la Quantité Quantité Pertes/ Quantité Quantité en
Date
Transacti reçue Distribuée Ajustements Disponible Commande
on
26 janvier
500 100 400
2021

3 mars
2021 100 300

4 avril
2021 100 200

POLYCOPIE 2

PNAM
45
Tableau A

&
Registres d’activités
journalières

Polycopie 2 Tableau A

Inventaire de Stock du Tiroir de l’Infirmière


Microgynon Condoms
31 janvier 2021 3 cycles 16 pièces
30 mars 2021 43 cycles 8 pièces
31 avril 2021 71 cycles 108 pièces

PNAM
46
REGISTRE D’ACTIVITÉS JOURNALIÈRES (PLANNIFICATION FAMILIALE)
Mois : Février
Nom du Point de Prestation
des Services (PPS)/Clinique: Numéro du Point de Prestation
Katoka des Services (PPS)/ Clinique :10 Année : 2021
Date Nom du Numéro Type de Client Contraceptifs Distribués au cours de cette visite Références G Notes/
du a Remarques
client Client n
ts
Nouveau Revisitan Contraceptifs Oraux Injectables Nor- DIUs Condoms Comprimés Stérilisati Planificati
t plant Moussants on on
Micro- Neo- Eu- Micro- Nor- Lo- Tri- Depo- Nori- Copper T NovaT Multi-
Familiale
gynon gynon gynon lut dette gynon nordial provera sterat load
Naturelle
1/2 Sam Kambu x 12

8
1/2 Mary Ben x
1/2 Michelle x 1
Kifaluka 8
1/2 Maureen x
Jima 4 3
1/2 Margaret x 1
Nashara 8
1/2 Simone x
Duma 8 1 1
1/2 Melissa x 1
1/2 Ntube
Karen Traore x 1
1/2 Mary John 8 x
1/2 Jeanette x
Busia 4 3
8/2 Abigail Mo x
8/2 Mukami 5 x 3 1
Riberia 7
8/2 Shana Pierce x 1
8/2 Annie Hawa 1 x 1
15/2 Thelma 8 x 1
Louise 1
15/2 Elizabeth x 1
15/2 Keita
Nowai James x
15/2 Jane Diallo 6 x 3

Totaux pour cette page : 6 7 3 6 9 12

Totaux pour ce mois : 1 1

PNAM
REGISTRE D’ACTIVITÉS JOURNALIÈRES (PLANNIFICATION FAMILIALE)
Mois : Février
Nom du Point de
Prestation des Services Numéro Points de Prestation des Services
(PPS)/Clinique : (PPS)/Clinique : Numéro:10
Nom : Katoka Année : 2021
Date Nom du client # du Type de Contraceptifs Distribués au cours de cette visite Referrals Gants
Client Client Notes/Rem
arques
Contraceptifs Oraux Injectables Nor- IUCD's Condoms Comprimés Stérilisati Planification
plant Moussants on Familiale
Nou Revi Naturelle

veau sitant Microg Neo- Eu- Micro- Nor- Lo- Tri- Depo- Nori- Copper T NovaT Multi-
ynon gynon gynon lut dette gynon nordial provera sterat load

15/2 Mariam 87 x 1
22/2 Thomas
Benjamin 14 x
22/2 Peter
Rayna Smythe 69 x
22/2 Fanta Akimba 88 x 1
22/2 Samba Soko 8 x
22/2 Anne Hangali 89 x 1
22/2 Ellen Kidyalla 90 x 1
22/2 Abu Moses 4
22/2 Erica Faye 11 1
22/2 Sarah Seku 16
22/2 Fatu Torre 17 x 1
23/2 Rachel Were 13
23/2 Rose 10
Mosongo
23/2 Aminata 1
Amina
23/2 Esther Kibet 6 x 3
23/2 John Sawyer 67
23/2 B.J. Taylor 76

23/2 Yaya Diawa 91 x x 3 1

Totaux pour cette page: 5 7


1 1 3 9
Totaux pour ce Mois :

PNAM
REGISTRE D’ACTIVITÉS QUOTIDIENNES (PLANIFICATION FAMILIALE)
Mois : Février
Nom du Point de Prestation des Services (PPS). /Clinique :
Nom : Katoka Numéro du Point de Prestation des Services
(PPS)/Clinique : 10
Année 2021
Date Nom du client Numéro Type de Client Contraceptifs Distribués au cours de cette visite Références Gants Notes/Remarques
du Client Nouveau Contraceptifs Oraux Injectables Nor- DIUs Condoms Comprimés Stérilisation Plan.
plant Moussants Familiale
Revisitan Naturelle
t Microg Neo- Eu- Micro- Nor- Lo- Tri- Depo- Nori- Copper T NovaT Multi-load
ynon gynon gynon lut dette gynon nordial provera sterat
23/2 Ben Doe
23/2 Mary John

23/2 Melinda 6 x 3
Thomas
23/2 Andrea 2 x 1
Macha
28/2 Andrea 9 x 1 1
Dolo
28/2 Lua John 7 x 3

28/2 Liza 9 x 1 1
Mwiola
28/2 Edward Doe 9 x 1
28/2 Karen Torre

Totaux pour cette page : 6 3 1 2 3 2


6
1
Totaux pour ce Mois : 1 2 1 1 1 3
7 7 0 8 4
4
4

PNAM
REGISTRE D’ACTIVITÉS JOUNALIÈRES (PLANIFICATION FAMILIALE)
Mois : Mars
Nom du Point de Prestation Numéro du Point de Prestation des Services
des Services (PPS)/Clinique : (PPS)/Clinique : 10
Katoka Année 2021

Date Nom du Numéro Type de Contraceptifs Distribués au cours de cette Visite Références Gants Notes//Remarques
Client Client Client
Nouveau Contraceptifs Oraux Injectables Nor- DIUs Condoms Comprimés Stérilisati Planificatio
plant Moussants on n Familiale
Revisitan Naturelle
t Micro- Neo- Eu- Micro- Nor- Lo- Tri- Depo- Nori- Copper T NovaT Multi-
gynon gynon gynon lut dette gynon nordial provera sterat load
3/3 Peter Mushi 71 x
2
3/3 Catherine 36 x 1
Ndeti
3/3 Alma 96 x 1
Tankara
1
3/3 Elizabeth 32 x 1
Silas
8/3 Simone 83 x
Duma
3
8/3 Lua John 93 x
3
8/3 Katherine 21 x 1
Thube
8/3 Abdullai 97 x 1
Kassam
1
8/6 Stacey James 38 x 1

15/3 Angela 98 x 1
Coulilaly
15/3 Heather 99 x 1
Rutazza
15/3 Edward Doe 95 x
2
15/3 Sam Kamu 80 x
2
15/3 Helen Embu 31 x 1

16/3 May Seku 100 x 1


3
16/3 Joyce Kalimi 9 x 1

16/3 Richard 101 x


Kema
1
20/3 Fatu Ayallo 27 x
6

PNAM
Totaux pour cette page : 6 8 3
1 1 2 8
Totaux pour ce Mois :

REGISTRE D’ACTIVITÉS QUOTIDIENNES (PLANIFICATION FAMILIALE)


Mois : Mars
Nom du Point de Prestation Numéro du Point de Prestation des Services
des Services (PPS)/Clinique : (PPS)/Clinique : 10
Katoka Année 2021
Date Nom du Client Numéro Type de Client Contraceptifs Distribués au cours de cette Visite Références Gants Notes/Remarques
Client Nouveau Revisitant Contraceptifs Oraux Injectables Nor- DIUs Condoms Comprimés Stérilisati Planificatio
plant Moussants on n Familiale
Micro- Neo- Eu- Micro- Nor- Lo- Tri- Depo- Nori- Copper T NovaT Multi- Naturelle
gynon gynon gynon lut dette gynon nordial provera sterat load
20/3 Anna Diabate 102 x 1
20/3 James John x
20/3 Mary Pascewe 34 x
22/3 Elizabeth x 1
Mwiloha
22/3 Miriam Ayallo 10 x 1
22/3 Anna Kiamba 28 x 1

