Vous êtes sur la page 1sur 13

Université des Sciences et des Technologie Houari Boumediene (USTHB)

Faculté d’Électronique et d’Informatique (FEI)


Département Instrumentation et Automatique

Cours en ligne du Module


ÉLECTRONIQUE DES IMPULSIONS
3eme année Licence en Électronique (SA)

Chapitre 2: CIRCUITS ET COMPOSANTS EN


MODE IMPULSIONNEL

Cours2 : Circuit RC en mode Impulsionnel


Présenté par : Mme B. LOUNIS
Chapitre 2
CIRCUITS ET COMPOSANTS EN MODE
IMPULSIONNEL
Cours2 : CIRCUIT RC EN MODE IMPULSIONNEL
I- Introduction
Pour étudier le comportement d’un circuit RC en mode impulsionnel ( ou
en mode de commutation) , c’est-à-dire , face à une tension d’entrée
représentant une impulsion (généralement, rectangulaire ou carrée) , il est
nécessaire de maitriser la résolution des équations différentielles . Outre la
méthode mathématique directe , il existe un autre outil mathématique dédié
d’une manière spécifique à la résolution facile et rapide des équations
différentielles . Il s’agit de la Transformée de Laplace (TL).

Le comportement du circuit en mode impulsionnel est à la base du


fonctionnement de plusieurs montages importants en électronique ,
notamment
20 April 2021 les multivibrateurs. 2
II- Étude d’un circuit RC en mode impulsionnel

II.1- Équation de charge et décharge d’un


condensateur

On considère le circuit RC ci-dessous. La tension d’entrée Ve(t) prend


deux valeurs, soit +E soit 0. Le condensateur C est initialement déchargé.

Ve(t)
R
+E
Ve(t) VC
t
0
t0
20 April 2021 3
II- Étude d’un circuit RC en mode impulsionnel
a) Etude du circuit à 0<t<t0 ( Ve(t)=+E)

Le condensateur C se charge à travers la résistance R de sa valeur initiale


(0) à la valeur finale qui est théoriquement la tension d’alimentation (+E).
Pour trouver l’équation de charge de C, on considère les tensions dans la
maille ci-dessus:
  R
VR(t ) + Vc(t ) = E 
  RC dVc ( t ) + Vc ( t ) = E Ve(t) VC
VR(t ) = R.i (t )  dt
 dVc(t ) 
i (t ) = C  Equation différentielle linéaire du 1ier ordre ayant
 dt  comme variable Vc(t)  Résolution avec soit avec
les équations différentielles soit avec la transformée
de Laplace. La solution est :

Vc ( t ) = E (1 − exp( − t / τ )) Avec τ=RC est appelée constante de charge


20 April 2021 4
II- Étude d’un circuit RC en mode impulsionnel
a) Etude du circuit à 0<t<t0 ( Ve(t)=+E)

Appliquons la TL

 
+ Vc(t )  = TL[E ]
dVc(t )
TL  RC
 dt 
 dVc(t ) 
RC.TL   + TL[Vc(t )] = TL[E ]
 dt 
 RC.[PVc( p ) − Vc(0)] + Vc ( p ) =
E
P
Comme Vc(0)=0, on aura:

E 1 E  RC RC 
Vc( p ) = . = −
RC p ( p + 1 ) RC  P ( P + 1 / RC ) 
RC
20 April 2021 5
II- Étude d’un circuit RC en mode impulsionnel
a) Etude du circuit à 0<t<t0 ( Ve(t)=+E)
Pour retrouver le signal Vc(t), on applique TL-1, nous obtenons:
Vc(t ) = E.(1 − exp(−t / τ )) ; avec τ=RC appelée
constante de temps
A t=0 Vc(0)=0;
A t→∞  Vc(∞) →E;
A t=τ Vc(τ)=E.(1-exp(-1))=0.63.E=63%.E;
A t=5.τ Vc(5τ)=E.(1-exp(-5))=0.99.E=99%.E.
Remarque
Plus τ est faible  Plus la charge est rapide;
Plus τ est grande  Plus la charge est lente.
Expression de la tension aux bornes de la résistance R
VR (t ) = E − Vc(t ) = E − E.(1 − exp(−t / τ )).

