Vous êtes sur la page 1sur 8

18/05/2020

Schéma TN:

T: Le neutre de l'alimentation est mis à la terre.


N: Les masses sont reliées au neutre.

Le régime de neutre TN est surtout employé dans l'industrie, par des utilisateurs qui disposent
d'un ou de plusieurs postes de transformation. Ce schéma de liaison du neutre présente l'avantage
de ne pas nécessiter d'appareils de protection particuliers.

Le transformateur est la propriété de l'entreprise. Les masses sont reliées au conducteur PE ou


PEN mis à la terre en différents points de l'installation.
La coupure se fait lors d'un défaut d'isolement par protection contre les surintensités (disjoncteur,
fusibles).

La présence de forts courants de défauts entraîne une augmentation des risques d'incendie.

Deux schémas sont possibles :

Schéma TN-S
S: Le conducteur de protection PE et le conducteur N du coté de l’alimentation
peuvent être séparés.

1
18/05/2020

Schéma TN-C
C: Le conducteur de protection de PE et le conducteur N de l’alimentation peuvent
être confondus en un seul conducteur PEN.

1. Le régime TN-C:

Les masses sont reliées au neutre et le neutre est relié à la terre. Le conducteur neutre (N) et le
conducteur de protection électrique (PE) sont reliés en commun formant le PEN. Le PEN doit
être raccordé aux masses des récepteurs. Il ne doit pas être coupé ni comporter d'appareillages
électriques. Ce type de schéma est interdit pour des sections de conducteurs inférieures à 10mm²
en cuivre et 16 mm² en aluminium.

Dans les installations fixes, un seul conducteur peut être utilisé à la fois comme conducteur de
protection et comme conducteur neutre (conducteur PEN), sous réserve que les prescriptions
suivantes soient respectées. Le conducteur PEN ne doit être ni sectionné, ni coupé.
543.4.1
Un conducteur PEN ne peut être utilisé que dans les installations fixes et, pour des raisons
mécaniques, doit avoir une section au moins égale à 10 mm² en cuivre ou 16 mm² en aluminium.
FIN CEI
543.4.2
Le conducteur PEN doit être isolé.
FIN CEI

2
18/05/2020

543.4.3
Si, à partir de n'importe quel point de
l'installation, le conducteur neutre et le
conducteur de protection sont séparés, il n'est
pas permis de les relier ensemble en aval de
ce point.
Le conducteur PEN doit être relié à la borne
ou à la barre prévue pour le conducteur de
protection.
FIN CEI

Le schéma TNS est obligatoire pour des


sections de conducteur inférieures à 10 mm².

Schéma TN-S ( Neutre et PE séparés )

3
18/05/2020

Un défaut d’isolement est constaté entre la phase 1 et la masse:

1) représenter le courant de défaut Id.

2) déterminer ce courant de défaut. (ρ cuivre = 0.0225 Ω.mm² / m)

Hypothèse:
les impédances amont réduisent la tension de 20 % d’où 0.8 Vn .
Le conducteur de protection chemine à côté des conducteurs de phase correspondant.

3) déterminer la tension de contact Uc

Schéma TN-C (Neutre et PE confondus en un seul conducteur appelé PEN )

4
18/05/2020

Un défaut d’isolement est constaté entre la phase 1 et la masse:

1) représenter le courant de défaut Id.

2) déterminer ce courant de défaut. ( ρ cuivre = 0.0225 Ω.mm² / m )

Hypothèse:
les impédances amont réduisent la tension de 20 % d’où 0.8 Vn .
Le conducteur de protection chemine à côté des conducteurs de phase correspondant.

3) déterminer la tension de contact Uc

Soit le schéma TNS suivant :

On considérera les hypothèses simplificatrices suivantes :

5
18/05/2020

La tension entre la phase en défaut et le conducteur PE ou PEN à l'origine du circuit


est égale à 80% de la tension simple nominale (la tension chute de 20%).

On néglige les réactances des conducteurs devant leurs résistances sauf pour les
sections supérieures à 120 mm² . Au de la, on majore les résistances des valeurs
suivantes :

S = 150 mm² prendre R + 15%


S = 185 mm² prendre R + 20%
S = 240 mm² prendre R + 25%

Le conducteur de protection chemine à côté des conducteurs de phase correspondant.

1. Donner le schéma équivalent


2. Calcul du courant de défaut (Id)
3. Calculer de la tension de contact (Uc)

1. Protection par disjoncteur

2. Protection par fusibles

Un fusible assure la protection des personnes à deux conditions :

Que le courant de défaut soit supérieur au courant (If) assurant la fusion du fusible.
Que le temps de fusion (tf) du fusible pour le courant de défaut Id soit inférieur au temps
maximal de coupure imposé par la norme.

6
18/05/2020

Vérification de la protection

La protection est assurée si le temps de déclenchement du dispositif de protection pour le


courant de défaut Id est inférieur au temps maximal qu'une personne pourrait supporter la
tension de contact Uc .

Si les conditions de protection n'étaient pas assurées, il faudrait :

Augmenter la section des conducteurs.


Réaliser des connections équipotentielles supplémentaires (pour réduire Rpe).
Agir sur le réglage du calibre de la protection magnétique.

Détermination de la longueur maximale

7
18/05/2020

Sachant qu'il faut Id ≥ Imag pour que la protection des personnes soit assurer, on déduit

Avec :
Lmax : Longueur maximale de la canalisation en mètre (m).
V : Tension simple nominale en Volt (V).
Sph : Section des conducteurs de phase en mm².
R : Résistivité des conducteurs à température nominale de fonctionnement.
m : Rapport entre Sph et Spe m = Sph / Spe.
Imag : Courant de fonctionnement de la partie magnétique du déclencheur (en A).

Vous aimerez peut-être aussi