22/3 Shana Nduati 37 x 1

22/3 Rachel Wapilila x 1


10 1
22/3 Rose Muma x 1
10 3
23/3 Sarah Doto 41 x 3

23/3 Jane Soko 22 x


3
23/3 Mukami Swai x 1
10
23/3 Sandra Mo x 1
10 3
23/3 Patricia Bimat 30 x 1

23/3 Fatima Doka 39 x


6
23/3 Margaret x 1
Sanya
11
23/3 Linda Kessy x 1
11
23/3 Karen Lema x 1
11
Totaux pour cette page : 9 4
1 7 2 1 1

PNAM
Totaux pour ce Mois :

REGISTRE D’ACTIVITÉS JOURNALIÈRES (PLANIFICATION FAMILIALE)


Mois : Mars
Nom du Point de Prestation Numéro du Point de Prestation des Services
des Services (PPS)/Clinique : (PPS)/Clinique : 10
Katoka Année 2021
Date Nom du Client Numéro Type de Client Contraceptifs Distribués au cours de cette Visite Références Gants Notes/Remarques
Client Nouveau Revisitant Contraceptifs Oraux Injectables Nor-plantDIUs Condoms Comprimés Stérilisati Planificatio
Moussants on n Familiale
Naturelle
Micro- Neo- Eu-gynonMicro-lutNor-detteLo-gynon Tri- Depo- Nori-sterat Copper T NovaT Multi-load
gynon gynon nordial provera

23/3 Peter Cane


11 x 1
23/3 Helen 40
Moses
x 6
23/3 Kathryn
Mwamba
11 x 1 1
29/3 Ellen 9
Wabera
x 3
29/3 Andra Soko
11 x 3 1
29/3 Suzanne 25
Kimathi
x 1
29/3 Ann James
11 x 3 1
29/3 Massara
Thompson
11 x 1
29/33 Louise Njoki 15
x 3
30/3 Anne Njeru 26
x 1
30/3 Helen Kamu
11 x 3 1
30/3 Lillian Dibibi
11 x 1 1
30/3 Jane Assefa
12 x 1
30/3 Nancy Duna
12 x 3 1
30/3 Helen Peter 3
x 3
30/3 Abigail
Taylor
12 x 3 1
30/3 Faith Slater
12 x 1

PNAM
30/3 Andrea 5
Moses
x 3
Totaux pour cette page :
1 7 2 1 5 1 7
Totaux pour ce Mois :

REGISTRE D’ACTIVITÉS JOURNALIÈRES (PLANIFICATION FAMILIALE)


Mois : Mars
Nom du Point de Prestation Numéro du Point de Prestation des Services
des Services (PPS)/Clinique : (PPS)/Clinique : 10
Katoka Année 2021
Date Nom du Client Numéro Type de Client Contraceptifs Distribués au cours de cette Visite Références Gants Notes/
Client Remarques
Nouveau Revisit Contraceptifs Oraux Injectables Nor- DIUs Condoms Comprim Stérilisati Plan.
plant és on Familiale
Moussan Naturelle
ts
Micro- Neo- Eu- Micro- Nor- Lo- Tri- Depo- Nori- Copper NovaT Multi
gynon gynon gynon lut dette gynon nordial provera sterat T -load

30/3 Anna Ayalla 2 3


x

Totaux pour cette page :


1 3
Totaux pour ce Mois :
2 2 6 2 2 1 1

PNAM
REGISTRE D’ACTIVITÉS JOURNALIÈRES (PLANIFICATION FAMILIALE)
Mois : Avril
Nom du Point de Prestation Numéro du Point de Prestation des Services
des Services (PPS)/Clinique : (PPS)/Clinique : 10
Katoka Année 2021
Date Nom du Type de Client Contraceptifs Distribués au cours de cette Visite Références G Notes/
Client a Remarques
Numér n
o Client t
s
Nouveau Revisitant Contraceptifs Oraux Injectables Nor- DIUs Condom Comprimé Stérilisa Plan.
plant s s tion Familiale
Moussant Naturelle
s
Micro- Neo- Eu- Micro- Nor- Lo- Tri- Depo- Nori- Copper T NovaT Multi-
gynon gynon gynon lut dette gynon nordial provera sterat load
2/4 Jane Doe x

2/4 Mary 1 x 1 1
John
1 1 1
2/4 Alexis x
Kimana
5 1
2/4 x
Josephi 1 1
2/4 Carla x
5/4 Homa
John x 8
Peter
5/4 Lillian 1 x
Dibibi
1 3
5/4 Rachel x
Kyara
1 1
5/4 Fatima x
Kai
1 1 1
12/4 Mary x
Ben
5 3
12/4 Sarah x
John
1 3 1
12/4 Giselle x
Ayalla
4 1
12/4 May x
Seku
1 3
12/4 Miriam x
Ayalla
12/4 1 x 3

Benjami 1 1
12/4 Alma x
Tankara
9 3
12/4 Angela x
Rayburn
4 1
12/4 Rayna x
Smythe
6 3

PNAM
Totaux pour cette page : 9 9
1 1 6 2 4
Totaux pour ce Mois :

PNAM
REGISTRE D’ACTIVITÉS JOURNALIÈRES (PLANIFICATION FAMILIALE)
Mois : Avril
Nom du Point de Prestation Numéro du Point de Prestation des Services
des Services (PPS)/Clinique : (PPS)/Clinique : 10
2021
Date Nom du Client Client Type de Client Contraceptifs Distribués au cours de cette Visite Références Gants Notes/
Remarques
Nouveau Revisitant Contraceptifs Oraux Injectables Nor- DIUs Condom Comprimé Stérilisa Planificati
plant s s tion on
Moussant Familiale
s Naturelle
Micro- Neo- Eu- Micro- Nor- Lo- Tri- Depo- Nori- Copper NovaT Multi-
gynon gynon gynon lut dette gynon nordia provera sterat T load
l
12/4 Rose Muna 107 x
19/4 Mariam 131 x 1
Senegama
19/4 Samba Soko 8 x
19/4 Christine 132 x 1
Magami
19/4 Josephine 55 x 1
19/4 Baringo
Abu Moses 4 x
19/4 Richard Kena 101 x
19/4 Rima Mboka 133 x 1 1

19/4 Rachel 106 x


Wapilila
19/4 Nellie 49 x 1
Miningi
21/4 Sandra Mo 109 x
21/4 Carla Jones 53 x 1
21/4 Andra Soko 115 x
21/4 Kathryn 114 x 3
Mwamba
21/4 Ann James 134 x
21/4 Heather 58 x 1
Baruda
21/4 Jane Diallo 61 x
24/4 James John 103 x
Totaux pour cette page : 4 14 7

PNAM
Totaux pour ce Mois :

PNAM
REGISTRE D’ACTIVITÉS JOURNALIÈRES (PLANIFICATION FAMILIALE)
Mois : Avril
Nom du Point de Prestation des Services Numéro du Point de Prestation des Services
(PPS)/Clinique : (PPS)/Clinique : 10 Année 2021
Katoka
Date Nom du Client Client Type de Client Contraceptifs Distribués au cours de cette Visite Références Gants Notes/
Numéro Remarqu
es
Nouveau Revisit Contraceptifs Oraux Injectables Nor- DIUs Condoms Comprimé Stérilisa Plan.
plant s tion Familiale
Moussant Naturelle
s
Micro Neo- Eu- Micro- Nor- Lo- Tri- Depo- Nori- Copper T NovaT Multi-
gynon gynon gynon lut dette gynon nordia provera sterat load
l
24/4 Rima Alland 63 x 1
24/4 Nancy Duna 121 x
24/4 Lillian 70 x 3 1
24/4 Nowai 68 x
James
26/4 Elizabeth 135 x 3 1
Temba
26/4 Abigail 122 x
Taylor
26/4 Peter Cane 113 x 8
26/4 Massara 136 x 1
Kigadye
26/4 Karen Torre 74 x
26/4 Abigail Mo 54 x
26/ 4 Joan Matuba 62 x
27/4 Mary John 66 x 3

27/4 Rena 50 x 3 1
27/4 Manson
Maureen 47 x
27/4 Jima
Jeanette 46 x
Busia
27/4 Amana 137 x 1
Upangile
27/4 Sarah Seku 16 x
27/4 Rachel Were 13 x
3
PNAM
Totaux pour cette page : 3 6 8
Totaux pour ce Mois :