VR (t ) = E. exp(−t / τ ). A t=0 VR(0)=E;


A t→∞  VR(∞) →0.
20 April 2021 6
II- Étude d’un circuit RC en mode impulsionnel
b) Etude du circuit à t>t0 ( Ve(t)=0)

C se décharge à travers R de sa valeur initiale E accumulée la phase


précédente à la valeur finale qui théoriquement la valeur0.

 
VR(t ) + Vc(t ) = 0 Equation différentielle
  RC dVc ( t ) + Vc ( t ) = 0
VR(t ) = R.i (t )   dt
linéaire du 1ier ordre
ayant comme variable
 dVc(t )  Vc(t)..
i (t ) = C 
 dt 
Appliquons la TL, nous obtenons
 
+ Vc(t ) = 0  RC [PVc( P ) − Vc(0)] + Vc( P ) = 0
dVc(t )
TL  RC
 dt 
 E 
Vc ( P ) =  
 P + (1 / RC ) 
20 April 2021 7
II- Étude d’un circuit RC en mode impulsionnel
b) Etude du circuit à >t0 ( Ve(t)=0)
Appliquons la TL inverse , nous obtenons

 E 
Vc(t ) = TL (Vc( P)) = TL 
−1 −1

 P + (1/ RC) 
Vc(t ) = E. exp(−t / τ )
A t=0 Vc(0)=E;
A t→∞  Vc(∞) →0;
A t=τ Vc(τ)=E.exp(-1)=0.33.E=33%.E;
A t=5.τ Vc(5τ)=E.exp(-5)=0.006.E=0.

Expression de la tension aux bornes de la résistance R

VR (t ) + Vc(t ) = 0  VR (t ) = −Vc(t ) = − E. exp(−t / τ ).

VR (t ) = − E. exp(−t / τ ). A t=0 VR(0)=-E;


20 April 2021
A t→∞  VR(∞) →0. 8
II- Étude d’un circuit RC en mode impulsionnel
c) Graphes des tensions et VR(t)

Vc(t) VR(t)

Ve(t)=10Volts, f=1khzT=1ms,
20 April 2021 9
R=100Ω, C=1µFτ=0.1ms τ<<T
II- Étude d’un circuit RC en mode impulsionnel
c) Graphes des tensions Vc(t) et VR(t)

Vc(t) VR(t)

Ve(t)=10Volts, f=1khzT=1ms,
20 April 2021 10
R=1kΩ, C=1µFτ=1ms τ=T
II- Étude d’un circuit RC en mode impulsionnel
c) Graphes des tensions Vc(t) et VR(t)

Ve(t)=10Volts, f=1khzT=1ms,
20 April 2021 11
R=10kΩ, C=1µFτ=10ms τ>>T
II- Étude d’un circuit RC en mode impulsionnel
c) Graphes des tensions Vc(t) et VR(t)

Remarques

 Plus τ=RC est faible  Plus le signal Vc(t)=Ve(t)  Plus le signal


VR(t)=0 (car Vc(t)+VR(t)=Ve(t))  le signal VR(t) réalise la
dérivée du signal Ve(t)  On parle de circuit Dérivateur;

 Plus τ=RC est grande  Plus le signal Vc(t) est une rampe linéaire
 le signal Vc(t) réalise l’intégral du signal Ve(t)  On parle de
circuit Intégrateur.

20 April 2021 12
II- Étude d’un circuit RC en mode impulsionnel
d) Expression générale de la charge et de la décharge d’un C

Il est possible d’établir une seule expression donnant les variations de la


tensions aux bornes du condensateur d’un circuit RC alimenté par un signal
impulsionnel et ceci quelque soit la phase de charge ou décharge.
Si Vf est la valeur finale de la tension à atteindre lorsque t→∞ et Vi est la
tension initiale accumulée par le condensateur au début du processus,
l’expression de Vc(t) est alors donnée par :

Vc(t ) = (Vf − Vi )[1 − exp(−t / τ )] + Vi.

Durant la charge Vf=E et Vi=0 


Vc(t ) = ( E − 0)[1 − exp(−t / τ )] + 0 = E.(1 − exp(−t / τ ))

Durant la décharge Vf=0 et Vi=E 


Vc (t ) = (0 − E )[1 − exp(−t / τ )] + E = E. exp( −t / τ )
20 April 2021 13

Vous aimerez peut-être aussi