PNAM
REGISTRE D’ACTIVITÉS JOURNALIÈRES (PLANNING FAMILIAL)
Nom du Point de Prestation des Services (PPS)/Clinique :
Katoka Numéro du Point de Prestation Mois : Avril
des Services (PPS)/Clinique : 10 Année:2021
Date Nom du Client Type de Contraceptifs Distribués au cours de cette Visite Références Gants Notes/
Client Numéro Client Remarques
Contraceptifs Oraux Injectables Nor- DIUs Condoms Comprimés Stérilisa Plan.
plant Moussants tion Familiale
Nouv Revisi Micog Neo- Eu- Micro- Nor- Lo- Tri- Depo- Nori- Copp Nov Multi-
Naturelle
eau tant
ynon gynon gynon lut dette gynon nordia provera sterat er T aT load
l
27/4
27/4 Alise
Mwilol
27/4 Lillian 65
Cousin
27/4 Rose 10
27/4 Moson 1
27/4 Esther 6
Kibet
27/4 B.J. 76
Taylor
27/4 78

27/4 Andre
May x 3
Matun
14 x 1
27/4 Amy 75
Thube
x 1
27/4 Mary 77
John
27/4
Kather 14 x 1
27/4
27/4 Ben 56
Doe
27/4 Peter x 1
Siku

Totaux pour cette page :


Totaux pour ce Mois :

PNAM
Polycopie 4
ÉVALUATION DE L’ÉTAT DU STOCK AU NIVEAU DU ZONE
EXERCICE 2

CONTEXTE:
Vous êtes Jeanette Muntumwimpe, Pharmacienne de Zone pour le Zone de Lolanga. Il y a
trois centres de santé dans votre Zone: Enukweni, Gowa et Karonga.
C’est le 6 Mars 2021 et vous devez calculer l’état du stock en doxycycline dans vos centres de
santé, de même que dans le Zone, à partir du 28 Février, 2021. Utiliser une moyenne de 3
mois, selon la nécessité.

CI-JOINT VOUS TROUVEREZ :

 Dix-huit (18) Rapports mensuels de Centres de Santé pour les mois de Septembre 2020,
Octobre 2020, Novembre 2020, Décembre 2020, Janvier 2021 et Février 2021

 Fiches de stock des Pharmacies de Zone pour la doxycycline et l’érythromycine

INSTRUCTIONS :
Entrer vos calculs dans les colonnes appropriées ci-dessous :
Doxycycline

Enukweni

Stock Consommation du
Date disponible mois en cours

31 Déc
2020
Consommation Mois de
31 Jan Mensuelle Stock pour
2021 Moyenne pour le 28 Fév. le 28 Fév.

28 Fév.
2021

PNAM
61
Doxycycline

Gowa

Stock Consommation
Date Disponibl du mois en
e cours

31 Déc
2020
Consommation Mois de
31 Jan Mensuelle Stock pour le
2021 Moyenne pour 28 Fév.
le 28 Fév.

28 Fév
2021

Karonga

Stock Consommation
Date Disponible du mois en
cours

31 Déc
2020
Consommation Mois de
31 Jan Mensuelle Stock Pour
2021 Moyenne pour Le 28 Fév.
le 28 Fév.

28 Fév
2021

PNAM
62
Lolanga Zone

Stock Stock Consommatio


Disponible Disponible n du mois en
Date (Pharmaci (Clinique) cours
e de Zone)
Consommation
31 Déc Mensuelle
2020 Moyenne pour le
28 Fév., 2017

Mois de Stock Mois de Stock


31 pour le 28, Fév. pour le 28
Jan,20 2017 Fév., 2017
21 (Zone (Zone +
Seulement) Clinique)

28
Fév,
2021

PNAM
63
RAPPORT MENSUEL & COMMANDE
Zone : Lolanga Établissement : Enukweni
Type d’établissement : dépôt :  Magasin de Zone :  PPS/Clinique :  Autre :

Rapport pour : Mois Novembre Année 2020

Produit Stock Quantité Quantité Pertes/ Stock Quantité à


Initial Reçue Distribué/ Ajustements Disponible Commander
livrée

Doxycycli 230 100 110 220


ne

Érythromy 265 90 130 225


cine

Présenté par : John Mponga Explication des Pertes :


Date : 2 Décembre, 2020
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
---------
RAPPORT MENSUEL & COMMANDE
Zone : Lolanga Établissement : Enukweni
Type d’établissement : Dépôt :  Magasin de Zone :  PPS/Clinique :  Autre :

Rapport pour : Mois Décembre Année 2020

Produit Stock Quantité Quantité Pertes/ Stock Quantité à


Initial Reçue Distribué/ Ajustements Disponible Commander
livrée

Doxycycli 220 100 115 205


ne
Érythromyc 225 140 125 240
ine

Présenté par: John Mponga Explication des Pertes:


Date: 3 Janvier, 2019

PNAM
64
RAPPORT MENSUEL & COMMANDE
Zone: Lolanga Établissement: Enukweni
Type d’établissement : Dépôt:  Magasin de Zone:  PPS/Clinique:  Autre: 
Rapport pour : Mois Janvier Année 2021

Produit Stock Quantité Quantité Pertes/ Stock Quantité à


Initial Reçue Distribué/ Ajustements Disponible Commander
livrée

Doxycycline 205 125 105 225

Érythromycine 240 130 120 250

Présenté par : John Mponga Explication des Pertes :


Date : 4 Février, 2021
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
---------
RAPPORT MENSUEL & COMMANDE
Zone : Lolanga Établissement : Enukweni
Type d’établissement : Dépôt:  Magasin de Zone:  PPS/Clinique:  Autre: 
Rapport pour : Mois Février Année 2021

Produit Stock Quantité Quantité Pertes/ Stock Quantité à


Initial Reçue Distribuée/ Ajustements Disponible Commander
livrée

Doxycycline 225 100 110 215

Érythromycine 250 120 125 245

Présenté par: John Mponga Explication des Pertes:


Date: 2 Mars, 2021

PNAM
65
RAPPORT MENSUEL & COMMANDE
Zone : Lolanga Établissement : Gowa
Type d’établissement : Dépôt :  Magasin de Zone :  PPS/Clinique :  Autre : 
Rapport pour : Mois Novembre Année 2020

Produit Stock Quantité Quantité Pertes/ Stock Quantité à


Initial Reçue Distribué / Ajustements Disponibl Commander
livrée e

Doxycycline 237 150 155 232

Érythromycine 215 130 115 230

Présenté par : Mary Phiri Explication des Pertes :


Date : 2 Décembre, 2020
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
---------
RAPPORT MENSUEL & COMMANDE
Zone : Lolanga Établissement : Gowa
Type d’établissement : Dépôt :  Magasin de Zone :  PPS/Clinique :  Autre : 
Rapport pour : Mois Décembre Année 2018

Produit Stock Quantité Quantité Pertes/ Stock Quantité à


Initial Reçue Distribué / Ajustements Disponible Commander
livrée

Doxycycline 232 160 150 242

Érythromycine 230 100 120 210

Présenté par : Mary Phiri Explication des Pertes :


Date : 3 Janvier, 2021

PNAM
66
RAPPORT MENSUEL & FICHE DE REQUETE
Zone : Lolanga Établissement : Gowa
Type d’établissement : Dépôt :  Magasin de Zone :  PPS/Clinique :  Autre :

Rapport pour : Mois Janvier Année 2021

Produit Stock Quantité Quantité Pertes/ Stock Quantité à


Initial Reçue Distribué/ Ajustements Disponible Commander
livrée

Doxycycline 242 150 147 245

Érythromycine 210 140 115 235

Présenté par : Mary Phiri Explication des Pertes :


Date : 4 Février, 2021
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
----------
RAPPORT MENSUEL & COMMANDE
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
---------
Zone : Lolanga Établissement : Gowa
Type d’établissement : Dépôt :  Magasin de Zone :  PPS/Clinique :  Autre :

Rapport pour : Mois Février Année 2021
Produit Stock Quantité Quantité Pertes/ Stock Quantité à
Initial Reçue Distribué/ Ajustements Disponible Commander
livrée

Doxycycli 245 170 144 271


ne
Érythromy 235 100 110 225
cine

Présenté par: Mary Phiri Explication des Pertes:


Date: 2 Mars, 2021

PNAM
67
RAPPORT MENSUEL & COMMANDE

Zone : Lolanga Établissement : Karonga


Type d’établissement : Dépôt :  Magasin de Zone :  PPS/Clinique :  Autre :

Rapport pour : Mois Novembre Année 2020
Produit Stock Quantité Quantité Pertes/ Stock Quantité à
Initial Reçue Distribuée Ajustements Disponible Commander
/livrée

Doxycyclin 125 50 90 85
e
Érythromyc 150 100 85 165
ine

Présenté par : Doris Banda Explication des Pertes :


Date : 2 Décembre, 2020
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
---------
RAPPORT MENSUEL & COMMANDE
Zone : Lolanga Établissement : Karonga
Type d’établissement : Dépôt :  Magasin de Zone :  PPS/Clinique :  Autre :

Rapport pour : Mois Décembre Année 2020
Produit Stock Quantité Quantité Pertes/ Stock Quantité à
Initia Reçue Distribué/ Ajustements Disponibl Commander
l livrée e

Doxycycline 85 170 80 175

Érythromycine 16 100 90 175


5

Présenté par : Doris Banda Explication des Pertes :


Date : 3 Janvier, 2021

PNAM
68
RAPPORT MENSUEL & COMMANDE
Zone : Lolanga Établissement : Karonga
Type d’établissement : Dépôt :  Magasin de Zone :  PPS/Clinique :  Autre :

Rapport pour : Mois Janvier Année 2019
Produit Stock Quantité Quantité Pertes/ Stock Quantité à
Initial Reçue Distribué/ Réajustements Disponible Commander
livrée

Doxycycline 175 160 85 250

Érythromycin 175 100 110 165


e

Présenté par : Doris Banda Explication des Pertes :


Date : 4 Février, 2021
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
---------
RAPPORT MENSUEL & COMMANDE
Zone : Lolanga Établissement : Karonga
Type d’établissement : Dépôt :  Magasin de Zone :  PPS/Clinique :  Autre :

Rapport pour : Mois Février Année 2021
Produit Stock Quantité Quantité Pertes/ Stock Quantité à
Initial Reçue Distribué/ Ajustements Disponible Commander
livrée

Doxycycline 250 0 90 160

Érythromycine 165 120 115 170

Présenté par: Doris Banda Explication des Pertes:


Date: 2 Mars, 2021

PNAM
69
FICHE DE STOCK

Numéro du produit : Description : Doxycycline

Unité : Comprimés de Stock Max : 6 Stock Minimum : 3 Lieu :


100mg Mois Mois Lolanga
Date Référence Quantité Quantité Pertes/ Stock Quantité en
de la Reçue Livrée Ajusteme Disponibl Commande
Transactio nts e
n
10 Nov. 2020 Clinique 100 1020
Enukweni
11 Nov. 2020 Clinique Gowa 150 870
11 Nov. 2020 Clinique 50 820
Karonga
28 Nov. 2020 Magasin 1200 2020
Régional
30 Nov. 2020 Inventaire 2020
Physique

9 Déc. 2020 Clinique 100 1920


Enukweni
9 Déc. 2020 Clinique Gowa 160 1760
9 Déc. 2020 Clinique 170 1590
Karonga
31 Déc. 2020 Inventaire 1590
Physique

12 Jan. 2021 Clinique 125 1465


Enukweni
12 Jan. 2021 Clinique Gowa 150 1315
13 Jan. 2021 Clinique 160 1155
Karonga
31 Jan. 2021 Inventaire 1155
Physique

8 Fév. 2021 Clinique 100 1055


Enukweni
9 Fév. 2021 Clinique Gowa 170 885
23 Fév. 2021 Magasin 1200 2085
Régional

PNAM
70
28 Fév. 2021 Inventaire 2085
Physique

FICHE DE STOCK

Numéro du produit: Description: Érythromycine

Unité: Comprimés de Stock Maximum Stock Minimum: Lieu:


250mg, 1000 comprimés par : 3 Mois Lolanga
boîte 6 Mois
Référence de la Quantité Quantité Pertes/ Stock Quantité en
Date Transaction Reçue Délivrée Ajustements Disponibl Commande
e

10 Nov. 2020 Clinique Enukweni 90 1050


11 Nov. 2020 Clinique Gowa 130 920
11 Nov. 2020 Clinique Karonga 100 820
28 Nov. 2020 Magasin Régional 1000 1820
30 Nov. 2020 Inventaire Physique 1820

9 Déc. 2020 Clinique Enukweni 140 1680


9 Déc. 2020 Clinique Gowa 100 1580
9 Déc. 2020 Clinique Karonga 100 1480
31 Déc. 2020 Inventaire Physique 1480

12 Jan. 2021 Clinique Enukweni 130 1350


12 Jan. 2021 Clinique Gowa 140 1210
13 Jan. 2021 Clinique Karonga 100 1110
31 Jan. 2021 Inventaire Physique 1110

8 Fév. 2021 Clinique Enukweni 120 990


9 Fév. 2021 Clinique Gowa 100 890
9 Fév. 2021 Karonga 120 770
23 Fév. 2021 Magasin Régional 1000 1770

PNAM
71
28 Fév. 2021 Inventaire Physique 1770

PNAM
72
Session 10: Système de contrôle d’inventaire
Maximum-Minimum
………………………………………………………………………………………………
Objectifs de la session :
A la fin de la session les participants seront capables de :
• Définir la terminologie utilisée dans le contrôle d’inventaire, à savoir : Maximum,
Minimum (en mois et en quantité), la Période de Revue, le Délai de Livraison, le Stock
de Sécurité, le Point de Commande d’Urgence ;
• Citer les règles de décision du magasinier dans les trois versions Max - Min ;
• Lister les avantages et les inconvénients d’utiliser un système défini de contrôle
d’inventaire Maximum - Minimum et les conditions appropriées d’application de
chaque version Max - Min.

Durée : 60 minutes

Le but d’un système de contrôle d’inventaire est de :


➢ Déterminer la quantité de stock devant être commandée/ expédiée ;
➢ Déterminer quand le stock va être commandé/ expédié ;
➢ Maintenir un niveau de stock adéquat de tous les produits, évitant les ruptures de stocks et les
stocks excédentaires.
Termes clés :
➢ Période de Revue ;
➢ Stock de Sécurité ;
➢ Délai de Livraison ;
➢ Point de Commande d’Urgence.

Session 10
Polycopie 1 - DEFINITION DES TERMES DU SYSTEME MAX-MIN
Période de Revue :
C'est l'intervalle entre 2 commandes ou rapports de gestion de stocks - la période de revue est
fixée à deux mois pour les BCZ et les FOSA. C'est en ce moment que le Rapport Bimensuel de
Stock est élaboré et un inventaire physique est fait.

Délai de livraison :
L'intervalle de temps entre le moment où la commande est passée et celui où les produits sont
disponibles et prêts à l’usage.

Stock maximum :
Le niveau d'approvisionnement au-dessus duquel les niveaux de stock ne devraient pas grimper
dans des conditions normales. Les commandes de stock routinières devraient ramener le solde
disponible à ce niveau.

PNAM
73
Stock minimum :
Le niveau au-dessous duquel les stocks disponibles ne devraient pas descendre avant qu’une
nouvelle commande soit effectuée.

Point de Commande D'Urgence :


Le niveau de stock auquel on doit passer une commande d'urgence pour éviter une rupture de
stock avant la prochaine livraison régulière.

SYNTHESE

Command • Nombreux produits (1 à 20) sont en


e cours de gestion.
À la fin de la
Le transport est difficile ou peu fiable ;
Forcée période de revue
les livraisons peuvent être planifiées et
et à tout •
moment, les mises à disposition pour des durées fixes
Fin de la niveaux semblent et limitées. Un nouveau système ou un
période de suffisamment bas système qui a toujours fait l'objet de
revue pour justifier une rapports médiocres ; des rapports de
commande et • routine sont nécessaires pour permettre
une un niveau de supervision plus élevé du
commande système.
d'urgence
Revue • Lorsque très peu de produits sont gérés ;
continue évaluer les niveaux de stock de plusieurs
produits à chaque fois qu'un produit est
livré peut imposer un lourd fardeau de
gestion au personnel de la structure.
Niveau de Chaque fois qu'un Lorsque le transport est facile ou bon
stock atteint
produit est livré à marché (ou est à la charge du
le
une autre • fournisseur) ; il est coûteux d'avoir
minimum
structure ou plusieurs envois dans des délais très
distribué à des courts.
utilisateurs Un nouveau système ; une évaluation
continue des niveaux de stock est
• nécessaire pour permettre un niveau de
supervision plus élevé du système.

Standard À la fin de la Quand le programme a peu de niveaux.


période de revue • Lorsque le programme a de fréquentes
Fin de la et à tout • périodes de revue.
période de moment, les Lors de la gestion de plus de 20
revue et niveaux semblent produits. Le transport est difficile ou
quand le suffisamment bas peu fiable ; les livraisons peuvent
• être planifiées.
stock atteint pour justifier une
le niveau •
commande et
minimum une commande
d'urgence.

Polycopie 2 –
LES REGLES DE DECISION POUR LE MAGASINIER, LES AVANTAGES ET LES DESAVANTAGES

Système Maximum-Minimum Version Commande Forcée


Règle de décision du magasinier

PNAM
74
➢ Revoyez tous les niveaux de stock à la fin de chaque Période de Revue. Commandez (ou
expédiez, dans le cas du système d'allocation) suffisamment de stock pour ramener les niveaux
de stock à la quantité du Stock Max.
Avantage du Système Maximum-Minimum Version Commande Forcée
➢ Personnel qualifié à tous les niveaux ;
➢ Système de rapport plus fiable ;
➢ La décision de commande est une règle très simple.
Désavantages du Système Maximum-Minimum Version Commande Forcée
➢ Possibilité de passer beaucoup de petites commandes quelque soit le stock disponible ; ➢
Confusion entre périodes de rapport avec les périodes de commandes.

Système Maximum-Minimum Version Commande Forcée avec point de commande d’urgence


Règle de décision du magasinier
➢ Revoyez les niveaux de stock d’un produit que vous remarquez que la consommation augmente
avant la Période de Revue ou à la fin de chaque Période de Revue. Commandez (ou expédiez,
dans le cas du système d'allocation) suffisamment de stock pour ramener les niveaux de stock à
la quantité du Stock Max.
➢ Si le niveau de stock d’un produit descend au-dessous du point de commande d’urgence avant
la période de revue, passez une commande d’urgence.

Système Maximum-Minimum Version standard


Règle de décision du magasinier
➢ Revoyez tous les niveaux de stock à la fin de chaque Période de Revue. Pour les produits qui
sont descendus en-dessous du niveau minimum, commandez (ou expédiez, dans le cas du
système d'allocation) suffisamment de stock pour ramener les niveaux de stock à la quantité du
Stock Max. Si le niveau de stock d’un produit descend au-dessous du point de commande
d’urgence avant la période de revue, passez une commande d’urgence.
Les caractéristiques du Système Maximum-Minimum de la Version Standard
➢ Les niveaux max et min doivent être établis.
➢ Un point de commande d’urgence doit être fixé.
➢ Le pipeline est plus long parce que le stock de sécurité est élevé donc le minimum et le
maximum aussi.
Elle est recommandée lorsque :
- Le programme a peu de niveaux ;
- Les périodes de revue sont assez courtes.
Les avantages du Système Maximum-Minimum de la Version Standard
➢ Elle évite les petites commandes ;
➢ Elle convient aux programmes qui gèrent beaucoup de produits ;
➢ Le transport peut être planifié parce qu’il existe des intervalles de commande fixes.
Les désavantages du Système Maximum-Minimum de la Version Standard
➢ Les niveaux de stock sont élevés parce que le stock de sécurité est important d’où le risque de
péremption des produits ;
➢ Le gestionnaire doit connaître les niveaux min et max, le point de commande d’urgence et les
formules de calcul (besoin de formation important).

Système Maximum-Minimum Version Revue continue


Règle de décision du magasinier
➢ Revoyez le niveau de stock pour chaque article chaque fois qu’un produit est livré.

PNAM
75
➢ Si le niveau de stock descend au-dessous du minimum, passez une commande permettant de
ramener les stocks au niveau maximum.
Les caractéristiques du Système Maximum-Minimum Version de la Revue Continue
➢ Il n’existe pas de période de revue ;
➢ Le magasinier doit connaître les niveaux min et max (min = point de commande) ;
➢ Il n’y a pas de commande d’urgence ;
➢ Elle est applicable dans les programmes qui gèrent peu de produits, qui disposent de moyens de
transport faciles et peu chers ;
➢ Elle ne s’applique pas à un système d’allocation.
Avantages du Système Maximum-Minimum Version de la Revue Continue
➢ La prise de décision du gestionnaire est simple ;
➢ Le système est flexible et assure une plus grande disponibilité de produits ; ➢ Elle permet
d’éviter les commandes de petites quantités.
Désavantages du Système Maximum-Minimum Version de la Revue Continue
➢ Le système contrôle difficilement la fréquence des transports ;
➢ Il est éprouvant pour le gestionnaire surtout si le programme gère un grand nombre de produits.
Système Maximum-Minimum Version Camion de Livraison
Avantages du Système Maximum-Minimum Version Camion de Livraison
➢ Délai de Livraison nul ;
➢ Evacuation des produits périmés ou endommagés ;
➢ Elimine les multitudes de petites commandes ;
➢ Rapport soumis au moment de la livraison.
Désavantages du Système Maximum-Minimum Version Camion de Livraison
➢ Panne du camion = défaillance du système ;
➢ Nécessite un staff bien étoffé et flexible.

Facteurs de sélection
➢ Peu de produits à gérer
Transport
➢ Formation du personnel
➢ Réquisition ou Allocation
➢ Supervision à partir des rapports
➢ Entreposage sans effet particulier

PNAM
76
Session 11 : Comment Effectuer les Commandes
…………………………………………………………………

Objectifs de la session :
A la fin de la session, les participants seront capables de :
• Décrire comment l’approvisionnement en Intrant de Santé se fait dans le système
logistique de La RDC
• Décrire les données importantes pour effectuer les calculs des commandes des
Intrant de Santé
• Distinguer entre une commande systématique et une commande d’urgence.
• Calculer les quantités de produits à commander (commande systématique et
commande d'urgence)
Définitions :
La commande systématique ou routinière est effectuée à un intervalle régulier (mensuel,
trimestriel, semestriel, semi-annuel, ou annuel), aussi appelé « période de revue. » tandis
que la commande d’urgence est effectuée à n’importe quel moment lorsque le niveau de
stock disponible (MSD) atteint ou va en dessous du niveau du seuil d’alerte (point de
commande d’urgence).

TACHES :
1) Les FOSA (HGR/CS) doivent remplir et soumettre leur formulaire du « Rapport –
commande mensuel des médicaments » au BCZS.

2) Le BCZS vérifie les réquisitions des FOSA (corrige, si nécessaire), met les données
dans DHIS2, analyse les données dans INFOMEDRDC, prends des décisions puis
remplit le formulaire « Rapport-commande trimestriel des médicaments » et
envoie à la CDR.

3) La CDR compile les données venant des BCZS et soumet les commandes auprès de
la FEDECAME. Le formateur insiste sur le fait que les rapport-commandes doivent
être entièrement et correctement remplis.

Pour commander, il faut savoir :


➢ Combien dont on dispose (SDU)
➢ Combien on consomme en moyenne (CMM) et,
➢ Combien on doit avoir dans le magasin (stock max)

Les étapes à suivre pour déterminer la quantité à commander [Ils peuvent se


référer au polycopié approprié dans leur manuel] :
1. Calculer la CMM
2. Déterminer le Quantité du Stock Maximum (SM) SM = CMM x Niveau du Stock
Maximum

77
3. Déterminer le stock disponible et utilisable
4. Soustraire le Stock Disponible et Utilisable de la quantité de Stock Maximum
5. Vérifier vos calculs

La formule pour calculer la quantité à commander est la suivante :

QàC = (Quantité du Stock Maximum) – (Stock Disponible et Utilisable)

Où,
La Quantité du Stock Maximum = CMM x Niveau du Stock Maximum

Polycopiés 01 - Terme clés


Stock maximum:
Le niveau d'approvisionnement au-dessus duquel les niveaux de stock ne devraient
pas grimper dans des conditions normales. Les commandes routinières devraient
ramener le solde disponible à ce niveau de stock.

Stock minimum
Le niveau au-dessous duquel les stocks disponibles ne devraient pas descendre
avant qu’une nouvelle commande soit effectuée.

Point de Commande D'Urgence


Le niveau de stock auquel on doit passer une commande d'urgence pour éviter une
rupture de stock avant la prochaine livraison régulière.

Intervalle de commande/fréquence de réapprovisionnement/période de


revue C’est la fréquence avec laquelle une commande est faite d’un niveau à
un autre niveau, ou bien le temps entre deux commandes. La période de
revue pour les hôpitaux de référence et les CS est mensuelle ; tandis que
celle des BCZS est trimestrielle.

Commande systématique ou routinière : Est effectuée à un intervalle régulier


(mensuel, trimestriel, semestriel, semi-annuel, ou annuel), aussi appelé « période
de revue.

Commande d’urgence : Est effectuée à n’importe quel moment lorsque le niveau de


stock disponible (MSD) atteint ou va en dessous du niveau du seuil d’alerte (point de
commande d’urgence).

78
Polycopiés 02 - Calculs de la Quantité à Commander
Exemple #1
Actuellement, dans la pharmacie de l’hôpital général maman Yemo, il y a 83 cycles de
Microlut dont 29 non utilisables. Il n’y a eu aucune rupture de stock notée. Durant les
quatre derniers mois les quantités suivantes de Microlut ont été distribuées aux clientes :
Mars 42 cycles

Avril 39 cycles

Mai 37 cycles

Juin 44 cycles

Combien de cycles de Microlut faut-il commander ?

Etape 1- CMM

Etape 2- SM :

Etape 3- SD :

Etape 4- QàC:

Etape 5- Vérifiez vos calculs.

Exemple #2 :
L’inventaire physique du BCZS de Katoka révèle 520 comprimés d’amoxicilline au total, dont 30
abimés. Chaque mois, le BCZS reçoit les rapports du CS1 et du CS2 qui la composent. Au cours des trois
derniers mois, les quantités suivantes d’amoxicilline ont été respectivement distribuées aux clients par
chacun des CS:

CSB1 CSB2
110 150
122 144
125 152

Combien des comprimés d’amoxicilline le BCZS devra-t-il commander ?

79
Etape 1- CMM

Etape 2- SM

Etape 3- SD:

Etape 4- QàC:

Etape 5- Révisez vos calculs.

Exemple #3
La pharmacie centrale de l’hôpital Sendwe met à la disposition de cinq (5) services
spécialisés de la gentamicine injectable pour traiter les patients. L’analyse des
derniers rapports soumis par chacun des services respectifs montre les CMM
suivantes pour la gentamicine injectable :

#1 156 amp #4 230


amp
#2 256 amp #5 250
amp
#3 145 amp

A la fin du mois, l’hôpital dispose de 340 ampoules de gentamicine utilisable en


stock. Quelle est la quantité de gentamicine à commander ?

Etape 1- CMM : Voir le tableau ci-dessus.

Etape 2- SM :

Etape 3- SD :

Etape 4- QàC:

Etape 5- Vérifiez vos calculs.

80
Exemple #4

Le RUMER d’un centre de santé montre la distribution suivante du DIU:


Octobre : 60 pièces
Novembre : 58 pièces
Décembre : 25 pièces
Janvier : 62 pièces
L’inventaire physique à la pharmacie a révélé 115 pièces. Aucun n’est expiré ni
abîmé. Cependant, il y a eu rupture de stock au mois de Décembre. Quelle est
la QàC des DIU ?

Exemple #5
La consommation suivante de la quinine injectable enregistrée dans le RUMER d’un HGR est
comme ci-après. Il n’y pas eu de rupture de stock signalée. L’inventaire physique à la
pharmacie de l’hôpital a révélé un solde de 330 ampoules. Quelle est la quantité de quinine à
commander ?

Avril : 220 ampoules


Mars : 225 ampoules
Février : 115 ampoules
Janvier : 221 ampoules

Exemple #6
Le gestionnaire du magasin du BCZS doit faire une commande de chloramphénicol
pour toute la ZS (BCZS et FOSA) basée sur les données fournies dans les rapport-
commandes de 3 structures ci-dessous qui la composent. Le SDU du BCZS est de
1.200 comprimés.

HGR1 CS HGR2
CMM: 340 CMM: 150 SDU: 60 CMM: 520 SDU: 650
SDU: 220

81
Session 12 : Concept clé no. 2 : informations pour la
prise de décision
………………………………………………………………
Objectifs de la session :

À la fin de la session, les participants seront capables de :


1. décrire l’importance des informations dans la prise de décision dans le domaine de la
logistique.

Durée : 15 minutes
Discussion :
 Pourquoi est-il important d’avoir de bonnes informations ?
 Comment pouvons-nous concevoir notre SIGL pour nous assurer qu’il fournit de bonnes
informations ?
 Quel est le rôle des informations de logistique pour faire fonctionner l'ensemble du
système ?
 Quel rôle précis jouent les informations de logistique dans les domaines suivants?
o Assurance de la qualité du service aux clients
o Variété de produits
o Opportunité
o Coût

D’où doivent provenir les informations si elles vont être utiles pour répondre aux besoins des clients ?

82
JOUR 3

Session 13: Savoir Faire et Savoir Être


Objectifs de la session :
A la fin de la session, les participants seront capables de :
- Citer les compétences qu’on trouve dans les compétences sociales
- Interpréter les gestes au travail

Durée : 30 minutes

Les compétences sociales sont des compétences telles que :


• l’empathie
• le savoir déléguer
• le savoir partager ses connaissances.
Conclusion :
o Elle est en colère, je dois faire attention.
o Elle est en colère, ayons une discussion ouverte.
o Elle est en colère, maintenant je vais lui dire ce que je pense.
o Je pense qu'elle veut me parler.
o Je ne sais pas quoi penser.

Les compétences sociales, comme indique le mot, sont ces compétences qui gouvernent les relations sociales
entre les gens. Des exemples de propriétés appréciées dans cette catégorie sont le respect et l’empathie, et -dans
le terrain professionnel-, le savoir déléguer et le savoir partager ses connaissances.
Le savoir-être n’est pas «nouveau». Toutes les cultures ont souligné et transmis des compétences surtout dans
le domaine des compétences sociales. Elles ne l’ont pas toujours fait sur papier, mais par des dictons ou
proverbes. Pensez à un dicton de votre culture ou de votre langue et écrivez-le (en langue originale et en
français).

Notez un proverbe concernant une compétence sociale dans votre langue maternelle.

Traduction de ce proverbe en français.

83
Courte explication de ce proverbe.

• Est-ce que ce savoir-être est toujours important dans la vie quotidienne moderne?
• Est-ce que ce savoir-être est important dans votre travail? De quelles façons?

84
Session 14 : Correction du devoir :
Évaluation de l’état des stocks

Instructions :
Comme vous l’aviez fait pour l’Exercice 1, avec les informations fournies dans les registres d’activité
journalière, les fiches de stock et les rapports de stock du tiroir de l’infirmière (Tableau A) fourni,
déterminer les mois de stocks disponibles pour les Préservatifs pour les mois de janvier 2021 à mars
2021.
Entrer vos calculs dans les colonnes appropriées ci-dessous.

Préservatifs

Stock Consommation du Consommation Mois de Stock


Disponible mois en cours Mensuelle Disponible
Date Moyenne

31 Janvier 2021

28 février 2021

31 mars 2021

85
FICHE DE STOCK

Numéro de Marchandise Description : Préservatifs

100 pièces par boite Stock Maximum : Point de Commande Lieu : Widjifake
d’Urgence :
Unites 12 mois
2 semaines
Date Référence de Quantité Quantité Pertes/ Quantité Quantité en
la Distribuée Ajustements Disponible Commande
Reçue
Transaction

26 septembre 2019 3000 3000

1er octobre 2019 100 2900

28 novembre 2019 100 2800

8 décembre 2019 100 2700

2600
15 janvier 2021 100

15 février 2021 100 2500

5 mars 2021 100 2400

19 mars 2021 100 2300

86
Instructions :
Comme vous venez de le faire pour l’Exercice 2 en cours,

➢ Calculer l’état du stock d’érythromycine dans vos centres de santé et votre ZS en utilisant les 18
Rapports Mensuels du Centre de Santé complétés pour le mois de Septembre, Octobre,
Novembre, Décembre, Janvier et Février et les fiches de stock de doxycycline et d’érythromycine
de la pharmacie de la ZS.

CONTEXTE:
Vous êtes Janet Mijoni, Pharmacienne de la pour la ZS de Lolanga Mampoko. Il y a trois centres de
santé dans votre ZS : Manyanga, Manyanga et Bokolomwaki.
C’est le 6 Mars 2021 et vous devez calculer l’état du stock d’éthryomycine pour vos centres de santé,
de même que pour la Zone, à partir du 31 janvier 2021. Utilisez une moyenne de 3 mois, selon la
nécessité.
Érythromycine
Manyanga

Stock Consommation
Disponible du mois en
Date cours

31 janvier 2021

Consommation Mois de Stock


Mensuelle disponible
28 février 2021
Moyenne pour le 31 mars
pour le 31 mars.

31 mars 2021

Manyanga

87
Stock Consommation
Disponible du mois en
Date cours

31 janvier 2021
Consommation Mois de Stock
Mensuelle Disponible pour
28 février 2021 Moyenne pour le le 31 mars 2021
31 mars 2021

31 mars 2021

Bokolomwaki

Stock Consommatio
Disponible n du mois en
Date cours

31 janvier 2021
Consommation Mois de Stock
Mensuelle pour le 31 mars
28 février 2021 Moyenne pour le 2021
31 mars 2021

31 mars 2021

Zone de santé Lolanga


Mampoko

88
Stock Stock Consommation
Disponible Disponible du mois en
Date (Pharmacie de (Cliniques) cours
la ZS)
Consommation
Mensuelle
31 janvier 2021
Moyenne
pour le 28 fév.

Mois de Stock Mois de Stock


Disponible pour le Disponible pour le
28 février 2021 31 mars 2021. 31 mars 2021
(ZS Seulement) (ZS + Clinique)

31 mars 2021

89
Session 15 : Distribution
………………..………………………………………………………
A la fin de la session, les participants seront capables de :
- Assurer la distribution des médicaments.
- Définir les différentes modes de livraison
- Explorer le guide de livraison

Circuit des produits et circuit d’information

90
1. Réquisition des Structures Sanitaires
- C’est un document par lequel les prestations de la formation médicale demande la remise des médicaments à
sa disposition.
- Elle fait office d’un bon de commande au niveau des centres de santé.
- Elle doit renseigner clairement sur :
a. Les quantités demandées ;
b. Les conditionnements voulus ;
c. La forme et leur dosage.

2. Vérification des fiches de stock


- Cet outil est nécessaire pour prendre une décision sur la distribution des médicaments car il renseigne sur la
situation du stock.
3. Elaboration des plans de livraison documentés et budgétisés
- Il permet la planification de la distribution au niveau du dernier kilomètre (hypothèses, quantités, valeur,
coût de distribution)
- Description de l’outil Excel nommé Plan de livraison ZS : 4 parties
o Instruction : 1 feuille
o Hypothèses : 1 feuille
o Plans de distribution proprement dits : Palu, PF, TB, VIH, SMNEA, MEG : 6 feuilles
o Synthèse de coûts logistiques : 1 feuille
4. Contrôle de la qualité à la livraison
- Avant de procéder à la livraison des médicaments, il est conseillé de les conditionner suivant un emballage
conforme à la commande.
- Cet emballage doit mentionner :
 Le nom du produit sous forme DCI ;
 La quantité des produits à livrer et leur dosage ;
 Le numéro du lot ;
 La date de péremption ;
 Le mode d’emploi.
- Les facteurs intervenant dans la qualité d’un médicament :
 Condition de transport ;
 Condition de stockage ;
 Mode de conditionnement ;

91
 Type et qualité de l’emballage ;
 Etiquetage.
5. Livraison des medicaments (1)
Pour mieux planifier un système de distribution, il faut prendre en considération :
• La méthode de distribution par ramassage ou par livraison ;
• Quel type de transport adopté ;
• Quel équipement faudra-t-il prévoir pour protéger les produits.
Pour mieux distribuer les médicaments, il faut procéder de la manière suivante :
1. Vérifier la conformité de la réquisition (bon de commande) ;
2. Confronter les articles repris sur le bon de commande à la fiche de stock ;
3. Elaborer le plan de livraison ;
4. Conditionner les produits suivant les emballages demandés ;
5. S’assurer de la qualité du produit à distribuer ;
6. Procéder à la livraison des produits selon les principes FEFO par un bon de livraison ;
7. Enregistrer les sorties dans la fiche de stock.

Guide logistique de livraison


• Critères de la catégorisation du niveau d’accès de CS
1. Distance (entre BCZ et CS): 40 pts
2. Etat de route (bon, moyen, mauvais): 30pts
3. Obstacle (foret, rivière, lac, ponts,…): 20pts
4. Et sécurité (fréquentation du coin): 10pts
• Tableau de catégorisation (présentation ficher Excel);
• Outil de soutien pour l’appui financier de la livraison

92
Session 16 : Elaboration des plans
d’amélioration en GCA
………………..………………………………………………………
A la fin de la session, les participants seront capables de :
- Décrire last mile
- Développer un plan d’amélioration
- Présenter un plan d’amélioration
Description du dernier kilomètre

Plan d’amélioration

Date et /ou Indicateur


Sources de Description/
N° Activités Cibles Période Budget LivrableResponsable
financement Hypothèse à améliorer
d’exécution

93
Session 17 : Concept Clé #3 : Rôle du conseiller
en logistique
………………..………………………………………………………
Objectifs de la session :

À la fin de la session, les participants seront capables de:

1. Décrire le rôle du conseiller en logistique dans l’amélioration du système logistique


2. Citer les compétences nécessaires pour être un conseiller efficace en logistique.

Les activités essentielles à poser pour améliorer la qualité des données sont :
 collecter des informations
 identifier des problèmes
 développer des recommandations
 renforcer le consensus
 etc.
Les compétences nécessaires pour être conseiller en logistique sont :
 Connaissances en logistique
 Collecte et analyse d’informations
 Préparation et priorisation de questions appropriées
 Techniques d’enquête
 Techniques d’écoute
 Techniques de communication
 Techniques de présentation

94
JOUR 4

Session 18 : Savoir Faire et Savoir Être


-----------------------------------------------------------
Objectifs de la session :
A la fin de la session, les participants seront capables de :
1. Récapituler les résultats de l'exercice d'hier.
2. Présenter les compétences d’autogestion
3. Souligner l’importance de ces compétences d’autogestion pour le travail en général, et le
travail en équipe en particulier.

Durée : 30 minutes

95
Session 19 : NAVIGUER DANS DHIS2 RDC
………………………………………………………………………

Objectifs de la session :

À la fin de la session, les participants seront capables de :


1. Naviguer dans le DHIS2 RDC
1. S’inscrire dans DHIS2 RDC

Synthèse Activités pédagogiques

Titre Type Durée


1. Accéder à la page d’accueil DHIS2 RDC Exposé 15

2. S’inscrire dans DHIS2 RDC Brainstorming 15

➢ Aller sur un moteur de rechercher– Google Chrome, Firefox, Internet Explorer etc.
➢ Taper l’adresse : https://snisrdc.com sur la barre d’adresse et la page d’accueil
suivante va apparaitre .
➢ Le formateur démontre comment le faire. Il interdit aux participants de toucher
jusqu’à ce qu’ils comprennent

96
Veuillez remarquer que seuls les utilisateurs inscrits peuvent accéder au système et la
section qui suit décrit comment accéder en tant qu’utilisateur dans le DHIS2 RDC

Activité 2 : S’inscrire dans DHIS2 – Exercice individuel – 15 minutes


Le formateur instruit les participants à ouvrir leurs ordinateurs et leur dit ce qi suit :

➢ Pour s’inscrire dans le système, veuillez saisir le Nom d’utilisateur et le Mot de


passe dans les champs d’inscription comme montrer ci-dessous :

➢ Cliquer sur le bouton “Sign in” après avoir rempli les champs avec un Nom
d’utilisateur et un Mot de passe valides. Après validation le système va afficher
l’écran suivant :

Parmi les formateurs, un va valider pour que les participants continue à pratiquer.

97
98
Session 20 : Accéder à INFOMED RDC avec un navigateur
internet
……………………………………………………………………………………………………
Objectifs de la session :

À la fin de la session, les participants seront capables de :


1.

Durée : 60 minutes

99
Session 21 : Importation des données depuis
DHIS2 et publication dans InfoMED
-------------------------------------------------------------------------
Session 22 : Visualisation des données dans
InfoMED RDC Pratique (InfoMED)

101
Session 23 : Extraction des données dans Infomed
+ Pratique (InforMED)
Concept clé Session 24 : Approche systématique et -
Amélioration continue

……………………………..………………………………………………………………
Objectifs de la session :
À la fin de la session, les participants seront capables de :
2. Décrire l’amélioration continue et comment elle s’applique à l’amélioration de la logistique
3. Citer les compétences nécessaires pour être un conseiller efficace en logistique

Durée : 30 minutes

Diapositives PowerPoint :
1. Modèle d’amélioration de la chaîne d’approvisionnement

Synthèse des activités pédagogiques

Titre Type Durée


1. Concept clé : Amélioration continue Discussion de groupe 30

ACTIVITES PEDAGOGIQUES:
Activité 1: Concept clé: Amélioration continue – – Discussion en groupe – 30 minutes

Les mesures à appliquer dans le processus d'amélioration. :


 collecte d’informations
 analyse des points forts et points faibles du système
 développement de recommandations pour profiter d’avantage des points forts du système et pour
remédier aux points faibles
 élaboration des stratégies de mise en œuvre.
JOUR 5

Session 25: Savoir Faire et Savoir Être


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Objectifs de la session :
A la fin de la session, les participants seront capables de :
1. Récapituler les résultats de l'exercice d'hier.
2. Présenter les compétences personnelles générales.
3. Souligner l’importance de ces compétences personnelles pour le travail en
général, et le travail en équipe en particulier.
Session 26 : Mise à jour sur le SIGL en RDC :
Situation actuelle et perspectives InfoMED RDC
…………………………………………………
…………………
Objectifs de la session :

À la fin de la session, les participants seront capables de :


1.

Durée : 60 minutes
Session 27 : Validation et prise de
décisions
………………………………………
……………………
Objectifs de la session :

À la fin de la session, les participants seront capables de :


1.

Durée : 30 minutes
Session 28 : Utilisation du DISMED FOSA
…………………………………………
……………………
Objectifs de la session :

À la fin de la session, les participants seront capables de :


1.

Durée : 120 minutes


Session 28 : Pratique (Point de prestation des Service et
DISMED FOSA)
Objectifs de la session :

À la fin de la session, les participants seront capables de :


1.

Durée : 60 minutes
JOUR 6

Session 30 : Savoir Faire et Savoir Être


…………………………………………………
………………………
Objectifs de la session :
A la fin de la session, les participants seront capables de :
1. Récapituler les compétences de savoir être
2. Offrir aux participants le temps de réfléchir à ce que ce module leur a appris.
3. Offrir aux participants le temps de faire des observations et des suggestions pour améliorer ce module.
4. Préparer un dernier exercice qui aboutira dans un jeu de rôle le lendemain.

Durée : 30 minutes
Session 31 : Gestion des Déchet / Partie 1
………………………………………………………………..
A la fin de la session, les participants seront capables de :
1. Présenter les objectifs de la séance et Situer cette session dans le déroulement des séances de la formation,
2. Définir les déchets,
3. Identifier les catégories/types des déchets médico-pharmaceutiques générés,
4. Décrire les risques sur la santé et l’environnement.

Durée: 60 minutes

Session 32 : Gestion des Déchet / Partie 2

Session 33 : Gestion des Déchet / Partie 3


Session 34 : Canevas de la revue des ZS

Session 35 : Calcul de indicateurs SIGL

JOUR 7

Session 36 : Savoir Faire et Savoir Être S

Objectifs de la session :
A la fin de la session, les participants seront capables de :
1. Soulignez l'importance du savoir-être pour les expériences quotidiennes de leur travail à travers des jeux de
rôles.
2. Terminez le module sur une note légère, avec beaucoup de rires et d'interactions sociales.

Durée : 30 minutes
Session 37 : Calcul des indicateurs SIGL

Objectifs de la session :
A la fin de la session, les participants seront capables de :
1.

Durée : 60 minutes
Session 38 : Présentation des plans
d’amélioration et de formation

Objectifs de la session :
A la fin de la session, les participants seront capables de :
1.
Session 39 : Activité de Clôture de l’atelier
Objectifs de la session :

A la fin de la session, les participants seront capables de :


1. Déterminer si tous les buts et objectifs de l’atelier ont été atteints ;
2. Décrire la sécurité des produits de santé ;
3. Compléter une évaluation de l’atelier.

Durée : 120 minutes


ÉVALUATION DE L’ATELIER
DATE ________
Vos réponses aux questions suivantes aideront à améliorer ce cours et en concevoir d’autres.
Veuillez lire ce questionnaire et choisir les réponses qui indiquent le mieux vos opinions à l’égard
de l’atelier.

Nom (facultatif) : ______________________________________


A. Veuillez encercler un chiffre entre 1 (pas du tout satisfait) et 5 (très satisfait) pour
indiquer votre niveau de satisfaction avec chacun de ces objectifs de l’atelier énumérés ci-
dessous.
Pas Assez Très
du satisfait satisfait
tout
satisf
ait
1. Objectifs de l’atelier 1 2 3 4 5

2. Organisation des sessions 1 2 3 4 5

3. Utilisation d’outils visuels 1 2 3 4 5

4. Travail en groupes 1 2 3 4 5

5. Nombre de participants 1 2 3 4 5

6. Salle de formation 1 2 3 4 5

7. Rythme des sessions 1 2 3 4 5

8. Durée de l’atelier 1 2 3 4 5

9. Formateurs 1 2 3 4 5

10. Administration de l’atelier 1 2 3 4 5

11. Organisation générale de 1 2 3 4 5


l’atelier

114
B. Veuillez indiquer votre niveau de compétence pour accomplir les tâches énumérées dans la colonne à
gauche du tableau ci-dessous. Cochez dans la colonne 1, 2 ou 3 selon l’échelle suivante.

1= Je ne sais pas comment accomplir cette tâche actuellement.


2= Je pourrais accomplir cette tâche si j’avais de l’assistance.
3= Je sais comment accomplir cette tâche sans assistance.
Niveau de
Tâche compétenc
e
1 2 3
1. Décrire le fonctionnement du système logistique des produits de santé en RDC
(circuit des produits et des données
2. Evaluer l’état de stock pour maintenir des niveaux de stocks appropriés 

3. Calculer les besoins en produits de santé pour les structures sanitaires

4. Placer la commande 

5. Stocker les produits dans des conditions qui permettent de maintenir leur qualité
et leur disponibilité constante

6. Utiliser correctement les supports de collecte et de transmission de données 

7. Appliquer les principes de « savoir-être » à chaque étape du cycle logistique 

8. Décrire le processus de manipulation des déchets médico-pharmaceutiques de la


production jusqu’au traitement

C. Veuillez répondre aux questions suivantes :

1. Qu’est-ce que vous avez apprécié le plus dans cet atelier ?

2. Qu’est-ce que vous avez apprécié le moins dans cet atelier ?

3. Vous êtes invités à écrire tout autre commentaire que vous souhaitez dans l'espace ci-dessous.

Merci de tout cœur pour votre participation active à la formation.

115

Vous aimerez peut-être aussi